Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2014

Alerte ! Gaza: Réacteurs nucléaires, ports, villes et avion israéliens visés

Merci de prendre connaissance des dernières nouvelles de GAZA qui nous semble urgentes à connaitre pour que vous puissiez prendre vos précautions avant de décider d'un voyage en Israël !

Espérons qu'une solution de paix sera trouvée rapidement dans l'intérêt des palestiniens après 66 ans, d'occupation illégale, de colonisation, d'humiliations,  de crimes, de déni de droits et de Justice !  

Samedi, 26 juillet 2014 02:39

Gaza: Réacteurs nucléaires, ports, villes et avion israéliens visés

 
IRIB-Les brigades al-Qods, branche armée du jihad islamique, ont annoncé avoir bombardé ce vendredi soir pour la première fois le réacteur nucléaire de Soreq situé au sud de Tel Aviv à l’aide d’un missile de type Boraq 70. Dans un communiqué, les brigades al-Qods ont aussi affirmé avoir bombardé le port stratégique d’Ashdod avec un missile Grad.

Un avion israélien directement visé

Par ailleurs, les brigades Ezzedine el-Qassam, branche armée du Hamas, ont directement visé ce vendredi un avion militaire israélien dans l’espace de Gaza. Des unités de l’armée de la défense antiaérienne appartenant au Hamas ont frappé un avion F15 alors qu’il menait un raid contre la ville de Gaza. L’avion a été directement visé et a pris feu, confirment le Hamas.

C’est la deuxième fois que ces brigades frappent un avion israélien depuis le début de l’offensive contre Gaza.

Trois missiles ce soir sur Tel Aviv

Les brigades al-Qassam ont bombardé ce vendredi soir la ville de Tel Aviv à l’aide de trois missiles de type M75. Des sources israéliennes ont indiqué que les sirènes ont retenti dans la ville de Tel Aviv.

Soldate capturée ?

Des médias arabes ont rapporté une information sur la capture par les factions de résistance de la soldate israélienne Tania P., portant le numéro 5988155 de la brigade Golani, l’une des plus équipées parmi l’armée israélienne. Selon le site d’information Qabas, les brigades de résistance auraient capturé deux soldats.

59 soldats israéliens tués

Les brigades Ezzedine el-Qassam ont confirmé le meurtre de plus de 59 soldats israéliens et détruit 44 jeeps et chars blindés depuis le début de l’offensive sur Gaza. Plus de 300 autres soldats israéliens ont été blessés.

Un char Merkava détruit

Par ailleurs, l’armée israélienne a reconnu la mort d’un soldat ce vendredi matin au nord de Gaza, fournissant un bilan de 33 soldats morts dans les combats à Gaza.

Le Hamas revendique des tirs contre l'aéroport de Tel-Aviv

Par ailleurs, la résistance palestinienne a poursuivi les tirs des missiles et des roquettes contre les colonies et les villes occupées.   Plusieurs missiles ont été tirés sur Tel Aviv et sa région.

Trois des tirs ont été revendiqués par le Hamas qui a revendiqué les tirs des missiles de type Fajr 5 et M75 contre l'aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv.

Il est à noter que le trafic aérien international y reste perturbé après la chute d'une roquette à proximité mardi dernier.

 

Opération « Briser le blocus »

Pour leur part, les brigades AlQuds, branche armée du Jihad islamique, ont lancé jeudi soir une nouvelle opération baptisée « Briser le blocus », en riposte aux massacres israéliens à Gaza.

115 missiles et roquettes ont été tirés dans le cadre de cette opération contre les colonies israéliennes et les villes occupées, dont Tel Aviv, Eshdod, Beesheva, Ashkelon et autres…

Les médias israéliens ont fait état de 13 colons blessés et des dégâts matériels dans les colonies proches de Gaza.

Yediot Aharonot: "Israël a subi une défaite cuisante"

Côté israélien, le célèbre analyste du quotidien Yediot Aharonot, Shimon Shiffer a évoqué une "défaite cuisante de l'armée israélienne à Gaza".

Selon Shiffer, "le Jihad islamique et le Hamas ont fait preuve d'une étrange résistance depuis le début de cette offensive. La guerre est régi par le principe de surprise, ce qui nous coutent davantage de soldats et nous poussent à poursuivre notre offensive, une offensive qui n'a atteint aucun de ses objectifs"!

"L'initiative de guerre est entre les mains du Hamas et du Jihad", a-t-il regretté.  

Pour sa part, Ron Ben Yashai, expert militaire de ce même journal indique :"dès les premiers jours de l'offensive contre Gaza, l'armée israélienne a perdu plusieurs de ses hauts officiers qui dirigent les forces d’élite. Il s’agit d’un coup difficilement réparable"!

