Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2014

Février 2014 : Un conflit secret dans l'Espace entre les reptiliens et les Siriens de Sirus A ?

Un article proposé par l’un de nos lecteurs, Franck, que nous acceptons de diffuser car il pourrait nous permettre de voir l’autre face cachée du monde qui nous est occultée depuis de trop longs millénaires. Franck a fait des recherches à la suite de l’article que nous avons publié, rédigé par Veterans Today, faisant relation à l’existence de guerres secrètes dans l’espace qui ne nous seront pas révélées.

Comme nous ne pratiquons pas la censure et que toute information est bonne pour nous éveiller et apporter une juste réflexion. Nous vous proposons cet article afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion tout en laissant parler vos ressentis personnels.

 

Pour voir les vidéos dans votre langue et notamment sous titrage français: parfait !  (Cliquez sur l'icône) - (Autres langues disponibles en fonction de votre pays et votre adresse IP)

Février 2014: Le Conflit secret dans l'Espace ?

(Ou comment une Alliance bienveillante a pris le contrôle des reptiliens de l’Espace)

Une vidéo choquante confirme les dires des Veterans Today, qui indiquaient l'existence de guerres spatiales secrètes dans l'espace!

En, effet, le plus important conflit n’ayant jamais été propagé dans l'Univers, semble s'être déroulé au début de février 2014 ! Ce que confirmait certains blogs à ce sujet en 2012:

Des milliards de vaisseaux « bienveillants » sont actuellement positionnés autour de la Terre pour la protéger!

LE CONFLIT DANS L'ESPACE
FÉDÉRATION GALACTIQUE VS
FORCES DE L'OMBRE (TERRA GALACTICA)

Cette vidéo provient du site web ‘Galactis’ qui nous informe de toutes les situations extraordinaires qui se déroulent dans l’espace avec des explications techniques. Notamment les grands vaisseaux spatiaux et leur fonctionnement !

http://www.galactis.net/en/conflict-space/

En effet, un gigantesque vaisseau spatial Sirien  invisible "purificateur" pour la planète Terre, et stationné à ce moment-là derrière la Lune et il a été bombardé partiellement par une armada de vaisseaux reptiliens maléfiques, les gris, et leurs alliés "animés de mauvaises intentions".

 

Anais010.png

 

Ils ont tous été désintégrés, par des millions de petits vaisseaux Siriens appartenant à la civilisation de Sirius A.

Il existe apparemment beaucoup d'objets dans l'espace chargés de "purifier" notre planète à distance. Comme ce fut le cas récemment avec la comète ISON. Qui n'était en définitive qu'un autre gigantesque vaisseau spatial envoyant de l'énergie purificatrice vers la Terre en se "connectant" à distance avec une étoile!

 

Anais013.jpg

 

Tout a été expliqué ici:

LA VÉRITÉ À PROPOS DE L'ÉVÉNEMENT
ET DE LA COMÈTE ISON (TERRA GALACTICA)

Pour ces deux évènements, des photos de la NASA ont été publiées. Mais bien sûr sans énoncer que ce furent ces vaisseaux spatiaux! Une désinformation massive et l’ignorance de certains blogueurs ont créé l'amalgame.

Le narrateur ici, nous dévoile comment cette guerre s'est déroulée et pourquoi. Il nous raconte la description et la philosophie de ces deux races distinctes. Notamment les reptiliens à la fin de la vidéo. (A voir !)

Anai01.png

L'info de ce conflit lui a été fournie par le commandant appelé "Amun", du vaisseau mère Sirien "Anaïs" attaqué. Aspect féminin. Et par le vaisseau mère lui-même, ainsi que par deux autres entités bienveillantes Siriennes.

