Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2011

Nucléaire : Risque d'effondrement des structures de l'atoll de Moruroa en Polynésie


Et voilà comment ils nous détruisent la planète !

Ensuite ils viendront nous dire que c'est l'homme qui est responsable de sa destruction et du réchauffement ! Et ils vont faire quoi pour les habitants de Mururoa ?

 

Nucléaire : Risque d'effondrement des structures de l'atoll de Moruroa en Polynésie

21 avril 2011 09:49


Array. Array. Risque d'effondrement des structures de l'atoll de Moruroa en Polynésie - LMOUS

M. André Vantomme attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre de la défense et des anciens combattants, sur les conséquences du risque d'effondrement des structures de l'atoll de Moruroa en Polynésie.

Entre 1975 et 1996, la France a effectué 137 essais nucléaires souterrains sous Moruroa. Ces tirs sous la couronne corallienne ont particulièrement ébranlé les structures géologiques de l'atoll. Fragilisé pas ces essais, l'atoll de Moruroa pourrait provoquer un tsunami en cas d'effondrement d'une partie de sa structure.


[Article complet : senat.fr]

Conséquences du risque d'effondrement des structures de l'atoll de Moruroa en Polynésie

13 ème législature

Question écrite n° 17197 de M. André Vantomme (Oise - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 17/02/2011 - page 375

M. André Vantomme attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre de la défense et des anciens combattants, sur les conséquences du risque d'effondrement des structures de l'atoll de Moruroa en Polynésie.

Entre 1975 et 1996, la France a effectué 137 essais nucléaires souterrains sous Moruroa. Ces tirs sous la couronne corallienne ont particulièrement ébranlé les structures géologiques de l'atoll. Fragilisé pas ces essais, l'atoll de Moruroa pourrait provoquer un tsunami en cas d'effondrement d'une partie de sa structure.
Selon un rapport du délégué à la sûreté nucléaire et à la radioprotection pour les activités et installations intéressant la défense (DSND), remis aux autorités polynésiennes au mois de janvier dernier, le risque réside dans l'éventuel effondrement d'une partie immergée du corail, dite carbonate.

Deux types d'effondrement sont identifiés : la chute d'un pan ou celui d'une loupe. Le glissement d'une loupe aurait des conséquences sur l'atoll de Tureia : ce type de glissement de 600 millions de m3 conduirait à une vague dont l'amplitude pourrait atteindre 20 mètres de haut à proximité de l'effondrement et atteindrait 2 à 5 mètres de hauteur sur la partie de l'atoll de Tureia.

Cet évènement engendrerait une succession de vagues océaniques dont la vitesse de propagation serait de l'ordre de 600km/h, ce tsunami atteindrait Tureia en dix à treize minutes. Rappelons ici que Tureia est peuplé de plus de 300 habitants, regroupés à Fakamaru, dans l'extrême nord de l'atoll.

Les analyses de ce rapport suscitent une vive émotion en Polynésie, surtout à Tureia. Une pétition a été lancée par l'association polynésienne Moruroa e tatou pour sensibiliser l'opinion et qu'une mission d'expertise géologique et radiologique indépendante soit diligentée sur les atolls nucléaires.

Il lui demande de bien vouloir se prononcer sur cette situation et quelles mesures de précaution et de préservation sont prises face à cette catastrophe écologique prévisible.

En attente de réponse du Ministère de la défense En attente d'une réponse ministérielle

http://www.senat.fr/questions/base/2011/qSEQ110217197.html


A lire également :

* Essais nucléaires français : 45 morts en 2010
* Des soldats français ont-ils servi de cobaye lors des essais nucléaires ?
* Indemnisation des victimes d'essais nucléaires... à hauteur de la franchise médicale

http://www.lesmotsontunsens.com/risque-d-effondrement-des...

15/04/2011

Chernobyl, de Fukushima, catastrophes nucléaires et les liens d'intérêts entre l'OMS et l'AIEA !

On vous empoisonne et on vous handicape avec le nucléaire, les guerres éternelles, les vaccins, les médicaments, l'alimentation chimifiée, les chemtrails, les polluants chimiques, etc... mais c'est pour votre bien et c'est sans doute votre karma !

