Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2011

Inversion des pôles magnétiques terrestres en cours : Les Inuites nous alertent sur le changement de position du soleil et des étoiles.

Et nous rajouterons sur le changement de position de la Lune pour laquelle nous avons constaté d'énormes anomalies le mois dernier, avec des levers inhabituels, des décalages énormes de position d'un jour sur l'autre, et des retards allant jusqu'à 2 h 30

 
Du reste nous ne sommes pas les seuls à l'avoir constaté dans le monde, puisque certaines personnes parlent même d'hologrammes de la Lune dans certaines vidéos que vous trouverez en bas du présent article.
 
Que ne feraient-ils pas pour nous cacher l'inversion des pôles magnétiques en cours  que les Innuits nous confirmaient déjà en 2009 ?

La NASA avait déjà annoncé en 2010 que la Lune rétrécissait comme une vieille pomme
http://lci.tf1.fr/science/nouvelles-technologies/2010-08/...
 
Et nous avions été avertis sur le phénomène d'inversion des pôles magnétiques en cours depuis 2008 et sur ses conséquences sur les satellites, et sur le système électrique et électronique sur Terre. Nous vous laissons imaginer le reste des conséquences que l'humanité devrait connaître.

Champ magnétique terrestre: à quand l'inversion des pôles?
http://fr.rian.ru/analysis/20080904/116560289.html...
 
Selon des scientifiques non encartés qui se trouvent notamment aux USA, toutes les conditions sont réunies pour que les pôles s'inversent, à savoir :

1 - la diminution du champ magnétique terrestre,
2 - la montée du niveau des mers et des océans,
Nous avons déjà vu que les deux précédents facteurs peuvent être la cause de l'inversion des pôles magnétiques terrestres.
 

Tous les articles concernant l'inversion des pôles magnétiques terrestres :
ICI

Rappelez-vous qu'il y avait eu une polémique sur le net, concernant la censure d'Alex Jones sur une femme proche de la Maison blanche qui avait annoncé que la NASA et la Maison Blanche savaient que les pôles magnétiques terrestres était prévus pour s'inverser déjà en mars 2011.

Serait-ce l'une des raisons pour lesquelles, Obama court se planquer avec des officiels et
10 000 personnes de la NASA à Denver le 27 septembre 2011 ?  
 
Et maintenant, laissons la place à la sagesse, au bon sens et aux obversations des Innuits qui n'ont pas besoin d'être scientifiques pour constater que l'inversion des pôles est bien en cours.

 
Mardi 12 juillet 2011

Les Inuites nous alertent sur le changement de position du soleil et des étoiles

inuit

Les pôles s'inversent-t'ils ?

Les simulations informatiques nous ont récemment permis de mieux comprendre comment se passait une inversion. L'ensemble du processus se déroule sur plusieurs centaines d'années. Cela commence par des poussées de la zone magnétisée nord vers la zone magnétisée sud, et réciproquement. Puis ces poussées deviennent des incursions avec des "bulles" de magnétisme inversé dans chaque hémisphère. Nous en sommes actuellement à ce stade.

Enfin, les zones se mélangent complètement tandis que le champ magnétique global s'affaiblit fortement, laissant passer les radiations en provenance du Soleil et de l'espace. L'afflux de radiations et l'absence de protection contre les éruptions solaires auront pour conséquence une augmentation des risques de cancers (en particulier le cancer de la peau), la mise hors service des circuits électroniques et des satellites de communication, mais aussi une multiplication des aurores boréales qui pourront être observées sous toutes les latitudes.

La vidéo expose le point de vue des inuites et leurs observations sur les changement qui se produisent à l'heure actuelle...

 

Témoignage Inuit: La Terre Bascule en français
http://www.dailymotion.com/video/xjsvzj_temoignage-inuit-...



