Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2015

Syrie: Kerry s'est plaint auprès de Lavrov des frappes russes

Au lieu de se plaindre à Lavrov des frappes russes en Syrie, qui risquaient de provoquer un incident militaire entre avions de différentes armées qui sont présentes en Syrie de manière illégale, les USA et la clique n’avaient qu’à immobiliser leurs avions au sol ou à les faire déguerpir d’un pays occupé par leurs mercenaires nazis, comme Poutine le leur a demandé, qui lui, procède à des frappes légales !

Voir aussi :

Syrie: les militaires US en contact avec leurs collègues russes

Des discussions "tactiques" avec Moscou sont nécessaires pour éviter les "incompréhensions" et tout conflit éventuel entre pays lors des actions militaires en Syrie, a indiqué le porte-parole de la Maison-Blanche.

Syrie: Kerry s'est plaint auprès de Lavrov des frappes russes

AFP

30 septembre 2015 at 16:48

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'est plaint mercredi auprès de son homologue russe Sergueï Lavrov des frappes de Moscou en Syrie, jugeant ces bombardements contre-productifs, a indiqué un haut responsable américain.


Dans une conversation entre les deux ministres en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, M. Kerry a "fait passer le message (...) que cette annonce des Russes allait à l'encontre de leurs efforts pour éviter (un incident militaire entre avions de différentes armées, Ndlr) et était contre-productive", a expliqué ce cadre de l'administration américaine à quelques journalistes.

 

 

 

Iran/Irak/Russie: une coopération qui inquiète le Pentagone !

Et le Pentagone s’inquièterait de quoi au juste ?

Que l’on ne découvre leurs mensonges et leurs crimes ?

Iran/Irak/Russie: une coopération qui inquiète le Pentagone !
Sep 30, 2015 16:45 UTC

http://media.ws.irib.ir/image/4bhg292300563dqhl_800C450.jpg

IRIB- La décision de l’Irak de coopérer avec l’Iran, la Russie et la Syrie en matière de renseignement contre le groupe terroriste-takfiri Daech a provoqué l’inquiétude du Département américain à la défense.

Les autorités du Pentagone sont inquiètes du fait que le gouvernement irakien mette des renseignements sur les forces militaires américaines à la disposition de ses alliés à savoir la Russie, l’Iran et la Syrie, selon Spoutnik, l’agence de presse russe.

Récemment, l’Irak a formé avec la Russie, l’Iran et la Syrie, un centre de renseignement conjoint dans l'objectif de combattre Daech.


Les autorités du Pentagone sont étonnées de cette décision et s’inquiètent que l’Irak ne mette les renseignements sur les forces militaires à la disposition de ses alliés

 

30/09/2015

Le parquet de Paris a ouvert une enquête visant Bachar el-Assad pour crime contre l'humanité

Et si on faisait poursuivre Hollande pour les frappes illégales qu'il mène en Syrie, pour sa volonté farouche de vouloir obtenir l'exclusion de Bachar Al-Assad qui a été légalement élu par son peuple et pour crimes contre l'humanité ?

Encore le sioniste Fabius qui a sévit à partir du Quai d'Orsay !

Le coupable mais pas responsable de crimes, vous savez !

Le parquet de Paris a ouvert une enquête visant Bachar el-Assad pour crime contre l'humanité

30 sept. 2015, 11:34

Le président syrien Bachar el-Assad

Des magistrats français vont enquêter sur le conflit syrien, et sur de possibles exactions commises entre 2011 et 2013 par le gouvernement de Bachar el-Assad. La décision a été prise le 15 septembre dernier sur signalement du Quai d'Orsay.

C'est le témoignage de «César»????, ex-photographe de la police militaire syrienne, qui a déclenché l'ouverture de cette enquête préliminaire française pour crimes contre l'humanité. Ce dernier, qui assure avoir travaillé dans une unité de documentation, a quitté le pays en juillet 2013, en emportant avec lui près de 55 000 photos -réunies sur des cartes mémoires- de corps torturés, assure ainsi L'Express.

«Le rapport César, des milliers de photos insoutenables, authentifiées par de nombreux experts, qui montrent des cadavres torturés et morts de faim dans les prisons du régime- témoigne de la cruauté systématique du régime de Bachar el-Assad» a déclaré Laurent Fabius depuis New-York, où il assiste actuellement à l'Assemblée générale de l'ONU.

