Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2016

Sarkozy à Assad : « On va mettre votre pays à feu et à sang ! »

A partager massivement !

REVELATION EXCLUSIVE : en 2008, lors d'une rencontre entre Nicolas Sarkozy et Bachar al-Assad concernant un projet de gazoduc, le président français, contrarié par son refus, aurait promis à Assad de « mettre son pays à feu et à sang ! »

Un an plus tard, des « révolutions populaires » éclataient en Syrie...


Dans le dernier numéro de Sécession (disponible ici), Julien Rochedy a livré une anecdote exclusive au sujet d’une rencontre, en 2008, entre Nicolas Sarkozy et Bachar al-Assad.

Source : ICI

 

 

 

04/10/2016

ONU/Syrie: Paris au secours des terroristes! Moscou s'oppose au projet français

Syrie: Paris au secours des terroristes!  

Syrie/Trêve: Moscou s'oppose au projet français

 

Un projet de résolution pour une trêve à Alep en discussion à l’Onu ©sputnik

Un projet de résolution pour une trêve à Alep en discussion à l’Onu ©sputnik

Le Conseil de sécurité de l’Onu a entamé les discussions sur un projet français de résolution appelant à un cessez-le-feu à Alep orientant où les terroristes d'Al Nosra et de Daech sont sur le point de céder. 

Le texte a été déposé par la France qui dit s'inquiéter "pour la vie des civils exposés aux frappes de la Syrie et de son allié russe". 

La Russie affirme vouloir poursuivre ses attaques qui visent les terroristes takfiristes, ceux-là même qui en dépit de la campagne d'information préalable de Damas, ont choisi de rester à Alep pour se battre contre l'armée syrienne. 

La Russie qui dispose du droit de veto en tant que membre permanent au Conseil de sécurité, a fait part de ses doutes sur l’efficacité du projet.

Le projet français est centré sur la situation à Alep où il appelle à rétablir le cessez-le-feu accordé conformément à l'accord américano-russe du 9 septembre. Cet accord a volé en éclat après les frappes Us contre les positions de l'armée syrienne à Deir ez-Zour, faisant un total de 60 morts. 

Les trêves successives demandées par l'Occident dans le cadre de différentes résolutions du Conseil de sécurité ont servi à chaque fois de répit aux terroristes qui les ont utilisées pour se réarmer et reprendre leurs attaques contre l'armée syrienne. A plus d'une reprise, de prétendus convois d'aides humanitaires envoyées dans l'Est d'Alep transportaient armes et munitions à destination des terroristes.  

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a déclaré la semaine dernière que tout pays qui s'opposerait au projet de résolution courrait « le risque de porter la responsabilité de complicité de crimes de guerre ».

Les analystes s'étonnent de la prise de position de Paris dans le dossier syrien dans la mesure où la France, elle-même victime d'attaques terroristes, devra être en première ligne d'Etats cherchant à anéantir le terrorisme.  

 

Alerte ! Russie/Syrie : 3ème guerre mondiale imminente ? La Russie prépare sa population !

La Russie se prépare à un "exercice de protection civile", du 4 au 7 octobre, en envoyant ses 40 millions de citoyens dans 5000 abris souterrains et en réunissant 200 000 professionnels d'unités de sauvetage et 50 000 pièces d'équipement: c'est du sérieux!

 

http://img.over-blog-kiwi.com/1/31/14/84/20161004/ob_82accc_shelters.jpg

Là, nous allons avoir droit à la 3ème guerre mondiale qui aura été savamment préparée par les américano-sionistes, avec la complicité des pays de l’UE et qui devrait débuter à partir de la Syrie !

Préparez-vous !

Petits rappels sur les objectifs visés par les américano-sionistes en Syrie sur l’établissement du Grand Israël et de leur Nouvel Ordre Mondial satanique qui passent par Damas !

* Le Nouvel Ordre Mondial passe par Damas ;

* Pour le Kremlin, un an d’opération russe a empêché Daesh et l’ex-Front Al-Nosra de prendre Damas ;

* Russie : la volonté américaine de remodeler le Moyen-Orient est la cause des souffrances de la Syrie ;

* Le plan diabolique du « Grand Israël » s’ensable en Syrie, par Laurent Glauzy ;

* L’avenir du monde se joue à Damas !

 

Nouvel Ordre Mondial et Grand Israël contre lesquels Poutine lutte de toutes ses forces !* 

* Ukraine/Russie Les Rothschild et Rockefeller augmentent la pression sur Poutine ;

* Échec et mat à l’empire ?… Poutine leader d’une coalition anti-Mafia Khazare Rothschild (Veterans Today) ;

* Poutine a banni les Rothschild de la Russie ;

* Poutine va-t-il virer les Rothschild de la Banque Centrale Russe ?

* Selon Jacob Rothschild le président russe Vladimir Poutine serait un « traître au Nouvel Ordre Mondial ».

Les dispositions prises aujourd’hui par Poutine pour protéger Damas !

* Tartous : Moscou renforce sa flotte ;

*
La Russie "barricade" Damas!  Les Russes déploient le système Gladiator à Damas ;

* Syrie: face aux calomnies US, la Russie met les points sur les «i»

 Quant aux psychopathes qui dirigent les USA et l’UE !

Les Etats-Unis sont prêts à un «accord avec le diable» pour renverser Assad, estime Moscou  Après la suspension de la coopération en Syrie, Moscou a accusé Washington de n’avoir aucunement agi contre le Front Al-Nosra. L’ambassadeur russe à l’ONU a, de son côté, affirmé que cet échec ne mènerait pas à une nouvelle guerre froide. «Nous sommes de plus en plus convaincus que, cherchant un changement de régime à Damas, Washington est prêt à "conclure un accord avec le diable", s’allier à des terroristes endurcis qui rêvent de remonter le cours de l’histoire et imposer par la force leurs lois inhumaines», assure le communiqué du ministère russe des Affaires étrangères qui intervient après la décision américaine de suspendre la coopération avec la Russie en Syrie.

Les sanctions des Etats-Unis et de l’UE ont mené la Syrie à une catastrophe humanitaire ;

Le Quai d’Orsay, l’UE et les USA financent le «Aleppo Media Centre», qui défend la cause des djihadistes

Ensuite l’UE fait semblant d’investir 25 millions d’euros pour apporter soi-disant de l’aide humanitaire à la Syrie ! L'UE annonce une initiative humanitaire d'urgence pour Alep

Il s’agit plutôt d’aller réarmer leurs mercenaires en Syrie avec la complicité de la France qui vient comme par hasard de déposer un projet de résolution à l’ONU pour imposer une trêve à Alep qui est l’un des fiefs de leurs mercenaires.

Un projet de résolution pour une trêve à Alep en discussion à l’Onu Le Conseil de sécurité de l’Onu a entamé les discussions sur un projet français de résolution appelant à un cessez-le-feu à Alep, en Syrie ; la Russie, qui dispose du droit de veto en tant que membre permanent, a fait part de ses doutes sur l’efficacité du projet.

Engagement français en Syrie: pourquoi ? Positionné dans la mer Méditerranée le porte-avions Charles De Gaulle est généralement accompagné d’un sous-marin, de plusieurs frégates et d’un navire de ravitaillement pour sa défense et son ravitaillement.

Quelle confiance accorder à l’ONU lorsque l’on voit ce qu’elle prévoit depuis 2012 pour l’avenir de nos enfants au profit des réseaux internationaux pédophiles ?

ALERTE ! l'ONU demande les droits sexuels et la sexualité procréative à partir de 10 ans

Stratfor : la Russie est un pays des gens libres, point un pays agresseur

Petits rappels : Poutinator a donné des ordres et :

 

* La Russie se réarme à la vitesse grand V. Pourquoi? Analyse de Philippe Migault ;

* Moscou préparé pour une éventuelle attaque nucléaire – EMERCOM ;

* Moscou: Abris souterrains pour l’ensemble de la population ;

* Alerte Troisième Guerre Mondiale en préparation: Les grands ministères russes déménagent vers les bunkers (car la «guerre d’Hillary Clinton » semble inévitable)

* La Russie renforce ses forces aériennes en Syrie 

La Russie préparait ses 5.000 abris anti-atomiques vont être construits à Moscou pour fin 2012 depuis l’année 2010.                                                                    

5000 abris anti atomiques en construction à Moscou


La Russie se prépare à un "exercice de protection civile", du 4 au 7 octobre, en envoyant ses 40 millions de citoyens dans 5000 abris souterrains et en réunissant 200 000 professionnels d'unités de sauvetage et 50 000 pièces d'équipement: c'est du sérieux!

http://img.over-blog-kiwi.com/1/31/14/84/20161004/ob_82accc_shelters.jpg

* J'ai rapporté au cours des 16 dernières années de nombreux exercices de simulation de catastrophes et d'attaques terroristes, mais là, cet exercice de la Russie est clairement et sérieusement un signe précurseur d'une confrontation militaire imminente avec les États-Unis. La logistique de cette opération de mise à l'abri de 40 millions de citoyens est d'une ampleur gigantesque et elle ne peut que s'effectuer dans un objectif bien précis: préparer le sauvetage de la population et exercer les unités de secours et militaires à la prise en charge du pays.

Ce qui est doublement inquiétant avec cet exercice de 40 millions de Russes envoyés aux abris dès aujourd'hui, c'est que Washington a annoncé avoir rompu les pourparlers avec Moscou (dans le dossier de la Syrie et de l'accord sur l'élimination du plutonium), ce qui amène un regain des tensions entre les deux pays et l'augmentation du potentiel d'une confrontation militaire.

Suspension of Participation in Bilateral Channels With Russia Established to Sustain the Cessation of Hostilities in Syria

http://www.state.gov/r/pa/prs/ps/2016/10/262704.htm

Nouvelle Guerre froide entre la Russie et les États-Unis?:

http://fr.euronews.com/2016/10/03/nouvelle-guerre-froide-...

Seront impliqués tous les organes exécutifs fédéraux, les chefs des régions, des collectivités locales et les organisations. L'alerte sera donnée aux structures de protection civile, en coordination avec les autorités régionales et municipales, afin de vérifier l'efficacité du système d'alerte en cas de catastrophe ou de menace. (...)

La traduction du russe vers le français est limitée, j'arrive difficilement à reproduire l'article.

Sources:
 
https://ria.ru/society/20161002/1478319561.html
http://www.interfax.ru/russia/530781
https://russian.rt.com/article/323947-mchs-privlechyot-40...

 

 

 

14/03/2016

URGENT !!!! Poutine ordonne le début du retrait des forces russes de Syrie car «les objectifs ont été atteints»

 


Le président russe Vladimir Poutine a ordonné au ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, d’entamer le retrait des troupes de Syrie à partir du 15 mars.«J’estime que les objectifs fixés au ministère de la Défense ont été atteints de manière générale. C’est pourquoi j’ordonne de commencer le retrait d’une partie importante de notre groupe militaire du territoire de la République syrienne arabe à partir de demain», a déclaré Vladimir Poutine lors de sa rencontre avec le ministre de la Défense Sergueï Choïgou et le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.Moscou maintiendra toutefois opérationnelles ses bases, aérienne à Khmeimim près de Lattaquié et naval à Tartous, pour contrôler le respect du cessez-le-feu entré en vigueur en Syrie le 27 février dernier, a ajouté le président russe.


Les bases militaires russes en Syrie
© RT France - Les bases militaires russes en Syrie


Cette déclaration intervient après une conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et Bachar el-Assad a eu lieu le 14 mars à l’initiative de Moscou.Les deux chefs d’Etat ont reconnu que les actions des forces aériennes russes en Syrie avaient permis de «renverser profondément la situation» à l’égard de la lutte contre les terroristes dans la région, de «désorganiser l’infrastructure des combattants et d’infliger des dommages fondamentaux».


Déclaration de Vladimir Poutine sur le début de retrait des soldats russes de Syrie

https://www.youtube.com/watch?v=neKYiKoK6r0
 

Vladimir Poutine a aussi demandé à son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov d’intensifier la participation de la Russie au processus de paix pour résoudre la crise syrienne.

En savoir plus : Pourparlers à Genève : Damas souhaite la «fin du bain de sang» en Syrie

«Nous avons fait tout ce que nous avons pu»

L’ambassadeur russe auprès des Nations unies, Vitali Tchourkine, informera le Conseil de sécurité de la décision de Vladimir Poutine. «Ce sont des consultations informelles, mais bien sûr j’entends en parler», a-t-il déclaré à Genève où se déroulent en ce moment même les négociations sur la Syrie. Il a exprimé l’espoir que les efforts internationaux de la lutte contre le terrorisme continueront quand même. Vitali Tchourkine s’est félicité du succès de l’opération militaire russe : «Nos forces ont agi très efficacement, notre présence militaire sera maintenue. Elle aura pour but d’observer le respect de la cessation des activités militaires», a-t-il encore indiqué. «Nous avons fait tout ce que nous avons pu», a conclu le diplomate russe.Moscou avait lancé sa campagne antiterroriste de bombardements aériens en Syrie le 30 septembre 2015. L’engagement de la Russie dans cette opération était basée sur le respect du droit international et s’est déroulée en accord «avec une requête officielle du président de la République syrienne arabe», selon Vladimir Poutine.
 
