Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2011

Londres menace l'Iran de "graves conséquences" après l'attaque contre son ambassade.

Allez ça continue les provocations, les mensonges et les manipulations.

Il faut à tout prix inventer les prétextes pour déclencher la 3ème guerre mondiale nucléaire au profit du NOM !

Encore une belle propagande sioniste et des mondialistes assoiffés de sang !

Pourraient-ils nous dire combien d'agents de la CIA, du Mossad et des services secrets français, anglais et autres se trouvaient parmi les manifestants ?

Comme la France le fait déjà en Turquie et au Liban.

Syrie: Les services secrets français vont-ils former les soldats déserteurs syriens?

Des officiers du Renseignement français ont été envoyés au Nord du Liban et en Turquie avec pour mission de constituer les premiers contingents de l'Armée syrienne libre grâce aux déserteurs ayant fui la Syrie, affirme le "Canard enchaîné" du 23 novembre. "Plusieurs membres du Service action de la DGSE et le Commandement des opérations spéciales (COS) sont déjà prêts en Turquie, s'ils en reçoivent l'ordre, à former ces déserteurs à la guérilla urbaine", affirme l'hebdomadaire.

http://www.noorinfo.com/Syrie-Les-services-secrets-franca...

Que de militaires laissés libres de déserter l'armée et de manifestants laissés libres de manifester et d'organiser le soi-disant le "printemps arabe" dans les pays musulmans dits de dictature, quand en France les indignés se font virer brutalement de la défense par les forces de l'ordre.

Qu'ils cessent de nous manipuler avec leurs mensonges et leur propagande raciste.

Du reste posez-vous la question de savoir, si ces ambassades et consultats disséminés dans le monde, ne sont pas les sièges de services secrets en tous genres.

Quoi de mieux que des diplomates pour être des agents de renseignements et renseigner leurs pays respectifs ?



Londres menace l'Iran de "graves conséquences" après l'attaque contre son ambassade

LEMONDE.FR avec AFP | 29.11.11 | 14h11   •  Mis à jour le 29.11.11 | 21h45

Le ton monte entre la Londres et Téhéran, après l'attaque, mardi 29 novembre, de deux complexes diplomatiques britanniques, dont l'ambassade de Grande-Bretagne dans la capitale iranienne, par des manifestants qui protestaient contre les sanctions décidées par Londres contre le pays en raison de son programme nucléaire controversé.
 
Voir la vidéo dans l'article original : ICI

"Nous tenons le gouvernement iranien responsable en raison de son incapacité à prendre les mesures nécessaires pour protéger notre ambassade, comme il est tenu de le faire", a déclaré le chef de la diplomatie, William Hague. "Bien qu'il ait dit qu'il était désolé de ce qui est arrivé et qu'il allait prendre des mesures, il n'en demeure pas moins que cette affaire constitue une très sérieuse erreur du gouvernement iranien", a souligné dans un communiqué M. Hague. "Il y aura assurément d'autres conséquences graves", même si aucun membre du personnel diplomatique ne manque à l'appel, a ajouté le secrétaire au Foreign Office. Londres a demandé à tous ses ressortissants en Iran "de rester chez eux" et "d'adopter un profil bas".

 

 

Des dizaines de manifestants iraniens ont pénétré dans l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran, le 29 novembre 2011.

Des dizaines de manifestants iraniens ont pénétré dans l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran, le 29 novembre 2011.REUTERS/STRINGER/IRAN

 

En début d'après-midi, des dizaines de manifestants ont escaladé le mur d'enceinte du parc et brisé les vitres de la chancellerie avant d'y pénétrer et de jeter des objets par les fenêtres, selon des images de la télévision d'Etat. Ils ont ensuite enlevé le drapeau britannique pour le remplacer par le drapeau iranien, a constaté un journaliste de l'AFP. Les manifestants ont également brûlé des drapeaux britanniques et israéliens, selon la télévision d'Etat.

Les forces antiémeutes qui protégeaient l'ambassade ne sont pas intervenues pour empêcher cette attaque qui s'est produite alors que plusieurs centaines de manifestants, qualifiés d"étudiants" par la télévision, étaient rassemblés devant la mission diplomatique pour réclamer sa fermeture et l'expulsion "immédiate" de l'ambassadeur. Plusieurs dizaines de policiers en tenue antiémeute ont finalement pénétré à leur tour dans l'enceinte de l'ambassade pour leur faireévacuer les lieux, selon les images de la télévision.

