Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2010

Les scientifiques croient-ils aux extraterrestres ?

On nous promène encore dans les mensonges et les manipulations !

Info ou intox pour fréner la divulgation qu'il serait salutaire à l'humanité de connaître, pour avoir confirmation de  l'invasion et de la colonisation de la Terre depuis la civilisation S
umérienne par les ET : Les Grands Gris Reptiliens promoteurs du Nouvel Ordre Mondial.

Comment Stephen Hawking sait-il que des races ET seraient des races prédatrices et pour quelles raisons ne dit-il pas qu'il existe des races alliées de l'Humanité ?

Pas la peine de les appeler pour les faire arriver puisqu'ils sont déjà là depuis des millénaires ! C'est sans doute ce qu'ils veulent continuer à nous cacher, en nous faisons croire que l'homme est un primaire barbare coupable de tout sur la planète !  

Il serait temps en effet qu'ils lèvent le voile :

1 - sur l'invention des religions par les reptiliens,

2 - sur les archives secrètes de la Nasa et du Vatican, et sur le secret de FATIMA, lié aux OVNIS,

3 - sur le secret maçonnique, et

4- sur le secret défense qui pèse sur le dossier ET et OVNIS dans le monde.

S'il n'y avait rien du tout, il n'y aurait pas de secret défense, et comme nous avons affaire à des races prédatrices, ils sont coupables de nous laisser dans l'ignorance !

Les scientifiques croient-ils aux extraterrestres ?

Dans le prolongement de son dossier sur la quête d’une vie extraterrestre par les scientifiques, Sciences et Avenir a organisé un tchat avec l’exobiologiste François Raulin ce lundi 15 novembre à 11h. En exclusivité, un extrait du dossier publié ce mois-ci dans le magazine 

«Ne tentons pas de contacter les extraterrestres ! S’ils nous rendaient visite, nous nous retrouverions dans la même situation catastrophique que les Indiens lorsque Christophe Colomb a débarqué en Amérique ! » Celui qui s’exprime ainsi n’est pas l’un des nombreux exaltés que compte la recherche de la vie extraterrestre, mais le très sérieux physicien britannique Stephen Hawking (1), connu pour ses travaux en cosmologie et dont le dernier ouvrage, The Grand Design, vient de paraître en anglais (2).

S’il n’est pas le seul à faire ainsi publiquement état de ses craintes, sa parole, très médiatisée, porte davantage que celle des autres et remet soudain sur le devant de la scène un sujet que l’on aurait pu croire réservé aux sphères de la « parascience ». Depuis quelques années, en effet, des voix sérieuses s’élèvent pour mettre en garde contre cette recherche de contact à tout prix car une civilisation avancée pourrait bien être… prédatrice ! De quoi faire regretter à Parmi ces voix, figure un autre grand vulgarisateur scientifique, l’Américain Michio Kaku, du département de physique du New York City College. Théoricien des cordes, il est persuadé de l’existence d’autres civilisations extraterrestres et s’est lancé dans la comparaison de leurs degrés d’avancement pour expliquer pourquoi aucune d’entre elles n’est encore venue nous rendre visite. Et, parmi les raisons évoquées, toutes ne sont pas rassurantes !

Si Stephen Hawking s’intéresse aux extraterrestres, c’est que cette fin d’année est placée sous leur signe au travers de diverses commémorations : la Nasa célèbre cinquante ans d’investigations en exobiologie, tandis que le programme Seti (Search of Extraterrestrial Intelligence) commémore, lui, le demi-siècle de la première tentative d’écoute du cosmos à la recherche de signaux éventuels. Cette dernière, baptisée Ozma, avait été menée par l’astronome américain Frank Drake, en 1960.

Pour l’occasion, l’observatoire de Green Bank (Virginie-Occidentale, Etats-Unis) où ces travaux furent réalisés, proposait cet automne une rencontre entre le public et ce mythe vivant de la discipline (3). A 79 ans, l’astronome est en effet considéré comme l’initiateur du programme Seti, même si, en 1959 déjà, deux physiciens de l’université Cornell (Etat de New York), Philip Morrison et Giuseppe Cocconi, avaient publié un article dans la revue Nature sur les moyens de communiquer avec d’autres civilisations galactiques.

