Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2015

Pour le général Ivachov, « l’attentat à Charlie Hebdo est l’œuvre de mercenaires »

 

Nous vous rappelons que ce sont les services secrets russes qui ont communiqué leurs informations sur les attentats atomiques perpétrés aux USA par le Mossad, Israël avec la complicité de BUSH, aux renseignements US dont aux Veterans Today qui traitent de cette affaire sur leur site. 

 

Quelques rappels de liens :

*- Révélations choc sur le 11 septembre. La Russie ouvre ses dossiers sur le 11 Septembre nucléaire et la prolifération israélienne.

*- SCOOP ! Bush et le Mossad avaient planifié les attentats du 11/9/2001 !

* - Quand Gordon Duff de Veterans Today balance la vérité à Damas sur les Illuminati et Israël ! Une onde de choc planétaire pour nous réveiller !

 

Pour le général Ivachov, « l’attentat à Charlie Hebdo est l’œuvre de mercenaires »

 

8 janvier 2015


Nous relayons cette opinion car elle émane du général Leonid Ivashov, qui était le chef d’état-major de l’armée russe au moment des attentats du 11 septembre 2001.

Pour le général Ivachov, « l’attentat à Charlie Hebdo est l’œuvre de mercenaires »

Ivashov a toujours dit que ces attentats émanaient de l’intérieur du complexe militaro-industriel des États-Unis ; il a participé à bon nombre de conférences pour la paix, dont la conférence Axis for Peace, à Bruxelles en 2005, et il est un de ceux qui en savent beaucoup sur pas mal de choses. Il est toujours bon d’écouter et de noter ce qu’il dit…

« L’attaque terroriste menée en France est l’œuvre de mercenaires, recrutés par les États-Unis ou Israël, dont l’objectif est de détruire l’image de l’Islam », a estimé le général Ivachov, vice-président de l’Académie des questions géopolitiques.

« Aucun vrai musulman ne se livre à de tels actes », a-t-il précisé.

« Les vrais musulmans ne sont pas à l’origine de tels actes, ce sont plutôt d’autres forces. Il se pourrait qu’Israël et les États-Unis soient dernière ces actes », a-t-il indiqué.

Et Ivachov de poursuivre :

Actuellement, nous assistons à une guerre des civilisations. Ce qui se déroule, depuis les États-Unis jusqu’au Moyen-Orient en passant par l’Afrique du Nord, est une tentative d’anéantir la civilisation islamique. Tout comme ce qui se passe actuellement en Ukraine ; l’objectif reste le même. En effet, l’incident survenu à Paris n’est pas la guerre des musulmans contre l’islam. Cet incident est plutôt l’œuvre de mercenaires et de personnes fanatiques et extrémistes. C’est un acte bien calculé, commis par des mercenaires qui, en contrepartie d’argent, se livrent à de tels actes. Ce sont des islamistes extrémistes, qui ne comprennent rien à la culture authentique islamique. Ils se servent du nom de l’islam comme d’un instrument.

La controverse des caricatures et l’outrage fait à l’Islam sont les seuls prétextes, pour donner à de tels incidents un aspect idéologique.

«Il est bien évident que l’Islam n’est pas derrière cet incident. Cet incident est, fort probablement, une opération organisée par les Etats-Unis,  pour porter atteinte à la culture et à l’image de l’Islam,  dans le but de soulever la nation européenne contre l’Islam. Ils font, ainsi, d’une pierre deux coups. Il est probable que les agents de sécurité d’Israël y soient impliqués. Tout comme nous sommes témoins, aujourd’hui, en Europe, et pour différentes raisons, de l’exacerbation du sentiment anti-israélien. L’une  des raisons de cette exacerbation, ce sont les actes de ce régime, au Moyen-Orient, commis avec l’aide des Etats-Unis, ayant conduit à l’exode d’un grand nombre d’immigrants vers le continent  européen. C’est pour cette raison que les Américains et  les Européens ne sont pas, pour autant, satisfaits d’Israël, la reconnaissance, par certains pays européens, de l’Etat indépendant palestinien, assénant un autre coup à l’image des Etats-Unis et d’Israël.