Inuit Knowledge and Climate Change
Le reportage entier de 54 mn - 17 Dec 2010

http://www.isuma.tv/inuit-knowledge-and-climate-change/movie



Les reportages réalisés sur les Innuits sur Isuma TV - La playlist ci-dessous

http://www.isuma.tv/hi/fr/find?keys=Inuit+Knowledge+and+Climate+Change+

 

 

Inuit Elders: Pole Shift?

http://poleshift.ning.com/video/inuit-elders-pole-shift?x...


Find more videos like this on Earth Changes and the Pole Shift


Inuit People On Sun Wrong ,Stars Wrong , Earth Tilting On Axis

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Une information confirmée par des scientifiques qui travaillent dans l'Antartique


Are There HAARP Facilities In Antartica?

http://www.youtube.com/watch?v=NZxQpJ0_dfk&feature=wa...


Quand le Soleil se levait à l'Ouest..
.

http://www.dailymotion.com/video/x9teig_quand-le-soleil-s...



Une amnésie collective

http://www.dailymotion.com/video/x9tf0o_une-amnesie-colle...





SUR LA LUNE ET LES ANOMALIES LUNAIRES CONSTATEES

Raw Video: Morning Hologram Moon and Orange Chemtrail Plane
http://www.youtube.com/watch?v=0V6iYgeEuOo&feature=up...

 
MOON DISAPPEARS BEFORE MY EYES IN JUST MINUTES..HOLOGRAM?

DISAPPEARING MOON (DEBUNKING CLOUD THEORY)
http://www.youtube.com/user/mommymummy#p/a/u/0/lvJny4nxnoM


Lune anomalie (hologramme)

http://www.dailymotion.com/video/xl2xdl_lune-anomalie-hol...


l

Signe de la fin des temps ou Hologramme ?
http://www.youtube.com/watch?v=islUcUc5srI


Raw Video: Wow! - Zippy Fast Moving Moon

http://www.youtube.com/watch?v=7BASI5cK0RE&feature=up...


Raw Video: Moon Watch - UFO/Planet Streaks Through the Night Sky

http://www.youtube.com/watch?v=cNn0iz90kmU&feature=up...


 


 

10/09/2011

Eruptions solaires : Tempêtes magnétiques en cours !

Décidemment, le soleil n'arrête pas de faire des siennes ces derniers jours depuis le 6 septembre dernier.  Ce qui occasionne de nombreuses informations qui tombent ces derniers jours avec des conséquences sur la Terre.

Après les Fortes explosions solaires du 6 septembre 2011 et les conséquences sur les radios de basse fréquence, dont nous en attendions les conséquences sur Terre entre le 8 et 10 septembre 2011,  une nouvelle Eruption solaire de classe X2,1 s'est produite le 7 septembre face à la Terre,  et comme les éruptions solaires se sont succédées, la NASA a lancé quand même un communiqué, Eruptions solaires...communiqué de la NASA .

Mais la tache solaire 1289 continue à faire des siennes,
Activité solaire: nouvelle menace, la tache 1289 ! et pendant que nous attendions les retombées de ces énormes explosions solaires sur la terre, voici que maintenant l'on nous annonce une tempète magnétique qui devrait toucher la Terre ce week-end : Orages magnétiques en cours!

Comme vous le savez désormais et tel que la NASA et plusieurs scientifiques l'ont déjà annoncé à plusieurs reprises, les explosions solaires risquent de perturber les satellites et les systèmes électriques et des télécommunications, et une Panne d'électricité géante a eu en Californie et au Mexique, le 9 septembre !!!

Soyez attentifs aux tremblements de terre qui ont eu lieu depuis le 6 septembre et qui risquent de se produire au moins jusqu'au 11 septembre 2011.

Et voici la dernière tempête solaire qui a été annoncée par Spaceweater dont nous devrions ressentir les effets ce week-end. 

Eruptions solaires : Tempêtes magnétiques en cours !

