Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2015

Chemtrails : la guerre secrète

Tout est bon pour nous empoissonner et pour nous éliminer !

En septembre 2014, Jacques Daidié est parti à la rencontre, en Italie de Rosario Marciano, militant connu contre la géo-ingénierie, créateur du site www.tankerenemy.com, et de sa famille. Le présent travail est né de cette rencontre. L'association Ciel voilé remercie Rosario Marciano pour son autorisation de sous-titrage du documentaire italien dont il est le producteur :"Chemtrails : la guerre secrète". Nous remercions aussi chaleureusement tous ceux qui ont contribué à la traduction : Jacques, Dominique d'Avignon, Marie de Monteux, Sébastien de St Firmin en Valgaudemard et Danielle de Gap.

Documentaire de www.tankerenemy.com
Sous-titré en français par l'association : www.cielvoile.fr.

4 Articles de Tankerenemy traduits par Ciel voilé :

http://www.cielvoile.fr/article-le-chlorovirus-agent-path...

http://www.cielvoile.fr/article-guerre-climatique-en-ital...

http://www.cielvoile.fr/article-pseudomonas-syringae-la-b...

http://www.cielvoile.fr/article-neige-toxique-en-roumanie...

Document cité : "Owning the weather in 2025"
https://www.youtube.com/watch?v=bMg95m-oBPE


 

Benjamin Netanyahu présent dimanche à la marche à Paris. Le changement c'est maintenant !

Le patron arrive pour mettre tout le monde au pas, vérifier si le boulot a bien été fait, constater si tout le monde a bien compris qu'il faut soutenir CHARLIE/ISRAËL  et non pas les Palestiniens,  donner les ordres et COMMUNIQUER l'agenda à suivre pour la suite des opérations orchestrées sous faux drapeaux !

Benjamin Netanyahu présent dimanche à la marche à Paris

Le Point - Publié le 10/01/2015 à 21:29

Le Premier ministre israélien fera partie des nombreuses personnalités politiques présentes, a annoncé l'ambassade de l'État hébreu en France.

Le Premier ministre israélien sera présent à la manifestation de dimanche.
Le Premier ministre israélien sera présent à la manifestation de dimanche.
© Gili Yaari / NurPhoto



Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sera présent dimanche à la "marche républicaine" organisée à Paris après les attentats contre le journal Charlie Hebdo et une épicerie casher de Paris, a annoncé samedi l'ambassade d'Israël à Paris.

"Benjamin Netanyahu, Premier ministre de l'Etat d'Israël, accompagné d'Avigdor Lieberman, ministre israélien des Affaires étrangères, seront présents à la marche républicaine en hommage aux victimes des attentats terroristes, pour exprimer leur soutien au peuple français et à ses dirigeants", a annoncé l'ambassade dans un communiqué.

Les médias locaux avançaient dans un premier temps que M. Netanyahu avait un temps envisagé d'y aller en personne avant de renoncer pour des questions de sécurité.

 

 

10/01/2015

Le mouvement "Je ne suis pas Charlie" : à contre-courant de l’émotion prend de l'ampleur

 

Bien évidemment, que c'est sous le coup de l'émotion que les personnes réagissent et qu'elles se font embarquer dans n'importe quoi. Et ça ils le savent bien, puisqu'ils précipitent tout pour que l'on ne puisse pas s'informer et réfléchir !

Une preuve au moins que tous les français ne sont  pas tous sionistes et contre les musulmans, qu'ils ne sont tous des idiots !

Ils ont oublié de leur dire que le nom de  l'opération militaire était signée Charlie/Israël !

 

FRANCE

Le mouvement "Je ne suis pas Charlie" : à contre-courant de l’émotion

Texte par Charlotte BOITIAUX

Dernière modification : 09/01/2015

Après l'attentat contre "Charlie Hebdo", un mouvement "Je ne suis pas Charlie" a vu le jour sur les réseaux sociaux. Derrière ce groupe se cachent surtout des internautes moins attachés à l’hebdomadaire satirique qu’à la liberté d’expression.

Il y a bien sûr les messages imbéciles. Des témoignages de haine et d’exultation se réjouissant de l’assassinat des journalistes de "Charlie Hebdo". Nous ne parlerons pas de ceux-là. Mais des centaines de voix qui, deux jours après le massacre de "Charlie", commencent à émerger sur la Toile, à contre-courant de la bienséance émotionnelle. C’est souvent le cas une fois le choc passé. Les langues se délient. Après la vague de rassemblements spontanés à travers la France, après le déferlement de milliers de "Je suis Charlie" sur les murs des villes, sur les frontons des monuments, sur les profils numériques des internautes, il y a toujours l’apparition de ceux qui ne veulent pas suivre la même ligne.

Dans le cas présent, ils se font connaître sur la Toile sous l'expression : "Je ne suis pas Charlie". Une désolidarisation qui, en plein deuil national, en choque plus d'un. Derrière ce groupe se cachent en effet de nombreux internautes reprochant à "Charlie Hebdo" sa prétendue islamophobie. Le groupe facebook "Je ne suis pas Charlie", par exemple, se dit "horrifié" par la tuerie mais "désapprouve les publications racistes, sexistes, islamophobes, décomplexés" de l’hebdomadaire satirique.

L’habituel réquisitoire : "Charlie Hebdo" dépasse les bornes. "Je ne suis pas Charlie, parce que je n’ai jamais aimé ce journal manichéen, dégoulinant de moraline de ‘gôche’, vulgaire, méprisant des opinions qui n’étaient pas les siennes, et le plus souvent provocateur", écrit un autre internaute sur Agora Vox. Nombreux sont ceux qui, à l’instar de ce mouvement, refusent donc de prendre part à une "alliance sacrée" pro-Charlie parce que, tout simplement, ils ne comprennent pas ce qu’ils doivent défendre.

La suite ici :

 

 

Marche républicaine inédite de tous les dangers: la plupart des chefs d'états européens présents

RESTEZ CHEZ VOUS !

Tout ce tremblement avec la présence des chefs d'états européens qui seront à la marche républicaine maçonnique, dimanche, en dehors de ce que cela va coûter aux contribuables, ne nous dit rien qui vaille ! Surtout que ce n'est pas la France qui a été attaquée !

Vous avez compris ce que ce message veut dire ! Qu'ils vont continuer à massacrer les musulmans non seulement en France mais dans leurs pays respectifs et que personne ne pourra les en empêcher  !

Ils sont sûrement en train de nous préparer un autre coup en douce, surtout qu'Islamic Intelligence nous a prévenus que : "les israéliens ont disposé des voitures piégées avec des micro-bombes atomiques, Special Atomic Demolition Munition. Les mêmes que celles utilisées à Bali et à Beyrouth contre Rafik Hariri". Faites passer le mot!

Un carnage en vue ?

*- Alerte ! Prochains false flag en France. Nouveaux avertissements d'Islamic Intelligence

Attaque à «Charlie Hebdo»: Est-il dangereux d’aller manifester dimanche?

 

Les Parisiens réunis place de la République, en hommage aux victimes des attaques terroristes, le 7 janvier 2014 à Paris.

 

 Les Parisiens réunis place de la République, en hommage aux victimes des attaques terroristes, le 7 janvier 2014 à Paris. - EREZ LICHTFELD/SIPA

 

 Julien Laloye

 

Créé le 09.01.2015 à 20:20

 

Mis à jour le 09.01.2015 à 20:33

 

Angela Merkel, David Cameron, Mariano Rajoy, Matteo Renzi, Jean-Claude Juncker, et bien entendu, le président de la République François Hollande. La plupart des chefs d'Etat et de gouvernement européens se rendront, en signe de solidarité, à la grande «marche républicaine» en hommage aux victimes des attentats, dimanche à Paris. Leur présence, associée à une foule sans doute très nombreuse –il y avait plus de 35.000 personnes, mercredi, lors de l’hommage spontané aux victimes de Charlie Hebdo- rend le rassemblement, pour l’instant pacté par les principaux partis politiques français en dehors du FN, potentiellement explosif.

 

«Un degré de risque inédit» 

 

«Le degré de risque d’une telle manifestation est-peut-être inédit dans l’histoire vu le contexte actuel, explique Xavier Latour, professeur de droit à l’Université de Nice et spécialiste de la sécurité. Même si les forces de police ont une certaine habitude des manifestations, et que la présence de chefs d’états étrangers permettra de se coordonner avec des services de sécurité supplémentaires, ce sera difficile d’en vouloir à ceux qui réfléchissent à deux fois avant d’y aller, notamment en famille». 

 

Selon une source de 20 Minutes au ministère de l’Intérieur, «la faisabilité opérationnelle» d’une telle manifestation en termes de sécurité publique, est d’ailleurs loin d’être acquise, en dépit de la volonté politique des élus. C’est aussi l’avis d’un membre du pôle antiterroriste du palais de justice de Paris, interrogé anonymement par Le Figaro. «C'est un vrai problème. Vu le contexte et sachant que tous les suspects n'ont peut-être pas été identifiés, la décision de maintenir cette manifestation laisse perplexe. Il eût peut-être été plus sage de reporter cet événement de quelques jours.»

 

«Les autorités mobiliseront tous les moyens nécessaires» 

 

Si elle est bien maintenue, la manifestation, qui devrait emprunter trois boulevards pour juguler l’affluence - par le boulevard Voltaire, par Bastille et par l'avenue Philippe-Auguste - sera très fortement encadrée. Dans le cadre du plan Vigipirate relevé au niveau attentat, plus de 9.000 policiers, gendarmes, ou militaires, ont été mobilisés ces derniers jours en Ile-de-France. «Les autorités mobiliseront tous les moyens nécessaires, reprend Xavier Latour. Je pense à la vidéo protection dans les transports en commun, la surveillance mobile le long du cortège, et embarquée par hélicoptère. Mais personne ne peut garantir la sécurité des participants à 100% dimanche.»

 

 

 

 

 

Les supporters corses mettent le feu à la liberté d’expression!

Une preuve que nous ne sommes plus tous manipulables et nous nous informons !

Les supporters corses mettent le feu à la liberté d’expression!

 

bastia-banderole-qatar.png

Merci aux supporters corses de faire avancer la cause de la liberté d’expression

Parfois un geste anodin peut faire avancer une cause. Ainsi déployer une banderole dans un stade peut provoquer des séismes merdiatiques qui finalement peuvent servir la cause de la vérité car elle se passe au moment M, du jour J.

En pleine effervescence pour la défense de cette fameuse liberté d’expression une banderole déployée par des supporters corses vient tester la limite du système et surtout son omerta! Il y a des choses sacrées dans notre république et le Qatar en fait partie. Certes il y a bien quelques sujets sur l’esclavage moderne là-bas mais ça ne touche pas grand monde, on zappe vite. Par contre dire que le Qatar finance le PSG ET le terrorisme en ces temps troublés cela tend à l’héroïsme! Car c’est évidemment la triste vérité de notre pays dominée par une oligarchie apatride complétement déconnectée des besoins de son peuple.

Le Qatar qui a eu porte ouverte par Sarkozy, qui s’assoit ostensiblement toujours à droite de Nasser, et qui est conforté par Hollande grâce à l’apport de quelques biffetons pour une campagne électorale et, surtout, pour financer nos djihaddistes en Syrie. Car oui au-delà de cette info basique finalement mais qui va choquer les merdias, le plus important est de savoir que nous fricotons avec eux. Que les qataris financent quelques opérations secrètes en Libye, au Mali ou en Syrie. Que ce pays a la même religion wahabbitte que l’Arabie saoudite c’est-à-dire la plus radicale de l’Islam! Autrement dit et pour le dire franco l’islamisme radical terroriste prend ses racines dans ces deux pays soutenus par les USA et la France! Vous voyez où je veux en venir? Et vous êtes toujours un Charlie vous?

Voyons voir maintenant jusqu’où a-t-on le droit de dire les choses dans notre pays. Jusqu’où s’arrêtera notre liberté d’expression comme le dirait un Coluche.

bastia-banderole-qatar.png