Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2014

Alerte GAZA ! Nouvelles manoeuvres d'Israël mais le Hamas répond qu'il "poursuivra le combat contre Israël»

Allez encore de nouvelles manipulations et manoeuvres organisées par l'état sioniste qui considère qu'il doit se retirer de Gaza, sans aucune négociation ni compensation pour tous les crimes qu'il aura commis et après avoir brisé la vie et les espoirs des Gazaouis.

En effet, selon le quotidien juif, Haaretz, l'état sioniste :

  1. n'aurait pas participé aux négociations au Caire, sous le faux prétexte de l'enlèvement d'un officier de Tsahal par le Hamas,  ce qui a été démenti tant par le Hamas que par les Brigades Al-Qassam,
  2.  entendrait effectuer un retrait unilatéral sans négociations préalables, alors qu'il entend malgré tout continuer les opérations de destruction des tunnels avec le renfort des USA.

La destruction des tunnels n'étant que le prétexte pour l'état sioniste qui ne peut pas avouer que son but principal est celui de raser la partie de Gaza qui l'intéresse qui se trouve en bord de mer pour aller exploiter le Gaz de Gaza. Ce, après s'être annexé 44 % de Gaza pour ensuite poursuivre l'annexion de la Cisjordanie et consolider le système d'apartheid.

Ainsi TSAHAL "l'entreprise de démolition" travaillant aux intérêts de l'état sioniste aura rempli ses objectifs :

1 - faire fuir les palestiniens de leurs maisons en faisant régner la terreur durant près d'1 mois à Gaza, Ce qui est plus facile à obtenir tant ils savent qu'il leur aurait été difficile d'obtenir les expulsions des habitants de Gaza.

2 - économiser les frais et honoraires des entreprises de démolition, ce qui leur aurait coûté un pont d'or. Il est préférable ainsi que le travail de démolition ait été payé par les USA et l'UE afin qu'il ne leur reste plus qu'à déblayer tous les gravats pour finir par s'installer,

3 - faire supporter au Hamas le produit de tous les crimes sionistes pour discréditer ce parti, pousser les Palestiniens à le rejeter et la communauté internationale à remettre en cause sa légitimé pour finalement obtenir ce que l'état sioniste souhaite depuis 2006 :  remplacer ce parti par celui qui acceptera de vendre Gaza aux Sionistes en plaçant leur pion sioniste, comme ils ont si bien su le faire en Egypte et comme ils entendaient le faire aussi en Syrie !

Le Hamas entend donc faire valoir ses droits et n'entend pas abandonner le combat sans négociations officielles préalables qui devraient bénéficier au Peuple Palestinien et ce qui est confirmé par les Brigades Al-Qassam sur leur compte Twitter : ICI 

Ce serait trop facile de se retirer sans négociations, de continuer à démolir Gaza, sans que le Peuple Palestinien qui a encore été touché dans sa chair et dans sa vie après d'immenses douleurs, tortures et démolitions, n'y trouve pas des compensations, qui ne remplaceront jamais, certes, la perte de leurs proches et de leurs maisons.

Article sur payant sur Haaretz :
Israel seeks to end Gaza operation unilaterally

Les évènements en live sur Haaretz en Traduction Google : ICI

Gaza : « Le Hamas poursuivra le combat contre Israël »

 

L’armée israélienne retiré samedi partie soldats

 Le 02/08 à 10:38, mis à jour à 22:01

Le Hamas poursuivra le combat contre Israël dans la bande de Gaza jusqu’à ce que ses « objectifs soient atteints », selon un porte-parole du mouvement islamiste dans l’enclave palestinienne, Fawzi Barhum. Les Forces israéliennes de défense avaient préalablement informé les populations palestiniennes qu’elles pouvaient regagner leurs foyers.

« Nous poursuivrons notre résistance jusqu’à ce que nos objectifs soient atteints. Netanyahu veut faussement revendiquer une victoire de son gouvernement et de son armée », a jugé Fawzi Barhum qui s’exprimait après l’annonce par le Premier ministre israélien de la poursuite des opérations « aussi longtemps que nécessaire »

L’armée israélienne a retiré samedi une partie de ses soldats déployés dans la bande de Gaza, rapportent deux chaînes de télévision israéliennes.

