Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2009

USA : Des attentats en préparation par le Gouvernement US ?

Obama se sent menacé par les défenseurs de la constitution
L’ancien candidat présidentiel Alan Keyes déclare que le gouvernement créera un attentat terroriste et après, il décrétera la Loi martiale
C'est ce qui nous attend aussi sans doute, dès lors que les Policiers à la retraite ont été rappelés et sont déjà en cours d'affectation.
On crée les émeutes de toutes pièces et on instaure la Loi martiale ce que le traité liberticide de Lisbonne les autorise à faire et qui a restauré la peine de mort tout en leur permettant d'instaurer la Loi Martiale. Le premier pas vers l'instauration du Nouvel Ordre Mondial.
Soyons vigilants à toutes leurs manoeuvres.
 

CNN : infos du 23/04

Montée des "groupes extremistes" au US, qui tenteraient de recruter les militaires US de retour d Irak, qui se retrouvent sans travail, voir sans maison a cause de la crise...
Les services secret d Obama, prétendent à une menace pour le gouvernement de la part des groupes patriotiques et les montées extrémistes.

*********************
Aussi :
L’ancien candidat présidentiel Alan Keyes déclare que le gouvernement créera un attentat terroriste et après, il décrétera la loi martiale

L’ancien candidat à la présidence Alan Keyes a probablement lancé son plus effroyable avertissement en déclarant que l’administration Obama se prépare à créer des attaques terroristes, à déclarer la loi martiale et à annuler les élections de 2012, toutes des raisons pour lesquelles ils diabolisent leurs ennemis politiques en criminels et en terroristes.

Alan Keyes est surtout connu pour ses performances lors des débats présidentiels républicains de l’an 2000, au cours desquels il fut déclaré grand vainqueur par plusieurs médias suite à une série de débats avec George W. Bush et John McCain.

« Il est évident qu'ils ne reculeront devant rien » a déclaré Keyes lors de sa participation à une réception à Fort Wayne. Il a également ajouté: « Nous pourrions nous réveiller un jour au beau milieu d’une série d'attentats terroristes, [et] l'économie sera paralysée ... la loi martiale sera décrétée partout aux États-Unis et elle ne sera levée qu’au moment où la crise prendra fin. »

Keyes a déclaré que les états-uniens devront être reconnaissants si jamais une autre élection devait avoir lieu en 2012. Il a aussi ajouté: « Si on ne se réveille pas et si l’on ne fait pas les efforts pour voir ce qui est en train de se produire, [alors] nous ne verrons pas d’autres élections. »

« Les quelques temps qu’il reste où ils croient encore qu’ils peuvent s’en tirer à bon compte, ils vont s’en servir et mettre fin à ce système de gouvernement et c’est leur intention », a ajouté Keyes, tout en notant que tout le monde agit comme si l’époque actuelle était « quelque chose d’ordinaire », ce qui lui rappelle l'attitude des hommes politiques dans la République de Weimar lorsque Hitler prenait le pouvoir ou encore, lorsque le communisme prenait le pouvoir en Europe de l’est aux lendemains de la Deuxième Guerre mondiale.

Keyes a dit qu’étant donné que la majorité des gens sont sains d'esprit, la population croit que les autres [les dirigeants] vont respecter les règles du jeu alors que ce n’est tout simplement pas le cas, et il a ajouté que cette attitude permettra « aux forces du mal » de prendre le contrôle bien avant que nous n’ayons eu le temps de faire quoique ce soit.

« Il est tellement clair que nous avons maintenant une faction en place - ils ne jouent pas selon les règles du jeu et ils n'ont pas non plus l'intention de jouer selon les règles – car s’ils respectaient les règles du jeu, ils n'auraient pas cherché à discriminer leurs opposants », a ajouté Keyes, en faisant référence à la récente controverse entourant la sortie des rapports de la MIAC et de la Homeland Security (la Sécurité intérieure), qui sous-tendent que les états-uniens qui exercent leurs droits constitutionnels et qui sont bien informés de leurs droits représentent une menace à l'application de la « Loi nationale sur le maintien de l’ordre et les terroristes potentiels ».

