Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2010

La NASA prévoit une grande dévastation pour 2012/2013.

 

Nous y voilà avec la NASA qui avait pris la peine de démentir la véracité du film "2012", mais qui prend la peine désormais de prévoir une grande dévastation pour 2012/2013 à cause de tempêtes magnétiques solaires jamais vues auparavant. Ce que la NASA a oublié de dire, c'est que ces tempêtes magnétiques solaires sont déjà en cours, que la Terre a déjà commencé à inverser ses pôles magnétiques depuis 1970, que la résonance magnétique de la Terre se rapproche de 13 Htz (le point zéro de l'éveil) et que nous attendons en prime un alignement planétaire en Croix en cours de formation depuis fin 2008 et dont l'apogée se fera connaître le 7 août 2010. Que Nibiru ou Nemésis se rapproche de nous avec son cortège d'astéroïdes. Et chose encore plus importante, que le réchauffement climatique soi-disant dû à l'homme est non seulement cosmique, mais que l'ensemble de notre système solaire est actuellement en train d'ascensionner vers le centre de la galaxie. Nous nous trouvons actuellement dans les turbulences de la bande photonique ou anneau de lumière du Grand Soleil Central Alcyone que nous devons traverser lors du saut quantique prévu lors de l'alignement galactique du 21 décembre 2012.

Préparons-vous dès maintenant à ces grands changements en demandant l'aide des êtres de Lumière et que la lumière soit déversée sur nous et sur l'ensemble de notre système solaire.

Oublions nos différences et nos religions qui ont été créées par les hommes pour nous diviser et instrumentaliser les guerres de religions au profit des élites Illuminati-Reptiliens et leur Nouvel Ordre Mondial, car nous sommes tous enfants de Dieu. Il n'y a que l'AMOUR Universel qui pourra sauver l'humanité et lui permettre d'ascensionner vers une autre dimension cosmique.

Réveillons-nous !  Nous sommes les témoins de notre évolution neurologique et spirituelle, preuve de notre immortalité ! Notre civilisation doit disparaître pour devenir la race du 5ème règne et la civilisation du 5ème soleil. Ce que les élites  nous cachent et essaient d'empêcher en réduisant la population mondiale par tous moyens (vaccination criminelle, provocation artificielle de cataclysmes et empoisonnement (Haarp et chemtrails), OGM, marées noires, guerres génocidaires et atomiques,  empoisonnement de l'eau, des mers et des océans, la famine en ayant savamment orchestré la soi-disant crise financière mondiale et la crise économique qui s'en suit depuis lors, pollutions magnétiques, etc... Réveillons-nous et mettons dehors nos prédateurs, les Illuminati-reptiliens, les Maîtres du Monde !

Ci-dessous, un message d'Isabelle du site Conscience du Peuple.

-------------------------------------------

Bonsoir,

Nous avons entendu toutes sortes de prédictions sur l'année 2012. Cependant, les sources sont souvent douteuses ou manquent de supports scientifiques pour que l'on puisse considérer une telle possibilité.

La NASA a même construit une page web, suite à la sortie du film 2012, pour démentir le mythe de la "Fin du monde" en 2012 et pour tenter de rassurer la population:
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=Ia5hV&m=JDR9zHcBRcDV...

Voilà qu'en ce mois de juin 2010, la possibilité d'une catastrophe entre l'année 2012 et  2013 est évoquée par la NASA:

Selon une agence de scientifiques de la NASA, la terre sera frappée, à partir de 2012, par un niveau d'énergie magnétique jamais vu auparavant.  Selon eux, le soleil se réveillera d'un profond sommeil et son activité intense (tempêtes solaires) risque de perturber gravement toutes les technologies électroniques, les systèmes de navigation, les banques, les équipements médicaux, les communications satellites, etc.

Les conséquences pourraient être catastrophiques selon eux si des précautions ne sont pas prises tout de suite.  Cent millions de dollars viennent d'être votés pour protéger toutes ces infrastructures.

Voici mes sources:

Article dans le journal "Telegraph" du 14 juin 2010:
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=Ia5hV&m=JDR9zHcBRcDV...

Article de "Fox News" le 10 juin 2010:

http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=Ia5hV&m=JDR9zHcBRcDV...

Le web est actuellement un outil extraordinaire pour échanger de l'information et pour avoir un contact privilégié avec certaines personnes.  Cet outil de communication est toutefois un obstacle dans la mise en place d'une dictature mondiale puisque les groupes
de résistance peuvent communiquer et s'organiser via internet.

Une loi permet maintenant à Obama de "fermer la switch" de l'internet sous prétexte d'une urgence nationale.  Ce qui veut dire que du jour au lendemain, sous une fausse bannière, nos connections internet peuvent être interrompues pour un temps indéterminé.

Il s'agit de la loi "Protecting Cyberspace as a National Asset Act"
(PCNAA).

Nous aurons raison de nous inquiéter lorsque nos ordinateurs ne pourront plus se connecter... 

En ce qui concerne le déversement de pétrole, il semble que trois options restent possible: une explosion nucléaire ou une évacuation massive des populations ou bien, une explosion nucléaire suivie d'une évacuation massive des populations!

Selon certains "insiders", la fuite de pétrole montrerait des caractériques d'un volcan souterrain qui menace d'exploser dans les semaines à venir.  Selon eux, si une explosion volcanique se produisait, un tsunami géant (400-600 miles à l'heure) serait inévitable et capable de balayer l'État de la Floride en quelques instants...

Soyons sur nos gardes, profitons de la vie, aimons-nous encore plus et implorons Dieu de nous protéger dans toutes ces choses.

Isabelle

"Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas. Car tout cela doit arriver d'abord ; mais la fin du monde ne viendra pas aussitôt après. Puis il ajouta : -- On verra se dresser une nation contre une nation, un royaume contre un autre. Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies séviront ; des phénomènes terrifiants se produiront et, dans le ciel, des signes extraordinaires apparaîtront". (Luc 21.8-11).

"Il y aura des signes extraordinaires dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur la terre, les peuples seront paralysés de frayeur devant le fracas d'une mer démontée. Plusieurs mourront de peur dans l'appréhension des malheurs qui frapperont le monde entier, car les puissances célestes seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l'homme venir dans les nuées avec beaucoup de puissance et de gloire". (Luc 21.25-27).


Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.com

Blog concernant le plan et les stratégies de l'élite mondiale pour instaurer un Nouvel Ordre Mondial:
http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/

Blog concernant les dangers scientifiquement prouvés des vaccins:
http://vaccinh1n1.blog.mongenie.com/

09/06/2010

Dépêche urgente du Préfet des Alpes-Maritimes !

Avis de coup de mer attendu cette nuit et demain sur le littoral ! A diffuser SVP !

Nouveau coup de mer attendu cette nuit et demain sur le littoral
Publié le mercredi 09 juin 2010 à 16H24
Le coup de mer du 4 mai, ici à Nice, avait causé de nombreux dégâts matériels. (Photo Nice-Matin)

Coup de mer, le retour ? Le préfet des Alpes-Maritimes vient de placer le département en situation de "vigilance" à partir de ce mercredi soir 21 heures, jusqu'à jeudi 22 heures.

Ce soir, la houle devrait atteindre deux mètres en moyenne sur le littoral, précise le communiqué de la Préfecture. Le Cap d'Antibes "risque d'être particulièrement impacté".

Jeudi, un pic est attendu en milieu de journée, "la houle atteignant jusqu'à 3 mètres". Selon Météo France, "cette houle sera sud-est avec un fort vent d'est."

Sur l'ensemble de la période, la "surcôte" - une élévation anormale du niveau de la mer -  atteindrait 10 centimètres.

Le préfet  demande aux maires des communes du littoral de prendre "toutes les mesures adéquates afin de restreindre, et si besoin, interdire l'accès et la circulation des sentiers exposés du littoral, ainsi que des chemins ou des routes pouvant être menacés par le coup de mer".

Toute sortie sur le littoral est formellement déconseillée.

Cette nouvelle alerte survient un peu plus d'un mois après un coup de mer dévastateur, le 4 mai dernier, sur le littoral azuréen.

http://www.nicematin.com/article/derniere-minute/nouveau-...


01/06/2010

Climat : Un énorme cratère à Guatemala City


http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/photoalbum/detail/1...

 


 

La tempête tropicale Agatha, première d'une saison cyclonique annoncée très violente, a ravagé ce week-end le Guatemala et ses voisins d'Amérique centrale, le Honduras et le Salvador. A Guatemala City, Agatha a provoqué un énorme cratère, faisant disparaître un bâtiment de trois étages. Cette nouvelle catastrophe a fait 118 morts et 53 disparus selon les services d'urgence. Lire l'article.

La tempête Agatha fait 144 morts en Amérique centrale


Cent quarante-quatre morts, des milliers de sinistrés, des maisons ensevelies sous la boue: la tempête tropicale Agatha, première d'une saison cyclonique annoncée très violente, a ravagé ce week-end le Guatemala et ses voisins d'Amérique centrale, le Honduras et le Salvador.

Au Guatemala, cette nouvelle catastrophe a fait 118 morts et 53 disparus selon les services d'urgence, quelques dizaines d'heures seulement après l'éruption du volcan Pacaya (deux morts et trois disparus).

Agatha, transformée dimanche en dépression, a déferlé depuis l'Océan Pacifique après que les météorologues de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) eurent prédit que la saison 2010 des ouragans (1er juin-30 novembre) pourrait être une des pires jamais enregistrées dans l'Atlantique.

Au total, 112.000 personnes, en majorité pauvres, ont dû être évacuées. Elles vivaient souvent dans des habitations bâties à flanc de collines ou au bord de rivières.

Pour accélérer la collecte et l'envoi de nourriture, les organisations de secours ont utilisé des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Hi5.

Mais leur tâche est compliquée par la fermeture de la route menant à la capitale.

Au Honduras voisin, la Commission permanente des situations d'urgence (Copeco) a annoncé lundi après-midi un nouveau bilan de 17 morts et de plus de 3.000 personnes évacuées.

Au Salvador, la Protection civile a recensé neuf morts et deux disparus. Le président Mauricio Funes a décrété l'"alerte rouge" sur tout le territoire, qualifiant la situation de "critique". (belga)
01/06/10 08h24

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2765/Environnement/article/detail/1112454/2010/06/01/La-tempete-Agatha-fait-144-morts-en-Amerique-centrale.dhtml


 

Eruption du volcan Tungurahua en Equateur

Et pendant que les uns massacrent les autres, la nature nous rappelle à l'ordre !


Mardi 1er juin 2010


L'éruption vendredi du volcan Tungurahua, au centre de l'Equateur, a obligé les autorités à évacuer plusieurs agglomérations et à fermer l'aéroport de la deuxième ville du pays, Guayaquil (sud-ouest). Mais le volcan semblait avoir atteint son pic de violence éruptive et son activité semblait décroître en soirée, selon les experts.

Haut de 5.029 mètres, le Tungurahua, situé à 135 km au sud de la capitale, Quito, est entré en activité vendredi à 08H47 (13H47 GMT) après une "grande explosion" due à une accumulation de gaz, et ses projections de lave et de cendres "dépassent facilement les 10-12.000 mètres d'altitude", a déclaré le vulcanologue Hugo Yepez, directeur de l'Institut de Géophysique (IG) de Quito.

L'aéroport et les écoles de Guayaquil, ville portuaire de 2,5 millions d'habitants, ont été fermés, a annoncé vendredi soir un responsable de la sécurité civile régionale, Yuri De Janon. Située à 280 km au sud de la capitale, l'agglomération côtière est affectée par des pluies de cendres dues à l'éruption, qui se déroule 160 km plus à l'ouest, a-t-il ajouté. Au moins sept villages situés non loin du volcan, soit environ 500 familles, avaient dû être évacués dans la journée, selon la défense civile.

Aucune victime n'avait été signalée vendredi soir. "Nous pouvons annoncé la bonne nouvelle que l'activité du volcan commence à baisser", a déclaré en soirée le directeur de l'IG, après avoir qualifié la situation de "grave et complexe" le matin. "Les projections qui ont eu lieu dans la matinée au moment le plus violent ont très peu de chances de se répéter", a-t-il assuré.

Selon lui, l'éruption de vendredi "se situe entre la seconde et la troisième plus forte de tout le processus éruptif" du volcan depuis son réveil en 1999. Les 12.000 mètres d'altitude atteints par les projections volcaniques correspondent au plafond habituel des routes aériennes internationales.

Dans la journée, certains vols avaient déjà dû être détournés, selon le directeur de l'aéroport de Guayaquil, Nicolas Romero. Les premières informations diffusées faisaient état de possibles "coulées pyroclastiques", mélanges de gaz, de cendres et pierres à 800 degrés montant jusqu'à 2.000 mètres d'altitude, puis retombant en avalanche, sous forme de coulées dévastatrices à grande vitesse.

Le volcan avait atteint son plus fort pic d'activité en août 2006. Son éruption avait entraîné la mort de sept personnes et détruit des centaines d'habitations. La localité touristique de Banos, située au pied du Tungurahua, comptant quelque 15.000 habitants, avait du être évacuée de force en 1999, lors de son éveil.

En Amérique centrale, le volcan Pacaya du Guatemala, haut de 2.552 mètres, a intensifié depuis mercredi son activité avec des projections de lave, de fumées et de cendres. Vendredi, les cendres s'élèvaient jusqu'à 1.000 mètres et le bilan était de deux morts et trois disparus. (afp)
29/05/10 10h46

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2765/Environnement/article/det...

Climat : Fonte de la banquise

La banquise arctique en pleine débâcle
Le 31 mai 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg

Le 19 mai dernier, la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) estimait que 2010 était bien partie pour être l'année la plus chaude jamais enregistrée. L'agence américaine en charge des océans, du climat et de la météo rappelait notamment que « la température moyenne combinée sur les surfaces terrestre et océanique a été, en mars, la plus chaude jamais recensée avec 14,4°C, soit 0,76°C au-dessus de la moyenne au XXe siècle ». En corollaire, la NOAA notait que la calotte glaciaire de l'Arctique ne s'est étendue, cet hiver, que sur 14,7 millions de km2, contre près de 15,5 millions de km2, mesurés, en moyenne, durant les années 1979-2000. L'hiver n'a donc pas été très froid. Et le printemps s'annonce des plus chauds.

Deux mois après le début de la débâcle, le retrait de la glace de mer arctique est comparable à celui observé en 2007, année record. Mais le rythme de fonte semble être bien plus rapide qu'il y a trois ans. En septembre 2007, la glace de mer arctique ne s'étendait plus que sur 4,13 millions de km2 : la moitié de la surface observée dans les années 1950 et 1960. Les premiers résultats des observations faites par satellite, pour cette année, devraient être rendus publics lors de la conférence d'Oslo qui se tiendra du 8 au 12 juin.