Et d’ajouter : "Depuis le début de la guerre nous avons largué 120 tonnes de bombe sur Gaza. Mais rien n'a changé et notre armée continue à faire l'objet d'attaques palestiniennes".

La brigade Golani de nouveau ébranlé

Les médias israéliens, dont Arutz Sheva et Times of Israël ont affirmé que le commandant du 12eme régiment de la brigade Golani a été grièvement blessé.

Le commandant en question dont l'identité n’a pas été révélée en raison de la censure très stricte imposée aux médias israéliens aurait été blessé dans l'explosion d'un tunnel piégé par les résistants à Gaza.

Ce commandant était en charge des opérations d'espionnage au sein de la brigade Golani, une unité d’élite de l'armée sioniste.

Cette force d’élite s'est montrée particulièrement vulnérable depuis le début de l’incursion terrestre à Gaza, surtout après la mort de 13 de ses soldats dont son commandant Ghassan Alien et son adjoint Roi.

Purge au sein de l'armée sioniste

Par ailleurs, l’armée sioniste a annoncé avoir arrêté plusieurs soldats et colons israéliens pour avoir révélé au grand public et via les réseaux sociaux le bilan réel des morts et des blessés au sein de l'armée d’occupation israélienne à Gaza.

Une semaine après le début de l'offensive terrestre, « Israël »  n’a reconnu que 32 morts dans les rangs de son armée.  

Certains israéliens ont annoncé avoir reçu la nouvelle de la mort de leurs proches via WhatsApp.

L’armée sioniste est allée encore plus loin dans la censure, en confisquant les portables des soldats israéliens. L’armée a affirmé dans un communiqué l'arrestation de plusieurs soldats pour avoir informé la famille d'un officier et d'un soldat de leur mort. "Ces informations ne doivent pas fuiter puisqu' « Israël » se trouve dans un état sensible".

L'armée d’occupation a en outre autorisé à la publication l'information sur la mort d’un sergent-chef de réserve Yaïr Ashkenazy tué durant la nuit dans les combats avec la Résistance à Gaza.

Victimes palestiniennes

Au 19ème jour de l’agression israélienne contre Gaza, le bilan des victimes palestiniennes n’a cessé de grimper.

Une vingtaine de civils, dont une femme enceinte et un enfant sont tombés en martyrs et plus d’une centaine d’autres ont été blessés par les raids israéliens qui ont frappé jeudi soir et vendredi Gaza, portant à  828 le nombre des martyrs et à plus de 5300 les blessés.

Selon notre correspondant, les médecins ont réussi à sauver la vie du bébé de Chaymaa, la femme enceinte qui a été tuée.

Le porte-parole des brigades AlQods, Salah abou Hassanein alias Abou Ahmad est en outre tombé en martyre avec son enfant de 15 ans suite à un raid israélien contre son domicile à Rafah.

Par ailleurs, un bon nombre de martyrs et de blessés sont toujours ensevelies sous les décombres du quartier assiégé de Khouza. Les forces d’occupation interdisent tout accès à ce quartier.

Au moins sept Palestiniens d’une même famille principalement des enfants, avaient été tués jeudi dans une nouvelle frappe aérienne entre Rafah et Khan Younès. 575 maisons sont désormais démolies par les raids israéliens.

116 écoles bombardées

Jeudi, quinze civils palestiniens sont tombés en martyre et plus de 200 autres blessés par un bombardement israélien visant une école de l'ONU à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, où étaient réfugiés des civils, selon les services d'urgence locaux.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon a fait état de "nombreux morts", dont des femmes, des enfants et des employés de cette école gérée par l'Agence pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA).

 

 

Peu avant 15H00 (12H00 GMT), "soudainement des bombes ont frappé l'école. Certaines personnes ont été décapitées" ou tuées sur le coup, "il y avait tant de martyrs et de blessés", raconte un résident de Gaza Mohammed Nasser al-Kafarna.

Dans cette école s'étaient réfugiés des habitants du nord de la bande de Gaza qui comme quelque 110.000 autres Palestiniens ont été chassés de leur foyer par l'agression israélienne contre Gaza, entamée le 8 juillet.
Selon un bilan fourni jeudi par l'Unicef, 116 écoles de Gaza, dont 75 de l'UNWRA, ont été endommagées par les bombardements israéliens.

L'OMS demande un couloir humanitaire pour évacuer les blessés

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé vendredi la création d'un couloir humanitaire à Gaza pour évacuer les blessés et apporter des médicaments et soins nécessaires.

