Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2008

Géopolitique : Nouvelles provocations des US contre la Russie ?

Les provocations US recommencent !!!???

Un navire de guerre américain mouille dans le port de Poti
"La marine américaine a déclaré que le Mount Whitney livrerait plus de 17 tonnes d'aide comprenant des couvertures, des jus de fruits, du lait en poudre et des produits d'hygiène."

Et bien sûr pour livrer 17 tonnes de marchandises et de produits d'hygiène, il faut nécessairement envoyer un bâtiment de guerre en Géorgie !!!! Cherchons l'erreur !! Mais nous nous y attendions, n'est-ce pas ?

Arrivée d'un navire américain au port géorgien de Poti
http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-09/05/content_712456.htm

Moscou s'irrite de l'arrivée d'un navire américain en Géorgie
"La Russie accuse les Etats-Unis d'utiliser le bâtiment de guerre USS Mount Whitney pour réarmer son allié géorgien et non pour transporter de l'aide humanitaire."

04/09/2008

Géopolitique : L'europe otage de la Russie ? Emission C dans l'air du 3 septembre 2008

Emission C dans l'air:
 
Un nouvel ordre mondial, aux effluves de gaz, se joue-t-il dans le Caucase ? Après le conflit en Géorgie et la reconnaissance russe des indépendances d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie, l'UE a condamné la politique de son principal fournisseur de gaz... sans sanctions. 

Pendant que les Géorgiens enterrent leurs morts, s'organisent avec l'aide d'ONG pour accueillir des centaines de réfugiés et manifestent dans les rues de la capitale pour dénoncer "l'agression russe" le regard tourné vers l'ouest, l'Europe hésite à nouveau entre apaisement et fermeté face au maintien des troupes russes sur ce territoire et à la reconnaissance par Moscou de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l’Abkhazie.

Convoqué en session extraordinaire pour la première fois depuis 2003, les vingt-sept chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne se sont retrouvés, lundi 1er septembre 2008, à Bruxelles, pour discuter de la situation dans le Caucase et se mettre d'accord sur la réaction à avoir face à la Russie.

Divisés sur cette question, entre partisans d'une ligne dure et modérés, l'UE a finalement choisi de reporter les négociations sur un nouveau "partenariat" avec la Russie "tant que le retrait des troupes (russes) sur leurs positions antérieures au 7 août n'aura pas été réalisé", en référence à la date du déclenchement de la guerre en Géorgie.

Mais cette décision en forme de compromis peut-elle calmer le jeu et permettre de faire appliquer le plan en six points qui encadre le cessez-le-feu en Géorgie et prévoit un retrait des militaires russes ? Que peut réellement faire l'Europe face à la Russie ? Car derrière un conflit qui est d’abord politique, viennent s’ajouter des enjeux énergétiques.

Première productrice mondiale de gaz, la Russie fournit environ un quart de la consommation européenne, ainsi que de pétrole. Une situation de dépendance qui, loin de décroitre, pourrait s’amplifier. La société russe Gazprom prévoit déjà de détenir, d’ici à quatre ans, entre 10 % et 15 % du marché en France, et entre 15 % et 20 % en Grande-Bretagne d'ici à 2015.

Par ailleurs, elle multiplie depuis 2005 les investissements dans les canalisations. Il y a trois ans, le géant énergétique a lancé le projet d’un gazoduc sous la Baltique, en partenariat avec les allemands E.ON et BASF ainsi qu'avec le néerlandais Gasunie. Il a ensuite conclu un accord avec l'opérateur italien ENI pour la construction d'un autre réseau, le South Stream.

Ainsi cette société russe va pouvoir accroître sa domination sur le marché européen, qui devrait souffrir par ailleurs de l'épuisement des gisements en mer du Nord exploités par le Royaume-Uni et les Pays-Bas...

23/08/2008

Guerre en Géorgie : le Mossad et la CIA voulaient-ils installer des bases militaires pour frapper l'Iran ?

Alors que le VRP du NWO, l’ineffable BHL, a été envoyé en mission de diversion et d’intoxication en Géorgie, les informations alternatives à la version officielle commencent à filtrer.

Comme nous l’avions rappelé au lendemain des évènements en Géorgie, la carte de la région montre l’importance stratégique pour les planificateurs du Nouvel Ordre Mondial de contrôler un territoire dans cette région située très près de l’Iran et de l’Irak, au nord de ces territoires

09.08.2008 / Ossétie :
Poutine dénonce "la politique criminelle" de la Géorgie / Alerte rouge dans le Caucase : que cherchent les Etats-Unis ?

