Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2014

Crimée: la décision de Khrouchtchev anticonstitutionnelle (Poutine)

Crimée: l'Occident doit se résigner (expert), car il est vrai que Nikita Khrouchtchev avait pris cette décision dans les couloirs et en coulisses au terme d’un « débat » qui n’avait duré que 15 minutes !

D'un simple décret, Khrouchtchev fit don de la Crimée à l'Ukraine en 1954

C’est ainsi qu’en 15 mn Nikita Khrouchtchev a décidé du sort des Criméens en majorité d’origine Russe.

Une vraie reconnaissance et une vraie révolution pour la Crimée qui adopte le rouble russe comme monnaie officielle et passe à l'heure russe

Crimée: la décision de Khrouchtchev anticonstitutionnelle (Poutine)

Dossier: L’avenir de la Crimée

Crimée: la décision de Khrouchtchev anticonstitutionnelle (Poutine)

Crimée: la décision de Khrouchtchev anticonstitutionnelle (Poutine)

© REUTERS/ Maxim Shemetov

15:35 18/03/2014

MOSCOU, 18 mars - RIA Novosti

La décision de Nikita Khrouchtchev, premier secrétaire du parti communiste de l'URSS, de rattacher la presqu'île de Crimée à l'Ukraine en 1954 était contraire aux normes constitutionnelles de l'époque, a déclaré le président russe Vladimir Poutine intervenant mardi au Kremlin.  

"Cette décision a été prise en violation évidente des normes constitutionnelles de l'époque. La décision a été prise dans les couloirs", a indiqué le président Poutine.  

"Lorsque la Crimée s'est retrouvée au sein d'un autre Etat (après la chute de l'URSS), la Russie a réalisé qu'elle avait été non seulement volée, mais dépouillée", a ajouté le dirigeant.  

A l'issue d'un référendum sur le statut de la Crimée tenu le 16 mars, 96,77% des habitants de la presqu'île ont voté en faveur du rattachement à la Russie. Mardi 18 mars, le président russe Vladimir Poutine a approuvé un projet d'accord sur l'adhésion de la République de Crimée à la Fédération de Russie.  

Peuplée principalement de russophones, la Crimée a été rattachée en 1954 à l'Ukraine qui faisait alors partie de l'Union soviétique. Après la chute de l'URSS en 1991, la Crimée est restée au sein de l'Ukraine, mais a reçu le statut de république autonome. Conformément à sa première Constitution de 1992, la Crimée définissait ses relations avec l'Etat ukrainien sur la base d'accords bilatéraux.

Sur le même sujet

Multimédia

http://fr.ria.ru/world/20140318/200751360.html

Crimée: la législation russe appliquée à partir du 18 mars

La Crimée et Sébastopol font partie de la Russie (Kremlin)

Ouf !

La base navale russe et les 37 pyramides Criméennes sont sauvées !

A quand la divulgation sur l’existence des ET par la Russie ?

La Crimée et Sébastopol font partie de la Russie (Kremlin)

Dossier: L’avenir de la Crimée

La Crimée et Sébastopol font partie de la Russie (Kremlin)

La Crimée et Sébastopol font partie de la Russie (Kremlin)

© RIA Novosti. Sergey Guneev

16:54 18/03/2014

MOSCOU, 18 mars - RIA Novosti

La Crimée et la ville de Sébastopol font partie de la Russie dès mardi 18 mars, date de la signature de l'accord d'entrée dans la Fédération de Russie, lit-on sur le site du Kremlin.

"La République de Crimée est considérée comme une partie de la Russie à compter de la date de signature de l'accord. Dès la date d'intégration à la Russie de la République de Crimée, deux sujets fédéraux voient le jour au sein de la Fédération de Russie, notamment la République de Crimée et la ville d'importance fédérale de Sébastopol, ", lit-on dans le communiqué.

