Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2014

Les images de la migration des grues cendrées

C'est à chaque fois un spectacle magnifique au lever du jour : les grues cendrées ont pris leur envol depuis la Scandinavie pour aller passer l'hiver au chaud en Espagne et en Afrique du Nord. Elles ont fait étape ce matin au bord du lac du Derre entre Marne et Haute Marne

Le 31 oct. à 13h40

Source vidéo : Les images de la migration des grues cendrées
 
 
 

Petite banniere 400x50

 

14:21 Publié dans Environnement, Nature | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

23/03/2013

SANTE : Les sodas à l'origine de 180 000 décès par an

Rien ne vaut l'eau dont les cellules ont besoin pour se régénérer, le corps contenant 70 % d'eau, et les jus de fruits et de légumes frais.

Surtout que les sodas et les jus de fruits synthétiques entre autres additifs sont sucrés avec des édulcorants nuisibles à la santé, tel que l'Aspartam qui a des actions nocives sur le tube digestif et le cerveau, et qui provoque en prime le diabète. Un détail qui n'a pas été donné dans l'étude comme par hasard.
 
Nous vous mettons au défi de trouver dans le commerce un seul paquet de Chewing-gum qui ne contienne pas d'Aspartam. Ils sont tous estampillés "Sans sucres". Sauf peut-être ceux à la Chlorophylle et encore.
 
Ils ont décidé d'empoisonner nos enfants et de les rendre obèses et malades dès leur plus âge, en nous imposant soi-disant de manger sans sucres pour notre santé, en remplaçant le sucre par l'aspartam. Tout ce qui est estampillé "Sans Sucres" contient en vérité de l'Aspartam y compris les vitamines en pharmacie.
Soyez donc attentifs à tout cela.
 

SANTE

Les sodas à l'origine de 180 000 décès par an

La Rédaction, avec Jean-Baptiste Durand | RMC.fr | 22/03/2013
 
Selon une enquête américaine, les sodas, boissons énergisantes et jus de fruits causeraient 180 000 décès par an : 133 000 morts liées au diabète, 6 000 décès à un cancer et 44 000 dus à une crise cardiaque.




Les sodas à l'origine de 180 000 décès par an
 
© Reuters  Bouteilles de soda.






Sodas, attention danger ! Selon une étude américaine financée par le Fondation Bill Gates et présentée il y a quelques jours au meeting de l'American Heart Association, les sodas seraient à l'origine de 180 000 décès dans le monde.

Dans le détail, les boissons sucrées -sodas, boissons énergisantes et aux fruits- causeraient 133 000 morts liées au diabète, 6 000 décès dus à un cancer et 44 000 dus à une crise cardiaque. Selon l'étude, l'Amérique latine et les Caraïbes auraient perdu 38 000 habitants à cause des ces boissons en 2010. 25 000 aux Etats-Unis, et 11 000 en Europe. Cette enquête doit encore faire l'objet d'une validation par les autorités de santé publique.

« Je ne bois que ça »

En France, ce sont les chercheurs de l'Inserm qui publiait il y a un mois une étude montrant que boire régulièrement des sodas light augmenterait par 2,3 le risque de développer un diabète chez les femmes. Malgré cela, certains consommateurs sont accros à leur soda, comme Célia, 24 ans : « Je ne bois que ça c’est-à-dire quatre litres par jour. C’est tout le temps, dès le matin. Certains prennent du café, moi je prends du soda ». Et celle-ci ne se préoccupe pas de sa santé : « Certains font des crises cardiaques à trente ans alors qu’ils ont des vies hyper saines. Certains fument, boivent, se droguent et à 70 ou 80 ans, ils sont toujours debout, alors je ne m’inquiète pas ».

