Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2008

LIVRE: Guerre et mondialisation, La vérité derrière le 11 septembre par Michel Chossudovsky

Dans ce livre-choc, Michel Chossudovsky remet en question la thèse répétée par les médias que les attaques du 11 septembre sont la conséquence de «lacunes» des services de renseignements américains. À partir d'une recherche méticuleuse, l'auteur décrit des enjeux politiques derrière le 11 septembre et dévoile non seulement le camouflage mais également la complicité de hauts responsables au sein de l'administration Bush.

D'après l'auteur, la «guerre contre le terrorisme» n'est qu'un mensonge reposant sur l'illusion véhiculée auprès de l'opinion publique, qu'un seul homme, Oussama ben Laden, a réussi à déjouer l'appareil des services secrets américains dont le budget annuel s'élève à plus de 30 milliards de dollars.

Le 11 septembre s'est avéré le moment attendu par l'administration Bush, la «crise utile», qui lui fournissait le prétexte non seulement pour mener une «guerre sans frontières» mais également pour suspendre les libertés fondamentales et les droits constitutionnels.

Dans la foulée des événements tragiques du 11 septembre, la présumée «campagne contre le terrorisme international» se convertit en une guerre de conquête, visant à imposer un «Nouvel Ordre mondial» dominé par Wall Street et le complexe militaro-industriel américain. L'objectif caché consiste à imposer la mondialisation et à étendre les frontières de l'empire américain. Par le déploiement d'une force militaire d'une ampleur sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis se sont engagés dans une aventure militaire qui met en péril l'avenir de l'humanité.

Michel Chossudovsky est professeur de science économique à l'Université d'Ottawa et directeur du Centre de recherche sur la mondialisation (CRM). Il est l'auteur du best-seller La Mondialisation de la pauvreté, traduit dans onzes langues.

TABLE DES MATIÈRES

CHAPITRE PREMIER Vue d'ensemble: la vérité derrière le 11 septembre
Oussama ben Laden: un prétexte pour faire la guerre
Les États-Unis ont soutenu les talibans
Le plus vaste déploiement militaire depuis la Seconde Guerre mondiale
Un État autoritaire
Les planifications militaires mènent le bal
La «criminalisation» de l'appareil d'État américain
L'abolition de la primauté du droit
La législation «antiterroriste»
L'accroissement des pouvoirs du FBI et de la CIA
La crise économique mondiale
La guerre et la mondialisation

CHAPITRE II Qui est Oussama ben Laden?
Le «djihad islamique»
Le rôle de l'ISI pakistanais
Le Croissant d'or, triangle de la drogue
Au lendemain de la guerre froide
La guerre en Tchétchénie
Le démantèlement des institutions laïques de l'ancienne Union soviétique
Appui aux mouvements sécessionnistes en Inde
De source sûre
Des insurrections parrainées par les États-Unis en Chine

CHAPITRE III Washington soutient le terrorisme international
La thèse du «revirement»
La répétition du «Irangate» en Bosnie
De source sûre
La complicité de l'administration Clinton
De la Bosnie au Kosovo
Les témoignages rendus au Congrès sur les liens entre l'UCK et Oussama
Madeleine Albright protège l'UCK
Le Congrès américain endosse tacitement le terrorisme d'État
La guerre en Macédoine
Le «réseau islamiste» collabore avec l'OTAN en Macédoine
Le peuple américain induit en erreur

CHAPITRE IV Camouflage ou complicité?
Le rôle de l'ISI pakistanais dans les attentats du 11 septembre
«L'axe ISI-Oussama-talibans»
L'administration Bush collabore avec l'ISI du Pakistan
Complicité des médias américains
Réunion à huis clos au département d'État
L'espion en chef du Pakistan en mission en Afghanistan
«Le chaînon manquant»
L'Agence de renseignement militaire du Pakistan était-elle dans le coup?
Une nomination appuyée par les États-Unis
Camouflage et complicité?