Tempête géomagnétique: Une forte tempête géomagnétique (Kp = 7) est en cours après l'impact d'une CME vers 1130 TU le 9 Septembre. Cela pourrait être la première de plusieurs d'une série d'éjections qui risquent d'atteindre la Terre au cours du week-end. Surveillez la météo dans les hautes latitudes pour être attentifs aux aurores , après la nuit tombée. alertes Aurora: le texte , la voix .

Mise à jour: les courants électriques arrivés sur  terre causés par la tempête ont été détectés en Norvège .

ACTIF SUNSPOT: Le Sunspot 1283 est la production d'éjections  si intenses qu'elles sont visibles à travers des télescopes solaires à 93 millions de miles. L'astronome amateur Andy Devey a photographié celle-ci, qui est une éruption de M6 classe sur Barnsley au Royaume-Uni  le 8 septembre:

La verrière magnétique des taches solaires 1283 a une instabilité "bêta-gamma-delta" configuration tthat ports d'énergie pour des éruptions plus puissantes. Les prévisionnistesde la  NOAA ont estimé une probabilité de 75% des M-fusées et de 25% de chance de X-fusées pendant les 24 prochaines heures. alertes éruption solaire:le texte , la voix .

Plus d'images: de Bob Yoesle des Goldendale, Washington; de Sergio Castillo d'Inglewood, en Californie; de Monty Leventhal OAM de Sydney, en Australie; de James Kevin Ty de Manille, Philippines; à partir Alcaria Rego d'Almada, au Portugal

CME DIRIGEE VERS MERCURE : Le 8 septembre 2300 autour d'UT, le SOHO et STEREO vaisseau détecté une importante CME émergeant de la face cachée du soleil. La Terre n'est pas dans la ligne de feu, mais la planète Mercure l'est. Les analystes de l' Espace Goddard Lab météo estiment que le nuage va atteindre intimement la planète le 9 Septembre à 12h00 TU (plus moins 7 heures). Cliquez pour voir le film de leur modèle CME:

 

La Sonde MESSENGER de la NASA est en orbite autour de Mercure, de sorte qu'elle sera au premier plan de l'impact. Les chercheurs sont désireux d'apprendre comment la magnétosphère de Mercure répond à la CME. à la prévision Goddard, les contrôleurs MESSENGER de nous faire connaître les CME à venir, pour que nous puissions nous préparer à observer l'impact.

La prévision météorologique interplanétaire de espace est une chose nouvelle. C'est devenu possible en 2010-2011 lorsque la NASA et la sonde de l'ESA ont entouré le soleil. En travaillant ensemble, SOHO, le Solar Dynamics Observatory, STEREO-A et STEREO-B ont maintenant l'étoile entière sous surveillance. Les CME peuvent être suivies, peu importe où elles vont, ce qui signifie que la météo spatiale n'est plus seulement que pour la Terre.

http://spaceweather.com/


Vendredi 9 septembre 2011

3-day Boulder K-index graph

Image

KP-index Échelle de météo spatiale de la NOAA
Orage magnétique niveau
KP = 5
G1
KP = 6
G2
KP = 7
G3
KP = 8
G4
KP = 9
G5

Un orage magnétique d'indice KP=5  est en cours, suffisant pour déclencher la vigilance de la NOAA.

L'éjection de masse coronale responsable a percuté notre magnétosphère à 11h00 UTC le 9 septembre.

Première d'une série qui s'échelonnera durant le week-end et qui risque d'être plus forte en lien avec les éruptions de classe X précédentes.

 

Explications: kp= 5 / G1

les systèmes d'énergie: des fluctuations peuvent survenir avec des baisses de puissance

Exploitation des satellites : impact mineur sur les opérations de satellite possible.

Autres: les animaux migrateurs sont affectés et perturbés

 

L'indice Kp est une donnée importante pour déterminer la puissance des aurores boréales dans certains lieux géographiques. La haute latitude représente des index Kp de 1a3.

 

Il s'agit de l'activité géomagnétique enregistrée et qui est d'un index simple de 0 a 9

Par contre, dans les lieux de basse latitude comme Québec, l'index Kp devra être enregistré à 5 et 6.

