Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2015

Nibiru - Le désordre des siècles - Velikovsky Immanuel - 1952

 

Livres sur NIBIRU de Velikovsky Immanuel

 

1er livre : Mondes en collision - 1950

2ème livre : Les grands bouleversements terrestres - 1955

3ème livre : Le désordre des siècles - 1952

 

 

3ème LIVRE : ANNEE 1952

 

Velikovsky Immanuel - Le désordre des siècles

 

 

Auteur : Velikovsky Immanuel

Ouvrage : Le désordre des siècles de l'exode à Akhenaton : une nouvelle chronologie

Année : 1952

desordre.jpg

Lien de téléchargement :

Velikovsky_Immanuel_-_Le_desordre_des_siecles.zip



Le Désordre des Siècles fut conçu au moment où je me suis rendu compte qu'un cataclysme s'était produit à l'époque de l'Exode biblique et que cette catastrophe pourrait bien être le lien entre les histoires d'Israël et celle d'Egypte, à la seule condition que d'anciens textes égyptiens contiennent des références à un événement similaire. J'ai trouvé ces textes et élaborai en peu de temps la reconstruction de l'histoire antique depuis l'Exode jusqu'à la conquête d'Alexandre le Grand. Dès le mois d'octobre de la même année, j'avais réalisé la nature et l'étendue de ce désastre. Au cours des dix ans qui suivirent, je menai de front deux tâches en écrivant parallèlement Mondes en Collision et Le Désordre des Siècles, ce qui me réclama un effort titanesque. ...

 

 

Nibiru, l'un des signes de son arrivée : Le monde et les eaux rouges

 

Suite du précédent article  : Le curieux phénomène de plans d'eaux devenus rouges dans le monde sans aucune explication scientifique !

Voici ce que nous dit Immanuel Velikosky dans son livre : Les Mondes en Collision à télécharger : ICI

 

Comme quoi la période de l'Exode n'a pas touché que les Juifs, mais c'est toute la planète qui a été touchée par une collision avec un astre.


Dès lors, il ne s'agissait pas que de la mer rouge, mais des eaux et de la Terre rouges  !

 

Nous pouvons constater que le pigment rouge des eaux peut provoquer la mort des poissons.

 
 
 

Le monde et les eaux rouges

 

 

J'entends établir qu'au milieu du deuxième millénaire avant notre ère, la terre subit l'un des plus  grands  cataclysmes  de  son  histoire.  Un  corps  céleste,  tout  récemment  entré  dans  le système solaire - une nouvelle comète - s'approcha très près de la terre. On peut reconstituer le récit de ce cataclysme d'après les témoignages fournis par un grand nombre de documents.

 

La comète s'éloignait de son périhélie; elle heurta d'abord la terre de sa queue gazeuse. Dans les pages suivantes, je montrerai que c'est au sujet de cette comète que Servius a écrit : « Non igneo sed sanguineo rubore fuisse » (elle n'était pas d'un rouge feu, mais d'un rouge sang).

 

L'un des premiers signes visibles de cette rencontre fut la couleur rouge que prit la surface de la terre, sous l'influence d'une fine poussière de pigments couleur rouille. Dans les mers, les lacs et les rivières, ce pigment donna à l'eau la couleur du sang. Sous l'effet de ces particules, ou de quelque autre pigment soluble, le monde devint rouge.

 

Le Manuscrit Quiché des Mayas nous rapporte que dans l'hémisphère occidental, aux temps d'un grand cataclysme où la terre trembla et où le mouvement du soleil s'interrompit, (inversion des pôles magnétiques), l'eau des rivières fut transformée en sang  1 .

 

L'égyptien  Ipuwer,  témoin  oculaire  de  la  catastrophe,  consigna  sur  le  papyrus  ses lamentations 2 .

 

« La rivière est de sang », dit-il; et le livre de l'Exode lui fait écho (7 : 20) : «Toute l'eau du fleuve se changera en sang ». L'auteur du papyrus écrivit également : « La peste s'est abattue sur le pays entier.  Le sang est partout », expressions identiques à celles du livre de l'Exode (7 : 21) « il y avait du sang sur toute la terre d'Égypte ».

