Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2015

CIA Guerres Secrètes - Opérations Clandestines et révolutions colorées (vidéos)

CIA Guerres Secrètes 1/3 - Opérations Clandestines



CIA Guerres Secrètes 2/3 - La Fin des Illusions

CIA Guerres Secrètes Vol 3/3 - D'une guerre à l'autre

Un Journaliste a annoncé les attentats préparés par la CIA sur Paris 4 jours à l'avance . !

Est-ce que les services secrets français, Hollande et la CIA peuvent répondre à ces accusations ?

Un Journaliste a annoncé les attentats préparés par la CIA sur Paris 4 jours à l’avance … !

17 Nov 2015

ISIS France

Voici ce qu’aurait écrit ce journaliste 4 jours avant les attaques de Paris, le 9 novembre, relayé par truthernews . L’info est en partie au conditionnel car dure à vérifier, mais l’article date bien du 9 novembre .  En tous cas Le cache Google le prouve, et on ne voit pas de mise à jour.

D’après ce qui est indiqué par la source, ce journaliste serait actuellement traqué. Il est maintenant réfugié en Suisse où il demande l’asile politique car il craint pour sa vie (source)

Le 09 Novembre 2015, 4 jours avant les Attentats de Paris, le journaliste David Chase Taylor a publié cet article  :

« Alerte terroriste en France. La CIA veut créer une vague d’attaques Terroristes Islamistes en Novembre. Des Attaques de type ISIS sont attendues ».

Quelques Extraits de cet étonnant papier :

SUISSE, ZurichBasé sur les dernières informations et événements, il semble que le siège de la CIA sous le lac de Genève se prépare à exécuter une vague d’attentats terroristes islamiques en France. Ces attaques seront très probablement mises sur le dos du groupe terroriste soutenu par l’Etat connu comme ISIS.

Cela étant dit, des attaques associés de type ISIS ou néo-nazies - sur des demandeurs d’asile / réfugiés, en France, et / ou des attaques terroristes en France par des terroristes islamiques se présentant comme des demandeurs d’asile / réfugiés semble désormais être en route.

Dans ce qui semble être l’une des cibles des terroristes français , on a appris le 19 Octobre, 2015, que l’ Eurotunnel a été fermée pendant 4 heures après que des centaines de migrants ont pris d’assaut le terminal en France. En conséquence, le tunnel et / ou les demandeurs d’asile et les réfugiés peuvent être ciblés.

Dans ce qui semble être de la propagande d’attaque terroriste en France , on a appris le 23 Mars, 2015, que « la France est confrontée aujourd’hui à une menace terroriste sans précédent » . Traduction: la CIA suisse se prépare maintenant à exécuter une nouvelle vague d’attentats terroristes en France.

On ne sait pas ce que sera Exactement ce type d’attaques terroristes qui est maintenant prévu pour la France mais les attaques sur des aéroports français, des repères (par exemple, la Tour Eiffel), des réacteurs nucléaires, des trains et des écoles sont les plus susceptibles. Cela étant dit, il semble maintenant qu’une attaque de type 9/11- ou Malaisie Airlines MH370 peut être imminente.

Comme l’a signalé ad nauseam, le vol MH370 précédemment détourné qui a disparu par un coup de la CIA le 8 Mars 2014, a explicitement servi à préparer une attaque liées aux ADM et / ou à transporter des centaines de terroristes ISIS de l’Irak, de Jordanie et de Syrie, vers un pays occidental tel que la France.

Peu après que Truther.org ait publié un rapport le 20 Août, 2015, intitulé « la CIA prépare une vague d’attaques terroristes islamiques en France, à Paris », il a été révélé le 22 Août, 2015, que 2 membres des forces spéciales américaine ont neutralisés un tireur islamique dans un train à grande vitesse en France.

La notion que la CIA avait arrêté une attaque était un coup de publicité de la CIA visant à agiter le spectre terroriste sur les trains français juste avant qu’une attaque entre en scène.

