Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2014

Dieudonné : Contrôle de la morale par le Ministère de l'Intérieur, retour de la censure

Actualité du Droit par Maître Gilles DEVERS.

A savoir au préalable que plusieurs juristes réagissent au lendemain du coup d'état judiciaire savamment orchestré contre Dieudonné par Valls et Bernard Stirn du Conseil d'Etat, descendant de la famille Dreyfus, statuant en matière de référé, en qualité de juge unique, de préférence, au lieu d'offrir une audience dite équitable  en formation collégiale, et de permettre à son avocat de préparer sa défense, alors que le Conseil d'Etat de non droit, avait 48 h pour statuer dans le cadre d'un débat contradictoire.

Ce à quoi nous assistons actuellement avec l'affaire de Dieudonné est extrêmement grave pour la liberté d'expression, pour les atteintes faites à la Constitution et aux droits de l'homme et indirectement pour celles faites à l'ensemble du Peuple Français.

Ainsi Valls et Bernard Strin qui violent tous les droits fondamentaux des citoyens,  la Constitution et tous les textes que la CEDH (Cour Européenne des Droits de l'Homme) qui garantissent les droits fondamentaux de tous les citoyens qui sont censés être égaux en Droits, ont décidé de nous tous condamner au nom de leur morale en rétablissant la censure en France.

Ne nous y trompons pas en effet, Dieudonné n'est qu'un prétexte à nous museler définitivement et à instaurer toutes les lois liberticides qui n'attendent que d'être votées et appliquées dont celle de nous imposer la censurer sur Internet.

Quant à dire que Dieudonné serait mort professionnellement, ce n'est pas un pas à franchir, car il a toujours le Droit pour lui, la décision rendue hier par le Conseil Conseil, ne peut faire jurisprudence, compte tenu notamment dans les conditions dans lesquelles elle a été rendue, ni ne peut créer un préalable à l'interdiction de tous ses spectacles, car la CEDH qui semble avoir été saisi de cette affaire depuis 6 mois, selon les déclarations de son avocat, ne s'y trompera pas.

Comme vous l'aurez compris, Dieudonné n'est pas condamné à ne plus se produire définitivement, il ne manquerait plus que cela pour faire un pas de plus, vers la dictature, mais ce qui a été arbitrairement interdit c'est uniquement le spectacle du "MUR" qui était visé. En conséquence de quoi la bataille judiciaire continue pour faire passer par le Droit ses représentations.


Ce que nous explique son avocat dans la vidéo ci-dessous, et nous retrouverons ensuite, l'analyse juridique pertinente de l'affaire de Dieudonné par Maître Gilles DEVERS. Et comme le dit très justement ce dernier, nous devons nous battre pour nos libertés, car c'est un devoir pour nous.

L'avocat de Dieudonné: "le tribunal d'Orléans peut
ne pas tenir compte du Conseil d'Etat" - 10/01

http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/societe/lavocat-dieudonne-le-tribunal-dorleans-peut-ne-pas-tenir-compte-conseil-detat-10-01-169346/


Dieudonné : Contrôle de la morale par le Ministère de l'Intérieur, retour de la censure10/01/2014

 

Par sa décision Dieudonné du 9 janvier 2014 (n° 374508), le Conseil d’Etat, par un revirement de jurisprudence, ouvre une logique destructrice de nos libertés : en imposant une morale juridique, en légitimant la censure, en bafouant le principe de responsabilité. La CEDH sera saisie, et la France peut se préparer à une nouvelle humiliation. Mais sans attendre la décision de la CEDH, et vu l’ampleur de ce qui est en jeu, nous devons nous organiser pour refuser cette spirale de la régression qu’ouvrent le Conseil d’Etat et le gouvernement. 

 

Le gouvernement ne sortira pas indemne de cette affaire, car c’est lui, qui méconnaissant la société, a allumé la mèche. Il croyait viser le saltimbanque Dieudonné, mais ce sont des parts entières de la société qui sont atteintes, et des ruptures in vivo se dessinent. Valls parle de victoire de la République… Que sait-il de la République ? En quoi la République appartiendrait-elle plus à lui qu’à nous ? Ce soir, les phraseurs habituels du PS faisaient les canards... comprenant que cette victoire est une grande défaite. Ils se sont laissés enfermer dans un jeu destructeur, et le paieront cash. 

 

Petite précision. Comme nous vivons ensemble les évènements de ces derniers jours, je précise que je ne change pas un mot des deux précédents textes publiés sur le sujet. Je prends date, et je dis tranquillement que mes petits articles de blog vieilliront mieux que l’ordonnance de référé du Conseil d’Etat.