Il a été autorisé à monter à bord du vaisseau 'Anaïs' Sirien pour obtenir plus de détails sur cette épouvantable bataille cosmique. Et il aurait aperçu les vaisseaux sombres reptiliens pendant le conflit (Voir le graphisme  des photos joint)

En fait, Les reptiliens voulaient s'approprier une fréquence "intermédiaire" que la Terre ne pouvait maintenir toute seule pour atteindre un niveau supérieur d'évolution.

Les Siriens ont pris le relais de cette fréquence intermédiaire pour assurer la transition avec deux autres fréquences nécessaires à la survie de la Terre.

Cette fréquence "intermédiaire" étant sur un plan éthérique, mais possédant une conscience supérieure aux Reptiliens.

Toutes les planètes, la Terre, les étoiles, météorites... ont une conscience, indique la vidéo.

Les Reptiliens se sont battus pour obtenir cette fréquence éthérique intermédiaire importante et particulière placée autour de la Terre.

C'est à dire: la destruction totale du vaisseau mère Sirien!

Ils voulaient aussi se propulser sur la voie d'une évolution semblable à celle des Siriens. Ce qui leur aurait permis d’exercer plus d'influence dans la galaxie, tout en prenant le contrôle total de notre Planète. Ce qui est impossible au vu de leur égoïsme, leur manque d’amour, et leur fonctionnement mental.

Sachant qu'ils ne pouvaient en aucune façon avoir le contrôle total sur ces fréquences, les reptiliens essayent, dans leur désespoir, de retarder, l'ascension de l'humanité vers une fréquence vibratoire de conscience plus élevée, en manipulant les sujets humains de résonance "basses fréquences" pour générer des peurs, des dépendances ou des situations fanatiques dans leurs auras.

C'est leur nourriture. Leur survie.

Ils ont échoués. Ils ont à chaque fois été repoussés!

Environ 50 millions de petits vaisseaux Siriens "purificateurs" se sont engagés contre ceux des reptiliens qui étaient beaucoup plus nombreux!

Le vaisseau-mère Sirien en possédait environ 280 millions au total !

Les 100 millions de vaisseaux spatiaux reptiliens ont TOUS été désintégrés.

L'équipe du narrateur, n'était pas la seule à avoir aperçu ce conflit dans l'espace.

Des preuves seront diffusés à la Télévision le moment venu, nous précise la vidéo.

Un éclair blanc de quelques secondes aurait été vu depuis la Terre. Qui signifiait l'ouverture de la brèche du vaisseau Anaïs (explosion) par les bombardements de la flotte reptilienne.

La flotte reptilienne aurait été aperçue depuis la Terre nous précise la Vidéo, car elle scintillait devant notre soleil.

 

Anais017.png

 

La Nasa a pris une photo de l'évènement !

Cette bataille s'est aussi déroulée à l'intérieur d'un bouclier temporel.

Les reptiliens ont simplement endommagé partiellement le vaisseau-mère Sirien.

Les reptiliens n'ont pas été tués. Mais ce sont uniquement leurs vaisseaux qui ont été détruits.

Ils ont été téléportés dans d'autres faibles dimensions éthériques peu éloignées de la Terre. Ils ont été poussés et même forcés à rester à une altitude raisonnable de la Terre non physique, car leur liberté a été drastiquement limitée! Tout reptilien, ou leur allié, franchissant cette espace éthérique imposé serait systématiquement détruit.

"Ainsi, à la suite du conflit, de nombreux êtres reptiliens et leurs alliés ont été forcés et même 'poussés' à rester bloqués sur le plan éthérique, proche de la Terre. Cette raison et la pression exercée sur les Reptiliens, les empêchent de contacter leurs semblables sur d'autres planètes, et de demander de l'aide, car ils sont maintenant sous le contrôle de l'alliance galactique bienveillante."  indique la vidéo !

Ainsi, il semblerait donc, que ces reptiliens parasites spatiaux sont maintenant "emprisonnés" sous le contrôle absolu d'une alliance galactique bienveillante!