 

L'indice Kp est receuilli à partir des données en temps réel enregistré par les magnétomètres où sont répartis, entre autres, les Amériques du nord.

 

Si de forts arrivages de particules solaires avec des vents solaires très violents se manifestent, les indices Kp enregistrés faciliteront les index 4 et 5.

 

Une activité géomagnétique intense annonce comme nous l'avons vu dans des articles précédents, une activité sismique probablement forte! A surveiller dans les jours suivants...

Alors que les flux successifs des éruptions solaires nous donnent des tempêtes magnétiques plus puissantes, la tâche solaire 1289, sera bientôt face à la Terre avec la possibilité d'une forte éruption...

 

David Jarry  pour "2012 un nouveau paradigme"

http://dav2012.over-blog.com/article-orages-magnetiques-e...

 

 

 

30/08/2011

6 anomalies concernant le récent séisme de Virginie

Et si le Japon avait riposté à ce qui pourrait  avoir été une attaque nucléaire qu'il aurait subie de la part des USA lors du dernier tsunami ?

Nous savons qu'ils ont les armes météorologiques pour le faire, n'est-ce pas ?

lundi 29 août 2011

6 anomalies concernant le récent séisme de Virginie

 
Un article d'Activist Post comme je les aime. Il est vrai que regardant tous les sites qui traitent des tremblements de terre, ce séisme si bizarre, qui a réussi à fissurer le pyramidion de l'obélisque de Washington, m'a un peu intriguée.

[Edit : voir aussi cet article de Flatcat, qui évoque un autre ouragan dont le trajet s'est éloigné de la côte le 11 septembre 2001 :

Partant de la conviction que la technologie HAARP est en mesure de créer ou de prendre le contrôle de ce type d'évènement climatique, on serait en mesure d'imaginer qu'Irene aura été un écran de fumée destiné à masquer des opérations en cours: ville, métro et couloir aérien étant dégagés de tout témoin.

Le test de docilité des populations à se plier aux injonctions de la FEMA aura bien sûr été un des autres buts recherchés.

Selon Wikipedia Irène (Irene, Erin) Irène est un prénom féminin, dérivé du grec εἰρήνη (Eirini), signifiant « PAIX ». :-)

Le 11 Septembre 2001 Erin se trouvait au plus près de New York, d'une force supérieure à Katrina et pourtant la météo n'était pas au courant. A suivre? ]

6 étranges anomalies pour le séisme de Virginie

Par Eric Blair, 28 août
Activist Post
Ma première pensée en entendant cette semaine les nouvelles d'un séisme de 5,9 de magnitude rare en Virginie, a été que cela n'arrivait pas de manière naturelle. Après tout, personne n'a jamais senti ou même entendu parler de toute sa vie d'une puissante secousse qui arrive dans cette zone. Comme c'est l'habitude pour mes instincts cyniques, j'espérais que je me trompais. Plusieurs anomalies indiquent pourtant que quelque chose n'est pas normal dans le séisme de Virginie.

D'abord, j'ai passé beaucoup de temps dans la région du ''cercle de feu'' et j'ai l'expérience de nombreux séismes. Cela ne fait pas de moi un expert, ni quelqu'un de qualifié au plan scientifique pour analyser les tremblements de terre. Mais, comme tous les passionnés, on examine tous les séismes sur une période de 5 ans – leur taille, l'endroit de l'épicentre, la profondeur etc. pour obtenir un sens général de classement du ressenti en rapport avec les données officielles.

Je peux déclarer catégoriquement que sur la douzaine ou à peu près de séismes vécus, y compris un de 6.2, ils ont tous démarré lentement, aucun d'eux n'était à plus de 90 km, ils avaient tous une profondeur de plusieurs km, et les plus gros semblaient se poursuivre par de multiples répliques. A nouveau, je dis que je ne suis qu'un observateur, non un scientifique, et je ne fournis ce contexte que pour simplement qualifier mon scepticisme immédiat.