La renommée de Frank Drake est surtout due à la fameuse « équation » qui porte son nom : elle fournit une estimation du nombre potentiel de civilisations extraterrestres, cet argument justifiant depuis le financement des programmes de recherche. Même si la Nasa s’est retirée de Seti en 1993, les fonds privés n’ont jamais manqué et ont permis la conception d’un nouveau spectromètre, Serendip V, monté en mai 2009 sur le radiotélescope d’Arecibo (Porto Rico) et géré par l’université de Berkeley (Californie). De même, d’ici à fin 2012, le radiotélescope Allen, financé en grande partie par Paul Allen, cofondateur de Microsoft, disposera de 350 antennes entièrement dédiées à la recherche de civilisations extraterrestres.

La fièvre qui s’est emparée depuis une quinzaine d’années d’une autre communauté, celle des chasseurs d’exoplanètes, explique également ce nouvel engouement pour les civilisations extraterrestres. Depuis la découverte en 1995 de la première planète autour d’une étoile autre que le Soleil, les astronomes ont progressé à pas de géant, relançant l’espoir de surprendre des traces de vie sur ces astres lointains. Tandis que les satellites Kepler de la Nasa et Corot du Cnes, le Centre national d’études spatiales français, dénichent actuellement des planètes de type terrestre, les futures missions se préparent même si le projet de mise en orbite de cinq télescopes d’observation spatiale Darwin, mené par l’ESA, l’agence spatiale européenne, vient d’être ajourné… Enfin, vers 2030, « de très grands télescopes terrestres, comme le SquareKilometer Array (SKA) dont on discute actuellement l’emplacement – en Afrique du Sud ou en Australie – permettront de détecter des structures géologiques ou des constructions vivantes à la surface de ces exoplanètes », prédit Jean Schneider, du Laboratoire univers et théories de l’observatoire de Meudon.

La question des extraterrestres taraudait déjà les Anciens, suscitant craintes et fantasmes. En un demi-siècle, les astronomes ont réussi à la mettre en équation, puis à élaborer une stratégie argumentée pour tenter de cerner ces autres tant recherchés. Aujourd’hui, la perspective que cette quête aboutisse distille de nouveau les craintes et remet au goût du jour la plus vieille des interrogations : s’ils existent, sont-ils à notre image ?

Azar Khalatbari
Sciences et Avenir
novembre 2010

LES AVIS DES EXPERTS, EXTRAITS:

Hubert Reeves, astrophysicien : « Comme Stephen Hawking, je pense que les extraterrestres existent. Mais ce n’est qu’une opinion gratuite, sans nulle preuve. Néanmoins, j’ai l’intuition qu’il y a dans l’Univers beaucoup de mondes habités à des stades différents de développement »

Jean Schneider, astronome à l’Observatoire de Paris : « […]. E.T. est une construction mentale, un concept, et nous lui attribuons une existence concrète. Or sur ce concept nous projetons notre humanité, notre matérialité et nos sentiments. »

Le dossier est à retrouver dans le numéro de novembre 2010 de Sciences et Avenir

(1) Into the Universe with Stephen Hawking, film produit par Discovery Channel
(2) avec Leonard Mlodinov, Bantam Press.
(3) www.nrao.edu/index.php/learn/gbsc/setimonth

http://www.sciencesetavenir.fr//actualite/espace/20101115...

 

10/11/2010

Les Multinationales ou le Gouvernement Mondial Invisible

Nous avons bien compris que les Reptiliens se cachent aussi derrière les Multinationales.

 

Les multinationales

 

Un exemple récent du rôle ténébreux des multinationales vient d'être dévoilé par l'écrivain Edwin BLACK du "Washington Post", à savoir le rôle de la filiale allemande d'I.B.M. : la "Dehomag" qui fournit à Hitler les fameuses machines "Hollerith" ou machines à tabulations qui servirent entre autres à recenser tous les juifs allemands.

 

Mais les Américains étaient massivement implantés dans le III ième Reich avec Ford (dont le patron, Henri Ford, était notoirement antisémite), General Motors, la Chase Manhattan Bank.

 

Les multinationales semblent diriger économiquement et politiquement le monde par-delà les frontières comme sous-traitants de groupes de pouvoirs réellement obscurs qu'elles financent dans un but connu d'une poignée d'initiés.