Après cette évacuation, le chef de la police de Téhéran, le général Hossein Sadjadi-Nia, est venu personnellement devant l'ambassade britannique pour demander aux manifestants toujours présents "de mettre fin à leur rassemblement". Mais en début de soirée, les manifestants sont entrés une deuxième fois dans l'ambassade pour y brûler des documents avant d'être définitivement évacués.

>>> Un portfolio de l'attaque de l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran sur le site de l'agence de presse semi-officielle Fars News.

Moins d'une heure plus tard, quelque deux cents étudiants de la milice islamiste des bassidjis ont pénétré dans un deuxième complexe diplomatique britannique dans le nord de Téhéran, a rapporté l'agence officielle d'information IRNA. La police antiémeute s'est déployée en début de soirée devant l'entrée du site pour "mettre fin à la manifestation", selon les médias iraniens.

VIVES TENSIONS BILATÉRALES

Selon la correspondante du Financial Times en Iran, ces événements sont survenus dans le cadre d'une manifestation à laquelle participaient trois cents à cinq cents personnes pour marquer le premier anniversaire de l'assassinat du scientifique iranien Majid Shahriyari. Les services de renseignement israélien et occidentaux sont soupçonnés être derrière cet assassinat.

La police anti-émeute iranienne déloge les manifestants ayant pénétré dans l'ambassade britannique à Téhéran, le 29 novembre 2011.

La police anti-émeute iranienne déloge les manifestants ayant pénétré dans l'ambassade britannique à Téhéran, le 29 novembre 2011.AFP/ATTA KENARE

 

Bien que la Grande-Bretagne ait toujours nié toute implication dans cet assassinat, elle est considérée par les Iraniens les plus radicaux comme le chef de file des ennemis étrangers de l'Iran. Les tensions se sont à nouveau cristallisées après la décision de la Grande-Bretagne, comme d'une grande partie de la communauté internationale, de prendre des sanctions contre la République islamique à la suite de la publication, le 8 novembre, d'un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui établit que l'Iran travaille à la conception d'une bombe nucléaire. L'Iran a rejeté les conclusions du document, le jugeant "politique".

Les attaques contre la représentation diplomatique britannique sont les plus violentes depuis celle de l'ambassade américaine par des étudiants iraniens en 1980, qui avaient pris en otage cinquante-deux diplomates pendant quatre cent quarante-quatre  jours et avait entraîné la rupture des relations entre Téhéran et Washington. Comme alors, les manifestants ont qualifié l'ambassade britannique de "nid d'espions" et ont affirmé y avoir trouvé des "documents confidentiels d'espionnage".

"INACCEPTABLE" POUR LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE

De hauts responsables britanniques "se sont entretenus avec le chargé d'affaires iranien à Londres pour demander instamment aux autorités iraniennes d'agir au plus vite afin de reprendre le contrôle de la situation et de protéger [leur] enceinte diplomatique, comme elles sont tenues de le faire par les conventions internationales", a indiqué le Foreign Office dans un communiqué, "scandalisé" par "l'intrusion inacceptable" des manifestants dans son ambassade à Téhéran. Une réunion de crise s'est également tenue à Downing Street en présence du premier ministre, David Cameron. Mercredi, le secrétaire au Foreign office, William Hague, fera une déclaration sur l'Iran devant le Parlement.

L'Union européenne et plusieurs pays, dont les Etats-Unis, la Russie, la France et l'Italie, ont également fermement condamné l'attaque "inacceptable" contre la mission britannique, que les Occidentaux ont indiqué vouloir porter devant le Conseil de sécurité de l'ONU. Ce dernier a immédiatement réagi, en condamnant "dans les termes les plus sévères" cette attaque.

Dans un communiqué publié par l'agence Mehr, le ministère des affaires étrangères iranien "exprime ses regrets pour le comportement inacceptable d'un petit nombre de manifestants en dépit des efforts de la police", et affirme avoir "demandé aux autorités de prendre immédiatement les mesures nécessaires" pour mettre fin à l'occupation de l'ambassade.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/11/29/ir...

Nucléaire iranien

Deux complexes diplomatiques britanniques, dont l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran, ont été la cible, mardi 29 novembre, d'attaques de la part de manifestants iraniens.

