Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2012

Un nouveau virus frappe les ruminants en Europe

Les élites seraient-elles en train de tester de nouveaux vaccins, des médicaments et de la nourriture frelatée sur les bovidés pour provoquer des avortements et des malformation en série sur les nouveaux-nés ?

Un test qui pourrait être reproduit grandeur nature sur l'homme dans l'objectif d'atteindre les 2/3 de la dépopulation de la planète avant le 21 décembre 2012 ?

Un moucheron capable de provoquer des avortements et des malformations sur les nouveaux-nés des bovidés, aurait bon dos, dans la mesure où les "scientifiques du diable" tirent des conclusions trop hâtives qui semblent avoir été préparées par avance.
 
Combien de pourcentage de chances avaient-ils pour trouver la source de ce soi-disant virus ?

Ils sont trop rapides pour tirer leurs conclusions pour une fois.
Cherchons à qui profiterait le crime ?

Une raison de plus pour ne plus manger de  viande et  faire attention aux aliments préparés et aux croquettes pour chats et chiens et autres animaux domestiques.


Un nouveau virus frappe les ruminants en Europe

Par Yves Miserey Publié le 25/01/2012 à 20:02

Les bovidés sont une des espèces les plus touchées par le virus «Schmallenberg».
Les bovidés sont une des espèces les plus touchées par le virus «Schmallenberg». Crédits photo : ODD ANDERSEN/AFP

 

Souvent mortelle pour les jeunes animaux, l'épidémie sévit aux Pays-Bas et en Allemagne.

Un nouveau virus touchant les moutons, les chèvres et les bovins est apparu depuis l'automne dernier en Europe du Nord. Près de 300 élevages ont été frappés à ce jour en Allemagne et aux Pays-Bas. Appelé «virus Schmallenberg», du nom de la ville allemande, située près de Cologne, où il a été détecté pour la première fois, il a été identifié sur plusieurs animaux malades. Ce nouvel agent pathogène provoque des avortements ou des malformations ainsi que de graves atteintes au système nerveux central chez les jeunes animaux infectés au cours de la gestation, des fièvres et diarrhées chez les adultes, ainsi qu'une forte diminution de la production de lait.

«Beaucoup d'agneaux sont mort-nés et ont de graves malformations. C'est une sérieuse menace pour la santé animale en Europe», affirme, à la revue Science,Wim Van der Poel, du Centre vétérinaire hollandais. «Dans certains élevages, entre 20% et 50% des agneaux sont mal formés, et la plupart d'entre eux sont morts», déclare de son côté Thomas Mettenleiter, de l'Institut Friedrich-Loeffler, en Allemagne. Les conséquences commerciales n'ont pas tardé: la Russie a déjà interdit l'importation de viande des Pays-Bas, d'Allemagne et de Belgique, et la Chine étudierait elle aussi cette éventualité.

L'épidémie gagne du terrain: pas loin d'une centaine d'élevages de moutons ont été touchés en Belgique depuis le début du mois, et le microbe est déjà présent outre-Manche dans trois élevages. En France, où aucune contamination n'a encore été rapportée, un plan de surveillance a été mis en place par la Direction générale de l'alimentation (DGAL). La trentaine d'échantillons prélevés sur des cas suspects et analysés par le laboratoire lyonnais de l'Agence de sécurité sanitaire (Anses) se sont révélés négatifs. «Il est vraisemblable que le virus va s'étendre sur toute l'Europe», confie Wim Van der Poel. «Il y a peu de chance qu'il s'arrête à la frontière belge», admet Didier Calavas, de l'Anses.

Diffusé par un moucheron

Jamais encore décrit, le virus Schmallenberg est apparenté aux orthobunyavirus, un groupe jusque-là encore très peu étudié. Selon le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies, il ne devrait pas présenter de risques pour la santé humaine. Si à ce jour aucun problème n'a été signalé, la prudence reste quand même de mise, car une trentaine de virus de ce groupe, présents en Amérique latine, peuvent provoquer des maladies chez l'homme avec des symptômes proches de ceux de la grippe. C'est pour cette raison que le centre européen recommande un suivi épidémiologique des éleveurs et des vétérinaires en contact avec des animaux malades.

