Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2015

La Russie met en orbite un satellite militaire de nouvelle génération

Si la coalition internationale illégale pensait pouvoir faire la pluie et le beau temps en Syrie, voilà de quoi surveiller et réchauffer tout ce beau monde de criminels !

Voir aussi cet article en Anglais :

Russia Rolls Out Super Missile, Russian ICBM Tech Now Decades Ahead of US

The giant new Sarmat liquid fuelled ICBM able to smash through any missile defence shield is now ready for testing

La Russie met en orbite un satellite militaire de nouvelle génération

http://fr.sputniknews.com/sci_tech/20151117/1019591080/ru...

Sci-tech

Un lanceur Soyouz-2 (archives)

Le 24 septembre dernier, un lanceur russe Rockot a placé en orbite basse trois satellites militaires Rodnik (Strela-3M).

Les Troupes spatiales russes ont lancé mardi un satellite militaire de nouvelle génération dont la mission et les caractéristiques ne sont pas divulguées, a annoncé le ministère russe de la Défense.

"Un lanceur moyen Soyouz-2.1b a mis en orbite un satellite pour le compte du ministère de la Défense", a indiqué le ministère.

Le lanceur Soyouz-2.1b doté du bloc d'accélération Fregat a décollé mardi, à 09h34 heure de Moscou (06h34 UTC) depuis le cosmodrome de Plessetsk, dans la région d'Arkhangelsk (nord). La préparation au tir s'est déroulée sous le contrôle du commandement des Troupes spatiales russes Alexandre Golovko.

Le 24 septembre dernier, un lanceur russe Rockot, tiré depuis le cosmodrome de Plessetsk, a placé en orbite basse trois satellites militaires de télécommunications Rodnik (Strela-3M).

Le ministère de la Défense russe annonce des frappes aériennes dans la province de Raqqa en Syrie

Sûrement en lien avec la précédente info :

Syrie: Poutine ordonne au croiseur Moskva de prendre contact avec la Marine française

Le ministère de la Défense russe annonce des frappes aériennes dans la province de Raqqa en Syrie

Les avions de chasse russe ont détruit 140 cibles terroristes ces dernières 24 heures dans les provinces de Raqqa et de Deir ez-Zor, ont annoncé les hauts responsables russes lors d’une réunion avec la participation du président Vladimir Poutine.

  • Le nombre de sorties d’avions russes en Syrie a doublé, suite à l’ordre du président russe d’intensifier les frappes russes dans le pays.

  • 4 111 cibles terroristes ont été éliminées depuis le début de l’opération antiterroriste russe en Syrie, lors de 2 289 sorties des avions russes, a rapporté le chef de l’état-major des Forces armées de la Russie Valéri Guérassimov.

  • Un groupe maritime français avec un porte-hélicoptère à sa tête s'approchera bientôt du croiseur russe «Moscou», a annoncé Vladimir Poutine, ordonnant d’établir un contact direct avec ce groupe et «les traiter comme des alliés».

 

DÉTAILS A SUIVRE

 

URGENT Syrie: Poutine ordonne au croiseur Moskva de prendre contact avec la Marine française

Lire l'article mis à jour par ce lien :

Syrie : Poutine ordonne d’établir un contact direct avec la France et de la traiter comme un allié

Vladimir Poutine

Syrie: Poutine ordonne au croiseur Moskva de prendre contact avec la Marine française

 

Il convient d’élaborer avec la Marine française un plan d’action commun, tant en mer que dans les airs, a déclaré mardi le président russe Vladimir Poutine.

"Prochainement, un groupe naval français dirigé par un porte-avions arrivera dans votre zone d’action. Il faut prendre contact avec les Français et travailler avec eux comme avec des alliés", a indiqué le chef de l’Etat russe lors d’une rencontre avec le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou au Centre national de commandement de la défense russe.
 
"Le chef de l’état-major russe et le ministre de la Défense ont reçu les instructions ad hoc. Il faudra élaborer avec eux un plan d’actions conjoint tant en mer que dans les airs", a-t-il déclaré.
 
Le président russe a dans ce cadre chargé le croiseur Moskva de prendre contact avec le groupe naval dirigé par le porte-avions Charles de Gaulle dans le cadre de la lutte contre l’Etat islamique. 
 
 
 

 

 

Les Etats-Unis et la Turquie lancent une opération militaire conjointe à la frontière avec la Syrie

Les Etats-Unis et la Turquie lancent une opération militaire conjointe à la frontière avec la Syrie

«Toute la frontière du nord de la Syrie, 75 % de cette frontière a été fermée. Nous entrons actuellement dans une opération avec les Turcs pour fermer les derniers 98 kilomètres restants», a déclaré John Kerry dans une interview à la chaîne américaine CNN.

Le responsable n’a pas précisé si les Etats-Unis entendaient déployer des forces terrestres pour cette campagne.

Le territoire situé dans le nord de la Syrie qui jouxte la Turquie fait depuis longtemps l’objet d’une contestation entre les milices kurdes et les combattants du groupe terroriste Daesh. Plus tôt, les Etats-Unis ont déclaré leur intention d’armer et entraîner des rebelles syriens modérés susceptibles de reprendre le contrôle sur ce territoire et le défendre de Daesh, en mettant fin au trafic des combattants, au passage d’armes et de ravitaillement à travers la frontière.

 

La Russie aurait frappé le fief de Daesh par des missiles de croisière tirés depuis la mer

La Russie aurait frappé le fief de Daesh par des missiles de croisière tirés depuis la mer

Moscou a perpétré un nombre important de frappes en Syrie en utilisant des missiles de croisière tirés depuis la mer et des bombardiers à très longue portée, a fait savoir à Reuters une source au sein du gouvernement des Etats-Unis. Il a ajouté que la Russie a prévenu Washington de ces frappes, conformément à l’accord bilatéral sur la sécurité aérienne en Syrie.

Il s’agit de la deuxième salve de frappes russes sur Daesh effectuée depuis la mer. La première attaque de la sorte a été lancée en octobre de cette année, lorsque des navires de combat russes ont tiré des missiles de croisière depuis la mer Caspienne sur plusieurs positions terroristes en Syrie.

La Russie a entamé son opération aérienne en Syrie le 30 septembre, suite à la demande du président du pays Bachar el-Assad. D’après les données du Kremlin, depuis le début de l’opération, les frappes russes ont détruit plus de 2 milles cibles terroristes.

Dans le même temps, l’aviation française a effectué un nouveau raid aérien contre Rakka, comme l’a annoncé mardi matin le ministère de la Défense.

Dix chasseurs français ont largué 16 bombes sur le fief de l’EI, en détruisant un centre de commandement et un centre d'entraînement, d’après l'état-major des armées françaises. Le raid, «conduit en coordination avec les forces américaines», a été effectué à 2h30 (heure locale) et a mobilisé dix avions de chasse, des Rafale et des Mirage 2000.

Il s’agit du deuxième raid français à Rakka ces dernières 24 heures. Dimanche soir, des chasseurs français avaient déjà largué 20 bombes sur cette «capitale» de Daesh.

La France a annoncé le début de ses frappes aériennes contre les positions de l’Etat islamique en septembre. Ses opérations ont été intensifiées depuis les attentats meurtriers du 13 novembre, qui ont été revendiquées par les combattants de Daesh.