Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2011

Les gros séismes à intervalles de 6 mois pointent vers Nibiru.

Une suggestion à ne pas négliger puisque l'on ne nous dit rien d'officiel, ce qui ne veut pas dire parce qu'on nous cache, qu'elle n'existe pas.

Toutes les anciennes civilisations la connaissait et elle est désormais connue comme étant le double noir de notre Soleil. A suivre, donc ...........

vendredi 16 septembre 2011

Les gros séismes à intervalles de 6 mois pointent vers Nibiru.


















 
 
 
 
 
 
 
Cette image intrigante était diffusée sur plusieurs sites alternatifs, elle montre que certains gros séismes sont séparés par un intervalles de 188 jours soit environ 6 mois.

En outre, elle indique que leur succession s'effectue suivant la forme d'un quadrilatère, ce qui est une idée assez loufoque, on retiendra que les séismes se sont tous produits dans la ceinture de feu encerclant l'océan Pacifique.


Voici le déroulement de la séquence :

27 février 2010: séisme du Chili de magnitude 8.8

+ 190 jours

4 septembre 2010: séisme de la Nouvelle-Zélande (Christchurch) de magnitude 7.0

+ 188 jours

11 mars 2011: séisme du Japon de magnitude 8.9

+ 188 jours

 
 
Le 15 septembre, ce n'est pas la Californie qui a été affectée par un gros séisme mais les îles Fidji (7.3 sur l'échelle de Richter).


On signale également une série d'autres tremblements de terre à Cuba (6.0 ), en Alaska (6,1) , et ... en Californie (4,3) ainsi qu'au Japon (6,2) et en Nouvelle Zélande (6,0).

C'est clair qu'il y a une corrélation entre ces tremblements de terre et cet intervalle de temps.
Donc tous les 6 mois depuis Février 2010, un facteur inconnu déclenche des tremblements de terre.
Le problème est de savoir à quoi correspond cette période de 6 mois, il ne peut s'agir de l'influence d'une planète du système solaire puisqu'aucune ne possède cette période orbitale.

Autre fait remarquable à propos de cette série de séismes, leur puissance est alternée, au gros séisme du Chili (8,8) succède celui plus modeste de Christchurch (7,1), 6 mois plus tard le 11 mars 2011 c'est le méga séisme du Japon (9), le 15 septembre on rapporte un séisme de 7,2 dans les iles Fidji.

Maintenant, si on prend en compte que tous les 6 mois, la Terre se retrouve de part et d'autre du soleil,  on sera forcé d'admettre que c'est au moment de franchir cet axe imaginaire que ces séismes ont eu lieu.
 Les 2 séismes du haut sont les plus destructeurs ( 8,8 et 9).
 
A l'attention des sceptiques, j'avais déjà expliqué comment de l'énergie pouvait se transmettre entre les astres, c'est une notion connue depuis l'antiquité et que la science moderne a enterré au début du 20 ème siècle (merci Einstein ), il suffira de se renseigner  sur la signification de l'Ether pour s'en convaincre.

Donc, sachant que les astres transmettent de l'énergie lorsqu'ils sont alignés et que cette énergie engendre des tremblements de terre, on peut logiquement en déduire qu'un astre mystérieux interagit avec le soleil et notre planète à intervalle de 6 mois à chaque fois que notre planète traverse l'axe situé entre celui ci et notre soleil.

Quand la terre passe entre le soleil et cet astre, l'énergie est plus puissante qu'au moment où c'est le soleil qui s'intercale entre la Terre et cet astre.

On peut alors facilement en déduire de quelle direction provient cet astre et pointer un télescope dans sa direction.



A la date où j'écris, le 15 Septembre 2011, Nibiru est toujours cachée par la couronne du soleil, avec un peu de chance et de patience elle pourrait être observable dans quelques jours à ceux qui sauront où pointer leurs télescopes.

Le 15 Septembre Nibiru étant positionnée juste derrière la soleil, il suffit de consulter les éphémérides pour obtenir les coordonnées du soleil à cette date.

On obtient donc :

11h 29m 57.09s    +03° 14' 38.2"

Qui sont les coordonnées approximatives de Nibiru..

En outre,  au cas où les données ne soient pas falsifiées et avec un peu de chance il se pourrait qu'elle soit observable sur les clichés des sondes Soho ou Stereo.

