Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2014

La vie sur Terre a été apportée par des météorites

Encore une preuve que la vie sur Terre provient de l'UNIVERS et non pas d'un Dieu Unique qui nous aurait soi-disant créés !

Nous sommes tous des extraterrestres en mission d'évolution sur la planète Terre  ! 

Le 25 novembre 2014 à 18:09

La vie sur Terre a été apportée par des météorites

La vie sur Terre a été apportée par des météorites

Par La Voix de la Russie | Des chercheurs russes affirment que la vie sur Terre a été apportée par des météorites. Ils en ont reçu des preuves après le retour de l'orbite du satellite Foton-M4. Les bactéries envoyées dans l'espace ont survécu et sont revenues sur Terre. Il s'agit de la première expérience réussie de ce genre au monde.

Des micro-organismes ont déjà voyagé dans l'espace. Mais les tentatives précédentes n'ont pas réussi : ils ne sont pas revenus vivants. Les organismes ne restent pas indemnes sur la surface d'un corps céleste exposés à l'irradiation et à des températures extrêmes lors de l'entrée dans l'atmosphère. Les fragments du météorite Tchéliabinsk tombé en février 2013 dans l'Oural ont été complètement fondus. De quelle vie peut-il être question !

Les chercheurs ont eu l'idée de placer les bactéries à l'intérieur d'un minéral. L'idée a été réalisée pendant l'expérience du Foton-M4. Pendant deux mois le satellite a évolué sur une orbite à hauteur de l'ISS ayant sur sa coque des capsules en basalte imitant un météorite et renfermant des micro-organismes, a raconté à La Voix de la Russie le chercheur en chef de l'Institut de microbiologie de l'Académie des sciences de Russie Alexandre Slobodkine :

« Nous avons fabriqué des capsules en basalte et avons placé là-dedans des bactéries pour voir comment elles allaient survivre et pour savoir si une épaisseur des capsules de 1 cm était suffisante pour que les micro-organismes survivent lors de l'entrée du météorite artificiel dans les couches denses de l'atmosphère. Le basalte peut être fondu, mais à l'intérieur la température n'atteint pas la grandeur alors que tout brûle. La plupart des bactéries ont brûlé, mais quelques unes ont survécu ».

Trois mini-conteneurs seulement renfermaient des organismes vivants, tous thermophiles, explique le chercheur :

«Le micro-organisme qui a survécu a une capacité de sporulation. En plus, ce sont des spores et non pas des cellules végétatives qui ont survécu. Les spores sont plus résistantes à la chaleur. En outre, le micro-organisme est thermophile, dans les conditions terrestres il se développe à des températures élevées, de l'ordre de 70 degrés. Les spores en question sont les plus résistantes à la chaleur ».

Selon le participant à l'expérience, les hypothèses sur l'origine extraterrestre de la vie existent depuis longtemps. Mais jusqu'à présent il n'y avait pas de réponse à la question de savoir comment elle pouvait être apportée. Il est clair que ce n'est pas sur la surface d'un corps céleste. Mais comment alors ? A quelle profondeur ? Il s'est avéré qu'un seul centimètre suffisait pour protéger des micro-organismes. Les spécialistes s'abstiennent de faire des déclarations retentissantes comme « la vie est un virus apporté de l'espace ». Ils ne considèrent pas le résultat obtenu comme une preuve définitive de l'origine extraterrestre de notre civilisation. Selon eux, « c'est le premier résultat positif permettant de se rapprocher des caractéristiques réelles du processus ». Les microbiologistes russes se proposent de poursuivre les études et de répéter l'expérimentation.

Source :  http://french.ruvr.ru/2014_11_25/La-vie-sur-Terre-a-ete-apportee-par-des-meteorites-7604/

 

Des scientifiques découvrent un bouclier invisible à proximité de la Terre, et se demandent comment il s’est formé !

 

Allons savoir ce qu'ils nous fabriquent encore avec ce bouclier invisible ? Nous enfermer dans leur matrice pour nous empêcher d'évoluer ?