Afin de préfigurer la terreur islamique en France, Russia Today a publié un article  le 23 Août, 2015, intitulé «les islamistes connus doivent être expulsés de France, affirme Le Pen après l’attaque du train ». Les commentaires en temps opportun de  Le Pen ont été conçus pour en déduire que les islamistes étaient encore en France juste avant une autre attaque.

Environ un mois plus tard, le 25 Septembre, 2015, il a été signalé qu’un gardien de nuit a été arrêté en France après avoir  photocopié des papiers djihadistes. Inutile de dire que l’incident a été fabriqué par la CIA afin de préfigurer la terreur islamique en France.

Afin de fournir un motif en temps opportun pour les attaques terroristes ISIS liées en France, il a été signalé le 28 Septembre, 2015, que la France a lancé ses premières frappes aériennes contre ISIS en Syrie. Considérant que la CIA a créé ISIS comme couverture pour des attaques terroristes nucléaires et biologiques, les frappes aériennes ne se produiront probablement jamais dans la réalité. (cf articles du jour où la France frappe des cibles fantômes)

source

 

 

Syrie : Un responsable du Front al-Nosra tué en pleine interview par l'armée Syrienne (Vidéo)

Un responsable du Front al-Nosra tué en pleine interview

L'armée syrienne a frappé le groupe terroriste Front al-Nosra au cours du tournage d'une interview.

Pendant que le reporter syrien Ahmed Abu Hamza, travaillant pour des groupes terroristes, tournait une interview avec un chef de guerre du groupe terroriste Front al-Nosra (filiale d'Al-Qaïda), l'armée syrienne a ouvert le tir sur ce site.

Le chef était en train de parler des succès des djihadistes dans la province de Hama alors qu'il est devenu la cible de l'armée d'Assad. La frappe a interrompu l'interview.

L'armée syrienne effectue actuellement une offensive fructueuse contre les terroristes. Dimanche dernier, les troupes ont libéré le village de Sadad à 60 kilomètres au sud de Homs et à 101 kilomètres au nord-est de Damas.

Un conflit armé ravage la Syrie depuis 2011. Selon l'Onu, plus de 250.000 personnes ont été tuées depuis. Des opposants au régime armés mais aussi divers groupes terroristes comme le Front al-Nosra ou l'Etat islamique combattent les forces armées du gouvernement.

Les troupes gouvernementales, avec le soutien des forces aériennes russes, ont enregistré d'importants succès dans leur lutte contre les terroristes. Plusieurs régions d'importance stratégique en ont été libérées.

 

Crash de l'A321 russe : la bombe placée sous un siège passager

Selon les experts, le crash aurait été provoqué par un explosif de forte puissance fabriqué en usine, donc identifiable sur ses origines.

Voir aussi :


Crash de l’A321: la bombe placée sous un siège passager

08:49 18.11.2015 (mis à jour 09:31 18.11.2015)

 

des débris de l`avion A321

La bombe ayant causé le crash de l’Airbus russe A321 aurait été placée sous un siège passager situé près d’un hublot.

D'après le journal russe Kommersant, les experts du Service fédéral de sécurité (FSB, services secrets russes), chargés d'enquêter sur le crash, ont découvert une partie du fuselage dont le revêtement était percé d'un trou d'environ un mètre de diamètre aux bords courbés vers l'extérieur. Selon les experts, il aurait été provoqué par un explosif de forte puissance fabriqué en usine.

"L'épicentre de l'explosion serait concentré au fond de la cabine. Selon l'enquête préliminaire, la bombe a été mise sous un siège passager situé près d'un hublot. Ainsi, son explosion a provoqué la destruction de l'empennage et la dépressurisation presque instantanée de la soute", écrit le journal.

Suite à l'explosion, l'Airbus "s'est désagrégé dans les airs et tous les passagers ont péri presque instantanément à cause d'une forte baisse de la pression".

