Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2010

Tempêtes solaires pour 2012 et les jeux olympiques

From
February 3, 2010

Scientists warn solar activity could hit London 2012 Olympic Games

http://www.timesonline.co.uk/tol/news/science/space/artic...


Les anglais préviennent que les communications pourraient être perturbées….

TEMPETES SOLAIRES POUR 2012
du 5 au 8 février 2010 : Grand papier dans le Times de Londres qui va dans le sens de ce que j’ai écrit dans Notre-Dame de l’Apocalypse grâce aux apparitions de la Vierge. La transmission des JO pourrait être gravement affectée, se trouvant au pic des éruptions solaires à venir. « Scientists today warned that a peak in the solar activity due in 2012 could disrupt television and internet networks during the London Olympic Games. Speaking ahead of the launch of Nasa’s Solar Dynamics Observatory next week, mission scientists said that the sun was due to hit a peak in its eleven-year cycle in 2012. « The Olympics could be bang in the middle of a solar maximum, » said Professor Richard Harrison, of the Rutherford Appleton Laboratory (RAL) in Oxfordshire ». Etonnant, car depuis la publication, certains ont affirmé qu’il ne se passe rien avec le soleil et que mon livre était « du sensationalisme ». Pourtant, à lire l’article du Time, de toute évidence ce n’est pas le cas, ou alors la NASA aussi fait dans le genre :-) . Le programme SDO de la NASA consiste justement à essayer de prévoir les grandes éruptions à venir et à « éteindre » les satellites afin qu’ils ne soient pas cramés par les éruptions de classe X… Plus que jamais il importe de prendre en considération l’avertissement de Fatima, même si cela vous semble totalement incroyable. Cela dit, la terre ne cessera pas de tourner  en 2012 à part la dépression mondiale. Revue de Presse par Pierre jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2010.

http://fonzibrain.wordpress.com/2010/02/08/tempetes-solai...


05/02/2010

Les polders du Nord-Pas-de-Calais menacés par la montée des eaux

04 février 2010 - 11H25


Les polders du Nord-Pas-de-Calais menacés par la montée des eaux
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.

AFP - Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.

Le sous-équipement, le recul des dunes, l'élévation du niveau de la mer et l'augmentation de la pluviométrie font peser le risque réel d'une reconquête par les eaux de ce territoire, peuplé de près d'un demi-million d'habitants.

"Le scénario catastrophe, c'est une grosse pluviométrie un jour de tempête avec des défaillances techniques. Il n'y aura pas mort d'homme, mais le coût économique et financier sera terrible", s'alarme ainsi Hervé Poher, vice-président du conseil général du Pas-de-Calais en charge de l'Environnement.

Les Wateringues (du néerlandais water, qui signifie "eau") ont été conçus à leur origine, dès le XIe siècle, pour favoriser la culture dans les polders, des terres situées sous le niveau des hautes marées.

Ils désignent aujourd'hui un vaste réseau d'ouvrages qui permet de réguler le niveau des eaux dans un large triangle Calais-Dunkerque-Saint-Omer.

L'eau en excédent est rejetée à la mer, à marée basse, par écoulement naturel (fossés et canaux) ou grâce à de puissantes pompes électriques.

Les wateringues sont entretenus par les propriétaires fonciers, les départements et l'Etat, qui apportent quelque 5 millions d'euros par an.

Mais l'Institution interdépartementale des wateringues (IIW) du Nord/Pas-de-Calais, émanation des conseils généraux, estime à 10 millions d'euros le coût annuel de la pérennisation de ces équipements, tant sur le littoral que dans l'arrière-pays.

"En 1953, une brèche dans la digue a quasiment inondé Dunkerque. C'était spectaculaire. Aujourd'hui, ce serait catastrophique", explique Philippe Parent, directeur de l'IIW. La centrale nucléaire de Gravelines figure sur le territoire exposé.

Pour répondre à l'urgence, Etat, départements et Agence de l'eau ont lancé un plan d'investissement de 6 millions d'euros qui vient s'ajouter au budget des wateringues. Mais il servira tout juste à maintenir l'actuelle capacité du réseau, "pourtant à bout de souffle", souligne Hervé Poher.

"En cas de grosse crue, comme en novembre l'an dernier, vous pouvez pomper tant que vous voulez, ça ne change rien", assure-t-il.

Au nom d'une loi bicentenaire qui impute aux riverains la responsabilité de se protéger des aléas naturels, l'Etat propose de surtaxer le bâti dans les polders.

Mais les élus locaux s'y opposent, faisant valoir que les communes et les habitants --déjà taxés par les sections de wateringues-- fournissent déjà le gros des efforts.

"Si nous n'étions pas là pour assécher, toute la bordure maritime et l'agglomération de Dunkerque seraient sur une île, entre polders et mer", plaide Hervé Laniez, maire des Moëres et responsable de wateringues.

Les querelles entre parties prenantes nuisent également aux protections côtières, elles aussi en grand besoin de rénovation.

"Historiquement, les ouvrages (de protection) du littoral ont été gérés entre les communes, les conseils généraux et l'Etat, sauf qu'il y a toujours des problèmes de propriété, d'entretien, de responsabilité. Ce système n'est plus pérenne", reconnaît Julien Hénique, de la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement).

http://www.france24.com/fr/20100204-polders-nord-pas-calais-menac-s-mont-e-eaux

 

04/02/2010

Un OVNI chez les astéroïdes


NOUVELOBS.COM | 02.02.2010 | 18:36

Un objet curieux aux allures de comète a été photographié par Hubble dans la ceinture d'astéroïdes. Il s'agirait du résultat d'une collision.

Le télescope Hubble a fourni les images d’un curieux objet croisant dans la ceinture principale d’astéroïdes, à 140 millions de kilomètres de la Terre. Ses allures de comète sont trompeuses : il s’agirait en fait du reliquat d’une collision frontale entre deux astéroïdes, selon les chercheurs de la Nasa qui commentent ces images.

Appelé P/2010 A2, l’objet a d’abord été repéré par un programme américain de recensement d’astéroïdes (LINEAR) le 6 janvier, puis observé par Hubble les 25 et 29 janvier. Le noyau, qui mesurerait 140 mètres de diamètre, est situé en dehors de la trainée de poussières et de débris. Cette ‘queue’ serait le résultat d’un impact entre astéroïdes, sachant que leurs collisions se produisent à la vitesse moyenne de 5 kilomètres par seconde, précise le communiqué de la Nasa.
Zoom sur le X formé par les débris à l'avant de cet étrange objet.

Zoom sur le X formé par les débris à l'avant de cet étrange objet. (NASA, ESA, & D. Jewitt, UCLA)

L’objet a une apparence curieuse, avec ce X formé à l’avant de la queue. Cela ne ressemble en rien aux images de comètes prises par Hubble, soulignent les chercheurs.

C.D.
Sciences-et-Avenir.com
02/02/10

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace...

 

 

La plus grande éruption solaire en 2,5 ans enregistrée par les chercheurs russes


La plus grande éruption solaire en 2,5 ans enregistrée par les chercheurs russes
La plus grande éruption solaire en 2,5 ans enregistrée par les chercheurs russes
15:17 20/01/2010
© TESIS (FIAN)
MOSCOU, 20 janvier - RIA Novosti

La plus grande éruption solaire depuis juin 2007 a été enregistrée mardi par l'observatoire solaire russe TESIS, ont annoncé les chercheurs de l'Institut de physique Lebedev de Moscou sur le site internet de TESIS.

"L'éruption a commencé vers 16h00, heure de Moscou (13h00 GMT) pour atteindre son maximum à 16h41 (13h41 GMT). Elle a duré jusqu'à 17h57 (14h57 GMT), soit presque deux heures. L'intensité du rayonnement X du Soleil a atteint, en son point le plus élevé, le niveau M2.3 sur l'échelle GOES. La dernière éruption d'une telle intensité avait été enregistrée le 4 juin 2007", est-il indiqué dans un communiqué de l'Institut.

Deux autres éruptions importantes - de classe C4.9 et C5.2 - ont précédé cette dernière forte éruption solaire le 19 janvier. Elles se sont produites respectivement vers minuit et vers midi. Les chercheurs du laboratoire TESIS estiment qu'il s'agit d'une nouvelle intensification de l'activité solaire. Les éruptions deviennent toujours plus fortes et les intervalles entre elles sont plus courts.

Les éruptions solaires sont classées, en fonction de la puissance du rayonnement X, en 5 classes - A, B, C, M, et X. Chaque classe correspond à une éruption solaire d'une intensité dix fois plus importante que la précédente. La classe minimale, notée A0.0, correspond à une puissance de rayonnement sur l'orbite de la Terre de 10 nanowatts par mètre carré. Au sein d'une même classe, les éruptions solaires sont classées de 1 à 10 selon une échelle linéaire (ainsi, une éruption solaire de classe X2 est deux fois plus puissante qu'une éruption de classe X1). Des éruptions accompagnées d'un flux de rayonnement de plus d'un million de nanowatts, classées X17, ont été enregistrées fin octobre 2004, lors du maximum solaire précédent.

http://fr.rian.ru/science/20100120/185886867.html

02/02/2010

2010 Transition - Redéfinir la dualité

En 2010, vous serez amenés à détruire les structures par lesquelles les forces globales désirent vous dominer et vous maintenir séparés en différentes classes sociales, races ou religions. Même si plusieurs d'entre vous ont beaucoup de craintes en cette période de changement profond, vous commencez tous à reconnaître que la vie sur votre planète ne sera jamais plus la même. La situation confortable dans laquelle plusieurs d'entre vous ont vécu, insensibles sous plusieurs aspects à la souffrance de tant d'êtres qui partagent la Terre avec eux, se rétrécit. Pendant que s'écroulent les murs des conventions, l'humanité entière prend conscience des grands changements qui caractérisent la transition de Gaia, alors que celle-ci se prépare à quitter la troisième dimension pour accéder au palier supérieur. Vous commencez à construire un nouveau paradigme par l'épuration des structures de l'extrême dualité qui vous ont maintenus clans un état de séparation, par l'unification de l'espèce humaine avec les autres espèces de votre planète, et par la reconstruction d'un monde qui a besoin d'une plus grande compassion et d'une intention plus consciente. Qualifiez cela d'énergie coopérative ", si vous voulez, mais vous n'avez jamais eu de l'énergie sous cette ferme auparavant. Vous amène-t-elle à sortir de la dualité ? Oui, si vous identifiez celle-ci à l'attribut lumière / obscurité de la vieille énergie. La lumière vous sort de l'ignorance. Elle fait voir aux gens la différence entre la mythologie religieuse et la conscience spirituelle de soi. C'est là le vrai combat que vous menez, et 2010 vous en donnera la possibilité.