Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2015

L’espoir fait vivre: Hollande espère vendre de "nouveaux bateaux" à la Russie

Si ça continue comme ça, il n'y aura plus assez de places dans les hôpitaux psychiatriques pour tous les y enfermer ! Voilà ce qu'en pense Vladimir Poutine.

Vladimir Poutine dénonce la ‘soumission’ de la France :
« Même sans Mistral, on survivra » (VOSTFR)



L’espoir fait vivre: Hollande espère vendre de "nouveaux bateaux" à la Russie

08:40 14.10.2015 (mis à jour 18:30 14.10.2015)

Navires à vendre. Excellent état

 Navires à vendre. Excellent état

Lors d'une visite à Saint-Nazaire, le président français n'a pas exclu ne nouveaux contrats avec Moscou.

La France pourrait vendre de nouveaux navires à la Russie à l'avenir, malgré l'échec du contrat de livraison de deux porte-hélicoptères de type Mistral, a déclaré mardi le président français François Hollande lors d'une visite aux chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

"Ça s'est bien passé avec la Russie, elle a accepté de dénouer le contrat, et même je pense qu'on aura des partenariats pour de nouveaux bateaux", a-t-il déclaré.

Le chef d'Etat s'est dit également convaincu que la France pourrait nouer des partenariats avec d'autres pays désireux d'acheter des navires de guerre de classe Mistral suite à la non-livraison de deux BPC à la Russie et leur revente à l'Egypte.

Les chantiers navals STX de Saint-Nazaire ne perdront "pas un centime d'euro" dans l'affaire, a-t-il assuré aux ouvriers.

Les deux porte-hélicoptères de classe Mistral ont initialement été construits en France pour la Russie en vertu d'un contrat de 2,1 milliard de dollars signé en 2011. Cependant, Paris a refusé de les livrer, motivant sa décision par la position de Moscou sur la crise ukrainienne. Début août 2015, la Russie et la France ont résilié le contrat.

Peu après, on a appris que Paris envisageait de vendre les BPC à l'Egypte au prix de 950 millions d'euros, soit l'équivalent de ce que la France a versé à la Russie à titre d'indemnité pour la rupture du contrat. Le contrat définitif sur l'acquisition des deux navires Mistral par l'Egypte a été signé le 10 octobre.

 

La République française une machine à tuer

C'est ce qui s'appelle la patrie des droits de l'homme, le pays le plus démocrate au monde  !

La République française une machine à tuer

Par Gerard Karageorgis le

La République française une machine à tuer

http://ekladata.com/9bvNpSsO1wCodmt11OgWRQYqKUQ.jpg

CategoriesLa sortie cette année du livre Les Tueurs de la République, du journaliste indépendant Vincent Nouzille, lève le rideau sur le programme criminel d’assassinats mené par l’Etat français. Ce livre, bien qu’écrit dans un style journalistique, constitue un avertissement pour la classe ouvrière. Sous l’actuel président François Hollande, le renseignement français mène une campagne de meurtre d’une ampleur sans précédent depuis la guerre d’Algérie sous le premier ministre social-démocrate Guy Mollet.

En se fondant sur d’abondantes entrevues avec des responsables politiques, militaires, et du renseignement, ainsi qu’avec d’anciens barbouzes et tueurs, Nouzille révèle que depuis la fin de la guerre d’Algérie, c’est le président Hollande qui mène le plus d’assassinats ciblés. A cette fin, il maintient une liste de cibles, qui contiendrait des terroristes présumés, dont Hollande et les services de sécurité ont décidé l’élimination sans aucune forme de procès.

Selon Nouzille, « La liste est ultra-secrète. François Hollande la garde précieusement non loin de lui, dans son bureau du palais de l’Elysée. Elle contient les noms des personnes dont l’élimination a été secrètement approuvée. Selon les circonstances, il peut s’agir d’assassinats ciblés confiés à des soldats, des agents des services secrets français ou de pays amis. Le Service Action (SA) et la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) et les commandos des forces spéciales des armées n’ont, aux dires des connaisseurs, jamais été autant sollicités ».

Hollande établit cette liste de meurtres à commettre derrière le dos de la population, grâce au silence complice des médias et des forces de la « gauche radicale » petite-bourgeoise, dont le Front de gauche et le Nouveau parti anticapitaliste, qui soutiennent le Parti socialiste (PS) au pouvoir.

Nouzille poursuit, « François Hollande décide seul de ces opérations exceptionnelles. De fait le président ne partage sa liste de cibles qu’avec une poignée de proches qui le conseillent et savent se taire, trois personnes principalement : son chef d’état-major particulier, le général Benoît Puga ; son ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian ; et le directeur de la DGSE, le diplomate Bernard Bajolet ».

Ces révélations témoignent de la dégénérescence avancée de la démocratie bourgeoise en France. La constitution française interdit la peine de mort, et personne n’a élu Puga, Le Drian, ou Bajolet pour discuter avec Hollande comment décider arbitrairement de la vie et de la mort de personnes qui n’ont subi aucune procédure judiciaire. Hollande donne ainsi un blanc-seing au forces les plus réactionnaires de l’Etat, c’est-à-dire les forces armées et les services de renseignement, qui espionnent massivement la population française et mondiale.

Nouzille évoque des opérations menées en Afghanistan, en Somalie et au Mali pour éliminer des personnes ciblées ou des organisations entières. Il rapporte les propos d’Ange Mancini, coordinateur national du renseignement à l’Elysée : « il est bon que ceux qui, partout dans le monde, pourraient être concernés sachent que la France réagira toujours à une agression contre l’Etat ou ses ressortissants ».

Alors que la France et l’OTAN envahissent de larges portions de l’ancien empire colonial français et de sa périphérie géographique (Libye, Côte d’Ivoire, Syrie, Mali, République Centrafricaine), le renseignement français mène en parallèle une série d’opérations « homo » (pour homicide) à un rythme inégalé depuis la guerre d’Algérie pour assassiner des opposants de ces interventions. Ces opérations Homo sont censées « venger » la France d’attentats terroristes ou de kidnappings de ses ressortissants. En fait, elles contribuent à terroriser des populations entières.

Le livre de Nouzille passe en revue la longue histoire des opérations « Homo » menées depuis la guerre d’Algérie et l’établissement de la Cinquième République après un putsch mené par des unités de l’armée française contre le gouvernement Mollet en 1958.

Nouzille raconte comment Mollet puis De Gaulle, porté au pouvoir par les putschistes en 1958, ont fait appel à des tueurs issus des forces réactionnaires et d’extrême-droite de l’Algérie française pour assassiner des centaines d’opposants algériens. Cependant, cette guerre, qui avait joui du soutien non seulement de la droite mais du Parti communiste français stalinien sous les sociaux-démocrates de Mollet, a discrédité l’ensemble de la classe politique auprès de la population. L’Etat français a dû prendre ses distances pendant un temps de l’usage machinal et régulier du meurtre.

Nouzille revient toutefois longuement sur l’hostilité de l’impérialisme français à l’encontre du régime libyen de Kadhafi, qui menaçait ses intérêts en Afrique. Il y a eu sous Giscard et Mitterrand de nombreuses tentatives de renverser le régime libyen en tenter d’organiser des insurrections, notamment dans la ville de Benghazi. Ceci souligne les intérêts impérialistes de longue date qui ont poussé Sarkozy à mener avec l’OTAN une guerre pour renverser Kadhafi en 2011.

Le nombre d’opérations « homo » a commencé à remonter sous Mitterrand, un ancien fonctionnaire sous Vichy et membre du gouvernement Mollet qui était devenu le premier président élu du Parti socialiste (PS). Il a sollicité plus que ces prédécesseurs de droite le Service Action et les forces spéciales pour liquider des cibles en Afrique et au moyen Orient. Il a aussi modernisé le Service Action en créant la cellule Alpha, plus discrète dans les opérations « Homo », après le scandale du Raimbow Warrior. Cette cellule est toujours chargée des assassinats ciblés.

Nouzille raconte comment, pour ces opérations secrètes, Mitterrand fait appel à des forces d’extrême droite, tels Olivier D., surnommé « Naf-Naf », ex-militant du GUD (Groupe union défense) néofasciste qui avait combattu pour les phalanges chrétiennes au Liban. Celui-ci mobilisait des cadres sortis de l’Algérie française, « dont d’anciens paras et légionnaires, d’ex-membres d’OAS [Organisation Armée Secrète, antigaulliste] ».

La reprise des opérations Homo sous Mitterrand aux années 80 correspond au début du tournant de la rigueur du gouvernement PS avec le soutien du PCF qui discrédita le PS et le PCF aux yeux de la classe ouvrière. Le processus de perte de base dans la classe ouvrière s’accéléra au PCF. Le PS et le PCF ont mené des décennies de politique d’austérité et de guerre tout en essayant d’obtenir un soutien sur des bases politiques droitière voire d’extrême-droite ce qui aboutit au soutien du FN dans les opérations secrètes de Mitterrand et lors de la victoire de ce derniers en 1988.

C’est dans ce contexte politique-ci, marqué par le discrédit de leur politique intérieure, que les milieux dirigeants ont à nouveau fait appel au meurtre comme strategie. Cependant, Hollande a visiblement fait monter bien plus que ses prédécesseurs le nombre de meurtres.

Ayant relié encore plus directement les interventions de l’impérialisme français à celles de Washington en Afrique et au Moyen-Orient – suite à la décision de Sarkozy de réintégrer la France au commandement de l’OTAN – Hollande poursuit des politiques d’espionnage massif et d’assassinat à l’échelle mondiale, modelées sur celles de l’impérialisme américain.

Selon Nouzille, « Visiblement, François Hollande n’a pas d’état d’âmes concernant cette liste et les opérations qu’elle implique, rappelant ainsi un certain Guy Mollet … D’ailleurs, la détermination de François Hollande ravive bien des souvenirs dans les milieux militaires et du renseignement. ‘Franchement, nous n’avions pas vu cela depuis la guerre d’Algérie. Un président qui assume des opérations comme cela, c’est rare…’ confie un haut gradé dans le secrets des opérations. ».

Selon Nouzille, « Outre les 600 à 1000 combattants djihadistes tués pendant l’opération Serval, les têtes commencent à tomber parmi les HVT (ciblé à haute valeurs) avec plus d’une quinzaine de HVT ont été éliminées au Mali sous ordre de l’Elysée. ». Il ajoute que la liste des personnes à tuer se s’allonge régulièrement.

Le fait que des connaisseurs des opérations clandestines fassent le parallèle entre la période actuelle et celle de la guerre d’Algérie, quand l’Etat assassinait des opposants politiques, dont des Français, souligne la faillite politique du capitalisme européen.

Comme l’affirme un des membres de l’entourage du président Hollande à Nouzille, « A défaut de popularité et de résultats au plan intérieur, Hollande veut au moins se construire une image de vrai chef de guerre. Il est surtout sous l’influence de quelques diplomates néoconservateurs et de généraux va-t-en guerre » affirme des membres de l’entourage du président Français. ».

Conscient de mener une politique intérieure haïe, Hollande, président le plus impopulaire de la Vème République se réfugie dans la criminalité, les guerres agressives, et une campagne anticonstitutionnelle de meurtre. Les différentes lois sur le renseignement, de programmation militaire, etc sont un moyen pour lui de couvrir les crimes commis par les services de renseignements et l’armée à l’étranger et de développer une machine à tuer à l’intérieur de l’Etat contre les opposants aux intérêts de la bourgeoisie française.

Ces lois ne servent pas seulement les intérêts de la France à l’étranger mais aussi à surveiller toute opposition à la politique de Hollande. Ce livre est un avertissement pour la classe ouvrière : les crimes commis en France pendant la guerre d’Algérie par le SA ne sont pas du passé mais bien de nouveau envisageable par l’Etat. L’opposition de la classe ouvrière à la guerre et à l’austérité pousseront les éléments les plus réactionnaires de l’Etat vers une politique de répression sanglante contre l’opposition sociale de la classe ouvrière.

By Mickael

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

 

La France, un des Etats les plus corrompus d’Europe, constate Transparency International

Si vous en doutiez encore, comme cela vous êtes tous fixés !

La France, un des Etats les plus corrompus d’Europe, constate Transparency International

Par Gerard Karageorgis  le

 

http://ekladata.com/P0vM-Smk8PQadoXIT2fS_W0syy8.jpg

La France, un des Etats les plus corrompus d’Europe, constate Transparency International. La France, grâce à une opacité bien organisée, est un pays de petite vertu, lorsqu’il s’agit de corruption. En Europe, elle se place dans le peloton de tête des pays où la corruption prospère le mieux.

La corruption des élus politiques français bénéficie d’un contexte structurel profondément immoral qui n’est pas fait pour lutter contre cette faiblesse bien humaine, mais pour protéger les copains et les coquins, cacher les petites combines juteuses, entretenir les privilèges des uns, au détriment des payeurs qui souvent se saignent, voilà ce qui ressort du dernier rapport de Transparency international « agir contre la corruption ».

Premier constat douloureux : pour cacher la corruption, la France « n’a pas créé la base de données publique essentielle qui recense les condamnations pour corruption » déplore le rapport, et permettre à chaque contribuable de recevoir l’information à laquelle il a droit. Cela, dans une hypocrisie ambiante de débauche de « solidarité citoyenne. » Solidarité oui, mais pas touche aux élus.

Second constat : « Il est donc très difficile d’avoir, en France, une vision précise des formes que prend la corruption », au point que Transparency France a du faire appel à des bénévoles pour dresser la carte de la corruption, et que l’ONG lance un appel au public : « Aidez-nous à enrichir la base de données en nous adressant les décisions de justice dont vous avez connaissance » car « nous avons besoin de vous pour connaître les condamnations qui n’apparaissent pas encore sur notre carte, » expliquent-ils.

Les mairies savent trouver de l’argent pour des projets électoralistes et acheter les voix des uns avec l’argent des autres, mais pour financer la lutte contre la corruption, il n’y a plus personne…


Une culture de l’impunité dans laquelle la corruption prospère

Troisième constat : une justice complaisante, voire complice.

« Ce qui a le plus frappé nos bénévoles? La durée des procédures: 45 affaires ont un délai > 15 ans entre les faits et la condamnation » constate l’ONG.

15 ans entre les faits et la condamnation, la justice est généreuse avec les ripoux : elle leur laisse tout le temps pour s’organiser, accumuler un petit pactole sur le dos des contribuables, étouffer les affaires et enfouir leurs détails, perdre quelques dossiers, et pourquoi pas, jouer sur la mort naturelle de quelques témoins ou acteurs gênants, sans compter sur l’immense bénéfice que le temps offre à l’effacement des mémoires. C’est dans cette culture de l’impunité que la corruption prospère.

corruption

« Avoir accès à ce type de données est pourtant essentiel pour savoir quels sont les domaines, régions et catégories de personnes les plus vulnérables et, ainsi, éclairer l’action des acteurs de la lutte contre la corruption (pouvoirs publics, citoyens, ONG, médias) ».


Pots de vin, prises illégales d’intérêts, les maires épinglés

Quatrième constat : En France, on déteste les patrons, mais les vrais ripoux, ce sont les maires

Europe 1, qui a étudié en détail le rapport, note que « les maires sont les personnes les plus condamnées, surtout pour des affaires relatives à l’attribution de marchés publics », « deux fois plus que les patrons », précise la radio.


Le scandale Kader Arif, l’arbre qui cache la forêt

Pour autant, le contrat du ministère de la défense qui a fait tomber Kader Arif, l’ancien ministre des anciens combattants, est une paille dans une botte de foin. « Les chiffres ne portent … que sur les affaires dont nous avons eu connaissance », nuance Transparency France qui laisse entendre que la réalité est par essence difficile à cerner, puisque précisément il s’agit d’affaires illégales, secrètes et bien cachées.


Conclusion

Transparency France fait un travail indispensable et qu’il convient de saluer. Mais l’ONG pourrait elle-même faire preuve d’un peu plus de transparence.

  • Il est regrettable que la base de donnée ne permette pas d’afficher un tableau avec les noms des ripoux en clair, et les villes où ils exercent leur vice. Il faut, pour les trouver, faire une recherche extrêmement longue département par département, et une suite de copiés collés impossibles.
  •  Il serait bon, également, puisque l’étude fait une distinction entre la situation des pays émergents et celle des pays industrialisés, que les tableaux reprennent cette distinction. C’est cette lecture qui m’a révélé que la France avant d’être 26e sur la liste, est surtout parmi les pays d’Europe les plus corrompus.
  • Où sont les chiffres ? Pour mesurer l’ampleur de la corruption, il faut ses chiffres. L’indispensable classement par le nombre de condamnation ne permet pas de visualiser l’ampleur des dégâts. Un procès pour une corruption de 3 000 euros, ce n’est pas la même chose qu’un autre pour 300 000.


A la tête du Théâtre National de Strasbourg, le gendre de Jack Lang vient de remplacer la nièce de Martine Aubry. Aucun contribuable n’a été dépouillé, aucun logement (encore que) destiné aux défavorisés n’a été détourné, et pourtant, nous sommes en plein cœur d’un système oligarchique, d’un népotisme qui représente une forme de corruption jamais sanctionnée – sauf lorsqu’il s’agit de dénoncer Nicolas Sarkozy bien entendu (il a du renoncer à installer son fils Jean à la tête de l’EPAD lorsque les médias en ont fait à juste raison tout un fromage. Cela n’a pas empêché le gouvernement socialiste de choisir Amin Khiari, fils de la vice-présidente PS du Sénat pour diriger le même EPAD, en comptant sur la complicité des médias, qui pour une fois n’ont pas cédé.)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

 

13/10/2015

"Non, la France n'est pas en état de légitime défense" lorsqu'elle frappe la Syrie

De temps en temps il y a des journalistes qui cherchent à comprendre, mais là, ils mettent la Russie dans le même panier que la coalition internationale criminelle qui agresse un pays souverain : la Syrie.

Sauf que la Russie intervient en Syrie, à la demande de son Président légitime ASSAD et qu'elle est l'unique pays au monde à pouvoir le faire dans la légalité ! C'est bien ce qui désole, la coalition internationale criminelle qui n'a que pour seuls objectifs:

1 - celui de déchoir Assad de son poste de président ou pratiquer la technique du grand remplacement dès qu'un chef d'état entrave leurs projets,

2 - de permettre à l'état sioniste de s'annexer la Syrie dans l'objectif de s'attaquer ensuite à l'Iran et ainsi de suite, jusqu'à finir par créer le Grand Israël.

3 - de poursuivre leur projet d'instauration du Nouvel Ordre Mondial, une fois qu'ils se seront annexé tous les pays où qu'ils y auront placé leur pion sioniste, comme tel est le cas en Ukraine depuis février 2014 et depuis la création de l'UE.

Qui a donc intérêt à créer Daech, l'EI, ISIS et Cie ? En sachant qu'Israël est un état privé appartenant à Rothschild !

Rothschild : « J'ai créé cette colonie (Israël) moi seul. Par conséquent, ni les colons, ni aucune organisation n'a le droit d'interférer avec mes plans ! »

 

"Non, la France n'est pas en état de légitime défense" lorsqu'elle frappe la Syrie

Le Premier ministre Manuel Valls a prévenu que la France continuera à frapper en Syrie quelles que soient les nationalités alors que six djihadistes français auraient été tués. Il a également répété dimanche que la France agissait en "légitime défense". Deux positions qui posent problème selon Olivier Ravanello. D'une part, la légitime défense est un principe de droit international qui ne peut s'appliquer qu'entre des Etats et qui ne concerne donc pas le cas de la France, qui vise une organisation terroriste en Syrie. S'il y a sans aucun doute une nécessité d'intervenir enSyrie, le cadre légal invoqué par le Premier ministre ne tient pas. Ainsi, selon Olivier Ravanello, l'intervention française s'apparente à une "guerre préventive" car "elle frappe avant qu'on l'attaque". Par ailleurs, il faut une résolution de l'ONU pour légitimer des frappes préventives, ce qui n'existe pas pour la Syrie.

Le mot est apparu depuis quelques semaines "La France intervient en Syrie dans le cadre de la légitime défense puisque des attentats y sont préparés contre nous". Légitime défense. Mais d’où vient ce terme de cowboy pour justifier notre action à l’étranger ?

Techniquement, le mot fait référence à l’article 51 de la charte des nations unie. Il stipule qu’un Etat peut faire la guerre en cas d’agression. Il riposte à une attaque ; c’est de la légitime défense qualifiée "de droit naturel d’un état" par l’ONU.

Est-ce pour autant le cas de la France en Syrie ? Non. D’abord parce que la charte régit les relations entre états. Dans l’esprit des nations unies il s’agit d’une agression d’un état contre un autre état. En 1945 date de la rédaction de la charte, la notion de terrorisme est encore relativement neuve. On n’imaginait pas qu’un jour on devrait lever une coalition internationale, envoyer des avions de chasse, des porte-avions pour faire la guerre à une organisation non étatique. D’autant que lorsque l’on qualifie DAESH d’Etat islamique, le poil de nos gouvernants se hérisse... Difficile d’invoquer l’article 51.

Mais quand bien même il s’agirait de répondre à une attaque terroriste comme le justifient les Etats-Unis depuis le 11 septembre, encore faut-il être précis. L’attaque terroriste menée sur notre sol contre Charlie Hebdo l’a été par des ressortissants nationaux et non pas étrangers, et revendiquée par Al Qaida au Yémen. Pas par Daesh. Si légitime défense il y a, elle nous autoriserait à frapper Al Qaida au Yémen et pas Daesh en Syrie.

Pourtant c’est bien de Syrie que provient le danger, c’est indéniable. En revanche, si l’on cherche a qualifier précisément ce que la France fait en Syrie il faudrait parler de frappes préventives. Mais problème. Le dernier à avoir utilisé ce principe était George W. Bush en Irak. Difficile de s’en prévaloir.

En tout cas, dans le droit international ça ne rentre pas ; la seule instance à pouvoir décider d’une action militaire préventive est le conseil de sécurité de l’ONU avec le vote d’une résolution. Mais sur la Syrie pas de résolution.

Moralité, la France, comme les USA et aujourd’hui la Russie, bombardent en Syrie selon un vieux principe très simple ; mieux vaut les éliminer là-bas et ne pas attendre qu’ils arrivent chez nous. Dans les westerns, ça s’appelle dégainer le premier. C’est efficace, en l’occurrence nécessaire, mais ça ne fait pas une base légale, ni une posture plus digne que les autres.

Olivier Ravanello (@oravanello)

 

11/10/2015

La Machine à Terreur israélo-américaine exposée, matée et décimée en Syrie par Poutine.

Un article de Preston James, Ph.D de Veterans Today qui nous expose la réalité des faits aux USA avec un Pentagone infiltré par des responsables ayant la double nationalité Israélo/Américaine et qui tire les ficelles et ordonnent les guerres secrètes au Moyen Orient par procuration pour Israël et pour la Mafia Kashare de Rothschild, tout en se servant de l’argent des contribuables américains et de leurs enfants militaires pour chair à canon, tout en massacrant des populations innocentes !


Voir aussi du même auteur :
L'opération russe en Syrie révèle que les Etats-Unis sont les véritables commanditaires du terrorisme dans le monde

L’article est en Anglais mais vous avez le lien de la traduction Google ci-dessous :

La Machine à Terreur israélo-américaine exposée, matée et décimée en Syrie par Poutine.

http://www.veteranstoday.com/wp-content/themes/_stylebook/images/authors/jim.jpg

Israeli-American Terror Machine exposed, checkmated and decimated in Syria

By Preston James, Ph.D on October 9, 2015


Thanks to Putin's remarkable decimation of ISIS in Syria and checkmate and exposure of the Israeli-American Terror Machine, there is no longer any need for Homeland Security inside America.

 

Russian fighter_rockers

It’s been an especially tough last several weeks for Israeli-American “Israeli-first” Dual Citizen infiltrators in the Pentagon and the CIA, and for Israeli Likudists.

Why is this so? Because their Israeli-American Terror Machine been completely checkmated in Syria thanks to the bold and incredibly sensible efforts of Russian Federation President Vladimir Putin who is now decimating ISIS at the request of Syria, one of Russia’s allies in the Mideast.

And the Israeli-American terror Machine is now being exposed for hijacking the CIA and working very hard at American taxpayer expense to foment terror all over the World in order to falsely blame Mideast Islamics and justify wars of aggression against innocent Mideast nations. And we know now for certain that these wars are really secret proxy wars for Israel using American soldiers as cannon-fodder.

Yes, they have created and deployed synthetic terror and used it to hijack the Pentagon and the American war-making machine in order to Psyop and manipulate dumbed-down Americans to be willing to fight all these illegal, unConstitutional, unprovoked, undeclared, unwinnable, perpetual Mideast wars, which we now know for certain are nothing more than secret proxy wars for Israel and the *RKM.

This of course feeds vast war profits into the coffers of the RKM Banksters and their associated large international corporations and provides vast increases in secret police state powers to Israeli created Department of Homeland Security (DHS). DHS is the American version of the Stasi and built to its specifications by Marcus Wolfe who was former head of the Stasi and was hired as a consultant to set up DHS two years before he mysteriously died.

But even more, this Israeli-American Terror Machine has been exposed to many for the first time for what it actually is and what it has done to manipulate American to fight Israel’s proxy wars in the Mideast.

Both the US Administration and the Pentagon have now admitted that the USG has been supporting the FSA which was supposed to be fighting ISIS but instead was trying to displace President Assad.

And a highly ranked retired American General has now even admitted that the USG allowed ISIS to exist and develop.

And it was even reported in the Controlled Major Mass Media (CMMM) that the US Administration admitted that approximately 3.5 million dollars was wasted on each so-called CIA mercenary sheep-dipped to be an FSA fighter which was instead trying to dispose President Assad but failing in that too.

President Obama has now admitted that the USG has been supporting ISIS and the FSA. This probably constitutes a major turning point in the power base inside the Pentagon of the PNACers and the Israeli-American “Israeli-first” Dual Citizens who have infiltrated and hijacked the Pentagon and have used criminal means to maintain power there.

And Putin has asked the USG to share intel in ISIS and they have refused, quite incriminating don’t you think?

These recent USG admissions and the complete Checkmate Putin has attained against the Israeli-America Terror machine in Syria likely marks the end of their ability to manipulate America to fight any more wars for Israel and the Rothschild Khazarian Mafia (RKM).

But even more, these admissions and the Russian Federation checkmate against ISIS and the FSA also marks the coming end of the ability of the PNACers, and the Israeli-American “Israeli-first” Dual Citizens to keep their deepest darkest secrets about all their engineered, staged terror they have fomented all over the World to manipulate America and its allies into fighting their secret proxy wars in the Mideast.

2-303x320

This means of course that for the first time many Americans will connect the dots and will begin to understand that since the USG has now admitted supplying and supporting the big ISIS terror machine in  the Mideast as well as the FSA in its attempt to displace Assad, all terror anywhere in the World has been synthetically engineered and deployed by this Israeli-America terror machine.

And many will now realize for the first time that this deployment of engineered staged terror has included not only the attack on America on 9-11-01 but the bombing of the Murrah Building as well as so many other major terror attacks such as Khobar Towers.

These major disclosures have now allowed many to connect the dots for the very first time to finally understand how Israel and its Israeli-American “Israeli-first” Dual Citizens, PNACers and top NeoCons who had infiltrated the Pentagon and the US Administration were able to hijack the American War machine and use it to fight Israel’s secret proxy wars.

Not only have these American proxy wars in the Mideast for Israel and the *RKM been completely illegal and unConstitutional, they have constituted serious war crimes against the American Soldiers used as Israel’s cannon-fodder and their families. But it is now becoming obvious as well that these wars constituted serious war crimes against the innocent Afghanis and Iraqis who died and were horribly wounded while the infrastructure of their nations was decimated by American Air power and their homes were destroyed.

And while the CIA has been working with Israel and Saudi Arabia to create, train, arm and pay these ISIS mercenaries and the FSA to depose Assad, destroy Syria and then Iran as a part of the RKM’s  secret Greater Israel, secrecy is used to keep much of the USG in the dark so that right hand doesn’t know what the left hand is doing. Recently the issue of where ISIS was getting all the new Toyota trucks came up and has just recently been resolved. They have been provided by the USG, Israel and Saudi Arabia along with the rest of the support for ISIS and all Mideast terror groups.

This last week, Putin’s Air Power has been decimating ISIS as well as the FSA which both are little more than Israeli and CIA mercenary proxy warriors for Israel and the RKM. ISIS is now on the run with many deserting, fleeing or hiding.

Putin and the Russian Federation know and understand how the Pentagon is functioning as an RKM windup doll and has dropped leaflets which illustrate this. Putin also knows that he has gained the upper hand over the Israeli-American Terror machine in Syria and has checkmated them for the first time in history.

Few Americans ever thought that International Terror would be so easy to checkmate and then decimate, but Putin’s deployment of Russian federation air power has show that the folks who hijacked the Pentagon and the UIS war machine were never serious about eradicating terrorism.

Far from it they were the ones that created it synthetically and deployed it around the World, in the Mideast and especially on 9-11-01 in America.

Americans believed the big lie that the International Terror machine was a spontaneous arising phenomena caused by militant, extremist Islam a growing world movement.

This has now been exposed by Putin’s speedy decimation of ISIS to have been one of the biggest lies ever told by the CMMM. And it now appears that President Obama has now decided to stop supporting the FSA in Syria and allowing the Pentagon to attempt to displace Assad. If true this is major change is US Foreign policy and one that makes good sense.

Conclusion:

Now that this international Israeli-American secret Terror machine has been exposed, checkmated and decimated, we no longer need the Department of Homeland Security or the unConstitutional TSA. Nor do we need a militarized American police trained by the Israeli espionage front the ADL to view the American Public as domestic terrorists to be shot down for any perceived minor non-compliance for any reason..

Both of these were set up by Israeli-American “Israeli-first” dual citizen traitors who infiltrated the USG and the Pentagon as part of a large Israeli secret Police machine inside America. The purpose of this large Israeli controlled secret police machine DHS has been to hijack all American Intel and Law Enforcement and to serve as a platform to stage numerous false-flags including all the recent MK-Ultra style mass-shootings which are usually deployed in gun-free zones created by these same folks in the first place. But it has also been designed to be turned against the We The People in case they ever seriously try to take their Republic back from these Israeli-American “Israeli-first” Dual Citizen Traitors.

Now ponder this thought. Do you think that all this truth could have ever leaked out the Americans unless there was a group of powerful up-and-comers inside the Pentagon and American Intel who found out that these Israeli-American “Israeli-first” dual citizens, PNACers, top NeoCons and Traitors in the JCS, USAF, NORAD, the FAA and the Administration used Israeli Intel and assets to attack America on 9-11-01?

John-McCain-ISIS

Of course not. Sometimes payback comes in some very strange seemingly indirect ways. But nonetheless, payback is usually always a real bitch and that is the actual situation in this case.

When payback is arranged covertly by some very angry, incredibly experienced “Intel Cowboys”, payback comes in unexpected but nonetheless definite ways, not perhaps as direct as folks desire but perhaps the only way possible given the complicated circumstances.

Stay tuned because all secrecy is now ending. Consider the recent and very strange exposure of an affair by the man supposed to be the next Speaker of the House and his sudden decision to withdraw is just one incident of many ahead. If you stop and think about all the major leaks and disclosures the last several years you will begin to see the fingerprints of some very crafty Intel Cowboys. As I predicted before you are going to see a continued stream of the secret sins of many crooked, two-faced American Politicians exposed in the weeks and months to come.

Just imagine when all those members of Congress who secretly signed AIPAC Loyalty oaths to place Israel in exchange for large campaign support are completely exposed for what they have done. It is quite interesting however that a significant number of these folks as well as Jewish members of Congress have recently betrayed their AIPAC Oaths to Israel and supported President Obama in his support of the P5+1 Nuclear Power Agreement with Iran which will allow Iran to develop and export inexpensive nuclear power rods with little or no nuclear waste.

By the way the fact that this Agreement with Iran has been actuated and sanctions are now being removed is a major defeat for the Israeli Likudists and Bibi Netanyahu, and both are in shock and furious over this. This was the first major checkmate for the RKM and now the Russian federation’s checkmate of ISIS in Syria is the second checkmate but is actually perhaps a total and final checkmate to Israel and the RKM and the beginning of the end of their World hegemony and hijacking of the USG and the Pentagon.

As this Israeli-American Terror Machine continues to be checkmated, exposed and understood, can you imagine how great the ramifications will finally be and how large the war reparations will be to all those American soldiers and their families, and Iraqis and Afghanis will become.

And add to this the reparations Israel and the RKM will also have to pay to Palestinians for illegally stealing their land, and committing so many crimes against humanity against them, including theft of land, tyranny, murder, mass-murder, genocide and other clear acts of war like blockading them and preventing delivery of supplies needed to live. After all Germans have been paid Billions in reparations to Jewish survivors and their families from the Nazi Labor Camps. Since the Israelis are acting like Nazis to the Palestinians shouldn’t they too have to pay massive unending reparations to the Palestinian survivors?

Numerous insiders have claimed for the last few years that the RKM was cornered and would become checkmated and decimated eventually. Now this is happening. This of course makes them very desperate and dangerous, but they also understand that one wrong move could get them turned to glass now that who they are and what they have done has been exposed.

Do not forget that the RKM and Israeli’s use of their Samson option nuclear blackmail using planted nukes in many of the cities of the World has now become understood by the new American High Military Command as well as the Russian federation. Any more use of nukes by the RKM and Israel like which was done on 9-11-01 at the Twin Towers in NYC will no longer be tolerated and will likely result in a major attack on those who ordered it and any remaining nuclear stockpiles.


* RKM is an abbreviation to represent the Rothschild Khazarian Mafia, a term coined by VT Financial Editor Mike Harris whose VT radio show is on Tuesdays and Thursdays 7-9 PM CST. Mike Harris started using this descriptive term Rothschild Khazarian Mafia (RKM) after extensively researching the true but hidden history of the nation of Khazaria and its connection to Rothschild World Zionism now centered in the City of London. The RKM operates out of the City of London, a separate nation inside the UK which has its own police force and diplomats and pays no taxes to the UK government, like the Vatican. The RKM has deeply infiltrated America and hijacked its manufacturing and distribution of money and most of its institutions of government, uses the US Military to fight its proxy wars for Israel and to earn massive profits. The RKM uses UK, Israeli and American Intel factions to traffick in illegal narcotics to generate massive “off the books” money for black ops and payoffs to politicians and government officials they “own”. And it has now been recently disclosed by former Representative Cynthia McKinney (a true stand up American Hero) that any newly elected member of Congress receives a visit from AIPAC and must sign a Loyalty Oath to place Israel’s security first even before America’s or they will be denied political funding and AIPAC will make a well funded effort to vote them out of office. Obviously until Members of Congress stop taking and obeying these illegal, unConstitutional, treasonous and seditious oaths to Israel, the USA will remain little more than an Israeli/RKM provincial territory and servant.