Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2015

Le Liban prévient la France : imminence d’un attentat « plus violent » que celui de Charlie Hebdo

 Pris sur le site du monde Juif !

Bientôt des attaques sur les centrales nucléaires françaises qui ont été largement cartographiées durant des mois par les drones, sans que les sionistes au pouvoir ne s'en émeuvent, complices qu'ils sont d'Israël !

Pour une fois écoutons les conseils des services de renseignements Libanais et Syriens puisque les nôtres sont aux ordres d'Israël !

 

Publié le 9 jan 2015

Le Liban prévient la France : imminence d’un attentat « plus violent » que celui de Charlie Hebdo

HEBDO-IDENTITES

Les Renseignements libanais ont alerté les autorités françaises de l’imminence d’un attentat « plus violent » que Charlie Hebdo, rapporte le quotidien libanais as-Safir dans son édition de vendredi.

Selon le journal libanais, « des préparatifs sont en cours pour une nouvelle opération terroriste sur le sol français, qui pourrait être plus violente que celle contre Charlie Hebdo ».

as-Safir indique également que les services de renseignements libanais et syriens ont mis en garde, durant les derniers mois, les autorités européennes contre le risque d’attentats spectaculaires sur le sol français.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Le Mossad derrière l’attentat contre Charlie Hebdo? Un grand média américain s’autocensure après avoir suggéré une « vengeance » d’Israël contre la France

Nous avions compris, n'est-ce pas depuis les menaces faites à partir d'Israël et l'affaire non élucidée des drones qui survolaient les centrales nucléaires en France  !

Un attentat nucléaire en préparation en France à Paris ou à Marseille comme nous en avait  prévenus le site d'Islamic Intelligence à plusieurs reprises !

 

Le Mossad derrière l’attentat contre Charlie Hebdo? Un grand média américain s’autocensure après avoir suggéré une « vengeance » d’Israël contre la France

INFO PANAMZA. Qui se cache derrière le commando responsable de l'attaque de Charlie Hebdo? Interdiction d'évoquer la piste israélienne pour The International Business Times qui a censuré aujourd'hui l'article de son journaliste.

Le 08.01.2015 à 23h09

Mon article était une exploration des théories du complot en vogue sur internet et non une assertion.

Mes excuses envers ceux que j'ai blessés. J'apprendrai de cela.

Profil bas pour le journaliste Gopi Chandra Kharel.

Aujourd'hui, en fin d'après-midi, il a fait connaître son regret singulier via Twitter.

Le motif ? Membre de la rédaction indienne de l'IBT (International Business Times, média basé à New York et classé 3ème journal économique en ligne -en termes d'audience mondiale), l'homme a visiblement commis une grosse bévue au regard des tabous de la profession journalistique occidentale. Ben Steil, cadre au sein de l'influent think-tank atlantiste CFR, a ainsi interpellé le journal sur Twitter pour leur suggérer son licenciement.

Les faits : en milieu de journée, le dernier article de Gopi Chandra Kharel a été publié. Son titre : "Attaque de Charlie Hebdo et connexion du Mossad : est-ce qu'Israël laisse échapper sa colère pour la reconnaissance de l'État de Palestine par la France?"

L'objet du papier : une dissertation -presque scolaire dans la forme- sur les "théories du complot" en cours sur Internet à propos d'une responsabilité des services secrets israéliens dans l'attentat -toujours mystérieux- perpétré hier par un éventuel duo – prétendument vite identifié- contre l'équipe de Charlie Hebdo. Faisant mine de ne pas prendre parti sur la validité de ces "théories", le journaliste souligne que le gouvernement de Benyamin Netanyahou était profondément hostile à la récente reconnaissance de l'État de Palestine par le Parlement français ainsi qu'envers les dernières prises de position, plus tranchées, du Quai d'Orsay en faveur d'un retour aux frontières de 1967 d'ici 2017.

