Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2015

Syrie: les terroristes ont évacué leurs positions à Idlib

Allez prenons nos jambes à notre cou ! Déguerpissons !

C’est fou comment ils se sentaient protégés par la présence de la coalition internationale sataniste, et comment ils déguerpissent dès que la Russie commence les vrais bombardements sur leurs positions !

https://scontent-bru2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xpt1/t31.0-8/12091270_427545540777117_4309587381224669207_o.jpg

 

Syrie: les terroristes ont évacué leurs positions à Idlib

http://media.ws.irib.ir/image/4bhec1f6a063afgzm_800C450.jpg

Oct 02, 2015 14:21 UTC - IRIB- Après l’attaque des avions de combat russe contre leurs positions, les terroristes de Jaysh al-Islam et ceux du Parti al-Turkistani ont pris la fuite.

Les avions de combat russes poursuivent toujours les raids dans la province d’Idlib.


Le ministère russe de la Défense a annoncé que lors de 18 opérations, les chasseurs russes avaient pris pour cible 12 positions de Daech, anéantissant totalement les centres de commandement et d’entrainement de ce groupe, près de Raqqa.


Jeudi dans la soirée, dix attaques précises ont été menées contre sept positions des terroristes », a annoncé le général Igor Konachkov, Porte-parole du ministère russes de la Défense.


"La nouvelle génération des avions de combat russe Sukhoï 34 sont capable de prendre pour cible les terroristes sur tout le territoire syrien.", a ajouté ministère russe de la Défense.

 

"Si le Liban le veut, nous sommes prêts à protéger son espace aérien" (Russie)

Un avertissement contre Israël de la part de la Russie !

"Si le Liban le veut, nous sommes prêts à protéger son espace aérien" (Russie)

La Russie offre ses services au Liban

La Russie offre ses services au Liban

Oct 02, 2015 13:01 UTC - IRIB- Après avoir entamé des frappes aériennes, en Syrie, contre les positions des terroristes, la Russie s’est, actuellement, déclaré prêt à protéger l’espace aérien libanais.

 

«Il faut mettre en application la résolution 1.701 interdisant le survol du Liban, par des avions de combat du régime sioniste», a affirmé Serguei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, cité par le quotidien libanais, "Ad-Diyar".

«Si le gouvernement libanais demande un soutien aérien au Liban, nos avions, à l’aéroport de Lattaquié, sont prêts à apporter leur soutien», a ajouté Lavrov.

La Russie avait, auparavant, annoncé que si l’Irak le voulait, les forces aériennes russes pourraient intervenir, en Irak, contre les terroristes. Lavrov a, également, indiqué que le soutien aérien au Liban nécessite l’autorisation du Conseil de sécurité et l’adoption d’une résolution.

"Si les avions russes entrent dans l’espace aérien libanais, cela sera considéré comme une guerre aérienne réelle, et Israël n’autorisera pas le déclenchement de cette guerre", a rapporté la chaîne 10 de la télévision du régime sioniste.

Cette chaîne a, également, prétendu que la Russie ne devait pas entreprendre cette action, car les avions de combat israéliens resteront, dans l’espace aérien libanais, tant qu’ils l'estimeront nécessaire.

 

Contre l'EI, la Russie pourrait utiliser des avions d'assaut blindés

Qui veut la fin, veut les moyens !

 

Nouvelle image (3).jpg

Contre l'EI, la Russie pourrait utiliser des avions d'assaut blindés

18:50 02.10.2015

Su-25SM

Selon l’édition The National Interest, le principal rôle dans l’opération aérienne menée par les militaires russes en Syrie pourrait être joué par l’avion d’assaut blindé Su-25SM, notamment si les forces russes et celles du gouvernement syrien coordonnent leurs efforts.

Selon l'édition, après l'annonce du début de l'opération aérienne effectuée par les avions russes en Syrie, ce sont des nouveaux appareils comme le chasseur Su-30SM et le chasseur-bombardier Su-34 qui attirent toute l'attention. Pourtant, les avions d'assaut Su-25SM sont présents en Syrie, souligne The National Interest.

Les avions Su-25SM pourraient devenir le moyen le plus efficace dans le soutien aux forces gouvernementales syriennes dans leur lutte contre le groupe terroriste l'Etat islamique. De même, les Etats-Unis utilisent les avions d'assaut A-10 (Warthog) pour soutenir les autorités irakiennes, estime l'édition.

Selon l'un des représentants des forces aériennes américaines, les avions Su-25SM sont les meilleurs dans les opérations de type air-sol, écrit The National Interest.

L'avion Su-25SM, comme son équivalent américain A-10, était destiné à un soutien direct des forces armées. Le Su-25SM possède une carlingue blindée et plusieurs systèmes qui se doublent les uns les autres. L'édition indique que les forces aériennes russes ont effectué le renouvellement des Su-25SM, et désormais cet avion d'assaut a une carlingue en verre blindé, ainsi que le système de navigation GLONASS.

Le bombardier Su-24, qui est destiné à neutraliser par la voie des airs les régions des actions militaires, pourrait constituer également une aide considérable dans l'opération aérienne menée par les forces russes, estime The National Interest.

L'édition souligne que le seul risque pour les avions russes est relatif aux vols à basse altitude, parce que les appareils peuvent y être soumis aux frappes de l'artillerie antiaérienne de l'Etat islamique. En même temps, si les avions militaires russes et les forces gouvernementales syriennes réussissent à coordonner leurs efforts, les frappes effectuées par les avions russes seront plus efficaces, estime The National Interest.

Il est presque certain que les Su-25SM deviendront un élément principal dans l'opération aérienne effectuée par la Russie en Syrie, et une bonne dizaine de ces avions permettront à la Russie de mener à bien son opération, conclut l'édition.

 

Vidéo exclusive par RT de l'aérodrome russe en Syrie, élément clé de l'opération antiterroriste

Vidéo exclusive par RT de l’aérodrome russe en Syrie, élément clé de l’opération antiterroriste

2 oct. 2015, 12:14

La base aérienne russe en Syrie

Source: RIA NOVOSTI

La base aérienne russe en Syrie

Le correspondant de RT Mourad Gazdiev a visité, en exclusivité, la base aérienne russe à Lattaquié d'où décollent les avions de combat. La sécurité est renforcée et l’état d’alerte est maintenu car les terroristes ne se trouvent qu’à 40 km.

Aller plus loin : Les forces aériennes russes ont détruit un centre de commandement de Daesh à Alep (VIDEO)


 

 

Moscou mène ses opérations de reconnaissance des positions de Daesh en Syrie et en Irak

Ce qui nécessitera l'intervention Russe en Irak !

Moscou mène ses opérations de reconnaissance des positions de Daesh en Syrie et en Irak

2 oct. 2015, 18:30

Les avions Su-25

Les avions Su-25

Le représentant de la Russie au centre d’information à Bagdad Sergueï Kouralenko a expliqué aux médias russes les actions que menait la Russie avant de lancer ses frappes contre les positions des terroristes.

«Le but principal de création de ce centre est bien évidemment la découverte des positions de l’organisation terroriste Daesh», a dit lors de son interview diffusé sur la chaîne Vesti-24 le représentant du ministère de la Défense Sergueï Kouralenko dans le centre d’information conjoint de la Russie, de l’Iran, de l’Irak et de la Syrie à Bagdad.

«Daesh agit sur le territoire syrien mais aussien Irak, c’est pourquoi il s’agit de collecter de l’information dans ces deux pays», a par ailleurs précisé le responsable, en ajoutant que ces informations sont ensuite acheminées vers les états-majors généraux des pays membres du centre à Bagdad, pour être analysées afin d'améliorer la précision et l’efficacité des frappes aériennes.

Tous les pays dans ce centre «ont les mêmes droits», a conclu Sergueï Kouralenko.

En savoir plus : l’information sur des victimes en Syrie est apparue avant le décollage des avions russes, s'étonne Vladimir Poutine

Mardi, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a confirmé que la Syrie, l’Irak, l’Iran et la Russie ont ouvert un centre d’information à Bagdad, afin d’échanger les renseignements que possèdent ces pays.

Moscou a également proposé aux Etats-Unis et à la coalition internationale d’aider à coordonner leurs frappes aériennes avec les actions des troupes terrestres. «Je crois que cela peut et doit aider à la lutte contre le terrorisme», a remarqué à ce propos Sergueï Lavrov.

A la suite de ces propositions, le ministère russe de la Défense et le Pentagone ont discuté de «possibles contacts réguliers afin d’éviter les conflits d’intérêts dans l’espace aérien de la république arabe de Syrie», a fait savoir la Défense russe dans un communiqué cité par RIA Novosti.

Le 30 septembre, Moscou a entamé des frappes aériennes en Syrie, suite à une requête de la part du gouvernement officiel à Damas et avec l’autorisation du parlement russe. En trois jours de frappes, dont les buts ont fait l'objet de vastes spéculations médiatiques en Occident, les avions russes ont détruits plusieurs bases de Daesh, y compris un camp d’entraînement et un centre de commandement du groupe terroriste à Alep.