Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2013

Assemblée nationale : quand Guaino invoque Zola et l'affaire Dreyfus. Et pourquoi pas la Shoa tant qu'il y est ?

Comme vous l'aurez compris tout va bien en France et en Europe pour que l'attention des Français soit monopolisée par les merdias aux ordres sur la garde rapprochée de l'imposteur Nicolas SARKÖZY de NAGY-BOSCA.

Apparemment, il n'y a pas plus urgent à régler dans les intérêts des peuples !

Et tout cela pour défendre un Troll sioniste qui a ruiné la France, qui a passé son temps à violer ladite constitution de la Ripoux-blique bananière, en nous imposant le traité liberticide de Lisbonne et la dictature de l'Europe au profit de ses Maîtres Illuminati-sionistes, grands promoteurs du Nouvel Ordre Mondial et qui est allé assassiner des innocents en Libye et ailleurs  ?

 
La mégalomanie et l'hystérie relèvent de la psychiatrie !

Qui va le faire interner un moment cet hystérique et cet incapable majeur qui bénéficie de l'immunité pour que la Justice puisse travailler en paix ?
 
Heureusement qu'il ne s'agit que d'une mise en examen, autrement si le Troll avait été condamné, la France aurait été mise à feu et à sang par "sa garde rapprochée'.
 
Par ailleurs, nous notons  que cela fait beaucoup de suicides autour de l'affaire Bettencourt.
 
Après l'avocat de la fille de Mme Bettencourt, voici qu'aujourd'hui, le Grand Patron de la Police Judiciaire de Paris qui a enquêté sur le dossier Bettencourt se serait "suicidé".

Bizarre, non, après les menaces qui ont été faites au Juge Gentil et à ses collègues ?


L'avocat pénaliste Me Olivier Metzner retrouvé mort au large de son île en Bretagne

Il représentait dans la saga Bettencourt la fille de l'héritière de L'Oréal, Françoise Bettencourt-Meyers

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/l-avocat-penaliste-me-olivier-metzner-retrouve-mort-au-large-de-son-ile-en-bretagne_1232388.html

Suicide présumé d'un grand policier parisien

Il avait chapeauté l'enquête de la brigade financière dans le dossier Bettencourt.
http://www.rmc.fr/editorial/365332/suicide-presume-dun-gr...


Assemblée nationale : quand Guaino invoque Zola et l'affaire Dreyfus

P.Th. | Publié le 02.04.2013, 16h11 | Mise à jour : 18h15

 «Souvenez-vous de Zola, accusé ici-même (...) d'avoir déshonoré l'armée parce qu'il avait remis en cause l'autorité de la chose jugée», a-t-il lancé au Premier ministre, prenant tout de même le soin de préciser : «Je ne suis pas Zola. Nous ne sommes pas dans l'affaire Dreyfus.» A Jean-Marc Ayrault, qui l'a tancé la semaine dernière après ses vives critiques envers le juge Jean-Michel Gentil, le député UMP a demandé de «défendre (sa) liberté de critiquer un abus».

Taubira à Guaino : «Vous avez attaqué l'institution judiciaire»

Suite à la mise en examen de Nicolas Sarkozy,
Henri Guaino avait fermement «contesté» la façon dont le magistrat avait fait son travail, jugeant que ce dernier avait «déshonoré un homme, les institutions, la justice». Ces déclarations avaient suscité l'ire des syndicats de magistrats, de la majorité et décidé le juge Jean-Michel Gentil à poursuivre l'élu.

«Décidément, vous persistez et vous signez dans le peu d'égards que vous portez au Conseil supérieur de la magistrature», a répondu la garde des Sceaux, Christiane Taubira, à Henri Guaino ce mardi. «Vous n'avez pas attaqué un homme, vous avez attaqué l'institution judiciaire. Et vous êtes invité à de la réserve concernant l'institution judiciaire», a-t-elle tranché.

Son intervention a par ailleurs valu à Henri Guaino d'être raillé par ses opposants sur Twitter. «Guaino fait toujours trop grand : après Malraux, Zola, difficile de faire mieux la prochaine fois !» s'est ainsi moquée
la ministre déléguée en charge des Personnes âgées, Michèle Delaunay. «Guaino se prend pour Zola en prenant l'élocution de Malraux», a de son côté commenté le député socialiste Christophe Caresche. Un autre député PS, Laurent Grandguillaume se fait plus sévère : «Avec M. Guaino nous aurons eu le droit au Malraux de poche pour les nuls.»

Michèle Delaunay @micheledelaunay

Guaino fait toujours trop grand : après Malraux, Zola, difficile de faire mieux la prochaine fois !

 

 

 

Christophe Caresche @CCaresche

 

Guaino se prend pour Zola en prenant l'élocution de Malraux.

