Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2014

Israël veut s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

Encore une provocation de l'état sioniste reptilien à l'égard de la Cisjordanie ! Avec ça, ils veulent assurer la paix et la sécurité aux Juifs d'Israël !

C'est certainement en allant provoquer ses voisins arabes et tous les pays limitrophes pour fabriquer le Grand Israël que les sionistes reptiliens veulent la paix !

Les Juifs qu'ils exhortent à faire leur Alayha  en Israël ne leur servent que de boucliers humains pour atteindre leurs objectifs macabres !

Quand les Juifs comprendront-ils  qu'il faut qu'ils se protègent du Sionisme ?

Après cet autre crime de violation des terres et de colonisation forcée, c'est bien sûr la Russie que l'UE et les US/Sionistes iront sanctionner !

Par: rédaction
31/08/14 - 11h57  Source: Belga

© belga. Le reptilien criminel de l'état sioniste

Israël a l'intention de s'approprier 400 hectares de terres situées en Cisjordanie occupée, dans le secteur de Bethléem, a indiqué dimanche l'armée.

Il s'agit d'une décision "sans précédent" par son ampleur depuis les années 1980, s'est alarmée l'organisation anticolonisation "La Paix maintenant". Les autorités ont annoncé le lancement de la procédure déclarant propriété de l'Etat israélien ces 400 hectares proches de la colonie de Gva'ot, a dit l'armée.

Elle n'a pas fourni de justification à la décision prise par "les instances politiques" et précisé que les parties concernées avaient 45 jours pour faire appel. "La Paix maintenant" considère cette déclaration comme "la preuve que le Premier ministre (Benjamin) Netanyahu (...) continue à dresser les obstacles devant la vision de deux Etats (israélien et palestinien) et de promouvoir une solution avec un seul Etat".

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2022...

 

 

Les Secrets de la Réserve Fédérale au service du Nouvel Ordre Mondial par Eustace Mullins - Livre & Vidéos

LISEZ CE LIVRE PARCE QUE L'IGNORANCE TUE !

Voilà quelles sont les cibles à abattre pour l'humanité pour qu'elle ait enfin la paix dans le monde ! Les Rothschilds et tous ses acolytes Illuminati/Sionistes/Reptiliens/Satanistes !

Les hybrides humano/reptiliens qui mènent le monde !

Un livre qui vous ouvrira les yeux sur tous ceux qui dirigent le monde en secret, les créateurs et adeptes de la secte du Dollar et les élites de la Franc-maçonnerie sioniste !

Grands promoteurs du Grand Israël et du Nouvel Ordre Mondial !

Ils commencent par inventer la monnaie de papier puis ils provoquent les guerres génocidaires d'invasion et de colonisation, ils financent les deux parties en guerre, ils endettent les peuples et leurs pays, et ils s'accaparent les pays sur la base de leurs dettes.

Quand un particulier ou une société ne peuvent plus payer leurs dettes, leurs biens appartiennent aux Banques Privées.

C'est pareil pour les pays endettés, ils appartiennent d'emblée aux banques privées et la dictature nazie s'installe dans les pays endettés !

Ensuite ils ont beau jeu pour installer leurs pions et leurs VRP dits politiques dans tous les pays du monde qu'ils doivent s'accaparer ainsi que leurs richesses avant d'instaurer leur Nouvel Ordre Mondial !

 

Les Secrets de la Réserve Fédérale par Eustace Mullins

Table des Matières

Préface de Michel Drac
Avant-propos de l’auteur
Introduction
Chapitre I - Jekyll Island
Chapitre II - Le Plan Aldrich
Chapitre III - The Federal Reserve Act
Chapitre IV - Le Comité Consultatif Fédéral
Chapitre V - La Maison de Rothschild
Chapitre VI - La Connexion Londonienne
Chapitre VII - La Connexion Hitlérienne
Chapitre VIII - La Première Guerre Mondiale
Chapitre IX - La Crise Agricole
Chapitre X - Les Créateurs de Monnaie
Chapitre XI - Lord Montagu Norman
Chapitre XII - La Grande Dépression
Chapitre XIII - Les Années 30
Chapitre XIV - Exposé Parlementaire
Addenda
Appendice 1
Biographies
Bibliographie

  Les Secrets de la Réserve Fédérale par Eustace Mullins

 

http://www.lepouvoirmondial.com/media/00/00/2617689091.jpg

 

Les Secrets de la Réserve Fédérale

par Eustace Mullins
préface de Michel Drac
traduction : Jean-François Goulon

éditeur : le retour aux sources
436 pages



"Le livre le plus important jamais écrit pour comprendre comment l'oligarchie bancaire domine le monde."— Alain Soral
"Des choses, j’'en ai appris en abondance en lisant « Les secrets de la Réserve fédérale » !"


—Guillaume de Thieulloyns le reste du monde, pensent que les dollars en circulation sont créés par le gouvernement américain. Que le nom de « Réserve Fédérale », mentionné sur chaque billet, désigne une administration gouvernementale. Or, il n’'en est rien : la « Réserve Fédérale » est une institution privée, possédée par des banques commerciales.

Ce livre, traduit pour la première fois en français, a représenté quarante années de travail pour son auteur. C’est probablement un des ouvrages les plus importants du XX° siècle. C’est le seul livre brûlé en autodafé, par décision de justice, en Europe après 1945. C'’est une enquête minutieuse, servie par l’'honnêteté et la compétence. C’est, aussi et surtout, une révélation sur la manière dont fonctionne réellement le monde, depuis un siècle.

Dans ce livre, vous apprendrez, entre autres choses, que : Le système de Réserve Fédérale n’est pas fédéral. En outre, il ne possède pas les moindres réserves. C'’est un syndicat de l’'émission monétaire, dont les membres se sont octroyé le privilège exorbitant de fabriquer l’'argent que vous gagnez durement. Sans ce système, il est très probable que les deux guerres mondiales n'’auraient pu être déclenchées, ni financées.