 

La présence du pigment hématoïde dans les fleuves provoqua la mort des poissons, suivie de décomposition  et  de  puanteur  :  «  et  le  fleuve  devint  infect  »  (Exode  :  7 :  21)  « Et  tous  les Egyptiens creusèrent le sol dans le voisinage du Nil pour trouver de l'eau potable, car ils ne pouvaient  boire  celle  du  fleuve.  »  (Exode  :  7 :  24).    Le  papyrus  rapporte  :  «  Les  hommes répugnent à la goûter.  Les êtres humains ont soif d'eau »; « telle est notre eau! tel est notre bonheur! que ferons-nous ? tout est ruine! »

 

La peau des hommes et des animaux fut irritée par la poussière, qui provoquait des pustules, la maladie, et la mort du bétail, « une piste terrible  8 ». Les bêtes sauvages, effrayées par les présages du ciel, s'approchaient des villages et des cités  4 .

 

Le sommet des montagnes de Thrace reçut le nom de « Haemus », et Apollodore rapporte la tradition thrace, qui attribue comme origine à ce nom «le torrent de sang jailli sur la montagne» quand se livra le combat céleste entre Zeus et Typhon, et que Typhon fut frappé de la foudre 6 . On dit qu'une ville égyptienne reçut le même nom pour la même raison  6 . La mythologie qui personnifiait les forces du drame cosmique décrivait le monde comme étant teinté de rouge. Dans un mythe égyptien la teinte rouge sang du monde est attribuée au sang  d'Osiris,  le  Dieu-Planète  blessé  à  mort.  Dans  un  autre  mythe,  c'est  le  sang  de  Set  ou d'Apopi ; dans le mythe babylonien le monde fut rougi par le sang du monstre céleste Tiamat égorgé  7 .

 

L'épopée finnoise, le Kalevala, décrit comment, au temps du bouleversement cosmique, le monde fut aspergé de lait rouge  8 . Les Tartares de l'Altaï parlent d'un cataclysme où « le sang colore le monde entier en rouge », et qui est suivi d'un embrasement général  9 . Les hymnes orphiques font allusion à l'époque où la voûte céleste, « le puissant Olympe, trembla de peur... et la terre tout alentour poussa un cri terrible, et la mer s'agita, soulevant des vagues pourpres 10 .

 

Voici un vieux thème de discussion : pourquoi la mer Rouge a-t-elle reçu ce nom?  Si une mer est appelée noire ou blanche, la raison en peut être la coloration sombre de ses eaux, ou l'éclat des neiges et des glaces.  La mer Rouge est bleu foncé. Faute de mieux, on a proposé comme explication de cette dénomination la présence de quelques formations de corail, ou de quelques oiseaux rouges sur les grèves de cette mer  11 .

 

Comme toute l'eau en Égypte, la surface de la mer, au moment du Passage, était d'une teinte rouge. Il semble donc que Raphaël n'ait point commis d'erreur dans son tableau du « Passage », en donnant à l'eau une couleur rouge.  Naturellement, ce ne fut pas telle rivière, telle montagne, telle mer particulière qui se teinta de rouge, et qui reçut ainsi le nom de « rouge » ou de « sanglant », pour la distinguer des autres montagnes ou des autres mers; des foules humaines rescapées du cataclysme auquel elles venaient d'assister attribuèrent le qualificatif d'haemus, ou rouge, aux lieux mêmes où elles se trouvaient alors.

 

Le phénomène de la « pluie de sang » a également été observé sur des surfaces réduites, et à une  petite  échelle,  en  des  époques  plus  récentes.  Une  de  ces  pluies,  selon  Pline,  se  serait produite sous le consulat de Manius Acilius et de Gaius Porcius  12 . Les Babyloniens parlent également de la poussière et de la pluie rouges tombant du ciel  13 .  Des cas de « pluie de sang » ont été signalés dans différentes régions  14.  La poussière rouge, soluble dans l'eau, tombant du ciel  sous  l'aspect  de  gouttes  liquides,  ne  se  forme  pas  dans  les  nuages,  mais  doit  provenir d'éruptions volcaniques, ou des espaces cosmiques.  Il est généralement reconnu que la chute de poussière météorite est un phénomène qui se produit surtout après le passage de météorites; cette poussière se retrouve sur la neige des montagnes et dans les régions polaires  15.