Keyes a déclaré que l’unique solution doit venir de la base, car nos dirigeants « sont des poltrons qui ne demanderont jamais que la Constitution soit renforcée afin qu’elle soit claire, simple, et sans équivoques », et qu’ils répondent humblement avec « leurs lèvres fermées et leurs cœurs terrorisés. »

Keyes a également mis en garde que l’agenda d’Obama prévoit la création d’une force de sécurité civile et il a ajouté que tout cela faisait partie de l'ultime agenda visant à désarmer les citoyens états-uniens et à créer un État policier.

Keyes a toujours été un ardent critique d’Obama, en spécifiant qu'il est un Communiste radical et qu’il est déterminé à détruire les États-Unis et que si ses plans ne sont pas arrêtés, alors le pays que nous connaissons cessera d'exister..

Alan Keyes "Le gouvernement créera un attentat terroriste "
Vidéo :
http://www.dailymotion.com/video/x92sl1_alan-keyes-le-gouvernement-creera-u_news

 
L’ancien candidat présidentiel Alan Keyes déclare que le gouvernement créera un attentat terroriste et après, il décrétera la Loi martiale. L’ancien candidat présidentiel donne des avertissements très terrifiants concernant l’agenda d’Obama



L’ancien candidat présidentiel Alan Keyes déclare que le gouvernement créera un attentat terroriste et après, il décrétera la loi martiale
L’ancien candidat à la présidence Alan Keyes a probablement lancé son plus effroyable avertissement en déclarant que l’administration Obama se prépare à créer des attaques terroristes, à déclarer la loi martiale et à annuler les élections de 2012, toutes des raisons pour lesquelles ils diabolisent leurs ennemis politiques en criminels et en terroristes.

Alan Keyes est surtout connu pour ses performances lors des débats présidentiels républicains de l’an 2000, au cours desquels il fut déclaré grand vainqueur par plusieurs médias suite à une série de débats avec George W. Bush et John McCain.

« Il est évident qu'ils ne reculeront devant rien » a déclaré Keyes lors de sa participation à une réception à Fort Wayne. Il a également ajouté: « Nous pourrions nous réveiller un jour au beau milieu d’une série d'attentats terroristes, [et] l'économie sera paralysée ... la loi martiale sera décrétée partout aux États-Unis et elle ne sera levée qu’au moment où la crise prendra fin. »

Keyes a déclaré que les états-uniens devront être reconnaissants si jamais une autre élection devait avoir lieu en 2012. Il a aussi ajouté: « Si on ne se réveille pas et si l’on ne fait pas les efforts pour voir ce qui est en train de se produire, [alors] nous ne verrons pas d’autres élections. »

« Les quelques temps qu’il reste où ils croient encore qu’ils peuvent s’en tirer à bon compte, ils vont s’en servir et mettre fin à ce système de gouvernement et c’est leur intention », a ajouté Keyes, tout en notant que tout le monde agit comme si l’époque actuelle était « quelque chose d’ordinaire », ce qui lui rappelle l'attitude des hommes politiques dans la République de Weimar lorsque Hitler prenait le pouvoir ou encore, lorsque le communisme prenait le pouvoir en Europe de l’est aux lendemains de la Deuxième Guerre mondiale.

Keyes a dit qu’étant donné que la majorité des gens sont sains d'esprit, la population croit que les autres [les dirigeants] vont respecter les règles du jeu alors que ce n’est tout simplement pas le cas, et il a ajouté que cette attitude permettra « aux forces du mal » de prendre le contrôle bien avant que nous n’ayons eu le temps de faire quoique ce soit.

« Il est tellement clair que nous avons maintenant une faction en place - ils ne jouent pas selon les règles du jeu et ils n'ont pas non plus l'intention de jouer selon les règles – car s’ils respectaient les règles du jeu, ils n'auraient pas cherché à discriminer leurs opposants », a ajouté Keyes, en faisant référence à la récente controverse entourant la sortie des rapports de la MIAC et de la Homeland Security (la Sécurité intérieure), qui sous-tendent que les états-uniens qui exercent leurs droits constitutionnels et qui sont bien informés de leurs droits représentent une menace à l'application de la « Loi nationale sur le maintien de l’ordre et les terroristes potentiels ».