 

Elles ont des liens privilégiés avec les banques situées dans des "paradis fiscaux" pour blanchir des masses considérables d'argent de provenance inconnue (ou prétendûment inconnue). Ces paradis fiscaux sont situés dans de petits états fantoches inféodés à de plus grands états eux-mêmes liés aux multinationales qui financent nombre de partis politiques (souvent plusieurs partis aux doctrines supposées opposées) au point que l'on est en droit de se poser la question suivante : les chefs d'états dirigent-ils réellement leur pays ou servent-ils de pantins que l'on exhibe pour amuser le bon peuple des consommateurs qui alimentent également les caisses des états par le biais des impôts dont une partie est d'ailleurs restituée aux multinationales sous forme d'incitants fiscaux devant théoriquement permettre l'embauche de millions de chômeurs victimes des délocalisations d'entreprises voulues par lesdites sociétés!

 

Les multinationales n'ayant pas d'armées officielles, elles font soit pression sur les états inféodés en leur priant d'exercer leur fonction de police à leur place, soit utilisent les services, contre rétribution bien sûr, des divers mouvements mafieux qui ont la possibilité de tremper les mains dans tout ce qui est "illégal", parfois de connivence avec les services secrets officiels, en vue d'en tirer profit qui passera par les paradis fiscaux en bouclant ainsi le parcours de l'argent "sale" provenant de la drogue, du crime organisé, de la contrebande et de la contre-façon, de la prostitution et du néo-esclavagisme (ou exploitation de l'homme par l'homme dans les pays du Tiers Monde). Il arrive également que les mouvements mafieux collaborent avec divers mouvements terroristes ou politiques, plus ou moins manipulés, pour avoir leurs "entrées" dans les pays devant être infiltrés (le terrorisme d'état et la culture des plantes nécessaires à la confection des drogues allant souvent de pair) quitte à soudoyer quelques petits chefs de guerre que l'on éliminera par la suite s'ils ne filent pas doux. La manipulation des mouvements terroristes servant à déstabiliser les états qui négligent leurs contrats passés avec les multinationales en fomentant par exemple des coups d'état militaires ou des guerres civiles.

 

Bref, les multinationales "tirent les ficelles" en vue de modeler le monde selon leur vue et pour détourner des masses considérables d'argent destinées aux finances d'un vaste gouvernement mondial invisible qui recrute ses membres parmi toutes les "sociétés secrètes" existantes selon le principe de l'absolue duplicité donnant l'impression que des groupes apparemment opposés sont tous chapeautés par une immense société réellement secrète qui surveille qui est qui et qui vaut la peine d'être initié par-delà ce qui semblait déjà être une initiation suprême : lorsque l'on se trouve au sommet de la pyramide du pouvoir, on a une vue d'ensemble ("l'Oeil d'Osiris") de se qui se situe en-dessous, chose impossible à percevoir tant que l'on gravit une face ou une arête de la pyramide en question. Gérer ce puits de connaissance nécessite d'avoir des fonds secrets pour en assurer la pérennité et pour envisager un jour le sauvetage de la partie "valable" de l'humanité lorsque notre planète cessera d'être viable ou lorsque qu'elle sera susceptible d'avoir à affronter un cataclysme imminent.

  

Le gouvernement mondial invisible

 

Nous avons vu que les multinationales servent à alimenter financièrement l'organe suprême qui chapeaute l'ensemble des sociétés secrètes connues et inconnues à ce jour : le Gouvernement mondial invisible qui dirige réellement notre planète par-delà les clivages religieux, philosophiques et idéologiques qui ne sont qu'autant de facettes apparentes d'une réalité tenue secrète au commun des mortels que l'on préfère maintenir dans une "douce hébétude" ou dans une violence contrôlée.

