Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2014

Washington réclame plus de 10 milliards de dollars à BNP pour avoir violé l'embargo contre Cuba et l'Iran

Les sanctions de WASHINGTON contre la France et  une Banque Française : BNP Paribas !

Ils ne savent plus où prendre l’argent pour renflouer leurs budgets à l’agonie !

L’organisation mondiale du crime organisé et les guerres mondiales par le biais de la Holding OTAN filiale de la Holding ONU, les sanctions contre les pays qui refusent de soumettre et d’adhérer à leur impérialisme et au projet d’instauration du Nouvel Ordre Mondial, dont la Russie, la Chine, l’Iran, la Syrie et les autres !

A quels titres légitimes les US/Israël se permettent de mettre des embargos contre des pays qui refusent de se soumettre à leur tutelle et à leur impérialisme ?
 
 Regardez comment fonctionnement "les amis" de la France :

1/ Je t'accuse gentiment mais attention je veille :
"La pique de l'ancien patron de la CIA contre les Français, «voleurs» de technologies"

http://www.lefigaro.fr/international/2014/05/24/01003-201...

==========
2/ Je te sanctionne gentiment puisque tu n'as pas compris.
"Washington réclame plus de 10 milliards de dollars à BNP Paribas"

http://www.lefigaro.fr/societes/2014/05/29/20005-20140529...

===========
3/ Je te fais du chantage/soumission/compromission
"Des élus US demandent à Paris de ne pas livrer de frégates à Moscou"

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/05/29/97001-201405...
===========

Vous avez compris la méthode de celui qui se dit le plus FORT au monde ?



Les Etats-Unis réclament plus de 10 milliards de dollars à BNP Paribas
Le Nouvel Observateur avec AFP

Les autorités américaines accusent BNP Paribas d'avoir violé pendant quatre ans l'embargo américain contre Cuba et l'Iran. Ce serait l'une des plus grosses amendes infligées à une banque aux Etats-Unis.

BNP Paribas avait versé à ses actionnaires un dividende de 1,50 euro au titre de son exercice 2012, après 1,20 euros pour 2011. C'était encore très loin des 3,26 euros versés pour 2007, la dernière année avant la crise du "subprime". LOIC VENANCE / AFP

BNP Paribas avait versé à ses actionnaires un dividende de 1,50 euro au titre de son exercice 2012, après 1,20 euros pour 2011. C'était encore très loin des 3,26 euros versés pour 2007, la dernière année avant la crise du "subprime". LOIC VENANCE / AFP

Coup de tonnerre pour BNP Paribas : la banque française est menacée d'une amende record et d'un retrait de sa licence bancaire aux Etats-Unis où elle est accusée d'avoir contourné l'embargo contre Cuba, l'Iran et le Soudan.

La pénalité s'élèverait à plus de 10 milliards de dollars, affirme jeudi 29 mai le "Wall Street Journal" (lien payant), citant des sources proches du dossier non identifiées.

BNP négocierait pour payer un peu moins de 8 milliards de dollars, écrit le quotidien. L'amende serait en tout cas au-dessus de 5 milliards de dollars, a indiqué une source proche du dossier ayant requis l'anonymat.

Ces chiffres sont supérieurs aux quelque 4 milliards de dollars évoqués jusqu'ici et dépassent de loin l'amende infligée en 2012 à la banque britannique HSBC (1,9 milliard de dollars), accusée de complicité de blanchiment, et celle ayant frappé sa compatriote Standard Chartered Bank (670 millions de dollars) pour violation de l'embargo contre l'Iran.

L'amende s'annonce en tout cas comme l'une des plus grosses jamais infligées à une banque aux Etats-Unis.

Plus grosse amende ? 

Les négociations sont menées par le département de la Justice (DoJ) et le régulateur bancaire de New York Benjamin Lawsky.

Contactés par l'AFP, ni BNP, ni les services de Benjamin Lawsky ni le DoJ n'ont souhaité faire de commentaires.