 

Petite remarque. Ceux qui croyaient la juridiction administrative ensevelie sous les contraintes, et empêtrée dans des délais sans fin, sont rassurés. Le tribunal administratif de Nantes s’est prononcé à 14 heures, le ministre a fait appel, et l’audience devant le Conseil d’Etat s’est tenue à 17 h, pour un arrêt rendu à 18 h 30. La question des délais de justice est donc réglée en France, et ça, franchement, c’est une bonne nouvelle... On peut en rire, mais c'est l'occasion d'une violation nette des droits de la défense : son avocat qui était à Nantes à 14 heures, a été convoqué à 15 h pour plaider à Paris, et il n'a pu être présent. Quand la justice s'affole...

 

1 - L’argument du préfet

 

926534_2976968.jpgPour prononcer l’interdiction du spectacle, le préfet de la Loire-Atlantique a relevé que :

 

- ce spectacle, tel qu'il est conçu, contient des propos de caractère antisémite, qui incitent à la haine raciale, et font, en méconnaissance de la dignité de la personne humaine, l'apologie des discriminations, persécutions et exterminations perpétrées au cours de la Seconde Guerre mondiale ;

 

- M. Dieudonné M'Bala M'Bala a fait l'objet de neuf condamnations pénales, dont sept sont définitives, pour des propos de même nature ;

 

- les réactions à la tenue du spectacle du 9 janvier font apparaître, dans un climat de vive tension, des risques sérieux de troubles à l'ordre public qu'il serait très difficile aux forces de police de maîtriser.

 

C’est tout ?

 

A ce stade, il était facile, dans l’approche classique, de suspendre cet arrêté, manifestement illégal.

 

Sur le motif principal, il suffit de reprendre la base de la liberté d’expression, et c’est que fait la jurisprudence depuis 1933. Le spectacle se tient, au nom de la liberté d’expression. On installe trois flics dans la salle, et si des propos antisémites sont tenus, le parquet fait délivrer le lendemain une citation directe devant le tribunal correctionnel, qui va statuer sur les abus de la liberté d’expression. Au passage, le préfet rappelle que le spectacle se tient depuis 6 mois à Paris sans réaction des pouvoirs publics... Alors, la découverte soudaine d’un péril, c’est totalement chelou.

 

Ensuite, les condamnations de Dieudonné, qui à coup sûr, ne sont pas à sa gloire… Seules deux concernent des propos tenus lors des spectacles, et ça ne démontre pas, comme dans un film, qu’une infraction aura lieu. C’est une demande, masquée, de censure.

 

Enfin, « les risques sérieux de troubles à l'ordre public qu'il serait très difficile aux forces de police de maîtriser », c’est juste de la blague quand on sait que le maire de la commune était opposé à l’interdiction du spectacle.

 

2 - La liberté d’expression proclamée… en mode minimal

 

9782020942980.jpgL’ordonnance démarre mou du genou, en posant ainsi les termes du débat :

 

« L'exercice de la liberté d'expression est une condition de la démocratie et l'une des garanties du respect des autres droits et libertés. Il appartient aux autorités chargées de la police administrative de prendre les mesures nécessaires à l'exercice de la liberté de réunion. Les atteintes portées, pour des exigences d'ordre public, à l'exercice de ces libertés fondamentales doivent être nécessaires, adaptées et proportionnées ».

 

C’est un résumé à peine correct, déjà en service minimum. Le Conseil d’Etat aurait du reprendre les classiques de la CEDH, ce qui aurait été nature à lui éviter se de faire, plus tard, rétamer à Strasbourg par une Europe qui commence à nous regarder comme un insecte. 

 

La liberté d’expression vaut non seulement pour les informations ou idées accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture sans lesquels il n’est pas de société démocratique » (CEDH, Handyside, 7 décembre 1976).

 

De même, la liberté de réunion protège aussi les manifestations susceptibles de heurter ou mécontenter des éléments hostiles aux idées ou revendications qu’elles veulent promouvoir (CEDH, Plattform « Ärzte für das Leben » c. Autriche, 21 juin 1988).

 

3 - Comment le Conseil d’Etat a sauvé le soldat Valls…

 

9782226209146g.jpgLe classique : les troubles à l’ordre public

 

La police allait être débordée par les troubles à l’ordre public… Pour expliquer, on a droit en tout et pour tout : « La réalité et la gravité des risques de troubles à l'ordre public mentionnés par l'arrêté litigieux sont établis tant par les pièces du dossier que par les échanges tenus au cours de l'audience publique ».

 

Bon. On n’en saura pas plus, mais chaque personne qui sait lire peut vérifier elle-même que la motivation totalement vague, et aucune information n’a été donnée sur une contre-manifestation. Aucun élément tangible.

 

Ce point sera balayé par la CEDH, qui insiste toujours sur la nécessité d’apporter des éléments tangibles et précis, pour justifier la mesure de manière convaincante.

 

L’innovation : retour de la censure

 

Accrochez les ceintures, voici la motivation sur la censure, garantie 100% alambiqué :

 

 « Considérant qu'au regard du spectacle prévu, tel qu'il a été annoncé et programmé, les allégations selon lesquelles les propos pénalement répréhensibles et de nature à mettre en cause la cohésion nationale relevés lors des séances tenues à Paris ne seraient pas repris à Nantes ne suffisent pas pour écarter le risque sérieux que soient de nouveau portées de graves atteintes au respect des valeurs et principes, notamment de dignité de la personne humaine, consacrés par la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen et par la tradition républicaine ».