Source : ICI

Ananalyse de Quenel+

Cette théorie tout à fait plausible d’une attaque sous faux drapeau, grâce au renfort de présumés fondamentalistes encagoulés prônant la vengeance du prophète Mohamed vis-à-vis d’une caricature datant de 2006, peut nous amener à nous interroger sur le temps de réaction relativement long et le pourquoi avoir attendu ce moment précis.

La concomitance et la préparation mentale des citoyens, par le biais de la mise en avant du conflit palestinien l’été dernier, les prétendues exécutions de journalistes par l’EIIL, la parution ultramédiatisée d’un livre déclarant la guerre civile inéluctable contre la religion islamique sur notre sol national, ainsi que les pseudos attentats de déséquilibrés ou de simples accidents de la circulation où un Allah Akbar crié par l’assaillant aurait été entendu dans une voiture vitres fermées fonçant à toute allure dans la foule, ont permis d’imprimer dans le subconscient de chaque citoyen qu’il était impossible d’échapper à cette fatalité, rendant ainsi inconcevable de ne pas être submergé par l’émotion suscité par un présumé attentat au sein de notre nation bien aimée, sans quoi votre rationalité, votre recul et votre sang-froid ne peuvent être analysés que comme de l’inhumanité.

À ce stade, le hasard n’a plus sa place et n’est plus que réservé à ceux qui sommeillent, obnubilés par un film hollywoodien grandeur nature, ne voyant plus que ce qui stimule leur peur et occultant ce qui pourrait leur faire subir un réveil à base d’électrochocs par une simple question : « À qui profite le crime ? »

Le 7 janvier 2015 restera une journée bien Mossad…

 

 

Après les passeports indestructibles et magiques du 11 septembre, la carte d'identité de Saïd Kouachi

 

Au passage et fait encore troublant, un commissaire qui travaillait sur l'affaire Charlie Hebdo se serait "suicidé" !

Nous sommes en droit de nous demander s'il n'a pas été un peu aidé ou s'il fallait éliminer un témoin gênant qui refusait de travestir la vérité sur un attentat qui pourrait avoir été préparé de l'intérieur, comme aux USA avec Bush et le Mossad ?

*- Un commissaire qui travaillait sur l'affaire Charlie Hebdo s'est suicidé

Après les passeports indestructibles et magiques du 11 septembre, la carte d'identité de Saïd Kouachi


Publié le 8 Janvier 2015

Toutes les petites crapules du monde savent que lorsqu'ils envisagent de commettre le moindre des larcins, ils doivent sortir de leur tanière en mode « anonyme », sans carte d'identité, ne serait-ce que pour éviter de la perdre bêtement pendant une éventuelle course-poursuite avec la police.

https://labavedukrapo.files.wordpress.com/2015/01/cnifb.jpg?w=646&h=457

Illustration : Krapo (son site)


Mais bizarrement, ce principe de bon sens a bien du mal à faire son chemin chez les terroristes de tous poils, et notamment dans l'affaire de la récente attaque du journal satirique Charlie Hebdo, puisque selon FranceTVinfo, « les enquêteurs ont retrouvé la carte d'identité de l'aîné, Saïd, dans la voiture abandonnée par les suspects porte de Pantin, dans le nord-est de Paris ».

« Faute grave ! », s'exclamerait Dieudo. Nos cerveaux malades de sombres complotistes haineux s'agitent dans tous les sens ; les terroristes chercheraient-ils à se faire prendre ? Ou bien s'agit-il d'une carte d'identité volée et destinée à semer de fausses pistes ? Dans ce dernier cas, la personne représentée sur ce document ne serait-elle pas un coupable idéal, « proche des services » et dont on voudrait se débarrasser ? Encore une fois, c'est FranceTVinfo qui nous apprend, dans le même article, qu' « à partir de cette carte d'identité, la police s'aperçoit qu'il s'agit de vieilles connaissances des services antiterroristes »... S'agirait-il de terroristes connus et surveillés par les autorités, ou bien carrément d'agents des « services » ?