 

L. Grandguillaume @LGRANDGUILLAUME

 

Avec M. Guaino nous aurons eu le droit au Malraux de poche pour les nuls

 

Borloo s'exprime «au nom des camarades de l'intersyndicale»
Le président de l'UDI, Jean-Louis Borloo a remis, ce mardi au cours de la séance des questions au gouvernement, le dossier Florange sur la table. Evoquant ce site d'ArcelorMittal en Moselle, où il s'est rendu pour «rencontrer les salariés et l'intersyndicale», le député du Nord a lancé à l'adresse du Premier ministre : «Depuis vos funestes décisions, ils n'ont rencontré ni membre du gouvernement ni élu socialiste.»

Assurant s'exprimer «au nom des camarades de l'intersyndicale», Jean-Louis Borloo a demandé où en était le redémarrage de la filière liquide et le dossier Ulcos. «Le dossier est suivi, le gouvernement est actif et nous trouvons des solutions aux problèmes qui sont posés», a répondu le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici.

http://www.leparisien.fr/politique/assemblee-nationale-qu...

Les magistrats de plus en plus mis en cause. Et elle où l'indépendance de la Justice ?

L'affaire de la mise en cause de l'usurpateur qui s'est présenté aux élections présidentielles sous un nom d'emprunt qui n'existe pas à l'état civil, à savoir Nicolas SARKÖZY de NAGY-BOCSA,  mis en examen par le Juge Jean-Michel GENTIL, révèle qu'il n'existe aucune indépendance de la Justice ou de pouvoir judiciaire au regard du pouvoir législatif ou des politiques. Et qu'il n'existe aucune séparation entre le judiciaire et le politique ou de séparation des pouvoirs de l'état !

 
Une seule et unique phrase de l'article ci-dessous, le prouve :
 
 "Juges et procureurs se tournent de plus en plus vers le ministère de la Justice pour être protégés".
 
Ah bon ? Et vers quel pouvoir judiciaire indépendant du pouvoir législatif ou du pouvoir politique pourraient se tourner les Juges et les Procureurs, quand apparemment le Conseil Supérieur de la Magistrature a été saisi par la Garde des Sceaux elle-même pour arbitrer dans cette affaire scandaleuse ?
 
Cela vous laisse entendre clairement que les Juges peuvent être rappelés à l'ordre par les politiques dans des affaires judiciaires qui les touchent et qui rappelons-le, bénéficient de leur immunité tant qu'ils sont en fonctions. Ils appellent cela la démocratie et l'égalité mais cela s'appelle la dictature politique et de l'oligarchie !
 
Mais dans la Ripoux-blique des Mafieux, on trouve tout cela normal, et ensuite, ils viendront nous parler d'indépendance de la Justice, de la séparation des pouvoirs de l'état et de démocratie.
 
La seule séparation des pouvoirs de l'état qui pourrait exister serait celle de créer un "Gouvernement des Juges" qui serait indépendant du pouvoir Politique.

Du reste on se demande aussi, si le pouvoir législatif, celui de faire les lois, ne serait pas à laisser entre les mains du "Gouvernement des Juges" qui ne voteraient pas des lois absurdes et criminelles qui sont votées au Parlement en fonction des besoins des Trolls qui nous gouvernent et de leurs amitiés ou inimitiés particulières, ou encore pour satisfaire aux besoins de l'oligarchie mafieuse dont ils sont les VRP.
 
Qu'attendent les Magistrats pour se mobiliser et demander la création d'un "Gouvernement des Juges" indépendant du pouvoir politique, ce qui assurerait une réelle démocratie pour le peuple français ?
 

 

Europe1.fr avec Reuters

Publié le 2 avril 2013 à 08h55 Mis à jour le 2 avril 2013 à 08h55

Les magistrats de plus en plus mis en cause

Les mises en cause verbales ou physiques de magistrats français ont été multipliées par cinq en douze ans, "et juges et procureurs se tournent de plus en plus vers le ministère de la Justice pour être protégés", rapporte mardi RTL.

François Hollande a promis jeudi dernier aux juges qu'il serait le garant de leur indépendance et du respect qui leur est dû, après des menaces de mort adressées au juge Jean-Michel Gentil à la suite de la mise en examen de Nicolas Sarkozy. "Depuis le 1er janvier 2010, 208 dossiers de protection statutaire des magistrats ont été ouverts au ministère de la Justice, soit 80 par an", écrit mardi RTL sur son site internet. "En 1997, ils n'étaient qu'une quinzaine à avoir fait cette démarche, soit cinq fois moins", ajoute la station de radio.

http://www.europe1.fr/France/Les-magistrats-de-plus-en-plus-mis-en-cause-1468049/


02/04/2013

Le député belge, Laurent LOUIS dénonce le fascisme de l'Union européenne

Comme il a 1000 fois raison !