 

C’est le grand bazar, et là, on trouve de tout. Le juge prend en compte des infractions, ça on connait, mais aussi des propos « de nature à mettre en cause la cohésion nationale ». Bigre, ça m’intéresse ! La cohésion nationale en danger ? Où ? Comment ? Par qui ? Je croyais que c’était le chômage qui menaçait la cohésion nationale, pas un saltimbanque…  

 

Et dans la foulée, le Conseil d’Etat nous ressort la « dignité de la personne ». Je rappelle qu’aucun texte de droit ne retient cette notion. Dans sa décision de 1994, qui avait inventé ce principe de dignité, le Conseil constitutionnel, avait pris pour référence le Préambule de 1946. Là, le Conseil d’Etat trouve la source dans la Déclaration des droits de l’homme de 1789. Impossible pour le Conseil d’Etat de citer un texte source : il n’y en a pas.

 

La dignité est du registre moral, et les conceptions de la dignité sont très diverses. L’idée d’une morale collective d’ordre public est liberticide, car elle envahit le champ de vos libertés et de vos vies privées, en imposant des manières d’être et de penser. C’est absolument insupportable, et la CEDH écarte cette morale.

 

Si des comportements ou des écrits dépassent les bornes sanctionnez, mais fichez la paix à ceux qui vous la fichent, et si vous voulez vraiment vous occupez de leurs conceptions morales, faites des livres, des émissions, des spectacles, des campagnes de com’, mais de grâce : ne passez par le droit ! Le droit, c’est : « si tu voles, tu seras puni selon les termes de la loi ; la morale, c’est : « tu ne dois pas voler ». Les deux sont utiles, mais il ne faut pas les confondre. La loi, c'est la liberté individuelle par principe, et la sanction ne vient qu'en cas de dépassement de la loi, et dans les formes prévues par la loi. Donc, tant que tu ne violes pas la loi, tu mènes librement ta vie. La morale est dans une logique inverse : elle définit un mode de vie et de pensée, et cherche à orienter globalement un comportement. Elle est donc très utile, mais elle doit rester sous le seul domaine de la sanction en conscience. Si la morale devient une règle juridique, le droit envahit l'espace privé et la liberté, et l'autorité publique peut alors définir ce qui est bien et ce qui est mal. Le ministère de l’intérieur devient ton guide de conscience. C’est effroyable.

 

Ce Conseil d’Etat, fatigué, préfère se simplifier la vie en posant le principe de la censure. Le ministère de l’intérieur étudie, avec ses experts moraux, si un spectacle est conforme à la dignité humaine, et si ce n’est pas le cas il peut l’interdire.   

 

On ajoute, car tant qu’à être minable, lâchons-nous : si le responsable du spectacle prend l’engagement que des propos pouvant être des infractions ne seront pas tenus, et bien, on s’en fiche. C’est dire que le Conseil d’Etat, devenu, censeur d’Etat, dénie même le principe de responsabilité.

 

Cette décision du Conseil d’Etat est grave, car elle établit le devoir moral du ministère de l’intérieur de Contrôler la dignité des spectacle, et de pouvoir les censurer. Ça, ce n’est ni la République, ni l’Etat de droit.

 

Aujourd’hui, c’est Dieudonné. Quel sera le prochain sur la liste ? Battons-nous pour nos libertés. C’est un devoir. 

 

Comme l'histoire s'invite dans l'actualité, je rappellerai demain ce qu'a été le rôle du Conseil d'Etat sous le régime de Vichy. Garanti sans censure.

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2014/01/10/dieudonne-le-conseil-d-etat-retablit-la-censure-au-nom-de-l-889697.html



09/01/2014

Dieudonné: le député belge Laurent LOUIS répond à Manuel Valls

Publiée le 9 janv. 2014 : Suite à son souhait d'interdire les spectacles de Dieudonné, le député fédéral belge, Laurent LOUIS interpelle avec virulence Manuel Valls, Ministre français de l'Intérieur.

 

Dieudonné: le député belge Laurent LOUIS répond à Manuel Valls

https://www.youtube.com/watch?v=DGQlQgtr4II

07/01/2014

Alerte ! Manifestations contre Dieudonné avec les milices sionistes et organisations terroristes comme la LDJ !!

A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS, MERCI

Les appels aux troubles à l'ordre public de Valls et sa clique de dictateurs !

Valls décidé à se battre sur tous les terrains contre Dieudonné lance des appels réitérés à manifester et a promis aussi d'intervenir sur Internet, ce qui semble être déjà fait, voir : ICI. 

Trois manifestations ont été prévues le 9 janvier, et devant le Théâtre de la Main d'Or, qu'il possède, le 16 janvier, et une autre le 19 janvier 2013 !

Seulement voilà, il va falloir que Valls réponde à 3 questions :

1 – pour qui travaille Valls dans l’ombre ? Un petit aperçu : ICI
2 - qui incite à la haine et au désordre public ?
3 – pourquoi tous les sites détenus par des organisations sionistes appellent à manifester avec eux, le 16 janvier 2014, devant le Théâtre de la Main d’Or,  La LDJ, le Bétar, Arno et Serge KLARSFELD, les Fils et Filles des Déportés Juifs de France, le BNVCA, le CCJ 93, CCJ 94 et d’autres associations se joindront à notre appel. Soyons nombreux pour obliger les pouvoirs publics à interdire ces spectacles qui n’ont plus rien d’humoristique mais qui sont à chaque fois l’occasion de distiller la haine antisémite.

Quelques exemples ci-dessous d’appels à Manifester contre Dieudonné et devant son théâtre de la Main d’Or.

Déjà souvenez-vous que l'Europe est sous l'emprise des Illuminati/Bildenberg Group, et que nous avons eu droit en 2012 à voir naître le Premier Parlement Juif Européen.

Séance inaugurale du premier Parlement Juif Européen à Bruxelles:
« un grand jour pour les Juifs en Europe »

L’Effarante Inauguration d’un Parlement JUIF Européen !
EUROPE ISRAËL

http://nemesistv.info/video/4D87H39Y72BA/l-effarante-inau...


La séance inaugurale des 120 membres élus du premier Parlement Juif Européen, un nouveau forum innovateur où s'exprimeront les idées et les préoccupations des Juifs européens, s'est tenue jeudi 16 février 2012 dans le bâtiment du Parlement Européen à Bruxelles.

Suivez Europe Israël sur : http://www.europe-israel.org/

Or, Europe Israël et toutes les organisations  dites à connotation juive, ont lancé leurs appels à Manifester contre les spectacles de Dieudonné et devant son théâtre de la Main d'Or à Paris, et elles seront accompagnées de la LDJ et du Bétar !

Manifestation contre Dieudonné devant le théâtre de la Main d’Or le 16 janvier 2014
http://www.europe-israel.org/2013/12/manifestation-contre...

Manifestation contre Dieudonné devant le théâtre de la Main d'Or le 16 janvier 2014
http://www.juif.org/blogs/54436,manifestation-contre-dieu...

http://www.europe-israel.org/wp-content/themes/Grade/images/date.pngdécembre 27th, 2013 http://www.europe-israel.org/wp-content/themes/Grade/images/user.pngEurope-Israel.org

Dieudonné antisémite et soral

Europe Israël appelle à manifester contre Dieudonné, condamné à de multiples reprises pour antisémitisme, négationnisme, apologie de crime contre l’humanité, le jeudi 16 janvier 2014 devant le Théâtre de la Main d’Or à  19 H – 15 impasse de la Main d’Or 75011 Paris.

Merci de vous mobiliser et de diffuser partout l’information dans vos cercles d’amis. Stoppons définitivement cet antisémite !

La LDJ, le Bétar, Arno et Serge KLARSFELD, les Fils et Filles des Déportés Juifs de France, le BNVCA, le CCJ 93, CCJ 94 et d’autres associations se joindront à notre appel. Soyons nombreux pour obliger les pouvoirs publics à interdire ces spectacles qui n’ont plus rien d’humoristique mais qui sont à chaque fois l’occasion de distiller la haine antisémite.

Lire la suite »

Europe Israël se joint à l’appel à manifester à Metz le 19 janvier contre le spectacle de Dieudonné

http://www.europe-israel.org/wp-content/themes/Grade/images/date.pngdécembre 26th, 2013 http://www.europe-israel.org/wp-content/themes/Grade/images/user.pngEurope-Israel.org

la quenelle est un signe nazi

Europe Israël se joint à l’appel de la LICRA à manifester à Metz le 19 janvier contre le spectacle de Dieudonné. Nous organisons un départ de Paris et nous avons prévu 6 autocars de 57 places pour rejoindre cette manifestation qui se déroulera devant les Arènes.

Merci à tous ceux qui veulent venir manifester avec nous de vous inscrire par notre formulaire de contact ci-dessousemail

Lire la suite »

Pétition pour que Madame la Ministre de la Justice ordonne aux Parquets de requérir des peines de prison exemplaire contre Dieudonné et Soral multirécidivistes

http://www.europe-israel.org/wp-content/themes/Grade/images/date.pngdécembre 22nd, 2013 http://www.europe-israel.org/wp-content/themes/Grade/images/user.pngEurope-Israel.org

Dieudonné et Soral 2

Pétition pour que Madame la Ministre de la Justice ordonne aux Parquets de requérir des peines de prison exemplaire contre Dieudonné et Soral multirécidivistes:

SIGNEZ LA PETITION ICI et DIFFUSEZ LA PARTOUT

Quand ils appellent la République maçonnique/sioniste à manifester, est-ce leur signe de ralliement pour rappeler leurs chiens de garde ?

Préparez-vous à voir du sang couler dans les rues lors d’expéditions punitives !

Valls et ses acolytes sont en train de mettre en œuvre la nouvelle guerre de religions qui ne sera que politique et idéologique  au profit des Illuminati/Sionistes et de leur Nouvel Ordre Mondial !

Valls décidé à se battre sur tous les terrains contre Dieudonné

·         

    • Par Julien Licourt

    • Mis à jour le 03/01/2014 à 22:31

    • Publié le 03/01/2014 à 14:46

 

1546384_248366525323036_1735304901_n.jpg

VIDÉOS - Le ministre de l'Intérieur estime qu'il est «sain» de manifester contre l'humoriste. Il ne souhaite pas se limiter à interdire les spectacles, mais vise également la diffusion de la parole de Dieudonné sur Internet.

Manuel Valls s'est engagé dans une guerre totale contre Dieudonné. Interviewé sur Europe 1, le ministre de l'Intérieur s'est livré, vendredi, à une violente charge contre l'humoriste, promettant de se battre sur tous les terrains contre lui, que ce soit sur l'interdiction des spectacles, la diffusion de sa parole sur Internet ou le recouvrement des sommes réclamées par la justice. Contre celui qu'il accuse de réaliser «une sorte de synthèse entre tous les antisémitismes» de «l'extrême droite» jusqu'aux «quartiers populaires», il est rejoint ce jour par la garde des Sceaux, Christiane Taubira.

• Trouver les voies juridiques

Manuel Valls indique rechercher «les voies juridiques», qui sont «complexes», de manière à faire interdire les spectacles de l'humoriste. Une phase qui peut prendre du temps. À titre de comparaison, lorsque le gouvernement avait pris des groupuscules d'extrême droite dans son viseur à la suite du décès de Clément Méric, il lui avait fallu trois semaines pour trouver les justifications juridiques permettant de dissoudre Troisième voie, un mois de plus encore pour l'Œuvre française.

Christiane Taubira , dans une tribune sur le Huffington Post, indique en être à la même phase que Manuel Valls, et précise la méthode qu'elle souhaite employer contre l'humoriste: «Réfléchir et agir». Des termes quelque peu malheureux. Réfléchir & Agir est en effet le titre d'un trimestriel d'extrême droite, identitaire et néopaïen. «Réfléchir», la garde des Sceaux entend le faire sur la base de la circulaire du 27 juin 2012, dans laquelle elle demande aux parquets «une politique pénale dynamique et offensive, dans le sens d'une réponse diligente aux actes racistes, antisémites et xénophobes».

• Recouvrer les sommes réclamées par la justice

«Agir», la ministre de la justice estime que cela ne sera peut-être pas suffisant: «Sanctionner avec efficacité est indispensable mais ne suffira pas. Pas lorsqu'un pitoyable bouffon spécule davantage sur les dividendes d'un scandale que sur les risques judiciaires.» Elle rejoint Valls, pour qui «Dieudonné M'bala M'bala tente d'organiser son insolvabilité, pour s'affranchir des sanctions pénales»: «Il revient aussi à la justice de veiller à l'exécution de ses décisions, dit Christiane Taubira. C'est une condition de sa crédibilité et de sa justesse. L'organisation frauduleuse d'insolvabilité est punie par la loi.»



S'appuyer sur les manifestations

Pour le moment, le ministre de l'Intérieur semble avant tout s'appuyer sur les propositions d'Arnaud Klarsfeld, qui appelle à manifester devant les spectacles de l'humoriste. «Il faut qu'il y ait des manifestations pour que les tribunaux puissent considérer qu'il y a un trouble à l'ordre public, pour que la décision du ministre de l'Intérieur et du préfet soit justifiée sur des bases légales», propose en effet l'avocat. «Ces manifestations sont saines», approuve le ministre de l'Intérieur. Une position, quelque peu inhabituelle pour cette fonction, qu'il justifie: «On a le droit de manifester dans notre pays contre ces propos antisémites et racistes.»

L'ambiance, autour de la présence de l'humoriste, est assez tendue. Plusieurs rassemblements sont déjà prévus contre lui, notamment lors de son spectacle de Nantes, le 9 janvier, et devant le Théâtre de la Main d'Or, qu'il possède, le 16 janvier. Par ailleurs, une alerte à la bombe a eu lieu jeudi dans ce même théâtre, mais aucun matériel explosif n'a été trouvé par les démineurs. D'autres manifestations plus violentes ont eu lieu: les expéditions punitives à Lyon, contre des personnes ayant réalisé le geste de la quenelle. Dieudonné, lui, a déposé plainte mardi, pour «menaces réitérées de destruction du théâtre de la Main d'Or», et «menaces de violences».