22/12/2012

Australie: Une plaque près de la Barrière de corail en voie d'effondrement

Si le 21 décembre 2012 est passé et que nous n'avons pas vu la fin du monde annoncée par les religieux et non pas par les Mayas, et maintenant que la peur est passée, il ne va pas falloir compter sur le fait que les cataclysmes cessent.

Les énergies cosmiques que nous traversons vont faire travailler la Terre pour la purifier et la remodeler, sans compter les cataclysmes qui seront fabriqués par les élites avec le Réseau Haarp et l'arme électromagnétique que représente le LHC, avant que ces armes ne soient détruites par les nouvelles énergies et nos alliés cosmiques.


Il va falloir nous attendre encore à de grands changements à venir, notamment avec le Soleil qui devrait parfaire notre évolution en générant de nouvelles explosions solaires au cours de l'année 2013.


Comme vous l'aurez compris, ce n'est pas le soi-disant progrès de la science qui nous fait évoluer ni qui active notre ADN, mais les énergies solaires et cosmiques qui nous arrivent du centre de la Galaxie.  Nous avons donc encore du travail sur la planche à accomplir si nous voulons gagner nos galons et notre examen de passage vers la 4D et la 5D.


Ne nous endormons donc pas.

 

Australie: Une plaque près de la Barrière de corail en voie d'effondrement


Australie: Une plaque près de la Barrière de corail en voie d'effondrement
 

SYDNEY, 21 déc 2012 (AFP) - Une immense plaque sous-marine près de la Grande barrière de corail, au large de l'Australie, montre les premiers signes d'effondrement, ce qui pourrait provoquer un tsunami lorsqu'elle lâchera, ont indiqué des scientifiques vendredi.

Des géologistes marins de l'université James Cook en Australie utilisent depuis 2007 des techniques de pointe pour cartographier en 3D les endroits les plus profonds et les plus inaccessibles de la Barrière. Ils ont ainsi découvert des dizaines de canyons sous-marins.

Lors d'une récente expédition, ils ont repéré une plaque d'environ un kilomètre cube, reste d'un très ancien glissement de terrain sous-marin, perchée sur le plateau continental.

"Les glissements de terrain sous-marins sont un phénomène géologique connu et bien documenté mais nous ne savions pas s'il y en avait près de la Barrière de corail", a indiqué à l'AFP le géologiste Robin Beaman.

"Nous avons trouvé ce bloc énorme, qui ressort. Il est posé en haut d'un canyon sous-marin, il va vers la pente et il est au début du processus d'effondrement", a ajouté le scientifique.

Personne ne peut prévoir quand cela se produira, "demain" ou dans des dizaines d'années, "mais il est important de savoir que c'est là", a-t-il dit. "Il est absolument certain que cela va s'effondrer et lorsque ça tombera, ce sera une chute d'un kilomètre dans le bassin au-dessous".

"Cela provoquera un tsunami localisé qui affectera la côte de l'Etat (australien) du Queensland, à environ 70 km de là", a déclaré le géologiste. "Nous ne voulons pas angoisser les gens mais nous devons savoir que c'est là et ce qui se passera quand ça tombera".

Les scientifiques ont effectué cette découverte alors qu'ils étaient en mission sur le Southern Surveyor, un vaisseau de la marine scientifique australienne.


Document ressource : texte complet de l’article publié dans « Natural Hazards » (en Anglais) accessible à l’adresse suivante

http://link.springer.com/article/10.1007/s11069-012-0502-0/fulltext.html


Australie: Une plaque près de la Barrière de corail en voie d'effondrement
 


Rédigé par AFP le Jeudi 20 Décembre 2012 à 18:10

http://www.tahiti-infos.com/Australie-Une-plaque-pres-de-...

21/12/2012

A la lumière de la Nébuleuse d'Or, l'avenir lumineux est en route à partir d'aujourd'hui à 12 h 11 pour la France

Magnifique cadeau de Notre Grand-Papa Alcyone !


Merci à Notre Père Eternel et à Notre Divine Eternelle pour ce magnifique cadeau !

A chac-UN de nous de faire le choix de l'éveil et de l'ascension vers la 4 D puis quelques mois après vers la 5D !

La voie de l'ascension est ouverte dès aujourd'hui pour nous tous !

Bonne fête à tous pour notre entrée dans l'ère de la civilisation du 5ème soleil et bonne ascension à tous !


