Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/07/2014

GAZA : La vidéo qui a terrifié Israël!!(vidéo)

 

http://french.irib.ir/media/k2/items/cache/4ada83340767842aa2f178c3b3774144_XL.jpg

La vidéo qui a terrifié Israël!!(vidéo)

mercredi, 30 juillet 2014 04:16

IRIB- Plus de trois semaines après le début de l'offensive militaire d'Israël contre Gaza, les militaires sionistes n'en reviennent toujours pas !

Comment la Résistance palestinienne a-t-elle réussi à creuser un réseau si complexe de tunnels souterrains reliant Gaza à Israël sans que les satellites, les radars, les drones de reconnaissance israéliens soient capables le moins du monde de les localiser ? 

Foreign Policy qui se penche sur le sujet invitent ses lecteurs à visionner une vidéo postée mardi par les Résistants palestiniens qui met en scène les détails d'une opération d'infiltration contre la base militaire Nahal UZ, telle qu'elle est menée ces jours-ci contre les bases militaires et les lieux de rassemblement des militaires israéliens !

Un commando de Qassam sort du tunnel et s'en prend aux militaires sionistes déployés dans leur base militaire sur la vidéo, au moins l'un des soldats israéliens est tué.

Les images sont brouillées mais on voit clairement une mitraillette X95 être saisie par les combattants palestiniens. Les tunnels souterrains permettent au Hamas de dépasser les barrages frontaliers, de surgir soudain du fond de la terre et d'effectuer une opération éclair d'une dimension à tout point de vue inouïe.

Foreig policy le reconnait, c'est la première fois que l'armée israélienne se trouve heurtée à une "arme" contre quoi il n'a pas une réponse immédiate !!

https://www.youtube.com/watch?v=UPbejJPot5A&feature=y...

 

Comprendre la géographie de Gaza en une carte - Visuel interactif

Voici dans quelle prison enclavée doivent vivre 1,8 millions d'habitants parqués dans une bande minuscule de 45 km de long sur 10 km de large. Une prison sans port, sans aéroport, limitée en aliments, en eau et privée d'électricité, limitée par un mur que les terroristes sionistes ont érigé pour les contenir dans ce parc fermé y compris du côté de l'Egypte qui a fermé le passage de Rafah et détruit ou bouché 1400 tunnels qui accédaient à l'Egypte à partir de GAZA.

Qui pourrait supporter cela ?

Dans ce minuscule confetti qui s'étend sur à peine 45 km de long et 10 km de large, 1,8 million d'habitants sont pris dans un triple étau : frontalier, maritime et aérien.

La carte étant interactive, le lien pour accéder à la carte : ICI

Nouvelle image (29).jpg

Gaza : le Hamas rejette toute trêve sans arrêt des frappes et la levée du blocus !

Ce qui est élémentaire non ?

Une prison à ciel ouvert et enclavée dans un triple étau : frontalier, maritime et aérien, avec un blocus qui perdure depuis près de 8 ans, des rationnements alimentaires, d'eau et d'électricité, avec une unique centrale électrique sur laquelle les terroristes sionistes s'y sont repris par deux fois pour la détruire entre avant-hier et hier, des bombardements et des raids sanglants récurrents, des humiliations au quotidien, des enfants tués gratuitement, c'est amplement suffisamment alors que la Palestine est colonisée depuis 66 ans par les terroristes, sionistes qui se comportent comme s'ils étaient chez eux !

 

Gaza : le Hamas rejette toute trêve sans arrêt des frappes et levée du blocus !

Le 29/07 à 10:48, mis à jour à 21:44
 
 
  •  


Le port Gaza bombardé
 Le port de Gaza a été bombardé - AFP/LOULOU D'AKI
 
 
VIDEO Le Hamas rejettera tout cessez-le feu sans un arrêt des frappes militaires israéliennes et la levée du blocus de la bande de Gaza, a prévenu mardi le chef de sa branche militaire, lors d'une rarissime déclaration publique.
 
Les discussions autour d'un cessez-le-feu à Gaza s'annoncent laborieuses. Le Hamas rejettera tout cessez-le feu sans un arrêt des frappes militaires israéliennes et la levée du blocus de la bande de Gaza, a prévenu mardi soir le chef de sa branche militaire, lors d'une rarissime déclaration publique.
 
Le mouvement islamiste palestinien n'acceptera aucun "cessez-le-feu sans l'arrêt de l'agression et la levée du siège", selon une déclaration de Mohammed Deïf, le chef des Brigades Ezzedine al-Qassam. Elle a été lue sur la radio et la télévision du Hamas, avec la photo du logo de l'organisation armée.
 
Plus tôt, la chaîne de télévision israélienne Channel 2 avait rapporté qu'Israël et le mouvement islamiste palestinien avaient donné leur accord de principe à un cessez-le-feu, avant de retirer cette information quelques minutes plus tard.
 