Les discussions achoppent encore sur la façon dont devrait être structuré l'accord (plaider coupable ou pas), les licenciements de banquiers fautifs et le devenir de la licence bancaire de BNP aux Etats-Unis.

De la résolution de ces points dépendra le montant final de l'amende, a assuré la source, ajoutant qu'un accord devrait intervenir dans les trois prochaines semaines.

Washington accuse BNP Paribas d'avoir contourné entre 2002 et 2009 des sanctions américaines contre l'Iran, le Soudan et Cuba, en effectuant des paiements en dollars dans ces pays.

Une enquête interne de la banque avait recensé au début d'année un "volume significatif d'opérations qui pourraient être considérées comme non autorisées au regard des lois" américaines.

Les transactions incriminées ont été effectuées depuis l'Iran, Cuba et le Soudan, pays où ces opérations étaient légales, argue une source. Seul hic, elles l'ont été en dollars, autrement dit compensées à un moment donné sur le territoire américain, ce qui les rend délictueuses, les Etats-Unis imposant des sanctions à ces trois Etats.

Un exemple

Selon certains analystes, les autorités américaines veulent faire monter les enchères après avoir été critiquées pour leur clémence envers les banques américaines responsables de la crise financière de 2008-2009.

Le ministre de la Justice Eric Holder "veut faire un exemple. C'est malheureux que ça tombe sur une banque française [mais c'est] elle qui est dans l'oeil du cyclone", estime Gregori Volokhine, gérant de fortune chez Meeschaert Financial Services.

Pour l'ex-procureur fédéral Jacob Frenkel, désormais avocat au cabinet Shulman Rogers, le gouvernement américain "est convaincu qu'il a les éléments pour justifier une amende aussi substantielle".

De l'autre côté, "BNP donne l'impression de vouloir résoudre au plus vite ce problème afin de reprendre normalement son activité", analyse-t-il.

Perte de licence aux Etats-Unis

Au-delà du montant, une suspension même temporaire de la licence bancaire de BNP Paribas aux Etats-Unis aurait des conséquences lourdes pour l'établissement qui veut y développer ses activités de banque de financement et d'investissement.

Or une perte de licence lui interdirait de réaliser des transactions en dollars vers ou depuis les Etats-Unis. "Perdre le droit de transférer de l'argent en dehors des Etats-Unis, c'est une atteinte à son métier de base. C'est ce qu'elle essaye d'éviter au maximum", avance Gregori Volokhine.

BNP a mis de côté 1,1 milliard de dollars pour ce litige mais son directeur général Jean-Laurent Bonnafé a déjà préparé le terrain en disant début mai que l'amende serait "très significativement supérieure" à ce montant.

Une amende de 10 milliards de dollars représenterait plus de quatre fois le bénéfice net réalisé par BNP Paribas au premier trimestre (1,7 milliard d'euros).

La semaine dernière, les Etats-Unis ont infligé une amende de 2,6 milliards à un autre établissement bancaire européen, Credit Suisse, pour avoir aidé de riches Américains à frauder le fisc.

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20140529.OBS8933/...

Lire aussi :

BNP Paribas : La France humiliée par les malfrats de Washington

 

 

27/03/2014

VERROU – Obama accusé par un journaliste d’être pire que Bush pour la liberté de la presse

VERROU – Obama accusé par un journaliste d’être pire que Bush pour la liberté de la presse

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/03/25/verrou-obama-accuse-par-un-journaliste-detre-pire-que-bush-pour-la-liberte-de-la-presse/

Symbole de l'Agence de sécurité nationale américaine (AP/Patrick Semansky).

L'administration Obama est « le plus grand ennemi de la liberté de la presse que l’Amérique ait connu depuis au moins une génération ». A l’occasion d’une conférence organisée à New York sur le thème de la protection des sources et de la sécurité nationale, le journaliste du New York Times James Risen, qui a couvert la Maison Blanche pendant le mandat du président démocrate, a fait le procès de ceux qui dirigent les Etats-Unis depuis 2008.