• Agir également sur Internet

Le ministre de l'Intérieur a indiqué, enfin, qu'il réfléchissait à un dernier axe pour son action: «Internet […] car c'est là que cette parole raciste, antisémite, homophobe se diffuse. Nous devons être intransigeants.»

C'est justement sur Internet que Dieudonné a répondu à Arnaud Klarsfeld, dans une vidéo postée le 31 décembre. «Nous devons prôner l'apaisement, la sérénité entre les communautés, la violence ne résout rien», dit-il. Mais également: «On n'est pas en Israël, t'es plus en train de faire ton service militaire», avant de l'inviter à un «débat». «On peut parler de chambre à gaz […]Je ne suis pas sûr d'être très précis, mais il y a Robert Faurisson (l'historien négationniste, NDLR)». Trois jours après, la vidéo a été vue plus de 1.300.000 fois.



http://www.lefigaro.fr/politique/2014/01/03/01002-2014010...

 

Alerte ! Dieudonné, la Quenelle : LA CENSURE A COMMENCE SUR LE NET SUR LES VIDEOS !

1486887_400717266727892_1341833320_n.jpg


Allez c'est bon !

Le lobby sioniste a déjà fait des siennes sur le net, sur les termes de la QUENELLE et de DIEUDONNE avec Youtube !

Une manière de priver Dieudonné de ses soutiens et de son travail et le massacrer en douce ?

On peut lire l'inscription suivante :

Le contenu suivant a été identifié par la communauté Youtube comme potentiellement offensant ou choquant. Il vous appartient de le visionner ou pas.

Un conseil avant de vous connecter sur le net, pensez à vous déconnecter de vos comptes Google pour tenter d'éviter de vous faire repérer !

A quand le blocage de tous les sites qui palent de la Quenelle  et de  Dieudonné !


Ci-dessous l'impression écran de la vidéo : 2014 : l'année de la Quenelle !


CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR ZOOMER

Censure Quenelle.jpg

Pourquoi Valls va-t-il resserrer l'étau autour de Dieudonné ? Manuel Valls affirme son « engagement absolu p our Israël »

Valls va resserrer l'étau autour de Dieudonné

Quelques explications sur les activités occultes de Manuel Valls, Ministre de tous les cultes y compris secte maçonnique !

Manuel Valls affirme son « engagement absolu pour Israël »

INFO PANAMZA. Ministre de l’Intérieur et futur candidat probable à l’élection présidentielle, Manuel Valls a tenu des propos singuliers pour un homme censé représenter les intérêts de la France. Décryptage et révélations.

La déclaration stupéfiante n’avait pas été rapportée par les nombreux journalistes pourtant présents dans la salle.

valls 6

Nous sommes le 28 novembre 2012 : plusieurs personnalités de la vie politique, économique et médiatique participent au « gala annuel de soutien à Radio J ». La première antenne radiophonique de la communauté juive, créée en 1981 par Serge Hajdenberg  (ex-candidat à la présidence du CRIF) et réputée à droite, a organisé sa soirée dans un pavillon situé aux abords des Champs-Elysées. A l’instar de son prédécesseur Claude Guéant, Manuel Valls, ministre de l’Intérieur en charge des cultes et « invité d’honneur », a accepté de se joindre aux festivités de la radio communautaire. Panamza s’est procuré une vidéo -capturée depuis un téléphone portable- de son discours prononcé devant 400 convives. Dans l’extrait suivant, le membre éminent du gouvernement exprime, en des termes particuliers, son dévouement envers une nation étrangère.

Valls affirme son "engagement absolu pour Israël"
http://www.youtube.com/watch?v=BgiWZIfkMGk


Le discours intégral (d'une durée de 13 minutes) permet de découvrir l’ampleur de l’affection démontrée par Manuel Valls à l’attention des membres et sympathisants de Radio J. Le ministre n’oublie pas également de rendre hommage aux imams présents dans la salle. Ces derniers, parmi lesquels figure Hassen Chalghoumi, sont félicités pour leur voyage antérieur en Israël. Lapsus savoureux (à 7'35) : Manuel Valls les qualifie de « rabbins » -et non d’« imams » avant d’être rectifié par plusieurs spectateurs hilares.

Valls confond "imam" et rabbin"

http://www.youtube.com/watch?v=uhPtlr_zmvQ

Le contexte de cette déclaration de Manuel Valls, « absolument engagé pour Israël », n’est pas anodin. Deux semaines auparavant, la communauté internationale retenait son souffle face à l’escalade de la violence meurtrière perpétrée par le gouvernement Netanyahu : entre le 14 et le 21 novembre, l’armée israélienne déployait l’opération « Pilier de défense » à l'encontre de la bande de Gaza. Bilan des pertes humaines : 162 morts (et 1235 blessés) côté palestinien, 6 morts (et 50 blessés) côté israélien.

Au service de Radio J et de la LDJ ?