A la lumière de la Nébuleuse d’Or

Peinture de Leonora Carrington

Par le Passeur.

A la fois il semble juste en ce moment de ne plus rien dire ou presque, à la fois je me sens poussé à dire deux ou trois choses sur ce qui se passe. J’ai déjà évoqué ce temps où les voiles entre les plans seraient si fins  que nous pourrions les franchir. Nous y sommes. Pour quelques uns déjà qui n’y avaient pas encore goûté, les premières incursions se font sur d’autres plans dimensionnels dont ils gardent le souvenir à leur retour. Parfois durant leur sommeil, parfois en pleine conscience. Au fil des semaines et des mois à venir, les conditions favorables se renforceront et cela se fera progressivement pour tous ceux qui ont décidé de poursuivre leur voie d’ascension en ces temps.

Evidemment, d’une telle expérience peut naître l’exaltation… Ainsi dans l’ordre des tentations possibles pour ceux qui commencent à toucher les autres plans de leur conscience, l’envie d’aller toujours plus loin vers la découverte d’une liberté tant attendue est probablement la plus forte. Bien que chacun sans aucune exception ait ce potentiel à sa portée, je parle surtout ici pour celles et ceux qui ont déjà fait un chemin en conscience vers leur émancipation, vous tous entre autres qui êtes conduits à lire ces lignes. Vous tous donc, qui avez entrepris de vous déconditionner et de rallier votre être divin, êtes les éclaireurs d’une armée en marche vers la paix, qui encore se cherche et s’agite, s’irrite et se disperse, toujours prête à en découdre avec l’ennemi sans cesse réinventé. L’identification à l’égo est le moteur de cette co-création, cela a déjà été copieusement abordé dans ces pages (voir entre autres L’Eveil).

La question à se poser aujourd’hui est de se demander si l’éclaireur qui négligerait d’informer serait utile à ceux qui le suivent ? Un éclaireur qui en viendrait même à oublier ou à délaisser la part de lui qui est ici ? Vous êtes tous là pour aller voir derrière les lignes de notre conscience incarnée jusqu’où elle se propage et en ramener l’énergie jusqu’à vous ici-bas. Dans ce long chemin d’incarnation qui s’achève, il est envisagé de ramener à soi ce que l’on contacte de nous et non de déserter la place. Vous êtes à présent à même de créer des ponts entre vos différents niveaux de conscience, qui sont autant d’ensembles et de sous-ensembles imbriqués dont vous avez à présent la capacité de maintenir les échanges au niveau de votre conscience duelle et d’intégrer à votre égo. Vous amenez ici le niveau d’énergie qui contribue à créer une dynamique collective et votre position d’éclaireur sert de guidance au collectif. Cette réorganisation de nos schémas nous permet d’acquérir (ou de réacquérir) la maîtrise de la co-création permanente que nous initions tous ensemble. Il s’agit de créer à présent une réalité en harmonie avec notre univers et non plus dissonante.

A ce stade, la vision élargie de votre être est un potentiel disponible que chacun à sa manière devrait intégrer dans sa vie. Ca n’empêche pas de faire la vaisselle, mais ça permet peut-être d’en voir la perfection. Tout de nos actes manifestés s’inscrit au sein d’un vaste mouvement dont les rouages sont si parfaits dans leur complexité qu’imaginer la Conscience qu’il a fallu pour que cet équilibre se maintienne en permanence est tout simplement vertigineux. Ayons donc l’humilité de nous focaliser pour le moment sur notre capacité à grandir tout en sachant qu’il est de notre nature et de notre légitimité d’aller vers une compréhension toujours plus grande de la vie. Les plus audacieux des scientifiques sont en train de poser les fondations unifiant toutes les lois, en accord avec ce que les très anciens nous ont transmis.

Privée de son ciment, la vieille matrice se désagrège seule et avec elle la vanité des efforts que certains font pour la maintenir; y-compris ceux qui se mobilisent contre les marionnettistes et qui pensant bien faire ne font en leur donnant du bois à brûler que retarder le délitement des pouvoirs encore à l’œuvre. L’illusion se dissipe telle une brume au vent qui se lève. Souffler dessus est illusoire et donne consistance à ce qui n’existe déjà plus ailleurs qu’en notre croyance que c’est encore là. Je sais bien que dans les faits beaucoup pensent que rien ne change et que les dangers sont réels, c’est juste qu’ils ne captent pas encore les vastes étendues au-delà du brouillard et qu’ils conçoient mal de quoi le brouillard est fait.

