Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2013

Braquage à l'européenne : L'UE et le FMI organisent le blocus monétaire de chypre. C'est la guerre économique et financière !

Effectivement c'est la guerre contre les USA et les Banksters sionistes les promoteurs du Nouvel Ordre Mondial !

Il y a deux manières de faire la guerre, la guerre physique avec tout l'arsenal militaire et la guerre économique et financière avec tout l'arsenal financier et bancaire.


Ces deux sortes de guerres mettent toutes les deux, les pays à genoux en les obligeant à s'endetter auprès des banksters qui finissent par s'en rendre les propriétaires.

En effet, un pays endetté n'appartient plus à son peuple mais aux Banksters. Pour la France, ce pays appartient depuis longtemps aux Rothschild.

 

1 - Le premier piège de la dictature a été mis en place lorsque la France a accepté d'être l'un des membres fondateurs de l’ONU à sa création en 1945.
L'ONU qui est le siège du Gouvernement Mondial.

 

2 - Le deuxième piège a été celui d'avoir voté la loi liberticide sur la Banque de France le 3 janvier 1973.

Cette loi est parfois surnommée loi Pompidou-Giscard ou loi Rothschild.

 

Mitterrand disait avant sa mort : "La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C'est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort".

 

3 - Le 3ème piège tendu par les USA et ses alliés sionistes a été celui de créer l'Union Européenne en vue toujours d'instaurer leur Nouvel Ordre Mondial, avec l'appui de groupes occultes qui préfèrent agir par la subversion plutôt que par les élections, comme le disait JF Kennedy.

 

C'est la conséquence de notre manque de vigilance et de notre laxisme qui nous ont amenés là où nous en sommes.

Les français sont trop confiants dans leurs politiques comme ils sont trop confiants dans les religieux.


Et la guerre est bien là à nos portes ! Elle fait des morts parmi les entreprises et parmi les nôtres qui se suicident ou qui meurent de faim dans l'indifférence générale.

 


Ensuite viendra le temps qui n'est pas si loin où les guerres civiles éclateront et où la vraie guerre physique avec l'arsenal militaire arrivera sur nos territoires pour nous calmer si nous nous révoltons en prime.

 

Le malheureux c'est que les gens ne bougent que lorsqu'ils crèvent de faim ou que lorsqu'il est trop tard !

 

Et là nos enfants pour manger ne trouveront pas d'autre moyen pour survivre que de s'enrôler dans l'armée pour aller soi-disant défendre la patrie.

 

C'est ce que les élites attendent que nos enfants meurent dans les guerres génocidaires. 

 

Braquage à l’européenne : L’UE et le FMI organisent le blocus monétaire de chypre

Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – bAlexandrine Bouilhet, Le Figaro – 20 mars 2013

C’est la guerre ! Un blocus monétaire qui pourrait se transformer en blocus économique, alors que Nicosie se tourne vers la Russie

L'Europe organise le blocus monétaire de Chypre

« La Banque centrale européenne (BCE) a prévenu qu’elle cessait d’alimenter en liquidités les banques chypriotes tant que Nicosie n’accepte pas le plan de sauvetage.

Aussi policé soit-il, Mario Draghi sait employer la force lorsqu’il le juge nécessaire. C’est la méthode qu’il a choisie, à Chypre, pour forcer le gouvernement à accepter le plan de sauvetage de l’UE et du FMI, rejeté par le parlement chypriote mardi.

Après avoir «pris acte» du rejet du plan d’aide par Nicosie, la BCE a sorti son arme de dissuasion massive : le blocus monétaire. Elle a prévenu qu’elle n’alimenterait plus les banques chypriotes en liquidités, tant que le plan de sauvetage UE-FMI ne serait pas accepté. «Les liquidités d’urgence de la BCE ne sont disponibles que pour les banques solvables, or les banques chypriotes ne sont pas solvables tant qu’elle ne seront pas recapitalisées rapidement», a indiqué Jorg Asmussen, l’un des membres du directoire de la BCE.

Jamais la BCE n’avait encore brandi une telle menace. Du coup, le ministre des Finances chypriote et le gouverneur de la banque centrale de l’île n’ont pas d’autre choix que de laisser les banques fermées jusqu’à nouvel ordre…

Eviter des émeutes «comme en Argentine»

«S’ils ouvrent les banques, alors que la BCE bloque l’accès aux liquidités, ce sera la ruée sur les guichets», prévient Gilles Moec de la Deutsche Bank. Certains évoquent un risque d’émeutes comme en Argentine en 2002.

«Les déposants ne pourraient plus retirer du cash, faute de billets suffisants, et ceux qui voudraient faire des virements à l’étranger se verraient répondre que c’est impossible car la banque n »est plus autorisée à le faire par la BCE…», poursuit Gilles Moec, spécialiste des questions monétaires européennes.

