Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2010

Terre creuse, Google Earth, la Nasa et les manipulations des images

Terre creuse.jpg

Les officiels contestent que la Terre soit creuse et que les pôles soient ouverts.
Voir nos précédents articles sur ce sujet, à notre rubrique : Terre Creuse par le lien ci-dessous

Terre Creuse
http://www.lepouvoirmondial.com/terre-creuse/

Pour ceux qui s'imaginent encore que le logiciel de Google Earth est en lien direct avec les satellites de la NASA et que les images de la Terre nous arrivent en temps réel , nous leur disons qu'il n'en est rien et que Google Earth utilise des images qui lui sont communiquées par la NASA sur lesquelles ils ont travaillé.

En conséquence, les images que vous voyez à partir du logiciel de Google Earth sont extraites d'une base de données photos savamment travaillées et retouchées.

Pour en revenir à notre sujet de la Terre Creuse, apparemment, de nouvelles modifications ont été apportées par Google Earth depuis 2 ans. Les images des pôles terrestres ont une fois encore été retouchées. Pourquoi ?

Nous on veut bien croire que la Terre ne soit pas creuse et que les pôles sont fermés, mais nous voudrions savoir pour quelles raisons légitimes, les images concernant les pôles terrestres sont fausses et grossièrement retouchées ? Pas besoin d'être un informaticien chevronné pour s'en rendre compte, un enfant s'en rendrait compte aussi.

On veut voir les vraies images des pôles et non pas celles qui sont trafiquées !

Voici les dernières images des pôles terrestres prises, en impression écran, il y a quelques jours sur Google Earth.


Ils nous prennent une fois de plus pour des imbéciles. Nous ne sommes plus à une tromperie près, n'est-ce pas ?

Vous le contrôlerez par vous-mêmes, en téléchargeant le logiciel de Google Earth par ce lien :

http://earth.google.com/intl/fr/

 

Cliquez sur les images

Les retouches grossières effectuées sur le Pôle Sud

Les retouches grossières au Pôle Sud.JPG

Pôle Sud Retouché - 1

Pôle Sud.JPG

Pôle Sud retouché - 2

Pôle Sud retouché.JPG

Pôle Sud 3 : 
Quel est ce cercle parfait en pointillé que l'on distingue
en zoomant sur la zone retouchée ?

Pôle Sud 2 - Un cercle que l'on distingue en zoomant sur l'endroit retouché.JPG

Pôle Sud 4 : 
Quel est ce cercle parfait en pointillé que l'on distingue
en zoomant sur la zone retouchée, 
mais en remontant
au nord de la zone retouchée ?

Pôle sud 3 - Un cercle que l'on distingue en zomant sur la zone retouchée.JPG

Pôle Nord 1
Quelles sont ces bases qui semblent cachées sous
les retouches grossières ?

Pôle Nord.JPG

Pôle Nord 2
Les retouches grossières

Pôle Nord 2 - Les retouches.JPG

Pôle Nord 3
Des bases cachées sous les retouches grossières ?

Pôle Nord 3 - les retouches et une base cachée.JPG

 

 

 

 

Petite banniere 400x50

 

00:03 Publié dans NASA, NSA, Terre creuse, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

19/11/2010

News de l’espace: 1ère planète extragalactique et poussière d’astéroïde

Pour reprendre la phrase du journaliste :

"Les yeux des téléscopes voient de plus en plus précisément dans l’espace, y compris des petits corps à de très grandes distances."

Nous pensons pour notre part que ce ne sont pas les instruments sophistiqués de la Nasa ou des agences spatiales qui permettent de voir plus précisément dans l'espace. Mais que comme notre système solaire est en train d'ascensionner vers le centre de la Galaxie et que notre environnement cosmique change, leurs instruments enregistrent donc ces changements.

18 novembre 2010

News de l’espace: 1ère planète extragalactique et poussière d’astéroïde

Les yeux des téléscopes voient de plus en plus précisément dans l’espace, y compris des petits corps à de très grandes distances. Jusqu’à présent, les presque 500 exoplanètes se recrutaient dans notre galaxie.

 

fourneau-568710.jpgUne planète hors de la Voie Lactée

Nous sommes cette fois conviés une première grâce à l’Observatoire européen austral de La Silla, au Chili. Les astronomes ont découvert une exoplanète d’une fois et demie la taille de Jupiter en dehors de notre galaxie.

«Cette planète exo-galactique baptisée HIP 13044 b a une masse une fois et demie plus grande que celle de Jupiter, la plus grosse planète du système solaire. Elle tourne autour de l'étoile HIP 13044 qui se trouve à 2 200 années-lumière (une année-lumière équivaut à 9 460 milliards de km) de la Terre, dans la constellation australe du Fourneau. Cette étoile faisait partie à l'origine d'un groupe stellaire qui appartenait à une galaxie naine dévorée par la Voie lactée, lors d'un acte de cannibalisme galactique, il y a six à neuf milliards d'années.

La planète est proche de son étoile et de ce fait très chaude. Au point le plus proche de son orbite elliptique, elle passe à un dizième de la distance séparant la Terre du Soleil, précisent les auteurs de cette communication parue dans la revue américaine Science. Elle boucle son orbite en seulement 16,2 jours.»



astéroïde6 of Hayabusa on Itakowa asteroid.jpgHayabusa et la poussières d’astéroïde

Contrairement aux informations qui ont circulé récemment, la sonde Hayabusa a bien ramené de la poussière d’astéroïde sur Terre. Le système n’a pas fonctionné comme prévu mais d’infimes grains de poussières ont pu être captés lors du choc avec la surface de Itokawa. C'est un peu plus de poussière d'étoile qui nous arrive.

«Jamais poussières n'étaient revenues de si loin. Ils ne pèsent que quelques millionièmes de grammes, mais ces 1 500 infimes grains minéraux ont été prélevés à plus de 300 millions de kilomètres de la Terre. Mardi 16 novembre, l'agence spatiale japonaise (JAXA) a annoncé que sa sonde Hayabusa avait réussi à arracher ces particules de la surface de l'astéroïde Itokawa, puis à les ramener sur Terre. Un des compartiments de la capsule, larguée par le vaisseau spatial, en juin, au-dessus de l'Australie, contenait cet infime trésor, identifié au télescope électronique comme de la matière extraterrestre.

Après les kilos de poussières rapportées de la Lune par les missions Apollo des Américains et celles, robotisées, des Soviétiques, après les particules de la queue de la comète Wild2, saisies par la sonde Stardust de la NASA, les Japonais, débutants de l'exploration spatiale, ont donc réussi pour la quatrième fois à ramener sur Terre des échantillons de matière céleste. En établissant, au passage, un record de distance et de difficultés.»


La grande épopée de l’espace continue. Notre époque est difficile mais aussi passionnante.

Images: Nasa et Jaxa.

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2010/11/18/news-de-...


Les ET, Pléiadiens sont-ils en train de faire échec à la 3ème mondiale et à certains voyages spatiaux ?

A lire absolument !

Un article placé sur le blog de Sos Justice & Droits de l'Homme dont vous prions de prendre connaissance.

L'article complet en ligne sur le blog de Sos Justice.

Les ET, Pléiadiens sont-ils en train de faire échec à la 3ème mondiale et à certains voyages spatiaux ?
http://www.dossiers-sos-justice.com/archive/2010/11/19/le...

Ovnis et neutralisation de missiles nucléaires, révélations de militaires US

Révélations sur les multiples neutralisations de missiles nucléaires par des forces "non identifiées".

C'est on ne peut plus sérieux et véridique : de toute évidence, des êtres plus évolués que nos dirigeants reptiliens veulent nous détourner de la course aux armes de destruction massive, et peuvent aller jusqu'à neutraliser ces armes. Ceci est un grand espoir, à défaut de pouvoir compter sur la sagesse des fous furieux malfaisants qui gèrent notre monde... 

 Photo 1.JPG

Photo 2.JPG

 

WASHINGTON, 27 Septembre 2010 /PRNewswire-USNewswire/ Reuters - Plus de 120 militaires ayant quitté l’armée ou pris leur retraite attestent en tant que témoins oculaires d’une intervention persistante et préoccupante d’objets aériens non identifiés sur des sites d’armes nucléaires, jusqu’en 2009.


Dans de multiples cas, plusieurs missiles nucléaires ont cessé simultanément et inexplicablement de fonctionner normalement, tandis qu’un objet en forme de disque volait silencieusement à proximité.

Six anciens officiers de l’U.S. Air Force et un ancien engagé militaire ont rompu leur silence à ce sujet devant le Club National de la Presse (National Press Club) ; ils pressent le gouvernement de confirmer publiquement cette réalité.


Le groupe de témoins et le chercheur éminent qui les a rassemblés pour la première fois, discutent des conséquences sur la sécurité nationale de ces incidents et d’autres incidents tout aussi alarmants ; ils pressent le gouvernement de rendre publiques toutes les informations les concernant. C’est une question qui exige l’information du public.

Des documents du gouvernement U.S aujourd’hui déclassifiés, distribués lors de cet événement, apportent du crédit à la réalité de l’activité des OVNIs constatée sur des sites d’armes nucléaires depuis 1948 et jusqu'à présent. La conférence de presse évoque également les préoccupations actuelles concernant l’abus du secret par le gouvernement ainsi que la menace persistante que font peser les armes nucléaires.

Liste des participants à la conférence de presse :

Dwynne Arneson, Lieutenant-colonel de l’USAF, à la retraite, ex-responsable du centre de communications

Bruce Fenstermacher, ancien officier de l’USAF, chargé du lancement de missiles

Charles Halt, Colonel de l’USAF, retraité, ancien commandant de base adjoint

Robert Hastings, chercheur et écrivain

Robert Jamison, ancien officier de l’USAF chargé du ciblage des missiles

Patrick McDonough, ancien contrôleur géodésique sur site de missiles de l’USAF

Jerome Nelson, ancien officier de l’USAF, chargé du lancement de missiles

Robert Salas, ancien officier de l’USAF, chargé du lancement de missiles.


La conférence à visionner absolument sur le site d'OVNIS USA

Conférence sur la connection Ovnis / Sites nucléaires

 

  

 

La bande-annonce de "Battle Los Angeles"

Ils nous préparent avec leurs films, soi-disant, de science fiction ?

battleofla.jpg

La bande-annonce du film "Battle : Los Angeles" circule sur Internet depuis sa présentation au Comic Con de San Diego. Il s'agit de la lutte d'un peloton de Marines contre une invasion d'aliens dans les rues de Los Angeles.. Le réalisateur Jonathan Liebesman a engagé Michelle Rodriguez, Aaron Eckhart, et Bridget Moynahan.

L'allusion est évidente à l'évènement de 1942, dont 100.000 personnes avaient été témoins.
Même si le long métrage ne mettra sans doute pas exactement en évidence les faits exactes tels qu'ils se sont produit ensuite. Cela devrait resté une fois de plus un film Hollywoodien à sensation. Sortie prévue le 11 mars 2011. Cliquez ICI pour en savoir plus sur l'Incident de Los Angeles.

 

Prévu pour le 11 Mars 2011 aux USA, Battle : Los Angeles nous sert à priori un cocktail vu et revu : l'invasion extraterrestre. Seulement, il est important de noter l'ambition du projet, qui repose sur l'idée que malgré de nombreux évènements inexpliqués concernant des OVNI durant le 20ème siècle à divers endroits du globe, rien ne pouvait préparer l'espèce humaine à une telle bataille. Avec à l'affiche Aaron Eckhart et Michelle Rodriguez, bientôt à l'affiche de Machete , dont melty.fr vous a livré sa critique , Battle Los Angeles risque d'en surprendre plus d'un, en témoigne la bande-annonce qui suivent, à couper le souffle.

Alors que de nombreuses villes à travers le globe s'effondrent devant la puissance des aliens, Los Angeles devient un lieu capital, un champ de bataille sur lequel le sort de l'humanité se joue. La mise en scène apparaît comme nerveuse et spectaculaire, et nous promet de grands moments de cinéma. Après Skyline , dont vous pouvez voir la bande-annonce sur melty.fr , Battle : Los Angeles est donc le second film s'invasion extraterrestre à venir, mais dont l'angle d'attaque a l'air bien plus prometteur. Rendez-vous en Mars pour ce qui promet d'être la plus grande bataille pour la survie de l'homme du 21ème siècle.

Voici la Bande Annonce :

http://www.youtube.com/watch?v=v_QZ1f-A8ec&feature=pl...