Sortons de la prison de l'Euro et de l'Europe et disons-le haut et fort sur le net et partout !


Publiée le 4 mars 2013

Au sortir de la seconde guerre mondiale, on nous a vendu le projet séduisant de l'Union européenne, cette Europe qui devait constuire une solidarité entre ses Etats membres pour constituer un gage de paix. Des dizaines d'années plus tard, l'Union européenne est devenue un outil d'asservissement des peuples.

Les coups d'Etat déguisés se succèdent. Des trolls sont financés pour corriger les euro-sceptiques sur le net.

Nos Etats ont perdu leur souveraineté nationale et nos peuples sont en train de verser dans la pauvreté.

Les grands gagnants ?

Les marchés financiers, les lobbys et les puissants de ce monde. Merci à "Adolf Benito Joseph" Van Rompuy et ses sbires !


Le député belge, Laurent LOUIS dénonce le fascisme de l'Union européenne

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=-hukbCN9oCo


Jacques Attali veut mettre fin à la démocratie !

Le sioniste de service qui parle au nom de la Voix de ses Maîtres !

Nous rigolons juste pour le choix du titre ! 

On ne peut pas nous enlever ce que nous n'avons déjà plus !

Y'aurait-il encore quelque mouton en France, en Europe et dans le monde qui pourrait croire que nous vivons en démocratie lorsqu'elle a été confisquée aux peuples en plaçant les pions des Illuminati-sionistes-reptiliens à la tête des institutions, des banques, des merdias, de l'Europe et autres escroqueries du genre ?

Avez-vous déjà voté pour eux !

Cela fait belle lurette que nous vivons sous dictature étasunienne et sioniste.Est-ce un hasard de plus si l'ONU a décidé d'instaurer le 7 avril 2013 la journée mondiale du sioniste, ICI ? Est-ce encore pour nous placer placer d'autres sionistes à la tête d'autres institutions et finir par nous instaurer leur Nouvel Ordre Mondial ?

Nous vous laissons découvrir la merveille pour nous emprisonner complètement !

Faut-il renoncer à la démocratie ?

 Cet homme est une vermine, et c'est bien lui qui discrètement dirige la France depuis 3 décénnies maintenant. Le grand spécialiste des Labyrinthes (et donc des civilisations anciennes) estime que les démocraties sont devenues inutiles. (WS)

1.04.2013, 14:34, heure de Moscou

Alexandre Latsa, Rédaction en ligne

   
       

Faut-il renoncer à la démocratie ?

 
 
Photo: AFP

Je crois que certains lecteurs, en voyant ce titre, vont cliquer sur le lien tout en se demandant si Alexandre Latsa est brusquement devenu fou, ou en pensant que la suite va enfin dévoiler le fond de sa pensée. Mais non, pas d'inquiétude, l'idée n'est pas de moi.

« Faut-il supprimer la démocratie » est une citation du « sage et démocrate » Jacques Attali. Celui-ci a en effet le 18 mars dernier signé un article absolument incroyable où il pose la question de l’opportunité de songer à appuyer, aider et compléter les structures et institutions démocratiques afin de pérenniser leur efficacité.

Jacques Attali prend l’exemple de l’élection verticale et à vie du pape, puis de l'élection de la nouvelle présidence chinoise pour 10 ans, en remarquant que les deux fonctionnent selon le principe du parti unique, en portant au pouvoir quelqu'un du sérail sans consulter le peuple. Ensuite, il constate les échecs du système démocratique italien incapable de permettre l’émergence d’un gouvernement stable après les élections législatives du mois dernier. L’Italie serait d’après lui l’exemple type de l’échec du fonctionnement des systèmes démocratiques, le politique étant contraint de sacrifier l’avenir à long terme du pays (en aggravant la situation économique) pour assurer sa réélection.

Serait-il tombé sous le charme des partis uniques parce que la démocratie montre ses limites?

Pas du tout, il propose une troisième voie. Construire (en parallèle des institutions démocratiques) de nouvelles assemblées consultatives, composées de gens choisis, qui nommeraient des responsables à des niveaux plus élevés, ces derniers constitueraient une assemblée consultative nationale, en charge de conseiller les pouvoirs démocratiques. Ces assemblées seraient toujours selon lui destinées à équilibrer des pouvoirs politiques qui seraient mieux en mesure d’exécuter leur mission: la gestion de la « cité ».

Il ajoute qu'il y a urgence à ce que des gens (des « sages » n’en doutons pas NDLR) prennent le relai des politiques élus car les risques seraient réels puisque « les multiples fondamentalismes sont présents et ils rodent autour du lit de la démocratie ». Il conclut: « Si on veut sauver l’essentiel de la démocratie, c’est à de telles audaces qu’il faut commencer à réfléchir ».