Et son papier de se conclure par ces mots quelque peu audacieux, notamment au vu des canons du journalisme français : 

Bien qu'il n'y ait pas de moyen de vérifier les allégations selon lesquelles le Mossad était impliqué, le contexte dans lequel l'attaque se déroula semble indiquer qu'ils pourraient être impliqués, d'après de nombreux conspirationnistes. Le Mossad s'occupe de collecter des renseignements et a entrepris, pour Israël, beaucoup d'opérations sous couverture en Europe dans le but de servir leur cause juive.

La réaction de l'IBT, en fin d'après-midi: la censure du papier (toujours consultable -ironiquement- dans les archives du web).

Le lien URL originel (comportant encore le titre de l'article) renvoie désormais à une note d'excuse à l'attention des lecteurs.

Rédacteur en chef de l'IBT, Peter S. Goodman a justifié, via Twitter, la disparition de l'article en le qualifiant de "complètement inapproprié".

Détail cocasse : aujourd'hui même, Gopi Chandra Kharel a publié un autre article, toujours en ligne et consacré aux rumeurs relatives à un "complot domestique" (inside job) dans l'attaque de Charlie Hebdo.  

Moralité : il est possible, aux yeux de l'IBT comme de la plupart de ses confrères occidentaux, de laisser passer un papier laissant entendre que des services secrets puissent mettre en scène un attentat imputé à la mouvance islamiste. 

À condition que ces services secrets ne soient pas israéliens. 

Pointer du doigt des opérations -sous couverture- russes, chinoises et même françaises : no problem. Nul ne vous accusera d'être russophobe, sinophobe ou francophobe. Tentez l'expérience, comme Gopi Chandra Kharel, avec le Mossad et l'accusation, tacite ou explicite, d'antisémitisme planera sur votre réputation.

Et ce, en dépit des innombrables agissements criminels, plus ou moins déguisés, du Mossad telle l'exécution, toujours passée sous silence par les médias traditionnels et ignorée par la mouvance pro-palestinienne orthodoxe, de l'opération du 11-Septembre.


Des actions terroristes à travers le monde, y compris en France.

Bonus pour les anglophones : le message de "condoléances" adressé hier par Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, au peuple français.


 

Charlie Hebdo: Israël espère être désormais « mieux compris par les Européens » : « Le Big Bang interviendra tôt ou tard. Espérons pour les Européens qu’il ne soit pas trop tard » !

Si vous vous posiez encore des questions sur les instigateurs des attentats chez Charlie Hebdo, vous avez les réponses ci-dessous !

Ce n'est pas Fabius qui avait dit dernièrement à Shimon Perès qu'il était toujours chez lui en France ? Ils sont chez eux en France depuis la révolution française maçonnique !

* - Fabius à l’ex-président israélien : « Tu es toujours ici chez toi »

 Charlie Hebdo: Israël espère être désormais « mieux compris par les Européens » : « Le Big Bang interviendra tôt ou tard. Espérons pour les Européens qu’il ne soit pas trop tard » !

VIDEO : déclarations de Shimon Peres 


INCROYABLE déclaration d’Israël :


« Le Big Bang interviendra tôt ou tard. Espérons pour les Européens qu’il ne soit pas trop tard »


Qu’entendent-ils par « BIG BANG » ? Guerre civile ?

 Israël espère être désormais « mieux compris par les Européens »  ??? 


 

L’ancien président israélien Shimon Peres s’est rendu jeudi après-midi, en compagnie de plusieurs responsables politiques, à la résidence de l’ambassadeur de France Patrick Maisonnave, pour témoigner du soutien du peuple israélien à la suite de la tragédie à Charlie Hebdo.

« Le crime commis nous place du même côté, dans le même combat », a déclaré Shimon Peres.

Le maire de Jérusalem Nir Barkat dont la ville a été meurtrie par une récente vague d’attentats, a envoyé un message à son homologue de Paris, Anne Hidalgo : “Il faut continuer de vivre normalement. Ce sera votre victoire!”.

Comme dans la plupart des pays, l’attentat meurtrier contre la rédaction de Charlie Hebdo à Paris a provoqué une onde de choc en Israël et les commentateurs n’ont pas manqué d’analyser, en la rapportant et en la comparant à Israël, la situation en France et ses conséquences.

Page Facebook Shimon Peres

Page Facebook Shimon Peres« L’ex-président Shimon Peres avec l’ambassadeur de France Patrick Maisonnave

Anshel Pfeffer, dans le Haaretz, reprend la formule du pasteur antinazi allemand Martin Niemöller: « D’abord ils ont commencé avec les Juifs, puis ils ont continué avec les journalistes ».

Pour Pfeffer, il s’agit d’une lutte entre ceux qui continuent à croire dans les vraies valeurs de l’Occident et ceux qui estiment que ces libertés sont répugnantes ».

Amos Harel, le correspondant militaire d’Haaretz, écrit que « si autorités israéliennes espèrent que les Européens vont dorénavant comprendre que nous sommes embarqués sur le même navire, elles risquent d’être déçues ».

Et il ajoute: « Bien que l’Europe soit de plus en plus vulnérable aux attaques terroristes d’organisations islamistes radicales, les Etats de l’Union européenne ne traduiront pas nécessairement cela en une empathie à l’égard des problèmes d’Israël, pour preuve la conduite de la France ces dernières semaines par rapport aux efforts de l’Autorité palestinienne pour améliorer sont statut ».

D’ailleurs, estime Harel, « même Israël ne croit pas au slogan « Hamas = Etat islamique, la meilleure preuve en est la politique israélienne durant l’été dernier lorsque le gouvernement israélien, se targuant de sa force contre le terrorisme, a fait tous les efforts possibles pour ne pas faire tomber le régime du Hamas à Gaza », par peur, en cas de vide politique, de se retrouver dans une situation encore pire, « l’anarchie avec des organisations affiliées à Al Qaïda ou à l’Etat islamique ».

Amos Biderman, parmi les dessinateurs caricaturistes les plus célèbres d’Israël, écrit dans le Haaretz un éditorial dont le titre est: « L’attaque de Paris prouve que les méchants ont gagné ».

« Ils ont déjà gagné », écrit-il, admettant qu’il ne fait pas de caricature sur des sujets concernant l’Islam ou le prophète depuis l’affaire des caricatures danoises. « Les méchants nous ont battus. Toute l’Europe et l’Amérique aussi tremblent. Maintenant il n’y a plus de dessinateurs ou caricaturistes qui osera les défier ».

Michel Kichka pour i24news
Michel Kichka pour i24news« Caricature Michel Kichka »

Dans Al-Monitor, Ben Caspit note « une certaine jubilation », mais aussi une inquiétude » au sein du public israélien pour ce qui concerne les Européens.

 » Le fait que l’Europe prend automatiquement le parti des Arabes dans presque tous les conflits ou différends avec Israël a fait de l’Europe un substantif presque péjoratif pour les Israéliens. Ainsi, beaucoup en Israël considèrent le massacre horrible à Paris comme une sorte de goutte d’eau qui a fait déborder le vase pouvant marquer un changement stratégique dans la façon dont les Européens perçoivent leur situation ».

Et Ben Caspit cite une source diplomatique qui lui aurait confié que cela lui rappelait la prise de conscience des Américains après Pearl Harbor, le 7 décembre 1941. « Jusqu’alors les Américains essayaient de ne pas être impliqués dans la Seconde Guerre mondiale. Pearl Harbour est une réalité qui a éclaté à la face des Américains

Pearl Harbor poussée réalité dans leurs visages et a changé le cours de la guerre. Il se pourrait que ce qui est arrivé à Paris génère un changement similaire en Europe « .

Mais Caspit estime que peu d’Israéliens placent un espoir dans une telle prise de conscience. Le contraire pourrait même survenir comme en témoigne les reportages du spécialiste des affaires arabes pour la chaîne Aroutz 10 Zvi Yehezkieli dont l’enquête dans les milieux islamistes européens dans laquelle il se fait passer lui-même pour un musulman a semé l’effroi. Le reportage décrit de quelle manière l’Islam radical s’est emparé des symboles européens et comment le style de vie européen pourrait changer ces prochaines années sous l’influence islamique.

Caspit ajoute que « l’Israélien moyen n’a pas beaucoup d’estime pour ses pairs européens qu’il considère comme des lâches ».

Caspit conclut en citant un ancien ambassadeur israélien en Europe: « Un jour, il faudra que cela cesse. L’islam n’admet pas les autres religions, il a un noyau résiduel violent qui n’est pas prêt à accepter les autres, leurs croyances et leur mode de vie. Le Big Bang interviendra tôt ou tard. J’espère pour les Européens qu’il ne sera pas trop tard, lorsqu’ils seront trop faibles pour le combat et pour gagner la guerre sanglante qui les attend ».

 

 

 

Attentat Charlie Hebdo : Saïd Kouach et Chérif Kouachi, entraînés par le Mossad et convertis au Judaïsme en 2008 ?

Une information importante qui serait à vérifier par des personnes du renseignement à condition d'être du côté de la Vérité et non pas du mensonge !

Un lecteur nous a communiqué un commentaire paru le 8 janvier 2015 dans un article mis en ligne sur le site de Stop mensonges par le lien ci-dessous :

*- Attentat à Paris devant le siège de Charlie Hebdo qui pue l’attentat sous faux drapeau !

Voici la teneur du message et ces matricules ne peuvent pas s'inventer ! Un indic discret ? 

 

  1. ISIS29 jan 8, 2015 at 4:27

    salut,

Les agents du Mossad ont entraîné les deux frères en 2012.


En 2013, après avoir acquis les techniques du combattant, ils ont été comme, par hasard, en visite à Washington alors qu’ils n’avaient pas les moyens de s’offrir ces billets d’avion.


Ces deux suspects, Saïd Kouach et Chérif Kouachi, sont en fait convertis à la religion juive depuis 2008, date de leur passage en prison, ils étaient fichés par les services secrets (fiche B52 : radical musulman), mais très récemment, la fiche a été modifiée (B23 : juif sous couverture islamique) car les services secrets français ont été avertis qu’un attentat allait avoir lieu et qu’il ne fallait pas chercher les terroristes, car ils sont juifs et pas musulmans.

Cette couverture a permis de donner des informations au Mossad et bien sûr de faire des attentats qui permettraient d’asseoir définitivement la domination occidentale sur le monde et asservir les victimes musulmanes

 

 

Pour le général Ivachov, « l’attentat à Charlie Hebdo est l’œuvre de mercenaires »

 

Nous vous rappelons que ce sont les services secrets russes qui ont communiqué leurs informations sur les attentats atomiques perpétrés aux USA par le Mossad, Israël avec la complicité de BUSH, aux renseignements US dont aux Veterans Today qui traitent de cette affaire sur leur site. 

 

Quelques rappels de liens :

*- Révélations choc sur le 11 septembre. La Russie ouvre ses dossiers sur le 11 Septembre nucléaire et la prolifération israélienne.

*- SCOOP ! Bush et le Mossad avaient planifié les attentats du 11/9/2001 !

* - Quand Gordon Duff de Veterans Today balance la vérité à Damas sur les Illuminati et Israël ! Une onde de choc planétaire pour nous réveiller !

 

Pour le général Ivachov, « l’attentat à Charlie Hebdo est l’œuvre de mercenaires »

 

8 janvier 2015


Nous relayons cette opinion car elle émane du général Leonid Ivashov, qui était le chef d’état-major de l’armée russe au moment des attentats du 11 septembre 2001.

Pour le général Ivachov, « l’attentat à Charlie Hebdo est l’œuvre de mercenaires »

Ivashov a toujours dit que ces attentats émanaient de l’intérieur du complexe militaro-industriel des États-Unis ; il a participé à bon nombre de conférences pour la paix, dont la conférence Axis for Peace, à Bruxelles en 2005, et il est un de ceux qui en savent beaucoup sur pas mal de choses. Il est toujours bon d’écouter et de noter ce qu’il dit…

« L’attaque terroriste menée en France est l’œuvre de mercenaires, recrutés par les États-Unis ou Israël, dont l’objectif est de détruire l’image de l’Islam », a estimé le général Ivachov, vice-président de l’Académie des questions géopolitiques.