Quant au vaisseau Sirien "Anaïs" il a été protégé par des petits vaisseaux purificateurs Siriens pendant la réparation de sa brèche et avec l'aide des énergies de quatre autres vaisseau-mères alliés ! 

Anaïs se réparait automatiquement toute seule. Atome par atome!

Chaque vaisseau Sirien possède un soleil central qui se recharge par du plasma solaire à distance (énergie illimitée). Comme notre Terre qui possède son propre soleil central d’ailleurs.

Le narrateur évoque la diffusion de la flotte de vaisseaux de lumière que l'on peut voir sur YouTube de 1996:

HUGE UFO ARMADA ABOVE Earth
filmed from NASA SHUTTLE - may 2011.flv


Et cette bataille dévastatrice avec la flotte "sombre" des reptiliens!

Les reptiliens ont perdu, car ils créaient des vaisseaux avec une technologie limitée et la plupart de leurs vaisseaux étaient vides et télécommandés à distance!

C'est pour cette raison qu'ils étaient beaucoup plus nombreux en apparence que les Siriens. Mais en définitive, les reptiliens "physiques", sont peu nombreux dans la galaxie!

Les reptiliens savaient parfaitement qu'ils allaient perdre. Ils voulaient simplement retarder l'aide des Siriens aux Humains pour leur ascension, mais surtout gagner la suprématie sur ces trois fréquences éthériques entourant la Terre pour en prendre le contrôle.

Détruire les Siriens et leur vaisseau-mère fut leur objectif.

Emprisonnés, les Reptiliens se sont vengés en éliminant l’esprit éthérique de nombreux humains « basses fréquences » pour semer la peur et le désordre, et occasionner des disparitions, suicides, guerres, explosions soudaines sans explication sur terre. Comme par exemple le Vol Malaysien M370. Qui sera expliqué dans un autre documentaire, nous indique le narrateur !

Mais les Siriens ont le pouvoir de pénétrer dans ce champ « éthérique » pour éviter trop de dégâts. Les reptiliens de l’espace, sont désormais sous surveillance.

-------------------------------

Graphisme vidéo: magnifique

Son: Stéréo digital excellent

Sous titrage français: parfait! (Cliquez sur l'icône)

(Autres langues disponibles en fonction de votre pays et votre adresse IP)

---------------------------------

Tiens ? C'est bizarre, que s’est-il passé en février 2014?

Le coup d'Etat en l'Ukraine! Ce n'est pas une coïncidence!

Les reptiliens voulaient installer le chaos, la peur sur Terre et dans l'espace au même moment!

Poutine devait être parfaitement au courant. C'est pour cette raison qu'il a été obligé de stopper les conflits démesurés des NAZIS/Gris/EU sur la planète Terre!

Ce que ne dévoile pas le documentaire est l’origine de ses vaisseaux reptiliens ! Comment tous ces vaisseaux nocifs ont-ils pu être fabriqués dans l’ombre ? Certainement dans les usines secrètes de la planète Mars conçus pendant la seconde guerre mondiale avec les Nazis!

Hitler n’était-il pas déjà allé sur Mars en 1945 ?

Hitler et les Ovnis : Mission sur Mars en 1945

 

HITLER, les OVNIS et le voyage vers la planète Mars en 1945

 

Un documentaire à regarder.

 

TECHNOLOGIE Les robots tueurs suscitent l'inquiétude en Norvège

Ils ne savent plus quoi inventer pour nous éliminer de manière expéditive, sans jugement ni procès !

 Vous êtes-vous parfois demandé, si avec tout l'intérêt que les Illuminati/Reptiliens portent à notre ADN, s'ils n'avaient pas créé des armées d'hybrides, sans coeur et sans sentiments pour aller faire le sale boulot et provoquer des génocides de partout dans le monde ? Après tout ils ont toute la technologie, la matière ADN pour le faire, l'argent et les énergies occultées !