En attendant, les distributeurs automatiques de billets fonctionnent toujours à Chypre. Ils sont alimentés par les réserves de la banque centrale chypriote. Combien de temps cela va-t-il durer ? Nul ne le sait. Cela dépendra des réserves en «cash» de la banque centrale locale qui, selon les pays, peuvent permettre de «tenir un siège» d’après les experts … Plus grave encore : les entreprises, notamment les compagnies aériennes chypriotes ne pourront bientôt plus payer leurs factures de kérosène, faute de pouvoir faire des virements à l’étranger… Si la situation se prolonge, le blocus monétaire peut très vite se transformer en blocus économique. Du jamais vu dans l’Union européenne !

Les Proches des Politiciens ont déjà viré leurs fonds

Comme en Grèce où la maman de Papandreou s’est retrouvée à cacher 550 millions de dollars dans des enfers fiscaux ; voici maintenant Chypre et ses élites corrompues. Certains connaissaient les projets de taxation des dépôts bancaires. Et ils auraient fait des virements, à temps. 4,5 milliards d’euros envolés à l’étranger, la semaine dernière.

« Des enquêtes doivent être menées et des noms doivent être publiés, ceux de tous ces hommes d’affaires, politiciens, proches des politiciens, qui les jours derniers ont fait des retraits importants et peut-être transféré l’argent à l’étranger. » a demandé Marinos Sizopoulos, du parti d’opposition Edek.

dessin-stephff-photo-dna-16-compo

Chypre : La troïka (UE/FMI/BCE) se tire une balle dans le pied

A qui appartient donc votre argent ??

??????????????

«Jamais je n’aurais pensé qu’ils allaient, d’une manière totalement inédite, recourir au vol de l’argent des gens sur leurs comptes bancaires… Ils savent qu’à l’instant où un pays fait défaut, tout le château de cartes s’effondre et des pays comme l’Allemagne subiraient des pertes énormes, peut-être jusqu’à un trillion [1000 milliards] d’euros… Ils sont prêts à faire n’importe quoi, littéralement n’importe quoi, pour maintenir l’euro à flots et c’est pourquoi ils ont recouru, comme je l’ai dit, à ce qui ne peut être considéré que comme du vol. Maintenant qu’ils l’ont fait dans un pays, ils sont capables de le faire en Italie, en Espagne, au Portugal ou ailleurs et le message que cela envoie aux personnes qui ont de l’épargne dans ces pays, c’est : sortez votre argent pendant que vous le pouvez encore ».

Nigel Farage

Nigel Paul Farage, né le 3 avril 1964 à Farnborough, Londres, est une personnalité politique britannique, chef du Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP) de 2006 à 2009. Il est également député européen et coprésident du groupe Europe libertés démocratie (ELD) avec Francesco Speroni, depuis le 1er juillet 2009.

Il dit défendre les « valeurs de démocratie pour les nations », et s’est opposé à l’adoption d’une constitution européenne en invoquant le « non-respect des votes des peuples européens » (notamment français, irlandais et néerlandais), ainsi que l’absence de référendums pour l’immense majorité des pays européens.

http://resistanceinventerre.wordpress.com/2013/03/23/leur...

22/03/2013

Israël: le nouveau gouvernement Netanyahu, pro-colons, prête serment

L'état sioniste a constitué son nouveau gouvernement pro-colonisation.

 

Pauvres Palestiniens et pauvres pays musulmans limitrophes de cet état criminel !

Et pauvres juifs qui serviront de boucliers humains !

 

Israël: le nouveau gouvernement Netanyahu, pro-colons, prête serment

18/3/13 - Mis à jour le 18/3/13 - 13 H 03

 

Le nouveau gouvernement de Benjamin Netanyahu, qui s'annonce intransigeant sur la colonisation, va prêter serment lundi devant le Parlement à deux jours de la visite du président américain Barack Obama en Israël.

La cérémonie d'investiture est prévue à 13h00 GMT à la Knesset.

Après 40 jours de tractations fébriles qui ont suivi les élections législatives du 22 janvier, M. Netanyahu a mis la toute dernière main dans la nuit de dimanche à lundi à la composition d'un gouvernement comptant 21 ministres en nommant deux caciques de son parti Likoud (droite).

Youval Steinitz, ex- ministre des Finances, s'est vu octroyer le ministère des Relations internationales, des Affaires stratégiques et du Renseignement.

L'ancien vice-Premier ministre Sylvan Shalom hérite d'un ministère de l'Eau, de l'Energie, du Développement régional et est chargé du désert du Néguev et de la Galilée.