En tout cas, ce n'est pas la première fois que des terroristes « oublient » malencontreusement des documents qui permettraient de les identifier de manière formelle sur le lieu-même de leurs forfaits, puisque ce fut le cas pour les attentats du 11-Septembre n’est-ce pas Jean-Marie Bigard ?   


Nous appelons donc les lecteurs de Quenel+ à la plus grande prudence et à la plus grande retenue en ce qui concerne cette affaire. Compte tenu des circonstances, il est urgent de ne rien conclure sur cet événement tragique, à part que des incohérences commencent déjà à poindre dans l’enquête.

Quenelplus

08/01/2015

Désintox - Emission spéciale Charlie Hebdo

En raison de l'actualité, Jean-Michel Vernochet, écrivain et journaliste, a modifié le format de sa troisième émission « désintox » pour traiter de l'attentat contre Charlie Hebdo.


 

 

CHARLIE-HEBDO ou « la trahison des clercs » par Jacob COHEN !

Un bravo spécial au toujours excellent Jacob Cohen, qui a bien du mérite, vu ses origines...

 

CHARLIE-HEBDO ou « la trahison des clercs » par Jacob COHEN !

mercredi 7 janvier 2015

J’emprunte ce titre à un livre des années 20 et dans lequel l’auteur critique les intellectuels de l’époque de se détourner du combat politique.

Quel rapport avec l’attentat d’aujourd’hui ?

Il se trouve que Charlie-Hebdo, journal satirique, anarchiste, révolutionnaire, caustique, ennemi de tous les pouvoirs et dénonciateur de tous les abus (pour vous donner une idée, il fut le 1er à dénoncer le nucléaire et à combattre la croissance capitalistique dès la fin des années 60, sans compter ses superbes « Unes » ses dessinateurs comme Reiser ou son pseudo philosophe anar qui tournait tout en dérision : le professeur Choron), une véritable institution de l’esprit révolutionnaire gaulois, ce magazine donc a été pris en otage par un certain Philippe Val, qui avait des casseroles à se faire pardonner, et qui s’est mis au service de BHL, transformant Charlie-Hebdo en organe pro-sioniste, dénigrant les Arabes et en particulier les Palestiniens, adorant le CRIF et ses valets, poussant sa logique jusqu’à reprendre la bannière de l’islamophobie gratuite et délirante, vomissant tout ce qui représentait l’islam ou les musulmans. Il paraît, Sarkozy l’avait dit vous voyez donc le lien, que la liberté d’expression est à ce prix. Sauf que ce principe s’est toujours arrêté au seuil des synagogues, de l’ancien testament, du régime sioniste, de la Shoah, etc. pour ne pas faire de peine à ceux « qui ont beaucoup souffert ».


La morale de l’histoire, et on peut étendre ce principe à d’autres collabos, Philippe Val a été nommé directeur de France Inter. Et Charlie-Hebdo a poursuivi dans cette belle voie de la collaboration avec les puissants du moment, ce qui lui a apporté soutiens financiers médiatiques et politiques.

Ce n’est pas la 1ère fois que le lobby judéo-sioniste réussit à « retourner » un organe de presse, comme on « retourne » un espion. Je citerai 2 exemples qui me semblent particulièrement révélateurs. D’abord « Les Lettes Modernes », revue créée après la guerre par Jean-Paul Sartre et qui représentait le summum de la réflexion anti-impérialiste. Revue reprise par Claude Lanzmann, l’auteur du film « Shoah » qui lui a rapporté des millions, et qui en a fait un torchon au service du sionisme. L’autre exemple c’est Libération sur lequel je ne m’étendrai pas tellement sa collusion avec le sionisme est flagrante et sa haine de l’islam incommensurable.