L'accord a été signé par le président russe Vladimir Poutine, le président du Conseil suprême (parlement) de Crimée Vladimir Konstantinov, le premier-ministre de la république autonome Sergueï Aksionov et le président du conseil municipal de Sébastopol Alexeï Tchaly.

http://fr.ria.ru/world/20140318/200753431.html

 

La Crimée, partie intégrante de la Russie dans le cœur des gens (Poutine)

Intervention de Poutine, de ce jour, auprès de la (chambre haute du parlement russe).

La Crimée, partie intégrante de la Russie dans le cœur des gens (Poutine)

Dossier: L’avenir de la Crimée

La Crimée, partie intégrante de la Russie dans le cœur des gens (Poutine)

La Crimée, partie intégrante de la Russie dans le cœur des gens (Poutine)

© REUTERS/ Maxim Shemetov

15:44 18/03/2014

MOSCOU, 18 mars - RIA Novosti

Dans le cœur et l'esprit des gens, la Crimée a été et reste une partie intégrante de la Russie, et ni le temps ni les circonstances n'ont pu ébranler cette certitude, a indiqué mardi le président russe Vladimir Poutine. 

"Dans le cœur et l'esprit des gens, la Crimée a toujours été et reste une partie intégrante de la Russie. Cette certitude basée sur la vérité et la justice était inébranlable, elle est passée de génération en génération, résistant au temps et aux circonstances", a déclaré le chef de l'Etat, intervenant devant les députés de la Douma (chambre basse du parlement russe), les membres du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), les chefs de régions et les représentant de la société civile à l'occasion de la demande d'adhésion de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Russie.

Selon le président russe, les bouleversements dramatiques de l'histoire du pays au XXe siècle ont été incapables d'entamer cette certitude populaire.

http://fr.ria.ru/world/20140318/200751466.html

 

Crimée: Poutine remercie les militaires ukrainiens pour leur retenue

C'était en direct de Moscou sur l’intervention de ce jour de Poutine.

Crimée: Poutine remercie les militaires ukrainiens pour leur retenue

Dossier: L’avenir de la Crimée

Crimée: Poutine remercie les militaires ukrainiens pour leur retenue

Crimée: Poutine remercie les militaires ukrainiens pour leur retenue

Crimée: Poutine remercie les militaires ukrainiens pour leur retenue

© REUTERS/ Maxim Shemetov

16:13 18/03/2014

MOSCOU, 18 mars - RIA Novosti

Le président russe Vladimir Poutine a remercié mardi les militaires russes déployés en Crimée pour leur retenue, lors d'une intervention au Kremlin au sujet de la décision de la Crimée d'adhérer à la Fédération de Russie.

"Il n'y a eu aucune confrontation armée et aucune victime en Crimée. Pourquoi? La réponse est claire - parce qu'il est difficile de lutter contre le peuple et sa volonté. Je voudrais remercier les militaires ukrainiens - c'est un grand contingent de 22.000 soldats armés - qui n'ont pas provoqué l'effusion de sang", a indiqué M.Poutine devant les parlementaires, dirigeants des régions russes et représentants de la société civile russe.

"Si les Forces d'autodéfense nationale de Crimée n'avaient pas pris le contrôle de la situation, il y aurait eu des victimes, mais cela ne s'est pas produit", a ajouté le président.

M.Poutine a répondu aux pays qui accusent Moscou d'intervention en Crimée et d'agression. "J'ai été surpris de l'entendre. Une intervention opérée sans coups de feu et victimes humaines n'a jamais eu lieu dans l'histoire", a ajouté le président russe.

96,77% des habitants de la république de Crimée, jusque-là faisant partie de l'Ukraine, ont voté le 16 mars en faveur de son rattachement à la Russie lors d'un referendum. Le président russe Vladimir Poutine a approuvé un projet d'accord portant sur l'adhésion de la République de Crimée à la Fédération de Russie le 18 mars.

Sur le même sujet

http://fr.ria.ru/i/fra/img/bul.gifCrimée: le gouvernement et le parlement occupés par des militants prorusses

 

http://fr.ria.ru/world/20140318/200752309.html