Au total, le cabinet est l'émanation d'une majorité de 68 députés sur 120, composée du Likoud, de son allié Israël Beiteinou, la formation nationaliste de l'ex-ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, de Yesh Atid, rassemblement de défense des classes moyennes dirigé par l'ex-journaliste vedette Yaïr Lapid, du Foyer juif de Naftali Bennett, issu de la mouvance nationaliste religieuse et proche des colons, ainsi que de HaTnuha, mouvement centriste de l'ancienne chef de la diplomatie Tzipi Livni.

En revanche, le gouvernement ne comprend aucun représentant des partis religieux ultra-orthodoxes Shass (sépharade) et Judaïsme unifié de la Torah (ashkenaze).

A la veille de la première visite présidentielle de Barack Obama en Israël et dans les Territoires palestiniens, les représentants du lobby des colons, présents en force dans le gouvernement, ont clairement affiché leurs ambitions.

Religieux "out", colons "in"

"L'ère Ehud Barak (l'ex-ministre de la Défense, modéré sur la colonisation) est finie. Le nouveau gouvernement va renforcer la colonisation en Judée-Samarie, en Galilée (nord) et dans le Néguev (sud)", a prévenu à la radio publique Danny Danon, nouveau vice-ministre de la Défense, qui accusait M. Barak d'entraver la construction en Cisjordanie.

Interrogé sur une éventuelle réaction de la Maison Blanche, M. Danon a minimisé les risques de confrontation: "Les Etats-Unis savent qu'il y a eu des élections en Israël et qu'un gouvernement nationaliste a été constitué. Nous voulons la paix mais si on regarde à droite et à gauche dans la région, on ne peut que constater qu'il n'y a pas de partenaire", a argué Danny Danon.

Lors d'une conférence de presse, Avigdor Lieberman a averti que son parti s'opposerait "catégoriquement" à tout moratoire sur la colonisation.

L'entourage du nouveau patron de la Défense Moshé Yaalon a exclu tout geste envers l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas avant l'arrivée de M. Obama.

L'ex-général Yaalon s'oppose à des libérations de prisonniers palestiniens, à un gel de la construction ou à un transfert du contrôle de certains secteurs de la Cisjordanie à l'Autorité palestinienne, que réclame le président Abbas.

Enfin, le nouveau ministre du Logement, Uri Ariel, numéro deux du Foyer juif, a lui aussi annoncé la couleur: "Il ne peut y avoir qu'un seul Etat entre le fleuve Jourdain et la Méditerranée, c'est Israël. Les Palestiniens ne peuvent aspirer qu'à une "autonomie", a averti ce colon dans une interview au Yediot Aharonot.

Dans l'opposition, la députée de gauche Zehava Galon a dénoncé ce "gouvernement de droite qui va continuer à gaspiller des milliards de shekels dans les colonies".

"La seule différence entre le nouveau gouvernement et le précédent c'est que les +harédim+ (ultra-orthodoxes) sont +out+ et les colons +in+", a-t-elle déploré.

AFP

http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Israel-le-nouveau...


Obama donne le feu vert à l'état sioniste pour attaquer l'Iran ! Que la fête commence !

Quel timing depuis l'hospitalisation et le décès de Hugo Chavez au Venezuela, le 5 mars 2013 !


Attendaient-ils qu'il décède pour commencer les hostilités contre l'humanité  ?

 

Regardez comment les pions bougent autour du monde pour aller donner et prendre les ordres !

 

Tout est synchronisé depuis la dernière hospitalisation et le décès de Hugo CHAVEZ, 

 

11 février 2013 :  démission de Benoît XVI,

 

13 mars 2013 : élection du Pape Noir Jésuite au Vatican,

 

18 mars 2013 : l'état sioniste constitue son nouveau gouvernement pro-colonisation.

 

Bien sûr les observateurs de l'ONU n'ont pas bronché pour voir si les élections étaient démocratiques ou pas.

 

19 mars 2013 :  le jour de la St Joseph. Intronisation du Pape Noir ou du PDG-Jésuite du Vatican,

 

Que la fête commence ! En avant pour la 3ème guerre mondiale !

Et la suite ci-dessous.

 

L'état sioniste a constitué son nouveau gouvernement pro-colonisation.

Pauvres Palestiniens et pauvres pays musulmans limitrophes de cet état criminel !

 

Israël: le nouveau gouvernement Netanyahu, pro-colons, prête serment

 http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Israel-le-nouveau...

 

Obama est en Israël et il a donné son feu vert à l'état sioniste pour attaquer l'Iran pour faire croire que les USA ne se joindront pas à cette guerre, mais.....

 

Nouvelle image.jpg

C’est la franche camaraderie dans l’alliance terroriste mondiale

 

Obama donne son feu vert à Israël pour une attaque contre l’Iran.

http://lecitoyenengage.fr/obama-donne-son-feu-vert-a-isra...