Vidéo : La Russie de Poutine a réagi rapidement à l’attaque des forces géorgiennes conseillées et entrainées par les services militaires israëlo-étasuniens

Cela permettrait en effet, de mener des frappes éclairs tout en neutralisant l’encombrant voisin soviétique situé à une lancée de rockettes un peu plus au nord.

Selon un analyste stratégiste indépendant, la volonté du Mossad et de la CIA, les principaux belligérants nouvel-ordre-mondialistes au Moyen-Orient avec la Grande-Bretagne, de “sécuriser” le secteur et d’installer des bases militaires pro-NWO serait à l’origine de l’attaque du Président géorgien, très rapidement matée par la Russie qui avait bien compris les enjeux en présence.

Selon cette source, les Russes durant leurs ripostes aux attaques géorgiennes ont bombardé des installations et des matériels israëliens.

Cette source souligne également le caractère stratégique de cette région pour le pétrole et le gaz, comme tout le Moyen-Orient…

Les Etats-Unis ont annoncé qu’ils allaient soutenir la Géorgie et s’impliquer davantage, ce qui pourrait laisser à penser que ces attaques auraient servi de prétexte à une implatation encore plus grande des USA dans la région…

La presse alignée n’évoque jamais cette hypothèse, préférant comme toujours se focaliser sur de fausses raisons, laissant les auditeurs, lecteurs et téléspectateurs dans une ignorance crasse qui permet aux promoteurs du NWO d’agir en toute quiétude…

L’intoxication et l’abrutissement des masses sont des impératifs majeurs pour les nouvel-ordre-mondialistes, qui craignent plus que tout que la contestation et le renversement de leurs plans mortifères ne viennent d’un(e) simple quidam parmi d’autres quidams.

En cela, il faut comprendre que la mobilisation de chacun et chacune d’entre nous est indispensable pour renforcer ces forces néo-satanistes pro-NWO qui menacent de plonger le monde dans une nouvelle guerre mondiale particulièrement meurtrière.

Source : http://911nwo.info/2008/08/21/guerre-en-georgie-le-mossad...

21/08/2008

Géopolitique : Bouclier antimissiles: la réaction russe dépassera les "démarches diplomatiques"

MOSCOU : La Russie a affirmé mercredi soir que sa réaction à l'installation d'un bouclier antimissiles américain en Pologne irait au-delà des "démarches diplomatiques".

"Il est clair pour nous -et les dirigeants américains ne le nient pas -que la défense antimissiles américaine en Europe sera élargie et modernisée. dans ce cas, la Russie sera forcée de réagir, et pas seulement par des démarches diplomatiques", indique un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

Selon ce communiqué, le système antimissiles américain vise clairement à affaiblir la Russie et s'inscrit dans "les efforts américains pour modifier la balance stratégique des pouvoirs en sa faveur".

Dans un climat déjà tendu par la crise en Géorgie, l'accord signé entre Varsovie et Washington pour l'installation d'une partie du bouclier antimissiles américain à proximité de la frontière russe suscite la colère de Moscou. Dès vendredi dernier, le chef d'état-major adjoint russe, le général Anatoli Nogovitsine, affirmait que cet accord "ne peut pas rester impuni" avant d'ajouter que la Pologne "s'exposait elle-même" à une attaque.

La suite ici...


20/08/2008

Pourquoi ne pas abolir l'OTAN, tout simplement ?

[L'OTAN a pour objectif] "d'exclure les Russes, d'inclure les Américains et de tenir les Allemands sous la botte».
Lord Ismay, premier secrétaire général de l'OTAN

"Nous devons immédiatement convoquer une réunion du Conseil de l'Atlantique Nord pour évaluer la sécurité de la Géorgie et passer en revue les mesures que l'OTAN peut prendre pour contribuer à stabiliser cette situation très dangereuse."
Sénateur John McCain, (8 août 2008)

"Si nous avions travaillé de manière préventive avec la Russie, avec la Géorgie, en nous assurant que l'OTAN avait le genre de capacité, la présence et l'engagement idoines, nous aurions pu peut-être éviter ça" [L'invasion de l'Ossétie du sud par la Géorgie et la riposte russe subséquente ].
Tom Daschle, ancien chef de la majorité au Sénat et conseiller du sénateur Barack Obama, (17 août 2008)

"De tous les ennemis des libertés publiques, la guerre est peut-être le plus redoutable parce qu'elle contient et développe le germe de tous les autres ennemis."
James Madison (1751-1836), quatrième président des USA

AUTEUR: Rodrigue TREMBLAY

Traduit par Fausto Giudice

Source : Alterinfo