Par ailleurs, une récente déclaration tonitruante de Manuel Valls s’explique en raison de son soutien démonstratif à Radio J. Le 23 août, l’homme a tenu un discours vindicatif « contre l’extrême droite » lors de l’université d’été du Parti socialiste. Dans sa ligne de mire étaient visés, entre autres, le polémiste Alain Soral et l’humoriste Dieudonné. Aucun journaliste politique présent alors n’a souligné la curieuse similarité de ses déclarations avec celles prononcées par un membre de la Ligue de défense juive en février dernier, boulevard Voltaire à Paris. Lors d’un rassemblement dédié à la mémoire d’Ilan Halimi, ce responsable anonyme d’un groupuscule ultra-violent avait également tenu des propos virulents, en des termes presque identiques, à l’encontre des mêmes personnages.

valls 5

Lors de son discours à La Rochelle, Manuel Valls aurait fustigé le tandem Soral-Dieudonné afin de défendre la « liberté de la presse », incarnée, selon lui, par Frédéric Haziza, journaliste partisan de La Chaîne Parlementaire et de Radio J. Présent au gala de 2012 auquel s’était joint Manuel Valls, ce communautariste (qui -en 2008- demanda aux « juifs de France de faire bloc derrière » le Premier ministre israélien) avait porté plainte contre Alain Soral pour « diffamation » et « provocation à la discrimination raciale » à la suite d'un différend qui les oppose depuis plusieurs mois. En défendant avec vigueur le journaliste de Radio J, le ministre de l’Intérieur s’est immiscé, comme il le fit à propos de l'affaire Baby Loup, dans une procédure judiciaire en cours.

Israelomane

L’homme qui aspire aux plus hautes fonctions du pouvoir politique se révèle cohérent en matière d’engagement sioniste radical et de préférence communautaire. Florilège -non exhaustif- de ses prestations depuis trois ans :

·        01/11/10 : co-signature d’une tribune publiée dans Le Monde et intitulée « Le boycott d’Israël est une arme indigne ».

·        17/06/11: déclaration tenue par le député-maire d’Evry dans un centre communautaire strasbourgeois et révélée trois mois plus tard par l’auteur de ces lignes. « Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ! Quand même !» : ces derniers mots figurent désormais parmi les premières occurrences à apparaître lorsqu’une recherche Google sur Manuel Valls est effectuée.

Google

         Un an après la divulgation de ces propos, le cabinet de l’homme devenu ministre tentera, en vain, de faire disparaître la vidéo du Net.

·        25/09/11 : sur Europe 1, Manuel Valls s’oppose à la reconnaissance de la Palestine par l’ONU, ajoutant qu’il n’est pas judicieux de « braquer Israël ».

·        18/03/12 : participation au premier congrès des communautés juives de France en compagnie de Jean-François Copé et Claude Guéant. Après avoir évoqué la famille de son épouse qui a fui la Moldavie, Manuel Valls qualifie de « légitime » cet « attachement à la terre » d’Israël car l’Etat hébreu « est un foyer spirituel pour les juifs du monde entier ».

valls gravoin 030913

·        03/04/12 : Manuel Valls signe un document ultra-sioniste (dénommé le "Pacte des Amis d'Israël") à la Maison de la Mutualité.

valls 030412 pacte

·        22/05/12 : lors du dîner du CRIF-PACA, le nouveau ministre de l’Intérieur salue la « symbiose entre la République et le judaïsme français » avant de fustiger « l’antisionisme de façade ».

·        22/07/12 : lors de l’inauguration de l’Allée des Justes, à Strasbourg, Manuel Valls promet de « combattre l’antisionisme, cet antisémitisme qui vise à nier Israël » et se déclare « fier de faire partie d’un gouvernement qui veut bâtir une amitié forte avec Israël ».

·        23/09/12 : à l’occasion du nouvel an juif, le ministre en charge des cultes affirme que « les juifs de France peuvent porter avec fierté leur kippa » avant d'ajouter (à 52') que « l'attachement charnel des juifs de France pour leur pays ne saurait évidemment empêcher que des liens les unissent à la terre d'Israël ».

http://referentiel.nouvelobs.com/wsfile/7901348591504.jpg

Quatre jours plus tard, c'est le même homme qui prendra un ton nettement moins affectueux à l'attention des musulmans strasbourgeois afin de leur indiquer l'importance, cette fois-ci, de l'attachement à un seul pays (à 1'21) : « Il n'est qu'une seule communauté qui vaille, qui s'impose: la communauté nationale ».

Quand Valls demande des applaudissements

http://www.youtube.com/watch?v=74n1HRasG0s


·        27/09/12 : après leur rencontre avec le ministre, les dirigeants du Centre Simon-Wisenthal, basé en Californie et très engagé dans le soutien inconditionnel d’Israël, saluent la « défense de la communauté juive française » par Manuel Valls.