« Aucun vrai musulman ne se livre à de tels actes », a-t-il précisé.

« Les vrais musulmans ne sont pas à l’origine de tels actes, ce sont plutôt d’autres forces. Il se pourrait qu’Israël et les États-Unis soient dernière ces actes », a-t-il indiqué.

Et Ivachov de poursuivre :

Actuellement, nous assistons à une guerre des civilisations. Ce qui se déroule, depuis les États-Unis jusqu’au Moyen-Orient en passant par l’Afrique du Nord, est une tentative d’anéantir la civilisation islamique. Tout comme ce qui se passe actuellement en Ukraine ; l’objectif reste le même. En effet, l’incident survenu à Paris n’est pas la guerre des musulmans contre l’islam. Cet incident est plutôt l’œuvre de mercenaires et de personnes fanatiques et extrémistes. C’est un acte bien calculé, commis par des mercenaires qui, en contrepartie d’argent, se livrent à de tels actes. Ce sont des islamistes extrémistes, qui ne comprennent rien à la culture authentique islamique. Ils se servent du nom de l’islam comme d’un instrument.

La controverse des caricatures et l’outrage fait à l’Islam sont les seuls prétextes, pour donner à de tels incidents un aspect idéologique.

«Il est bien évident que l’Islam n’est pas derrière cet incident. Cet incident est, fort probablement, une opération organisée par les Etats-Unis,  pour porter atteinte à la culture et à l’image de l’Islam,  dans le but de soulever la nation européenne contre l’Islam. Ils font, ainsi, d’une pierre deux coups. Il est probable que les agents de sécurité d’Israël y soient impliqués. Tout comme nous sommes témoins, aujourd’hui, en Europe, et pour différentes raisons, de l’exacerbation du sentiment anti-israélien. L’une  des raisons de cette exacerbation, ce sont les actes de ce régime, au Moyen-Orient, commis avec l’aide des Etats-Unis, ayant conduit à l’exode d’un grand nombre d’immigrants vers le continent  européen. C’est pour cette raison que les Américains et  les Européens ne sont pas, pour autant, satisfaits d’Israël, la reconnaissance, par certains pays européens, de l’Etat indépendant palestinien, assénant un autre coup à l’image des Etats-Unis et d’Israël.

Source : ICI

Ananalyse de Quenel+

Cette théorie tout à fait plausible d’une attaque sous faux drapeau, grâce au renfort de présumés fondamentalistes encagoulés prônant la vengeance du prophète Mohamed vis-à-vis d’une caricature datant de 2006, peut nous amener à nous interroger sur le temps de réaction relativement long et le pourquoi avoir attendu ce moment précis.

La concomitance et la préparation mentale des citoyens, par le biais de la mise en avant du conflit palestinien l’été dernier, les prétendues exécutions de journalistes par l’EIIL, la parution ultramédiatisée d’un livre déclarant la guerre civile inéluctable contre la religion islamique sur notre sol national, ainsi que les pseudos attentats de déséquilibrés ou de simples accidents de la circulation où un Allah Akbar crié par l’assaillant aurait été entendu dans une voiture vitres fermées fonçant à toute allure dans la foule, ont permis d’imprimer dans le subconscient de chaque citoyen qu’il était impossible d’échapper à cette fatalité, rendant ainsi inconcevable de ne pas être submergé par l’émotion suscité par un présumé attentat au sein de notre nation bien aimée, sans quoi votre rationalité, votre recul et votre sang-froid ne peuvent être analysés que comme de l’inhumanité.

À ce stade, le hasard n’a plus sa place et n’est plus que réservé à ceux qui sommeillent, obnubilés par un film hollywoodien grandeur nature, ne voyant plus que ce qui stimule leur peur et occultant ce qui pourrait leur faire subir un réveil à base d’électrochocs par une simple question : « À qui profite le crime ? »

Le 7 janvier 2015 restera une journée bien Mossad…