« Ça ne tuera jamais personne de boire un soda tous les deux jours »

Diabète, maladie cardiovasculaire, ou même cancer, ce sont pourtant les consommateurs comme Célia qui risquent le plus. « Ça ne tuera jamais personne de boire un soda tous les deux jours, explique Jean-Michel Cohen, médecin nutritionniste, mais par contre ceux qui ont pris l'’habitude de transformer les sodas ou les jus de fruits en une boisson pour se désaltérer auront un problème ». Mais les Français sont toujours plus friands de boissons sucrés : en 5 ans, la consommation d'un Français est passé de 57 litres de boissons sucrées par an, à 66 litres, en moyenne.

http://www.rmc.fr/editorial/361426/les-sodas-a-lorigine-de-180-000-deces-par-an/

 

Petite banniere 400x50

 

00:23 Publié dans Environnement, Nature, Génocide préparé, Santé, Médecine | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

15/12/2012

Ce que les Anciens Mayas disent à propos de 2012. Naissance de la Civilisation du 5ème règne ou du 5ème soleil !

C'est plutôt réjouissant, non, au lieu d'avoir peur du changement ?

Ceux qui ont peur du changement, ce sont les bêtes de l'antichrist, les Banksters, Illuminati-sionistes-reptilien et leurs VRP politiques et religieux qui ne veulent pas perdre leurs pouvoirs et leurs contrôles sur nous.

Imaginez que l'humanité se réveille et qu'elle apprenne la vérité sur "eux" qui nous mentent et nous manipulent depuis des millénaires ?

Ils ne feraient pas un pli et la colère de l'Humanité serait immense !

C'est sans doute ce qu'ils craignent, que nous connaissions la vérité sur eux et sur leurs manigances, et que nous engagions des représailles à leur encontre.

La peur doit donc changer de camp si nous sommes capables de tous nous rassembler.

 


Ce que les Anciens Mayas disent à propos de 2012

Don Miguel Ruiz

 

Carlos Barrios est un aîné Maya et Ajq’ij (prêtre et guide spirituel) du clan de l’Aigle. Carlos a initié une recherche sur les différents calendriers Mayas qui circulent. Carlos et son frère Gerardo ont étudié avec de nombreux enseignants et interviewé près de 600 aînés Mayas traditionnels afin d’élargir leur champ de connaissances.

Carlos a découvert rapidement qu’il existait plusieurs interprétations contradictoires des hiéroglyphes et pétroglyphes Mayas, des Livres Sacrés “Chilam Balam" et de divers textes anciens. Carlos s’est exprimé avec force envers ceux qui peuvent avoir contribué à la confusion:

Carlos Barrios: “Les anthropologues visitent les sites des temples, lisent les inscriptions et inventent des histoires concernant les Mayas mais sans savoir lire les signes correctement, juste avec leur imagination. D’autres personnes écrivent au sujet des prophéties au nom des Mayas, racontant que le monde va prendre fin en Décembre 2012.
Les aînés Mayas sont en colère par rapport à çà car il n’est pas question de fin du monde mais de la transformation de celui-ci.

Désormais nous ne sommes plus dans le Monde du Quatrième Soleil mais ne sommes pas non plus encore dans celui du Cinquième Soleil. C’est un moment entre-deux, un temps de transition. Et tandis que nous traversons cette transition, une gigantesque convergence mondiale destructrice de l’environnement, de chaos social, de guerres et de changements terrestres continuels, est en train de se produire.

L’humanité subsistera, mais d’une manière différente. Les structures matérielles vont changer et à partir de là nous aurons l’occasion d’être plus humains.
Nous vivons dans l’ère la plus importante des calendriers et des prophéties Mayas. Toutes les prophéties du monde, toutes les traditions sont maintenant en train de converger, il n’est plus temps de nous amuser, l’idéal spirituel de cette époque, c’est l’action.

Ce sont les indigènes qui possèdent les calendriers et savent comment les interpréter correctement – pas les autres. La compréhension du temps, des saisons et des cycles des Calendriers Mayas s’avère vaste et sophistiquée. Les Mayas possèdent la compréhension de 17 calendriers différents, dont le Tzolk’in ou Cholq’ij,
certains d’entre eux établissant avec précision une carte du Temps sur une période de plus de dix millions d’années.