Il faut peut-être lire entre les lignes et traduire: Nous (l’oligarchie) allons devoir un peu plus confisquer la démocratie et permettre à des gens mieux « choisis » de diriger nos pays.

Utopie? Usine à gaz avec de nouvelles assemblées commissions et comités divers salariés par les états démocratiques ? Il faut prendre très au sérieux les « audaces » proposées par Jacques Attali, parce qu'il existe déjà des comités qui pensent et décident à la place des élus du monde occidental.

Le 29 mars 2013, le président de Goldman Sachs a confirmé que le problème principal de l’UE était non pas Chypre (ou un pays comme la Grèce dans lequel le peuple est simplement en train de mourir NRDL) mais l’Italie d’aujourd’hui avec le facteur Grillo. Le troublant italien, sorte de Coluche politique, empêcherait en effet l’honnête establishment financier international d’achever sa prise de contrôle des états en faillite. Un processus qui comme on peut le voir ici est pourtant bien entamé et démontre, s’il le fallait, que c'est un comité d'anciens employés de la banque Goldman Sachs qui a pris les commandes des centres de décision du monde de la finance en Europe. Est-ce la meilleure des solutions pour l’Europe? Le pauvre Beppe Grillo avait même eu droit au début de ce mois à un billet corrosif à son égard sur le blog de notre « sage » dans lequel il était montré du doigt comme un danger pour l’avenir de l’Europe.

Etonnante similarité de point de vue, non?

Il y a pourtant, en dehors de la troisième voie proposée par Jacques Attali, une autre solution que la confiscation des élections par des « sages », au cœur de social démocraties dont les élites appartiennent à des corporations financières étrangères, et dont les politiciens sacrifient leurs peuples et leurs pays au nom de futiles réélections.

Dans des pays comme par exemple la Chine de Jintao et Jinping, la Russie de Poutine, la Turquie d’Erdogan ou le Venezuela de Chavez, des élites « d’un autre genre » jouissent majoritairement du soutien de leurs peuples pour accomplir la mission qui est la leur: faire de leurs pays des états puissants et souverains, capables de résister tant aux déstabilisations financières que militaires tout en poursuivant et assurant leur développement économique.

La solution en Europe n’est sans doute pas la confiscation d’une démocratie déjà en phase terminale, mais sans doute plutôt de procéder démocratiquement à un changement radical d’élites, afin de sortir d’un système d’exploitation qui ne fonctionne manifestement plus et de pouvoir enfin rendre aux peuples d’Europe ce qui leur a été confisqué : le pouvoir de décider de leur propre destin. T

http://french.ruvr.ru/2013_04_01/Faut-il-renoncer-a-la-democratie/

http://www.wikistrike.com/article-jacques-attali-veut-mettre-fin-a-la-democratie-et-reponse-exclusive-d-alexandre-latsa-116727458.html

01/04/2013

Journal hebdomadaire de Voix de la Russie – 1er avril 2013. La réinformation par la Russie !

La voix de la réinformation Russe !

Il faut aller en Russie pour avoir les bonnes infos et pour savoir ce que pensent les étrangers de nous !


RIDICULES PAR LES VRP DES BANKSTERS, PROMOTEURS DU NOUVEL ORDRE MONDIAL !

Vous aurez compris par qui sont tenus les merdias aux ordres dits français !

A écouter sans modération et vous pourrez vous inscrire à leur newsletter pour recevoir leur Journal Hebdomadaire.

Bienvenue pour cette nouvelle édition du journal télévisé de La Voix de la Russie. Ce rendez-vous hebdomadaire en français vous présente les actualités russes, françaises et internationales sous l’angle de la réinformation. Contrairement à une vision tronquée et manichéenne de l’information délivrée par le mainstream médiatique français, nous nous efforcerons de vous faire percevoir que la vérité n’est jamais toute entière du même côté…

Au sommaire de cette édition du 1er avril 2013 :
  • François Hollande sur France 2 : M. Bricolage nous présente sa boîte à outil
  • Chypre : Les banksters braquent les économies des citoyens
  • Entretien avec Thierry Messan : sur la situation en Syrie et l'ingérence des pays occidentaux
  • La 4e cérémonie des Bobards d'Or : Les salles de rédaction françaises n'étaient pas à la fête
  • Exposition universelle 2020 : Ekaterinbourg défend sa candidature devant la délégation du BIE
  • Coopération entre la Chine et la Russie : les relations s'intensifient dans tous les domaines
  • La Voix de la Russie portera désormais jusqu'en Chine avec un nouveau partenariat entre les médias des deux pays.

Journal hebdomadaire de Voix de la Russie – 1er avril 2013

http://www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-de-Voix-de-l...