Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2010

Un banquier suisse annonce la fin de l'euro


Article placé le 20 mai 2010, par Mecanopolis
Les jeux sont faits ! Les USA avec leurs valets politiques européens ont réussi à nous endetter pour s'accaparer l'Europe, nous coloniser, nous imposer leur dictature et leur Nouvel Ordre Mondial !
Réclamons notre sortie de l'Europe et de l'Euro et reprenons notre souveraineté nationale avant qu'il ne soit trop tard !

 

Dans un incroyable entretien accordé hier au quotidien suisse La Tribune de Genève, Alexandre Wohlwend, patron d’Arabesque Wealth Management, est convaincu que l’euro ne survivra pas à la crise en cours. Mieux que ça, il confirme nos prévisions les plus sombres sur les évènements en cours : pour que la monnaie unique se maintienne, il faudrait aligner au même niveau toutes les économiesdes pays de la zone euro, ce qui est exactement ce que le pouvoir autoritaire européen est en train de mettre en place avec leur mise sous tutelle.

S’exprimant avec une franchise qui tranche avec celles que les milieux de la finance nous ont habitués, M. Wohlwend explique également comment les États-Unis ont planifié et souhaité la création de l’euro, avec la complicité de la Communauté européenne, pour contaminer l’Europe avec leur concept de mondialisation.

Étonnamment, cet entretien n’est pas disponible sur le site internet du quotidien. Nous en plaçons ci-dessous les principaux extraits, ainsi que la reproduction de l’article.

Mecanopolis

TDG19052010

Je considère que la constitution de l’Europe autour de la monnaie unique est un non-sens politique, économique et culturel. L’Histoire à montré que toute monnaie plurinationale est vouée a exploser s’il y a des déséquilibres dans les économies qui la partagent. (…)

L’euro n’échappera pas à la règle car les différences culturelles et économiques en Europe son énormes. La crise grecque n’est que premier symptôme. (…)

Cela pourrait être très rapide. J’estime qu’avant cinq ans les pays européens auront largement commencé à se retirer de la zone euro. (…)

[Le plan de 750 milliards est] une fuite en avant. (…) L’Europe est euphorique car elle est droguée à la dette. Cette solution ne fait qu’augmenter la dose de la drogue en créant encore plus de dettes ! Tout cet argent sera finalement ponctionné auprès des contribuables, ce qui risque d’entrainer une crise sociale importante. (…)

Ce sont les États-Unis qui ont planifié eu souhaité la création de l’euro, avec la complicité de la Communauté européenne, pour « contaminer » l’Europe avec leur concept de mondialisation et de profits maximum à court terme. Le problème, c’est qu’ils ont créé un endettement abyssal et démantelé leur industrie, rapidement imités en cela par les États européens. En outre, depuis qu’ils ont séparé le dollar de l’étalon-d’or, ils ont créé de la monnaie à tout va, jusqu’à faire baisser de 98% la valeur du billet vert par rapport à l’once d’or. Le dollar est lui aussi moribond et la disparition de lui profitera en lui permettant de rester momentanément en vie. (…)

Avec 2200 milliards de dollars que la Chine détient en bons du Trésors américains, chaque chinois possède une créance virtuelle de 15′000 dollars envers les États-Unis. Pour l’instant, il n’est pas dans l’intérêt de la Chine de voir chuter la monnaie américaine ; elle continuera donc à augmenter ses réserves en bons du Trésors, qu’elle finira par utiliser pour acheter des pans entiers de l’industrie américaine. Et fera vraisemblablement de même, dans la foulée, avec les pays occidentaux si ces derniers ne se protègent pas par un retour à leur souveraineté monétaire et territoriale, visant à la reconstruction d’un tissu industriel, seul gagnant d’une stabilité économique à long terme.

Nous recommandons vivement à nos lecteurs l’excellent quotidien suisse La Tribune de Genève

MECANOPOLIS

 

19/05/2010

Révolution mondiale

La colère des peuples doit grondrer  !

 

http://www.youtube.com/watch?v=NHwuVkjEyTk

Des dizaines de milliers de Roumains dans la rue contre l'austérité

Après les Grecs, les Roumains du secteur public n'apprécient guère qu'on leur annonce un plan d'austérité. 
Jamais contents ces Européens !...  Et quand vous écoutez les politiques faudra bientôt appliquer la méthode Couet !

Tout va bien, je vais bien ! Je suis gai, tout me plaît !

Les banquiers boivent et s'enrichissent et ce sont les peuples qui trinquent !

Sortons de l'Europe et de l'Euro, la prison des peuples européens !


Des dizaines de milliers de Roumains ont protesté, mercredi 18 mai, à Bucarest contre un plan d'austérité du gouvernement.


AFP/DANIEL MIHAILESCU
Des dizaines de milliers de Roumains ont protesté, mercredi 18 mai, à Bucarest contre un plan d'austérité du gouvernement.


LEMONDE.FR avec AFP | 19.05.10 | 13h27
Des dizaines de milliers de Roumains ont protesté, mercredi 19 mai, à Bucarest contre un plan d'austérité du gouvernement prévoyant de sévères coupes des retraites et salaires du secteur public dans le cadre d'un accord avec le Fonds monétaire international.


Les manifestants, des enseignants, médecins, policiers ou encore retraités, 50 000 selon les syndicats, 30 000 selon la gendarmerie, ont réclamé la démission du premier ministre libéral-démocrate (PDL, centre droit) Emil Boc, menaçant dans le cas contraire d'organiser une grève générale le 31 mai.

LE MONDE



Crash de l'avion du président polonais: l'équipage n'était pas seul dans le cockpit

Encore une intrigue et un complot  ?
Les intérêts de qui dérangeaient-ils ?

Créé le 19.05.10 à 10h41
Image tirée d'une vidéo montrant des pompiers tentant d'éteindre les restes de l'avion du président polonais Lech Kaczynski, qui s'est écrasé près de l'aéroport de Smolensk, en Russie, le 10 avril 2010.

Image tirée d'une vidéo montrant des pompiers tentant d'éteindre les restes de l'avion du président polonais Lech Kaczynski, qui s'est écrasé près de l'aéroport de Smolensk, en Russie, le 10 avril 2010. REUTERS/ Reuters TV

POLOGNE - C'est ce qu'affirme la chef du Comité d'aviation interétatique russe...

Des personnes étrangères à l'équipage se trouvaient dans le cockpit de l'avion du président polonais Lech Kaczynski avant qu'il ne s'écrase, a déclaré mercredi à Moscou la chef du Comité d'aviation interétatique, dévoilant les premiers résultats de l'enquête sur le crash le 10 avril dernier.

«Il a été établi que dans le cockpit se trouvaient des personnes n'étant pas des membres d'équipage. La voix de l'une d'entre elle a été identifiée, l'autre ou les autres doivent encore être identifiées par la partie polonaise», a déclaré Tatiana Anodina, chef de cette organisation chargée d'enquêter sur les accidents d'avion et rassemblant des pays ex-soviétiques. Elle n'a pas pour autant précisé l'identité de la personne identifiée ni le contenu des conversations dans le cockpit.

Les pilotes ne voulaient pas atterir


Autre annonce: L'équipage de l'avion du président polonais Lech Kaczynski avait été prévenu à deux reprises que les conditions météo ne permettaient pas d'atterrir à l'aéroport près duquel l'appareil s'est écrasé, a annoncé mercredi le comité d'aviation interétatique chargé de l'enquête.

«Lors de la communication avec le contrôleur aérien de l'aéroport de Smolensk-Severnyï, ce dernier a prévenu à deux reprises que l'aéroport était dans le brouillard, que la visibilité était de 400 mètres et que les conditions d'accueil n'étaient pas réunies», a déclaré à la presse Alexeï Morozov, chef de la commission technique du comité.

20Minutes

 

16/05/2010

Etude de la couverture du magazine time de janvier 1939

Suite de l'article précédent

Etude de la couverture du magazine time de janvier 1939

La couverture du magazine time de janvier 1939, nous montre Hitler (l'homme de l'année) assis devant une orgue.
L'organa du Moyen Âge désignait le service religieux lui-même.
Il fut l'instrument du satyre Marsyas (l'aulos fonctionnant avec de l'eau) qui défia Apollon, le joueur de lyre, de harpe (HAARP).
Le concours fut présidé par les Muses et le roi Midas. Les Muses déclarèrent Apollon vainqueur. Pour punir Marsyas de sa démesure Apollon le fit écorcher et donna des oreilles d'ânes à Midas pour avoir osé voter contre lui.

Il faut savoir que les notes de musique ont été inventées par Guido d'Arezzo un moine bénédictin italien, né en 992 et mort en 1050.
Il mit au point un système de notation (ut, ré, mi, fa, sol, la, si) sur portée et utilisa les premières syllabes d'un chant religieux latin, l'Hymne à saint Jean-Baptiste.

Ut queant laxis
Resonare fibris
Mira gestorum
Famuli tuorum,
Solve polluti
Labii reatum,
Sancte Ioannes.

Traduction : « Afin que tes serviteurs puissent chanter à gorge déployée tes accomplissements merveilleux, ôte le pêché de leurs lèvres souillées, saint Jean. ».

L'article 12 de la Constitution sur la Sainte Liturgie du deuxième Concile du Vatican déclarait:
" On estimera hautement, dans l'Église latine, l'orgue à tuyaux, comme l'instrument traditionnel dont le son peut ajouter un éclat admirable aux cérémonies de l'Église et élever puissamment les âmes vers Dieu et le ciel. "

On peut remarquer la croix au centre derrière la roue ainsi que le prêtre (entre les 2 équerres) qui dirige la musique. D'ailleurs, la "magnifique" équerre centrale est surmontée d'un soleil.

On peut aussi constater que les 7 métaux de l'alchimie sont présents, les 7 corps pendus à la roue sous le regard des 5 éléments à gauche. L'exact reflet de la table d'émeraude donc.

Ceci fait évidemment penser au Joueur de flûte de Hamelin, une légende allemande, transcrite notamment par les frères Grimm.
Le joueur de flûte qui a conduit les enfants (les homoncules) à la mort en les précipitant du haut d'une falaise.

Gilles Bonafi