Les photos rapportées par «César» avaient été projetées une première fois en mars 2014 à l'Institut du monde arabe. Le photo-reportage était alors destiné à interpeller les instances de l'ONU afin qu'elle ouvre de son côté une enquête. Sur les images, on pouvait ainsi voir des yeux arrachés, des personnes décharnées, et une centaine de cadavres réunis sous un hangar en attente d'être inhumés. Ce reportage était intitulé en anglais, Assad's secret massacres (les massacres secrets d'Assad), rapporte encore L'Express.

Ce sont les enquêteurs de l'Office central de lutte contre les crimes contre l'humanité, les génocides et les crimes de guerre qui ont été chargés de mener les investigations. A l'époque, Damas avait qualifié ce rapport de «politique». 

Aller plus loin: En Syrie, le leader kurde affirme que la chute d'Assad serait «une catastrophe pour tout le monde»

 

 

EN DIRECT : séance du Conseil de sécurité de l’ONU à New York présidée par la Russie

La Russie met tout le monde au pied du mur par la voix de LAVROV à l'ONU !

EN DIRECT : séance du Conseil de sécurité de l’ONU à New York présidée par la Russie

30 sept. 2015, 16:13


Le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov préside la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU du 30 septembre consacrée à la menace terroriste au Proche-Orient et en Afrique du Nord.

Le projet de résolution russe sur la lutte contre le terrorisme y sera présenté.

 

 

Les forces russes entament des frappes aériennes contre les positions de Daesh en Syrie

Excellent Poutine au Pentagone !

Vous avez 1 h pour dégager du milieu !

Plus tôt, des représentants américains ont indiqué à Reuters que Moscou avait donné au Washington un préavis d’une heure avant le début de ses opérations.

Les forces russes entament des frappes aériennes contre les positions de Daesh en Syrie

30 sept. 2015, 15:14

MiG-29

Le ministère russe de Défense a confirmé avoir commencé à mener ses premières frappes visant les les combattants de l’Etat islamique en Syrie.

«Conformément à la décision du commandant suprême de l’Armée de l'air russe, Vladimir Poutine, les avions de guerre des forces russes ont lancé aujourd’hui [mercredi] une opération aérienne, impliquant des frappes ponctuelles au sol visant les terroristes de Daesh sur le territoire de la Syrie», a fait savoir le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

Les raids aériens ciblent l’équipement militaire, les centres de communication, les véhicules, les armes et les dépôts de combustible appartenant aux membres de l’organisation terroriste, a poursuivi le porte-parole.

En savoir plus : Poutine sur les frappes en Syrie

Plus tôt, des représentants américains ont indiqué à Reuters que Moscou avait donné au Washington un préavis d’une heure avant le début de ses opérations. Le bombardement a lieu à l’ouest du pays, non loin de la ville d’Homs, ont ajouté les responsables.

Un responsable du Pentagone a également souligné à RIA Novosti que les autorités russes ont vivement conseillé aux Etats-Unis de vider l’espace aérien syrien durant l’opération. Cependant, le Pentagone a à son tour prévenu que la coalition menée par les Etats-Unis avait l’intention de poursuivre ses frappes sur l’Irak et la Syrie.

Aller plus loin : La Russie, l’Iran, l’Irak et la Syrie auraient créé un «centre d’information» pour combattre Daesh

D’après les rapports, Vladimir Poutine a annoncé que tous les partenaires étrangers de Moscou ont été informés des plans de la Russie en Syrie.

Lors de sa rencontre avec le gouvernement mercredi, le président russe a insisté que la participation russe dans l’opération antiterroriste en Syrie est basée sur le droit international et est menée «conformément à la demande officielle du président de la République arabe syrienne [Bachar el-Assad]».

Mercredi matin, la Chambre haute du Parlement russe a voté à l'unanimité l'autorisation formelle accordée au président russe d’engager les forces armées en Syrie, pour lutter contre Daesh et les autres groupes terroristes.

La campagne aérienne russe en Syrie intervient seulement deux jours après le discours de Vladimir Poutine devant l’ONU, lors duquel il a appelé de ses vœux un effort international pour contrer le terrorisme dans le pays.

Le président russe s’est également entretenu avec son homologue américain Barack Obama dans le cadre de la 70ème Assemblée générale de l’ONU où les deux dirigeants se sont entendus sur le fait que Moscou et Washington ont des intérêts communs en Syrie.