Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2009

Nibiru, Planète X, 2012

Nibiru
 
Son existence a d’ailleurs été confirmée à différentes reprises par la NASA et, depuis quelques mois, il est même désormais possible de l’apercevoir par intermittence à l’aide d’un télescope de taille moyenne, sans que l’on puisse toutefois encore l’identifier avec précision. Car le gigantesque corps découvert en direction d’Orion est si mystérieux que les astronomes ne savent pas encore s'il s'agit d'une planète, d'une comète géante, d'une ''proto-étoile'' (c’est-à-dire d’un corps céleste ne s’étant pas suffisamment réchauffé pour devenir une véritable étoile), ou d’un système formé d’une naine de couleur brunâtre enveloppée de poussière et entraînant une planète dans son orbite. ''Nous savons qu’elle est là, qu’elle se rapproche de nous, mais nous ne savons pas ce qu’elle est.'' a récemment reconnu Gerry Neugebauer, directeur scientifique de l'IRAS.

Nibiru revient donc vers nous. Elle est désormais relativement proche, tout juste au-delà de Pluton.
http://www.jacquesfortier.com/zweb/jf/Lectures/NibiruExplication.html

La planète Nibiru arrive confessions d’un agent secret du vatican
http://area51blog.wordpress.com/2008/03/29/la-planete-nibiru-arrive-confessions-dun-agent-secret-du-vatican/

Archives pour la catégorie NIBIRU LA PLANETE X
http://johndoe2012.unblog.fr/tag/nibiru/
 
Playlist Nibiru 2012

Voyage dans l'espace - La Terre en danger - Arte

Voyage dans l'espace (1/3) - 1. La vie extraterrestre


Comment fonctionne notre galaxie ? Une série pour comprendre l'histoire du système solaire et l'avenir de la Terre, à suivre jusqu'au 8 février.




 Tandis que chercheurs et spécialistes évoquent les avancées de l'astronomie et de l'astrophysique, l'acteur américain Sam Neill (Jurassic park) explique les mystères de notre univers et anticipe l'avenir. Un voyage intersidéral mêlant décors naturels et images en 3D.


***************************
Voyage dans l'espace
Série documentaire de Richard Burke-Ward
(Royaume-Uni, 2003, 3x43mn)
Production : BBC
ARTE FRANCE
(Rediffusion du 8 mars 2004)
****************************

Voyage dans l'espace (2/3) 2. La Terre en danger




Comment fonctionne notre galaxie ? Une série pour comprendre l'histoire du système solaire et l'avenir de la Terre, à suivre jusqu'au 8 février.


Des phénomènes terrifiants pourraient mettre en péril notre planète : percussion par des astéroïdes, réchauffement intensif dû au rapprochement du soleil, engloutissement par des trous noirs… L'humanité pourra-t-elle échapper à ces catastrophes ?

 Tous les éléments qui constituent notre planète et les formes de vie qui s'y sont développées proviennent de l’explosion d’une étoile géante. Comment les comètes ont-elles fertilisé la Terre et donné naissance à notre existence ? Ce phénomène a-t-il pu se produire sur d'autres planètes ?


Danger dans l'Espace, La Terre en danger - 1 de 3
http://www.dailymotion.com/video/x8adlv_danger-dans-lespace-la-terre-en-dan_news

Danger dans l'Espace, La Terre en danger - 2 de 3
http://www.dailymotion.com/video/x8ace5_danger-dans-lespace-la-terre-en-dan_news

Danger dans l'Espace, La Terre en danger - 3 de 3
http://www.dailymotion.com/video/x8acce_danger-dans-lespace-la-terre-en-dan_news

Voyage dans l'espace (3/3) 3. Notre destinée


Dernier volet du voyage dans le système solaire, pour comprendre comment l'homme va pouvoir coloniser d'autres planètes.




Notre soleil pourrait bien s’éteindre un jour, emportant avec lui toute l’humanité. Les prochaines générations devront alors tenter de trouver une autre planète. Cette colonisation est-elle possible ? Comment se fera-t-elle ? Quelles nouvelles technologies devra-t-on inventer ? Pour sa dernière étape, Voyage dans l'espace anticipe sur nos avenirs possibles.