En images A Téhéran, l'ambassade britannique prise pour cible

Les faits Les proches d'Ahmadinejad persécutés par la justice iranienne

Les faits L'Iran expulse l'ambassadeur de Grande-Bretagne

 http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/11/29/iran-des-manifestants-saccagent-l-ambassade-britannique-a-teheran_1610758_3218.html

29/11/2011

Alerte ! Crise : La Grande-Bretagne se prépare à évacuer ses ressortissants... de la zone euro ! Manoeuvres militaires et trains bloqués en cas de crise.

Comme nous le disons depuis quelques temps déjà, nous aurons tout à subir en même temps ! Les changements cosmiques et terrestres, et les guerres génocidaires parce que les Illuminati-reptiliens mettent la gomme avant le 21 décembre 2012 pour s'accaparer la Terre et ses richesses et éliminer les 2/3 de l'humanité.

Quoi de mieux pour réaliser leurs plans machiavéliques qu'une bonne guerre mondiale nucléaire de surcroît ?

 
Ils se préparent à la 3ème guerre mondiale nucléaire et aux émeutes généralisées en Europe. Est-ce un hasard si la France est prête à arrêter des réacteurs nucléaires en cas de chutes d'avions ?

Avions qui peuvent aussi tomber, suite à l'inversion des pôles magnétiques qui est en cours et aux orages magnétiques qui peuvent interrompre les communications électroniques et électriques.

Voir notre article précédent.

Nucléaire: la France prête à arrêter des réacteurs si cela s'impose selon Besson

 
Préparez-vous ! Car nous sortirons de l'Euro, non pas par la démocratie mais par la ruine des peuples, la famine, les émeutes et les guerres génocidaires.
 
Comme les précédentes fois en 14/18 et en 39/44, les Rothschild et les banksters avaient organisé la crise financière et économique pour s'accaparer les pays qu'ils avaient endettés avec les guerres et la destruction des villes. Sans compter les millions de morts innocents pour rien !
 
Que ceux qui habitent à côté de camps ou de bases militaires soient attentifs aux manoeuvres militaires qui pourraient être en cours et qu'ils préviennent ceux qui sont éloignés des bases militaires.
Ce pourrait être un signe de préparation de la 3ème guerre mondiale nucléaire. Merci de prévenir les nôtres.
 
En effet, Patricia, une correspondante, nous indique aujourd'hui que dans les Hautes-Alpes, des manoeuvres militaires sont en cours depuis la semaine dernière.
Voici le message qu'elle nous a adressé cet après-midi.

Citation du message de Patricia : "Etranges manoeuvres militaires dans ma région !

"Ici, dans les Hautes-Alpes les avions de chasse ne cessent de nous casser les oreilles et d'importants convois militaires passent !
Que nous préparent-ils ?"

Cela se passe dans le Champsaur (St-BONNET) Hautes-Alpes, il y a, à GAP, une caserne militaire.

Les avions de chasse passent anormalement depuis la semaine derrière depuis hier et aujourd'hui, c'est plusieurs fois par jour.

D'habitude, les avions de chasse passent 1 ou 2 fois par mois, ils viennent pointer sur le barrage du Sautet et disent coucou au collègues à Ancelle où il y a des bâtiments de l'armée de l'air."

 

Vérifications faites après ce mail, nous avons trouvé que les Hautes-Alpes se trouvait le Centre national d'aguerrissement en montagne dont on nous dit qu'il aurait été fermé en 2009. Vrai ou faux ?

Le Centre national d'aguerrissement en montagne (CNAM), établissement de l'armée de terre française, est situé à Briançon dans les Hautes-Alpes. Dans le cadre de la restructuration des armées annoncée le 24 juillet 2008, le CNAM sera fermé courant 20091.
 
Liste des camps militaires français

Crise : La Grande-Bretagne se prépare à évacuer ses ressortissants... de la zone euro !

La France rame, l'Espagne souque, l'Italie colmate, la Grèce écope... mais cela suffira-t-il à éviter le naufrage général ? Non, selon la Grande-Bretagne, qui se prépare au pire, y compris au rapatriement d'urgence de ses citoyens pris au piège de la zone euro.

Crise : La Grande-Bretagne se prépare à l'évacuation des ressortissants britanniques de la zone euro

L'histoire nous est contée par The Telegraph. Il y a quelques jours, le gouvernement british a avoué le plus sérieusement du monde être en pleins préparatifs pour pallier à un effondrement bancaire généralisé de la zone euro. Un ministre de premier plan vient de préciser que ce n'était plus une hypothèse de travail, mais une quasi-certitude. Et l'impétrant d'enfoncer le clou : "c'est dans notre intérêt qu'ils continuent à jouer la montre parce que cela nous donne plus de temps pour nous préparer".