"L'OMS est profondément préoccupée par les souffrances humaines et la détérioration des conditions de vie à Gaza en raison du conflit en cours", a-t-elle déclaré dans un communiqué transmis aux médias vendredi à Genève.

"L'OMS appelle à la création d'un couloir humanitaire pour évacuer les blessés, ainsi que pour faire parvenir des médicaments salvateurs", ajoute l'organisation.

L'agence onusienne souhaite que ce couloir humanitaire permette "aux patients d'accéder aux points de passage d'entrée et de sortie de la bande de Gaza afin de recevoir des soins médicaux". "De la même façon, l'acheminement de l'aide essentielle devrait être facilitée aux points de passage entre la bande de Gaza et Israël et les pays voisins", précise le communiqué.

L'OMS souligne par ailleurs que quatre hôpitaux, dont celui d'Al Aqsa, douze cliniques, dix ambulances et un centre pour handicapés ont été endommagés à Gaza depuis le début de l'opération israélienne le 8 juillet.


Les affrontements s’étendent vers la Cisjordanie

Et puis en Cisjordanie, quatre nouveaux palestiniens sont tombés en martyre vendredi, l'un par un tir de l'armée israélienne près d'Hébron (sud), l'autre par des colons près de Naplouse (nord), selon des sources médicales et sécuritaires palestiniennes. Les martyrs participaient à des manifestants de soutien à Gaza.

A l'occasion du dernier vendredi du mois de Ramadan, les principales organisations palestiniennes avaient appelé à l’occasion de la journée mondiale d’AlQuds à un "jour de colère" en Cisjordanie pour protester contre l’agression israélienne dans la
bande de Gaza.

Selon une source sécuritaire palestinienne, l'incident de Naplouse est survenu lors d'une manifestation survenue après la prière, quand des fidèles musulmans ont jeté des pierres sur des colons. Ces derniers ont ouvert le feu, tuant un homme de 18 ans.

L'armée d’occupation israélienne a elles aussi ouvert le feu sur les manifestants palestiniens, tuant un autre jeune de 22 ans, et en en blessant trois autres par balles.

Selon la radio de l'armée d’occupation israélienne, c'est une femme du groupe de colons qui a tiré.

Dans une autre agression, un Palestinien de 46 ans a également été tué par des tirs de soldats israéliens dans le village de Beit Ummar, près d'Hébron, selon des sources médicales palestiniennes.

 

 

Jeudi soir, les forces d’occupation ont également tué deux jeunes en Cisjordanie.

Une centaine d’autres ont été blessés par des tirs israéliens à Qalandia, check-point militaire israélien qui contrôle l'entrée de Jérusalem occupée, interdite aux Palestiniens, alors que plus de 10.000 manifestants réclamant l’arrêt de l’agression israélienne contre Gaza tentaient de rallier la Ville sainte de Jérusalem.

Vingt Palestiniens ont été arrêtés à Jérusalem-Est à la suite de heurts dans la Vieille ville, selon la police d’occupation.

8 Palestiniens sont tombés en martyre ces derniers jours en Cisjordanie où des manifestations contre l’agression israélienne dans la bande de Gaza donnent lieu à des heurts de plus en plus violents avec les forces d’occupation israéliennes.

 

 

 

Alerte ! Pour les voyages en Israël : Un réacteur nucléaire israélien touché!!

Pour ceux qui souhaiteraient se rendre en Israël, ce qui semble dangereux à programmer pour l'instant compte des risques que cela comporte et de la panique qu'il semble exister dans les aéroports Israéliens. Nous vous demandons d'être prudents car IRIB radio a annoncé hier qu'un réacteur nucléaire avait été touché par les Brigades de la Résistance Al-Qassam !

Un cessez-le-feu de 12 h a été négocié à GAZA; et une réunion internationale doit se tenir ce jour à Paris pour tenter de trouver les moyens d'un cessez-le-feu dans des conditions acceptables ! 

Nous imaginons que cette trève de 12 h intervient à la suite de l'atteinte d'un réacteur nucléaire dans l'état sioniste par les Brigades de la Résistance Al-Quasam et parce que l'ONU et l'OMS sont intervenus !

samedi, 26 juillet 2014 01:39

Un cessez-le-feu de douze heures négocié à Gaza

 
IRIB-Israël et le mouvement palestinien Hamas ont accepté une trêve de 12 heures dans les hostilités à Gaza à partir de samedi 08h00 locales (07h00 heure suisse), a déclaré un responsable du mouvement palestinien, Sami Abou Zouhri. Les autres groupes d'activistes de Gaza ont aussi accepté cette pause, négociée grâce à la médiation des Nations unies.

vendredi, 25 juillet 2014 18:37

Un réacteur nucléaire israélien touché!!