Keyes a déclaré que l’unique solution doit venir de la base, car nos dirigeants « sont des poltrons qui ne demanderont jamais que la Constitution soit renforcée afin qu’elle soit claire, simple, et sans équivoques », et qu’ils répondent humblement avec « leurs lèvres fermées et leurs cœurs terrorisés. »

Keyes a également mis en garde que l’agenda d’Obama prévoit la création d’une force de sécurité civile et il a ajouté que tout cela faisait partie de l'ultime agenda visant à désarmer les citoyens états-uniens et à créer un État policier.

Keyes a toujours été un ardent critique d’Obama, en spécifiant qu'il est un Communiste radical et qu’il est déterminé à détruire les États-Unis et que si ses plans ne sont pas arrêtés, alors le pays que nous connaissons cessera d'exister.

Traduction libre de Dany Quirion pour
Alter Info

Source :
http://www.prisonplanet.com/alan-keys-government-will-stage-terror-declare-martial-law.html

Source : http://www.alterinfo.net/L-ancien-candidat-presidentiel-Alan-Keyes-declare-que-le-gouvernement-creera-un-attentat-terroriste-et-apres,-il_a31840.html

 

06/04/2009

Obama serait-il le Maître du Monde et le digne représentant du Nouvel Ordre Mondial ?

Rien ne vous choque dans cet article ?


Non seulement ce sont les USA qui créent de toutes pièces la panique financière mondiale, mais il faudrait encore faire allégeance au leader mondial, (selon SARKOZY) digne représentant du Nouvel Ordre Mondial (Illuminati).

Qui va rembourser les sommes astronomiques qui seront investies pour relancer l'économie mondiale ?
Qui va prêter l'argent à la Banque Mondiale et aux différents Gouvernements pour les endetter et endetter les peuples ?
La FED, sûrement pour être récompensée d'avoir rendu de bons et loyaux services au Monde ?
 
On ne parle surtout pas d'écarter la FED du Gouvernement US ?
Ce sont encore les peuples qui paieront pour continuer à enrichir la FED et ses acolytes !!!!
Le marché de dupes ! Il serait temps qu'ils arrêtent de nous jouer leur mise en scène éculée, notamment sur nos deniers !
Barack Obama et Gordon Brown à leur arrivée au sommet du G20 (AP)
Chaque pays devrait s'engager à prendre les mesures de relance nécessaire. Le communiqué final devrait également contenir des annonces en faveur d'un renforcement de la régulation mondiale des marchés.
La séance plénière du sommet du G20 a débuté jeudi 2 avril à Londres vers 09h35 GMT. Elle est dédiée aux moyens de lutte contre la crise qui frappe l'économie mondiale. La séance a été officiellement ouverte par le Premier ministre britannique Gordon Brown, hôte du sommet.
Le président américain Barack Obama est arrivé vers 6h40 GMT au centre
ExCel à Londres. Il a été reçu par Gordon Brown, qui accueille le sommet qui s'est formellement ouvert vers 7h30 GMT.
Toutes les délégations qui comprenaient notamment des chefs d'Etat et des ministres des Finances, sont arrivées les unes après les autres dans le centre d'exposition qui se trouve au bord de la Tamise, placé ainsi tout le périmètre sous très haute surveillance policière.
Gordon Brown a accueilli les autres dirigeants un par un au fur et à mesure. Il a posé avec chacun devant les caméras.
Le G20, qui comprend les pays industrialisés du G8, ainsi que l'Union européenne et les grands pays émergents de la planète, doit rendre public jeudi à 14H30 GMT un communiqué final résumant les décisions prises pour faire face à la crise.

Les organisations internationales présentes


Participent aussi à cette réunion par les dirigeants des grandes organisations financières internationales comme le FMI ou la Banque mondiale, ainsi que le directeur général de l'Organisation mondiale du Commerce Pascal Lamy. Les Pays-Bas et l'Espagne ont également été conviés.