Les jeux sont faits, rien ne va plus...

Dernier petit détail, le Foreign Office a demandé à ses ambassades européennes d'élaborer des plans d'urgence pour aider les britanniques qui se trouveraient pris les doigts dans la crise. Deux cas de figure sont notamment évoqués : la fermeture des banques et... le déclenchement d'émeutes de grande ampleur !

Sinon, à part ça, tout va bien...

http://www.lesmotsontunsens.com/la-grande-bretagne-se-pre...


DE MORGEN aujourd'hui. Un journal Néerlandais sérieux.
 
"dès que commence la crise les chemins de fer seront bloqués".

L'article original ici : Spoor blokkeert compleet bij crisis
http://www.demorgen.be/dm/nl/989/Binnenland/article/detai...

 

28/11/2011

Nucléaire: la France prête à arrêter des réacteurs si cela s'impose selon Besson

Tiens, bizarre cette décision d'arrêter de réacteurs nucléaires pour la France premier producteur au monde et nucléaire et qui est attachée à son marché international sur le nucléaire. Ensuite, ils nous feront leur cinéma lorsque d'autres pays souhaitent s'en équiper, sans passer par elle et son monopole.

Néanmoins, cette décision et si elle devait s'avérer, ne nous cacherait-elle pas quelque chose ?

Surtout que l'Allemagne a décidé d'arrêter 8 réacteurs nucléaires et que la France bien qu'elle bénéficie de 58 réacteurs, importe de l'électricité d'Allemagne.
Voir l'article ci-dessous.

Approvisionnement en électricité : une situation globalement comparable à celle de l'hiver dernier
Eric Besson a reçu de Dominique Maillard, le 9 novembre, l'analyse des besoins d'électricité en France à l'approche de l'hiver. Une saison marquée par la décision allemande de fermer huit réacteurs nucléaires alors que la France importe une partie de son électricité d'outre-Rhin. Selon l'étude, "le risque de rupture d'approvisionnement n'est que modéré."
http://www.gouvernement.fr/gouvernement/approvisionnement...

L'une des raisons invoquées pour fermer ces centrales nucléaires, est celle qu'il faudrait se protéger contre "les critères les plus extrêmes, y compris les phénomènes cumulatifs, quelle que soit leur origine". "Parmi les événements déclencheurs indirects figurent en toutes lettres les conséquences de la chute d'un avion. Cela fait partie des tests et c'est écrit en toutes lettres".

Se préparent-ils à l'inversion des pôles magnétiques qui risquent de provoquer des chutes d'avions en nombre et aux orages magnétiques solaires qui risquent d'interrompre l'alimentation électrique des centrales nucléaires et par voie de conséquence de rendre inutilisables les moyens de refroidissement des réacteurs nucléaires ?

Il faudrait penser à trouver d'ores et déjà des moyens de vous chauffer et de vous éclairer autrement.

Nucléaire: la France prête à arrêter des réacteurs si cela s'impose selon Besson

publié le 24/11/2011 à 15:32, mis à jour à 15:32

Nucléaire: la France prête à arrêter des réacteurs si cela s'impose selon Besson

afp.com/Fred Dufour

BRUXELLES - La France est prête à arrêter des réacteurs si l'autorité de surveillance du nucléaire le juge nécessaire à l'issue des tests de résistance menés sur les installations de l'UE, a assuré jeudi à Bruxelles le ministre de l'Energie Eric Besson.

"Nous adopterons les recommandations de l'autorité de surveillance du nucléaire (l'autorité publique de sûreté nucléaire, IRSN). Si elle juge nécessaire d'arrêter des réacteurs, nous le ferons. Il n'y a pas de doute à avoir", a-t-il déclaré au cours d'un point de presse en marge d'une réunion avec ses homologues européens.

Le chef de l'Etat Nicolas Sarkozy avait pris cet engagement le 25 mars lors d'un sommet européen dont une partie des travaux était consacrée aux leçons de l'accident nucléaire de Fukushima au Japon.

La Commission a estimé jeudi qu'il n'était pas nécessaire de prendre immédiatement des mesures de fermeture dans une communication tirant un bilan des premiers tests réalisés dans les quatorze Etats de l'UE où des réacteurs sont en exploitation.