IRIB- Les brigades Qassam ont annoncé avoir tiré des missiles Boraq 70 contre un réacteur nucélaire israélien au sud de Tel Aviv !  Le réacter Tzora a été touché..
 

samedi, 26 juillet 2014 02:23

Réunion internationale samedi à Paris sur la situation à Gaza

 
IRIB-La France accueillera samedi à Paris une réunion internationale sur la situation à Gaza en présence des ministres des Affaires étrangères des principaux pays impliqués pour tenter d'obtenir une trêve entre le Hamas palestinien et Israël, a-t-on appris vendredi de source diplomatique française.

La rencontre réunira le chef de la diplomatie française Laurent Fabius et ses homologues américain, britannique, allemand, italien, qatari, turc et de l'Union européenne, a précisé la source diplomatique française.

Initialement prévue à 09H00 (07H00 GMT) au Quai d'Orsay, la réunion a été repoussée à 11h00 (09H00 GMT), selon cette source.

Notre objectif, en appui des initiatives en cours, et en premier lieu de l'initiative égyptienne, est de faire converger les efforts internationaux pour faire émerger le plus rapidement possible les conditions d'un cessez-le-feu à Gaza, a-t-elle ajouté.
 

PALESTINE le saviez-vous ? [Vidéo]

Palestine opération plomb durci c'était fin 2008/ début 2009 et malheureusement forcés de constater que 6 années après, en 2014,  rien n'a changé Israël tue, massacre toujours autant de Palestiniens.

Et cela n'a rien à voir avec l'autodéfense d'Israël mais ses massacres de Palestiniens, sont le ciment de leurs rêves : d'un grand Israël !

 

LE GRAND ISRAEL SELON BEN GOURION !

BEN GOURION1.jpg

Ben gourion 2.jpg

PALESTINE le saviez-vous ?
https://www.youtube.com/watch?v=w-1kq3NjI04

 

Mise en ligne le 20 mars 2010

 

Palestine : Un diplomate palestinien explose une journaliste de France 24 en 3 minutes

Et v'lan !!!

Finalement cette guerre criminelle lancée par l'occupant criminel sioniste contre GAZA aura permis par le biais des réseaux sociaux :

  • de révéler la vraie nature du régime criminel, terroriste, sioniste d' Israël,
  • de faire comprendre aux ignorants de l'histoire que l'état sioniste d'Israël n'est qu'une escroquerie qui perdure depuis 66 ans, que cet état est illégitime et qu'il se permet de revendiquer tous les droits y compris "sa sécurité" alors qu'il n'est que l'occupant colonisateur de la Palestine. 

L'instrumentalisation de la SHOAH, n'aurait-elle pas pour objectif de nous faire oublier que la Palestine est occupée par le pouvoir criminel sioniste depuis 66 ans ?

Rendons à César ce qui appartient à César !

 

Un diplomate palestinien explose une journaliste de France 24 en 3 minutes

25 juillet 2014

Majed Bamya diplomate au ministère palestinien des affaires étrangères est interrogé par une journalope de France 24 au sujet du partenariat entre le Fatah (force politique palestinienne) et le Hamas (force militaire palestinienne).

L’homme politique, visiblement agacé par les questions visant à obtenir la justification des positions politiques de la Palestine vis à vis du Hamas, considérées comme illégitime par la doxa atlanto-sioniste, répond à ses interlocuteurs avec une salve de quenelles sauce palestinienne, à déguster sans modération dans cette vidéo.

http://www.dailymotion.com/video/x223ioa_majed-bamya-sur-france-24_webcam


Majed Bamya sur France 24 par cdmanon

http://croah.fr/videos/un-diplomate-palestinien-explose-u...

 

 

 

GAZA : Un bébé accouché après la mort de sa mère

Que dire face à ça ? ........!!!

Que peut penser le père de cette petite Shaima ?

 

Un bébé accouché après la mort de sa mère par césarienne et qui est prématurée ! 

Selon plusieurs sources, un bébé a été mis au monde par des médecins palestiniens après le décès de sa mère, tuée par un bombardement israélien.

 

https://www.youtube.com/watch?v=lHgmgCB65_g&index=1&list=UU16niRr50-MSBwiO3YDb3RA

 

Israël accepte un cessez-le-feu de 12 heures à Gaza samedi

http://tempsreel.nouvelobs.com/le-conflit-a-gaza/20140725.OBS4762/en-direct-israel-rejette-en-l-etat-le-cessez-le-feu-de-kerry.html