Tout a été prédit par les cycles mathématiques des calendriers Mayas — Les choses vont changer — tout va changer.
Les gardiens-des-Jours Mayas voient la date du 21 décembre 2012 comme une renaissance, le début du Monde du Cinquième Soleil. Ce sera le début d’une nouvelle ère résultant de – et manifesté par – le méridien solaire traversant l’équateur galactique et la Terre, et s’alignant avec le centre de la galaxie".

Au lever du soleil le 21 décembre 2012, pour la première fois depuis 26.000 ans le Soleil se lèvera pour se joindre à l’intersection de la Voie Lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l’Arbre Sacré, l’Arbre de Vie, un arbre dont toutes les traditions spirituelles du monde se souviennent.

Certains observateurs disent que cet alignement avec le coeur de la galaxie en 2012 ouvrira un canal afin que l’énergie cosmique puisse circuler à travers la Terre, la purifiant ainsi que tout ce qui l’habite, élevant toute chose à un niveau vibratoire supérieur. Carlos nous rappelle: “Ce processus a déjà commencé. Le changement s’accélère maintenant et va continuer à s’accélérer. Si le peuple de la Terre peut atteindre cette date de 2012 en bon état sans avoir trop détruit la planète, nous nous élèverons à un nouveau niveau plus élevé. Mais pour y parvenir, nous devons transformer les forces extrêmement puissantes qui cherchent à bloquer le chemin”.

La date du solstice d’hiver spécifiée sur le calendrier de 2012 ne marque pas la fin du monde.
Beaucoup de personnes ‘extérieures’ qui écrivent au sujet du calendrier Maya font du sensationnalisme avec cette date, mais ils sont ignorants.
Ceux qui savent sont les indigènes aînés chargés de garder la tradition.

Carlos nous dit: “L’économie est désormais une fiction. La première phase de transition de cinq ans d’août 1987 à août 1992 fut le commencement de la destruction du monde matériel. Dix ans plus tard, nous sommes à présent encore plus profondément dans la phase de transition et beaucoup des soi-disant sources de stabilité financières s’avèrent en fait illusoires. Les banques sont faibles. Elles traversent un moment délicat. Il est possible qu’elles s’effondrent mondialement si nous n’y prêtons pas attention. A présent, les gens sont en train de prendre conscience".

Les pôles Nord et Sud sont tous deux en rupture. Le niveau de l’eau dans les océans va monter. Mais simultanément les fonds des océans, en particulier près de Cuba, vont également s’élever. Carlos raconte une histoire concernant l’une des dernières cérémonies Maya du Nouvel An au Guatemala. Il dit que l’un des aînés Mam les plus respectés, qui vit toute l’année dans une grotte de montagne isolée, a voyagé jusqu’à Chichicastenango pour s’adresser aux gens lors de la cérémonie.
L’aîné a prononcé un message simple et direct. Il a appelé les êtres humains à se rassembler pour soutenir la Vie et la Lumière.

“Actuellement chaque personne et chaque groupe suit son propre chemin.
L’aîné venant des montagnes a dit qu’il existe encore de l’espoir si les personnes oeuvrant pour la Lumière parviennent à se rassembler et à s’unir d’une manière ou d’une autre. Nous vivons dans un monde de polarité — jour et nuit, homme et femme, positif et négatif. La lumière et l’obscurité ont besoin l’une de l’autre. Elles forment un équilibre".

“En ce moment-même les énergies du côté obscur sont très puissantes et très déterminées quant à ce qu’elles veulent. Elles ont une vision très claire concernant leurs priorités et leur hiérarchie.
Elles travaillent sous de nombreuses formes afin de nous empêcher de nous connecter en 2012 avec le Cinquième Monde". (
Voir les expériences programmées par le LHC sur la semaine s'étalant du 17 au 21 décembre 2012).

“Du côté de la Lumière tous pensent qu’ils sont les plus importants, que leurs propres compréhensions ou que les compréhensions de leur groupe sont la clé. Il existe une diversité de cultures et d’opinions, et donc de concurrence, de diffusion mais pas de focalisation commune".