Pour M. Risen, l’actuelle administration veut « limiter le champ d’investigation sur la sécurité nationale » afin de « créer un chemin balisé pour la couverture de ces sujets », relate le site Poynter dans un compte-rendu de la conférence. N’importe quel journaliste qui se risque à outrepasser les limites posées par le gouvernement « sera puni », a ajouté James Risen. Le journaliste spécialisé dans les activités du gouvernement américain considère que l’administration Obama a créé « de facto un Official Secrets Act », soit un état législatif qui protégerait les secrets d'Etat.

En 2013, la révélation des écoutes des communications téléphoniques et e-mails de journalistes de l’agence Associated Press et de Fox News, interceptés pour des motifs prétendument liés à la sécurité nationale – les journalistes espionnés étaient soupçonnés d'avoir relayé des fuites –, avait scandalisé les défenseurs du premier amendement de la Constitution, qui protège la liberté de la presse aux Etats-Unis. Entre 2009 et 2013, l'administration Obama a poursuivi six personnes pour avoir livré des informations confidentielles à la presse. Soit deux fois plus que tous ses prédécesseurs combinés.

PROTÉGER SES SOURCES

James Risen est l’un des journalistes qui a contribué à dévoiler le programme de surveillance de l’Agence de sécurité nationale américaine (NSA). Ce travail lui a valu de recevoir, avec Eric Lichtblau, le prix Pulitzer en 2006. Il lui a aussi valu d’être accusé par le gouvernement américain d’entrave à la sécurité nationale. Depuis, M. Risen a saisi la Cour suprême pour tenter de protéger l'une de ses sources.

Les révélations d’Edward Snowden sur la surveillance pratiquée par les agences américaines de renseignement ont ravivé les tensions entre pouvoir politique et médias. Après près d'un an de révélations, plusieurs journalistes, dont Glenn Greenwald, ont rejoint le magazine en ligne The Intercept.

Accusé d'espionnage, de vol et utilisation illégale de biens gouvernementaux par les Etats-Unis, Edward Snowden s’est réfugié en Russie en août dernier, où il a obtenu l’asile temporaire, après être resté bloqué pendant trente-neuf jours dans la zone de transit de l’aéroport de Moscou. L’informaticien et ancien consultant de la NSA s’est exprimé par vidéoconférence le 10 mars dernier à l’occasion du festival South by Southwest – rendez-vous annuel consacré aux nouvelles technologies à Austin (Texas). « La NSA met le feu à Internet, vous êtes les pompiers qui peuvent le sauver », a-t-il lancé à ceux qu’ils considèrent comme « la communauté qui construit Internet ».

 

 

07/04/2013

Chavez :"Obama, tu es un imposteur, tu fais pitié".

A mourir de rire !

Un homme LIBRE comme il faudrait qu'il y en existe des millions !

C'est sûr qu'il ne pouvait que déranger l'Empire !

Cette vidéo vient en réponse aux attaques d'Obama contre Hugo Chavez.


"Le gouvernement d'Hugo Chavez restreint les droits universels du peuple vénézuélien, menace les valeurs démocratiques et met en péril la sécurité de la région". Barack Obama, Président des Etats-Unis, le 19 Décembre 2011 dans le journal "El Universal".

Cette vidéo est la réponse du Président Chavez, le même jour, lors d'un conseil des ministres.

Chavez :"Obama, tu es un imposteur, tu fais pitié".

http://www.youtube.com/watch?v=bQ-yKdiD1kY

Petite banniere 400x50

 

17:05 Publié dans International, Obama, Trump, Sionisme, Oligarchie, LDJ, USA, Israël, Vénézuela | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

30/03/2013

Barack Obama possède-t-il des gardes du corps extraterrestres ?

Et pourquoi pas ?

Vous remarquerez qu'aucun démenti n'a été apporté et que Caitlin Hayden, le porte-parole en chef pour le Conseil national de sécurité, a répondu aux allégations : "Je ne peux pas confirmer les allégations formulées dans cette vidéo, mais un tel programme pour protéger le président avec des extraterrestres ou des robots serait de toute façon victime du séquestre et de ses coupes budgétaires (...) Je vous renvoie aux services secrets ou à la zone 51 pour plus de détails."
 