De plus, curieusement, le ''grand séisme de Virginie de 2011'', sans exemple en taille et en envergure, aurait du être accaparé en gros titres par les médias et discuté pendant des semaines, mais l'ouragan Irène a balayé le séisme des infos météo. Même si toutes les études de mesures pour Irène montraient que c'était supposé être une nuisance mineure, peut être quelques inondations et des coupures de courant, de nombreux états d'urgence ont été déclarés, des mandats d'évacuation de masse ordonnés et les médias très avides de répandre la panique. On aurait dit que la côte est des USA allait être envahie. Cela sent le dérivatif ou peut-être un exercice de survie en grand mais gérable, de manière à rendre nos politiciens des héros et la FEMA une agence efficace.

Si cette couverture frénétique et surréaliste d'Irène est un dérivatif délibéré, les anomalies concernant le séisme récent ont pu motiver ce dérivatif. Pour ne pas écarter d'autres catastrophes qui pouvaient faire un dérivatif de cette période critique – comme l'économie vacillante, le désaveu politique et l'invasion ratée à Tripoli, - mais si aucune discussion sur la nature inhabituelle du séisme n'a été autorisée, on doit réfléchir à une éventuelle implication de manipulation. L'establishment ne permettra pas de tels propos, apparemment ; d'où le rapide volte-face sur la couverture du séisme.

Ci-dessous se trouvent 6 anomalies concernant le séisme de Virginie qui pourraient justifier une investigation plus poussée :

Emplacement : l'emplacement est l'anomalie la plus flagrante pour un séisme de cette puissance. Bien que la zone des US où le séisme a débuté se trouve au bord d'une plaque tectonique ancienne qu'on appelle plaque cratonique (http://fr.wikipedia.org/wiki/Craton), elle est considérée comme une région relativement en sommeil ou stable. En d'autres mots, ce n'est pas une zone sismique très active. Tout séisme remarquable est donc inhabituel, encore moins un monstre de 5.9 qui a été ressenti jusqu'à 900 km. Si de plus on incline à penser que ce séisme peut être manipulé, l'épicentre tout près de Washington DC (avec toutes ses infrastructures sensibles militaires et gouvernementales) engendre des soupçons. Il est vrai que c'est une spéculation, mais en regardant les bizarreries qui suivent, on pourrait plus facilement y croire à la fin de cet article. 


Profondeur inhabituellement faible: le point de départ de la rupture sur la faille rapporté par les autorités n'était, attendez, qu'à seulement 161 mètres de profondeur. C'est vrai, l'AFP l'a annoncé avec assurance, ''Le Pentagone, le Capitole et les monuments de la capitale de la nation ont tous été évacués après le séisme de 5.9, qui n'était qu'à la faible profondeur de 161 mètres.'' La profondeur a été plus tard ramenée à 5,95 km sous la surface. Et encore des séismes de faible profondeur n'arrivent couramment que dans les zones abondant en activité sismique, comme la ceinture de feu. Et ces séismes de faible profondeur surviennent habituellement entre 0 et 10 km de profondeur. La croûte terrestre dans l'est des US où ''les lignes de faille sont plus cicatrisées'', est décrite par CBS News comme ''plus ancienne et plus froide'' qu'à l'ouest. Ce qui, selon Wikipédia, signifie que cela aurait du être un séisme de grande profondeur entre 300 et 700 km. Et certainement pas un presque en-dessous de la surface. 

Un étrange relevé du sismographe : un journaliste de Press Core (au coeur de la presse) a reçu un email anonyme de quelqu'un déclarant appartenir à l'US Air Force qui disait que le séisme de Virginie ''n'était pas un séisme naturel et non plus un séisme fait par HAARP.'' Le journaliste s'en fut trouver un relevé sismographique de la région de Washington et le compara à des relevés de tremblements de terre censés provenir de tests nucléaires souterrains faits en Corée du nord d'une magnitude de 4.7 à une profondeur de zéro.