Les principaux mouvements palestiniens, dont le Jihad islamique et le Hamas qui contrôle la bande de Gaza, sont "prêts à une trêve humanitaire de 24h" dans le conflit avec Israël, avait fait savoir dans la journée l'Organisation de libération de la Palestine. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a fait savoir qu'Israël avait demandé aux Etats-Unis de l'aider de nouveau à sceller une trêve avec le Hamas au pouvoir à Gaza. M. Kerry a indiqué avoir de nouveau parlé "la nuit dernière avec le Premier ministre" israélien Benjamin Netanyahu, lequel "a soulevé l'idée et la possibilité d'un cessez-le-feu".
 
Plus de 1.100 morts côté palestinien depuis le 8 juillet
 
Les bombardements israéliens extrêmement violents sur Gaza faisaient rage mardi avec des dizaines de morts en quelques heures après une journée noire pour l’armée israélienne, balayant tout espoir d’un arrêt du conflit dévastateur entrée dans sa quatrième semaine.
 
Face à cette spirale de violence, la communauté internationale n’est jusqu’à présent parvenue à opposer que son horreur et ses appels impuissants à un cessez-le-feu. Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas au pouvoir a Gaza semblent déterminés à aller jusqu’au bout dans leur guerre , malgré le lourd bilan humain et la dévastation dans l’enclave palestinienne.
 
L’offensive israélienne déclenchée le 8 juillet pour mettre fin aux tirs de roquettes du Hamas a fait plus de 1.110 morts palestiniens, en grande majorité des civils selon l’ONU. Côté israélien, trois civils et 53 soldats ont été tués, le plus lourd bilan militaire depuis la guerre contre le Liban en 2006.
 
Arrêt de la centrale électrique de Gaza
 
Alors que la journée de lundi s’annonçait calme avec une trêve installée de facto pour la fête musulmane du Fitr, un déluge de feu s’est abattu en soirée sur Gaza et a duré toute la nuit, après que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a prévenu ses concitoyens de se tenir prêts à une « longue campagne ». Selon les secours locaux, des dizaines de Palestiniens, dont au moins neuf femmes et quatre enfants, ont été tués aux premières heures de la journée dans les frappes incessantes sur la petite enclave palestinienne.
 

 

Par ailleurs, « l’unique centrale électrique de Gaza a cessé de fonctionner après un bombardement israélien la nuit dernière, qui a endommagé le générateur de vapeur avant de toucher les réservoirs de carburant qui ont pris feu », a déclaré à l’AFP Fathi al-Sheikh Khalil, le directeur-adjoint de l’autorité de l’Energie de l’enclave palestinienne.

Il s’agit des bombardements les plus violents depuis des jours, selon un correspondant de l’AFP sur place. Les raids aériens ont éclairé le ciel de Gaza dans une nouvelle nuit de cauchemar. La maison du chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, dans le camp de réfugiés de Chati, a été bombardée selon sa famille, de même que la télévision et la radio du Hamas. Mardi matin, un épais panache de fumée noire s’élevait au-dessus du port de Gaza, selon des journalistes de l’AFP.

Sirènes et roquettes

L’armée israélienne a affirmé avoir tué plus de 300 combattants du Hamas et frappé près de 3.900 « sites terroristes » depuis le début du conflit déclenché par des raids aériens avant de s’étendre le 17 juillet à une opération terrestre. Mais l’objectif affiché d’obtenir une « démilitarisation de Gaza » et de détruire l’arsenal de roquettes et les tunnels d’attaque du Hamas, est loin d’être atteint.

Dans cette guerre asymétrique, le Hamas et ses alliés du Jihad islamique, qui s’étaient visiblement préparés à une offensive israélienne, portent des coups qui font très mal à leur adversaire. Les sirènes d’alarme continuent de retentir dans les villes israéliennes au rythme de la pluie ininterrompue de roquettes.

Lourde perte pour l’armée d’Israël

Dans des attaques revendiquées par le Hamas, dix soldats sont tombés ces dernières 24 heures : un soldat est mort dans des combats à Gaza, quatre tankistes ont été tués par un tir au mortier le long de la frontière et cinq autres sont tombés lors de combats avec un commando qui avait émergé d’un des tunnels du Hamas près du kibboutz de Nahal Oz (sud). Ces souterrains, creusés depuis Gaza pour mener des attaques, sont la hantise des habitants du sud d’Israël, au même titre que les roquettes qui ont tué trois civils -deux Israéliens et un Thaïlandais- depuis le 8 juillet.