 
Ça me fait penser au système de bouclier Arcnet, dans le film « men in blacks » (oui, celui dont le 1er ministre russe dmitri Medvedev a dit que c’est la réalité : https://www.youtube.com/watch?v=Lzk0Jh4ODjU) un système de défense pour la Terre que K doit placer au sommet de la fusée Apollo 11 afin de le déployer : quand on voit comme hier que la science fiction n’a même pas assez d’imagination pour décrire le réel 

 

Ca me fait aussi penser à ce docu impressionnant :

De la Terre à la Lune: Histoire D’une Machination

https://www.youtube.com/watch?v=5aB_8kr09FA

 

Lire la suite

20/11/2014

Un corps céleste géant entre dans le système solaire ? Nibiru la planète des ANNUNAKIS ?

Un astronome professionnel qui travaille pour une organisation gouvernementale, lance une alerte anonyme en vidéo pour prévenir que les perturbations connues par le Soleil, Uranus et d'autres planètes de notre système solaire sont dues à l'arrivée d'une planète massive dans notre système solaire et que la mission Rosetta/Philae a pour but d'étudier cette planète.

Ce qui peut en effet expliquer, non seulement les perturbations climatiques connues sur Terre mais aussi, l'inversion des pôles magnétiques terrestres en cours.

S'agirait-il de Nibiru, la planète des ANNUNAKIS dont l'arrivée est annoncée depuis quelques années déjà et qui a un cycle de révolution autour de notre Système Solaire de 2600 ans ?

Ce qui pourrait expliquer pourquoi les Illuminati accélèrent leurs plans pour nous instaurer leur Nouvel Ordre Mondial quitte à déclencher une guerre nucléaire mondiale, car ils ont promis à leurs Dieux de leur livrer la Terre et ses richesses pour leur retour.

Restons à l'écoute !

En lien avec le précédent article :

* - Des tempêtes monstrueuses sur Uranus depuis cet été !

 

Un corps céleste géant entre dans le système solaire ?

L’info reste à vérifier. Sous couvert d’anonymat, et on comprend pourquoi, un astronome dévoile la découverte d’une planète géante derrière Saturne. Le gouvernement US serait au courant.

Si d’autres personnes ont des infos là-dessus, ça serait sympa de les envoyer.

 

11/19/14 LEAKED! GIANT BODY BEHIND SATURN ENTERING SOLAR SYSTEM - COVERUP


Traduction rapide de ce que dit l’astronome :

Mon nom est Ken et je travaille comme astronome pour une agence gouvernementale.

Nous faisions des recherches suite à d’importants changements des planètes dans le système solaire et nous avons découvert une perturbation très importante sur Uranus.

Cette image a été prise début Novembre 2014.

Nous n’avions jamais vu autant de perturbations sur Uranus.

Ensuite nous avons trouvé que derrière Saturne un énorme objet arrivait dans notre système solaire.

Sur l’image vous voyez un halo, et quand nous augmentons la luminosité vous pouvez voir qu’il s'agit d’une énorme planète.

Pour info, la mission sur la comète 67P est une couverture, la réelle mission de Rosetta/Philae est d’étudier cette planète. Et ça, je peux vous l’assurer à 100%.

Cet objet est massif et solide dans sa forme, il ne s’agit pas d’un gaz.

Je ne suis pas sûr qu’il s’agisse d’une planète, mais cela en a les caractéristiques.

Je risque une possible arrestation. Je filme avec mon tel portable mon écran car les ordinateurs sont protégés et je ne peux en extraire aucune donnée.

Le système solaire est affecté par cet objet quel qu’il soit.

Source :

 

 

Des tempêtes monstrueuses sur Uranus depuis cet été !

Depuis cet été des tempêtes monstrueuses agitent l'atmosphère d'Uranus. Astronomes professionnels et amateurs, se mettent en observation depuis lors.