 

Iran: Obama accepte qu'Israël ne s'en remette pas à Washington sur une frappe
http://www.lepoint.fr/monde/iran-obama-accepte-la-positio...

Comme leur alliance est éternelle, les USA suivront en cas d'attaque de l'Iran par l'état sioniste

Obama à Israël : «Notre alliance est éternelle»
http://www.leparisien.fr/international/israel-barack-obam...

Le vice-président des USA Jo BIDEN était présent à l'intronisation du Chef Jésuite du Vatican, le 19 mars 2013

Biden to Vatican for installation of new pope

Hollande qui veut armer les rebelles syriens


Hollande: les rebelles syriens doivent pouvoir "répondre aux armes par les armes"

http://www.francetvinfo.fr/hollande-les-rebelles-syriens-...


Et bien sûr, il fait des promesses de "rétablir" la soi-disant " souveraineté" au Mali dans quelques jours
lors d'un dîner avec le CRIF incontournable désormais des affaires étrangères françaises. Faut bien bosser pour les frères sionistes !
 

L'ex-nain de l'Elysée est allé faire une brève visite en Libye. Pourquoi faire ?


Brève visite de l’ex-président français Sarkozy en Libye

Et pendant ce temps, dans le week-end, on nous annonce la cata financière à Chypre et en Belgique, et on nous dit de retirer notre argent des banques !

Chypre : les dépôts bancaires taxés de 6,75% à 9,9%


Chypre : le président présentera un "plan B" jeudi - On bloque les comptes des chypriotes 5 jours de plus !

http://www.lepoint.fr/monde/chypre-doit-trouver-une-alter...


Épargne des Belges, chronique d'un pillage annoncé ! Après Chypre la Belgique et cela va arriver chez nous aussi !
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2013/03/19/epargn...


MEGA-ALERTE DE NIGEL FARAGE, député européen : SORTEZ VOTRE ARGENT DES BANQUES PENDANT QU'IL EN EST ENCORE TEMPS !!!

http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2013/03/20/mega-a...

Et des comptes bancaires appartenant à des musulmans sont fermés aux USA sans rais


Group: Banks closing accounts of Arab-Americans

http://www.crainsdetroit.com/article/20130319/NEWS01/1303...

Et là se sont les chypriotes qui sont pris en otage par l'Allemagne avec leur argent bloqué dans les banques.

La question est donc très simple ou vous nous donnez votre pognon ou on vous laisse crever de faim !
La bourse ou la vie quoi !

L'allemagne met en garde Chypre: Les banques pourraient ne jamais rouvrir "si les conditions de sauvetage sont rejetées". 

http://lejournaldusiecle.com/2013/03/21/lallemagne-met-en-garde-chypre-les-banques-pourraient-ne-jamais-rouvrir-si-les-conditions-de-sauvetage-sont-rejetees/

Tout va bien et ce n'est pas une liste exhaustive loin de là !

Le holdup de l'humanité a bien commencé et tous les paramètres sont au rouge pour l'explosion d'une 3ème guerre mondiale qui pourrait bien  être imminente !


28/02/2013

Rwanda : Un Génocide au Nom de Dieu. Ce film révèle la justification morale que l'Église a donnée à la mort de 800.000 Tutsis communistes !

Et ce n'était pas Benoît XVI qui était le Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi durant le règne de Jean-Paul II ?

N'ont-ils pas fait la même chose avec l'Amérique latine ?

Comment Ratzinger a anéanti l’église du peuple en Amérique latine
http://www.michelcollon.info/Comment-Ratzinger-a-aneanti-...

N'ont-ils pas fait la même avec les Indiens du Canada ?

 

Hidden from History: The Canadian Holocaust
Le travail du Révérend  
Kevin D. Annett 
A gauche du site vous avez des rubriques avec les actions qui ont été menées par le révérend et les menaces qu'il a reçues.


Kevin D. Annett ~ Recours collectif contre l'Eglise, l'Etat et Big Pharma est donné le feu vert

Endorsements of ITCCS and Kevin Annett by native eyewitnesses

 

Une bonne justification de la plainte déposée devant la CPI pour Crimes contre l'Humanité contre le Pape et l'église catholique.

Avez-vous vu ce reportage en France et en Europe ?

Et ce n'est pas fini, nous avons trouvé une autre plainte qui a été déposée auprès de la CPI contre Benoît XVI pour des crimes de pédophilie commis par l'église aux USA et dans plusieurs pays du monde. Nous développerons cette plainte dans un autre article plus complet qui y sera dédié.

Décidemment il y a beaucoup de canulars qui circulent sur le net, de plaintes déposées auprès de la CPI et ailleurs, contre le Pape et le Vatican !

Mais l'important c'est qu'il conserve le nom de "sa sainteté Benoît XVI, pape émérite".

Emérite de quoi, SVP ?

Etes-vous toujours aussi fiers d'être chrétiens ?
Heureusement que les Papes, Chefs politiques du Vatican appellent à la Paix !

 


Rwanda : Un Génocide au Nom de Dieu.
Ce film révèle la justification morale que l'Église
a donnée à la mort de 800.000 Tutsis.
http://www.youtube.com/watch?v=2K0AHc7Y3So

Publiée le 28 mars 2012

Un documentaire à couper le souffle.

Une enquête centrée autour de l'implication de l'idéologie chrétienne au Rwanda avant, pendant et après le génocide au Rwanda.

Reportage réalisé par le Suédois Peter & Maria cinéastes Rinaldo en collaboration avec les évêques dissidents, archevêques reliés au Vatican, l'Opus Dei et le démocrate-chrétien international. Ce film révèle la justification morale que l'Église a donnée à la mort de 800.000 Tutsis.

Le reportage au Nom de Dieu est d'abord paru en 2004 et a été montré à la télévision nationale au Rwanda, la Suède, la Finlande, le Danemark, l'Estonie, la Jordanie et le Japon.

Aucun pays catholique n'a  encore montré ce film, mais il a été démontré, discuté et écrit dans les universités et les médias dans ces pays et à travers le monde.

Au Rwanda un évêque a déclaré il y a quelque temps qu'avant le reportage au "Nom de Dieu" le peuple rwandais a été manipulé pour faire confiance aux prêtres.

Maintenant, ils ne font confiance qu'à ce qu'ils ont lu dans la Bible eux-mêmes. Et c'est le meilleur résultat que le reportage pouvait obtenir!

Pensez par vous-même, question l'autorité. Vieille expression Tim Leary reste une exigence démocratique ...

GET YOUR BOX DVD AVEC AU NOM DE DIEU ET 3 AUTRES FILMS DOCUMENTAIRES DU GROUPE SUR LE GENOCIDE!

Voir comment la vie s'est déplacée pour Marianna et sa famille!
http://www.webbshop.documentarygroup.se


Directeur:
Peter & Maria Rinaldo

Scénaristes:
Peter & Maria Rinaldo

Etoiles:
Les survivants du génocide au Rwanda

Human Rights Film Festival 23-30 March 2006
http://www.ditshwanelo.org.bw/festival23.html

Religion og Folkedrab i Rwanda
http://www.folkedrab.dk/sw60353.asp

Rwanda's religious reflection
http://news.bbc.co.uk/2/hi/africa/3561365.stm

Pour en savoir plus :

 

 

27/02/2013

SCOOP ! L'affaire Ratzinger devant la CPI - Crimes contre l'humanité déposée par Maîtres Christian Seiler et Hetzel, le 14 février 2011

A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS, MERCI
Donnez votre avis en bas de page


Et celle-ci de plainte contre le Pape Benoît XV, rédigée par deux avocats et déposée devant la CPI, le 14 février 2011, c'est aussi un canular ? 
 
Et de deux !
 
Est-ce que la presse en parle ?
 
Vous êtes appelés à soutenir la plainte par les deux avocats !
 
On va voir si pour une fois au lieu de passer votre temps à signer des pétitions inutilement et à vous plaindre à longueur d'année d'être les victimes des élites, vous allez enfin asser à l'action.

Certains ont dénigré non seulement le travail extraordinaire effectué par le Révérend Kevin Annett au Canada pour que la justice soit enfin rendue à 50 000 enfants Indiens, enlevés à leurs parents, violés, stérilisés et torturés jusqu'à la mort, mais en plus nous avons été critiqués par des ignorants complices de ces crimes pour avoir soi-disant diffusé n'importe quoi parce que la déclaration publique n'était pas signée nominativement par des juges et qu'elle n'avait pas été rendue par un Tribunal soi-disant Légal !

C'est quoi la légalité et la légitimité du Gouvernement et des tribunaux d'exception qui nous sont imposés depuis la soi-disant révolution française, mais en réalité, un coup d'état réalisé contre le peuple français par la Franc-maçonnerie sioniste ?

C'est quoi la légalité et la légitimité du Gouvernement et des tribunaux d'exception qui travaillent contre l'intérêt du peuple, alors que nous sommes toujours en monarchie selon l'article 1er du Code Civil qui a été modifié, sans droit ni titre par Jacques Chirac en 2004, lorsque n'étant pas lignée royale, il n'avait aucune autorité légitime pour le modifier ?
 
C'est quoi la légalité et la légitimité pour un Gouvernement illégal ?

Celles de s'être octroyé sans droit ni titre, le permis de tuer des innocents en toute impunité et de nous imposer sa dictature ?
 
Et quand pour une fois il y en a quelques-uns de ceux qui nous imposent ces crimes et leur dictature qui doivent payer pour leurs crimes il faut aller chercher la petite bête au lieu d'aller à l'essentiel de ce qui est dénoncé et de toutes les horreurs qu'ils fabriquent et des atrocités qu'ils commettent, et qu'ils font subir à des innocents et pour lesquels nous ne nous mobilisons jamais.
 
En attendant ce n'est pas pour rien que le Pape a cherché par sa démission à obtenir son immunité en se planquant dans les murs du Vatican.

Nous avons ici une preuve de plus des raisons pour lesquelles Benoît XVI a démissionné !

Ainsi on peut toujours laisser se commettre des crimes sans avoir à les payer ?

La légitimité, c'est quoi ? De pouvoir tuer en toute impunité ?
 
La légitimité et la légalité, c'est que les peuples doivent reprendre leurs pouvoirs pour qu'ils jugent les élites pour tous les crimes commis et non de pas continuer à jouer les autruches et de se rendre les complices des crimes qui sont commis contre les nôtres, en ne faisant rien pour les défendre.

Le Pape aura sécurité, immunité en restant dans le Vatican en cas de poursuites pour crimes comme l'humanité

L'article original ici anglais. Reuteurs du 15 février 2013

Pope will have security, immunity by remaining in the Vatican

Le site des avocats :
http://www.affaire-ratzinger.com/

Le livre à télécharger ICI ou par ce lien :
http://www.affaire-ratzinger.com/le-livre/index.html


Une plainte en justice contre Joseph Ratzinger


La plainte a été déposée auprès de la Cour pénale internationale de La Haye. Elle a pour objet des crimes contre l’humanité.


Y sont dénoncés trois crimes contre l'humanité, dont Mr Joseph Ratzinger, en tant qu’ancien cardinal et pape actuel, est soupçonné pénalement :

1. Le maintien et la direction, dans le monde entier, d’un régime totalitaire coercitif asservissant ses membres par des menaces anxiogènes pouvant porter atteinte à la santé ;

2. le maintien de l’interdiction meurtrière d’utiliser des préservatifs, même en cas de danger de contamination par le VIH/Sida, et

3. la mise en place et le maintien d’un système mondial de dissimulation des crimes sexuels commis par des prêtres catholiques et les soustrayant à la justice, système qui ouvre la voie à de nouveaux crimes

Si ces crimes mondiaux n’ont pas été dénoncés jusqu’alors, c’est pour la seule raison qu’ils ont été commis par une institution dont « les plus hauts dignitaires » semblent être au dessus de tout fait délictueux. La déférence portée traditionnellement aux « dignitaires de l'Eglise » obscurcit la conscience juridique.

Si un nouveau groupe religieux, par l’exercice d’une pression psychique massive sur ses membres, les obligeait à embrigader leurs nouveaux-nés dans le groupe pour qu’ils le financent par la suite et suivent toute leur vie ses directives, on le qualifierait de « secte ». Il se pourrait même que l’Etat dissolve cette organisation et condamne les « chefs de la secte » pour coercition et intimidation, d’autant plus si le groupe ne tolérait pas que ses membres le quittent et les en dissuadait en les menaçant des pires punitions, entraînant chez bon nombre d’entre eux des dommages psychiques considérables ainsi qu’une entrave au libre épanouissement.

Peut-il en être autrement dans un même cas de figure, où de plus une organisation se comporte de la sorte non pas seulement envers quelques individus mais dans le monde entier, tout simplement parce qu’elle se nomme « Eglise catholique romaine » et parle sans cesse de liberté de religion, tout en lançant des « chargés aux sectes » aux trousses de personnes dont la foi diverge de la sienne ? Il n'en est pas autrement, mais on s'y est accoutumé. Depuis le 01/07/2002, jour où le Statut de la Cour pénale internationale qui incrimine les « crimes contre l'humanité » est entré en vigueur, cette accoutumance n’est plus autorisée.

Si une secte coercitive, correspondant à la description que nous venons de faire, était largement répandue actuellement en Afrique et interdisait à ses membres l'utilisation de préservatifs, sous peine de lourdes punitions, on accuserait les dirigeants de la secte d'être responsables des cas de contamination par le VIH/sida et des décès qui en découleraient, et on ouvrirait une enquête pénale contre eux. Peut-il en être autrement uniquement parce que la secte coercitive se nomme « Eglise » et que son chef revendique l’infaillibilité de sa personne ?

Si, dans une secte coercitive répandue dans le monde entier, des centaines de milliers d'enfants avaient été victimes d'abus sexuels, que ces crimes avaient été dissimulés sur ordre du dirigeant de la secte et leurs auteurs protégés de poursuites judiciaires, cette organisation criminelle et son chef seraient poursuivis en justice. Peut-il en être autrement uniquement parce que la secte coercitive se nomme « Eglise » et que la loi du silence sur les crimes ne vient pas d’un chef de la mafia mais du pape ? Il n'en est pas autrement, on s’est simplement habitué depuis des siècles à un clergé pédophile et au pouvoir de son grand prêtre. Depuis que sont définis les éléments constitutifs du crime contre l'humanité, il n’est plus permis de fermer les yeux.

Contexte

Beaucoup de personnes ne vont pas en croire leurs yeux : « Poursuivre le pape en justice ? C’est une idée folle ! » Bon nombre encore se demanderont : « Pourquoi seulement maintenant ? » Les catholiques fidèles à l'Eglise en seront outrés, les esprits libres en éprouveront de la satisfaction. Qu’une plainte contre le pape déclenche des émotions tient à la personne même de l'accusé, considéré par les uns comme le représentant de Dieu et par les autres comme le prince des ténèbres. Dans la plainte imprimée dans cet ouvrage, qui a été adressée à la Cour pénale internationale à La Haye, il n'est ni l'un ni l'autre mais tout simplement « l'accusé, M. Joseph Ratzinger », à qui sont reprochés des crimes graves - contre les enfants victimes des crimes commis par son clergé, contre les africains tués par son interdiction mortelle du préservatif et contre les membres de l'Eglise asservis par sa domination sacerdotale totalitaire.

Je suis avocat et j'ai rédigé cette plainte avec mon collègue
Me Gert-Joachim Hetzel dans la conscience que le moment est venu de se libérer enfin de la soumission moyenâgeuse dont il est fait preuve envers les princes de l'Eglise et de les appeler, comme tout autre citoyen, à rendre des comptes lorsqu'ils commettent des crimes.

Nous dédions cet ouvrage à tous ceux qui, sous le système inhumain de l'Eglise, ont enduré de graves souffrances psychiques, à tous ceux qui sont morts à cause de la « morale sexuelle » misanthropique des vieillards de Rome, et avant tout aux innombrables enfants victimes des crimes sexuels du clergé. Dans le cadre de notre activité d'avocats nous avons vu combien les victimes, même adultes, souffrent de ce qu’elles ont vécu enfant. C’est avant tout pour elles que nous avons déposé cette plainte. Elles ont bien souvent perdu toute foi en la justice, et aussi en Dieu. Notre souhait est qu’elles retrouvent si possible les deux.

Me Christian Sailer

Les thèmes de la plainte

 

L'entrée en vigueur du Statut de Rome de la Cour pénale internationale, le 01/07/2002, a marqué un tournant dans la civilisation. Ce fut la fin du temps où les crimes de masse motivés par une politique ou une idéologie restaient impunis, parce qu'ils ne pouvaient pas être définis par les éléments délictueux constituant classiquement le meurtre, la séquestration et la coercition. La définition des " crimes contre l'humanité ", telle qu'elle existe dans le Statut de Rome, ne fait pas seulement état de la " commission multiple d'actes " et de la responsabilité pénale des meneurs, mais élargit aussi le spectre des droits protégés : Dans l'article 7, § 1k, sont aussi passibles de peine les " Autres actes inhumains … causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves … à la santé physique ou mentale ", à condition que ces atteintes soient d'une gravité analogue à celle par exemple du viol, de l'esclavage ou de la déportation. La violence psychologique, pouvant porter atteinte à la santé, en fait ainsi partie. Une grande partie de la violence traditionnelle de ce monde, qui était acceptée parce que " ça a toujours été comment ça " est, en vertu du Statut de Rome, désormais punie par la loi.

 

Cette plainte arrive à la conclusion que cette définition correspond au régime coercitif de l'Eglise catholique romaine, dirigée par l'accusé, ainsi qu'à la menace anxiogène des tourments éternels de l'enfer qu'elle véhicule. Ces menaces conduisent de nombreuses personnes dans une dépendance mentale maladive et les privent de leur propre conscience dans des domaines existentiels de la vie. Ce n'est que par l'intermédiaire de ce système coercitif que les deux autres crimes contre l'humanité, incriminés par cette plainte, ont pu être possibles. Une appréciation pénale de cet usage du pouvoir exerçant une pression psychologique extrême est d'autant plus appropriée que l'accusé tente de faire oublier le totalitarisme de son système en détournant l'attention par une éloge à tout va de la liberté de religion, que sa propre Eglise foule aux pieds, que ce soit par la manière dont elle traite ses propres membres que par son intolérance agressive envers des concurrents religieux, surtout s'il s'agit de minorités religieuses.