L’armée avait auparavant déclaré qu’elle était sur le point d’achever son but principal, à savoir la destruction des tunnels souterrains creusés dans l’enclave palestinienne par les islamistes armés.

Les Forces israéliennes de défense ont préalablement informé les populations palestiniennes ayant fui les combats dans Beit Lahiya, dans le nord du territoire, qu’elles pouvaient regagner leurs foyers.

En début d’après-midi, Israël avait annoncé de pas vouloir envoyer de négociateurs samedi au Caire pour discuter d’une trêve dans la bande de Gaza. « Le Hamas ne s’intéresse pas à un arrangement », a déclaré un responsable sous couvert d’anonymat.

Une délégation palestinienne composée de représentants de l’OLP mais aussi de membres en exil du Hamas est attendue dans la journée au Caire, selon un responsable palestinien à Ramallah, en Cijsordanie.

L’Egypte sert traditionnellement de médiateur entre Israël et les islamistes du Hamas, qui contrôlent la bande de Gaza depuis 2007.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a estimé samedi que le plan égyptien représentait une « réelle chance » pour mettre fin au conflit dans la bande de Gaza, dévastée par 26 jours de guerre.

«  L’initiative égyptienne est une réelle chance pour mettre fin à la crise et au bain de sang à Gaza », a dit Abdel Fattah al-Sissi alors qu’une délégation palestinienne est attendue ce samedi au Caire pour de nouvelles discussions en vue d’une trêve entre le Hamas et Israël.

Abdel Fattah al-Sissi, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre italien Matteo Renzi, a souligné que « le temps pressait ». Le conflit à Gaza a déjà fait plus de 1.600 morts parmi les Palestiniens depuis le début de l’offensive israélienne le 8 juillet.

L’initiative égyptienne, présentée quelques jours après le début de l’offensive israélienne, prévoyait un cessez-le-feu puis des négociations indirectes. Elle a été acceptée par Israël, mais rejetée par le Hamas qui exigeait au préalable la levée du blocus en place depuis 2006, l’ouverture de la frontière avec l’Egypte et la libération par Israël de prisonniers.

le Congrès américain approuve de nouveaux financements pour le système Iron Dome en Israël

Le Congrès américain a adopté tard vendredi soir le principe d’une aide de 225 millions de dollars pour le système de défense antimissile Iron Dome, utilisé actuellement par Israël pour intercepter les roquettes tirées à partir de la bande de Gaza.

La Chambre des représentants a adopté la mesure à une écrasante majorité, 395 votes pour et 8 contre, alors que le Sénat avait auparavant voté le texte à l’unanimité, juste avant de partir en vacances.

Il ne manque plus à présent que la signature de Barack Obama pour valider cette aide.

Les Etats-Unis ont dépensé au total depuis 2011, date de sa mise en service, 700 millions de dollars pour soutenir le développement du « Dôme de fer », destiné à contrer les projectiles de courte et moyenne portée (roquettes, obus d’artillerie) visant des zones habitées.


Au total, les Etats-Unis ont prévu de consacrer 30 milliards de dollars à l’aide militaire à Israël entre 2009 et 2018. En 2014, Israël a reçu 3,1 milliards de dollars d’aide militaire.

Disparition d’un sous-lieutenant

Israël a annoncé vendredi la disparition du sous-lieutenant Hadar Goldin, 23 ans, et accusé le mouvement palestinien d’enlèvement et de violation d’une trêve humanitaire de 72 heures entrée en vigueur dans la matinée. Si le soldat israélien a été capturé, il pourrait avoir été tué durant l’offensive israélienne qui a suivi l’embuscade, a déclaré le Hamas.

Le cessez-le-feu n’a duré que 90 minutes. L’Etat hébreu a repris ensuite ses bombardements sur le territoire, tuant au moins 150 Palestiniens et en blessant des centaines d’autres.

Au lever du jour samedi, le système antimissiles Dôme de fer a intercepté deux roquettes tirées par les groupes palestiniens sur le secteur de Tel Aviv, et une troisième au-dessus de Beersheba.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a convoqué samedi son cabinet restreint en réunion extraordinaire et averti les factions palestiniennes qu’elles subiraient « les conséquences de leurs actes ».