A vos télescopes observateurs amateurs : l'Univers nous parle ! Entre le Soleil qui fait des siennes et Uranus qui le suit, nous ne serions pas étonnés que toutes les planètes soient touchées.

Une explication aux perturbations climatiques et à l'inversion des pôles magnétiques terrestres ?

 

Des tempêtes monstrueuses sur Uranus

Par Joël Ignasse

Publié le 18-11-2014 à 14h00Mis à jour à 15h44

Depuis cet été, de gigantesques tempêtes agitent l'atmosphère d'Uranus. Elles sont si grosses que même les astronomes amateurs peuvent les repérer.

 

La tache brillante sur la surface d'Uranus est une gigantesque tempête. Imke de Pater (UC Berkeley) & Keck Observatory images.

La tache brillante sur la surface d'Uranus est une gigantesque tempête. Imke de Pater (UC Berkeley) & Keck Observatory images

 

MYSTÉRIEUSE. Uranus, la 7ème planète du système solaire, est une géante de glace encore bien mystérieuse. Seule la sonde Voyager 2 a pu l'explorer de près et fournir des images qui ont révélé une planète sans caractéristique particulière en lumière visible, sans couches nuageuses ou tempêtes. 

Pourtant depuis cet été, l'atmosphère d'Uranus est le siège d'une activité violente et inexpliquée avec des tempêtes géantes qui sont visibles depuis la Terre par les astronomes, professionnels et amateurs.

Une tache brillante sur un disque normalement bleu


Les premières tempêtes ont été détectées par l'observatoire Keck les 5 et 6 août derniers. Elles apparaissent comme des taches lumineuses sur la surface de l'hémisphère nord d'Uranus. En deux jours les astronomes en repéré huit évènements climatiques. Et quand la nouvelle est arrivé aux oreilles des astronomes amateurs ces derniers ont pointé leurs télescopes, ils ont également pu confirmer l'existence de tempêtes.


Images prises par un astronome amateur en Australie, en septembre dernier.  Anthony Wesley, Murrumbateman.

 

Les dernières observations réalisées courant octobre montrent toujours la présence de phénomènes très violents. Leur origine reste pour l'heure mal définie : a priori Uranus n'a pas de source de chaleur interne et la planète a dépassé depuis plus de sept ans son périhélie (distance la plus proche au Soleil).


La chaleur du Soleil est donc sa seule source d'énergie et ne peut expliquer l'intensité des tempêtes observées.
"Ces observations inattendues nous rappellent que nous ne comprenons pas grand-chose à la dynamique atmosphérique des planètes extérieures" écrivent les astronomes de l'Université de Californie qui publient une étude sur ce mystère.

 

 

18/11/2014

La vie : origine et distribution possible dans l'univers par André Brack - Astrobiologiste

BRACK André

Astrobiologiste

Spécialiste en exobiologie

 

Sa biographie sur Futura Sciences : ICI

 

Il y a environ 4 milliards d'années, se développèrent dans l'eau terrestre des structures capables de se reproduire et d'évoluer. L'omniprésence de la cellule dans tous les systèmes vivants suggère un ancêtre commun de type cellulaire. Dans la mesure où la formation des ARN/ADN porteurs de la mémoire cellulaire apparaît comme peu probable dans l'eau de la Terre primitive, on peut penser que la vie primitive émergea de structures plus simples que la cellule et l'ARN. La simplicité de ces structures suggère qu'elles ont de réelles chances d'apparaître et de se développer chaque fois que sont réunies les conditions qui ont contribué à l'apparition de la vie terrestre : eau liquide, atmosphère, micrométéorites et/ou sources hydrothermales sous-marines. Ces conditions existaient vraisemblablement sur Mars il y a 4 milliards d'années et existent peut-être encore aujourd'hui sous la calotte glaciaire d'Europe, l'une des lunes de Jupiter. Les 83 molécules organiques détectées dans le milieu interstellaire par radioastronomie et la découverte d'une vingtaine de planètes extrasolaires permettent d'envisager la présence de vie au-delà du système solaire.
 

 

http://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoir...