Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2014

La catastrophe humanitaire en Ukraine risque de devenir écologique

Confirmation de l'alerte qui avait été lancée le 30 juillet 2014 sur l'attaque chimique qui risque de mettre en danger, l'Ukraine, la Biélorussie et la Russie.

En espérant que les sionistes/nazis de KIEV ne fassent pas supporter l'attaque chimique à la Russie qui après maintes péripéties a envoyé un convoi humanitaire à
Donetsk !  Et bien sûr, le sioniste  Fabius s'oppose à l'envoi du convoi humanitaire russe !

 

La catastrophe humanitaire en Ukraine risque de devenir écologique

Par La Voix de la Russie | Un convoi d'aide humanitaire pour les habitants du Sud-est de l'Ukraine est parti le 12 août de la région de Moscou. Le Comité international de la Croix-Rouge est prêt à contribuer à accomplir cette mission. Entre temps, Kiev poursuit son opération militaire dans la région. Des frappes sont notamment portées sur des usines chimiques dans les banlieues de Donetsk.

Moscou et Kiev ont longtemps mené des négociations intenses sur la possibilité même de transmettre à la population de la région les produits les plus indispensables : des médicaments, de l'eau, des denrées alimentaires. Le ministre des Affaires étrangères de Russie Sergueï Lavrov a déclaré que des bâtons dans les roues ont été mis par des pays occidentaux :

« Les déclarations faites dans des capitales occidentales à propos de ce qui se passe dans le Sud-est de l'Ukraine ne cessent de nous étonner. Si ce qu'ils [les médias] disent est vrai, à savoir que trois dirigeants (américain, allemand et britannique) sont unanimes à estimer qu'aucune aide humanitaire n'est indispensable au Sud-est de l'Ukraine parce que toutes les mesures nécessaires sont d'ores et déjà prises, c'est une manifestation révoltante de cynisme. Je crois que les collègues occidentaux tentent ainsi de dénaturer les événements réels, de détourner l'attention des activités des autorités de Kiev qui visent à réprimer les gens qui n'ont pas accepté le coup d'Etat militaire de février 2014 perpétré en violation de toutes les valeurs européennes et de la Constitution de l'Ukraine ».

Moscou, soutenu par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), est parvenu à convaincre Kiev de laisser passer un convoi humanitaire. 280 KAMAZ acheminant des tonnes de céréales, de sucre, d'aliments pour enfants, de médicaments, de sacs de couchage et de groupe électrogènes suivront un itinéraire concerté avec Kiev. Les habitants du Donbass privés d'électricité, d'eau courante, d'égouts, d'assistance médicale et même de toit suite à l'opération militaire des autorités ukrainiennes auront une chance de survivre dans des conditions inhumaines.

Cependant cette aide sera vaine si la catastrophe humanitaire dans la région est suivie d'une catastrophe écologique. Les militaires ukrainiens continuent de pilonner des localités. Des obus visent des quartiers résidentiels, mais aussi des entreprises industrielles, notamment des usines chimiques construites dans le Donbass à l'époque soviétique. En attendant, les tirs n'ont pas causé de dégâts importants et les incendies ont été vite maîtrisés. Cependant un seul impact suffit pour qu'une menace mortelle se propage à des centaines de kilomètres de distance de l'Est de l'Ukraine, affirme Pavel Brykov, secrétaire de presse de l'entreprise Stirol, qui produit des engrais chimiques, de l'ammoniac et des articles polymères :

« Un accident à Stirol provoquera une fuite dans l'usine chimique de Gorlovka où du chloronitrobenzène est stocké. Son rayon de contamination éventuelle est de 300 km. »

Cet agent toxique appartient à la deuxième classe de danger. Il pénètre dans le sang par les voies respiratoires et atteint aussitôt tous les organes, provoquant la mort.

Le président de la Ligue verte Sergueï Simak ajoute qu'un tuyau du plus grand conduit d'ammoniac au monde passe dans la région :

« Si l'on parle de l'ammoniac, c'est un composé qui, une fois dilué dans l'eau, produit de l'alcali caustique. Imaginez que vous respirez de l'alcali, que la pluie, le sol et l'eau sont alcalinisés. Dans des concentrations immenses. L'alcali en tant que tel est extrêmement toxique et inflammable. Etant donné qu'il s'agit d'un tuyau, un incendie puissant est possible dont les conséquences seront ressenties sur une grande superficie. »

Kiev ne réfléchit pas au danger auquel il expose non seulement la population du Sud-est de l'lUkraine, mais aussi celle des régions, voire des pays voisins. Ce sont les descendants qui devront payer le manque de bon sens : la contamination chimique du terrain peut avoir des incidences néfastes pour plusieurs générations à venir. /N


Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_08_12/La-catastrophe-humanitai...