CHAPITRE V Les enjeux de la guerre en Asie centrale
La conquête des réserves pétrolières et des oléoducs
Une guerre planifiée
La militarisation du corridor eurasien
La politique pétrolière
Les opérations secrètes pour le compte des géants du pétrole
La protection des pipelines
La Tchétchénie à la croisée des pipelines stratégiques
Le consortium BP-Amoco
L'affrontement entre les intérêts pétroliers européens et anglo-américains
Les transnationales russes du pétrole

CHAPITRE VI Le pipeline transafghan
Le consortium CentGas
La rivalité entre Unocal et Bridas
Les liens entre Unocal et Oussama
Bridas et les talibans
BP-Amoco dans la saga du pipeline
Le bombardement des ambassades américaines en Afrique
La poursuite judiciaire de BP-Amoco (Bridas) contre Unocal
Unocal se retire, mais temporairement
George W. à la Maison-Blanche
Unocal «nomme» un gouvernement provisoire à Kaboul
La reconstruction de l'Afghanistan

CHAPITRE VII La machine de guerre américaine
L'accroissement du potentiel militaire depuis 1999
L'économie de guerre américaine
L'armement nucléaire dans la foulée du 11 septembre
L'encerclement du la Chine
Nouvelles hypothèses militaires
L'utilisation de l'arme nucléaire contre la Chine
L'axe anglo-américain
Les États-Unis et l'Allemagne
L'intégration franco-allemande dans le secteur de l'armement nucléaire
Euro contre dollar : la rivalité entre des conglomérats financiers concurrents
Les systèmes monétaires et la «conquête économique»
Le recoupement des alliances militaires
La nouvelle doctrine de Moscou en matière de sécurité nationale
La guerre larvée entre la Russie et les États-Unis
Le complexe militaro-insdustriel russe
Le bouclier russe antimissiles et antinucléaire
Le revirement politique sous le président Vladimir Poutine

CHAPITRE VIII L'empire américain
Guerre sans frontières
Une guerre illégale
L'empire américain
Les partenaires de l'OTAN
L'appareil militaire et du renseignement
La guerre, une opération qui rapporte
La «dollarisation»
Militarisation et dollarisation de l'hémisphère occidental

CHAPITRE IX Désarmer le Nouvel Ordre mondial
Un État totalitaire
Désarmer le Nouvel Ordre mondial
Renforcer l'illusion de la démocratie
«Fabriquer de la dissidence»
Les mouvements sociaux
Le rituel du sommet parallèle
Le financement de la dissidence
Les organisations populaires de base

ÉPILOGUE «Bush savait» : le chaînon manquant du 11 septembre
Une campagne de peur et de désinformation
Le chaînon manquant
L'espion en chef du Pakistan en visite à Washington
Conférence de presse de Condoleezza Rice
Un mystérieux petit déjeuner au Capitole le matin du 11 septembre
Enquête et audiences publiques sur les «lacunes du renseignement»
Tapis rouge pour le présumé bailleur de fonds du 11 septembre
La CIA porte ombrage à la présidence
La décision d'entrer en guerre
Est-ce que Bush savait?

Source : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9100

03/12/2008

Pour comprendre le monde : Le Groupe de Bildenberg

Groupe de Bilderberg : Une élite qui se cache pour diriger le monde
http://www.reopen911.info/News/2008/12/02/groupe-de-bilde...

Mécanopolis : Les mécanismes du mensonge et de la manipulation

http://www.mecanopolis.org/?page_id=1793

 

La cabale : Vous avez dit conspiration ? Emissions passées sur France 5

Emissions passées sur France 5.
 
Depuis le 11 septembre, les Etats-Unis se sont lancés dans une guerre au terrorisme, au nom du monde ' libre '. Cette vision ' impériale ' n'a rien de surprenant pour un pays qui, guerres mondiales mises à part, a dépêché des troupes dans 28 pays en un siècle ! Premier bénéficiaire de cette frénésie interventionniste : le complexe militaro-industriel, dont la menace fut jadis prophétisée par le président Eisenhower. 50 ans plus tard, à l'heure de la présence américaine en Irak, le Pentagone (ministère de la Défense, nda) absorbe à lui seul les trois quarts des dépenses militaires de la planète. La démocratie américaine peut-elle survivre à un tel appétit pour le recours à la force ? Dans ce film, Karen Kwiatkowski, ex-militaire de carrière, et Joe Trento, écrivain, racontent les ressorts d'une addiction à la guerre sans cesse croissante. Ils reviennent pour cela sur la genèse de la guerre d'Irak, la sophistication criminelle du ' scénario ' servi à l'opinion à propos des armes de destruction massive. Ils détaillent le mensonge fait au peuple américain, au Congrès, aux alliés, aux Nations Unies, au monde... et ses dégâts politiques. Jamais auparavant la Maison Blanche n'avait initié un conflit de cette envergure sur un tel mensonge et pour des raisons aussi éloignées des intérêts supérieurs de la nation américaine. Pour nos personnages, la guerre d'Irak constitue un ' détournement de la nation '. Elle est le prototype de la guerre de l'avenir, la ' guerre éternelle, sans claire définition de la victoire ', alimentée par la création permanente ' d'ennemis imaginaires '. Sombre bilan, à l'heure de l'actuelle ' crise iranienne '. A partir de la genèse du fiasco irakien, ce film s'offre comme une plongée sur Washington et ses arcanes, un monde secret aux mains de marchands d'influence prospérant sur le sang des autres. Parmi eux, le principal architecte de la guerre d'Irak : le vice-président Dick Cheney.(Programme sous-titré par télétexte pour les sourds et les malentendants). Image ci-dessus : © prod
 