Source : http://www.arte.tv/fr/science/voyage-dans-l-espace/1135362,CmC=1094408.html

30/01/2009

Astronomie : La comète Lulin arrive

lulin22012009logs.jpg

Déjà bien visible aux jumelles, la comète Lulin promet de devenir prochainement perceptible à l’œil nu. Actuellement située dans la constellation de la Balance, elle s’observe en fin de nuit, autour de 6-7h (heure légale), vers le sud.

Découverte le 11 juin 2007, la comète Lulin fait partie de ces astres mal connus, dont le comportement est difficile à prévoir avec certitude. Selon les différents modèles, sa magnitude devrait être comprise fin janvier 2009 entre 6,5 et 7,5, mais une bonne surprise peut survenir à tout instant, au gré de ses sautes d’humeur. En tout état de cause, son éclat est déjà suffisant pour envisager de belles observations aux jumelles ou dans un télescope à faible grossissement.

En février, son éclat va continuer à progresser. Il devrait atteindre la magnitude 5 à la fin du mois. Sous un bon ciel, Lulin sera alors facilement perceptible à l’œil nu. Pour plus de détails sur sa visibilité, consultez le numéro de février de Ciel et Espace, page 68.
Pour connaître la liste des points de vente de la revue, rendez-vous sur trouverlapresse.com

Astronomie : Découverte d’une planète naine au-delà de Neptune

Une équipe américaine annonce la découverte d’un objet situé au-delà de Neptune. Il se trouve actuellement à 85 unités astronomiques (UA) du Soleil, soit 2,5 fois la distance de Pluton. Ses caractéristiques le classent parmi le groupe des planètes naines, qui compte déjà cinq membres (Éris, Pluton, Makemake, Haumea et Cérès).

Désignée sous le matricule 2007OR10, la nouvelle venue a une magnitude absolue de 1,9, qui la place au 7e rang des objets transneptuniens devant Quaoar (large de 1250 km). Pour connaître sa taille réelle, les chercheurs doivent déterminer la réflectivité de son sol (albédo) grâce à des observations dans l’infrarouge. Néanmoins, ils estiment cette taille entre 1200 et 1600km. C’est donc l’un des 30 plus gros corps du Système solaire, toutes catégories confondues.

Cette planète naine circule sur une orbite fortement excentrée comparable à celle d’Eris. Elle tourne autour de notre étoile en 557 années. Elle s'en approche au mieux à 34 UA, c’est-à-dire une distance comparable à celle de Pluton. À l’inverse, elle s’en éloigne jusqu’à 101 UA, et devient alors le deuxième objet connu le plus lointain du Système solaire après Sedna (dont les caractéristiques physiques sont proches).

Cette découverte montre notre méconnaissance des confins du Système solaire. La découverte du premier transneptunien autre que Pluton date de 1992. Michael Brown, du Caltech, codécouvreur de 2007OR10, estime à 50 le nombre de ces objets. Nous ne sommes qu’au début d’un long inventaire.

sednas.jpg

Vue artistique d'un transneptunien. Crédit : NASA/JPL/CALTECH/Ciel et Espace

JL Dauvergne, le 29 janvier 2009

Source :
http://www.cieletespace.fr/evenement/2805_decouverte-d-un...

 

L'ionosphère se contracte

L'ionosphère se contracte

La frontière entre la haute atmosphère de la Terre et l'espace interplanétaire s'est considérablement abaissée, révèlent les données du satellite Air Force de la Nasa : elle se trouve aujourd'hui autour de 420 km d'altitude durant la nuit et 800 km le jour, contre 640 km et 960 km avant avril 2008. Ce «tassement» ionosphérique serait dû à l'activité ultraviolette du Soleil

Source : http://sciencesetavenirmensuel.nouvelobs.com/hebdo/parution/p744/articles/a392277.html