Press Core écrit que les lignes vertes indiquent la secousse directe qui a été ressentie à Washington et les lignes noires sont une superposition d'un relevé de séisme normal extrait d'un PDF de la division des ressources minérales de Virginie sur les séismes. Ce dossier décrit un séisme naturel typique survenant comme suit :

Quand une faille se rompt, l'énergie est libérée sous la forme d'ondes sismiques. Les premières ondes qui atteignent la surface terrestre sont dites ''primaires'' ou OP. Les OP sont des ondes de compression qui voyagent à une vitesse d'environ 7 km par seconde près de la surface – plus rapidement lorsque la profondeur augmente. Les ondes suivantes à atteindre la surface sont dites secondaires ou OS. Les OS sont des vagues découpées qui se déplacent à une vitesse d'environ 3 km par seconde. Les OP et les OS sont des ondes transversales qui traversent la terre de manière très semblable aux ondes de sonar à travers l'eau. Les ondes de surface, qui sont plus lentes que les OS voyagent le long de la surface terrestre comme les vagues à la surface de l'océan. Les OS et les ondes de surface sont celles qui causent le plus de destruction à la surface de la terre.
L'article conclut : ''Ce qui manque sur le relevé sismographique pour le séisme de magnitude 5.8 de Washington ce sont les ondes primaires ou OP. Tous les séismes qui sont le résultat direct de rupture de faille possèdent ces ondes primaires. Des détonations nucléaires, non.''

La distance ressentie : Comme je l'ai dit en introduction, je n'ai jamais ''ressenti'' un séisme dont l'épicentre était plus éloigné que 90 km. Ceci ne signifie bien sûr pas que ce n'est pas possible, comme cela l'a été clairement à plus de 900 km de l'épicentre. L'article de CBS cité plus haut qui mentionnait que la croûte était ''plus ancienne et plus froide'' se sert aussi de cet argument pour expliquer le fait que les secousses aient été ressentis aussi loin : ''L'est (des USA) est beaucoup moins actif sur le plan sismique – mais quand un séisme frappe, ce sol dur beaucoup plus efficace pour conduire les ondes sismiques. Quand on le frappe, il résonne comme une cloche'' a écrit Christopher Scholz, professeur de géophysique à l'université de Columbia.''
Cela semble un peu contradictoire étant donné la faible profondeur du séisme, mais il peut y avoir une certaine validité dans la théorie de la ''cloche''. Le fait demeure, des séismes dont les effets voyagent sur de longues distances ne sont pas courants, d'où la raison pour laquelle l'article de CBS portait sur le pourquoi du ''ressenti très large'' du séisme.

Le nombre remarquablement bas de répliques : Amy Vaughan, géophysicienne au centre d'information des séismes de l'USGS dans le Colorado a dit à CBS News que ''pour la taille du séisme, je pense que le nombre de répliques a été remarquablement bas jusqu'ici.'' Don Blakeman, un autre géophysicien du même centre, a ajouté ''Classiquement, plus intense est le séisme, plus longtemps et à plus grande intensité se produisent des répliques. Des séismes à faible profondeur comme celui de Virginie tendent aussi à générer de nombreuses répliques.'' Le manque de répliques a conduit l'USGS à rapporter que le séisme de Virginie devait être juste un pré-choc de quelque chose de plus fort à venir. Un pré-choc est un séisme qui survient avant un événement sismique plus important (le choc principal) et lui est relié à la fois dans le temps et dans l'espace. Je ne suis pas sûr ce que cela veut dire autrement que c'est juste une autre anomalie de ce séisme.

Irène qui change instantanément de cap : Kevin Hayden et Glenn Kreisberg ont rapporté que ''par coïncidence, dans l'espace de tempsproche d'une activité sismique monstre pour les régions de Virginie/DC/New York, l'ouragan Irène a commencé à faiblir et changer de direction, évitant son trajet initial de La Havanne, la Floride intérieure, les Caroline, et on le suppose, Washington, la région du district of Columbia. Le trajet prévu dernièrement montre qu'il frôlera à peine la côte est, si ce n'est pas du tout. Juste comme Ophélie l'a fait en menaçant la même région.

 
 
L'ouragan Ophélie qui a changé brutalement de direction en 2005
 
 
 
'' Irène s'est stabilisée et a changé de direction comme on l'a vu pour Ophélie dans les graphiques fournis. Il est clair que ce type de changement drastique n'est pas un trajet naturel pour des ouragans.
 
Quelques articles ont spéculé sur le fait qu'il fallait incriminer des armes sismiques de HAARP, conjointement avec la manipulation de l'ouragan Irène. Mais quand on connaît vraiment les capacités de base du HAARP, cela ne semble pas trop tiré par les cheveux. Press Core semble penser que les données sismiques prouvent que cela ressemblait plus à une détonation nucléaire souterraine. Une chose est sûre, les caractéristiques mystérieuses du séisme de Virginie semblent indiquer que ce n'était pas un séisme normal.

 
Traduit par Hélios
http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/08/6-anomalies-con...

Petite banniere 400x50

 

01:06 Publié dans Intempéries, Inondations, Ouragans, Tempêtes, Séis, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

27/08/2011

USA : Pour suivre l'Ouragan Irene

 La carte interactive pour suivre l'ouragan


CLIQUEZ SUR l'IMAGE

Irene.JPG

 
Regardez comme l'Ouragan est énorme sur la Carte de RSOE.
Le lien ci-dessous
 
 
CLIQUEZ SUR L'IMAGE

Ouragan Irene.JPG

Pour suivre en live

http://ustre.am/7kSh

 


Free live streaming by Ustream

 

Petite banniere 400x50

 

16:22 Publié dans Intempéries, Inondations, Ouragans, Tempêtes, Séis, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Les Etats-Unis se préparent à un ouragan "historique"

LEMONDE.FR avec AFP | 27.08.11 | 10h17   •  Mis à jour le 27.08.11 | 15h56

 

 

Des habitants protègent les fenêtres de leur maison à l'approche de l'ouragan Irène, le 26 août à Far Rockaway.

Des habitants protègent les fenêtres de leur maison à l'approche de l'ouragan Irène, le 26 août à Far Rockaway.REUTERS/ALLISON JOYCE

Evacuation massive d'habitants, aéroports fermés, transports publics suspendus : des dizaines de milliers de personnes se préparaient, samedi 27 juillet, à l'arrivée de l'ouragan Irène sur la côte Est des Etats-Unis.

Irene a touché dans la matinée le Cap Lookout, en Caroline du Nord, affaibli mais encore puissant, a annoncé le centre national des ouragans (NHC). L'ouragan était accompagné de vents allant à 140 km/h, selon le NHC, organisme officiel installé à Miami. Quelques heures plus, il avait été rétrogradé en catégorie 1 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5. Au lever du jour, les pointes de vent ont frappé les lignes électriques, provoquant des chutes d'arbres, de fortes précipitations et de premières inondations dans des agglomérations.

Après la Caroline du Nord, Irène devrait longer la côte Est dimanche en direction de Washington, New York et Boston, une des régions les plus peuplées au monde qui compte 65 millions d'habitants, et pourrait s'accompagner de vagues de 3 à 4 mètres de haut, selon le NHC.

"N'ATTENDEZ PAS"

Le président Barack Obama, qui a écourté ses vacances pour rentrer vendredi soir à Washington, a exhorté les Américains à "prendre cette tempête au sérieux" dont les proportions pourraient être "historiques". "Je ne le dirai jamais assez : si vous vous trouvez sur la trajectoire prévue de l'ouragan, vous devez prendre des précautions dès maintenant. N'attendez pas", a-t-il déclaré dans une allocution.