Selon les termes du communiqué qui ont déjà été divulgués, chaque pays devrait s'engager à prendre les mesures de relance nécessaire pour sortir son pays de cette crise. Il devrait contenir également des annonces en faveur d'un renforcement de la régulation mondiale des marchés, la France et l'Allemagne souhaitant qu'elles soient le plus concrètes possible.

Après un petit déjeuner, une "photo de famille" et la séance plénière , les dirigeants doivent déjeuner ensemble. Ils se réuniront ensuite de nouveau dans l'après-midi pour mettre la dernière touche à leur communiqué.
Gordon Brown en commentera les conclusions lors d'une conférence de presse à 14H30 GMT.

Réception à Buckingham Palace


Le président Barack Obama, qui a débuté à Londres sa première tournée en Europe de président des Etats-Unis, a tenté d'apaiser le débat mercredi. Il a jugé que les pays avaient "la responsabilité de coordonner (leurs) actions et de (se) concentrer sur les points communs et non sur des divergences épisodiques".
Il a accepté, (manquerait plus que ça qu'il refuse, le Maître du Monde !) comme le souhaite l'Europe, de laisser chaque pays prendre sa décision concernant ses propres plans de relance (les Etats-Unis auraient aimé un engagement général) (l'établissement du Nouvel Ordre Mondial avec une monnaie unique mondiale ?), tout en mettant en avant au passage que son pays "ne pouvait être le seul moteur de la croissance" mondial.
Les dirigeants mondiaux ont passé la journée de mercredi à se rencontrer. La Reine Elizabeth a ensuite donné une réception à Buckingham Palace, puis un dîner était prévu à Downing Street, la résidence du Premier ministre Gordon Brown.

Echauffourées


Des échauffourées ont éclaté à plusieurs endroits de Londres mercredi. Un manifestant est mort près du siège de la Banque d'Angleterre dans des circonstances non élucidées. Plusieurs personnes ont été blessées lors de heurts avec des manifestants contenus par un cordon de police qui s'étaient rassemblées contre des barrières de sécurité, près de la Banque d'Angleterre.
De nouvelles manifestations doivent avoir lieu jeudi à proximité de
l'Excel, le centre de conférences de l'est londonien où a lieu le sommet, placé sous très haute surveillance.
 

LEAP/E2020 : Sommet du G20 de Londres : la dernière chance avant la dislocation géopolitique mondiale

Lettre ouverte du 24/03/09  du Le LEAP/E2020 : prévisions ou message codé des Illuminati à l'endroit des Gouvernants Mondiaux ?

Sous-entendu c'est le moment de créer le Nouvel Ordre Mondial !

 

Avec un peu d'humour !!!!
Comme disait DE GAULLE : Je vous ai compris !
 
Sommet du G20 de Londres : la dernière chance avant la dislocation géopolitique mondiale
Lettre ouverte aux dirigeants du G20, publiée en anglais dans l’édition mondiale du Financial Times le 24/03/09
 


Mesdames, Messieurs,

Il vous reste moins d’un semestre pour éviter que la planète s’enfonce dans une crise dont elle mettra plus d’une décennie à sortir, avec un terrible cortège de malheurs et de souffrance. Cette lettre ouverte de LEAP/E2020, qui dès Février 2006 avait annoncé l’imminence d’une « crise systémique globale », veut tenter de vous indiquer brièvement pourquoi il en est ainsi, et comment éviter cela.

En effet, si vous avez commencé à soupçonner l’ampleur de la crise il y a moins d’un an, c’est dès Février 2006, dans la 2° édition de son « Global Europe Anticipation Bulletin » (GEAB), que LEAP/E2020 avait annoncé que le monde entrait dans la « phase de déclenchement » d’une crise d’ampleur historique. Et depuis cette date, LEAP/E2020 a continué, chaque mois, à anticiper d’une manière très fiable les évolutions de la crise dans laquelle le monde entier se débat désormais. Ce qui nous conduit à vous écrire cette lettre ouverte dont nous espérons qu’elle éclairera vos choix dans quelques jours.