 
Publié le 27 mars 2013 par Valentin Vié
Barack Obama possède t'il un garde du corps extraterrestre ?

Une vidéo, qui veut prouver que la Maison Blanche utilise des Extraterrestres pour assurer la protection du président des Etats-Unis, fait en ce moment un énorme buzz sur internet. On y voit un garde du corps crane rasé à l'attitude assez bizarre et à la tête assez inquiétante.

l-homme-qui-attise-toutes-les-curiosites.jpg

barackufo_0.jpg

OBAMA'S ALIEN SECRET SERVICE spotted at 2012 AIPAC Conference!!??

http://www.youtube.com/watch?v=Tb8mU_g_f2w&feature=pl...


 

Une vidéo publiée sur YouTube fait grand bruit au Etats-Unis et sur la Toile, alimentant dans un même temps les thèses conspirationnistes. Reprises et analysées par Wired, les images montrent que la Maison Blanche aurait engagé un garde du corps extraterrestre pour assurer la protection du président des Etats Unis, Barack Obama.

Un garde du corps d'Obama qui se transformerait en reptile 

Cet alien des services secrets aurait un aspect reptilien et aurait été recruté aux alentours du 4 mars dernier pour assurer la surveillance au moment du discours du président au Comité concernant les affaires publiques américano-israéliennes.

Dans la vidéo, on y voit un homme avec le crâne rasé qui regarde sans arrêt de tous les côtés. Le narrateur du clip explique avec une voix lancinante et angoissante : "Même si, à première vue, le fantôme ressemble à un agent type des services secrets, une série de caractéristiques bizarres sur la tête, le visage, plus un comportement étrange et des mouvements terrifiants suggèrent autre chose. (...) l'agent serait en train de se métamorphoser en une sorte de reptile".

Il est vrai que lorsque les journalistes zooment sur la tête de l'agent de sécurité, son crâne révèlent des détails assez inquiétants. Il est légèrement plus allongée que chez l'être humain lambda. La forme de la bouche et les lobes des yeux sont également différents. Même au scanner thermique, le garde du corps apparaît avoir le corps froid, avec très peu de points de chaleur au niveau de son cerveau.

"Je vous renvoie aux services secrets ou à la zone 51 pour plus de détails" 

Allant jusqu'au bout, les reporters de Wired ont interrogé les principaux concernés par l'affaire, c'est à dire la Maison Blanche. Selon l'entourage du président Obama, l'existence de ces gardes du corps extraterrestres comme protection rapprochée de l'homme le plus puissant de la planète ne peut pas être confirmée. Caitlin Hayden, porte-parole en chef pour le Conseil national de sécurité, a répondu aux allégations : "Je ne peux pas confirmer les allégations formulées dans cette vidéo, mais un tel programme pour protéger le président avec des extraterrestres ou des robots serait de toute façon victime du séquestre et de ses coupes budgétaires (...) Je vous renvoie aux services secrets ou à la zone 51 pour plus de détails."

http://www.gentside.com/extraterrestre/barack-obama-posse...


22/03/2013

Obama donne le feu vert à l'état sioniste pour attaquer l'Iran ! Que la fête commence !

Quel timing depuis l'hospitalisation et le décès de Hugo Chavez au Venezuela, le 5 mars 2013 !


Attendaient-ils qu'il décède pour commencer les hostilités contre l'humanité  ?

 

Regardez comment les pions bougent autour du monde pour aller donner et prendre les ordres !

 

Tout est synchronisé depuis la dernière hospitalisation et le décès de Hugo CHAVEZ, 

 

11 février 2013 :  démission de Benoît XVI,

 

13 mars 2013 : élection du Pape Noir Jésuite au Vatican,

 

18 mars 2013 : l'état sioniste constitue son nouveau gouvernement pro-colonisation.

 

Bien sûr les observateurs de l'ONU n'ont pas bronché pour voir si les élections étaient démocratiques ou pas.