Le journal a également ajouté que le comité d'enquête de la Fédération de Russie envisageait de lancer des poursuites pénales en lien avec l'attentat, dont les auteurs présumés sont des djihadistes de l'Etat islamique basés dans le Sinaï égyptien.

Un Airbus A-321 de la compagnie aérienne russe Metrojet (connue également sous le nom de Kogalymavia) s'est écrasé dans le Sinaï samedi 31 octobre peu après le décollage de l'aéroport de Charm el-Cheikh (Egypte). Aucune des 224 personnes se trouvant à bord de l'avion n'a survécu. Il s'agit de la catastrophe la plus grave dans l'histoire de l'aviation russe et soviétique.

 

Manoeuvres en Iran pour combattre notamment l'EI

Compte tenu de l'armada qui se pointe dans le Golfe persique, entre la France et les USA, et les sanctions qui ont été prolongées à son encontre, l'Iran se prépare à se défendre contre des attaques éventuelles notamment contre l'EI.

Voir aussi :

L’USS Harry S. Truman en route vers le golfe Persique

URGENT Syrie: Poutine ordonne au croiseur Moskva de prendre contact avec la Marine française

Washington prolonge ses sanctions contre l'Iran

Missiles russes S-300 pour l'Iran: le contrat entre en vigueur

Manoeuvres en Iran pour combattre notamment l'EI

14:44 17.11.2015 (mis à jour 15:06 17.11.2015)

 

Téhéran, Iran

 

L'Iran a commencé mardi des manoeuvres militaires dans le nord-est du pays pour réagir à d'éventuelles attaques de la part de groupes armés, dont l'organisation État islamique (EI), a déclaré un commandant militaire cité par l'agence Isna.

"L'un des objectifs des manoeuvres est de s'entraîner et de revoir les méthodes et moyens de faire face à d'éventuelles actions des groupes terroristes aux frontières", a déclaré le général Amir-Reza Azarban, commandant militaire de la province de Khorassan (nord-est) près de la frontière afghane.

Différents corps d'armées participent avec des chars, des hélicoptères et des avions à ces manoeuvres qui continueront mercredi, rapporte l`AFP.

 Lundi, le général Ahmad Reza Pourdastan, commandant de l'armée de terre, avait déclaré que si les combattants du groupe EI s'approchaient à moins de 40 kilomètres des frontières iraniennes aussi bien du côté irakien qu'afghan, l'Iran réagirait avec force.

"Les menaces de Daech (acronyme arabe de l'EI) ne sont pas nouvelles pour nous. En juin, nous avions déjà défini une ligne rouge à 40 kilomètres de nos frontières lorsque les combattants de ce groupe étaient arrivés dans la province de Diyala" en Irak et frontalière de l'Iran, avait déclaré le général Pourdastan.

"Nous savons aussi que Daech est présent dans le nord de l'Afghanistan (pays à l'est de l'Iran) et veut se rapprocher de nos frontières (…) notre stratégie est de détruire Daech s'il s'approche à moins de 40 kilomètres de nos frontières", a ajouté le général.

Les manoeuvres interviennent après les attentats du vendredi à Paris et les déclarations du ministre irakien des Affaires étrangères Ibrahim Jaafari qui affirmait dimanche que son pays avait partagé des informations avec la France, les Etats-Unis et l'Iran sur de possibles attentats dans ces pays par l'EI.

Le président français François Hollande et son homologue iranien Hassan Rohani ont souligné lors d'un entretien téléphonique mardi, "l'importance vitale de lutter de toutes leurs forces contre Daech et le terrorisme", a indiqué la présidence française.

Puissance musulmane chiite régionale, l'Iran est déjà engagée dans le combat contre l'organisation extrémiste sunnite en Irak et en Syrie où Téhéran a envoyé des conseillers militaires et des volontaires pour aider les gouvernements de ces pays à combattre l'EI.