Et cette crise s’aggrave dangereusement. Récemment, à l’occasion de la 32° édition de son bulletin, LEAP/E2020 a ainsi lancé une alerte très importante qui vous concerne directement, vous les dirigeants du G20 : si, réunis à Londres le 2 Avril prochain, vous n’êtes pas capables d’adopter des décisions audacieuses et innovantes en vous concentrant sur l’essentiel, et d’entamer leur mise en oeuvre d’ici l’été 2009, alors la crise entrera à la fin de cette année dans la phase de « dislocation géopolitique généralisée » qui affectera tout autant le système international que la structure même des grandes entités politiques comme les Etats-Unis, la Russie, la Chine ou l’UE. Et vous ne contrôlerez alors plus rien pour le malheur des six milliards d’habitants de notre planète.

Votre choix : une crise de 3 à 5 ans ou un crise de plus d’une décennie ?

Hélas, comme rien ne vous a préparé à affronter une crise d’une telle ampleur historique, jusqu’à présent, vous ne vous êtes occupés que des symptômes ou des causes secondaires. Vous avez pensé qu’il suffisait d’ajouter de l’essence ou de l’huile au moteur mondial, sans vous rendre compte qu’il était tout simplement cassé, sans espoir de réparation. C’est un nouveau moteur qu’il faut construire. Et le temps presse car chaque mois qui passe détériore un peu plus l’ensemble du système international.

Comme dans toute crise majeure, il faut aller à l’essentiel. Comme dans toute crise de dimension historique, le seul choix est entre entreprendre au plus vite des changements radicaux et raccourcir considérablement la durée de la crise et ses conséquences tragiques ; ou au contraire refuser les changements radicaux en tentant de sauvegarder l’existant, pour ne réussir qu’à prolonger durablement la crise et accroître toutes ses conséquences négatives. A Londres, le 2 Avril prochain, vous aurez ainsi le choix entre résoudre la crise en 3 à 5 ans d’une manière organisée ; ou bien au contraire, entraîner la planète dans une décennie terrible.

Nous nous bornerons donc ici à mettre en avant trois conseils que nous considérons comme stratégiques, c’est-à-dire, que pour LEAP/E2020, s’ils ne sont pas mis en oeuvre d’ici l’été 2009, la dislocation géopolitique mondiale deviendra inévitable à partir de la fin de cette année.

LES 3 CONSEILS DE LEAP/E2020

1. La clé de la crise, c’est la création d’une nouvelle devise internationale de référence !

Le premier conseil se résume à une idée très simple : la clé de la crise actuelle se trouve dans la réforme du système monétaire international hérité de l’après-1945 afin de créer une nouvelle devise internationale de référence. Le Dollar américain et l’économie des Etats-Unis ne sont plus en mesure d’être les piliers de l’ordre économique, financier et monétaire mondial. Tant que ce problème stratégique n’est pas abordé directement, puis traité, la crise s’approfondira car il est au coeur des crises des produits financiers dérivés, des banques, des prix de l’énergie, … et de leurs conséquences en terme de chômage massif et de baisses des niveaux de vie. Il est donc vital que cette question soit l’objet principal du Sommet du G20 de Londres et que les premiers éléments de solution y soient lancés. La solution à ce problème est d’ailleurs bien connue : il s’agit de créer une devise de référence internationale (qu’on pourrait appeler le « Global ») (qui serait la monnaie du Nouvel Ordre Mondial) fondée sur un panier (à crabes) de monnaies correspondant aux principales économies de la planète, à savoir le Dollar US, l’Euro, le Yen, le Yuan, le Khaleel (monnaie commune des etats pétroliers du Golfe qui sera lancée au 1° Janvier 2010), le Rouble, le Real, … . et de faire gérer cette devise par un « Institut Monétaire Mondial », (qui serait sans doute géré par les mêmes escrocs planétaires) dont le Conseil d’ Administration reflète les poids respectifs des monnaies composant le « Global ». Vous devez demander au FMI et aux banques centrales concernées de préparer un tel plan pour Juin 2009 (c'est bien ce que l'on disait les mêmes escrocs) avec objectif de mise en oeuvre au 1° Janvier 2010. C’est votre seul moyen de reprendre l’initiative sur le temps de déroulement de la crise. Et c’est le seul moyen de concrétiser la mise en oeuvre d’une globalisation partagée, en partageant la monnaie qui est au coeur de toute activité économique et financière. (Et si on sortait de l'Europe, qu'on nationalisait des banques, qu'on reprenait notre monnaie et que chaque pays payait ses transactions avec sa propre monnaie pour sortir une fois pour toutes de la domination des escrocs planétaires ? Ce ne serait pas mieux ?

Selon LEAP/E2020, si une telle alternative au système actuel en plein effondrement n’a pas commencé à être préparée d’ici l’été 2009, démontrant qu’il existe une autre voie que le « chacun pour soi », le système monétaire international actuel ne passera pas l’été. Et si certains Etats du G20 pensent qu’il vaut mieux garder le plus longtemps les privilèges que leur procure le statu quo, ils devraient méditer sur le fait qu’aujourd’hui ils peuvent encore influencer de manière décisive la forme que prendra ce nouveau système monétaire mondial. Une fois la phase de dislocation géopolitique entamée, ils perdront au contraire toute aptitude à le faire. (Qui a dit que les Gouvernements voulaient sortir de la crise financière et économique mondiale qu'ils ont créée de toutes pièces pour perdre le prétexte et l'occasion d'instaurer le Nouvel Ordre Mondial ?. Sont pas fous les Messieurs !!! On préfère continuer à fabriquer le terreau d'une 3ème guerre mondiale qui a déjà eu lieu avec l'organisation de la crise financière, et fabriquer aussi celui des émeutes et des guerres civiles, qui rapportent plus que de trouver des solutions pour sortir de la crise, et solutions qui ne participeraient encore qu'à enrichir les banquiers).

2. Contrôlez l’ensemble des banques au plus vite ! (Vive le Nouvel Ordre Mondial ! Tout voir et tout contrôler !)

Le second conseil est déjà largement évoqué dans les discussions préalables à votre réunion. Il devrait être donc aisé de l’adopter. Il s’agit de mettre en place d’ici la fin 2009 un système de contrôle des banques à l’échelle mondiale qui supprime tout « trou noir » (troublant). Plusieurs options vous sont déjà proposées par les experts. Tranchez dès maintenant. Nationalisez au plus vite quand il le faut ! (Faudrait savoir !) C’est en tout cas le seul moyen de prévenir un nouvel endettement massif des établissements financiers comme celui qui a contribué à la crise actuelle ; et de montrer aux opinions publiques que vous êtes crédibles face aux banquiers. (Première nouvelle que les banquiers s'endettent avec notre pognon alors que l'Etat leur verse des sommes colossales pour les renflouer et que les contribuables devront rembourser).

3. Faites évaluer au plus vite par le FMI les systèmes financiers US, britannique et suisse ! (Ah, bonne nouvelle ! Et qui contrôlera le FMI et les Banques du Vatican et les banques planquées dans les Paradis fiscaux ?)

Le troisième conseil touche à nouveau une question très sensible politiquement qui pourtant est incontournable. Il est indispensable que le FMI remette au G20, au plus tard, en Juillet 2009, une évaluation indépendante des trois systèmes financiers nationaux au coeur de la crise financière : ceux des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la Suisse. Aucune solution durable ne pourra en effet être efficacement mise en oeuvre tant que personne n’a la moindre idée des ravages causés par la crise dans ces trois piliers du système financier mondial. (Ne pas confondre ravages avec escroqueries des peuples). Et il n’est plus temps de « prendre des gants » avec des pays qui sont au coeur du chaos financier actuel. (C'est bien notre avis, mais encore faudrait-il que la France et les autres pays déposent plainte pour escroquerie contre la FED et ses acolytes, qui sont des banques privées et propriétaires de la planche à billet Illuminati).

Ecrivez un communiqué simple et bref !

Pour terminer, nous nous permettrons seulement de rappeler que vous avez désormais à restaurer la confiance chez 6 milliards de personnes, et des dizaines de millions d’institutions publiques et privées. (Ce dont ils se fichent comme de leur première tétine ou poussette). Alors, n’oubliez pas de rédiger un communiqué court, qui ne fasse pas plus de deux pages, qui ne contienne pas plus de trois ou quatre idées centrales et qui soit lisible par des non-experts. (Surtout 2 pages contenant des termes codés compris uniquement par la caste des banquiers Illuminati).  Sinon, vous ne serez pas lu hors du cercle étroit des spécialistes et vous ne pourrez donc pas ressusciter la confiance du plus grand nombre condamnant ainsi la crise à s’aggraver. (Bon, attendons la résurrection de nos cendres, maintenant). Si cette lettre ouverte vous aide à sentir que l’Histoire vous jugera pour ce que vous aurez réussi à faire ou pas lors de ce Sommet, alors elle n’aura pas été inutile. (Il sera facile de réécrire l'histoire dans les annales de la Terre pour continuer à vous glorifier. Nous avons les nègres pour écrire vos mémoires, donc pas de souci à vous faire, continuez sur votre lancée). Sachez simplement, que selon LEAP/E2020, vos peuples respectifs n’attendront pas plus d’une année pour vous juger. Une chose est néanmoins certaine : cette fois-ci vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenu ! (Des menaces, maintenant ? Ce dont ils se fichent éperdument. Et puis si les 20 pantins qui participeront au sommet du G20 refusent de trouver des solutions, ils auront une porte de sortie toute trouvée ! Ce sera encore et toujours la faute de l'Islam et des terroristes d'Al Qu'Aïda. Nous ressusciterons Ben Laden pour la circonstance et personne n'y verra que du feu, les moutons ! Et le tour sera joué !).

Franck Biancheri Directeur des Etudes de LEAP/E2020 Président de Newropeans

Source : http://www.europe2020.org/spip.php?article596&lang=fr

12/03/2009

Finance mondiale : Evolution probable des marchés actions mars 2009 : PREPAREZ-VOUS ! Retirez votre argent des banques et faites des provisions

Retirez votre argent des banques et faites des provisions !!!!!!!!!!
Le tsunami est à l’horizon et rien ni aucune réunion planétaire ne pourra l’empêcher de nous submerger...
http://www.belkhayate.ma/fr/detail_act.php?id_act=124
 
Version en Pdf à télécharger :

Tradingsat.com, 8 Septembre 2008 : Baisse probable du CAC et du Dax en septembre.

TradingSat.com, 16 Septembre 2008 : Je ne sais plus quoi écrire pour que vous preniez la décision de   vous mettre à l'abri.

PREPAREZ-VOUS ! Emeutes en France et dislocation du système géopolitique et financier mondial prévus pour juin 2009
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/03/11/prepar...

11/03/2009

PREPAREZ-VOUS ! Emeutes en France et dislocation du système géopolitique et financier mondial prévus pour juin 2009

 
A diffuser largement SVP !
 
Info du 4 mars 2009 : Tous les policiers à la retraite âgés de moins de 60 ans, ont reçu l'ordre de se faire rencenser avant le 20 mars et de réintégrer leur poste avant le 20 juin 2009. Les militaires à la retraite semblent avoir été aussi réquisitionnés.
 
Tous les policiers à la retraite de moins de 60 ans ont reçu ce matin, l'ordre de se faire recenser avant le 20 mars, et de réintégrer leurs postes avant le 20 juin.............décision du ministère de l'intérieur. (Ils ont trois mois pour se remettre à niveau, et doivent à partir du 20 juin se tenir à trois niveaux d'alerte, car ils craignent des émeutes)

Les banques américaines ont reçu à la fin 2008, des panneaux de fermeture temporaire. Il va y avoir un raid à la vente sur les actions à Wall Street de plusieurs centaines de milliards……….ça a déjà commencé !
 
 
 
Le chemin pour retrouver le fil de discussion complet : Actualités et Chroniques/Info confirmée
Cette information semble avoir été confirmée. Certains policiers ont reçu leur lettre aujourd'hui.
Lire la réponse à ce post en bas, que je mets en jaune :
C'est donc grave !!!! Pensez à faire des provisions et à retirer votre argent des banques !!!!
Le lien du forum :
http://www.denissto.eu/frame/action.php
Le chemin pour accéder à toute la discussion : Actualités et Archives/Info confirmée.
 Extrait de la discussion :
bourses a écrit:
J'ai interrogé ce matin l'un de mes salariés qui justement : est un retraité de la police de moins de 60 ans.

Il confirme le courrier, mais m'indique :
que cette demande se fait sur la base du volontariat
que les retraités qui reprendraient du service ne seront affectés qu'à des taches administratives
que le, but est de faire des économies : le cout d'un retraité étant bien moindre qu'un salarié "normal"

voilou

suite au prochain épisode mais pas d'affolement.
Réponse: Je peux vous confirmer et assurer que votre salarié à soit mal lu son courrier soit vous avez mal compris sa réponse ou lui votre question......croyez moi, que je suis plus que bien placé pour vous communiquer cette réponse....et effectivement suite au prochain épisode mais pour "affolement" je laisserai à chacun le soin selon sa sensibilité d' apprécier ce terme....

N.B. Pour votre information dans la police il y a bien des réservistes mais à la seule et unique condition d'accepter cette réserve au moment de son départ en retraite dont l'age max ne peut excéder 55 ans sauf sur dérogation et à condition de remplir certaines conditions bien spécifique 57 ans....impossible d'aller au delà .Ces fonctionnaires ayant accepter cette réserve sont ensuite effectivement rappelable s'ils le souhaitent plusieurs fois par an sans excéder quelques semaines (+/-6 sem/an). Pour les autres ayant refuser à leur départ en retraite ce systéme de volontariat il est en aucun cas possible de les rappeler....
SAUF DANS UN SEUL ET UNIQUE CAS PREVU DANS LE STATUT DE LA POLICE NATIONALE mais qui n'a jamais plus été appliqué depuis la seconde guerre et 1968===> sur réquisition du ministère et c'est bien de cela qu'il s'agit ici car tous les fonctionnaires on reçu ce courrier y compris ceux âgés de 58/59 ans parti depuis 6 ans et ayant refuser le volontariat qui par ailleurs n'existait pas à ce moment là!

N.B.2 : comme le dit d'ailleurs très justement denis pour les niveaux d'alerte spécifié dans le courrier il y en a effectivement 3 mais pour le niveau rouge (correspondant à des événements type GUADELOUPE) la mobilisation c'est dans l'heure qui suivra le rappel éventuel!
 
Autres articles qui pourraient valider ces informations et décisions du Gouvernement

Après la crise financière, la guerre civile ? Préparez-vous à "quitter votre région"... - Le Monde.fr
http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/02/26/apres-la-crise-financiere-la-guerre-civile-preparez-vous-a-quitter-votre-region_1160698_0.html

Bulletin complet de février 2009 du LEAP/Europe 2020
http://www.leap2020.eu/GEAB-N-32-est-disponible!-4-trimestre-2009-Debut-de-la-phase-5-de-la-crise-systemique-globale-la-phase-de-dislocation_a2796.html
 
Le tsunami est à l’horizon et rien ni aucune réunion planétaire ne pourra l’empêcher de nous submerger.

Evolution probale des marchés actions Mars 2009

Marrakech, 3 Mars 2009
Terminus, tout le monde descend !

Dans mon dernier papier, je montrais le parallèle possible entre le graphique quotidien de la crise de 1929 et le graphique hebdomadaire de celle que nous vivons aujourd’hui. Beaucoup de lecteurs m’ont écrit d’abord pour me féliciter d’avoir pu anticiper dès le 28 janvier dernier que les marchés allaient casser le plus bas le vendredi  20 février. La cassure a bien été au rendez-vous. Puis ils m’ont posé la question fatidique : Et maintenant, on va remonter ou continuer à plonger ?

De peur de ne pas être bien compris je choisis bien mes mots : il faut quitter les marchés actions immédiatement, arrêter d’espérer une correction. Liquider tout votre portefeuille malgré tout ce que pourra vous dire votre banquier. On est bel et bien entré dans la zone rouge et ce n’est pas trop tard pour sauver ce qui vous reste. Ceux qui ne suivront pas ce conseil vont assister à une véritable évaporation de leur argent.