 

centre wisenthal rabbi-abraham-cooper_shimon-samuels_richard-odier

·        07/10/12 : au lendemain des tirs à blanc qui ont atteint une synagogue d’Argenteuil, le ministre de l’Intérieur accompagne à pied des représentants de la communauté juive depuis la place Beauvau (siège de son ministère) jusqu’à l’Elysée afin d’organiser une entrevue avec le président de la République.

valls prasquier mergui gozhlan

Ces dirigeants communautaires s’adresseront ensuite aux médias, l'air empreint de gravité, depuis le perron de l’Elysée.

sarcelles

·        31/01/13 : « La France est un ami de l’État d’Israël. Elle entretient avec lui des relations intenses. Elle est profondément attachée à son existence, à sa sécurité et à ce que ses frontières soient reconnues ». Ces propos ont été tenus par Manuel Valls lors du dîner du CRIF Rhône-Alpes. L’homme y a également proféré un avertissement : « Je mets en garde tous ceux (….) qui, à l'extrême gauche comme à l'extrême droite, utilisent la critique d'Israël pour nourrir cette vieille pensée rance qu'est l'antisémitisme ».

·        06/02/13 : le ministre de l'Intérieur et François Hollande accueillent chaleureusement les représentants de la communauté juive américaine.

http://www.elysee.fr/assets/_resampled/ef57f9fce1dc70c92891262230e3a8e042367040.JPG

Le milliardaire Ronald Lauder, président du Congrès juif mondial (élu en 2007, réélu en 2013) et membre influent (depuis une trentaine d'années) de l'axe Washington-Tel-Aviv, reçoit à cette occasion la Légion d'Honneur.

valls lauder cukierman 020513

·        20/03/13: le ministre de l'Intérieur prend place à côté de Yossi Gal, ambassadeur d'Israël, lors du dîner annuel du CRIF.

·        08/09/13 : Manuel Valls se joint aux célébrations du nouvel an juif dans la demeure de l’écrivain (et agent des services secrets israéliens selon l'ex-DST) Marek Halter.

gal valls halter 080913

Manuel Valls entre Marek Halter et Yossi Gal

·        10/09/13 : hier soir, au sein d'une tente dressée à l'emplacement du futur centre européen du judaïsme, le ministre en charge des cultes participait à la cérémonie du nouvel an juif aux côtés de l'ambassadeur d'Israël, d'Anne Hidalgo, du Grand rabbin de France et de Joël Mergui, président du Consistoire. « L’antisémitisme et l’antisionisme (…) C’est la même chose », affirma-t-il (à 8'10). Par ailleurs, Manuel Valls a précisé qu'il aurait le « privilège» de se rendre, début novembre, en Israël afin de renforcer la coopération policière entre les deux pays.

Manuel Vals, Ministre de l'Intérieur & des Cultes, présente ses Voeux pour l'an 5774

http://www.youtube.com/watch?v=Sy3j7yXcEbo


Outre son lien conjugal, un élément plus significatif mais méconnu des citoyens permet d'expliquer, en partie, l'attachement singulier de Manuel Valls envers un régime qualifié -par ses propres citoyens- d'apartheid.

Un « élève » en « formation » ?

Depuis le printemps 2011, Manuel Valls participe à un programme intitulé Project Interchange  et élaboré par l’une des composantes majeures du lobby pro-israélien des Etats-Unis.


Dénommé le « Comité juif américain » (American Jewish Committee), ce groupe -fondé en 1906 et fort aujourd’hui de 175 000 membres- organise depuis une trentaine d’années des séjours en Israël à destination des futurs leaders politiques, financiers, médiatiques et culturels. Le but ? Donner à voir une image positive de l’Etat hébreu et faire nouer localement des contacts avec des personnalités du monde entier considérées comme de potentiels décideurs influents dans l’avenir. Chaque participant coûte 5000 dollars à l’AJC. La vidéo suivante, réalisée par Project Interchange, illustre l’audace de la propagande déployée (hasbara, en hébreu) pour enjoliver la réputation du régime colonialiste de Tel-Aviv

I Am AJC
http://vimeo.com/18675226

http://www.panamza.com/11092013-valls-engagement-absolu-i...

 Pour aller plus loin :

Manuel Valls, l'agent de la mondialisation américaine au gouvernement, pratique naturellement le terrorisme intellectuel.

Valls.jpg

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EFukZppulEmQj...

Ces francs-maçons qui nous gouvernent

Depuis l'élection de François Hollande, les frères sont de retour. Et peuvent compter sur des relais haut placés, au Sénat à l'Assemblée ou à Matignon. Portraits.

Pouvoir : les francs-maçons aux premières loges. (Sipa)

http://referentiel.nouvelobs.com/file/4992546.jpgMANUEL VALLS

Le ministre de l'Intérieur a été initié au Grand Orient de France dans les années 1980. Ce n'est pas Alain Bauer, son ami et futur grand maître qui l'a mis au parfum mais un responsable socialiste parisien. Valls a pris ses distances avec les ateliers dès 1996. Mais place Beauvau, où la tradition maçonnique perdure, cette formation se révèle utile... (photo Witt-Sipa)

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20130104.OBS4501...