Dans un communiqué, les brigades Kassam expliquent rencontrer des difficultés de communication avec les activistes qui opéraient dans le secteur du sud de la bande de Gaza où le sous-lieutenant a été porté disparu par Tsahal.

« Nous avons perdu le contact avec le groupe de combattants qui a participé à l’embuscade et nous pensons qu’ils ont tous été tués dans le bombardement (israélien). En supposant qu’ils avaient réussi à capturer le soldat pendant les combats, nous estimons que (le soldat) a également été tué dans l’incident », dit ce texte.

L’embuscade aurait eu lieu à 7h00 GMT, a précisé selon le Hamas, ajoutant que « les brigades Kassam ne détiennent actuellement aucune information sur le soldat disparu ni sur les circonstances de sa disparition ».

Entré en vigueur à 08h00 (05h00 GMT), au 25e jour du conflit, le cessez-le-feu de trois jours, annoncé jeudi soir par le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et le secrétaire d’Etat américain John Kerry, devait permettre l’ouverture au Caire de négociations entre Israéliens et Palestiniens sur une solution de long terme.

«  Nous informons les médiateurs qui ont participé à la mise en place du cessez-le-feu humanitaire de notre accord pour effectuer une trêve dans les villes sionistes et les colonies mais nous ne pouvons pas cessez de combattre contre les troupes (israéliennes) qui poursuivent des opérations et se déplacent continuellement dans la bande de Gaza », a déclaré la branche armée du Hamas.

Au Caire, un haut responsable du ministère des Affaires étrangères a assuré que les discussions seraient malgré tout lancées dimanche, l’Egypte espérant que les deux parties cesseront les hostilités avant le début des négociations.

Au total, 1.592 Palestiniens, pour la plupart des civils, ont été tués et 7.000 blessés depuis le 8 juillet, début de l’opération « Bordure protectrice », qui a débuté par une campagne de bombardements avant d’entrer le 17 juillet dans une phase terrestre.

Soixante-trois militaires israéliens ont été tués et plus de 400 blessés. Trois civils ont été tués en Israël par les roquettes palestiniennes. Le nombre de morts palestiniens est désormais supérieur à ce qu’il était lors du dernier grand conflit entre Israéliens et Palestiniens qui a fait plus de 1.400 morts en 2008-2009.

Condamnations

Barack Obama a appelé à la libération sans condition du soldat israélien et estimé que le rétablissement de la trêve allait être « très difficile » à réaliser après les événements du jour. Ban Ki-moon a également condamné la violation de la trêve imputée aux islamistes et demandé la libération du soldat.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a dit avoir demandé l’intervention du Qatar, qui est proche du Hamas, et de la Turquie pour aider à retrouver le militaire.

A Washington, la Chambre des représentants a approuvé à une quasi-unanimité le déblocage de 225 millions de dollars en urgence pour financer le système Dôme de fer.

Selon le récit de l’armée israélienne, une heure et demie après le début de la trêve, des soldats de Tsahal qui cherchaient à localiser des tunnels ont été attaqués dans le sud du territoire palestinien.

«  Des terroristes ont surgi de dessous la terre. L’un au moins était un kamikaze qui a fait sauter la charge qu’il transportait. Il y a eu un échange de tirs », a déclaré le lieutenant-colonel Peter Lerner, un porte-parole de l’armée. Il a fait état de deux soldats israéliens tués. « Selon les premières informations, un soldat a été enlevé par les terroristes », a-t-il ajouté. Mark Regev, porte-parole de Benjamin Netanyahu, a par la suite accusé le Hamas d’enlèvement.

John Kerry a demandé à la communauté internationale de « redoubler d’efforts pour que disparaissent les tunnels (entre Gaza et Israël) et que cessent les attaques de roquettes des terroristes du Hamas contre le territoire israélien, les souffrances et la mort de civils. »

Source AFP
 
 

02/08/2014

Sanctions Russie : Poutine a téléphoné à Obama. Les sanctions sont contreproductives !

Courageux et responsable de la part de Poutine de prendre l'initiative de téléphoner à Obama pour régler les comptes directement ! Notamment quand l'ONU a reconnu que la Russie n'était pas impliquée dans le conflit en Ukraine.

Surtout que si ces affaires ne se règlent pas, ce sont les Peuples Européens qui en paieraient les pots cassés grâce aux VRP qui siègent aux gouvernements et à l'UE, les caniches et les pions placés ou inféodés aux USSionistes 

L'article en anglais ci-dessous :

Vladimir Poutine

Les sanctions US contre Moscou sont contreproductives (Poutine/Obama)

Dossier: Sanctions contre la Russie

MOSCOU, 1er août - RIA Novosti

Les sanctions adoptées par Washington contre Moscou sont contreproductives, ont reconnu vendredi les présidents russe et américain, Vladimir Poutine et Barack Obama, lors d'un entretien téléphonique.

 

"Les présidents ont reconnu que la situation actuelle ne répond pas aux intérêts des deux Etats et échangé leurs vues sur les perspectives du dialogue russo-américain", a annoncé le service de presse du Kremlin.

 

"La discussion a porté sur plusieurs aspects des relations russo-américaines. M.Poutine a déclaré que la politique de l'escalade des sanctions de Washington était contreproductive et qu'elle portait un grave préjudice à la coopération bilatérale et à la stabilité internationale", lit-on dans le communiqué.

Sur le même sujet

 

01/08/2014

Conflit en Ukraine: l'Onu admet que la Russie n'est pas impliquée (Moscou)

Il fallait attendre la confirmation de l'ONU pour que nous le sachions ?

Que les USSionistes rapportent les preuves que la Russie est engagée dans le conflit Ukrainien et qu'elle est responsable du crash de l'avion MH17 de la Malasya Airlines comme le demandent  des retraités des services des renseignements US.

Tout comme le Ministère de la Défense russe continue de fournir ses preuves !

Et les nazis de Kiev qui s'excitent pour coller des amendes aux compagnies aériennes russes ! Qu'ils commencent par payer leurs dettes de gaz déjà à la Russie !

Conflit en Ukraine: l'Onu admet que la Russie n'est pas impliquée (Moscou)

Dossier: Règlement de la situation en Ukraine

Ukraine: l'Onu admet que la Russie n'est pas responsable du conflit (Moscou)
20:39 01/08/2014
MOSCOU, 1er août – RIA Novosti

Les déclarations de la Haut-Commissaire aux droits de l'homme Navi Pillay selon lesquelles l'Onu n'a pas de preuves que la Russie livre des armes aux insurgés ukrainiens infirme les accusations fallacieuses dont Moscou fait l'objet, lit-on dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères publié vendredi.

La diplomatie russe indique avoir analysé la déclaration réalisée par Mme Pillay le 31 juillet dernier à Genève lors d'une rencontre avec les journalistes. La Haut-Commissaire a alors affirmé que l'Onu n'avait aucune preuve attestant que la Russie livre des armes aux insurgés de l'est de l'Ukraine.

"Nous estimons qu'il s'agit d'une énième confirmation du caractère infondé et fallacieux des déclarations accusant notre pays d'être responsable de l'escalade du conflit en Ukraine. Ceux qui se dédient à rechercher et à disséminer de telles insinuations devraient plutôt faire preuve de volonté politique et user de leur influence pour mettre fin au bain de sang provoqué par l'opération punitive de Kiev dans l'est du pays", stipule document. 

Dans le même temps, le ministère russe des Affaires étrangère s'étonne que la déclaration en question ait été passée sous silence par les médias occidentaux.

"Visiblement, elle ne cadrait pas avec la campagne délibérée de désinformation visant à faire endosser à la Russie la responsabilité des événements en Ukraine", conclut le communiqué.

Washington accuse régulièrement Moscou de livrer des armes lourdes aux insurgés, telles que des chars et des lance-roquettes. En outre, les Etats-Unis ont accusé Moscou d'être responsable du crash de l'avion Boeing 777 de Malaysia Airlines près de Donetsk en invoquant la livraison de systèmes de missiles Bouk aux combattants d'autodéfense.