Il y a beaucoup d'autres choses à dire sur le sujet, par exemple sur le fait que l'on peut déterminer que Nibiru est encore relativement assez loin puisque son moment angulaire par rapport au soleil varie peu au fil des mois.

On peut aussi déterminer que sa taille est gigantesque puisqu'elle arrive à nous influencer malgré cette distance.

L'autre information cruciale, c'est que dans 6 mois, il faudra s'attendre à un séisme encore plus dévastateur que celui du 11 Mars dernier, puisque Nibiru se rapproche, ses effets devraient gagner en intensité.

Pour le moment, avis aux amateurs la chasse est ouverte !
 
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/2011/09/les-...

Comment se préparer pour la prochaine grosse tempête solaire ?

C'est bien pour cela que la NASA a décidé de ne plus communiquer les données solaires, n'est-ce pas ?

Pour que les élites puissent se préparer au détriment des peuples ignorants !


Comment se préparer pour la prochaine grosse tempête solaire ?

29 juillet 2011, 15 h 35

tempete_solaire
Les réseaux de transport d'électricité et les systèmes électroniques actuels sont vulnérables aux tempêtes solaires
© NASA

L'une des plus grosses tempêtes solaires jamais observées depuis des siècles a frappé la Terre en septembre 1859, à la veille d'un cycle solaire d'intensité inférieure à la moyenne(1). La destruction solaire associée est tellement atypique que les chercheurs ne savent toujours pas comme la classer. L'explosion aspergea la Terre d'un déluge de protons inédit depuis un demi-millénaire, accompagnée de courants électriques qui incendièrent les télégraphes et envahirent le ciel de Cuba et d'Hawaii d'aurores boréales.

En juin de cette année, des responsables réunis au National Press Club de Washington DC se sont posés la question : Que se passera-t-il si ça devait de nouveau arriver ?

"Un orage magnétique de cette ampleur pourrait nous mettre KO," affirme Lika Guhathakurta, spécialiste en physique solaire de la NASA. "La société moderne s'appuie sur des systèmes sophistiqués tels que les réseaux électriques intelligents, les GPS, et les communications par satellite, qui sont tous vulnérables aux tempêtes solaires." Lika était présente au cinquième forum annuel de l'espace dédié au climat, le Space Weather Enterprise Forum (SWEF) en compagnie d'une centaine de collègues. Le but de SWEF est de mettre en lumière les phénomènes climatiques de l'espace et leurs conséquences pour l'homme, pour interpeller les politiques et responsables de la prévention des catastrophes. Le forum a réuni des élus du Congrès américain, de la Federal Emergency Management Agency (FEMA), des opérateurs électriciens, des représentants des Nations Unies, de la NASA, du NOAA et de nombreuses personnalités de tous horizons.

Au cours de l'année 2011, les prévisionnistes estiment que le soleil va entamer un cycle plus court que la moyenne des cycles. En 1859 "l'événement de Carrington" (du nom de l'astronome Richard Carrington qui décrivit la destruction solaire) montre que les cycles faibles peuvent s'accompagner de fortes tempêtes magnétiques.

En 1859, tout ce que l'on pouvait craindre de pire était une mise hors service des télégraphes pendant un ou deux jours tandis que les observateurs des îles tropicales ont pu admirer des phénomènes inouïs dans le ciel.

Mais en 2011 il en irait bien autrement. Les pannes en cascade des lignes à haute tension et transformateurs électriques intercontinentaux priveraient la Terre d'électricité pendant des semaines, voire des mois avant que les ingénieurs puissent réparer les avaries. La navigation aérienne et par bateau serait privée de GPS, les réseaux bancaires et financiers s'arrêteraient de fonctionner, avec toutes les conséquences qu'on peut imaginer pour le commerce, bref : un scénario catastrophe à l'ère du tout informatique. Selon un rapport de 2008 de la National Academy of Sciences, un événement solaire exceptionnel comme il en est recensé tous les cent ans pourrait avoir un impact économique égal à l'ouragan "Katrina" puissance 20 !

Alors que les décideurs se réunissaient pour prendre conscience des risques, non loin de là, les chercheurs de la NASA tentent activement de les circonscrire : "Nous sommes désormais capables de suivre la trajectoire des tempêtes solaires et leur progression vers la Terre en 3D," rapporte Michael Hesse, intervenant au forum et directeur du GSFC Space Weather Lab. "C'est l'amorce d'un système opérationel d'alerte aux catastrophes climatiques provenant de l'espace en vue de la protection des réseaux électriques et des infrastructures de haute technologie en cas d'activité solaire intense."

Le modèle est réalisé à partir de données collectées par une flotte de satellites de la NASA en orbite autour du soleil. Les analystes du laboratoire alimentent une base de données stockée dans des super ordinateurs qui traitent les données. Quelques heures après une éruption majeure, les ordinateurs produisent un film en 3D montrant la trajectoire de la tempête, quels planètes et satellites seront touchés et quand. Ce type de "prévisions interplanétaires" est sans précédent dans la courte histoire de la climatologie spatiale.

"Nous vivons une époque privilégiée de la climatologie de l'espace," note Antti Pulkkinen, chercheur au laboratoire climatologique de l'Espace Space Weather Lab. "Le développement récent de modèles scientifiques basés sur la physique nous permet d'anticiper ces cataclysmes."

Certains de nos modèles informatiques sont tellement pointus qu'ils peuvent anticiper la pénétration dans le sol terrestre de courants électriques générés par une éruption solaire. L'enjeu est de taille pour les transformateurs électriques et le projet expérimental "Solar Shield" dirigé par le Dr Pulkkinen a pour mission d'identifier les transformateurs les plus menacés par chaque éruption solaire. "Il suffit de déconnecter pendant quelques heures tel ou tel transformateur à haut risque pour prévenir des pannes qui peuvent durer plusieurs semaines et plonger dans le noir un continent entier," souligne le Dr Pulkkinen.

Un autre intervenant au SWEF, le Dr John Allen du Directorat de la Mission opérations spatiales de la NASA, a mis en lumière les risques pris par les astronautes face aux intempéries de l'espace. "Si personne n'est à l'abri de ces risques, les astronautes sont en première ligne et sont exposés à des niveaux de radiation quatre fois plus élevés que les travailleurs du nucléaire sur Terre," a-t-il dit. "Il s'agit d'un risque professionnel très élevé."

La NASA consigne scrupuleusement les dosages accumulés par chaque astronaute au cours de sa carrière. Chaque décollage, chaque sortie dans l'espace, chaque destruction solaire sont enregistrés. Lorsqu'un astronaute atteint des niveaux proches de la limite... Il ou elle peut se voir interdire de quitter la station spatiale ! L'exactitude des alertes aux tempêtes de l'espace peut permettre de contrôler ces expositions, par exemple en reprogrammant les sorties dans l'espace lorsqu'il existe un risque d'éruption solaire.

Le Dr Allen s'est aussi prononcé pour un nouveau type de bulletin météo : "Les messages du type 'RAS'. Outre une information sur les périodes pendant lesquelles il faudrait s'abstenir de sortir, on aimerait connaître celles qui sont sans danger. Il s'agit de nouvelles perspectives pour les climatologues de l'espace : prévoir non seulement les périodes à haut risque d'éruption d'une tâche noire mais aussi les périodes sans risque."

Le SWEF a un rôle pédagogique clé dans la création des conditions d'une bonne anticipation des tempêtes solaires. C'est ce que soulignent le Dr Lika Guhathakurta et son collègue Dan Baker de l'Université du Colorado dans un édito du New York Times en date du 17 juin dernier : "Les alertes météo de l'espace c'est bien ... expliquer ce qu'elles veulent dire et comment y réagir c'est mieux"

Notes

  1. Le cycle solaire de 1859 (le cycle solaire 10) était un cycle faible, typique des cycles solaires du 19ème siècle. Ces cycles étaient largement inférieurs à la moyenne des cycles solaires de l'ère spatiale, qui étaient des cycles intenses. Le cycle solaire 24, celui que nous traversons actuellement, présente un nombre de tâches noires en régression, proche de celui du cycle 10.

Source

Getting Ready for the Next Big Solar Storm - NASA
Traduction Michelle Vuillerot pour notre-planete.info

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2913_affron...

 

ALERTE ! Eruptions solaires et inversion des pôles magnétiques : Pannes d'électricité aux 4 coins du monde !

Allez, ça continue et cela va empirer au cours des 15 jours à venir avec les deux énormes taches solaires qui se sont créées le 23 septembre 2011 au niveau de l'équateur du Soleil.

Depuis, les explosions solaires se multiplient :

Eruptions solaires du 24 septembre de types X1-M7
http://www.suivi-soleil.com/article-x1-9-m7-1-85090626.ht...

Les éruptions de classe X ne font que commencer! X1 ce matin du 24 septembre
http://dav2012.over-blog.com/article-les-eruptions-de-cla...

Regardez ce qu'annonce la NOA aujourd'hui !

Deux éjections de masse coronale provenant de l'éruption de la tache coronale 1302 du 24 septembre se dirigent vers la Terre et devraient porter un coup rasant à la magnétosphère le 26 septembre à 14h00 UTC!

Les prévisionistes de la NOAA estiment à 30% les chances pour que les orages magnétiques soient très puissants.

Image spaceweather 

Nous allons assister à des situations rocambolesques car au lieu de mettre la faute sur les éruptions solaires et l'inversion des pôles magnétiques, il y en a qui vont se faire traiter d'incompétents !

Prions pour que les centrales nucléaires ne sautent pas, car sans électricité et sans eau elles ne pourront pas être relancées, et vous connaissez la suite avec Fukushima !

Si les centrales hydrauliques s'arrêtent, vous n'aurez plus d'eau au robinet, 2 h après.

Maintenant ce sont aussi les mobiles qui tombent en panne à Los Angeles, ce qui prouve que les satellites commencent à être touchés par les éruptions solaires.

Nous devons nous attendre à la chute de satellites en masse.

L'Univers est en train d'expulser tous ces corps étrangers qui nous perturbent et de faire sauter tous les verrous de la matrice électromagnétique qui nous entoure, qui nous empêche d'évoluer et de nous mettre en connexion avec notre double cosmique et la conscience Universelle.

Retirez votre argent des banques avant que les systèmes informatiques ne sautent pour faire des provisions, MAINTENANT  !


Pannes d'électricité aux 4 coins du monde



25 septembre 2011 - SANTIAGO - Un panne d'électricité massive a paralysé des mines de cuivre au Chili cruciale le samedi et assombri les vastes parties du pays, y compris la capitale Santiago, avant que l'énergie ait été en grande partie restaurée, ont indiqué des responsables. La panne aiguë a mis en évidence la fragilité de la grille de l'énergie dans le premier producteur mondial de cuivre , qui a été dévastée par un puissant tremblement de terre en 2010. Les critiques ont blâmé le président chilien Sebastian Pinera pour les sous-investissements dans les infrastructures et sa cote de popularité a chuté depuis sa prise de fonction l'année dernière. Avant la panne de courant, il était déjà aux prises avec des manifestations massives par des étudiants universitaires exigeants de profondes réformes de l'éducation. Les ingénieurs ont réussi à restaurer entièrement la production d'énergie et obtenir la distribution a 90 pour cent de la normale, le gouvernement a déclaré après la panne qui a duré une couple d'heures dans la plupart des endroits. «Nous avons remis l' électricité dans les différentes régions du pays», a déclaré ministre de l'Énergie du Chili, Rodrigo Alvarez. Lors d'une séance d'information plus tôt, Alvarez a déclaré que la cause de la panne était inconnue, mais que les ordinateurs qui aident à exécuter la grille de l'énergie ont également fonctionné. La panne a surtout touché le centre du pays, où près de 10 millions de personnes vivent -.Reuters

 

Panne du Canada: Plusieurs communautés de la région ont perdu l'électricité samedi soir d'Ottawa à Princeton et à l'ouest jusqu'au Tiskilwa, y compris Depue, Malden, Lamoille et Ladd. Les résidents Beth Flaherty ont dit qu'ils étaient sans électricité à partir 4:40 pm jusqu'à peu après 7 h les résidents qui ont appelé Ameren ont reçu un message qui disait qu' il y a eu un problème avec un générateur de Hennepin. Lanes Ladd n'a pas été trop affectée par la perte de puissance pendant 1 heures 30, selon le directeur de Sam-Laurent. L'entreprise fermée jusqu'à ce que la puissance fut retabli à 7 h et puis rouvert. Le message enregistré à Ameren a donné une estimation du temps de 1 h pour restauré l'électricité. Près de 4.000 clients étaient privés d'électricité à Ameren à Ottawa à 19h30, selon le site de l'entreprise, mais a 7:40 pm cette zone était de retour sur plus de 500 personnes dans chaque ville étaient encore sans électricité dans le Tiskilwa, Princeton et Depue. Dix minutes plus tard Depue était de retour en ligne, ne laissant que Tiskilwa et les résidents de Princeton dans le noir, avec un seul emplacement à Ottawa et une à La Salle. - Nouvelles Tribune
BOISE, ID - Plus de 1000 personnes à Boise étaient privées d'électricité samedi après-midi. Vers 4 h, une panne qui a varié de Boise City Garden a affecté 1369 clients à son apogée. Ada County Dispatch a déclaré qu'un transformateur a été soufflé à l'angle de Chinden et Maple Grove qui a été la cause de la panne. Le transformateur soufflait des étincelles, mais les équipages sur la scène ont été rapidement en mesure de le mettre sous contrôle. Idaho Power a dit qu'ils avaient des équipages sur les lieux peu après que le problème ait été identifié . - KTVB
Panne de l'Arizona: Les arbitres ont sorti les Giants hors du terrain alors qu'ils discutaient de la situation avec le D-backs fonctionnaires. Le jeu a repris après un délai de 28 minutes. Après le match, le D-backs émis une déclaration: "Selon l'APS, Arizona Public Service, une microrafale a frappé la région de Phoenix et en sortit une des deux stations APS qui alimente Chase Field. Le commutateur de transfert n'a pas transféré à l'alimentation de secours résultant de panne de courant minimal pour le stade. Toutefois, le stade est équipé de lampes au sodium à haute pression qui s'éteingnent lors d' une chute de tension provoquant la panne. Après l' extinction, cela nécessite une période pour se refroidir qui dure 20 minutes. »- MLB
Pennsylvanie: Un officier a entendu une forte explosion dans le bloc de l'Est 1000 Sixth Street à 02h40 samedi et trouvé que c'était un transformateur soufflé qui a causé une panne d'électricité dans la région. - Nouvelles Salem
Karachi perd de la puissance: La Karachi Electric Supply Company, le samedi augmenté la durée des pannes d'électricité inopinées pour les consommateurs domestiques à environ 12 heures et pour l'industrie à huit heures. Les résidants du Nord à Karachi, certaines parties du Nord Nazimabad, Gulshan-i-Iqbal, Gulistan-i-Jauhar fédéral Zone B et Pechs bloc II s'est plaint qu'ils ont subi au moins cinq périodes de pannes d'électricité d'une durée de deux heures chacune. Les résidents d'Orangi, Keamari, Malir, Shah Faisal Colony et Korangi ont souffert encore plus d'heures de pannes d'électricité. Un porte-parole KESC, cependant, a affirmé que les consommateurs résidentiels et commerciaux souffrent d'un maximum de neuf heures de coupure tandis que la durée d une coupure industrielle serait de huit heures. Il a dit que l'approvisionnement en gaz a été de 160MMCFD (millions de pieds cubes par jour),  la KESC, la centrale à cycle combiné était toujours fermé et les turbines à gaz restants étaient en dessous de la sortie optimale en raison d'un approvisionnement en gaz faible. Un porte-parole SSGC, cependant, affirmé que la KESC a besoin d'un minimum pour faire fonctionner les turbines de 130MMCFD, et a maintenu que la compagnie d'électricité a fait du bruit inutilement pour détourner l'attention de sas propre mauvaise gestion de la situation. - Aurore

Après l'électricité coupure de cellulaire à L.A.

 
25 septembre 2011. Coupure massive des cellulaires dans Los Angeles U. S. et sa banlieue, selon news.mail.ru

Principalement touché les clients du monopole des télécommunications des Etats-Unis - la société AT & T.
Ses représentants ont déclaré que jusqu'à présent, pour une raison inconnue, descendit environ un millier de tours cellulaires.

Les clients de l'entreprise inondée par Internet de plainte qu'ils ne pouvaient pas passer d appels aux parents et amis, ainsi que le fait que leurs téléphones 
cellulaires ne pouvaient pas recevoir les appels entrants.
Selon certains abonnés, en raison du manque de communication leur vie a été effacée toute la journée.

L'opérateur de téléphonie mobile, a averti que le défaut sera retirer rapidement. La communication cellulaie dans la Cité des Anges sera paralysée dimanche.
 
Source Info du monde.
 

Les éruptions de classe X ne font que commencer! X1 ce matin du 24 septembre

Elles devraient se poursuivre encore sur plusieurs jours !


Samedi 24 septembre 2011

  Image Spaceweather

3-day GOES X-ray Plot

 

Une nouvelle éruption solaire de classe X1 s'est produite à 09h40 en provenance de la tache 1301 face à la Terre

 

TORCHE
0-24 hr
24-48 hr
CLASSE M
70 %
70 %
CLASSE X
20 %
20 %

La NOAA estime a 20% de chance de nouvelles éruptions de classe X, cependant pourcentage qui devrait forterment augmenter avec l'arrivée face à la Terre de la tache 1302 phénoménale vu son ampleur!

David Jarry © 2011   "2012 un nouveau paradigme"

 

25/09/2011

Calendrier Maya : Précisions de Carl Johan Calleman sur la convergence cosmique entre le 23 au 26 Septembre 2011,

 Ne serait-il pas temps de nous y mettre, TOUS ENSEMBLE ?

Il n'est pas trop tard !


Carl Johan Calleman est le spécialiste du Calendrier Maya, qui se termine le 28 octobre prochain. Voici son tout dernier message :

« Comme nous le savons, le monde entre actuellement dans une période de chaos très important ainsi que l’avaient révélé plusieurs prophéties anciennes venant du monde Chrétien, des Indiens Hopi, des Mayas et du monde Musulman.

Il n’y aura pas de retour à la « normalité ». Le monde actuel, fondé sur des organisations hiérarchiques et le principe de dualité, est en train de changer.

Les prophéties parlent aussi de la naissance possible d’un monde nouveau qui succédera au monde actuel et sera le résultat du changement d’une partie importante de la population mondiale.

Un tel changement ne se fera pas de façon automatique. Chacun de nous ayant son libre arbitre, ce changement devra être fondé sur la responsabilité personnelle de chacun et l’engagement de participer au basculement vers une nouvelle façon d’être: la conscience unitaire. Voilà quels sont les principes sous-jacents de la Convergence Cosmique, événement qui sera célébré dans le monde entier du 23 au 26 Septembre 2011, soit individuellement, soit en groupes petits ou grands, selon le choix de chacun. Cet événement s’adresse à tous quelque soit la race, la religion, la nationalité ou le sexe.

Le choix de la date de cet événement résulte de la convergence de deux phénomènes de nature cosmique.

1 - Le premier se trouve dans le calendrier Maya, selon lequel il s’agit de profiter d’une des grandes occasions de prendre l’engagement d’adopter une nouvelle façon d’être, fondée sur une conscience unitaire. Cet engagement est en quelque sorte un passeport pour le monde nouveau de 2012.

2 - Le deuxième phénomène est le passage de la comète Elenin entre la Terre et le Soleil. La signification de ce phénomène donne lieu à des interprétations diverses. On retiendra ici que ce passage va fournir à l’humanité l’occasion d’une expérience accrue de son origine cosmique.

Les organisateurs de la Convergence Cosmique et leurs participants pourront créer, comme ils le souhaitent, des évènements pour la célébrer à condition que ces événements prennent en compte l’engagement de chacun de participer au basculement vers la conscience unitaire. Il sera demandé aux participants d’exprimer cet engagement par deux déclarations:

1/ se laisser guider en permanence dans sa vie par son(ses) guide(s) divin(s) plutôt que par son ego,

2/ abandonner son « droit » de réagir par la négativité à la négativité des autres ou par la violence à la violence des autres.

Sur la base de ces déclarations, plusieurs pratiques spirituelles, comme des prières ou des méditations, pourront être développées à l’occasion de cet événement. Il est important que les conséquences résultant des deux déclarations soient reconnues par ceux qui ont choisi de les faire et ancrées profondément en eux. Peu importe les événements qui auront lieu d’ici là dans le monde, le cosmos nous invite à prendre position en faveur d’un changement radical à travers le monde, en commençant par nous-mêmes.

Ou comme Mahatma Gandhi le disait: « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde! »

Aidez à faire que le basculement vers un monde nouveau devienne réalité. Encouragez chacun sur cette planète à participer avec solennité, mais aussi avec joie, à la transformation de notre monde. Aidez à diffuser ce message sous toutes les formes possibles. Facilitez les rassemblements, qu’ils soient importants ou non, où nous pourrons nous interroger pour savoir si nous voulons solennellement nous engager à changer et, ce faisant, aider à la création d’un nouveau monde. »

Carl Johan Calleman

21  SEPT 2011

http://eveil-a-soi.com/convergence-cosmique/precisions-de...