Cette opération israélienne a déjà duré aussi longtemps que celle de 2008/2009, qui était destinée elle aussi à faire cesser les tirs de roquettes du Hamas et fut pour les Palestiniens (1.440 morts) la plus meurtrière des quatre guerres depuis le retrait unilatéral israélien de Gaza en 2005. Et rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Israël, « un chien enragé, un loup sauvage »

« Au nom de l’humanité, la violence doit s’arrêter », a lancé dans une énième exhortation le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, alors que le président américain Barack Obama exigeait de M. Netanyahu exigeant un cessez-le-feu « immédiat et sans conditions ». Les Occidentaux ont affirmé leur volonté d’ « augmenter » la « pression » pour arracher un arrêt des combats, mais sans proposition concrète.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, dont le pays soutient le Hamas, a lui appelé « le monde musulman à armer autant qu’il le peut le peuple palestinien » pour l’aider à lutter contre Israël, « un chien enragé, un loup sauvage ». Seule initiative diplomatique annoncée, le prochain déplacement au Caire d’une délégation palestinienne menée par le président palestinien Mahmoud Abbas et comprenant des membres du Hamas et du Jihad islamique.

« Tués, mutilés, brûlés, terrifiés »

L’Unicef a évalué à « environ 230 » le nombre d’enfants tués depuis le début de l’opération, soit « plus de dix par jour » dans un territoire surpeuplé de 40 km sur 10 km, où la moitié des quelque 1,8 million d’habitants soumis à un blocus israélien depuis 2006 ont moins de 18 ans.

«  Des enfants sont tués, blessés, mutilés, brûlés en plus d’être absolument terrifiés. Les conséquences sont beaucoup plus lourdes que lors des explosions de violence précédentes », assure la responsable de l’Unicef à Gaza, Pernille Ironside.

http://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/0203672...

29/07/2014

La Turquie va envoyer une flottille en direction de Gaza, avec une escorte de la marine de guerre turque

Et là on ne rigole plus, hein ?


La Turquie va envoyer une flottille en direction de Gaza, avec une escorte de la marine de guerre turque

posté le 28 juillet 2014 par Halalbook 

 

IHH est une célèbre ONG humanitaire turque. Elle fait partie des plus grandes associations humanitaires du pays. En mai 2010, c’est cette ONG qui a lancé la première flottille pour Gaza.

Les flottilles étaient à l’origine conçues pour briser le blocus de la bande de Gaza.

Le bateau amiral baptisé «  Mavi Marmara  », avait alors été la cible d’une violente opération de piratage de la part de l’armée israélienne. Cet abordage qui avait été mené par de nombreux navires de guerre israéliens dans les eaux internationales avait choqué l’opinion mondiale qui a jugé ceci comme «  excessive et déraisonnable  ».

A présent, les responsables de la nouvelle flottille promettent une opération encore plus importante que la première. Il est par ailleurs indiqué que cette action sera dirigée par la marine de guerre turque.

 

http://www.halalbook.fr/actufiche-15-3007.html?La-Turquie...

 

Crimes d'Israël: l’Afrique Noire se soulève ! Manifestation au Sénégal.

Le monde entier se souviendra longtemps des manifestations en soutien au Peuple Palestinien que leur juste cause aura soulevée dans le Monde entier  !

Une preuve que l'état sioniste, terroriste criminel qu'il a bel et bien perdu cette guerre contre ce peuple innocent !

Une seule ombre au tableau : l'absence de réactions et d'actions concrètes des organisations internationales pour faire cesser ces crimes qui se commettent "en flagrant délit" sous nos yeux et qui se poursuivent sans qu'ils n'aient trouvé les moyens juridiques rapides pour arrêter ces assassins !


Manifestation spectaculaire à Dakar le 25 juillet 2014 pour la Palestine!
Dakar marche pour la liberté de la Palestine

Le 25 juillet s'est déroulée une gigantesque manifestation pour la liberté de la Palestine et contre les crimes d'israël!

Lorsque l'Afrique noire dénonce les agissements terroristes et criminels d'Israël.


Palestine: Dakar marche pour la Palestine
http://www.youtube.com/watch?v=aQCun1qRkhg



"François hollande est un complice du lobby juif de la France!"


Dakar marche pour Gaza avec succès: Free Palestine
http://www.youtube.com/watch?v=JbWi3yb5MMA



Marche de soutien à la Palestine: Simon du mouvement Y'en a marre
http://www.youtube.com/watch?v=byBcx7hIK0g#t=15



Ecoutez attentivement ce que dit Simon!

Et...

"Y en a marre d'Israël!"

"Israël criminel!"

"Israël assassin!"

"Israël terroriste!" entend-on dans la foule!


Source: http://sunutube.com
(Actualiés de la République du Sénégal et de Dakar)

Les photos de la manifestation ci-dessous et par ce lien :

http://www.dakaractu.com/Dakar-marche-pour-la-liberte-de-...

 Dakar marche pour la liberté de la Palestine (IMAGES)

Dakar marche pour la liberté de la Palestine (IMAGES)
Dakar marche pour la liberté de la Palestine (IMAGES)
 
0
Sh

Dakar marche pour la liberté de la Palestine (IMAGES)
 
 

Dakar marche pour la liberté de la Palestine (IMAGES)