 

Alerte ! Israël a rajouté un nouveau code barre sur ses produits ! Nouveau code barre : 871 en plus du 729 !

PALESTINE / 66 ANS DE TORTURES
ça SUFFIT  !!!! BASTA !!!

ATTENTION !
A FAIRE TOURNER D'URGENCE EN FAVEUR DE LA PALESTINE !

10502253_651399721620192_7821153543355185069_n.jpg

Israël, l'état sioniste, criminel, terroriste est en pleine crise économique depuis le lancement de sa guerre génocidaire contre le Peuple Palestinien et le boycotte fonctionne tellement bien qu'ils ont rajouté un nouveau code barre sur leurs produits, s'agissant du : 871 en plus du 729. (Source dans les commentaires de l'article : ICI)

Les produits Soda Stream ont le code barre 871.

Vérifiez bien vos achats les amis. Coca-cola a déjà perdu près de 5% en bourse.

Ne finançons pas sans le vouloir la guerre contre nos frères Palestiniens !!! 

A faire tourner un maximum autour de vous !

Et nous remarquons que leur nouveau code 871 en numérologie sacrée qu'ils utilisent pour commettre leurs crimes, donne encore une fois le chiffre "7" sur lequel ils jouent depuis le début de l'année.

871 : 8+7 = 15 + 1 = 16 = 1+6 = 7.

Puisqu'on nous empêche de manifester et que l'on nous parle sans cesse de COMMUNAUTE INTERNATIONALE dont la VOIX de l'HUMANITE EST ENTIEREMENT EXCLUE !

Ils ne nous restent que deux choses à faire pour les toucher au portefeuille  :

1 - Boycotter tous les produits qui arrivent d'Israël avec les codes barres : 729 et 871,

2 - Retirer le maximum d'argent possible de nos comptes bancaires en France et dans le monde ! 

Si chacun de nous et chaque musulman, si nous le pouvons, retirait ce qu'il peut retirer de la banque,  le même jour en France, quelques milliards d’euros seraient en moins dans les banques françaises et dans le monde !


Il faut savoir que moins de 20 % de monnaie fiduciaire (billets) existe par rapport à la monnaie scripturale (somme des soldes des comptes bancaires).

Imaginez le pouvoir que nous aurions à retirer quelques milliards d'euros du marché financier sur lequel ils font du profit ? 

Voici quelle est la situation à GAZA depuis le début des opérations d'épuration ethnique :

Le bilan des victimes après 24 jours d'opération "Bordure Protectrice" dépasse celui de l'opération "Plomb Durci" menée en 2009.

1.442 Palestiniens tués, contre 1.440 Palestiniens tués en 2009

► 8000 blessés en grande majorité civils

56 soldats de Tsahal tués, contre 10 soldats tués en 2009

Plus de 230.000 Palestiniens déplacés, réfugiés dans 85 abris de l'ONU à Gaza, soit 5 fois plus qu'en 2009

Ce à quoi il faut rajouter la destruction des familles, des maisons, des écoles de l'ONU, des hôpitaux, des mosquées, des ambulances, de l'unique centrale électrique qui prive les Palestiniens d'eau, de soins, de nourriture, etc..., c'est de la torture morale et physique dont il s'agit, de mise en esclavage et une atteinte flagrante à la DIGNITE HUMAINE.  Une violation manifeste du Droit International, de la Charte Internationale des Droits de l'Homme, de crimes de guerres et de crimes contre l'HUMANITE  !

La petite miraculée Shaïma qui avait été sortie du ventre de sa mère décédée, est morte à cause des coupures d'électricité !!!

Ils tuent même les prématurés !

Se procurer de l'eau est devenu un autre calvaire au milieu de tous ces cadavres et de toutes ces ruines, et les pompes à eau qui ne fonctionnent plus depuis la destruction volontaires de l'unique centrale électrique ! Sans compter qu'ils risquent encore d'être confrontés à des maladies avec tous les cadavres qui n'ont pas le temps d'être évacués !

Voilà ce que  les enfants sont contraints de faire pour aller chercher de l'eau au risque de se recevoir un missile sur la tête !

Vivre sous les bombes dans une minuscule enclave coupée du monde, c'est le quotidien des Gazaouis. Un quotidien qu'il est très difficile de comprendre. C'est pour cette raison que nos envoyés spéciaux Laurent Berneron et Philomène Remy ont suivi le petit Hussam, âgé de 8 ans, parti en quête d'eau pour toute sa famille.

https://www.youtube.com/watch?v=5tOEqhIsgjs

Et vous croyez qu'ils répondent aux injonctions de l'ONU ?

NON !

Ils continuent à violer le Droit International et à massacrer des innocents en toute impunité !

Gaza : Plus de 1400 martyrs et 8000 blessés en grande majorité civils

https://www.youtube.com/watch?v=o7tJRElYhFE

NOUS NE POUVONS PLUS LAISSER FAIRE CES CRIMINELS

QUI DEFIENT LE DROIT INTERNATIONAL

ET CAUTIONNER LEURS CRIMES !

BOYCOTTONS-LES TOUS ENSEMBLE !

 

GAZA : Communiqué des Brigades Al-Qassam: "L’ennemi envoie ses troupes dans un enfer certain" - Interprétation du discours par la presse israélienne !

Pour nous donner le ton sur l'ambiance qui règnera lors du prochain "cessez-le-feu bidon" de 72 h  qui a été annoncé par Kerry pour commencer le 1er août 2014 à 8 h (7 h heure française) et qui annonce en même temps "que l'état sioniste poursuivra "ses opérations défensives" pendant la trêve" !

 

 

Voici à quoi Tsahal s'expose malgré que :

 

- 18000 réservistes aient été appelés hier en renfort en complément de ceux qui étaient déjà mobilisés, soit un total de 83 000 hommes, et

- que les USA criminels aient pris le risque d'annoncer publiquement, hier, qu'ils avaient réapprovisionné Israël en munitions.

Ci-dessous le communiqué du Général en Chef des Brigades Al-Qassam.

Communiqué des Brigades Al-Qassam: "L’ennemi envoie ses troupes dans un enfer certain"

Voici la retranscription du discours fait par Muhammad Al-Daif, Général en chef des Brigades Al-Qassam, l’aile militaire du mouvement de résistance islamique Hamas.

Au nom d’Allah, le plus miséricordieux et le plus compatissant,

Allah soit loué, le Seigneur de tous les mondes, paix et soit loué l’Imam des moudjahidines notre prophète Mohamed, sa famille et ses compagnons ainsi que ceux qui suivront leur voie jusqu’au jour du Jugement.


Oh Allah, c’est avec ton aide que nous passons à l’action, c’est avec ton aide que nous manoeuvrons, c’est avec ton aide que nous nous battons, et nous n’avons ni puissance ni force sans toi.

L’Abraha de cette époque s'est rebellée contre notre Oumma et contre notre peuple à Jérusalem, en Cisjordanie et à Gaza en utilisant la machinerie de guerre la plus meurtrière. L’ennemi a maintenu un siège, a affamé le peuple, a terrorisé les innocents, a assassiné les enfants, les femmes et les personnes âgées, et a fait effondrer leurs maisons sur leurs têtes au sein de la zone la plus densément peuplée jamais connue.

L’ennemi cherche à convaincre son peuple qu’il a envahit Gaza et détruit ses tunnels et ses lance-roquettes, il veut le tromper avec une fausse victoire. Mais le résultat est que l’ennemi a piégé sa propre armée défaite, et ses troupes qui ont été amenées dans la bataille comme si elles avaient été conduites à la mort. Comme ils optent pour le piège de la soi-disant opération de terrain, nous leur promettons que nous allons les faire sentir plus mal encore, et nous souhaitons affirmer ce qui suit :

1 – L’équilibre de la puissance sur le champ de bataille a changé. Aujourd’hui, vous vous battez contre des soldats vertueux qui aiment mourir pour la cause d'Allah, autant que vous aimez vivre. Ils rivalisent pour devenir des martyrs autant que vous fuyez la mort ou la bataille. Les rangs de toutes les forces et factions de notre peuple se sont resserrés en résistant à l’agression.