 


De plus, cette plainte arrive également à la conclusion que l'accusé est pénalement coresponsable de la mort de centaines de milliers, peut-être même de millions de personnes atteintes du sida car, malgré le développement de l'épidémie, il maintient l'interdiction de l'utilisation de moyens de protection contre la transmission du VIH prononcée par l'Eglise, et l'impose en se servant des menaces exprimées par son système coercitif.

 

Pour finir, la plainte arrive à la conclusion que l'accusé est pénalement responsable de l'augmentation continue des crimes sexuels commis par des prêtres catholiques au cours des dernières décennies. En public, l'accusé simule le dirigeant ecclésiastique pieux qui s'excuse auprès des victimes des criminels pédophiles de l'Eglise et veut empêcher que de telles choses se reproduisent à l'avenir. En réalité, il agit en implacable " parrain " d'un système de dissimulation généralisé en vigueur dans le monde entier, système qui favorise les criminels au détriment de leurs victimes et ouvre chaque jour la voie à de nouveaux crimes.

 
Soutenir la plainte : Précipitez-vous à signer pour soutenir la plainte déposée devant la CPI

Vous êtes pour cette plainte ? Prononcez-vous !
Vos données ne seront utilisées que pour soutenir la plainte déposée auprès de la Cour pénale internationale de La Haye

 

Informations d'actualité
Des humanistes internationaux réclament que le Vatican perde son statut d’observateur à l’ONU

L’Union Internationale Humaniste et Ethique (IHEU = International Humanist and Ethical Union) demande qu’on retire au Vatican son statut d’observateur à l’ONU. La raison avancée par le porte-parole de l’IHEU, Keith Porteous Wood, sont des « violations graves et à grande échelle » de la convention des droits de l'enfant de l’ONU.

Wood a exprimé cette requête lors d’un discours à la session plénière du Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies. Il a cité l'avocat britannique et ancien juge de l’ONU Geoffrey Robertson, qui constata au sujet du Vatican un « besoin égoïste » de se protéger du scandale, qui a conduit à ce que des prêtres pédophiles soient couverts par l'Eglise. Le suivi des prêtres pédophiles par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, présidée pendant deux décennies par le pape actuel, fut très négligé. Wood mentionne deux lettres du Vatican, respectivement des années 1984 et 1997, dans lesquelles la CDF donne des instructions qui ont conduit à la dissimulation de tels cas.

Wood poursuit en ajoutant qu’en outre le Vatican avait manqué pendant 14 ans de produire un rapport sur les « carences de procédure » et que cela devait enfin avoir des conséquences.

Note : Les lettres citées par Wood et la dissimulation pratiquée par la CDF dirigée pendant de longues années par Joseph Ratzinger, font également partie de l'objet de la plainte [490 KB] déposée par Sailer et Hetzel, avocats, contre Ratzinger, devant la Cour pénale internationale de La Haye.

 
« Acte de repentance » avec chantage à la clé

Cela devait être un « acte de repentance », un « geste d'humilité attendu depuis si longtemps » (v. taz, 16/03/11). Mais les parrains des criminels pédophiles cléricaux, qui s'étaient rassemblés à Paderborn pour la Conférence épiscopale allemande, ont avant tout pensé à eux-mêmes, et non à leurs victimes. Mgr Zollitsch, le chef des évêques, tint un sermon onctueux sur la « miséricorde » et « le manque de miséricorde » ... « Nous avons nous-mêmes au cours des derniers mois développé de façon nouvelle la conscience que tout dépend de la miséricorde », dit-il. Mais dans le fond, il menace en disant que « l'avenir est fermé aux impitoyables. »

Il se moque ainsi des victimes d’assassinats spirituels commis par des ecclésiastiques, des victimes qui ne se satisfont pas de discours hypocrites mais réclament réparation auprès de l’Eglise. Ce ne sont pas les victimes qui se ferment leur propre avenir si elles ne parviennent pas à pardonner à leurs agresseurs, c’est l'Eglise qui a ruiné leur avenir parce qu'elle leur a refusé une véritable réparation et couvert pendant des décennies les criminels agissant dans ses rangs, ce qu’elle continue à faire. Tout d’abord il y a eu un décret papal ordonnant la dissimulation, protégeant ainsi de la police et des procureurs les criminels pédophiles cléricaux. Cette directive fut confirmée en 2001 par Joseph Ratzinger en tant que cardinal, et plus tard en tant que pape, il l’a maintenue. Une directive qui fait du pape et de ses évêques les parrains des criminels sexuels de l’Eglise. Pour ce qui est de leurs perspectives d'avenir, ils peuvent lire leur propre Bible : « Mais quiconque entraîne la chute d'un seul de ces petits qui croient en moi, il est préférable pour lui qu'on lui attache au cou une grosse meule et qu'on le précipite dans l'abîme de la mer. » (Mathieu 18:6)