Qui sont les éclaireurs ? Par définition ils ont une certaine connaissance du terrain et des formes de vie qu’ils sont susceptibles de rencontrer aux avant-postes, ils ont une très forte capacité d’adaptation, de l’audace et de la confiance en eux, ils savent décrypter les signes les plus infimes pour en dégager le sens qu’ils indiquent. Enfin ils ouvrent la voie la plus sûre au nombre qui suit. C’est très exactement ce que sont les artisans de lumière que vous êtes tous. Parfois en vous ignorant.

Votre guidance n’a nulle volonté à exercer sur son propre chemin tout comme elle n’a nul besoin de s’imposer à autrui. Elle EST, et c’est tout. Par votre chemin personnel, par la grande porte que vous ouvrez en ce moment-même à l’intérieur de vous et qui vous relie à toute la création, vous amenez à la conscience de tous l’existence d’un seuil qui n’est autre finalement qu’un trou noir tel que décrit par la physique de pointe, et qu’il appartient à chacun de franchir ou pas en son intimité. Franchir ce seuil ne signifie pas s’échapper d’ici, car dans la maîtrise, ce seuil étroit se passe dans les deux sens. Maintenant, s’il fallait donner une forme à ce lieu qui n’en est pas vraiment un, je dirai que cette forme est différente pour chacun et qu’elle est probablement très imprégnée de nos lignées propres. Aller chercher en soi le souvenir de nos lignées stellaires n’a que peu d’intérêt si l’on s’arrête à la seule curiosité, par contre cela devient utile si l’on touche à l’énergie de celles-ci et qu’on en ramène l’empreinte. Car cela active des mémoires et nous rapproche du seuil. C’est cela que vous pouvez appliquer au mieux des incursions que vous faites ou que vous ferez dans vos autres dimensions.

Peinture de Leonora Carrington

Nous nous guidons nous même au contact de nos autres plans dimensionnels en lesquels finalement nous touchons avant tout d’autres plans de nous-même hors de l’espace-temps familier… parfois même hors de la forme.

Chaque incursion dans les ensembles et les sous-ensembles évoqués plus haut crée des ponts entre ce que nous sommes ici et ce que nous sommes « là-bas ». Nous ouvrons ainsi des canaux d’énergie qui aident l’ici à intégrer le « là-bas ». Qui plus est, durant ces incursions, nous recevons des codes. Peut-être cela m’est-il plus personnel, mais le plus souvent ce langage se présente sous forme de géométries en mouvement où la lumière et les couleurs communiquent avec nous, activant ou amplifiant le processus de transmutation que nous vivons tous. Il est très difficile de mettre des mots sur cette expérience extraordinaire et si personnelle qui est celle du contact avec nos différents plans dimensionnels. C’est une palette variée et complexe de sensations et de sentiments intimes où se mêlent des visions parfois compréhensibles, mais parfois aussi totalement inexplicables au niveau où nous en sommes encore; des visions sur lesquelles mettre un mot les ramène à une dimension où nous ne pouvons que les falsifier à vouloir les exprimer.

L’alignement reste aussi de mise, car il peut être également très déstabilisant de contacter des formes de soi qui font écho au conditionnement obscur que nous avons reçu vis-a-vis d’elles. C’est d’ailleurs là une occasion de plus de voir à quel point les institutions religieuses, mais aussi plus largement les cultures distillées par les pouvoirs temporels ont diabolisé pour mieux nous enfermer tout ce qui pouvait nous ramener au souvenir de nous-même.

Ce seuil, ce trou noir entre inspir et expir, entre vide et plein, ce passage du chas évoqué dans de précédents articles, est extrêmement subtil tant le brouhaha général nous le masque, mais aussi, à cette heure de l’horloge cosmique, il ouvre un vortex collectif puissant qui représente un véritable tourbillon ascensionnel de la conscience pour tous ceux qui l’emprunteront.