2 – Ce que les avions de combat, l’artillerie et les navires militaires n’ont pas réussi à accomplir, ne sera pas non plus accompli par les troupes au sol défaites. Par la grâce d’Allah, ces troupes sont maintenant devenues des proies faciles pour nos armes et les embuscades de nos moudjahidines. Il n’y a pas de meilleure preuve pour démontrer cela que nos opérations derrière les lignes ennemies, la plus récente étant l’opération à l’Est de Al-Shujaya hier, malgré les massacres et les destructions des maisons sur la tête de leurs habitants. Cela a été fait malgré les dispositifs de reconnaissance multi-couches que l’ennemi possède. Maintenant, l’ennemi réalise que la mission est bien plus ardue et plus grande qu’il ne l’avait imaginé. L’ennemi envoie ses troupes dans un enfer certain, s’il plaît à Dieu.

3 – Nous avons choisi de confronter et de tuer les troupes armées de l’ennemi et ses soldats d’élites plus que d’attaquer les civils dans les villages du voisinage. Ceci malgré le fait que l’ennemi criminel ait fait couler le sang des civils, perpétrant des massacres et rasant des quartiers entiers avec les habitants à l’intérieur chaque fois que ses soldats sont tués.

4 – L’entité sioniste usurpatrice ne connaîtra pas la sécurité tant que notre peuple ne sera pas en sécurité, vivant dans la liberté et la dignité. Il n’y aura pas de cessez-le-feu avant que l’agression ne s’arrête et que le siège soit levé. Nous ne devrions accepter aucun compromis au détriment de la dignité et de la liberté de notre peuple.

5 – Nous affirmons notre empressement de vivre ce moment. Nous travaillons à partir de scénarios et de plans déjà écrits. Nous ne faisons pas que réagir ou agir bêtement comme les leaders de l’ennemi criminel le font. Nous avons déployé tous les efforts possibles et nous sommes confiants qu'Allah nous apportera la victoire. Allah apporte la victoire à qui le souhaite, et Allah est le plus puissant et le plus compatissant.

Notre Oumma, notre peuple. Nous apprécions votre position et votre soutien de la résistance. Qu’il soit sûr pour vous qu’avec vous, après Allah, nous sommes plus forts et qu’ils ne vont feront rien sinon un peu de mal.

La victoire vient avec la patience. Une telle victoire et un si grand accomplissement ne seraient pas possible sans votre soutien ferme et patient de la résistance. Vous êtes nos camarades et notre couronne sur nos têtes. Nous vous promettons que nous resterons votre bouclier et vos serviteurs. Qu’Allah soit votre gardien et votre protecteur, pour Allah qui est le plus grand protecteur et le plus miséricordieux. Puisse Allah avoir le remerciement pour nos martyrs, guérir les blessures de nos blessés et libérer nos prisonniers. Jusqu’à la grande victoire d’Allah.

Votre frère,

Abu Khaled, Muhammad Al-Daif
29.07.2014

http://www.agenceinfolibre.fr/info/communique-brigades-al-qassam-lennemi-envoie-ses-troupes-enfer-certain/
Voici comment la presse sioniste a commenté le communiqué du Général des Brigades Al-QASSAM ! L'article fait référence à la vidéo qui a terrifié Israël et qui a été censurée par l'état sioniste, que vous trouverez par le lien ci-dessous : 

Nahal Uz: la presse israélienne s'acharne sur l'armée!!

IRIB- Mercredi, les médias israéliens ont commenté les propos du commandant des Brigades Qassam et ont diffusé les vidéos de l’opération des Palestiniens à Nahal Oz. 

Les analystes israéliens ont retransmis mardi soir les propos de Mohammad al-Zaïf, commandant en chef des Brigades Qassam et les chaînes de télévision du régime sioniste ont retransmis les vidéos de l’opération des combattants palestiniens à Nahal Uz et ont diffusé des commentaires des analystes israéliens.

L’importance des déclarations du commandant en chef des Brigades Qassam provient du fait que les services de renseignement et d’espionnage du régime sioniste avouent qu’ils ne savent pratiquement rien de Mohammad al-Zaïf commandant en chef des Brigades Qassam.