Ces campagnes de propagande islamophobe et de soutien à l’Amérique et à Israël ont pour conséquence de créer un climat détestable et de susciter des pulsions de violence et de revanche aveugle. Ce que l’on reproche généralement au « terrorisme ». Phénomène bien connu des sociétés sous domination impérialiste et qui n’ont aucun moyen de se défendre. Le « terrorisme » est créé et alimenté, intentionnellement ou non, par des forces dominantes qui peuvent ainsi se retourner contre la « sauvagerie » des dominés. Que l’on pense aux habitants de Gaza. Qu’avaient derrière la tête ceux qui ont détruit l’Irak et la Libye et mènent des guerres en Afrique ? Pourquoi la France participe à ces combats et au profit de qui ? Pourquoi ce harcèlement constant des musulmans et ces campagnes de dénigrement ? Si ce n’est en grande partie pour complaire au lobby judéo-sioniste, à l’Amérique et à Israël.

 

Charlie-Hebdo, à l’image de tous les médias en France, portent une énorme responsabilité dans ce chaos généralisé. À force de jouer avec le feu au profit d’intérêts qui ne sont pas ceux du peuple de France, on aboutit à des attentats et on risque la guerre civile. Il serait temps que les « clercs », ceux qui ont une responsabilité intellectuelle soient ramenés à la raison.

 

Jacob COHEN

 

7 janvier 2015 

 

 

Je suis Charli…sraël ? Vous avez dit liberté d'expression, vraiment ?

La république maçonnique est outrée par cette atteinte insoutenable à la liberté d'expression après le false flag bien orchestré au siège de Charlie Hebdo !

On utilise les grands mots quand il s'agit de laisser prospérer les officines terroristes de propagande au profit des lobbys sionistes par lesquels elles sont financés y compris par les citoyens, lesdites officines bénéficiant des largesses de l'état qui les subventionne. En revanche en ce qui concerne la liberté d'expression des citoyens, il faut qu'ils se la ferment notamment sur le net puisque lorsqu'il s'agit de nous avoir pondu une loi durant les vacances de Noël, permettant à l'état nazi de fermer sur décision administrative,  les sites ou blogs dérangeants sans passer par la Justice ou les décisions des magistrats.

Du reste dans un pays où la séparation des pouvoirs de l'état n'est pas respectée, entre le pouvoir législatif (la rédaction des lois), le pouvoir exécutif, (les politiques) et le pouvoir Judiciaire, nous pouvons dire que la Constitution n'existe pas, ni la démocratie, et que nous sommes en dictature tout simplement ! Aujourd'hui, les francs-maçons, ont accordé un nouveau pouvoir aux merdias aux ordres des lobbys qui est devenu le 4ème Pouvoir !

* - Le cadeau de Noël du Gouvernement aux Français : la surveillance !

Sans parler de cela aussi :

*- La Puce - Citoyens sous haute surveillance

Est-ce que l'on a fait nous révolter pour tous les journalistes d'investigation qui ont été tués dans le monde en 2014 et notamment les russes qui sont empêchés de faire leur travail en Ukraine et ceux qui ont été purement et simplement éliminés ?

* - 35 journalistes russes sont interdits d'entrée en Ukraine ...

* - Ukraine: le journaliste russe Andreï Stenine retrouvé mort ...

* - Un journaliste russe tué dans l'est de l'Ukraine - Le Monde

* - UKRAINE • Deux journalistes russes tués près de Louhansk ...

*-  118 journalistes tués dans le monde en 2

*- ALERTE - 2 journalistes tunisiens assassinés par la branche libyenne de l'EI
La branche libyenne de l'EI affirme avoir exécuté deux journalistes tunisiens, le 8/01/2014


Je suis Charli…sraël?