Il n'existe actuellement aucun traitement vétérinaire ni vaccin pour lutter contre ce nouvel agent pathogène. Théoriquement, les ruminants ne devraient pas pouvoir se contaminer entre eux. En revanche, le virus peut traverser le placenta comme le montrent les nombreux cas de jeunes veaux ou d'agneaux contaminés par leur mère au cours de la gestation. «La diffusion se fait par les insectes, mais on est loin d'avoir identifié le vecteur avec précision. On pense à un moucheron de la famille des Culicoides, mais c'est seulement par analogie avec les virus du même groupe», souligne Didier Calavas.

Dès le mois dernier, les chercheurs de l'Institut Friedrich-Loeffler ont identifié des séquences génétiques du virus, ce qui permet maintenant de faire des tests de dépistage. Ils sont parvenus aussi à isoler le virus et à le cultiver en laboratoire. Ils ont pu contaminer expérimentalement trois bovins et ont observé les mêmes symptômes caractéristiques: fièvre et diarrhées.

Avec l'hiver, l'épidémie est en phase de dormance. Les jeunes animaux malades qui naissent actuellement sont le fruit des contaminations de leurs mères, survenues au cours de l'automne précédent. L'arrivée du printemps, avec le retour des insectes, est attendue avec perplexité.

http://www.lefigaro.fr/sciences/2012/01/25/01008-20120125ARTFIG00674-un-nouveau-virus-frappe-les-ruminants-en-europe.php

 

Comment les médias poussent le monde à la guerre

Les technniques de manipulation des masses réservées aux médias qui sont devenus les spécialistes de la diffusion de tous les mensonges d'état et des élites. La propagande de guerre et terroriste des médias internationaux à la botte des élites Illuminati.

Cultiver la haine de l'autre et la peur pour faire avancer les moutons vers leur politique de guerres génocidaires.


Comment les médias poussent le monde à la guerre

samedi 21 janvier 2012

Alors que le ton monte dans le détroit d'Ormuz entre les gouvernements US et iranien, et que la Chine et la Russie dénoncent l'ingérence de Washington dans leur politique intérieure, la tension est à son comble dans le monde. Loin d'être des observateurs impartiaux de ces développements, les médias alimentent ces tensions et préparent le public à une confrontation militaire. Avec l'essor des médias en ligne qui supplantent les anciens supports dans la présentation des problèmes mondiaux, nous découvrons comment les médias poussent le public à la guerre.

Source: Sott

Comment les médias poussent le monde à la guerre

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...
 

http://www.corbettreport.com/faking-it-how-the-media-mani...
 

Faking It: How the Media Manipulates the World into War 

http://www.youtube.com/watch?v=y4P2O8UjQeU




23/11/2011

Des scientifiques disent que les médicaments seront conçus pour nous contrôler

Comme si ce n'était déjà pas le cas, notamment avec les vaccins qui sont des armes biologiques de destruction massive !



Vendredi 18 novembre 2011

Ceci pourrait ressembler à une histoire de science-fiction, mais des chercheurs d’Oxford disent que la médecine conventionnelle moderne développe progressivement des moyens de changer les états mentaux de l’homme par les produits pharmaceutiques, et donc contrôle la façon dont les gens pensent et agissent dans les diverses situations de la vie.

Les scientifiques avertissent que les médicaments de demain seront conçus spécifiquement pour contrôler l’esprit humain.

 

Ces nouveaux médicaments vont littéralement avoir le pouvoir de perturber la morale personnelle d’un individu, et de reprogrammer cette personne pour qu’elle croit et fasse tout ce pour quoi le concepteur de la drogue l’a conçue.

Par Ethan A. Huff, staff writer
(NaturalNews) Ceci pourrait ressembler à une histoire de science-fiction, mais des chercheurs d’Oxford disent que la médecine conventionnelle moderne développe progressivement des moyens de changer les états mentaux de l’homme par les produits pharmaceutiques, et donc contrôle la façon dont les gens pensent et agissent dans les diverses situations de la vie. Ces nouveaux médicaments vont littéralement avoir le pouvoir de perturber la morale personnelle d’un individu, et de reprogrammer cette personne pour qu’elle croit et fasse tout ce pour quoi le concepteur de la drogue l’a conçue.
« La science a ignoré la question de l’amélioration morale jusqu’ici, mais c’est en train de devenir un grand débat actuellement« , a déclaré le Dr Guy Kahane de l’Oxford Centre for Neuroethics du Royaume-Uni. « Il y a déjà un nombre croissant de recherches que vous pouvez décrire en ces termes. Les études montrent que certains médicaments affectent la façon dont les gens répondent à des dilemmes moraux en augmentant leur sentiment d’empathie, d’appartenance à un groupe, et en réduisant leur agressivité. »
Bien que cela puisse paraître bon en théorie, le contrôle de l’esprit est déjà un des dangereux effets secondaires des médicaments existants. Prenez le médicament antidépresseur Prozac, par exemple, qui est connu pour avoir provoqué chez ceux qui en prennent de violents accès de colère. Un jeune garçon a tué son père en le frappant et le poignardant à la tête, et a frappé sa mère avec un pied de biche et l’a poignardée au visage, peu de temps après avoir commencé à prendre du Prozac (http://www.naturalnews.com/News_000720_Prozac_SSRIs_viole...).
Mais les types de médicaments auxquels Kahane et ses collègues se réfèrent sont des drogues de synthèse spécialement conçues pour non seulement modifier l’état mental, mais aussi pour changer la façon dont une personne pense aux situations à partir d’un point de vue moral. Le résultat final est littéralement un type de médicament-contrôle de l’esprit induit par lequel des sujets humains seront contrôlés par quelqu’un d’autre, et se retrouverons incapables de prendre des décisions éclairées par eux-mêmes.
La recherche sur le sujet, bien sûr, essaye de peindre l’idée de drogues contrôle de l’esprit sous un jour positif, suggérant qu’elles pourraient être utilisées pour aider à faire du monde un meilleur endroit pour vivre. Imaginez moins de violence, plus de confiance, et plus d’amour, disent-ils. Cette rhétorique, cependant, c’est vraiment juste un truc pour amener encore plus les masses à l’esprit déjà bien engourdi à accepter l’idée comme une bonne chose.
Sources de cette histoire sont:
http://www.theage.com.au/technology/sci-tech/racist-angry-the-answer-may-be-in-a-pill-20110407-1d5c9.html
Source: naturalnews
B-calendrier-maya-completDav  "2012 un nouveau paradigme"

27/09/2011

Un Virus aurait été implanté à Denver dans la base militaire souterraine et 13 bases militaires souterraines a uraient été détruites !

Si c'est vrai, c'est excellent !

Merci aux militaires américains !

Quand est-ce que l'armée française va-t-elle se décider à nous débarrasser de tous les mafieux que nous avons à la tête de l'état français et de l'Europe ?

Il serait temps qu'ils se réveillent au lieu d'accepter de se sacrifier au nom de la soi-disant patrie, et d'accepter d'aller tuer des innocents pour les aider à instaurer leur Nouvel Ordre Mondial ! 

Comme il s'agit de secrets d'état et militaires nous ne pouvons pas le vérifier, bien évidemment !

On peut comprendre néanmoins, la mise sous alerte militaire dernièrement par les USA au niveau de DEFCON1 et les exercices militaires anti-terrorisme qui ont été faits dans le métro de DENVER le 23 septembre 2011.

Il est difficile de démontrer la légitimité des images qui défilent dans cette vidéo, mais il ne fait aucun doute que plusieurs d'entre elles ont été prises à diverses étapes de construction par des travailleurs, par des gens qui connaissaient l'utilisation éventuelle de ces bunkers et qui ont voulu alerter le public.

 

D.U.M.B.s Deep Underground Military Bases

 


 
Voir d'autres articles intéressants ici :
Traduction Google de l'article :

Virus reportedly planted in Denver Deep Underground Military Base

http://presscore.ca/2011/?p=4522


Un Virus aurait été implanté à Denver Base foncée militaire souterrain
 
Publié parPC les Nouvelles du Monde Monday, Septembre 26th, 2011
 

Un virus aurait été implanté dans la base militaire secrète souterraine de Denver, comme étant un moyen de dissuasion à une autre attaque sous fausse bannière contre les États-Unis par le gouvernement des Etats-Unis et la CIA. Le virus a apparemment été introduit dans le bunker de Denver par le personnel militaire non identifié. 

Le virus semble avoir été être intégré dans le système de ventilation de l'Autodistrait de Denver.
Quel est le type de virus, cela n'a pas été divulgué ? Il pourrait s'agir d'un virus informatique ou un virus A-H1N1 similaire à celui que Barack Hussein Obama a ordonné de libérer au lendemain de la révolte fiscale Journée Tea Party du 15 avril 2009. Ce virus a été pris par les Etats-Unis parmi des armes biologiques fabriquées en laboratoire à Fort Detrick au Maryland et diffusé au Mexique.

N'était-ce pas la justice rendue ? Obama va à la base souterraine de Denver le 27 Septembre 2011 pour une DHS / FEMA DEFCON 1 "pistolet armé" forage ne doit être exposé à l'arme biologique même il ordonna sorti en 2009.

Comme la base souterraine de Denver était trop massive pour la  faire exploser, un virus a été planté en cas britannique pour soumettre  Barack Hussein Obama dans le cas où il aurait eu l'intention de lancer une autre attaque sous fausse bannière contre les États-Unis. Un virus aurait certainement un effet dissuasif sur une réelle alerte de ty

pe DEFCON 1 - DEFCON 1 signifiant qu'une guerre nucléaire est imminente.

Comment le virus serait activé ? Peut-être qu'il est activé par la voix ou de la commande activée. Peut-être qu'elle sera activée dès la fermeture des portes à toute épreuve. Cela aurait plus de sens de manière à ce que seuls ceux qui seraient à l'intérieur de la base seraient affectés. Peut-être il y a un agent à l'intérieur qui va activer le virus à certaines conditions, la présence de Barack Hussein Obama qui touche au lancement du nucléaire , l'arme utilisée, ou qu'donnera un ordre illégal soit qu'il soit donné par le DHS, ou la FEMA ou quiconque sera en charge de la DEFCON 1 exercice, ou le moment où les armes nucléaires ont éclaté sur le Topside, partout aux États-Unis d'Amérique. C'est une énigme.

URL raccourcie : http://presscore.ca/2011/?p=4522

http://presscore.ca/2011/?p=4522...


 Traduction Google de l'article original

 

Tunnels to at least 13 underground bases being sealed off.

http://presscore.ca/2011/?p=4492

 
Tunnels au moins 13 bases souterraines auraient été bouclées ou détruites

Publié par PC Les nouvelles du monde Thursday, Septembre 22nd, 2011

Au moins 13 explosions souterraines très puissantes ont secoué les Etats-Unis du Midwest dans les dernières 48 heures.Elles sont inscrites comme de petits tremblements de terre peu profonds avec l'USGS. Beaucoup de détonnations explosives souterraines sont enregistrées comme des tremblements de terre de 2,6 de magnitude. L'armée américaine dit avoir scellé les tunnels souterrains afin que les mondialistes et le gouvernement fantôme américain (Federal Reserve des banquiers, la FEMA, le DHS, CIA) ne puissent pas courir pour s'y cacher comme prévu dans les 48 heures précédant le 27 Septembre 2011.

Les officiers de l'armée américaine ne semblent pas être conscients que Barack Obama et les «mondialistes avaient prévu de converger sur Denver pour une alerte militaire du niveau DEFCON 1 (une guerre nucléaire imminente)" pistolet armé "de forage. Un courriel a été envoyé à l'Office américain Air Force pour des enquêtes spéciales le 21 Septembre 2011 pour les alerter que des opérations nucléaires sous fausse bannière étaient prévues sur le sol américain dans le Midwest américain. Le Bureau américain Air Force des enquêtes spéciales sont ceux qui ont attaqué Gun Safe Citadelle et le magasin à Las Vegas, le 21 août 2011 pour récupérer les détonateurs volés d'ogives nucléaires. Ils sont ceux qui ont intercepté le transfert des ogives nucléaires improvisés par la CIA dans les tunnels qui reliaient les bases militaires souterraines profondes, le 23 août 2011. Les bombes nucléaires improvisées (W54 ogives de style) avaient été transférées via ces tunnels à Washington DC et New York quand ils ont explosé pendant une fusillade entre militaires américains et agents de la CIA / DHS / FEMA.

Il semblerait que les militaires américains avaient une échéance à respecter, et ont déjà endommagé, détruit ou scellé au moins 13 tunnels souterrains ou des bases. Peut-être leur motivation était le fait que Barack Obama, son gouvernement de l'ombre et les mondialistes avaient fait des plans pour sauver leur peau et laisser les autres se débrouiller par eux-mêmes. Peut-être ils ont étudié et confirmé qu'une autre explosion nucléaire était imminente, et qu'ils ont agit en conséquence pour l'empêcher.

URL raccourcie : http://presscore.ca/2011/?p=4492

http://beforeitsnews.com/story/1140/120/Tunnels_To_At_Lea...

15/09/2011

Accident nucléaire en France : Marcoule : une augmentation de la radioactivité aurait été constatée dans l e Gard, le Vaucluse et l'Hérault.

Merci de diffuser largement autour de vous !

Et rien dans la presse, ni sur le net !

Et pour les criminels que nous avons au pouvoir, tout va bien, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles !

Du reste, la personne qui est décédée lors de l'explosion, se plaignait déjà du manque de sécurité. Voir l'article sur le Point :

 
Il ne s'est rien passé à Marcoule ou presque !
http://www.lepoint.fr/societe/il-ne-s-est-rien-passe-a-ma...
 

Marcoule : une augmentation de la radioactivité aurait été constatée dans le Gard, le Vaucluse et l'Hérault
Par Drozerah

« Un taux de radioactivité 10 fois supérieur à la mesure quotidienne sur Avignon et 4 fois supérieur au pied du Ventoux »

D'après un article publié le 13 septembre 2011 sur le site internet de la coordination Antinucléaire Sud-Est (voir plus bas), une « augmentation anormale » de la radioactivité portant sur la détection de rayonnements X, Gamma et particules Bêta aurait été mesurée dans un périmètre de 120 km en aval de Marcoule.

Le 12 septembre 2011 des membres du Collectif antinucléaire du Vaucluse auraient effectué des mesures indépendantes de radioactivité en différents points du Vaucluse, du Gard et de l'Hérault, voir le relevé ci-dessous :

JPEG - 53.5 ko

Sans « explication crédible » de la part des responsables de l'accident nucléaire de Marcoule et devant le poids du lobby nucléaire français, le Collectif antinucléaire indique que la cause de cette augmentation de radioactivité pourrait être directement liée à l'explosion survenue dans le Gard.

Dans ce même article, le Collectif antinucléaire rappelle que La Provence est la région la plus nucléarisée de France et que ses habitants, tout comme ceux de Fukushima ou de Tchernobyl, sont quotidiennement exposés aux radiations produites par l'industrie nucléaire ainsi qu'aux dangers que représentent les sites français du Triscastin, de Marcoule et de Cadarache, situés sur des failles sismiques actives [1].

Enfin, le Collectif antinucléaire du Vaucluse indique qu'en matière de dysfonctionnements avérés, le centre nucléaire de traitement de déchets radioactifs (Centraco), n'en serait « pas à son coup d'essai », il se réfère pour cela à la liste très officielle des accidents et incidents répertoriés par l'ASN (Autorité de Sureté Nucléaire).

Pour plus de détails lire l'article : Incident nucléaire à Marcoule : au moins 1 mort, des blessés et des radiations


Pour citer cet article :

Drozerah, « Marcoule : une augmentation de la radioactivité aurait été constatée dans le Gard, le Vaucluse et l'Hérault », Passerellesud.org, première diffusion le 14 septembre 2011. ISSN : demande en cours. URL : http://passerellesud.org/Marcoule-une-augmentation-de-la....

Notes

[1] voir :
- 
Nucléaire : Falsification de données sismiques par EDF
- 
Note d'information de la CRIIRAD sur la secousse sismique de magnitude 4,5 ressentie dans le sud de l'Ardèche en date du 3 Août 2011.

http://passerellesud.org/Marcoule-une-augmentation-de-la....