Elle se prononcera en juin 2012, dans son rapport définitif, une fois effectués les contrôles par des pairs (équipes d'experts des autres pays, nucléaires ou non, de l'UE).

L'UE compte 143 réacteurs, dont 58 en France, et 24 nouveaux réacteurs sont en projet, dont six sont en construction: deux en Bulgarie, un en Finlande, un en France et deux en Slovaquie.

Les pays nucléaires sont l'Allemagne, la Belgique, la Bulgarie, l'Espagne, la Finlande, la France, la Hongrie, les Pays-Bas, la République Tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède. La Lituanie, qui procède au déclassement de sa dernière tranche nucléaire, participe à cette campagne.

Le cahier des charges établi par le groupe des régulateurs européens (ENSREG) impose de contrôler "les critères les plus extrêmes, y compris les phénomènes cumulatifs, quelle que soit leur origine", a souligné M. Besson en réponse aux critiques formulées par les Verts du Parlement européen et Greenpeace.

"Parmi les événements déclencheurs indirects figurent en toutes lettres les conséquences de la chute d'un avion. Cela fait partie des tests et c'est écrit en toutes lettres", a affirmé le commissaire à l'Energie Gunther Oettinger.

Par
 
 
 

26/11/2011

Les porte-avions russes et américains se dirigent vers la Syrie

ALLEZ NOUS Y ALLONS VERS LA 3èME GUERRE MONDIALE qui a dejà commencé par l'invention de la crise financiere mondiale, dès 2008.

qui va payer le coût humain et financier de ces guerres fraticides ?

Il faut bien faire avancer les plans des illuminati-reptiliens qui souhaitent s'accaparer tous les pays pour nous instaurer leur unique religion mondiale et leur nouvel ordre mondial après avoir créé le chaos sur la planète ?


Brèves /

Les porte-avions russes et américains se dirigent vers la Syrie

25 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) - Le jeu suicidaire auquel nous conduit le tandem franco-britannique dans sa volonté d’un affrontement avec l’axe Damas-Téhéran-Moscou-Beijing se précise.

Alors que les sénateurs bellicistes américains John McCain et Lieberman ont déclaré « applaudir » l’initiative du président français Nicolas Sarkozy visant à rassembler les pays dans le monde entier « pour sanctionner la banque centrale d’Iran et suspendre les achats de pétrole iranien », la Russie, par la voie d’Alexandre Loukachevitch, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a sommé la France de clarifier son idée de « couloirs humanitaires » en Syrie. En Libye, c’est bien cela qui a servi de prétexte hypocrite pour imposer un changement de régime et la liquidation d’un chef d’Etat.

Sur place, la préparation d’une épreuve de force se traduit par l’envoi de bâtiments de guerre et le déploiement d’armes puissantes.

Rappelons d’abord que depuis longtemps, dans le port syrien de Tartus, la Russie dispose d’une base navale. Sur le site Inforwars.com, Paul Joseph Watson rapporte que les six bâtiments de guerre russes qui ont pénétré dans les eaux territoriales syriennes ont notamment débarqué une équipe de conseillers techniques russes envoyée pour installer au plus vite les missiles russes S-300 récemment réceptionnés par Damas.

Selon le quotidien arabe  Al Quds Al Arabi qui paraît à Londres, ces informations sont parvenues de l’Ambassade syrienne à Moscou. Elles indiquent que du point de vue du Commandement suprême de Russie, la Syrie est une ligne rouge pour les intérêts russes. D’autre part, elles établissent que la collaboration et la coordination entre les armées russe et syrienne se poursuivent au plus haut niveau afin de protéger la Syrie d’une intervention des Etats-Unis, de l’UE ou des forces de l’OTAN comme celle qui a eu lieu en Libye.

Al Quds Al Arabi estime que la Syrie a déjà reçu des missiles sol-air ultra-sophistiqués de type S-300 ; Des experts russes se sont rendus en Syrie pour aider à déployer et à rendre opérationnelles ces batteries de missiles. La Russie a également livré en Syrie un système de radars couvrants tous les objectifs aériens militaires jusqu’à Tel-Aviv et qui couvre également tous les mouvements de la base aérienne d’Incirlik en Turquie qui sert à l’US Air Force et aux forces de l’OTAN.

Les missiles S-300 ont la capacité d’intercepter des missiles balistiques ainsi que des cibles aériennes. Ces missiles sont équipés d’un système de radar en mesure de suivre jusqu’à 100 objectifs et à en intercepter une douzaine en même temps. La Russie a déjà vendu de tels systèmes aux Iraniens, mais sous la pression américaine et israélienne, la transaction avait été annulée.

Armer la Syrie avec des armes de ce type vise à mettre hors jeu toute perspective d’un « couloir humanitaire » envisagée par les occidentaux. Des rapports circulent affirmant que des avions de chasse turque ou d’Etats arabes vont entrer en action pour sécuriser une zone d’exclusion aérienne.

D’après un blog rattaché au site de l’Académie de guerre royale suédoise, dans le grand nord, c’est le porte-avion Russe Amiral Kuznetsov qui est appareillé à Mourmansk pour se rendre en Méditerranée. Le blog affirme également que le porte-avion George H.W. Bush, stationné d’ordinaire dans le détroit d’Hormuz, est déjà arrivé sur place et que le HMS Vancouver restera quelques mois supplémentaires.

Ajoutons à cela que l’Ambassade américaine à Damas a sommé ses ressortissants de quitter « immédiatement » le pays et que la Turquie déconseille fortement à ses concitoyens de transiter par la Syrie.

Pour sa part, Joseph Watson estime qu’une attaque contre la Syrie ne serait que le prélude à une attaque plus vaste contre l’Iran, un pays allié de la Syrie qui s’est engagé à défendre le régime de Damas.

 

12/11/2011

La Maison-Blanche nie tout contact avec les extra-terrestres, l'Élysée garde le silence. Une pétition pour l 'Elysée !

Les mensonges des USA sur la non existence des Extraterrestres font le tour du net.

Un article marrant et lucide ci-dessous dont l'auteur envisage de lancer une pétition vers l'Elysée afin qu'il nous dévoile le secret sur les ET et les Ovnis.
 
Vous souvenez-vous que lors de notre combat contre le virus imaginaire de la GrippeA/H1N1, Sos Justice avait demandé la levée du secret défense sur le dossier ET et Ovnis ?
 
Lettre adressée le 9 août 2009 à M. Nicolas SARKOZY - Président de la République
Demande d'arrêt immédiat de la vaccination pour prévention d'un crime de génocide et demande de levée du Secret Défense sur le dossier OVNIS et ET
 
Aucune réponse n'a été apportée semblerait-il par SARKOZY, bien évidemment et Sos Justice sait parfaitement pour quelles raisons ils l'ont fait, et nous aussi.
 
Nous vous avons toujours dit que pour comprendre comment fonctionne notre monde depuis des millénaires, nous ne le saurions que lorsque tous les secrets seront levés :
1 - les archives secrètes du Vatican,
2 - le secret maçonnique, et
3 - et le secret défense sur le dossier ET et OVNIS.
 
Que penser du travail de hauts gradés militaires et de chercheurs français qui avaient pris la peine de rédiger le rapport Cometa : Les Ovnis et la défense - A quoi doit-on se préparer?, à l'attention de Jacques Chirac, et de son Ministre Lionel Jospin et qui n'a connu aucun écho ? Eux aussi, ils sont paranos ?

Les Ovnis et la Défense : L'affaire du "Rapport Cometa":

Le vendredi 16 juillet 1999, un document très important intitulé "Les OVNIS et la défense: A quoi doit-on se préparer?" fut publié. Ce rapport de 90 pages est une étude relativement approfondie des implications du phénomène OVNI, couvrant de nombreux aspects du sujet, en insistant particulièrement sur les aspects qui concernent la Défense Nationale. Le point le plus intéressant est que les auteurs sont une association indépendante "d'experts" dont la plupart sont des anciens de l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale, l'IHEDN, d'autres sont ou ont été des militaires de très haut rang, et d'autres des chercheurs scientifiques de différents domaines. Avant sa diffusion dans le public, le rapport a été envoyé au président de la République Jacques Chirac et à son premier Ministre Lionel Jospin.

EN DEUX MOTS:

Dans sa conclusion, le COMETA affirme que la réalité physique des OVNIS, sous le contrôle d'êtres intelligents, est "quasi-certaine." Seule une hypothèse tient compte des données disponibles: l'hypothèse des visiteurs extraterrestres. Cette hypothèse est naturellement improuvée, mais a des conséquences de grande envergure. Les buts de ces visiteurs allégués demeurent inconnus mais doivent être le sujet de nos préoccupations.