Résumons, nous avons tous depuis toujours et à tout moment la possibilité de passer ce chas de l’aiguille qui se situe en nous. Il se décèle dans le silence intérieur et s’atteint lorsqu’au terme d’un processus de guérison personnel nous en sommes arrivés à l’abandon tel que décrit dans L’éveil en soi. C’est un état de transcendance et c’est l’ascension. Cela a toujours été possible pour chacun à tout instant mais les conditions environnantes ne l’ont guère facilité par le passé. Ce que nous avons en plus en cette époque bénie, c’est que l’horloge cosmique nous a amené au point de convergence où tout est désormais favorisé pour que ceci se passe collectivement durant l’ouverture du vortex. Lorsqu’il se refermera, le nouveau cycle en cours poursuivra son évolution dans une nouvelle matrice, infiniment plus confortable que la précédente, mais qui demeurera néanmoins un moule d’expérimentation, ce jusqu’au prochain passage collectif.

La Maîtrise est alors la clé pour vraiment sortir du jeu, ce qui représente ce que beaucoup d’entre vous ont décidé avant cette incarnation. On le devine, plusieurs niveaux d’évolution potentielle s’imbriquent. Se focaliser sur le premier niveau – celui unique que véhicule l’idéologie New Age – masque la porte du suivant. C’est ainsi que l’ouverture de conscience permettra, ou pas, d’envisager des niveaux plus subtils encore que celui qui est devenu évident pour vous tous qui lisez ces mots.

En ce présent la maîtrise appartient à ceux qui auront fait le choix de franchir le seuil. Et par la maîtrise ils pourront désormais passer librement d’un plan à l’autre en suivant leur trajectoire personnelle. Tout le monde n’a pas à acquérir en ce nouveau cycle naissant ce qui est déjà acquis. Tout le monde n’a pas non plus à passer le seuil que passe son voisin. Chacun va naturellement vers ce qui est résonance en lui. J’évoque donc cet aiguillage non pour créer un doute sur le chemin de chacun, mais pour éclairer sur ce qui peut être perçu en route et non compris comme une porte de sortie. Ne vous prenez pas la tête à deux mains, tout sera toujours juste.

Dans le perçu des plans multidimensionnels, la lumière, qui est vibration, est la base de la communication. Tout en réalité repose, même ici-bas au sein de la matrice, sur une technologie de lumière active jusqu’au cœur de la matière. Ainsi les scientifiques ont pu démontrer depuis un certain temps déjà le phénomène de communication via la bioluminescence de nos cellules. A savoir que toutes les cellules de notre corps émettent et reçoivent en permanence des particulières de lumière – des photons – qui sont un mode de transmission d’informations précises utiles à la vie. C’est bien une technologie de lumière qui préside au fonctionnement de notre corps de matière.

A une échelle plus grande, nous tous aujourd’hui, sur notre vaisseau Terre, traversons pour longtemps une zone de l’espace découverte par la science en 1961, à qui fut d’abord donnée le nom de « Nébuleuse d’Or » et qu’on appelle aujourd’hui moins poétiquement la ceinture de photons. Gaïa et l’ensemble du système solaire rencontrent cette Nébuleuse d’Or tous les 12.000 ans environ.

Nous baignons donc dans un océan de lumière qui transmet à nos différents corps une grande densité d’informations que nous intégrons tant bien que mal, mais plutôt bien si nous avons conscience de ce qui est en train de se passer, que nous avons entrepris un travail de déconditionnement propre à élargir notre vision et un travail de guérison propre à nous libérer de nos chaînes. Dans le cas contraire, le corps réagira tant bien que mal pour éliminer ce qui le gêne dans son intégration en déclenchant les réactions les plus adaptées, d’où le grand nombre de maladies-éclair observables aujourd’hui, plus particulièrement liées aux organes d’élimination. Mais aussi, les conditions de vie sont toujours appelées à changer brusquement pour ceux qui ne l’ont pas fait d’eux-même quand leur âme les enjoignait intérieurement de le faire. D’où des pertes d’emploi brutales, des déménagements, des divorces et toute autre forme de rupture avec l’habitude. C’est un mal pour un bien et si on le comprend comme tel, on le vit alors beaucoup mieux. Dans les cas de résistance extrême – entendez par là de non-accueil forcené à ce qui vient – la transmutation ne peut pas s’opérer, ce qui s’avèrera alors destructeur pour le corps.