 

TECHNOLOGIE Les robots tueurs suscitent l'inquiétude en Norvège

Le gouvernement norvégien finance le développement de robots qui pourront, sans intervention humaine, prendre la décision de tirer sur leur cible. La Ligue pour la paix estime que ce projet viole le droit international.

 

Image extraite du film "I, Robot" d'Alex Proyas sorti en 2004 - capture d'écran

Image extraite du film "I, Robot" d'Alex Proyas sorti en 2004 - capture d'écran

 

"Robots tueurs" pour les uns, "munitions partiellement autonomes" pour les autres : depuis plusieurs mois, le gouvernement norvégien finance le développement de nouveaux missiles pour équiper ses avions de combat. Leur particularité : "ils auront la capacité d'identifier une cible et de prendre la décision de tuer – ou non – sans intervention humaine", rapporte la version norvégienne du site d'actualité The Local.

"Cette technologie soulève plusieurs questions morales, notamment sur ce qui se passe si l'humain disparaît totalement du champ de bataille au profit des machines, ou encore sur qui sera tenu responsable en cas d'erreur ou d'attaque violant le droit international", pointe The Local.

"L'arme devient le combattant"

Alexander Harang, de la Ligue norvégienne pour la paix, réclame un débat au sein du Parlement norvégien. "Au printemps dernier, après que le gouvernement a décidé d'allouer un budget de 2,2 milliards de couronnes norvégiennes [260 millions d'euros] au groupe Kongsberg [qui développe le robot], Alexander Harang a contacté tous les partis du pays pour réclamer un débat sur les conséquences potentielles de cette technologie autonome en regard du droit international. Le débat n'a jamais eu lieu."

Le rapporteur de l'ONU Christof Heyns s'inquiète également des implications d'une telle technologie. "Ces dix dernières années, on a vu s'accroître la distance entre le soldat et sa cible. Mais ce qui se passe là, c'est que l'arme devient le combattant. La Norvège est un gros exportateur d'armes. Nous devons donc être particulièrement attentifs aux questions éthiques que soulève ce projet", précise-t-il.

La ministre norvégienne de la Défense, Ine Eriksen Søreide, confirme que la question est complexe. mais elle refuse que le projet soit mis en suspens en attendant qu'un débat ait lieu.

 

 

Opération "gaz ukrainien" 2014: qui paiera la Russie cet hiver?

Après le blocage des projets de North et South Stream par les pays nazis européens, voilà toutes les possibilités envisagées par certains pays européens pour prendre le gaz russe, en faveur de l'Ukraine soit d'avoir à le payer, soit de l'acheter à la Russie et de le revendre à l'Ukraine qui risque de se servir au passage et peut-être se mettre à vendre le gaz russe en lieu et place de Gazprom ! Du vol bien organisé en bande et personne ne condamne fermement l'Ukraine pour l'obliger à payer ses dettes de gaz !

Demain, 29 octobre, Merkel et Poutine doivent  trouver un accord sur la gaz ! Comme cela l'Ukraine gagne encore du temps en repoussant depuis des mois le paiement de sa dette !

On espère franchement que la Russie coupera le gaz à l'Europe pour leur apprendre à vivre et à se faire respecter. On ne voit pas de quelles discussions il pourrait encore s'agir. Le constat de la dette due par KIEV et son paiement, sont les seuls alternatives au règlement de ce conflit et pour la suite paiement d'avance et basta ! Et si personne ne paie ni ne pousse pas KIEV à payer ses dettes, fermeture du robinet de gaz jusqu'à nouvel ordre !

Opération "gaz ukrainien" 2014: qui paiera la Russie cet hiver?

Dossier: Conflit gazier russo-ukrainien

Opération "gaz ukrainien" 2014: qui paiera la Russie cet hiver?
14:37 24/10/2014
Par Maxime Chalyguine, RIA Novosti
Ces derniers jours en Ukraine, l'administration du président Piotr Porochenko reste calme au sujet de ses négociations gazières avec la Russie et l'UE. Les collaborateurs du dirigeant ukrainien ne cachent plus leurs plans de se faire livrer le gaz russe par un "pays tiers".
 
L'ami slovaque
 
De manière inattendue, la chancelière allemande Angela Merkel a ouvertement critiqué les autorités de Kiev. "Que l'Ukraine ne s'attende pas à ce que tout le monde règle les problèmes qu'elle est la seule à pouvoir résoudre", a-t-elle déclaré. Alors que ses déclarations sont habituellement prudentes et que les commentaires antérieurs de Kiev étaient plutôt flous, cela ressemble à un acte de courage désespéré.
 
La chancelière s'est exprimée ainsi après un entretien avec le premier ministre slovaque Robert Fico à Bratislava et s'adressaient donc à celui qui, encore très récemment, s'opposait aux sanctions contre la Russie pour protéger les exportations de ses fabricants de machines-outils, de produits à double usage et les dizaines de milliers de clients slovaques d'une filiale de Sberbank.

Désormais, Robert Fico appelle à être réaliste, refuse fermement de "cotiser pour les dettes de l'Ukraine" et exprime sa solidarité idéologique envers Kiev. Tout en précisant que "toute aide en termes de fourniture de gaz doit obligatoirement se faire sur une base commerciale". Le gouvernement slovaque est visiblement prêt à fournir du gaz à l'Ukraine, mais moyennant finances.

Une délégation de la compagnie gazière slovaque SPP, destinatrice et distributrice du gaz russe, a déjà demandé à Gazprom d'organiser des pourparlers. La veille, seul le président de SPP Stefan Sabik avait annoncé avoir l'intention de réduire les achats de gaz à Gazprom de 10 à 15%.

Des livraisons réversives

Ni les politiciens européens ni les spécialistes occidentaux n'arrivent encore à expliquer clairement le volume des fournitures réversives de gaz russe de Slovaquie en Ukraine.

Que sont les livraisons en flux inversé?

Deux versions sont envisageables. Soit l'Ukraine a changé les lois de la physique de notre monde, et dans ce cas il faut remettre immédiatement à Kiev tous les prix Nobel pour des décennies d'avance.

Soit nous avons affaire à une nouvelle fraude, une violation des contrats et un mensonge de chefs d'Etat. Parce qu'en pratique, les livraisons en flux inversé peuvent être un gazoduc en boucle à la frontière entre la Slovaquie et l'Ukraine, où se trouve une sorte de "compteur".

Le gaz tourne en rond, le compteur fait monter l'aiguille et on présente le chiffre affiché aux représentants de Gazprom. Rien à signaler, le gaz est à sa place. Et pour s'en convaincre définitivement, il est possible de doter le gazoduc d'analyseur de composés sulfureux. Et pendant ce temps les Ukrainiens commencent à "taper" dans le gaz directement à la frontière russe.

Ce schéma ne fonctionnera jamais sans un accord préalable avec la Slovaquie (et l'Europe en général). Et peu importe qui est juridiquement propriétaire de ce gaz – la compagnie slovaque ou norvégienne qui remplace virtuellement les quantités de gaz russe en Slovaquie par ce même gaz russe en Allemagne. Sauf que les livraisons en flux inversé sont une violation du contrat sur le transit via le territoire ukrainien. Après tout, c'est le gaz russe qui est acheminé par les gazoducs ukrainiens, et Kiev n'est pas en droit d'en disposer.

Ce qu'obtient la Russie
 
L'Europe obtient ainsi le transit ininterrompu qu'elle désire tant et la possibilité de soutenir le "choix européen" de l'Ukraine.
 