Le rapport Cometa (Objet application/pdf)

Les OVNIS vus de près: le rapport du COMETA

Les OVNIS vus de près: le SEPRA

Lettre aux sceptiques

Site de Jean-Pierre Petit, astrophysicien

Dailymotion - UFO-SCIENCE - une vidéo Hi-Tech et Science


12 minutes de présentation des objectifs de l'association UFO-Science par le physicien Jean-Pierre Petit.

http://www.ufo-science.com

UFO-SCIENCE

La suite ici : http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/02/17/les-ov...

 

Zone franche

Publié le 10 novembre 2011

La Maison-Blanche nie tout contact avec les extra-terrestres, l'Élysée garde le silence

Le site de Roswell, au Nouveau-Mexique, où il ne se serait officiellement rien passé mais le doute subsiste...

Le site de Roswell, au Nouveau-Mexique, où il ne se serait officiellement rien passé mais le doute subsiste... Crédit Reuters

Je les trouve assez gonflés, à la Maison-Blanche ! L'impérialisme yankee dans toute sa splendeur.

Forcés de s'exprimer sur la délicate question de l'existence d'extra-terrestres par deux pétitions d'envergure nationale (enfin, 17 000 signatures, c'est pas grand chose mais il paraît que dès que 5 000 clampins signent le même truc, il faut une réponse), les collaborateurs de Barack Obama ont déclaré qu'il n'y avait « aucune preuve de l'existence d'extra-terrestres, voire que des extra-terrestres aient même été en contact avec un membre de l'espèce humaine  ».

En gros, ils ont confirmé qu'en dépit de toutes ces histoires de Roswell et autres triangle des Bermudes, il ne s'était jamais rien passé qui vaille la peine d'être examiné par telle ou telle National Agency for the Study of Strange Things et que les paranoïaques obsessionnels et autres théoriciens du complot n'avaient plus qu'à filer se laver les pieds.

Bon, je ne m'étendrai pas outre-mesure sur l'absence de pertinence d'une telle déclaration : si les États-Unis dissimulent effectivement des informations sur les aliens depuis des décennies, ce n'est pas un mail groupé de 17 000 illuminés qui va les faire changer d'attitude.

Un secret qui se divulgue sur demande, ça n'est plus vraiment un secret.

Je ne m'étendrai pas davantage sur la logique tordue des pétitionnaires qui, s'ils pensent que le gouvernement leur a toujours menti et leur ment à nouveau sur ce coup, auraient pu s'épargner une initiative vouée à l'échec.

Tout ça, on s'en fiche. Ce sont des trucs de Ricains. Ils ne fonctionnent pas comme nous et on aimerait d'ailleurs voir l'Élysée répondre aussi sérieusement à un courrier de l'amicale des raëliens de la Gironde exigeant la fin du secret sur la recette de la soupe aux choux !

Ce dont on ne se fiche pas, en revanche, c'est de cette idée que si les Martiens, les Vénusiens ou les Alphaducentauriens devaient contacter un Terrien, il s'agirait nécessairement d'un Américain ! Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?!

Ce n'est pas parce que le grand catalogue des clichés science-fictionnesques nous enseigne qu'un extra-terrestre ― que ses intentions soient bonnes ou mauvaises ―, commence invariablement son séjour par les États-Unis que ça doit se passer comme ça dans la réalité.

D'ailleurs, si j'étais moi-même un extra-terrestre en goguette et que je me préparais à prendre le contrôle d'une petite planète bleue et provinciale, je ne me pointerais pas chez les gens les mieux préparés au conflit par Orson Welles et Steven Spielberg. J'essaierais plutôt d'aborder par la Belgique ou l'Italie, où les gens ne s'étonnent plus de rien et seraient même enchantés de voir que quelqu'un a vraiment envie de les gouverner.

Non, à la réflexion, cette réponse aux pétitionnaires ne prouve rien du tout. Au pire qu'on leur ment, au mieux que les Martiens n'ont jamais posé un tentacule à Washington et que c'est du côté de Clermont-Ferrand qu'ils se posent le plus souvent !

Allez, je lance la pétition et je vous tiens au courant : www.elysee.fr

http://www.atlantico.fr/decryptage/maison-blanche-ovnis-extra-terrestres-220612.html

Petite banniere 400x50

 

01:01 Publié dans France/Israël, Ovnis et Extraterrestres, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!