Carlos croit que les énergies du côté obscur travaillent dans le but de bloquer l’unité à travers le déni et le matérialisme, qu’elles travaillent également pour détruire ceux qui oeuvrent avec la Lumière pour élever la Terre à un niveau supérieur. Ces énergies obscures aiment l’énergie du vieux Quatrième Monde déclinant, le matérialisme. Elles ne veulent pas que celui-ci change. Elles ne désirent pas l’unité. Elles veulent demeurer à ce stade et sont effrayées par le prochain niveau. (Voir le Pape qui insiste pour instaurer leur Nouvel Ordre Mondial
).

Le pouvoir obscur du Quatrième Monde en déclin ne peut être détruit ou dominé. Il est trop puissant et décidé et vouloir le détruire ou le dominer est une mauvaise stratégie. L’obscurité ne peut être transformée que lorsqu’elle est confrontée à la simplicité et à l’ouverture du coeur.
C’est cela qui conduit à l’unité et c’est un concept clé dans le Monde du Cinquième Soleil.

Carlos a déclaré que l’ère émergente du Cinquième Soleil va attirer l’attention sur un élément très sous-estimé. Tandis que les quatre éléments traditionnels Terre, Air, Feu et Eau ont dominé diverses époques du passé, au temps du Cinquième Soleil il y aura un cinquième élément dont il faudra tenir compte — cet élément est ‘l’ÉTHER’.

Le dictionnaire définit l’éther comme une “substance hypothétique censée occuper tout l’espace, supposée être responsable de la propagation du rayonnement électromagnétique dans l’espace.” Peut-être pourrait-on le définir comme “l’espace entre l’espace”.
Je pense que cela pourrait se manifester par l’alignement des particules chargées par notre système solaire (Soleil) et l’expansion de notre galaxie (Voie Lactée). L’élément ‘éther’ représente l’énergie spirituelle.
(Voir la conférence de Gregg Braden portant sur l'Univers et le langage de la matrice Divine. Le vide n'existe pas, un champs d'énergie unifie tout dans l'univers).

“L’élément du Cinquième Soleil est céleste. Dans l’environnement éthérique il peut y avoir une fusion des polarités. Il n’y aura plus d’obscurité ou de lumière en l’homme mais une unité plus élevée. Mais pour l’instant le royaume des ténèbres n’est pas intéressé par cela. Ils sont organisés pour la bloquer. Ils cherchent à déséquilibrer la Terre et son environnement afin que nous ne puissions pas être prêts pour l’alignement en 2012.”

Nous devons travailler ensemble pour la paix et équilibrer les forces contraires. Nous devons prendre soin de la Terre qui nous nourrit et nous abrite. Il nous faut nous engager profondément, coeur et esprit, dans l’accomplissement de l’unité et je parle d’unité maintenant, afin de pouvoir faire face à l’opposition et préserver la vie”.

“Nous sommes instables — nous ne pouvons désormais plus nous amuser. Notre planète va soit être renouvelée soit ravagée. Il est maintenant temps de nous réveiller et de poser des actes. Chacun d’entre nous est indispensable. Il y a une raison d’être pour chacun de nous ici actuellement. C’est un moment difficile mais très particulier. Nous avons l’opportunité de grandir mais il nous faut être prêts pour ce moment historique.”

Carlos dit: “Les changements qui ont été prophétisés vont se produire, mais ce sont nos attitudes et nos actions qui vont déterminer combien elles seront difficiles ou aisées. Nous devons agir, réaliser des changements et élire des gens pour nous représenter qui comprennent et qui prendront des mesures politiques pour respecter la Terre".

“La méditation et les pratiques spirituelles sont bénéfiques mais l’action également. Il est très important d’être clair par rapport à qui vous êtes et à votre relation à la Terre. Développez-vous en fonction de votre propre tradition et de l’appel de votre coeur. Mais souvenez-vous de respecter les différences et d’oeuvrer pour l’unité. Mangez intelligemment — une grande partie de la nourriture est corrompue de façon soit subtile ou grossière. Prêtez attention à ce que vous mettez dans votre corps. Apprenez à conserver les aliments et à économiser l’énergie. Apprenez quelques bonnes techniques de respiration pour maîtriser votre souffle. Soyez clairs. Suivez une tradition qui possède de profondes racines. Peu importe la tradition, votre coeur vous le dira, mais elle doit avoir de profondes racines".

Nous vivons dans un monde fait d’énergie. Une tâche importante en ce moment est d’apprendre à ressentir ou à voir l’énergie de tous et de tout — celle des gens, des plantes, des animaux. Cela devient de plus en plus important alors que nous nous rapprochons du Monde du Cinquième Soleil, car cette énergie est associée à l’élément de l’éther– le plan où vit et se tisse l’énergie. Allez sur les lieux sacrés de la Terre pour prier pour la paix, ayez du respect pour Elle qui nous fournit notre nourriture, nos vêtements et nos abris. Nous avons besoin de réactiver l’énergie de ces lieux sacrés. C’est notre travail”.

“Une technique de prière simple mais efficace est d’allumer des bougies blanches ou de couleur bleu-ciel. Octroyez-vous un moment de tranquillité. Exprimez votre intention à la flamme et envoyez sa lumière vers les dirigeants qui ont le pouvoir de faire la guerre ou la paix”.

Carlos nous rappelle que cette période est d’une importance cruciale pour l’humanité et la Terre. Chaque personne est importante.

Il explique que les anciens ont ouvert les portes pour que d’autres peuples puissent se rendre en pays Maya et y recevoir la tradition. “Les Mayas ont longtemps apprécié et respecté le fait qu’il y ait d’autres couleurs, d’autres peuples et d’autres systèmes spirituels. Ils savent que le destin du monde Maya est lié à la destinée du monde entier".

La plus grande sagesse se trouve dans la simplicité. Amour, respect, tolérance, partage, gratitude, pardon. Ce n’est ni complexe ni élaboré. La véritable connaissance est gratuite. Elle est encodée dans votre ADN. Tout ce dont vous avez besoin se trouve en vous. Les grands maîtres l’ont dit depuis le début. Trouvez votre coeur et vous trouverez votre chemin”.

Carlos Barrios

Source: www.lettertorobin1.site.aplus.net/id435.html


Traduction française: P.Linda Steketee
Photo: Sarah Perrig

http://www.humanitysteam.fr/Ce-que-les-Anciens-Mayas-dise...

 

L'article est à rapprocher du Livre de Yann Laflèche
Les trois prophéties du 5ème règne ou du 5ème soleil.  

5ème règne.jpg

Interview de Yann Laflèche
http://www.soleil-levant.org/presse/article.php3?id_artic...



08/12/2012

Les plus vieux et plus grands arbres de la planète se meurent. Ah bon ?

 Ils se moquent de qui en parlant des plus vieux et des plus grands arbres de la planète, quand ils ne parlent que d'arbres âgés de 100 à 300 ans ?

 

Les scientifiques vont-ils arrêter de nous faire monter la peur et la culpabilité lorsqu'ils ignorent et ne connaissent pas les réelles causes cosmiques de tous ces changements et du réchauffement dit climatique ?

 

Certes des animaux disparaissent en masse et la bio-diversité change d'aspect, quand de nouvelles espèces apparaissent pour s'adapter aux nouvelles énergies que nous traversons déjà et que nous allons encore traverser. Les nouveaux germes de vie apparaissent quand les anciens disparaissent.

 

Chez l'homme les changements pour s'adapter aux nouvelles énergies passent par l'activation de son ADN.


Les plus vieux et plus grands arbres de la planète se meurent

Le Monde.fr avec AFP | 07.12.2012 à 14h12 • Mis à jour le 07.12.2012 à 14h13

   

Les forêts tempérées de Valdivian au Chili et en Argentine, où pousse l'Alerce, un arbre très rare qui peut vivre pendant 3.000 ans, sont menacées.

Des scientifiques ont mis en garde, vendredi 7 décembre, contre la mortalité alarmante des arbres géants et très anciens, plus grands organismes vivants de la planète, qui abritent quantité d'oiseaux et une riche biodiversité.

 

Ces travaux, menés par des universitaires australiens et américains, ont été publiés dans la revue Science. Ils concluent que partout, les vieux et grands arbres sont menacés de disparition si aucune politique de préservation n'est mise en oeuvre.

 

"C'est un problème mondial qui concerne presque tous les types de forêts", a indiqué David Lindenmayer de l'Université nationale d'Australie, chef du programme. "A l'image des grands animaux comme les éléphants, les tigres ou les cétacés dont la population est en fort déclin, un faisceau d'indices nous montrent que ces arbres courent le même risque".

 

Lire aussi :  Les deux tiers des arbres dans le monde sont menacés de dépérissement

 

M. Lindenmayer a entrepris cette étude avec des collègues de l'Université James Cook en Australie et de l'Université de Washington aux Etats-Unis, après avoir travaillé sur les forêts suédoises à partir de relevés remontant jusqu'aux années 1860.

 

Les chercheurs ont constaté une disparition inquiétante de grands arbres, vieux de 100 à 300 ans, sous toutes les latitudes en Europe, en Amérique du Nord, en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud, en Amérique latine et en Australie. Les sorbiers d'Australie, les pins des Etats-Unis, les séquoias de Californie ou les baobabs de Tanzanie constituent les principales espèces en danger.

 

Les feux de forêts ne sont pas les uniques responsables car le taux de mortalité est dix fois supérieur à la norme, même les années sans feux. Ce phénomène est, selon les scientifiques, le résultat d'une combinaison de facteurs tels que le réchauffement climatique, l'abattage et le besoin en terres agricoles.

 

"Nous sommes en train de parler de la disparition des plus grands organismes vivants de la planète, des plus grandes plantes à fleurs de la planète et d'organismes qui jouent un rôle déterminant dans la régulation et la richesse de notre monde. La tendance est vraiment très préoccupante", a déclaré Bill Laurance de l'Université James Cook.

 

Lire l'entretien avec Bill Laurance :  Les géants de la forêt disparaissent en silence

 

Les grands arbres sont en effet le lieu de nidification et de vie de près de 30% des oiseaux et des animaux de notre écosystème. Ils constituent aussi d'énormes puits de carbone, d'importantes réserves de substrats, ils permettent à une multitude d'organismes vivants de s'épanouir et influencent l'hydrologie.

 

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/12/07/les-plus-vieux-et-plus-grands-arbres-de-la-planete-se-meurent_1801704_3244.html

 

 

Petite banniere 400x50

 

20:02 Publié dans Changements cosmiques et terrestres, Environnement, Nature | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

28/11/2012

ONU: 2012 l'année des extrêmes climatiques

En enlevant du texte de l'article, la bouffonnerie du réchauffement climatique qui serait soi-disant dû à l'homme et en attendant l'année 2013/2014 qui selon les scientifiques de la NASA devrait nous faire connaître d'autres extrêmes climatiques avec l'intensité des explosions et des tempêtes solaires et les conséquences que cela induira sur nos infrastructures actuelles, notamment sur les réseaux électriques et électromagnétiques.


Quelques intempéries et éruption de volcans en cours :

28/11/2012..;Italie , une tornade s’abat sur la ville de Tarente, il y a d'importants dégâts

Vidéo : MEGA TROMBA D'ARIA A TARANTO 28/11/2012


L’éruption du volcan Ploski Tabaltchik, qui fait partie du groupe de volcans Kliutchevskaïa a commencé sur la presqu’île du Kamtchatka ( Extrême-Orient de Russie) .

 
ONU: records de chaleur et fonte extrême de la banquise en 2012

Créé le 28/11/2012 à 12h54 -- Mis à jour le 28/11/2012 à 13h18
Vue d'un iceberg dans un fjord norvégien

Vue d'un iceberg dans un fjord norvégien Martin Bureau afp.com

Des phénomènes extrêmes sont survenus partout dans le monde en 2012, en particulier dans l'hémisphère Nord, entraînant de très nombreux records de chaleur, une fonte record de la banquise arctique et des périodes de froid extrême, a indiqué mercredi l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

"La variabilité naturelle du climat est due à des phénomènes comme El Niño et La Niña qui ont une incidence sur les températures et les précipitations aux échelles saisonnières et annuelles mais ne remettent pas en cause la tendance générale au réchauffement sur le long terme imputable aux changements climatiques anthropiques", soit ceux qui sont liés à l'action humaine, affirme le Secrétaire général de l'OMM, Michel Jarraud, dans sa déclaration annuelle sur le climat.

Les années 2001 à 2011 font ainsi partie des plus chaudes jamais enregistrées et les dix premiers mois de 2012 donnent à penser que cette année ne fera pas exception, pointent les experts de l'agence spécialisée de l'ONU basée à Genève.

La période janvier-octobre 2012 se classe ainsi "au 9e rang des plus chaudes jamais observées depuis le début des relevés en 1850", selon l'OMM. La température moyenne à la surface du globe (terres émergées et océans confondus) pour cette période présente une anomalie estimée à environ 0,45° Celsius au-dessus de la normale calculée pour les années 1961 à 1990 (14,2° Celsius).

Les informations et chiffres définitifs pour 2012 seront publiés en mars 2013. En outre, l'OMM publiera le 4 décembre un rapport décennal sur l'état du climat mondial.

Conséquence de ce réchauffement climatique, la banquise de l'Arctique a atteint le 16 septembre son minimum saisonnier - 3,41 millions de km2, soit l'étendue la plus réduite qui ait été constatée depuis le début des observations par satellite, indique l'OMM, confirmant des données publiées en septembre par le Centre national américain de la neige et de la glace (NSIDC).

La banquise de l'Arctique a ainsi perdu quelque 11,83 millions de km2 entre mars et septembre.

"L'étendue des glaces de l'Arctique a atteint un nouveau minimum record. La banquise a fondu cette année à un rythme alarmant qui met en lumière les profonds bouleversements survenant dans les océans et la biosphère", s'inquiète M. Jarraud.

Son constat est sans appel: "le climat évolue sous nos yeux et continuera de le faire à cause des gaz à effet de serre dont la concentration dans l'atmosphère ne cesse d'augmenter, atteignant une fois encore des niveaux records".

Cette alerte de l'ONU intervient alors que les diplomates de plus de 190 pays sont réunis depuis lundi (jusqu'au 7 décembre) à Doha pour le grand rendez-vous climat annuel qui devra décider de l'avenir du protocole de Kyoto et esquisser les bases d'un vaste accord prévu en 2015, auquel participeraient cette fois-ci tous les grands pollueurs de la planète.

Signé en 1997, le protocole de Kyoto est le seul traité légalement contraignant fixant des objectifs chiffrés de réduction d'émissions de GES aux pays industrialisés.

Car si l'année 2012 a débuté par un épisode La Niña d'intensité faible à modérée, qui a pour conséquence de refroidir le climat, depuis avril "la température moyenne à la surface des terres et des océans a continué d'augmenter mois après mois", souligne l'OMM.

Ainsi, la moyenne semestrielle pour les mois de mai à octobre 2012 se classe parmi les quatre plus élevées jamais enregistrées pour cette période de l'année.

Des températures supérieures à la moyenne ont été enregistrées sur la majeure partie de la planète, plus particulièrement en Amérique du Nord (à l'exception de l'Alaska), en Europe méridionale, dans l'ouest et le centre de la Russie et dans le nord-ouest de l'Asie.

Ces vagues de chaleur ont provoqué de nombreuses sécheresses, mais aussi des inondations en raison des fortes pluies provoquées par une atmosphère plus chaude donc plus humide.

En outre, le bassin de l'Atlantique a connu pour la troisième année consécutive une période des ouragans plus active que la normale, avec 19 tempêtes dont 10 ouragans dont Sandy. L'Asie orientale a aussi été frappée par de puissants typhons, déversant des pluies torrentielles.

L'année 2012 aura été aussi marquée par des chutes de neige et un froid extrême de fin janvier à mi-février, notamment en Russie et en Europe, avec des températures inférieures allant jusqu'à -50° Celsius.

© 2012 AFP