Et surtout, vous apprendrez que, pour citer Henri Ford, un grand capitaine d’'industrie et un VRAI américain : « L’'unique objectif de ces financiers est le contrôle du monde par la création de dettes inextinguibles. » Des mots qui, à l'’heure actuelle, prennent une actualité brûlante…


Table des Matières

Préface de Michel Drac
Avant-propos de l’auteur
Introduction
Chapitre I - Jekyll Island
Chapitre II - Le Plan Aldrich
Chapitre III - The Federal Reserve Act
Chapitre IV - Le Comité Consultatif Fédéral
Chapitre V - La Maison de Rothschild
Chapitre VI - La Connexion Londonienne
Chapitre VII - La Connexion Hitlérienne
Chapitre VIII - La Première Guerre Mondiale
Chapitre IX - La Crise Agricole
Chapitre X - Les Créateurs de Monnaie
Chapitre XI - Lord Montagu Norman
Chapitre XII - La Grande Dépression
Chapitre XIII - Les Années 30
Chapitre XIV - Exposé Parlementaire
Addenda
Appendice 1
Biographies
Bibliographie


Extrait

En cette soirée du 22 novembre 1910, un groupe de journalistes se trouvait à la gare de Hoboken, dans le New Jersey. Ils avaient la mine déconfite. Ils venaient juste de voir une délégation constituée des financiers les plus importants du pays quitter la gare en mission secrète. Cela se passait de nombreuses années avant qu'’ils découvrissent en quoi consistait cette mission ; et, même lorsqu'’ils le surent, ils ne comprirent pas que l'’histoire des Etats-Unis avait subi un changement drastique après cette nuit-là à Hoboken.

La délégation était partie dans une voiture de chemin de fer hermétiquement fermée, rideaux baissés, pour une destination non divulguée. Le Sénateur Nelson Aldrich, le chef de la Commission Monétaire Nationale, conduisait cette délégation. Deux ans plus tôt, en 1908, après la panique tragique de 1907 qui déclencha un tollé général pour que le système monétaire de la nation soit stabilisé, le Président Théodore Roosevelt avait promulgué la loi qui allait créer la Commission Monétaire Nationale. Aldrich, lui, avait emmené les membres de la commission dans une tournée européenne de deux ans, dépensant quelques trois cent mille dollars d'’argent public. Il n’'avait pas encore établi le compte-rendu de ce voyage et il n'’avait pas non plus proposé le moindre projet pour une réforme bancaire.

À la gare de Hoboken, le Sénateur Aldrich était accompagné de son secrétaire particulier, Shelton, d’A. Piatt Andrew, le Secrétaire-adjoint au Trésor et assistant spécial de la Commission Monétaire Nationale, de Frank Vanderlip, le président de la National City Bank of New York, d’Henry P. Davison, l’associé principal de J.P. Morgan Company et généralement considéré comme l’émissaire personnel de Morgan, et de Charles D. Norton, le président de la First National Bank of New York dominée par Morgan. Juste avant le départ du train, le groupe fut rejoint par Benjamin Strong, connu aussi pour être un lieutenant de J.P. Morgan, et par Paul Warburg, un récent immigré d’'Allemagne qui avait rejoint la maison bancaire Kuhn, Loeb & Co. à New York, en tant qu'’associé rémunéré cinq cent mille dollars par an.

Six ans plus tard, l'’auteur financier Bertie Charles Forbes, qui fonda par la suite le magazine Forbes (l'é’diteur actuel, Malcom Forbes , est son fils), écrivait : “Imaginez un groupe constitué des plus grands banquiers de la nation quittant subrepticement New York dans un train privé. Cachés par l’'obscurité, ils sont partis à toute allure, furtivement, à des centaines de kilomètres au sud. Ils se sont embarqués sur une vedette mystérieuse, se sont faufilés sur une île désertée de tous, sauf de quelques serviteurs, et ont vécu là toute une semaine dans un secret si rigide que pas un seul de leurs noms ne fut mentionné une seule fois, de peur que les serviteurs n'’apprennent leur identité et rapportent au monde cette expédition des plus étranges et hautement secrète dans l’'histoire de la finance américaine. Ceci n’est pas une fiction : je livre au monde entier, pour la première fois, la véritable histoire sur la manière dont le célèbre rapport monétaire d’'Aldrich, la fondation du système monétaire actuel des Etats-Unis, fut écrit.

“Le secret le plus total fut prescrit à tous. En aucun cas le public ne devait glaner le moindre indice sur ce qui allait être accompli. Le Sénateur Aldrich avait intimé à chacun de se rendre discrètement dans un wagon privé que la compagnie de chemin de fer avait reçu l’'ordre de tracter vers un quai non-fréquenté. Le groupe est parti au loin. Les reporters new-yorkais omniprésents avaient été déjoués.…

“Nelson Aldrich avait confié à Henry, Frank, Paul et Piatt qu'’il allait les garder enfermés à Jekyll Island, loin du reste du monde, jusqu’'à ce qu’ils aient mis au point et rédigé un système monétaire scientifique pour les Etats-Unis. Ce fut la véritable naissance du Système de la Réserve Fédérale actuel, projet établi à Jekyll Island dans une conférence avec Paul, Frank et Henry […] Warburg est le lien qui unit le système d’'Aldrich au système actuel. Lui, plus que tout autre, a rendu ce système possible, devenu une réalité qui fonctionne.”

Voici ce qui est exposé dans la biographie officielle du Sénateur Nelson Aldrich :

“En automne 1910, six hommes s’'en allèrent chasser le canard : Aldrich, son secrétaire Shelton, Andrews, Davison, Vanderlip et Warburg. Des journalistes attendaient à la gare de Brunswick, en Géorgie. M. Davison alla les voir et leur parla. Les journalistes se dispersèrent et le secret de cet étrange voyage ne fut pas divulgué. M. Aldrich lui demanda comment il avait réussi ce tour de force et ce dernier ne fournit pas spontanément cette information.”

Davison avait l’'excellente réputation d’être quelqu’'un qui pouvait concilier des factions en guerre, un rôle qu’il avait accompli pour J.P. Morgan durant le règlement de la Panique Monétaire de 1907. Un autre associé de Morgan, T.W. Lamont, a déclaré :

“Henry P. Davison a servi de médiateur dans l’'expédition de Jekyll Island.”

À partir de ces références, il est possible de reconstituer cette histoire. Le wagon privé d’'Aldrich qui avait quitté la gare de Hoboken tous rideaux baissés emmenait ces financiers à Jekyll Island, en Géorgie. Quelques années auparavant, un groupe très exclusif de millionnaires, emmenés par J.P. Morgan, avait acheté cette île comme lieu de retraite pour l’hiver. Ils s’'étaient baptisés « Le Club de Chasse de Jekyll Island » et, au départ, ils utilisaient cette île uniquement pour des expéditions de chasse, jusqu’'à ce que les millionnaires réalisent que son climat agréable offrait une retraite clémente contre la rigueur des hivers new-yorkais. Ils commencèrent donc à construire de splendides demeures qu’'ils appelaient « chaumières » pour les vacances d’'hiver de leurs familles. Le bâtiment du club lui-même, plutôt isolé, était parfois réservé à des sorties entre hommes ou autres activités n’'ayant rien à voir avec la chasse. En de telles occasions, il était demandé aux membres du club qui n’'étaient pas invités à ces sorties spécifiques de ne pas y venir pendant un certain nombre de jours. Avant que le groupe de Nelson Aldrich ne quittât New York, les membres du club avaient été avertis que celui-ci serait occupé pendant les deux prochaines semaines.

Le Club de Jekyll Island fut choisi comme lieu pour élaborer le projet destiné à contrôler l’'argent et le crédit du peuple des Etats-Unis, non seulement à cause de son isolement, mais aussi parce que c’'était le lieu de la chasse privée de ceux qui élaboraient ce projet. Plus tard, le 3 mai 1931, le New York Times nota dans une chronique funéraire après la mort de George F. Baker, l'’un des plus proches associés de J.P. Morgan, “le Club de Jekyll Island a perdu l’'un de ses membres les plus distingués. Un-sixième de la richesse totale du monde était représentée par les membres du Club de Jekyll Island”. La qualité de membre était exclusivement héréditaire.

Le groupe d'Aldrich ne s'’intéressait pas à la chasse. Jekyll Island fut choisie comme site pour la préparation de la banque centrale, parce qu’'elle offrait une intimité totale et qu’'il n'’y avait aucun journaliste à quatre-vingts kilomètres à la ronde. Le besoin de secret était tel que les membres de la délégation ont accepté, avant d’arriver à Jekyll Island, qu’'aucun nom de famille ne fût prononcé à quelque moment que ce soit durant leur séjour de deux semaines. Plus tard, lorsqu'’ils parlaient d’eux-mêmes, les membres du groupe se référaient au Club des Prénoms, puisque les noms de Warburg, Strong, Vanderlip et des autres avaient été prohibés durant leur séjour. Les domestiques habituels se virent offrir par le club deux semaines de vacances, et l'’on fit venir du continent, pour cette occasion, de nouveaux serviteurs qui ne connaissaient pas les noms des personnes présentes. Même s'’ils avaient été interrogés après le retour de la délégation d’'Aldrich à New York, ils n'’auraient pu livrer aucun nom. Cet arrangement s’'avéra si satisfaisant que les membres, limités à ceux qui avaient été réellement présents à Jekyll Island, tinrent plus tard un certain nombre de petites rencontres informelles à New York.

Pourquoi tout ce secret ? Pourquoi ce voyage de plusieurs milliers de kilomètres dans un wagon de chemin de fer privé vers un club de chasse isolé ? Apparemment, c’'était pour accomplir un programme de service public, afin de préparer la réforme bancaire qui offrirait un avantage précieux au peuple des Etats-Unis et qui avait été commandée par la Commission Monétaire Nationale. D'ordinaire, les participants n’'étaient pas opposés à ce que publicité soit faite de leur générosité. En général, leurs noms étaient inscrits sur des plaques de bronze ou à l’'extérieur des immeubles qu'’ils avaient offerts. Ce ne fut pas la procédure qu’'ils suivirent à Jekyll Island. Aucune plaque de bronze n’'a jamais été érigée pour marquer les actions désintéressées de ceux qui se rencontrèrent en 1910 à leur club de chasse privé pour améliorer le sort de tous les citoyens des Etats-Unis.

En fait, aucun désintéressement ne se produisit à Jekyll Island. Le groupe d'’Aldrich y a séjourné à titre privé pour écrire la législation bancaire et monétaire que la Commission Monétaire Nationale avait reçu l’'ordre de préparer en public. Le futur contrôle de la monnaie et du crédit des Etats-Unis était en jeu. Si jamais une véritable réforme monétaire avait été préparée et présentée au Congrès, elle aurait mit fin au pouvoir des créateurs élitistes de l'unique monnaie mondiale. Jekyll Island permit que la banque centrale qui serait établie aux Etats-Unis donnât à ces banquiers tout ce qu’'ils avaient toujours désiré.

Comme il était le plus compétent sur le plan technique parmi les présents, Paul Warburg fut chargé de réaliser la plus grande partie de la conception de ce projet. Son travail était ensuite discuté et passé en revue par le reste du groupe. Le Sénateur Nelson Aldrich était là pour s’'assurer que le projet, une fois achevé, sortirait sous une forme qu'’il pourrait faire voter par le Congrès, et les autres banquiers étaient là pour inclure tous les détails nécessaires afin d’être sûrs d’'obtenir tout ce qu’ils voulaient dans un avant-projet complet composé au cours d’un seul séjour. Après leur retour à New York, il ne pouvait y avoir de deuxième réunion pour retravailler sur leur projet. Ils ne pouvaient espérer un tel secret pour leurs travaux lors d’'un deuxième voyage.

Le groupe de Jekyll Island séjourna au club pendant neuf jours, travaillant avec acharnement afin de mener sa tâche à bien. Malgré les intérêts communs de ceux qui étaient présents, ce travail ne se fit pas sans frictions. Le Sénateur Aldrich, perpétuel dominateur, se considérait comme le leader naturel du groupe et il ne put s’empêcher de donner des ordres à tout le monde. En tant que seul membre non-banquier professionnel, Aldrich se sentait aussi quelque peu mal à l’aise. Il avait eu des intérêts bancaires importants durant toute sa carrière, mais seulement en tant qu’'actionnaire tirant profit des actions bancaires qu’'il possédait. Il ne connaissait pas grand chose aux aspects techniques des opérations financières. Tout à son opposé, Paul Warburg pensait que chaque question soulevée par le groupe nécessitait un cours et non une simple réponse. Il perdit rarement une occasion de faire un long discours aux membres, dans le but de les impressionner par l’'étendue de sa connaissance des opérations bancaires. Les autres en prirent ombrage et Aldrich fit d'’acerbes commentaires. Le sens inné de la diplomatie dont était pourvu Henry P. Davison s’'avéra être le catalyseur qui les maintint au travail. Le fort accent étranger de Warburg leur écorchait les oreilles et leur rappelait constamment qu’'ils devaient accepter sa présence si un projet de banque centrale devait être inventé, qui leur garantît leurs futurs profits. Warburg fit peu d’'efforts pour atténuer leurs préjugés et les contesta à chaque occasion possible sur les questions techniques bancaires, qu’'il considérait comme sa chasse-gardée.

“Dans toute conspiration il faut conserver un très grand secret.”

Le projet de « réforme monétaire » préparé à Jekyll Island devait être présenté au Congrès comme un travail réalisé par la Commission Monétaire Nationale. Il était impératif que les véritables auteurs de cette loi restent cachés. Depuis la panique de 1907, le ressentiment populaire contre les banquiers était tel qu’'aucun parlementaire n’'aurait osé voter pour une loi portant la marque de Wall Street, peu importe celui qui avait contribué à ses dépenses de campagne électorale. Le projet de Jekyll Island était un projet de banque centrale et, aux USA, il y avait une longue tradition de lutte contre le fait d’imposer une banque centrale aux citoyens. Cela avait commencé avec le combat de Thomas Jefferson contre le projet d’'Alexander Hamilton, soutenu par James Rothschild, pour créer la Première Banque des Etats-Unis. Ce combat s'’était poursuivi avec la guerre victorieuse que le Président Andrew Jackson avait livrée contre le projet d’Alexander Hamilton pour une Deuxième Banque des Etats-Unis, dans lequel Nicholas Biddle agissait en tant qu'’agent de James Rothschild de Paris. Le résultat de ce combat fut la création de l’'Independent Sub-Treasury System, qui gardait les fonds des Etats-Unis soi-disant hors de portée des financiers. Une étude sur les paniques de 1873, 1893 et 1907 indique que celles-ci furent la conséquence des opérations des banquiers internationaux de Londres. Le public exigea en 1908 que le Congrès promulguât une loi afin de prévenir la réapparition de paniques monétaires artificiellement provoquées. Une telle réforme monétaire semblait alors inévitable. C'’était pour barrer la route à ce genre de réforme et pour la contrôler que la Commission Monétaire Nationale avait été créée, avec Nelson Aldrich à sa tête, puisqu’'il était le chef de la majorité [républicaine] au Sénat.

Le principal problème, ainsi que Paul Warburg en avait informé ses collègues, était d'’éviter le nom de « Banque Centrale ». Pour cette raison, la dénomination qu'’ils choisirent fut celle de "Federal Reserve System". Ceci tromperait les gens et les inciterait à penser qu’'il ne s’agissait pas d’'une banque centrale. Toutefois, le projet de Jekyll Island était bien celui d’'une banque centrale, remplissant les fonctions principales d’'une banque centrale ; elle serait possédée par des personnes privées qui tireraient profit de la propriété de ses actions. En tant que banque émettrice, elle contrôlerait la monnaie et le crédit de la nation.

http://questionscritiques.free.fr/edito/les_secrets_de_la...

Secret de la réserve fédérale 0
http://www.youtube.com/watch?v=Txlpft8ztzo&feature=pl...

Secret de la réserve fédérale 1
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Secret de la réserve fédérale 2
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 

Secret de la réserve fédérale 3
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Secret de la réserve fédérale 4
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 

29/08/2014

Illuminati et fabrication des USA !

Sur le dos du génocide Indien ! 

Pour comprendre l’Histoire des USA, nous avons besoin de comprendre ce qu’il en était de ces gens. 

Curseur à 12:14 « Ils étaient les chariots des Dieux et maintenant ce sont les chariots des hommes »

 

« Les Logos des Corporations et leur symbole occulte maçonnique illuminati »

https://www.youtube.com/watch?v=rQ_SE7hFRMY

 

Source :

http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2014/08/les-l...

 



28/08/2014

Drame de la Franc-maçonnerie : LE POUVOIR OCCULTE CONTRE LA FRANCE ! Un pouvoir au coeur de la république !

Comme cela vous saurez qui a fomenté la soi-disant Révolution Française et le coup d'état contre le Roi Louis XVI en 1789.

La République ou "l'arrêt du public" est une invention des élites de la Franc-maçonnerie, les Illuminati, une secte sioniste/reptilienne !

Vous saurez aussi que lorsqu'ils parlent des "Principes Républicains" ou du "Pacte Républicain", ils s'adressent uniquement à leurs frères francs-maçons, ceux qui tiennent la France et tous les pays du monde, là ils se sont infiltrés par le biais de leur secte secrète et les Jésuites Lucifériens !

Ils se fichent royalement des peuples ! Ce qui compte pour eux c'est de faire avancer l'agenda des Illuminati et l'instauration de leur Nouvel Ordre Mondial !

 

Le livre : LE POUVOIR OCCULTE CONTRE LA FRANCE

COPIN-ALBANCELLI ( Paul )

Ancien franc-maçon, Copin-Albancelli lança au début du siècle dernier une campagne de dénonciation de la franc-maçonnerie afin de dévoiler les buts secrets de la secte, trop souvent ignorés du grand public, à travers des journaux et quelques livres dont celui-ci, réédité, ce qui n'a jamais été réalisé depuis.

Vous pouvez aussi vous procurer un original sur internet...

Voici la version originale, numérisée par l'université d'Ottawa.

Drame de la Franc-maçonnerie : LE POUVOIR OCCULTE CONTRE LA FRANCE - A télécharger ci-dessous :
http://www.barruel.com/paul-copin-albancelli-le-pouvoir-o...