L'Ukraine, elle, reçoit le gaz russe d'Europe tout en affirmant son indépendance envers la Russie. Quant à la dette incontestable de Kiev (reconnue par toutes les parties) à verser à la Russie pour tout le gaz déjà livré, il est plus simple pour les Ukrainiens d'utiliser cet argent pour acheter du gaz en Europe. Et passer l'hiver au chaud.
 
Mais qu'obtient la Russie?
 
Elle restera publiquement humiliée par cette dette impayée. Ce serait un précédent extrêmement dangereux.
 
Il deviendrait possible de ne pas payer la Russie, en particulier Gazprom, pour les marchandises acquises.
 
De plus, de nouvelles difficultés surviendront avec le projet South Stream. On imagine déjà des titres comme "Le monopole de Gazprom anéanti!". Il est parfaitement clair qu'elle n'aidera pas la Russie à récupérer la dette de l'Ukraine.
 
Les ministres des Affaires étrangères de trois pays européens ont déjà oublié leurs efforts de médiation à Kiev en février. L'Union européenne encourageait de fait le déclenchement d'une guerre civile en Ukraine. Il est naïf de croire qu'aujourd'hui elle serait prête à payer pour tout en cash, et pas seulement en déclarations politiques.

Sur le même sujet

Multimédia

Qui sont les pères fondateurs nazis européens ? Walter Hallstein, ancien nazi et premier président de la Commission européenne

 Comme ça, nous sommes fixés !

Walter Hallstein, ancien nazi et premier président de la Commission européenne

 

Walter Hallstein, ancien nazi et premier président de la Commission européenne

 

IMAGE : Wikipédia

U.P.R — Qui est Walter Hallstein ?

Professeur de droit, juriste sous le Troisième Reich, représentant du gouvernement nazi pendant les négociations d’État avec l’Italie fasciste du 21 au 25 juin 1938 concernant la mise en place d’un cadre juridique à « LA NOUVELLE EUROPE ».

Officier durant la Seconde Guerre mondiale, prisonnier par les Alliés pendant la bataille de Cherbourg, entre en politique au sein du parti CDU, secrétaire d’État aux affaires étrangères du chancelier Konrad Adenauer en 1951, et co-signataire du traité de Rome en 1957.

Militant de l’unification européenne (déjà sous Hitler), de 1968 à 1974, il sera président du Mouvement européen, et surtout LE PREMIER PRÉSIDENT DE LA COMMISSION EUROPÉENNE (de 1958 à 1967). 

Considéré comme l‘un des pères fondateurs de l’Europe, enfin, il est décoré du prix international Charlemagne d’Aix-la-Chapelle pour ses efforts en faveur de cette unification européenne.

Vidéo UPR :


Qui sont les pères fondateurs européens ?

François Asselineau dépoussière le mythe des « pères fondateurs européens ». Des révélations surprenantes et dérangeantes sur les origines de la construction européenne.


 

 

EUROPE : Selon Valéry Giscard d'Estaing, la France risque de se retrouver dans la situation de la Grèce et de devoir "demander l'aide du FMI" !

Mais bien sûr ! Il faut continuer à enrichir les Banksters de la FED et du FMI !
La dernière chance pour nous en sortir c'est de sortir de l'Europe Nazie et non pas venir nous inventer  son "EUROPA : 
la dernière chance de l'Europe».

On croyait que nous pouvions pas sortir de l'Europe, ils se sont étendus à 28 pays en fonction de leur désir d'expansionnisme et maintenant selon GISCARD, il faudrait revenir à 12 pays ! Tiens le chiffre des Rothschild !

Ils sont encore en train de nous inventer de nouvelles solutions pour nous endetter, nous ruiner et vendre complètement la France et les pays européens à ROTHSCHILD et toute sa clique de mafieux, FED et FMI et Cie !