Il faut sans doute continuer à payer pour le péché originel que l'humanité n'a jamais commis.

Au fait, entendez-vous parler l'OMS en ce moment pour vous prévenir des dangers des radiations nucléaires ? Non ! Elles sont sans doute bonnes pour votre santé, et cet organisme criminel préfère vous laver le cerveau avec les dangers des virus imaginaires pour vendre leurs vaccins tueurs et éliminer les populations ignorantes des dangers qu'elles encourent avec les vaccins.

L'OMS ne peut pas intervenir pour vous prévenir des dangers des radiations car elle a des liens d'intérêts avec l'AIEA, l'Agence Internationale de l'Energie Atomique !

Ecoutez bien cette vidéo et lisez l'article ci-dessous, vous serez fixés.

Chernobyl Catastrophe to Fukushima-2/2


http://www.youtube.com/user/ThePlot911

Voir l'original de Paul Fusco:
http://inmotion.magnumphotos.com/essay/chernobyl

Selon Viatcheslav Grichine, membre de l'Union Tchernobyl, principale organisation des liquidateurs, sur 600 000 liquidateurs, « 25 000 sont morts et 70 000 restés handicapés en Russie, en Ukraine les chiffres sont proches et en Biélorussie 10 000 sont morts et 25 000 handicapés » (Wikipédia)

Le 26 avril 1986, la population locale n'est pas prévenue de l'accident et poursuit ses activités habituelles sans prendre de précautions particulières. Ainsi à Pripyat, 900 élèves âgés de 10 à 17 ans participent à un « marathon de la paix » qui fait le tour de la centrale. Un film argentique amateur d'époque montre de manière très flagrante que Pripyat est déjà contaminée gravement : la radioactivité y a formé de nombreux flashs blancs au rythme de plusieurs par seconde17.

L'évacuation débute le 27 avril et les 45 000 habitants de Pripyat sont les premiers concernés. Ils n'ont été informés que quelques heures auparavant par la radio locale, qui leur demandait de n'emporter que le strict minimum et leur promettait qu'ils seraient de retour sous 2 ou 3 jours. Emmenés par l'armée, ils sont hébergés dans des conditions précaires dans la région de Polesskoie, elle-même gravement touchée par les radiations. Les premiers symptômes d'une forte exposition aux radiations (nausées, diarrhées, etc.) commencent à apparaître déjà chez beaucoup d'entre eux.

Au début du mois de mai, les 115 000 personnes habitant dans un rayon de 30 km autour du site sont évacuées, opération qui se poursuit jusqu'à la fin du mois d'août. Chaque évacué reçoit une indemnité de 4 000 roubles par adulte18 et 1 500 roubles par enfant. Les évacuations touchent au total environ 250 000 personnes de Biélorussie, de Russie et d'Ukraine. Slavoutich, une ville comptant plus de 30 000 habitants à la fin de l'année 1987, est créée ex nihilo.

Quatre « zones de contamination » décroissantes sont définies. Deux d'entre-elles ne sont pas évacuées, mais les habitants disposent d'un suivi médical et de primes de risque. Il y a eu 50 000 personnes évacuées de Pripyat.

Pour Gorbatchev, la catastrophe constitue la première mise en œuvre de la politique de glasnost (« transparence ») présentée au cours du XXVIIe congrès du PCUS (25 février -- 6 mars 1986) et qui a rencontré de fortes oppositions. Dans son esprit, l'accident constitue « un nouvel argument fort en faveur de réformes profondes. »

Le 14 mai, Gorbatchev prononce une allocution télévisée dans laquelle il reconnaît l'ampleur de la catastrophe et admet que des dysfonctionnements profonds ont eu pour conséquence que « ni les politiques, ni même les scientifiques n'étaient préparés à saisir la portée de cet événement. »

Cette volonté de transparence ne va pas sans une très importante propagande autour des travaux réalisés, destinée à mettre en valeur la « bataille contre l'atome ». Une banderole apposée sur le réacteur éventré proclame que « le peuple soviétique est plus fort que l'atome » tandis qu'un drapeau rouge est fixé au sommet de la tour d'aération de la centrale à l'issue des travaux de déblaiement.

Pendant 15 ans, seuls les 56 premiers décès seront reconnus par les autorités.

Sur 30 ans, plusieurs rapports cités par l'IAEA estiment le coût de la catastrophe de Tchernobyl à plusieurs centaines de milliards de dollars33. Pour sa part, le directeur de Greenpeace France, Pascal Husting, chiffre le coût total de Tchernobyl à 1 000 milliards34. En 2011, plus de 1,5 milliards de dollars sont encore nécessaires pour la construction du nouveau sarcophage à la centrale nucléaire accidentée de Tchernobyl35.

Après la campagne du Kosovo en 1999, l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe a réclamé l'interdiction de la fabrication, des essais, de l'utilisation et de la vente d'armes à l'uranium appauvri afin de préserver les générations présentes et futures (Conseil de l'Europe 24/01/2001).

En outre, la directive 96/29/Euratom6 dispose que tout produit dépassant une concentration de 10 000 becquerels par kilogramme doit être confiné. Or, bien que l'uranium appauvri ait une concentration 4 000 fois supérieure à cette limite, il est toujours disséminé dans l'environnement par le biais de ces munitions.


Sources:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrophe_de_Tchernobyl

http://en.wikipedia.org/wiki/Chernobyl_disaster

http://www-pub.iaea.org/MTCD/publications/PDF/Pub1239_web...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_r%C3%A9acteurs_nuc...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Uranium_appauvri

Japon : Poème d'une élève de Fukushima

Merci de diffuser ce message poignant autour de vous, émanant d'une élève de Fukushima (Japon) qui est âgée seulement de 16 ans et qui est très lucide sur la situation que les Japonais vivent en ce moment, et sûrement pour de longues années encore. Elle dénonce les mensonges des médias, des experts et des politiques japonais.

Nous ne serons pas non plus épargnés par les radiations nucléaires, et nos politiques et nos experts ne valent pas mieux !

Le message sous la vidéo.

Chers amis, je voudrais publier ce poème poignant d'une élève de Fukushima (Japon), parce que c'est la vérité. La catastrophe japonaise dépasse l'imagination mais malheureusement elle est réelle. Elle touche nos familles, nos proches, nos amis mais elle touche aussi le monde entier.

Nous ne supportons plus les mensonges et l'aveuglement des hommes politiques et des pro-nucléaires! Nous voulons un monde viable pour nos enfants et leur descendance, un monde où la nature est respectée et où les valeurs humaines et l'honnêteté jouent le rôle le plus important.

Poème d'une élève de Fukushima
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&am...


13/04/2011

Vidéo impressionnante du Tsunami au Japon

La rapidité du phénomène alliée au sang froid du gars qui le filme.

 

http://www.wat.tv/video/video-impressionnante-tsunami-3i8...l

 Vidéo impressionnante du Tsunami au Japon

Une vidéo spectaculaire de la force de la nature : la ville de Kesennuma en train de se faire engloutir par le Tsunami. La rapidité du phénomène est impressionnante.

Petite banniere 400x50

 

20:27 Publié dans International, Nucléaire, Séismes, Tsunami | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

11/04/2011

Japon : des étranges flashs et lumières lors du tremblement de terre et près du volcan

Et pour ceux qui pensent qu'il ne se passe jamais rien !!!

Remarquez ces étranges flashs bleus lors du dernier tremblement de terre qui a eu lieu au Japon, puis les étranges lumières sous le pied du volcan au Japon, et ce qui ressemble à des Ovnis au-dessus du volcan.

 

Japan Earthquake 7.4 April7th
Strange Blue Flash Reactor blew up?
Electrical Explosion

http://www.youtube.com/watch?v=5jUSqva5MFI&feature=related



GIANT UFO UPDATE APRIL 2011
MASS UFO FLEETS IN ORBIT!!
ACTIVITY OFF THE CHARTS!!
 

Lumière étrange au pied et au-dessus du Volcan au Japon
Strange-lights-japan

http://www.youtube.com/watch?v=2FizjpMYe1U&feature=player_embedded#at=371




Compilation 2011, UFO, OVNI, SPIRAL BLEU.
...
UFO 2011 sightings

Petite banniere 400x50

 

01:25 Publié dans Alertes, Disparitions, International, Nucléaire, Ovnis et Extraterrestres, Séismes, Tsunami | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!