EXTRAIT DE L'INTRODUCTION :

"Qu'est ce que la Franc-Maçonnerie ?
Pourquoi cette association présente-t-elle l'étrange phénomène de deux organisations, l'une qu'elle montre, l'autre qu'elle dissimule ?
Qu'a-t-elle fait dans notre pays depuis bientôt deux siècles ?
Qu'y fait-elle actuellement ?
Par quelles méthodes parvient-elle à accomplir les destructions qu'elle entreprend ?
Par qui un si extraordinaire instrument a-t-il pu être imaginé ?
Dans quel but ?"

L'auteur a été franc-maçon de très nombreuses années pour savoir de quoi il parle et son témoignage est d'une très grande valeur pour ceux qui veulent savoir la vérité sur la Franc-maçonnerie...

Une chose qui frappe en lisant ce livre, c'est qu'on le croirait écrit pour l'heure présente...
On voit que la marche de la secte est aujourd'hui la même qu'il y a cent ans... en pire...

Autre extrait : "La JUSTICE a été envahie. Lorsque nous avons un procès avec un franc-maçon, c'est un autre franc-maçon qui tranche le différent. Nous ne savons pas que les deux compères se connaissent ; que, même s'il ne se connaissent pas, ils s'appellent "mon frère" et qu'ils ont juré de s'entraider... Nous ne le savons pas ; mais c'est un fait. Dès lors, quelle garantie avons-nous ?" (page 100)

Il est bon de noter que les politiciens, pour la grande majorité, se dénigrent devant les "moutons" que nous sommes, alors qu'en loge, ils sont tous frères républicains...

Et ils vénèrent leurs Illustres Grand Maitres...

Disraeli, qui fut un homme d' état britannique, disait que " le monde est gouverné par de tout autres personnages que ne se l'imaginent ceux dont l'oeil ne plonge pas derrière les coulisses."   http://www.barruel.com/livre%202.html

 

Une justice parallèle - Réseau maçonnique
http://www.dailymotion.com/video/xt7io9_une-justice-paral...

Une justice parallèle - Réseau maçonnique par JaneBurgermeister

Franc-Maçonnerie ( Un pouvoir au coeur de la république) 1/2

http://www.dailymotion.com/video/xdksbb_franc-maconnerie-...


Franc-Maçonnerie ( Un pouvoir au coeur de la... par alert-production


Franc-Maçonnerie ( Un pouvoir au coeur de la république) 2/2

http://www.dailymotion.com/video/xdksml_franc-maconnerie-...


Franc-Maçonnerie ( Un pouvoir au coeur de la... par alert-production

Trafics d'influences ?
http://www.youtube.com/watch?v=iTNK97RTIM0

 

Le pourquoi du secret de la FM:
http://leschroniques.net/ana_secret_fm.htm

Les réseaux de pouvoirs et les réseaux pervers:
http://www.conscience-vraie.info/reseaux-pouvoir.htm
 
 

FED/Illuminati/ROTHSCHILD/Sionistes/Reptiliens/Satanistes ou LA SECTE DU DOLLAR au service du Nouvel Ordre Mondial

LA SECTE DU DOLLAR
Au service du Nouvel Ordre Mondial

SKULL & BONES ET ILLUMINATI

L'ORDRE DU SIECLE 1913 - 2013
Instaurer un Empire Babylonien sur toute la Terre


ALPHA TAURY - ALDEBARAN - NEMROD & MARDOUK THEY TRUST

L'OEIL DU PHENIX


LA SECTE DU DOLLAR

Sous la pyramide du One Dollar américain, nous découvrons le texte " NOVUS ORDO SECLORUM " ce qui veux dire en latin " NOUVEL ORDRE SECULAIRE "le mot séculaire indiquant un SIECLE. La FEDERAL RESERVE SYSTEM ( Voir : FED ) a été crée en 1913 comme le billet de un dollar. L'année 2013 devraient marquer la fin de ce siècle et le début du chaos mondial, puis l'instauration d'un nouvel ordre comme l'indique la devise du rite Ecossais maçon en latin " ORDO AB CHAO " (un nouvel ordre à partir d'un chaos).

Les ROSE-CROIX fondèrent leur première colonie (qui est aujourd'hui la Pennsylvanie) en 1694. Les FRANCS-MAÇONS, quant à eux, ouvrirent leurs premières loges, avec la permission de la loge mère d'Angleterre, vers 1730. Les ILLUMINES DE BAVIERE contrôlaient déjà parfaitement toutes les loges du "Grand Orient" d'Europe. Les francs-maçons d'Amérique, à cette époque-là, n'étaient, cependant, pas encore contaminés par "l'illuminisme" de WEISHAUPT. Cela eut lieu plus tard.

C'est le travail secret exercé pendant des siècles par les francs-maçons qui a permis la création des états-Unis. C'étaient les francs-maçons qui avaient organisé et mené la guerre d'indépendance américaine, ce sont eux aussi qui ont écrit et signé la Constitution des Etats-Unis. Un tiers environ des présidents américains furent des francs-maçons. Ils sont aussi largement représentés au Congrès et au Sénat. 




Le sceau américain, la pyramide à l'oeil qui voit tout, les armoiries de l'Etat au verso du sceau, le phénix ainsi que la bannière d'origine avec les 13 étoiles, et en 13 rayures sont d'anciens et importants symboles franc-maçonniques. Certes ils ont été créés sur l'ordre des ROTHSCHILD et introduits par WEISHAUPT, mais leur symbolisme remonte a l'époque de l'Ancienne Egypte. C'est PHILIPPE ROTHSCHILD qui a fait l'ébauche de la pyramide des Illuminés, représentée sur les billets d'un dollar, comme le révèle sa petite amie Ayn Rand dans son livre "Atlas Shrugged".

A la fin de la guerre d'indépendance, les loges des francs-maçons américains se détachèrent de la loge mère anglaise, elles fondèrent leur propre GRANDE LOGE AMERICAINE. Cette dernière comportait le "RITE D'YORK", composé de 10 degrés (le 10ème degré est celui des templiers) et le "RITE ECOSSAIS" lui-même divisé en 33 degrés.

La devise "
ORDO AB CHAO " qui contient une philosophie en elle-même, est aussi vieille qu’Adam et Eve. Elle est utilisés spécialement par les philosophes de l’école de pensée de KARL MARX et de FREDREIC HEGEL. Cela veut dire que les hommes qui contrôlent notre société, pour créer un nouvel ordre dans notre société, y apporte le désordre. Cela implique que l’humanité ne peut jamais être stable, l’humanité ne peut jamais espérer arriver à une condition où l’homme pourra dire : " il fait bon vivre et nous sommes en sécurité ". C’est également les trois mots gravés sur la bague de la Franc-maçonnerie internationale du trente-troisième degré.

Nous savons que l’histoire de l’amérique est entièrement liée à la franc-maçonnerie. Les pères fondateurs de la république américaine étaient franc-maçons. Ainsi, vers 1760 il n’était pas un coin de l’amérique où la maçonnerie n’eût pénétré. Partout elle prêchait la fraternité et l’unité. Georges Washington dans un courrier adressé au révérend G. W. Snyder, en 1798, ne doute pas que cette «diabolique doctrine» se propageait au travers des loges maçonniques (J. Bordiot). De plus, en 1761, le frère maçon Stéphen Morin, délégué par le Conseil des Souverains Princes Maçons siégeant à Paris, reçut la mission de propager en Amérique le système d’Hérodom. Des loges furent fondées à Boston par Moïse Hayes, en Caroline du sud par Isaac Dacosta, et une Sublime Loge de Perfection à Charleston en 1763.



En 1801, fut créé un rite maçonnique en 33 degrés, par Isaac Long, aidé par le colonel John Mitchell, Frédéric Dalcho, Abraham Alexander, Isaac Auld, et Emmanuel de la Motta, tous «Souverains Princes de Jérusalem», rite composé des « 5 degrès du système d’Hérodom et y ajoutant 6 grades Templiers, qui complétaient 4 degrés empruntés à l’Illuminisme allemand d’Adam Weishaupt, et deux grades dits d’administration.

Isaac Long donna à son œuvre le nom de rite Ecossais Ancien et Accepté ; les premières grandes constitutions furent signées à Charleston, le 31 Mai 1801.

En arrivant à Charleston en 1801, Isaac Long y transporta le Baphomet qu’il affirmait avoir retrouvé, ainsi qu’un crâne qu’il déclarait être celui du grand maître Molay. A mesure qu’il avançait, l’Illuminé voyait se lever les voiles qui lui cachaient le but suprême de l’Ordre : la destruction de la société, et son remplacement par une organisation sans classe, sans autre hiérarchie que la «vertu» propre à chaque citoyen (Pierre Mariel).

Du temps de la première Babylone, l'équivalent du dollar était élaboré sur un système à base sexagésimale, (toujours actuel dans notre monde moderne puisque tout ce qui concerne nos calculs et mesures d’angles est régi selon un système sexagésimal), divisé en 60 cents, donc on peut par exemple considérer 1110 comme un système de référence à l’ancienne Babylone et convertir 1110 en système centésimal comme celui de la Babylone moderne, en divisant par 100 puis en multipliant le résultat obtenu par 60, soit plus simplement : 1110 x 0.60 =
666 ou 666 DOLLARS type Première Babylone + 666 dollars type Nouvelle Babylone, puissant symbole du ZODIAQUE
.

Voir: Secret du Zodiac

 Eléments de la première ébauche du billet vert en Juillet 1776: La devise latine: "E Pluribus Unum", L'œil dans le triangle, La Nuée glorieuse, La date: MDCCLXXVI, Le nuage. Deuxième mouture en Mars 1780: Les flèches, La branche d'olive, Les 13 étoiles, Le bouclier avec les 13 étoiles. Troisième mouture en Mai 1782: La pyramide tronquée. Design final en Juin 1782: L'Aigle chauve Américain, Les devises latines: "Annuit Coeptis" et "Novus Ordo Seclorum" .

Selon la version officielle, il n'y a absolument rien d'occulte, sur les recto / verso du billet vert. Tout le système bancaire actuel Américain ayant pour origine un pool de banquiers Anglais dont l'ésotérisme est à base de KABBALE, une science interdite car totalement pervertie.

A l'origine de la conception du sceau des USA, visible sur le dollar, et de la déclaration d'indépendance des Etats Unis le 4 Juillet dont le pendant Français est le 14 Juillet, et une fête commémorative d'une révolution qu'ils avaient financée. C'est à cette même date que pour la première fois l'Euro avait été historiquement côté en bourse avec la même parité que le dollar.

L'inscription d'une année en chiffres romains sur la base indique " MDCCLXXVI " soit 1776. La date 1776 est entre autre : La date de la création du " Grand Sceau " des Etats Unis, l'année de fondation de la secte des ILLUMINATIet l'année de la déclaration d'Indépendance des Etats Unis le 4 juillet. " MDCCLXXVI" est un système constitué de 6 puis 7 lettres-nombres, à savoir : 1 + 5 + 10 + 50 + 100 + 500 = 666

Le nombre 1776 revêt plusieurs conversions alphanumériques suivant la langue Grecque dont les quelques exemples suivants :

1776 = " l'agneau qui est au milieu du trône ". (Apoc 7/17)
1776 = " Je suis le rejeton et la postérité de David " (Apoc 22/16)
1776 = " Jésus de Nazareth "
1776 = " fleuve d'eau de la vie " (Apoc 22/1)
1776 (37 x 48) représente la sommation du 4e verset de la Genèse:

" [...] Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres. " (Genèse 1/3 et début de 1/4).

Le motif du sceau avait été adopté par le Congrès le 20 Juin 1782 à l'origine et apposé sur le dollar en 1935. L'œil au centre de la pierre de faîte de la pyramide est l'un des plus vieux symboles maçonniques. George Washington, un franc-maçon, premier président des Etats Unis d'Amérique, le portait déjà en blason sur son tablier de maçon.

L'impression sur le dollar du sceau s'était faite sur ordre de Henry Agard Wallace (1888-1965), qui fût par la suite Vice-President des Etats Unis, aux commandes en second derrière le Président Roosevelt, de 1940 à 1944. Henry Agard Wallace, franc-maçon de son état au 32e°, était persuadé qu'il avait une dimension Messianique et que l'Amérique avait été choisie par Dieu pour établir le futur Nouvel Ordre des Ages connu à présent sous le nom de Nouvel ordre Mondial.

 

Le nombre 153 est, entre autres, un symbole de réunification du troupeau rassemblé par son berger, au moment de l’enlèvement de l'Eglise auprès de Jésus-Christ, juste avant le règne de L'Antéchrist sur la terre entière et sa domination sans partage et tolérée par DIEU puisque ce pouvoir lui "est donné" et non pris comme a pu le faire n’importe lequel de ses prédécesseurs dictateurs de notre siècle.

Il représente donc une étape importante des événements qui se dérouleront à la fin de notre temps et c’est un signe d’espérance pour les chrétiens. Le " GRAND ARCHITECTE " est le DIEU (ou GOD) de la Franc-maçonnerie sur le dollar Américain. Selon les nombres "Le Grand Architecte" donne 153 et en anglais: " The illuminati " donne aussi 153.

Le nombre 153, n'apparaît qu'une seule fois dans la Bible :
[...] Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons ; et quoiqu’il y en eût tant, le filet ne se rompit point ". (Jean 21/11)

Avec le décalage horaire d'été, la 153ème heure correspond à la véritable 151e heure solaire. Ainsi à titre d'exemple, de Mars à Octobre 1999, bon nombre de cultes se déroulaient de 10h à 12h du matin de la fin de la 153 ème heure calendaire à la fin de la 153e heure solaire donc. Le passage à l'heure d'hiver s'étant établi dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 octobre 1999, veille de la Toussaint, il est bon de souligner que ce week-end était aussi celui d'Halloween, la (Nouvelle) grande Fête païenne dédiée au Diable et autres Esprits infernaux malfaisants.

Le dimanche 31 octobre 1999 avait 25 heures. Dés le début de la semaine précédente, certains supermarchés avaient déjà installé leurs décors de Noël. La confusion s'installe peu à peu, séduction oblige. Il est donc possible à présent de vivre une journée de 23 ou de 25 heures (englobant une période de 217 jours en 1999) au cours d'une année dans la Communauté Européenne, il est salutaire de se souvenir que le calendrier avait été recomposé pendant la Révolution Française et que Daniel avait prophétisé que le Dernier Grand Séducteur changerait les lois et le temps :

" [...] Il prononcera des paroles contre le Trés-Haut, il opprimera les saints du Trés Haut, et il espèrera changer les temps et la loi; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d'un temps.(Da 7/25)

Révélées par l'étoile de David à 6 branches, (également constituée de triangles au-dessus de la tête de l'aigle à droite du billet), les lettres " N ", " O " et " M " de la bannierre forment en Français le mot " N.O.M. ", alors qu'il s'agit d'une expression rédigée en latin "NOVUS ORDO SECLORUM " (le Nouvel Ordre Séculaire). Ces lettres frappées sur un clavier de téléphone font apparaître la séquence numérique 'de la bête: " 666 ". Si l'on prend toutes les lettres révélées par l'étoile de david nous obtenons A S N O M. Il suffit de remettre le M à sa place en début de mot pour former le mot MASON (en français Maçon).

L'
OEIL DU TAUREAU (ALDEBARAN) qui apparaît dans le triangle suspendu car séparé, au sommet de la pyramide est un symbole Luciférien, d'origine Babylonienne et inspirée par les Néphilim, les fameux Géants d'origine angélique rebelle et déchue dont les descendants avaient tant effrayé les deux espions de Moïse en reconnaissance sur la terre promise.

On peut également constater que le Pentalpha se superpose sur l'hexalpha, c'est à dire que l'étoile à cinq branches retournée, est apposée sur l'étoile à six branches. En gématrie la devise "
NOVUS ORDO SECLORUM " = 5+5+500+100+50+5+1000 = 1665 et 1665 + 111 = 1776

Les événements du WTC ont eu lieu le 11/09/2001, à 111 jours de la fin d'année, cette période de 111 jours équivalant à: 888 + 888 + 888 heures ou 1776 + 888 heures ou 666 + 666 + 666 + 666 heures.

La pierre de faîte qui demeure suspendue au-dessus de la pyramide représente une puissance supranationale, les connaissants inconnus, " ceux qui savent " et manipulent à leur gré les éléments comme les finances internationales pour opérer des transferts de richesses. Sur le haut de la pyramide tronquée, la pierre de faîte symbolisée par un triangle séparé, rayonne comme une étoile. Elle représente un Collège occulte de régnants qui ne sont pas réellement de notre monde tel que l'homme commun peut le concevoir (l'homme commun est celui qui a été créé à l'image de DIEU à l'origine).
 


 

L'aigle du grand sceau (que l'on retrouve aussi dans le grand sceau du président des Etats-Unis a été choisi comme symbole de la victoire pour deux raisons : d'abord, parce qu'il n'a pas peur de charger sa proie, il est fort et est assez futé pour voir au-dessus de lui.

Deuxièmement, parcequ'il ne porte aucune couronne matérielle, le jeune état venant juste de se débarrasser du roi d'Angleterre. Le bouclier est sans support, ce la veut dire que ce pays peut maintenant se tenir seul.

Au dessus du bouclier il y a une barre blanche signifiant le congrès, un facteur d'unification : Nous venons ensemble en tant qu'une nation. Dans le bec de l'aigle il y a l'inscription, " E PLURIBUS UNUM ", c'est-à-dire : "une nation de beaucoup de gens". Au-dessus de l'aigle 13 étoiles en forme de de pentacle symbolisant les 13 colonies originales des USA.

Symboliquement sur le grand sceau de l'aigle des Etats Unis il y a 13 flèches dans la patte droite de l'aigle et aussi 13 feuilles dans la branche de la patte gauche. Et encore 13 rayures sur le bouclier central. Sûrement les 13 colonies encore. Le numéro 13 symbolise aussi la révolte de Lucifer. Il y a aussi 33 plumes sur chacune des ailes, symbolisant les 33 degrés de franc-maçonnerie.