Vendredi, l'ouragan avait déjà été rétrogradé en catégorie 2, avec des vents de 160 km/h. Le NHC avait alors indiqué qu'Irène "devrait un peu s'affaiblir après avoir touché la côte mais devrait rester un ouragan tout au long de son parcours le long de la côte atlantique dimanche".

JUSQU'À 12 MILLIARDS DE DOLLARS DE DÉGÂTS

Echaudées par l'ouragan Katrina qui avait durement frappé la Nouvelle-Orléans en 2005, les autorités craignent que l'ouragan ne s'accompagne d'inondations, de coupures de courant et de destructions. Des dégâts qui pourraient coûter jusqu'à 12 milliards de dollars, selon les experts de Kinetic Analysis, un cabinet qui développe des modèles informatiques sur les éventuels dégâts provoqués par les intempéries.

 

Des voitures quittent les zones cotières, jeudi 25 août, à Norfolk en Virginie.

Des voitures quittent les zones cotières, jeudi 25 août, à Norfolk en Virginie.AP/Steve Helber

De Caroline du Nord jusqu'au Massachussetts, les autorités ont décrété l'état d'urgence ou lancé des alertes à l'ouragan, et des dizaines de milliers de personnes ont reçu l'ordre de s'éloigner des côtes.

A New York, le maire Michael Bloomberg, qui en fait une "question de vie ou de mort", a ordonné vendredi l'évacuation obligatoire de 250 000 New-Yorkais vivant dans des secteurs côtiers exposés, et 750 000 habitants du New Jersey ont dû s'éloigner de la zone du Cap May. "Nous n'avons jamais imposé d'évacuation obligatoire et nous ne le ferions pas si nous ne pensions pas que la tempête peut être très grave", a déclaré Michael Bloomberg.

TRANSPORTS PUBLICS SUSPENDUS

Les aéroports de New York devaient être fermés samedi à partir de midi (18 heures à Paris) pour tous les vols à l'arrivée, ont prévenu les autorités aéroportuaires. Les transports publics devaient également être suspendus à compter de samedi midi, probablement jusqu'aux heures de pointe lundi, et par mesure de précaution, M. Bloomberg a conseillé aux habitants de stocker des produits de première nécessité.

 

Dans certains supermarchés new-yorkais, il fallait compter plus d'une heure de queue, le 26 août.

Dans certains supermarchés new-yorkais, il fallait compter plus d'une heure de queue, le 26 août.REUTERS/ALLISON JOYCE

Les autorités de l'Etat de New York ont prévenu que les principaux axes routiers en direction de la ville seraient fermés si les vents dépassaient 96 km/h. Elles ont également réquisitionné 900 gardes nationaux et 2 500 ouvriers du secteur de l'électricité prêts à intervenir en cas de coupure de courant, une mobilisation inédite.

L'armée a fait savoir que 101 000 membres de la Garde nationale étaient mobilisables. Des avions de l'US Airforce ont quitté des bases situées en Floride, au Delaware et en Virginie pour être mis à l'abri. La Marine a envoyé en mer, où ils sont moins vulnérables, tous ses navires amarrés dans le port de Hampton Roads (Virginie).

"Nous n'avons pas connu une telle menace d'ouragan depuis des décennies", a déclaré Chris Vaccaro, porte-parole des services météorologiques. Véritable "monstre", Irène a un diamètre de 820 km environ, soit l'équivalent de près d'un tiers de la longueur totale de la côte Est américaine (2.675 km), selon une estimation de la Nasa faite à partir de satellites. Le nord-est des Etats-Unis échappe habituellement à ces dépressions. Gloria, en 1985, est le dernier ouragan à avoir touché New York. "Cela va être un très long week-end pour les habitants" de la côte Est, a conclu M. Vaccaro.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/08/27/les-et...

Petite banniere 400x50

 

16:05 Publié dans Intempéries, Inondations, Ouragans, Tempêtes, Séis, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!