 

06/08/2014

Israël a bloqué la possibilité de fournir des drones en Russie

L'hôpital qui se fiche de la charité !

Comme tout le monde sait que les USA ont été envahi par les Francs-maçons sionistes, idem pour l'UE ainsi que tous les pays où leurs banskers sont installés, et que ce sont les sionistes qui ont fomenté le coup d'état en Ukraine pour aller déstabiliser la Russie pour obtenir la chute de Poutine, on rigole quand les criminels qui cancérisent toute la planète, se permettent de porter un jugement de valeur sur Poutine et la Russie !

Du reste qui finance les "recherches scientifiques" de l'état terroriste d'Israël ?
Devinez ?

Qu’est-ce que ça veut dire coopération scientifique ?

Faites des essais d’armes chimiques sur les Palestiniens ?
Participer au clonage humain ?

Poutine ira acheter ses drones en Iran ou les fera fabriquer par ses propres scientifiques !


Israël a bloqué la possibilité de fournir des drones en Russie

 Hier, 22:19

Israël a bloqué la possibilité de fournir des drones en Russie

 

Par La Voix de la Russie | Le ministère israélien de la Défense a demandé à toutes les sociétés israéliennes qui participent à la fabrication des drones de ne pas commencer ou continuer les pourparlers sur d’éventuels contrats avec la Russie dans ce domaine, rapporte l’hebdomadaire britannique Flight International en faisant référence à une série de sources.

Selon le ministère, un rôle important dans cette décision a été joué par Washington suite à la situation en Ukraine.

Deux sociétés israéliennes travaillaient avec les contrats russes. Moscou a déjà reçu une partie des drones commandés.

La nouvelle directive concerne uniquement la conclusion des nouveaux contrats.

La poursuite de la coopération sur les contrats qui sont en cours n’est pas interdite, notamment en ce qui concerne la livraison des pièces de rechange et la modernisation du matériel fourni précédemment.

Source !  http://french.ruvr.ru/news/2014_08_05/Israel-a-bloque-la-...

 

04/08/2014

Lundi 4 août 2014 ALERTE ! Silence médias, génocide en Ukraine Est. Bientôt tous gazés ?

Nous relayons une alerte importante émanant du blog d'Eva Résistons.

TOUT pour provoquer la RUSSIE !

Lundi 4 août 2014

BHL-Porochenko-300

 

ALERTE A RELAYER !

Kiev avec des sionistes comme BHL,

prépare un génocide monstrueux en Ukraine Est,

alors que déjà des missiles sont tirés

sur villes et villages,

avec à la clé ruines, morts, blessés, tortures...

 

Et comme l'armée ukrainienne se révolte

(désertions massives),

voici que se profile une solution radicale

pour exterminer la population d'Ukraine-Est !

Elle va être gazée !

 

Cela ne vous rappelle-t-il pas une certaine Shoah ?

Nous devons tous alerter,

les médias sionistes cachent la vérité :

En Ukraine Est, un génocide est en cours !

Et le pire est sur le point d'arriver !

 

Eva R-sistons 

http://www.youtube.com/watch?v=LnrJSyel_j0

Un site à visiter :

Paralipomènes d'une journée ordinaire

 

Voir aussi
Alexandre Sivov sur le site d'Allain Jules

 

PRINTEMPS RUSSE. Ukraine (Donbass):

est-ce la préparation lente d’un génocide ?

 

 

Ukraine, ce qu'on vous cache.
Le rôle d'Israël, de Soros. Crimée et Ukraine
  

 

Ukraine : un journaliste propose le génocide de 1.5 millions d'habitants en direct à la télévision ! 

 

VIDEO Ukraine est : 

Alerte, "gazage" au chlore des populations !

 

03/08/2014

Sanctions russes : Le revers de bâton ! Boycott russe sur les pommes : Varsovie demande des compensations à l’UE

Quand Poutine n'a pas la mémoire courte et que l'effet boomerang se fait sentir après les dernières sanctions imposées à la Russie par l'UE !!

Boom !! Sur la Pologne qui avait participé sous les ordres de l'UE/USSIONITES à monter le coup d'Etat en Ukraine avec l'aide du pouilleux toxicomane BHL, Hollande et sa clique de mafieux, afin d'obtenir indirectement la fin du Régime de Poutine et sa destitution de l'aveu de la nazie Timochenko : “Le compte à rebours de la fin du régime de Poutine a commencé”.

C'est aussi en Pologne que s'étaient entraînés les nazis de Kiev et encore Pologne qui a eu le culot de demander à la Russie de mieux surveiller ses frontières ! Ensuite ils viendront nous jouer les victimes avec leur pleurniche habituelle !

Petit rappel des faits et ensuite on demandera à la Russie de régler le problème de l'Ukraine.

Les pompiers pyromanes allument le feu et ce serait à la Russie de l'éteindre en se couchant devant l'empire satanique ?

UKRAINE Laurent Fabius avoue le coup d'Etat monté
avec l'Allemagne et la Pologne
https://www.youtube.com/watch?v=8FV2sh6Tyes...

Ils ont encore trouvé un autre moyen de ruiner les peuples européens pour financer les guerres de l'état terroriste, criminel d'Israhell, en imposant des sanctions à la Russie qui va systématiquement boycotter tous les pays européens qui se tourneront vers l'UE pour obtenir des compensations financières.

Et qui va payer ?
Les peuples européens en les chargeant de nouvelles taxes !

Et qui va gagner dans l'opération ?

Les Banksters qui gouvernent le monde !

Boycott russe sur les pommes : Varsovie demande des compensations à l’UE

02/08 00:20 CET

Sur ce marché de Moscou, on ne trouve plus de pommes, ni d’autres fruits et légumes venus de Pologne. Leur importation est interdite. La Russie assure que ce boycott s’explique par la présence de résidus chimiques, et d’insectes. Mais ici en Pologne, ces citoyens rejettent cette version, et se mobilisent :

“Nous avons décidé de proposer ces pommes dans la rue, explique Radomir Szumelda, pour dire ce que nous pensons de la politique de Poutine et montrer notre soutien aux paysans. Tout le pays devrait manger des pommes aujourd’hui.”

Car cette interdiction est considérée ici comme une mesure de rétorsion de Moscou, en réponse aux sanctions européennes liées à la question ukrainienne. “Les producteurs et la Pologne ne sont pas fautifs dans cette crise, explique ici Marek Sawicki, le ministre de l’Agriculture, et je veux que tous les producteurs aient une bonne compensation de l’UE, qui couvre au moins les coûts de production.”

Dans cette exploitation, les machines sont à l’arrêt. Une catastrophe. Car la Pologne est le premier exportateur mondial de pommes, avec deux tiers destinés à la Russie.

Copyright © 2014 euronews

02/08/2014

Sanctions Russie : Poutine a téléphoné à Obama. Les sanctions sont contreproductives !

Courageux et responsable de la part de Poutine de prendre l'initiative de téléphoner à Obama pour régler les comptes directement ! Notamment quand l'ONU a reconnu que la Russie n'était pas impliquée dans le conflit en Ukraine.

Surtout que si ces affaires ne se règlent pas, ce sont les Peuples Européens qui en paieraient les pots cassés grâce aux VRP qui siègent aux gouvernements et à l'UE, les caniches et les pions placés ou inféodés aux USSionistes 

L'article en anglais ci-dessous :

Vladimir Poutine

Les sanctions US contre Moscou sont contreproductives (Poutine/Obama)

Dossier: Sanctions contre la Russie

MOSCOU, 1er août - RIA Novosti

Les sanctions adoptées par Washington contre Moscou sont contreproductives, ont reconnu vendredi les présidents russe et américain, Vladimir Poutine et Barack Obama, lors d'un entretien téléphonique.

 

"Les présidents ont reconnu que la situation actuelle ne répond pas aux intérêts des deux Etats et échangé leurs vues sur les perspectives du dialogue russo-américain", a annoncé le service de presse du Kremlin.

 

"La discussion a porté sur plusieurs aspects des relations russo-américaines. M.Poutine a déclaré que la politique de l'escalade des sanctions de Washington était contreproductive et qu'elle portait un grave préjudice à la coopération bilatérale et à la stabilité internationale", lit-on dans le communiqué.

Sur le même sujet