Autre chose qui a fait peur aux sionistes, c’est que le Mouvement de la résistance islamique de la Palestine (Hamas) a diffusé les vidéos des opérations des forces de la Résistance contre les militaires du régime sioniste dans la région de Nahal Uz, vidéo lors de laquelle, le commandant en chef des Brigades Qassam décrit les détails de l’action des commandants palestiniens.

En réaction aux propos de Mohammad al-Zaïf, la chaîne 2 de la télévision israélienne a commenté son discours en prétendant que Mohammad al-Zaïf imposait des conditions claires et transparentes pour la fin de la guerre, conditions qui témoignent de l’intransigeance de la résistance palestinienne quant aux conditions du cessez-le-feu.

La radio du régime sioniste estime à son tour que ces propos étaient porteurs de plusieurs points importants : « L’objectif de Mohammad al-Zaïf était de donner plus de courage aux combattants palestiniens, aux Palestiniens et aux peuples arabes qui sont partisans du Hamas. Il voulait se montrer un homme de ferme volonté pour continuer la guerre jusqu’à la victoire », commente la radio du régime sioniste qui a ajouté : « Le deuxième message du commandant des Brigades Qassam était adressé aux acteurs politiques de la région surtout le gouvernement israélien et l’Autorité autonome palestinienne de Mahmoud Abbas pour leur faire comprendre que le Hamas ne se passerait en aucun cas de ses demandes et ses revendications concernant les conditions du cessez-le-feu.

La radio du régime sioniste a ajouté que les déclarations du commandant en chef des Brigades Qassam montrent que le Hamas s’est préparé pour une guerre à longue terme et que le mouvement palestinien s’est bien préparé pour un tel conflit sur le plan militaire.

Le commentateur de la radio du régime sioniste a mis l’accent sur une partie des propos du commandant en chef des Brigades Qassam, là où il a affirmé que tant que l’armée du régime sioniste poursuit à maintenir le blocus de la bande de Gaza, les Israéliens ne connaîtront plus la paix et le calme, et que le régime sioniste poursuivra à massacrer les habitants civils de la bande de Gaza. Par ailleurs, le commentateur de la chaîne 2 de la télévision israélienne a estimé que les propos de Mohammad al-Zaïf montraient que le commandant en chef des Brigades Qassam n’était pas particulièrement préoccupé par l’intensification des opérations terrestres de l’armée israélienne dans la bande de Gaza.

La diffusion de la vidéo de l’opération des combattants palestiniens dans la région de Nahal Uz a eu l’effet d’une foudre sur les analystes et les experts du régime sioniste. Cette vidéo montre certains détails de l’infiltration des combattants palestiniens dans la région de Nahal Uz et leur action pour capturer un militaire du régime sioniste. Cette vidéo montre aussi comment les combattants palestiniens tuent 10 soldats sionistes et saisissent leurs armes.

Un commentateur de la chaîne 2 de la télévision israélienne ne peut pas cacher sa colère à l’égard de cette vidéo dont la diffusion a été interdite par les unités de contrôle de l’armée du régime sioniste en raison de l’effet négatif qu’il pourrait avoir sur le moral des soldats de l’armée israélienne. Cependant, la nouvelle de la diffusion de cette vidéo circule parmi les internautes et les citoyens. Le quotidien israélien Yediot Araronot a écrit mercredi que cette vidéo était l’une des scènes les plus horribles pour les soldats du régime sioniste en ce qui concerne leur sécurité pendant la guerre contre les combattants palestiniens.

Le commentateur de la chaîne 2 de la télévision israélienne a ajouté que la diffusion de cette vidéo fait peur, car elle montre que les combattants palestiniens arrivent facilement à cerner les soldats israéliens et les tuer. Le quotidien Haaretz écrit que la diffusion de cette vidéo soulève de sérieuses questions quant au niveau de capacité des militaires du régime israélien qui entrent en combat directement contre les combattants palestiniens, étant donné que dans de nombreux cas, les soldats israéliens ne comprennent pas comment leurs adversaires s’approchent d’eux.

http://www.agenceinfolibre.fr/info/communique-brigades-al-qassam-lennemi-envoie-ses-troupes-enfer-certain/