 
Les forces aériennes russes ont effectué des frappes aériennes contre Daesh et d’autres groupes terroristes en détruisant leurs équipements militaires, leurs centres de communication, leurs véhicules, leurs armes et leur dépôts.
 
 

11/01/2016

Israël : le nouveau patron du Mossad donne la priorité à la lutte contre l'Iran

Comme quoi tout est planifié par avance pour aller s’attaquer à l’Iran qui est un allié de la Russie, notamment dans le cadre des opérations russes effectuées en Syrie pour éradiquer les mercenaires des USA et Cie.

Israël n’était pas content de la levée des sanctions contre l’Iran imposées par les USA sur la base de la fable du développement de centrales nucléaires par ledit pays, et il fallait donc trouver un moyen pour provoquer l’Iran en faisant décapiter par l’Arabie Saoudite, 47 personnes, dont le dignitaire chiite Nimr Baqer al-Nimr, figure de la contestation contre le régime saoudien, tous condamnées pour terrorisme.

 

Rappelons qu’il y avait déjà eu un précédent en septembre 2015 avec les victimes iraniennes à la Mecque :  

  1. Vladimir Poutine s'entretient avec le roi saoudien, et le massacre à la Mecque
  2. L'Arabie communique les noms des pèlerins iraniens à Israël

Voir par ce lien, ICI, tous les articles concernant l’incident survenu à la Mecque et les réactions de l’Iran contre l'Arabie Saoudite. 


Israël : le nouveau patron du Mossad donne la priorité à la lutte contre l’Iran

Le nouveau patron du Mossad parle ouvertement de l’alliance wahabo-sioniste

http://lapravda.ch/wp-content/uploads/2016/01/isreal-saudi-destruction-800x445.jpg

8 janvier 2016 Redaction

Source : libération.fr

Les dirigeants israéliens ne disent rien, mais ils se frottent les mains : la rivalité entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, l’affaiblissement de l’Egypte, les ennuis de la Turquie avec la Russie et à la désintégration de pays tels l’Irak et la Syrie, est tout bénéfice pour l’Etat hébreu qui voit renforcé son statut de puissance régionale stable. En prenant officiellement ses fonctions mercredi, le nouveau patron du Mossad (Renseignements extérieurs), Yossi Cohen, a en tout cas désigné l’ennemi principal de l’Etat hébreu : la «menace iranienne». Une petite phrase qui ne surprend personne à Jérusalem et qui passe pour un appel du pied aux pays de la région qui, tels l’Arabie Saoudite, le Koweït, les Emirats arabes, la Jordanie et la Turquie, ont eux aussi des comptes à régler avec Téhéran.

«Nous avons intérêt à constituer une alliance formelle avec nos voisins pour combattre le radicalisme islamique» (comprenez : l’Etat islamique et l’Iran placés dans le même sac), a déclaré jeudi matin l’ex-travailliste Ehud Barak au micro de la radio de l’armée. Il a estimé qu’il suffirait qu’Israël règle son problème avec les Palestiniens pour que cette alliance d’intérêt soit officialisée. Or, le Premier ministre Nétanyahou et sa coalition ultranationaliste ne sont pas pressés de trouver un terrain d’entente avec les Palestiniens. [Ce qui veut dire : « on pourrait arrêter de pourrir la vie aux Palestiniens et leur rendre un peu de leur pays afin de consolider notre alliance avec les Wahabites mais il ne faut pas rêver non-plus » NDLR] Pour les stratèges israéliens, que le processus de paix avec les Palestiniens reprenne ou pas n’y changera pas grand-chose : les monarchies arabes sunnites ont tellement peur de l’Iran et du monde chiite qu’elles finiront de toute façon par s’allier d’une manière ou d’une autre avec Israël.

Nissim Behar