 

19 mars 2013 :  le jour de la St Joseph. Intronisation du Pape Noir ou du PDG-Jésuite du Vatican,

 

Que la fête commence ! En avant pour la 3ème guerre mondiale !

Et la suite ci-dessous.

 

L'état sioniste a constitué son nouveau gouvernement pro-colonisation.

Pauvres Palestiniens et pauvres pays musulmans limitrophes de cet état criminel !

 

Israël: le nouveau gouvernement Netanyahu, pro-colons, prête serment

 http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Israel-le-nouveau...

 

Obama est en Israël et il a donné son feu vert à l'état sioniste pour attaquer l'Iran pour faire croire que les USA ne se joindront pas à cette guerre, mais.....

 

Nouvelle image.jpg

C’est la franche camaraderie dans l’alliance terroriste mondiale

 

Obama donne son feu vert à Israël pour une attaque contre l’Iran.

http://lecitoyenengage.fr/obama-donne-son-feu-vert-a-isra...

 

Iran: Obama accepte qu'Israël ne s'en remette pas à Washington sur une frappe
http://www.lepoint.fr/monde/iran-obama-accepte-la-positio...

Comme leur alliance est éternelle, les USA suivront en cas d'attaque de l'Iran par l'état sioniste

Obama à Israël : «Notre alliance est éternelle»
http://www.leparisien.fr/international/israel-barack-obam...

Le vice-président des USA Jo BIDEN était présent à l'intronisation du Chef Jésuite du Vatican, le 19 mars 2013

Biden to Vatican for installation of new pope

Hollande qui veut armer les rebelles syriens


Hollande: les rebelles syriens doivent pouvoir "répondre aux armes par les armes"

http://www.francetvinfo.fr/hollande-les-rebelles-syriens-...


Et bien sûr, il fait des promesses de "rétablir" la soi-disant " souveraineté" au Mali dans quelques jours
lors d'un dîner avec le CRIF incontournable désormais des affaires étrangères françaises. Faut bien bosser pour les frères sionistes !
 

L'ex-nain de l'Elysée est allé faire une brève visite en Libye. Pourquoi faire ?


Brève visite de l’ex-président français Sarkozy en Libye

Et pendant ce temps, dans le week-end, on nous annonce la cata financière à Chypre et en Belgique, et on nous dit de retirer notre argent des banques !

Chypre : les dépôts bancaires taxés de 6,75% à 9,9%


Chypre : le président présentera un "plan B" jeudi - On bloque les comptes des chypriotes 5 jours de plus !

http://www.lepoint.fr/monde/chypre-doit-trouver-une-alter...


Épargne des Belges, chronique d'un pillage annoncé ! Après Chypre la Belgique et cela va arriver chez nous aussi !
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2013/03/19/epargn...


MEGA-ALERTE DE NIGEL FARAGE, député européen : SORTEZ VOTRE ARGENT DES BANQUES PENDANT QU'IL EN EST ENCORE TEMPS !!!

http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2013/03/20/mega-a...

Et des comptes bancaires appartenant à des musulmans sont fermés aux USA sans rais


Group: Banks closing accounts of Arab-Americans

http://www.crainsdetroit.com/article/20130319/NEWS01/1303...

Et là se sont les chypriotes qui sont pris en otage par l'Allemagne avec leur argent bloqué dans les banques.

La question est donc très simple ou vous nous donnez votre pognon ou on vous laisse crever de faim !
La bourse ou la vie quoi !

L'allemagne met en garde Chypre: Les banques pourraient ne jamais rouvrir "si les conditions de sauvetage sont rejetées". 

http://lejournaldusiecle.com/2013/03/21/lallemagne-met-en-garde-chypre-les-banques-pourraient-ne-jamais-rouvrir-si-les-conditions-de-sauvetage-sont-rejetees/

Tout va bien et ce n'est pas une liste exhaustive loin de là !

Le holdup de l'humanité a bien commencé et tous les paramètres sont au rouge pour l'explosion d'une 3ème guerre mondiale qui pourrait bien  être imminente !