Celui qui a présidé le comité de rédaction de la constitution européenne et se voyait déjà Président de l'Europe, n'a pas encore compris que le "libéralisme avancé" est désormais en décomposition. La FED vient d'ailleurs d'annoncer qu'elle ne toucherait pas les taux, ni ses rachats de dettes. La dette de la France flirte avec les 90% du PIB, celle de la Grèce a doublé depuis que le FMI est venu à son secours, et les aides qu'elle a reçues dépassent le montant de sa dette initiale. En effet, Giscard a validé le fait de ne plus emprunter auprès des banques centrales, mais des banques privées et les dettes sont composées de 50 à 75 % d'intérêts, qui n'auraient jamais du être.

C'est lui qui a participé à faire voter la Loi Pompidou/Giscard/Sarkozy/Rothschild qui ruine la France depuis janvier 1973 !

Après nous avoir placés sous la tutelle des Rothschild il faut nous mettre sous celle du FMI dont on ne sait pas qui se trouve derrière cette organisation occulte et  mafieuse !

Si la France risque de se trouver dans la situation de la Grèce à de devoir faire appel au FMI. La question est celle de savoir qui nous a mis dans cette situation ? Si ce n'est la création de l'Europe NAZIE ! 

Et contrairement, à ce qu'avance GISCARD ce sont les Francs-Maçons sionistes, qui souhaitent conserver leur fabrication nazie et non pas les peuples européens !
 

 

EUROPE L'ancien Président de la République s'en explique dans une interview au Figaro publiée ce samedi...

Selon Valéry Giscard d'Estaing, la France risque de se retrouver dans la situation de la Grèce

Valéry Giscard d'Estaing, le 14 octobre 2014 au Bourget.

Valéry Giscard d'Estaing, le 14 octobre 2014 au Bourget. - Opening of the World nuclear Exhibition

Nicolas Bégasse Créé le 25.10.2014 à 13:17
Mis à jour le 25.10.2014 à 13:17

L'ancien président Valéry Giscard d'Estaing estime que la France «risque de se retrouver dans la situation qu'a connue la Grèce» et de devoir «demander l'aide du FMI», dans une interview publiée ce samedi dans Le Figaro.Celui qui fut chef de l'Etat de 1974 à 1981, propose, avec le soutien d'Helmut Schmidt, chancelier allemand à la même époque, de former autour de l'euro un «ensemble homogène» d'une douzaine de pays dotés des mêmes règles budgétaires et fiscales, qu'il appelle «Europa».Malgré une dette élevée, explique-t-il, «aujourd'hui nous sommes protégés par des taux d'intérêt très bas, mais c'est provisoire. La Fed (banque centrale américaine, ndlr) a annoncé son intention de relever ses taux d'intérêt dès que la conjoncture le permettra, probablement dans les 18 mois (...) Ce jour-là, notre pays risque de se retrouver dans la situation de la Grèce. Les pouvoirs publics seront conduits à demander l'aide du FMI».

Compléter l'euro par une union budgétaire et fiscale

Selon VGE, «le mécanisme de l'Europe a été disloqué avec le non français au référendum de 2005. Pour autant, les sondages l'attestent: une grande majorité de nos compatriotes ne veut en aucun cas abandonner l'euro ! Nous devons prendre appui sur ce soutien de l'opinion pour retrouver le fil du projet européen initial avec ceux qui, parmi nos voisins, le veulent bien. Et laisser les autres vivre leur vie». Feraient partie de cette union approfondie la France, l'Allemagne, l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l'Espagne, le Portugal, l'Autriche, et «le moment venu la Pologne», précise-t-il, en ajoutant que «la participation de l'Irlande et de la Finlande peut être envisagée». «Ces douze pays constitueraient un ensemble homogène que nous appellerons Europa. Son objectif est de compléter l'euro par une union budgétaire et fiscale, dotée à terme d'un Trésor public commun et d'un mécanisme de solidarité financière», détaille Valéry Giscard d'Estaing, qui défend cette thèse dans un livre «Europa - la dernière chance de l'Europe» (XO Editions), préfacé par Helmut Schmidt.