L'égrégore fonctionne à plein

L’égrégore fonctionne à plein

Les réseaux sociaux cultivent l’effet de masse pour le meilleur et pour le pire. Dans les affaires politiques de ce monde c’est souvent pour le pire et l’attentat chez Charlie hebdo n’y coupe pas. La vignette « Je suis Charlie » a donc fait un tabac sur les réseaux chez les soi-disant (les pauvres) défenseurs de la liberté d’expression. Ils n’ont pas compris qu’ils étaient manipulés encore une fois et par toujours les mêmes…

Ce n'est qu'une caricature et j'ai le droit avec moi!

Ce n’est qu’une caricature et j’ai le droit avec moi!

« Je suis Charlie » écrit en hébreux, et en déplaçant les lettres, veut dire « Je suis Israël ». C’est un message clair envoyé par la communauté juive internationale pour amener le goy à pleurer sur Israël ce pays si souvent confronté au terrorisme islamique…le pauvre. C’est un attentat qui doit amener le bon citoyen français à prendre fait et cause pour Israël et contre les palestiniens. Un attentat qui doit faire pencher la balance du bon côté. Il fallait appuyer un peu plus d’un côté pour y parvenir, ils sont sur le bon chemin. Certains vont même jusqu’à faire le parallèle avec l’affaire Dreyfus qui aurait permis au peuple de France de défendre la liberté d’expression à moins que ce ne soit seulement l’acceptation de sa soumission…

Cet attentat est un crime contre la démocratie et contre la république disent-ils, ils nous proposent donc de descendre dans la rue pour la défendre, pour la sauver du péril! Du péril juif? Non vindieu! C’est une pensée antisémite qui doit être absolument banni des réseaux sociaux, des infos et surtout des cerveaux des moutons français. Non du péril islamique qui menace gravement notre liberté.


On l’attaque donc par le biais de caricature bon enfant montrant un Mahomet nu ou se faisant sodomiser par une chèvre au nom de la bonne vieille liberté d’expression. On trouve aussi des caricatures de curés bien sûr mais, bizarrement, très peu de rabbins et de juifs. Surtout depuis l’arrivée de Caroline Fourest, égérie de BHL, au sein du comité de rédaction. Une dérive islamophobe qui confine au racisme pur et dure tel que le dénonçait Olivier Cyran qui y a travaillé de 1992 à 2001.

Ce sont donc ces loustics défenseurs de la dérive raciste et islamophobe de Charlie Hebdo qui deviennent in fine grâce à cet attentat nos hérauts de la défense de la liberté d’expression. Quel pied de nez à nos valeurs! Quel détournement de la réalité si chers à nos maître bien pensants. Ce sont pourtant les premiers à avoir tenter de bailloner Dieudonné et Soral non? Pourtant que font-ils d’autres que de caricaturer le juif suprématiste? N’a-t-on pas le droit au nom de la liberté d’expression de dénoncer cette main mise de la synagogue sur NOTRE pays? Non. Le juif est un être supérieur, élu de Dieu, et en cela doit être protégé de toute vindicte populaire. C’est là le sens profond de la république. Et si elle s’oublie le juif élu se charge de lui faire remarquer en appelant au soutien de la communauté toute puissante.

Mais voilà donc que ces hérauts de la cause de la liberté sont les premiers à parler de censure contre celles et ceux qui ne seraient pas du côté de la cause commune. On dévoile ainsi sur le net tout le côté obscur de la toile populaire contrôlée elle aussi par la communauté. Ce sont les premiers à faire le sale boulot de délateurs qu’ils aiment tant lorsque le pouvoir est de leur côté. Ce sont aussi les premiers à faire circuler les photos des présumés innocents sur la toile quitte à mettre leur vie en danger. Ils aiment être à l’avant-garde des révolutions qu’ils provoquent c’est dans leurs gènes. C’est là l’expression de leur gloire, de leur puissance mais peut-être aussi l’instrument de leur chute.