Peinture de Tomek Setowski

En cette période, et particulièrement depuis le 12.12.12, un nouveau palier est franchi qui devrait nous inciter à accueillir plus que jamais encore ce qui vient. A l’écoute de soi, on perçoit très bien dans le corps de matière les transferts d’énergie vécus, plus particulièrement au niveau de la glande pinéale, mais aussi on facilite l’accès aux passages dimensionnels qui s’ouvrent aux points de jonction entre les différentes bulles vibratoires (ensembles et sous-ensembles).

Hors du tumulte, en notre silence intérieur, devient visible ce qui est là, gigantesque, et demeure toujours invisible à qui cède une part trop grande de lui à l’agitation. C’est pourquoi la majorité des gens ne perçoivent pas encore ce qui se passe tout en ressentant le besoin de changer quelque chose dans leur vie. Cette période demande de se ménager du calme autant que possible afin de repérer les signes qui balisent notre chemin et d’intégrer l’intensité des énergies reçues. Si je devais prendre une analogie, imaginez que vous deviez percevoir une petite musique au milieu d’un brouhaha général. Pour se faire vous vous recentreriez sur vous-même et affineriez votre ouïe jusqu’à pouvoir discriminer les sons afin d’éliminer le bruit qui masque la mélodie. Une fois détectée, il est aisé de ne plus la perdre ou de vite la retrouver si tel était le cas. Les signes sont tous visibles pour qui sait trouver son silence, les portes sont ouvertes et nous devons juste nous en convaincre et ne surtout pas en avoir peur ou encore moins les dénier. Je l’ai déjà dit, il est finalement difficile de prendre sa liberté quand on est un vieux prisonnier consentant et les seules choses qui peuvent nous inciter à franchir la porte, c’est notre qualité de regard ainsi que notre confiance en nous et en la vie.

Ainsi, comme chaque année à cette période, l’alignement entre la Terre, le Soleil et Alcyone au centre de la Voie Lactée ouvre une fenêtre bien connue des anciens. Astronomiquement ça n’a rien d’exceptionnel malgré toutes les bêtises qui ont été dites sur le sujet. Mais d’un autre point de vue, cette fois-ci pourtant elle s’ouvre alors que s’achève une ère obscure et en débute une autre lumineuse. La qualité de lumière passant à présent par cette fenêtre marque un cap majeur dans l’évolution. C’est cela que nous devrions fêter bien plus que les dates préfabriquées de Noël et du Jour de l’An. Nous quittons définitivement l’Âge Obscur et nous renouons avec la grande époque des bâtisseurs originels venus d’Orion. Ils sont là, nous sommes là !

© Le Passeur – 21 Décembre 2012 – http://www.urantia-gaia.info Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

http://www.urantia-gaia.info/2012/12/21/a-la-lumiere-de-la-nebuleuse-dor/

19/12/2012

Quinze signes qui montrent que la ceinture de feu est en train de se réveiller

Ceci est très bon signe pour notre évolution.

L'allumage de la ceinture de feu symbolise, l'allumage du feu coeur et de l'amour.

Cela prouve aussi que le coeur cristallin de la Terre est bien activé et que l'humanité s'est bien éveillée.


Quinze signes qui montrent que la ceinture de feu est en train de se réveiller

Traduit de l'anglais par Les Chroniques de Rorscharch

ceinture-de-feu.jpeg

© Inconnu


Alors que la plupart du monde regarde ailleurs, la ceinture de Feu est discrètement en train de se réveiller. Au cours des deux derniers mois, il y a eu une série régulière d'éruptions volcaniques et de tremblements de terre qui ont eu lieu le long du périmètre de l'océan Pacifique. Mais puisqu'aucun d'entre eux n'est survenu près d'une zone densément peuplée, nous n'en avons pas vraiment beaucoup entendu parler dans les médias.

Mais si l'activité le long de la ceinture de feu continue d'augmenter, il est inévitable qu'un événement majeur surviendra à proximité d'une grande ville à un moment donné. Quand cela arrivera, le monde entier s'intéressera de nouveau à la ceinture de Feu.

Environ 90 pour cent de tous les tremblements de terre et environ 75 pour cent de toutes les éruptions volcaniques se produisent le long de la ceinture de feu. Toute la côte ouest des États-Unis se trouve le long de la ceinture de feu et un vaste réseau de failles passe sous la Californie, l'Oregon et l'état de Washington. Heureusement, la côte ouest n'a pas connu d'événements sismiques terribles dans ces dernières années, mais les scientifiques nous assurent que cela va changer à un moment donné. Il est donc important de prendre connaissance des rapports d'activité en augmentation.

Voici comment Wikipedia définit « la ceinture de feu » :

« La ceinture de feu du Pacifique (ou parfois simplement l'anneau de feu ) est un domaine où un grand nombre de tremblements de terre et d'éruptions volcaniques se produisent dans le bassin de l'océan Pacifique. Ayant une forme de fer à cheval de 40 000 km, elle est associée avec une série continue de tranchées océaniques, d'arcs et de ceintures volcaniques et des mouvements des plaques tectoniques. »

Ces derniers se produisent tout le long du bord de l'océan Pacifique. Les habitants des zones côtières de quatre continents différents se rendent compte qu'un événement majeur le long de la ceinture de feu pourrait fondamentalement changer leur vie en un instant.

La quasi-totalité des pires tremblements de terre de l'histoire moderne ont eu lieu le long de la ceinture de feu. Lorsque la ceinture de feu est très active, c'est une affaire de prémière importance. C'est pourquoi tant de gens sont inquiets que la ceinture de feu semble rentrer dans une période d'activité accrue.

Ce qui suit sont quinze signes que le Ring of Fire se réveille alors que nous nous dirigeons vers 2013...

N° 1 - Mont Lokon, qui est situé en Indonésie, est entré en éruption plus de 800 fois depuis Juillet. Lundi dernier les cendres volcaniques provenant du volcan ont atteint une hauteur de 10 000 pieds.

N° 2 - Une « alerte orange » a été émise pour les villes et les villages à proximité du volcan Tungurahua en Equateur. Mardi dernier, il est entré en éruption projetant de la lave jusqu'à un demi-mile au-dessus de son cratère.

N° 3 - Des coulée de lave jaillissent toujours du volcan Tolbachik qui est situé sur la péninsule du Kamchatka, en Sibérie.

N° 4 - De la lave et des cendres continuent de jaillir du volcan Fuego au Guatemala.

N° 5 - Mardi, un panache de cendres de plus de 2,5 kilomètres de haut s'est élevé du volcan Paluweh en Indonésie.

N° 6 - Mardi dernier, on comptait une moyenne d'environ 4 séismes par heure au volcan Popocatépetl au Mexique.

N° 7 - Des scientifiques ont récemment découvert l'« un des plus étranges volcans du monde » sur le plancher océanique au large de la côte de Baja, au Mexique.

N° 8 - Le Mt. Fuji (situé pas trop loin de Tokyo, Japon) est en sommeil depuis environ 300 ans, mais ces derniers mois il a eu des signes croissants d'activité. Une étude récente a constaté qu'une « chambre magmatique sous la montagne subi une pression immense », et un éminent scientifique estime que le mont. Fuji pourrait donner lieu à « une grande éruption explosive ». Les autorités ont été alarmées quand un tunnel menant au mont. Fuji s'est effondré le 2 Décembre, tuant neuf personnes.

N° 9 - Les scientifiques mettent en garde qu'il y a une très dangereuse accumulation de magma sous un grand nombre des 110 volcans actifs du Japon.

N° 10 - Un séisme de magnitude 6.1 a frappé la côte de Sulawesi, en Indonésie, lundi.

N° 11 - Un séisme de magnitude 6.0 a frappé la région de Nouvelle-Bretagne en Papouasie-Nouvelle-Guinée, ce samedi.

N°12 - Un séisme de magnitude de 6,5 a frappé le golfe de l'Alaska à la mi-novembre.

N°13 - Un tremblement de terre de magnitude 7,3 a frappé le Japon plus tôt ce mois-ci.

N° 14 - Il y a eu une augmentation substantielle de l'activité sismique dans la région de la caldeira de Long Valley en Californie, et les autorités nous disent qu'il y a bien des mouvements de magma dans cette zone.

N° 15 - Récement sur une période de cinq semaines, plus de 170 tremblements de terre importants ont été détectés dans une ville au Chili. Cette ville est maintenant appelé «l'un des endroits où cela secoue le plus sur terre.

Tous ces événements se sont produits le long de la ceinture de feu.

 
http://leschroniquesderorschach.blogspot.be/2012/12/15-signes-qui-montrent-que-la-ceinture.html