 

22/09/2008

Russie : Ce que pensent les Russes des attentats du 11 septembre 2001 aux USA ?

Et les Russes nous les avions oubliés ?
Ce qu'ils pensent désormais sur les attentats du 11 septembre 2001 suite à la projection du film Zéro enquête sur leur première chaîne de télévision.

Une victoire pour Giulietto Chiesa député européen et Thierry Messyan qui participaient au débat ! 
 Thierry Meyssan : intervention à la télévision Russe



Le programme qu'aucune télévision occidentale ne peut se permettre de diffuser
http://www.voltairenet.org/article158009.html

Les Russes ne croient plus la version bushienne du 11 septembre

"Le public russe a bien compris le message que lui ont adressé implicitement ses dirigeants. Jeudi 11 septembre 2008, les téléspectateurs qui regardaient le journal télévisé de la première chaîne ont vu le Premier ministre Vladimir Poutine expliquer qu'il y aurait un avant et un après guerre d'Ossètie ; que cet événement mettait fin à la collaboration russo-états-unienne dans la Guerre globale au terrorisme et ouvrait une ère nouvelle d'affirmation des intérêts russes.

Le lendemain 12 septembre, le journal télévisé présentait le président Dmitry Medvedev intervenant devant un panel d'experts de politique étrangère. Développant les propos de la veille, il soulignait que le 8 août (date de l'invasion géorgienne de l'Ossètie du Sud) était pour le peuple russe l'équivalent du 11 septembre pour le peuple états-unien. Puis, il rappelait les mensonges de la propagande US sur l'Ossètie et laissait à ses interlocuteurs le soin de poursuivre le parallèle à propos de la version US des attentats du 11 septembre 2001.

Pour ceux qui n'auraient pas compris l'allusion, le journal télévisé était suivi d'une soirée spéciale au cours de laquelle furent présentés et débattus les principaux mensonges de l'administration Bush sur les attentats de New York et de Washington. Avec une évidente gourmandise, le présentateur ne manqua pas de souligner que les télévisions occidentales n'avaient pas eu la liberté de diffuser le documentaire de l'eurodéputé Giulietto Chiesa "projeté ce soir là en prime-time", ni de programmer des débats avec le dissident Thierry Meyssan, non seulement interdit d'antenne, mais contraint à l'exil.

Parmi les différentes interventions, certaines sonnaient comme des avertissements destinés aux Etats-Unis. Ainsi, ce cosmonaute présent dans la station spatiale internationale lors des attentats, qui relata avoir pris de nombreux clichés depuis l'espace et les avoir transmis, selon la procédure, à la fois à Houston et à Moscou où il furent « étudiés en détail ».

Source :
http://www.voltairenet.org/article158074.html

La France pays des Droits de l'Homme qui contraint un journaliste à s'exiler ! Belle image pour la Russie qui est toujours qualifiée de pays de dictature !

Tiens, tiens les russes tiennent BUSH par la barbichette. Ils détiennent les preuves satellites de ce qui s'est passé le 11 septembre 2001.
Faudrait pas trop que les ricains les chatouillent. La Russie pourrait-elle nous éviter la guerre contre l'Iran ?

Attentats du 11 septembre 2001 - Payés pour se taire !

Payés pour se taire !
Cliquer sur Média pour voir la vidéo

http://leweb2zero.tv/video/deufr_0348ce3d6e716f4

01:36 Publié dans Attentats, Terrorisme, USA, Israël | Lien permanent | |  del.icio.us | |  Imprimer | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |