Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2012

Alerte : Les conséquences des éruptions solaires sur le champ magnétique terrestre. L'appel d'offre faite aux physiciens par l'Institut National des Sciences de l'Univers

Nous avons été interpellés par l'appel d'offre adressé aux physiciens par l'Institut National des Sciences de l'Univers qui se clôture le 20 septembre 2012.

Le but de cet appel d'offre est celui, en résumé, de rechercher les conséquences des éruptions solaires sur le champ magnétique terrestre, sur le climat,  les infrastructures terrestres, etc...

Nous vous laissons découvrir l'ensemble des thèmes et des recherches que doivent effectuer les physiciens dans l'appel d'offre ci-dessous

 
Appel d'offres 2013 Programme National Soleil Terre « PNST »
proche, en tenant compte de l'interaction du vent solaire avec le champ magnétique terrestre. Le PNST est un partenaire important pour la météorologie de ...

 
 
Il était temps que l'Institut National des Sciences de l'Univers se réveille à quelques jours et semaines de l'accélération des éruptions solaires qui doivent s'intensifier selon la Nasa au cours des années 2012 et 2013. Certaines sont déjà attendues au courant du mois de septembre 2012, le Soleil ayant créé début août, ce que certains appellent un filament géant, mais que nous considérons plutôt comme étant une fissure qui s'est créée à la surface du soleil.
 
Voir l'article : Un filament géant apparait sur le soleil : La Terre en Danger ?
Et les conséquences qui pourraient être produites sur la Terre avec l'interruption des réseaux électriques, de communication et de distribution d'eau et de nourriture.
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2012/08/16/un-fil...
 
Il était temps en effet que les physiciens s'occupent de ce problème, n'est-ce pas, trop tard comme d'habitude et ce d'autant plus que depuis le 16 décembre 2008, la NASA avait découvert des failles persistantes dans le champ magnétique terrestre dont l'une faisait 4 fois la taille de la Terre.

NASA : Découverte d'une branche géante dans le champ magnétique terrestre. Lundi 16 décembre 2008
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2008/12/29/nasa-d...

Inversion des pôles terrestres ? Failles persistantes dans le champ magnétique terrestre
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/01/04/invers...

Au lieu de vous préoccuper de la chute de l'euro et de la faillite des banques, et de la possibilité d'une 3ème guerre mondiale que les Illuminati-sionistes-reptiliens rêvent de nous imposer pour nous détruire et nous imposer leur Nouvel Ordre Mondial, vous feriez mieux de retirer votre argent des banques, si vous en avez bien évidemment pour faire des stocks d'eau, de nourriture et prévoir comment vous chauffer cet hiver si les réseaux électriques venaient à être interrompus très bientôt.

De toute façon, vous avez au moins 3 raisons de retirer votre argent des banques :

1 - l'effondrement de l'Europe et la chute de l'Euro.
2- la possibilité d'une 3ème guerre mondiale qui entraînera un crash financier mondial qui risquerait de vous ruiner,
3 - les éruptions solaires et les CME à venir qui interrompront tous les systèmes électriques pour quelques mois ou années.

Les banques ne travaillant qu'avec les systèmes informatique et électrique, vous risquez de ne plus pouvoir retirer votre argent à la dernière minute pour faire des stocks d'eau et de provisions.

Soyez prévoyants dès maintenant et surtout pensez à vous recentrer sur vous et à appeler de toutes vos forces, les Etres de Lumière et la Lumière afin que l'ancien monde des ténèbres que nous devons lâcher soit baigné de Lumière pour favoriser l'éveil des nôtres et notre ascension prochaine vers la 4ème puis la 5ème dimension, lors du saut quantique que l'ensemble de notre système solaire doit effectuer le 21 décembre 2012.

 

 

11/03/2012

Attention Séisme ! Le système d'alerte des animaux

En février 1975, des Chinois qui avaient vu des serpents sortir de leurs trous d'hibernation et mourir dans la neige près de Haicheng, avaient pu évacuer leur ville peu avant une secousse de 7,3 sur l'échelle de Richter. Les derniers séismes au Japon, à Haïti, en Turquie, en Italie et en Chine ayant remis en cause la fiabilité des informations fournies par les systèmes d'alerte, des chercheurs ont suivi l'exemple chinois et entrepris de collecter des données sur le comportement des animaux avant une catastrophe. Le professeur Yamanaka de l'université d'Osaka a ainsi appris qu'avant le drame de Fukushima, on avait retrouvé des taupes et des serpents morts de froid dans les champs alentour. Le professeur Kirschvink, biologiste à l'université de Caltech en Californie, note pour sa part que les essaims d'abeilles sont sensibles aux mouvements souterrains qui entraînent des modifications du champ magnétique.


Attention Séisme ! Le système d'alerte des animaux

http://www.dailymotion.com/video/xpcqbh_attention-seisme-le-systeme-d-alerte-des-animaux_tech#from=embediframe





08/03/2012

Basculement des pôles magnétiques en cours !

TRES IMPORTANT !

Super ! Préparez-vous !

Ce sont les énergies cosmiques, le Soleil et la Terre qui nous protègeront de l'instauration du Nouvel Ordre Mondial et des Illuminati.

L'ancien monde doit s'écrouler complètement pour laisser la place au nouveau !
Place à l'ère nouvelle de la Conscience Cosmique Universelle et à la révélation de notre appartenance à la Grande Famille Universelle !

Bienvenue à tous, dans le Nouveau Monde de Lumière !
Un monde de Lumière dans lequel les forces obscures ou celles des ténèbres n'ont aucune place !

Nous sommes les témoins privilégiés de notre évolution neurologique et spirituelle.
Réjouissons-nous au lieu de pleurer ou de rester attachés à l'ancien monde !

Pensez néanmoins à quitter les bords de mer tant qu'il en est encore temps !

Que toutes les Hiérarchies Angéliques commandées par Métatron le Maître Régent de celles-ci, et à Saint Michel Archange et à toutes ses légions d'Anges soient avec NOUS TOUS pour nous aider à faire la transition des âges pour aller vers l'âge d'Or ou l'âge Divin.

ILS SONT D'ORES ET DEJA AVEC NOUS :  ICI et MAINTENANT!

QUE LEUR SPLENDEUR SE MANIFESTE : ICI ET MAINTENANT !

Basculement des pôles magnétiques en cours !

Selon des chercheurs de la British Geological Survey, les pôles magnétiques ont commencé à s'inverser !

NASA-Science-Predicts-2012-Sun-Pole-Shift-Pole-Reversal.jpg 

Des chercheurs de la British Geological Survey soutiennent à travers une étude scientifique que les pôles magnétiques de la terre seraient sur le point de se renverser ou auraient déjà commencé à se renverser. Ils livrent leurs conclusions sur le site même de la British Survey.

Les chercheurs ont adopté des mesures de contrôle afin de surveiller en permanence le processus de basculement en cours grâce à l'installation d'un observatoire magnétique dans le sud de l'Etat de Géorgie, aux États-Unis, qui surveille l'ASA, l'anomalie de l'Atlantique Sud, et  tente d'y apporter des réponses.

Dans cette anomalie, le rayonnement de l'espace profond pénètre directement dans l'atmosphère de la Terre, et selon Jean-Pierre Valet, superviseur sur l'inversion géomagnétique à l'Institut de Physique du Globe de Paris: «L'un des changements les plus spectaculaires qui puisse se produire avec une inversion des pôles serait l'affaiblissement de l'intensité du bouclier. »

L'Observatoire magnétique a détecté une preuve que les pôles magnétiques se déplacent : L'ASA est en extension et se propage en particulier vers l'ouest. Pour les chercheurs, cette « BGS » pourrait être la preuve que le champ magnétique de la Terre s'inverse, malheureusement, ces chercheurs ne savent pas encore le scénario possible. (WS: Une inversion se produit actuellement, on peut facilement deviner le pourquoi ces scientifiques ne parlent pas sur le scénario… à voir le film 2012)

Les indices proviennent du lointain passé de notre planète. La dernière inversion qui s'est produite il y a 800.000 ans a provoqué sur terre un brusque changement climatique ainsi que l'extinction de diverses espèces animales. Mais après un certain temps le champ magnétique s'est re-stabilisé. Il est celui que nous connaissons aujourd'hui.

"Même si le champ devenait très faible, la surface de la terre serait protégée contre les intempéries. De même que, comme nous le voyons et percevons la présence du champ magnétique terrestre maintenant, il est possible que nous ne pourrions pas voir un quelconque changement significatif après le renversement" (WS: Mais bien sûr, dormez tranquille), explique Monika Korte, directeur scientifique de l'Observatoire géomagnétique Niemegk au GFZ de Potsdam, en Allemagne.

Les scientifiques de « bgs » continuent leurs efforts de recherche sur l'anomalie de l'Atlantique Sud, conscients qu'elle peut apporter des réponses importantes et significatives sur l'interprétation du processus d'inversion magnétique des pôles de la Terre et son impact sur l'écosystème.

http://noiegliextraterrestri.blogspot.com/2012/03/ricerca...

Traduction Ghisham Doyle pour WIkiStrike

 
Jeu 8 mar 2012
 

01/02/2012

Une anomalie gravitationnelle intense enregistrée le 15 novembre 2011, dans le noyau terrestre !

Et qui vient nous le dire ou nous prévenir quand nous savons ce que ces anomalies peuvent produire sur Terre pour que nous puissions nous y préparer ?

Ensuite nous nous étonnerons de tremblements de terre, des éruptions volcaniques, de toutes les failles et trous qui s'ouvrent partout dans le monde et des sons étranges entendus partout dans le monde.

Une chose est sûre les changements cosmiques et terrestres attendus pour la date du 21 décembre 2012, sont bien en cours.
Et ce n'est pas fini. L'étoile polaire aussi fait des siennes en étant en train de perdre de sa masse. (Article à venir)

Ce sont sûrement les hommes avec le CO2 qui sont suffisamment forts pour changer y compris la masse de l'étoile polaire, produire des anomalies gravitationnelles dans le noyau terrestre et provoquer des explosions solaires et des orages magnétiques.

Il s'agirait d'ailleurs de vérifier si à la date du 15 novembre 2011 nous n'avons pas eu une explosion solaire et un orage magnétique qui aurait pu provoquer cette anomalie gravitationnelle au centre de la Terre.

Une précédente anomalie gravitationnelle avait été constatée au Canada, en 2007

L'anomalie du champ gravitationnel canadien expliqué grâce à GRACE
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/geologie-1/d/lanomalie-du-champ-gravitationnel-canadien-explique-grace-a-grace_11821/



Mardi 31 janvier 2012

Une anomalie gravitationnelle
intense enregistrée dans le noyau terrestre !

 

gravanomaly01.jpg


http://www.lepouvoirmondial.com/media/01/00/2870322309.jpg

Le « Système international de surveillance géodynamique » a rapporté le 15 Novembre 2011 une émission d'énergie puissante du noyau de la Terre.

Une anomalie de gravité intense a été enregistrée simultanément à partir du réseau de surveillance Atropatène et dans les diverses stations de géophysique à travers le monde : A Istanbul (Turquie), à Kiev (Ukraine),à Bakou (Azerbaïdjan),à Islamabad (Pakistan) et à Yogyakarta (Indonésie).

Selon le professeur Elchin Khalilov, les données enregistrées à partir du réseau  Atropatène  indiquent une puissante énergie émanant du noyau de la Terre, cette énergie pourrait, selon les scientifiques, intensifier les processus géodynamiques sur notre planète avec pour conséquences une augmentation des séismes,  des éruptions volcaniques et des tsunamis.

Ces anomalies gravitationnelles se produisent en moyenne 3-7 jours avant de forts séismes. Ces anomalies sont générées par des vagues de stress, elles préviennent de l'imminence de grands tremblements de terre, au moment où les contraintes entre elles atteignent des valeurs critiques.

 Ces ondes se propagent très lentement, leur vitesse allant d'une moyenne de 30 km / h sur les continents jusqu'à 120 km / h dans couche océanique.

 Les vagues de stress sont de basse fréquence et leur durée varie de quelques heures à deux jours en moyenne, ce qui rend impossible pour les stations sismiques de les détecter.

Bien sûr, les stations Atropathena enregistrent le passage de ces vagues, mais hélas trop tard pour prévenir, ces enregistrements ont une précision assez élevée, et calculent l'emplacement de la zone de l'épicentre du tremblement de terre attendu.

L'énorme libération d'énergie du coeur de la terre à la fin de l'année dernière était une sorte de signal de départ indiquant la transition de l'énergie interne de la terre vers une nouvelle phase active.

Alexander Doyle pour WikiStrike

 http://www.wikistrike.com/article-une-anomalie-gravitatio...
 
 

L'article original en Anglais :

Powerful Energy Release Emanating From The Earth's Core Recorded

 

 

 

 

 

 

 

 

The International Geodynamic Monitoring System, a part of GNFE (London, UK), has registered on November 15, 2011 a powerful energy release emanating from the Earth's core. The intense three-dimensional gravitational anomaly was almost simultaneously recorded by all ATROPATENA geophysical stations separated by vast distances from each other in the following cities: Istanbul (Turkey), Kiev (Ukraine), Baku (Azerbaijan), Islamabad (Pakistan) and Yogyakarta (Indonesia). According to GNFE President Professor ElchinKhalilov, the detailed analysis of ATROPATENA station records indicates a powerful energy release emanating from the Earth’s core. According to the scientist, this fact may herald intensification of geodynamic processes in our planet and as a result, a higher number of strong earthquakes, volcanic eruptions and tsunamis. 15/12/2011

As GNFE President Professor ElchinKhalilov told WOSCOnews agency, ATROPATENA earthquake forecasting stations record particular three-dimensional gravitational anomalies that occur, on average, 3-7 days before strong earthquakes. These anomalies are generated by the passingof tectonic waves (stress waves) under the stations; they are emitted by the focuses of imminent large earthquakes at the moment when the stresses in them reach critical values. These waves travel very slowly, their velocity ranging from an average of 30 km/h on the continents up to 120 km/h in the oceaniccrust. The stress waves are of low frequency and their period ranges from several hours to two days on average, making it impossible for seismic stations to detect them. Of course, the ATROPATENA stations record the passing of these waves with a large time difference, which helps monitor their movement and,with quite high accuracy, calculate the location of the epicenter area of the expected earthquake.

Meanwhile, 15 November 2011 all ATROPATENA stations registered, almost simultaneously,a very powerful gravitational impulse. A detailed analysis of all records of the stations led to the conclusion that this might be possible only if the source of the stress waves was in the Earth's core. According to the scientist,such an impulse could be caused by a powerful energy burst in the Earth's interior, at its core. This process may result in the accelerated movement of lithospheric plates and, consequently, strong earthquakes, volcanic eruptions, tsunamis and other geological cataclysms.

ATROPATENA CRYSTAL Kh11 earthquake forecasting station


WOSCO International Scientific Information Agency
www.wosco.org

http://wosco.org/index.shtml?script=news.pl&action=info&id_file=363

31/01/2012

La NASA prise en flagrant délit de mensonge. Oubliez le réchauffement !

Article 3 : Et hop 4 jours après il faut oublier le réchauffement climatique car ils nous annoncent que nous rentrerions dans une nouvelle ère glacière !

Où est passé le CO2 qui provoquait le réchauffement dit planétaire ?

Ils se moquent de qui ?

Acte 1 : Mensonge 1
2011, année la plus chaude dans l'Arctique depuis 50 ans, selon un expert

Article 2 : Mensonge 2 et fabrication d'une fausse vidéo  par la NASA pour nous impressionner
La NASA retrace l'histoire du réchauffement climatique
entre les années 1880-2011


Et maintenant on fait quoi du CO2 et de la culpabilisation de l'homme qui serait soi-disant responsable du réchauffement planétaire ?


Vous remarquerez dans l'article ci-dessous qu'ils parlent du fait que les aurores boréales dues aux dernières explosions solaires et aux derniers orages magnétiques, ne se seraient pas produites aux endroits habituels.

Et alors ? Cela n'attire pas leur attention sur une possible inversion des pôles magnétiques terrestres en cours ?

Cela n'attire pas non plus leur attention sur le fait que le soleil et l'anneau d'Alcyone ou bande photonique que nous sommes en train de traverser en ce moment, sont les uniques causes du réchauffement planétaire qui est cosmique de toute façon, et que tous ces processus attestent que l'ensemble de notre système solaire est bien en train d'ascensionner vers le centre de la Galaxie pour se préparer à notre prochain saut quantique prévu pour le 21 décembre 2012 ?

Cela n'attire pas non plus leur attention sur le fait que les vibrations de l'anneau d'Alcyone ou bande photonique ou encore ceinture de photon, dégagent des vibrations tellement puissantes qu'elles transforment la matière en profondeur et qu'elles sont aussi la cause de la fonte des banquises. Ce dernière phénomène pouvant produire une inversion des pôles magnétiques terrestres dès que le niveau des mers et des océans s'élèvera ?

Ils le savent, sauf qu'il ne faut pas nous le dire pour nous permettre de nous préparer, mais il faut aussi selon eux que la population mondiale soit réduite des 2/3 avant le 21 décembre 2012. Plus qu'ils ont la peur que nous puissions nous retourner contre eux après nous avoir menti non seulement depuis des millénaires mais aussi sur les réelles causes du réchauffement cosmiques.



 Oubliez le réchauffement !

Voici l'article évoqué par Ultraman ce matin. Il semblerait que dans les médias de masse, on parle de plus en plus de l'imminence d'un retour à un mini-âge glaciaire, et surtout en prenant en compte le rôle joué par le soleil.
 
Oubliez le réchauffement climatique – c'est le cycle 25 dont il faut s'inquiéter (et si les scientifiques de la NASA ont raison, la Tamise sera à nouveau prise par les glaces)

L'office météorologique publie de nouveaux chiffres qui ne montrent aucun réchauffement depuis 15 ans


Par David Rose, Mail Online


29 janvier 2012


Le supposé 'consensus' sur un réchauffement climatique causé par l'homme se retrouve face à un défi gênant après la publication de nouvelles données de températures montrant que la planète ne s'est pas réchauffée pendant les 15 dernières années.


Les chiffres suggèrent qu'on pourrait même aller vers un mini-âge glaciaire qui rivaliserait avec la chute de température qui a duré 70 ans et avait permis au 17ème siècle des kermesses sur la Tamise gelée.


Basées sur des lectures de plus de 30.000 stations de mesure, les données ont été publiées sans fanfare par l'office météorologique et l'unité de recherche climatique de l'université d'East Anglia. Elles confirment que la tendance à une élévation des températures mondiales s'est terminée en 1997.

Une peinture de 1684 dépeint une des  kermesses les plus glacées sur la Tamise pendant le petit âge glaciaire




Pendant ce temps des scientifiques climatiques de premier plan ont déclaré dimanche au Mail qu'après avoir émis inhabituellement des niveaux élevés d'énergie au cours du 20ème siècle, le soleil se dirige aujourd'hui vers un 'grand minimum' de production, menaçant d'étés froids, d'hivers plus rudes et d'un raccourcissement de saison disponible pour les cultures.

La production solaire traverse des cycles de 11 ans, avec un nombre élevé de taches solaires au moment des pics.


Nous sommes maintenant à ce qui devrait être le pic du dénommé 'cycle 24' – qui a donné la semaine dernière une tempête solaire avec des aurores boréales plus au sud que d'habitude. Mais le nombre des taches solaires diminue de moitié par rapport à celles observées pendant le pics des cycles du 20ème siècle.


Les analyses des experts de la NASA et de l'université d'Arizona – dérivées de mesures du champ magnétique à plus de 220.000 km sous la surface du soleil – suggèrent que le cycle 25, dont le pic est attendu en 2022, sera encore beaucoup plus faible.


Selon l'article publié la semaine dernière par l'office météorologique, il y a 92% de chance qu'aussi bien le cycle 25 et ceux qui suivront les décennies suivantes seront aussi faibles, ou plus faibles que ceux de la période du ''Minimum de Dalton'' entre 1790 et 1830. A cette époque, nommée d'après le météorologue John Dalton, les températures moyennes d'Europe ont chuté de 2°C.


Il est cependant possible également que la nouvelle chute de l'énergie solaire puisse être aussi importante que le ''minimum de Maunder'' (d'après l'astronome Edward Maunder), entre 1645 et 1715 au moment le plus froid du 'petit âge glaciaire' quand on donnait des fêtes sur la Tamise gelée et que les canaux en Hollande avaient gelé.


Moyenne des températures mondiales entre 1997 et 2012

Cependant, dans son article, l'office météorologique a déclaré que les conséquences aujourd'hui seraient  négligeables – parce que l'impact du soleil sur le climat est largement inférieur à celui du dioxyde de carbone d'origine humaine. Bien que la production solaire est supposée décroître jusqu'en 2100, ''Cela ne causerait une réduction des températures mondiales que de 0,08°C.'' Peter Scott, l'un des auteurs, a dit :''nos découvertes suggèrent qu'une réduction de l'activité solaire à des niveaux inconnus depuis des centaines d'années serait insuffisante pour compenser l'influence dominante des gaz à effet de serre.''

Ces découvertes sont farouchement discutées par d'autres experts solaires.

''Les températures mondiales peuvent se retrouver plus froides qu'aujourd'hui pendant 50 ans ou plus'', a dit Henrik Svensmark, directeur du centre de recherche climatique à l'institut spatial du Danemark. '' Ce sera une longue bataille pour convaincre certains scientifiques en climat que le soleil est important. Il est possible que le soleil en fasse lui-même la démonstration sans l'aide de quiconque.''

Il a souligné que, en déclarant l'effet d'un minimum solaire faible, l'office météorologique se reposait sur les mêmes modèles informatiques infirmés par l'actuel pause du réchauffement climatique.




Les niveaux de CO2 ont continué à augmenté sans interruption et, en 2007, l'office météorologique a déclaré que le réchauffement climatique allait revenir en force. Il disait qu'entre 2004 et 2014 il y aurait un accroissement général de 0,3°C. En 2009 il a prédit qu'au moins trois années entre 2009 et 2014 battraient les précédents records de température de 1998.
 

Cycles d'activité solaire entre 1749 et 2040

Pour l'instant il n'y a aucun signe de l'imminence de tout cela. Mais hier un porte-paroles de l'office météorologique a insisté que ses modèles étaient toujours valables.

''Une projection à 10 ans reste une science d'avant-garde. La période annoncée pour la projection n'est pas encore terminée'', a-t-il dit.


Le Dr Nicola Scafetta, de l'université Duke en Californie du nord, est l'auteur de plusieurs articles qui discutent des modèles climatiques de l'office météorologique concernant un 'réchauffement constant depuis 2000 jusqu'à aujourd'hui'.


''Si les températures continuent de rester stationnaires ou repartent vers un nouveau refroidissement, la différence entre les modèles et les données enregistrées deviendra finalement si importante que la communauté scientifique tout entière remettra en question les théories actuelles'', a-t-il dit.


Il pense que comme le modèle de l'office météo attache une plus grande signification au CO2 qu'au soleil, il est tenu de conclure qu'il n'y aurait pas de refroidissement. ''la vraie question est de savoir si le modèle lui-même est précis'', a dit le Dr Scafetta. Par ailleurs, l'un des plus éminents experts en  climatologie, le Pr Judith Curry de l'institut de technologie de Géorgie, a déclaré penser que la prédiction confiante de l'office météo d'un impact négligeable était difficile à comprendre.

''Ce qu'il serait responsable de faire serait d'accepter le fait que les modèles peuvent avoir de sérieux défauts en parlant de l'influence du soleil'', a dit le Pr Curry. Quant à l'interruption du réchauffement, elle a dit que de nombreux scientifiques ''ne sont pas surpris.''
 
 

400 ans d'observation des taches solaires

Elle a fait remarquer qu'il devenait manifeste que des facteurs autres que le CO2 jouent un rôle important dans l'élévation ou la diminution de la chaleur, comme les cycles de 60 ans de température de l'eau du Pacifique et de l'Atlantique.

''Ils ont été insuffisamment appréciés en terme de climat mondial'', a-t-elle dit. Quand ces deux océans étaient froids dans le passé, comme entre 1940 et 1970, le climat s'est refroidi. Le cycle du Pacifique est repassé du chaud au froid en 2008 et l'Atlantique est supposé s'inverser aussi dans les prochaines années.


Pal Brekke, conseiller du centre spatial norvégien, a dit que des scientifiques ont trouvé difficile à accepter l'importance des cycles de l'eau, parce que le faire c'est admettre que ce sont les océans – et non le CO2 – qui ont été la cause du réchauffement climatique entre 1970 et 1997.


Même chose pour l'impact solaire – qui était très actif pour la plus grande partie du 20ème siècle.
''La nature est sur le point de réaliser une très intéressante expérience, d'ici 10 ou 15 ans nous pourrons beaucoup mieux déterminer si le réchauffement du siècle dernier était vraiment causé par le CO2 humain ou par des variations naturelles.''


Pendant ce temps, depuis la fin de l'année dernière, les températures mondiales ont chuté de plus d'un demi-degré par la ré-émergence de l'effet de refroidissement de 'La Nina' dans le Pacifique sud.


''Nous sommes bien dans la deuxième décennie de pause,'' a dit Benny Peiser, directeur de la fondation politique de réchauffement climatique. ''Si nous ne voyons pas de preuve évidente d'un réchauffement climatique d'ici 2015, il deviendra clair que les modèles sont ratés. Et s'ils le sont,  certains scientifiques pensent que ces implications pourraient être très sérieuses.''


SOURCE
Traduit par Hélios