La fleur du type symbole de la vie sur le dessus contient un hexagrame. De façon occulte l'aigle est le symbole de L'AIGLE SOLAIRE n'est absolument pas Egyptien mais Babylonien, c'est l'ancienne constellation du SCORPION, comme l'ETOILE de David sur sa tête, que l'on retrouve sur la Mosquée de JERUSALEM. C'est ici une simple marque géographique, effectivement l'amérique est à l'Ouest depuis la grande Pyramides de Gizeh.




Mais comme rien n'est jamais vrai en occultisme et que tout est caché, l'AIGLE représente aussi le PHENIX, une constellation ajoutée dans le ciel sur la BALEINE (un morceau de l'Eridan) et donc au-dessus des POISSONS où l'on retrouve les autres initiés, puisque toute la gnose secrète de notre époque astrologique est dans cette partie du ciel.

On peut y voir le TRIANGLE SACRE des égyptiens, avec la BALEINE (Cetus) qui nage sur l'ecliptique de la précession des équinoxes, et le CARRE de PEGASE (le cube ou la Kabba). L'aigle devient alors le PHENIX avec l'étoile MIRA sur le TRIANGLE dans les POISSONS, à ce moment là le TRIANGLE est donc aligné avec MIRA. Mais le point vénal s'est déplacé vers le VERSEAU (il est dans le Verseau depuis 2012) et se trouve aujourd'hui sur le CERCLE qui est l'étoile de David ou l'HEGAGONE.

La BALEINE que les grecs appelent CETUS le monstre marin, est un avatar de SATAN, mais en égypte ce symbole n'est absolument pas lié à SETH mais au retour de HORUS le vengeur et donc le retour du FILS ou du vrai ROI avec la BALEINE qui semble dévorer les symboles et les constellations pendant que le POINT VERNAL avance sur son chemin de l'écliptique, la route de brique jaune (route du soleil). Cette métamorphose du ciel antique a pour objectif de garder l'édifice hérétique en place.




Cette partie du ciel est utilisée par toutes les religions de notre époque astrologique, en Islam, l'etoile ALRISHA est ALLAH ou ALLAT (masculin / Féminin) mais la femme a été enlevée du ciel par les mages homosexuels (dans toutes les religions). C'est aussi dans ce TRIANGLE que VISHNU va sortir de l'eau, le DELTA est le ROCHER chez les catholique romains où se tient JESUS qui a donc symboliquement marché sur l'Eau, puisque le ROCHER / DELTA est à l'extérieur de l'écliptique, donc dans l'air si la constellation des POISSONS est dans l'eau. Il y a donc une baleine volante !

Voir : Secret des Triangles

La date 1789 visible sur le dollar US rappelle en sous main que la REVOLUTION FRANCAISE a été ourdie et financée par les Illuminati, 13 ans après leur Déclaration d'Indépendance en 1776, comme prélude de leur programme de mise en place de leur Agenda pour instaurer le NOUVEIL ORDRE MONDIALet l'Avènement de leur Temple.

Au-dessus du nombre 1789 (un hommage à la révolution?), on peut compter 1
3 trous sur le compas maçonnique. Cette date est portée sur le dollar US et 1776 + 13 = 1789.

 

Le billet cache de manière beaucoup plus discrète une "chouette", à l'opposé de l'aigle qui supporte la lumière solaire de face, dont l'utilisation dans le monde occulte est connue de tous. 

A chaque sorcier sa chouette. La chouette est ainsi souvent le symbole de groupes occultes comme le " Bohemians club
" qui a également sa chouette, c'est très certainement de celle-ci dont il s'agit sur les billets verts de 1 dollar.A ce stade, on comprendra que si le 1er mai 1998 est considéré comme une date hautement historique avec la reconnaissance de l'EURO comme monnaie unique de 11 pays de l'UE, la nomination du Directeur de la BCE à Francfort pour sa mise en place, la disparition programmée et acceptée des devises est en conformité avec un Plan visant à établir le N.O.M., le Nouvel Ordre Mondial avec à sa tête future, le SUR-homme, aux compétences EXTRA-ordinaires assurant pour un temps une paix universelle illusoire car il lui manquera une dimension essentielle: L'AMOUR, celui du Créateur pour l'ensemble de ses créatures :

" [...] afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle ". (Jean 3/1516)

Même si l'accomplissement de la promesse semble tarder à venir, c'est conformément aux Ecritures :
" [...] Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance ". (2 Pe 3/9) L'association de DIEU avec un billet de banque :
" [...] Mais Pierre lui dit : Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s'acquérait à prix d'argent ! ". (Ac 8/20)

La description en Apocalypse de la Jérusalem céleste permet de l'apparenter soit à la structure d'un carré, soit à celle d'une pyramide en termes mathématiques puisque ses côtés sont égaux entre eux et à la hauteur de l'édifice.

La devise ORDO AB CHAO est également marquée sur la bague que le maçon 33e degrès reçoit. C'est un honneur de porter cette bague pour lui et il est très fier. Cela veut dire que l'humanité ne peut être stable et que le CHAOS est organisé de façon permanente pour contrôler le monde.

OMEGA est un autre symbole occulte, présent sur le billet. Il représente la fin du vieux temps pour la " MEILLEURE FACON ". Oméga est souvent utilisé pour indiquer la fin et représente l'opposé du commencement symbolisé par l'Alpha.Dans la Bible Dieu est l'Alpha (le point de départ de l'homme, son origine) et il est aussi son but, la fin de son parcours. Toutefois pour arriver au bout de la démarche intérieure, pour atteindre ce but, il faut passer par la connaissance de soi (toutes les autres lettres de l'alphabet). C'est alors que l'obscurité fait place à la lumière (l'inconscient est devenu conscient).


TÊTE DE MORT

On y trouve aussi une petite tête de mort cachée, symbole de la mort mais aussi de la renaissance solaire, le symbole est utilisé depuis toujours et ne peut correspondre à rien, ou alors l'Amérique est dirigée par des pirates ? Historiquement, le "SKULL & BONES" est un vieux symbole Templier qui a son origine en Egypte.

En effet, on enterre les morts en CROIX chez les égyptiens. C'est ce que représente le symbole de la mort, la marque des sociétés occultes. C'est avant tout un symbole de RENAISSANCE et le symbole n'est pas l'exclusivité des sociétés secrètes car il est utilisé par tous.
 


http://secretebase.free.fr/complots/organisations/sectedo...