Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2011

Les Etats-Unis embarrassés par un drone tombé en Iran ! Confirmation !

 
Et voilà pour confimer l'article précédent portant sur le rapprochement de la Russie et de la Chine pour combattre  les USA et ses alliés.
 
Vous avez confirmation que le drone furtif a bien été abattu ou est tombé sur l'Iran.
 
Les informations selon lesquelles ce type d'appareils pourraient larguer des virus dans l'objectif d'éliminer des millions d'innocents ne sont pas fausses !
 
Vous remarquerez que les USA sont ennuyés parce que les experts Iraniens pourraient ne pas décrypter la technologie avancée des USA.
 
Bien sûr, il n'y a que les ignorants qui ne savent pas, que depuis belle lurette la CIA, la NASA, l'Area 51 et le complexe militaro -industriel utilisent les technologies UFo, fauchées à Hitler, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, et que les Grands Gris reptiliens avaient passés des accords avec les USA, leur donnant la technologie UFO contre l'autorisation de pratiquer des expérimentations génétiques sur les humains et les animaux.
 
Voir le témoignage de PHIL SCHNEIDER qui travaillait dans les bases souterraines de grande profondeur à  DULCE au Nouveau Mexique et qui a été assassiné par la CIA pour avoir dévoilé que ces bases étaient destinées aux Grands Gris reptiliens pour faire des expériences génétiques sur les humains et les animaux.

Extrait : En 1954, sous la férule de l'administration Eisenhower, le gouvernement fédéral décida de contourner la Constitution américaine et de signer un traité avec des entités extraterrestres.Ce traité fut baptisé le " traité Greada de 1954 " dont les accords prévoient que les extraterrestres signataires avaient le droit d'enlever quelques têtes de bétail ou de tester leurs techniques d'implant sur quelques êtres humains, étant entendu qu'ils avaient l'obligation de rendre des compte sur les expériences menées contre les personnes impliquées dans l'affaire. Petit à petit, les extraterrestres ne respectèrent plus les termes du traité jusqu'au moment où ils décidèrent tout simplement de faire ce que bon leur semblait. Telle était d'ailleurs la situation en 1979. Et c'est à cette époque que survint presque accidentellement la fusillade de Dulce. J'étais occupé à construire des installations annexes à la base militaire de grande profondeur de Dulce qui se révèle sans doute être la base la plus profonde. Elle s'étale sur plus de 7 niveaux, atteignant une profondeur de 2,5 miles (plus de 4km).

 

Les Etats-Unis embarrassés par un drone tombé en Iran

Laura Raim
08/12/2011 | Mise a jour : 14:39

Des sources officielles anonymes reconnaissent que le RQ-170 Sentinel qui s'est écrasé la semaine dernière a bien été utilisé par la CIA pour espionner des sites nucléaires iraniens.

De nouveaux éléments sur le drone furtif américain qui s'est écrasé en fin de semaine dernière dans l'est de l'Iran mettent Washington dans l'embarras. Contrairement à ce qu'affirmait encore lundi le Pentagone, le RQ-170 Sentinel servait bien à la CIA pour espionner l'Iran, en particulier ses sites nucléaires, ont reconnu mercredi, sous couvert d'anonymat, des sources officielles américaines. Le RQ-170 Sentinel est un drone de reconnaissance de haute altitude très récent dont l'existence, révélée en 2009 par des médias spécialisés, n'a été reconnue qu'en 2010 par l'US Air Force.

L'Iran avait déclaré dimanche avoir abattu un drone RQ-170, soit le même que celui qui avait été utilisé lors de l'opération commando contre Oussama Ben Laden en mai. Les Etats-Unis avaient admis qu'il pouvait s'agir d'un drone américain dont ils avaient perdu la trace mais ont nié que l'appareil avait été abattu par l'Iran. Surtout, ils ont affirmé que l'appareil s'était écrasé à cause d'un dysfonctionnement et qu'il s'était égaré alors qu'il était en mission au dessus de l'ouest-afghan.

Or des experts soulignent dans le New York Times que le très sophistiqué RQ-170, dont la voilure est recouverte d'un enduit permettant de réduire sa signature radar, n'avait aucune raison d'être utilisé au dessus de l'Afghanistan, où les Taliban ne sont pas équipés de radars.

La surveillance de l'Iran, qui a commencé il y a quelques années, se serait en revanche intensifiée depuis qu'Israël a remis sur le tapis la question de la nécessité d'une frappe militaire pour entraver la construction d'une arme nucléaire iranienne.

Pas de mécanisme d'auto-destruction

Ce qui est certain, c'est que les Américains n'aiment pas l'idée que l'Iran puisse s'emparer des restes du Sentinel qui, contrairement à la plupart des armes classées, n'est pas équipé d'un mécanisme d'auto-destruction. De fait, ils ont envisagé trois manières de les recouvrer, rapporte le Wall Street Journal. La première option consistait à envoyer des commandos pour récupérer les débris, la deuxième à envoyer une équipe pour les faire sauter et la troisième à bombarder l'épave.

Finalement, les autorités ont décidé de ne pas intervenir: d'abord une frappe aurait pu être considérée par l'Iran comme un acte de guerre. De plus, le drone s'étant écrasé dans une région très reculée, les Etats-Unis espéraient qu'il ne serait pas repéré.

Désormais, les Américains ont plusieurs sujets d'inquiétude. Pour commencer, l'admission d'une mission d'espionnage au-dessus de l'Iran pourrait théoriquement être considérée par Téhéran comme un acte de guerre. C'est pourquoi la CIA se refuse encore à tout commentaire, la loi américaine prévoyant que les activités de l'agence de renseignement puissent être niées. Toutefois, les experts relativisent ce risque en expliquant que les Iraniens savent très bien que les Etats-Unis les espionnent depuis plusieurs années. Le drone ne fait donc que confirmer ce qu'ils savent déjà et n'altère pas fondamentalement la donne diplomatique. De fait, Téhéran a confirmé dès 2005 que les Américains avaient envoyé des drones pour espionner ses sites nucléaires et militaires. Depuis, les médias iraniens ont déclaré plusieurs fois avoir abattu des appareils d'espionnage américains.

En revanche, ce qui préoccupe d'avantage certains experts américains c'est le risque que l'Iran donne ou vende les débris à ses alliés. Certes, «les technologies américaines sont remarquablement avancées et il n'est pas sûr que les Iraniens disposent de l'expertise» nécessaire pour percer les secrets du drone, estime un responsable américain. Mais la Chine, la Russie ou encore la Syrie et le Hezbollah libanais risquent d'être plus à même d'exploiter les débris.

http://www.lefigaro.fr/international/2011/12/08/01003-20111208ARTFIG00613-les-etats-unis-embarrasses-par-un-drone-abattu-en-iran.php

07/12/2011

Nucléaire israélien : Incontrôlable et dangereux !

Un petit retour en arrière sur un article qui est paru le 17 novembre 2011 sur le nucléaire israélien !

Mais là tout va bien, il faut la fermer !

Celui qui est dangereux c'est le nucléaire hypothétique Iranien, l'Isralien est super bon pour votre santé !

Ne l'aviez-vous  pas compris ?

 

Nucléaire israélien : Incontrôlable et dangereux !

Jeudi, 17 Novembre 2011
 

Commentaires (10)

 

Saurons-nous éviter le pire ?Saurons-nous éviter le pire ?Nucléaire israélien : Incontrôlable et dangereux !

Le professeur et historien militaire israélien Martin Van Creveld parle du nucléaire israélien et n'hésite pas à exercer un chantage atomique à l'encontre des Européens, en affirmant qu'Israël a « la capacité d'atteindre la plupart des capitales européennes avec ses armes nucléaires ». Souhaitant l'expulsion de tous les Palestiniens y compris ceux des territoires occupés depuis 1967, le professeur fait observer que les Européens ne pourront pas réagir parce que dit-il : « Nous possédons plusieurs centaines d'ogives atomiques et de fusées et pouvons atteindre nos cibles tous azimuts, et même Rome. La plupart des capitales européennes font partie des cibles potentielles de notre Armée de l'air ». « Nos forces armées ne sont pas au trentième rang, mais aux deuxième ou troisième rang mondial. Nous avons la capacité de détruire le Monde avec nous. Et je peux vous assurer que cela arrivera avant qu'Israël ne disparaisse ».

Même si cette déclaration (reprise par l'hebdomadaire néerlandais Elsevier) remonte à 2003, il faut savoir que M. Martin Van Creveld est encore aujourd'hui très écouté dans les milieux gouvernementaux israéliens et américains. C'est pourquoi, cette déclaration doit être prise très au sérieux. La majorité des Européens vit encore dans le souvenir et la nostalgie des Trente Glorieuses : ces années de croissance économique pendant que les guerres, souvent coloniales, se déroulaient au Moyen-Orient, en Asie ou en Afrique. Cela a fini par créer un état d'esprit généralisé qui fait croire aux Européens qu'ils sont à l'abri de tout conflit. Ajoutons la propagande quotidienne désignant «le terrorisme islamiste » ou le nucléaire civil iranien comme ennemis de l'Europe et nous voyons que la propagande atteint  son but : détourner l'attention contre les Musulmans.

Pourtant le professeur israélien n'hésite pas à désigner ouvertement les capitales européennes comme cibles potentielles des missiles sionistes. Et cela, dans le plus grand silence de nos grands médias et de nos gouvernements. Pourquoi ? L'Europe vit-elle sous le chantage nucléaire israélien ? Autrement dit, en plus du chantage moral permanent, que les sionistes appellent antisémitisme, n'y a-t'il pas un autre chantage moins apparent mais tout aussi efficace de la part d'Israël ? Il est à remarquer que dans sa déclaration concernant les capitales européennes, Martin Van Creveld n"en mentionne qu'une nommément, à savoir Rome. Pourquoi ? Parce que Rome contient une puissance symbolique et spirituelle particulières. Capitale de l'Empire romain devenue capitale du Catholicisme, Rome apparaît à beaucoup de sionistes comme un barrage à leur influence, une dernière digue qu'il faut faire sauter.

Si ces propos n'avaient pas été tenus par un universitaire israélien, ils n'auraient pas eu une très grande importance. Mais nous connaissons le sionisme et sa longue et triste histoire. C'est un mélange de provocations et de violences qui, souvent, cherche à se dissimuler sous le masque de la victime. En Europe, ce masque est tombé depuis longtemps. Quel Européen croit aujourd'hui qu'Israël c'est la paix ? Quel Européen de bonne foi peut ignorer qu'Israël,  c'est soixante ans d'illégalités internationales ? Qui ignore en France la puissance et la malfaisance du lobby sioniste ? Et c'est justement parce que la vérité finit par s'imposer que le sionisme, se sentant acculé, est capable du pire.

Nous avons déjà écrit qu'un 11 septembre qui se déroulerait cette fois en Europe n'est pas du tout à exclure. Et rien ne nous assure qu'il se produise avec des moyens conventionnels. Il faut donc que les Européens prennent conscience de ce danger. L'absence de guerre en Europe depuis 1945 (excepté en Yougoslavie), a fini par créer chez beaucoup une idée fausse : la guerre, c'est pour les autres. Maintenant que la crise est installée pour longtemps en Europe, les Européens commencent à ouvrir les yeux et à comprendre que la misère, ce n'est pas seulement pour les « autres ». Le même raisonnement doit être appliqué à la guerre. Et aujourd'hui, la principale cause de guerre et d'instabilité dans le monde est Israël dans sa volonté de domination.

L'entité sioniste continue de fabriquer, chaque année, un véritable arsenal de destruction massive. Classé sixième puissance nucléaire mondiale, le pays possède, selon une note confidentielle du Pentagone, plus de 200 ogives nucléaires et vient de développer un nouveau missile, le Jéricho III, à très longue portée 'plus de 11 000 km' pour étendre sa zone d'«influence». Elle produit également des armes biologiques et chimiques, et refuse systématiquement de se soumettre à de nouvelles inspections de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et de signer le Traité sur la non-prolifération nucléaire.

Seule une union de tous, Musulmans, Chrétiens, Juifs, humanistes, tous anti sionistes, peut empêcher le pire.

http://www.partiantisioniste.com/communications/nucleaire...

 

28/11/2011

Nucléaire: la France prête à arrêter des réacteurs si cela s'impose selon Besson

Tiens, bizarre cette décision d'arrêter de réacteurs nucléaires pour la France premier producteur au monde et nucléaire et qui est attachée à son marché international sur le nucléaire. Ensuite, ils nous feront leur cinéma lorsque d'autres pays souhaitent s'en équiper, sans passer par elle et son monopole.

Néanmoins, cette décision et si elle devait s'avérer, ne nous cacherait-elle pas quelque chose ?

Surtout que l'Allemagne a décidé d'arrêter 8 réacteurs nucléaires et que la France bien qu'elle bénéficie de 58 réacteurs, importe de l'électricité d'Allemagne.
Voir l'article ci-dessous.

Approvisionnement en électricité : une situation globalement comparable à celle de l'hiver dernier
Eric Besson a reçu de Dominique Maillard, le 9 novembre, l'analyse des besoins d'électricité en France à l'approche de l'hiver. Une saison marquée par la décision allemande de fermer huit réacteurs nucléaires alors que la France importe une partie de son électricité d'outre-Rhin. Selon l'étude, "le risque de rupture d'approvisionnement n'est que modéré."
http://www.gouvernement.fr/gouvernement/approvisionnement...

L'une des raisons invoquées pour fermer ces centrales nucléaires, est celle qu'il faudrait se protéger contre "les critères les plus extrêmes, y compris les phénomènes cumulatifs, quelle que soit leur origine". "Parmi les événements déclencheurs indirects figurent en toutes lettres les conséquences de la chute d'un avion. Cela fait partie des tests et c'est écrit en toutes lettres".

Se préparent-ils à l'inversion des pôles magnétiques qui risquent de provoquer des chutes d'avions en nombre et aux orages magnétiques solaires qui risquent d'interrompre l'alimentation électrique des centrales nucléaires et par voie de conséquence de rendre inutilisables les moyens de refroidissement des réacteurs nucléaires ?

Il faudrait penser à trouver d'ores et déjà des moyens de vous chauffer et de vous éclairer autrement.

Nucléaire: la France prête à arrêter des réacteurs si cela s'impose selon Besson

publié le 24/11/2011 à 15:32, mis à jour à 15:32

Nucléaire: la France prête à arrêter des réacteurs si cela s'impose selon Besson

afp.com/Fred Dufour

BRUXELLES - La France est prête à arrêter des réacteurs si l'autorité de surveillance du nucléaire le juge nécessaire à l'issue des tests de résistance menés sur les installations de l'UE, a assuré jeudi à Bruxelles le ministre de l'Energie Eric Besson.

"Nous adopterons les recommandations de l'autorité de surveillance du nucléaire (l'autorité publique de sûreté nucléaire, IRSN). Si elle juge nécessaire d'arrêter des réacteurs, nous le ferons. Il n'y a pas de doute à avoir", a-t-il déclaré au cours d'un point de presse en marge d'une réunion avec ses homologues européens.

Le chef de l'Etat Nicolas Sarkozy avait pris cet engagement le 25 mars lors d'un sommet européen dont une partie des travaux était consacrée aux leçons de l'accident nucléaire de Fukushima au Japon.

La Commission a estimé jeudi qu'il n'était pas nécessaire de prendre immédiatement des mesures de fermeture dans une communication tirant un bilan des premiers tests réalisés dans les quatorze Etats de l'UE où des réacteurs sont en exploitation.

Elle se prononcera en juin 2012, dans son rapport définitif, une fois effectués les contrôles par des pairs (équipes d'experts des autres pays, nucléaires ou non, de l'UE).

L'UE compte 143 réacteurs, dont 58 en France, et 24 nouveaux réacteurs sont en projet, dont six sont en construction: deux en Bulgarie, un en Finlande, un en France et deux en Slovaquie.

Les pays nucléaires sont l'Allemagne, la Belgique, la Bulgarie, l'Espagne, la Finlande, la France, la Hongrie, les Pays-Bas, la République Tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède. La Lituanie, qui procède au déclassement de sa dernière tranche nucléaire, participe à cette campagne.

Le cahier des charges établi par le groupe des régulateurs européens (ENSREG) impose de contrôler "les critères les plus extrêmes, y compris les phénomènes cumulatifs, quelle que soit leur origine", a souligné M. Besson en réponse aux critiques formulées par les Verts du Parlement européen et Greenpeace.

"Parmi les événements déclencheurs indirects figurent en toutes lettres les conséquences de la chute d'un avion. Cela fait partie des tests et c'est écrit en toutes lettres", a affirmé le commissaire à l'Energie Gunther Oettinger.

Par
 
 
 

29/09/2011

Washington en exercice de simulation de catastrophes naturelles au RFK Stadium - 28/09/2011

Et là aussi, certains vont encore dire que tous ces exercices sont faits pour rien, y compris quand il s'agit de gérer la morgue mobile, après la lecture du Psaume 46 par Obama lors de la 10ème commémoration de la farce des attentats du 9/11/2001 aux USA, et tous les autres préparatifs militaires en cours ?

Cela ne ferait-il un peu beaucoup pour qu'ils se préparent tous pour rien ?

WASHINGTON - Est-DC se prépare à l'éventualité d'une catastrophe naturelle?

Plusieurs organismes fédéraux font équipe avec les responsables DC pour simuler une opération en cas de catastrophe à grande échelle au RFK Stadium mercredi.
 
Les exercices permettront de tester les capacités des véhicules de commandement
mobile, la morgue mobile, de co-unités, les méga-abris opérations (soins de masse et l'alimentation), l'interopérabilité (communication radio), et la masse prophylaxie (distribution des médicaments / vaccins).
 
Millicent West, directeur de l'Agence DC Homeland Security Management et d'urgence, nous a rejoint sur la FOX 5 Nouvelles pour discuter de l'exercice.

Source : http://www.myfoxdc.com/dpp/news/dc/dc-to-simulate-full-scale-natural-disaster-at-rfk-stadium-092711#ixzz1ZICZaRivhttp://www.myfoxdc.com/dpp/news/dc/dc-to-simulate-full-scale-natural-disaster-at-rfk-stadium-092711#ixzz1ZICZaRiv


Washington en exercice de simulation de catastrophes au RFK Stadium - 28/09/2011

http://www.youtube.com/watch?v=zuFccf1xZDw

 

Petite banniere 400x50

 

02:01 Publié dans 3ème guerre mondiale en préparation, Alcyone et l'anneau de lumière, Alignement galactique, Apocalyse - Révélation, Ascension du Système solaire, Astéroïdes, Astrologie - Astronomie, Changements cosmiques et terrestres, Climat, Intempéries, Tempêtes, Conspiration, Complot, Corruption, Contrôle des populations, Cosmos, Météorites, Comètes, Eruptions Solaires,, Crimes contre l'humanité, Eugénisme, Dépopulation, Ere du Verseau, Eruptions solaires, Espace, Laniakea, Grand Attracteur, Eveil, Prière, Révolution spirituelle, Génocide préparé, Intempéries, Inondations, Ouragans, Tempêtes, Séis, International, Intrigues - Assassinats, Attentats, Inversion des pôles magnétiques, Anomalies, Brèche, La dictature mondiale, La fin programmée de la démocratie, Laboratoires pharmaceutiques, Le Gouvernement occulte US ou MJ12, Le Bildengerg Group, Le Gouvernement Mondial, Le gouvernement satellite et occulte américain, Les Banques Mondiales, Les Cartels, Les Lobbies et la Politique, Les Maîtres du Monde, Les Projets des Maîtres du Monde, Les protocoles de Toronto, Les protocoles des Sages de Sion, Les Vaccins, Lobbying et Politique, Laboratoires Pharmaceutique, NASA, NSA, Nibiru - Planète X ou Nemesis, Elenin, Nouvel Ordre Mondial, Nucléaire, ONU, OTAN, Réchauffement cosmique, Sionisme, Oligarchie, LDJ, Spiritualité, Energies, Lumière, Survie, Réveillez-vous, Préparez-vous, Tempêtes, Tsunami, Urgence. Survie, USA, Israël, Vatican, Mensonges, Politique, Volcans, Volcanisme, Ceinture de feu | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

27/09/2011

Un Virus aurait été implanté à Denver dans la base militaire souterraine et 13 bases militaires souterraines a uraient été détruites !

Si c'est vrai, c'est excellent !

Merci aux militaires américains !

Quand est-ce que l'armée française va-t-elle se décider à nous débarrasser de tous les mafieux que nous avons à la tête de l'état français et de l'Europe ?

Il serait temps qu'ils se réveillent au lieu d'accepter de se sacrifier au nom de la soi-disant patrie, et d'accepter d'aller tuer des innocents pour les aider à instaurer leur Nouvel Ordre Mondial ! 

Comme il s'agit de secrets d'état et militaires nous ne pouvons pas le vérifier, bien évidemment !

On peut comprendre néanmoins, la mise sous alerte militaire dernièrement par les USA au niveau de DEFCON1 et les exercices militaires anti-terrorisme qui ont été faits dans le métro de DENVER le 23 septembre 2011.

Il est difficile de démontrer la légitimité des images qui défilent dans cette vidéo, mais il ne fait aucun doute que plusieurs d'entre elles ont été prises à diverses étapes de construction par des travailleurs, par des gens qui connaissaient l'utilisation éventuelle de ces bunkers et qui ont voulu alerter le public.

 

D.U.M.B.s Deep Underground Military Bases

 


 
Voir d'autres articles intéressants ici :
Traduction Google de l'article :

Virus reportedly planted in Denver Deep Underground Military Base

http://presscore.ca/2011/?p=4522


Un Virus aurait été implanté à Denver Base foncée militaire souterrain
 
Publié parPC les Nouvelles du Monde Monday, Septembre 26th, 2011
 

Un virus aurait été implanté dans la base militaire secrète souterraine de Denver, comme étant un moyen de dissuasion à une autre attaque sous fausse bannière contre les États-Unis par le gouvernement des Etats-Unis et la CIA. Le virus a apparemment été introduit dans le bunker de Denver par le personnel militaire non identifié. 

Le virus semble avoir été être intégré dans le système de ventilation de l'Autodistrait de Denver.
Quel est le type de virus, cela n'a pas été divulgué ? Il pourrait s'agir d'un virus informatique ou un virus A-H1N1 similaire à celui que Barack Hussein Obama a ordonné de libérer au lendemain de la révolte fiscale Journée Tea Party du 15 avril 2009. Ce virus a été pris par les Etats-Unis parmi des armes biologiques fabriquées en laboratoire à Fort Detrick au Maryland et diffusé au Mexique.

N'était-ce pas la justice rendue ? Obama va à la base souterraine de Denver le 27 Septembre 2011 pour une DHS / FEMA DEFCON 1 "pistolet armé" forage ne doit être exposé à l'arme biologique même il ordonna sorti en 2009.

Comme la base souterraine de Denver était trop massive pour la  faire exploser, un virus a été planté en cas britannique pour soumettre  Barack Hussein Obama dans le cas où il aurait eu l'intention de lancer une autre attaque sous fausse bannière contre les États-Unis. Un virus aurait certainement un effet dissuasif sur une réelle alerte de ty

pe DEFCON 1 - DEFCON 1 signifiant qu'une guerre nucléaire est imminente.

Comment le virus serait activé ? Peut-être qu'il est activé par la voix ou de la commande activée. Peut-être qu'elle sera activée dès la fermeture des portes à toute épreuve. Cela aurait plus de sens de manière à ce que seuls ceux qui seraient à l'intérieur de la base seraient affectés. Peut-être il y a un agent à l'intérieur qui va activer le virus à certaines conditions, la présence de Barack Hussein Obama qui touche au lancement du nucléaire , l'arme utilisée, ou qu'donnera un ordre illégal soit qu'il soit donné par le DHS, ou la FEMA ou quiconque sera en charge de la DEFCON 1 exercice, ou le moment où les armes nucléaires ont éclaté sur le Topside, partout aux États-Unis d'Amérique. C'est une énigme.

URL raccourcie : http://presscore.ca/2011/?p=4522

http://presscore.ca/2011/?p=4522...


 Traduction Google de l'article original

 

Tunnels to at least 13 underground bases being sealed off.

http://presscore.ca/2011/?p=4492

 
Tunnels au moins 13 bases souterraines auraient été bouclées ou détruites

Publié par PC Les nouvelles du monde Thursday, Septembre 22nd, 2011

Au moins 13 explosions souterraines très puissantes ont secoué les Etats-Unis du Midwest dans les dernières 48 heures.Elles sont inscrites comme de petits tremblements de terre peu profonds avec l'USGS. Beaucoup de détonnations explosives souterraines sont enregistrées comme des tremblements de terre de 2,6 de magnitude. L'armée américaine dit avoir scellé les tunnels souterrains afin que les mondialistes et le gouvernement fantôme américain (Federal Reserve des banquiers, la FEMA, le DHS, CIA) ne puissent pas courir pour s'y cacher comme prévu dans les 48 heures précédant le 27 Septembre 2011.

Les officiers de l'armée américaine ne semblent pas être conscients que Barack Obama et les «mondialistes avaient prévu de converger sur Denver pour une alerte militaire du niveau DEFCON 1 (une guerre nucléaire imminente)" pistolet armé "de forage. Un courriel a été envoyé à l'Office américain Air Force pour des enquêtes spéciales le 21 Septembre 2011 pour les alerter que des opérations nucléaires sous fausse bannière étaient prévues sur le sol américain dans le Midwest américain. Le Bureau américain Air Force des enquêtes spéciales sont ceux qui ont attaqué Gun Safe Citadelle et le magasin à Las Vegas, le 21 août 2011 pour récupérer les détonateurs volés d'ogives nucléaires. Ils sont ceux qui ont intercepté le transfert des ogives nucléaires improvisés par la CIA dans les tunnels qui reliaient les bases militaires souterraines profondes, le 23 août 2011. Les bombes nucléaires improvisées (W54 ogives de style) avaient été transférées via ces tunnels à Washington DC et New York quand ils ont explosé pendant une fusillade entre militaires américains et agents de la CIA / DHS / FEMA.

Il semblerait que les militaires américains avaient une échéance à respecter, et ont déjà endommagé, détruit ou scellé au moins 13 tunnels souterrains ou des bases. Peut-être leur motivation était le fait que Barack Obama, son gouvernement de l'ombre et les mondialistes avaient fait des plans pour sauver leur peau et laisser les autres se débrouiller par eux-mêmes. Peut-être ils ont étudié et confirmé qu'une autre explosion nucléaire était imminente, et qu'ils ont agit en conséquence pour l'empêcher.

URL raccourcie : http://presscore.ca/2011/?p=4492

http://beforeitsnews.com/story/1140/120/Tunnels_To_At_Lea...