 

Selon les membres du Collège constituant le Gouvernement mondial invisible, l'homme n'est toujours pas mûr pour connaître la Vérité cachée connue d'Adam, d'Abraham, de Moïse, de Bouddha, de Jésus et de tant d'autres prophètes plus ou moins illuminés. Ces derniers, les plus connus de nous, ont préférés enfouir les connaissances "interdites" dans des sanctuaires vieux de plusieurs centaines de siècles et disséminés aux quatre coins du monde (p.e. sous les pyramides aztèques, le Sphinx de Gizeh, dans les archives secrètes du Vatican et des abbayes bénédictines, à Qumram, dans la Ka'Ba, à Fès,  à Bénarès, sous le Potala, dans la Cité interdite, dans les grottes de l'Île de Pâques, etc.). Les archivistes de ces bibliothèques secrètes se rencontrent souvent et sont les vrais détenteurs d'une connaissance inaccessible au commun des mortels pour la simple raison qu'il est encore incapable, à l'heure actuelle, de comprendre quoique ce soit à ce qui se trouve englouti dans les archives secrètes qui sont la compulsion de recherches, de connaissances et de révélations venues d'ailleurs.

  

http://histoiresecrete.ifrance.com/laffairederoswell.html

 

 

L'histoire secrète du monde depuis la nuit des temps !

A découvrir par ces liens.

 

 

Les sociétés secrètes et leur pouvoir au 20ème siècle

Adolf Hitler

Charles De Gaule

Joseph Staline

Franklin Delano Roosevelt

Vladimir Ilitch Lénine

Winston Leonard Spencer Churchill

L'affaire de Roswell

La conquête russo-américaine de l'espace

La Guerre de 1914 - 1918

La Guerre de 1939 - 1945

La montée de l'intégrisme musulman

Le condominium russo-américain

Le rôle des sionistes durant le 20 ième siècle

Les fascismes et le nazisme

Les guerres "régionales"

Les multinationales

Les présidents de la France depuis la deuxième République

Les présidents des États-Unis d'Amérique

Les secrétaires généraux de l'Union des Républiques socialistes soviétiques

Les secrets du Vatican

Les sociétés secrètes

Majestic 12

Napoléon

  

Source : http://histoiresecrete.ifrance.com/index.html...

08/11/2010

Prévisions Webbot de novembre 2010 - Le Point de bascule de l'humanité !

Les dernières prévisions du Webbot de novembre 2010. Très réjouissantes !!!!

Dans la droite lignée des plans des Illuminati-Reptiliens et de l'instauration du Nouvel Ordre Mondial ! Avec les cataclysmes en prime ! Ce qui était prévu à l'approche de l'échéance de 2012. 2011 ne sera pas piqué des vers non plus !

Les prévisions ont été corrigées le 3 novembre 2010, mais malheurement en Anglais.

New Tipping Point numbers ....
http://www.halfpasthuman.com/nunums.html

Traduction Google : ICI

Prévisions Webbot de novembre 2010 (TSTC 0-8)

http://www.dailymotion.com/video/xfemzw_previsions-webbot-de-novembre-2010-tstc-0-8_news



Prévisions Webbot de novembre 2010 (TSTC 0-8)

www.vternet-tv.com
------------------------------

Vidéo précédente :
http://www.dailymotion.com/video/xekmcd_previsions-webbot...

Source: http://eso-news.blogspot.com/#ixzz14puQdPrn

POINT DE BASCULE

Selon le rapport du WebBot , le point de bascule de l'humanité serait le 14 novembre 2010.  La tension émotionnelle jusqu'au point de bascule a commencé le 5 novembre 2010.  Selon le WebBot, l'humanité se retrouvera dans un état de "Shock and awe" comme disent les américains.  Une surprise totale plus proche de l'effroi que de l'étonnement.  Il paraît que ce sera au grand plaisir des globalistes.  Tout le monde en parle, alors je vous mets sur la piste. À vous de vous faire une idée.
Le principe du projet WEB BOT est de lancer un tas de « robots » passant le web au peigne fin. Les concepteurs ont fait le paris suivant : En faisant un balayage systématique du web, ils comptent obtenir un résumé de l’inconscient collectif, et par la même occasion, une vision de l’avenir.
Cet outil est censé pouvoir de prévoir l’avenir sur le Web en se fondant sur les habitudes de navigation concernant les informations. Le WebBot conceptualise un futur modèle de comportement sur la base des nouvelles récentes et psychologique des requêtes des masses. cela peut pour certains ressembler être un type de l’IA (intelligence artificielle). Les WebBots ont prédit certains événements avec un niveau de précision qui méritent un examen sérieux.
Le dernier rapport WebBot se trouve ici (en anglais) :
Shape of things to come 8
http://eso-news.blogspot.com/

06/11/2010

On veut empêcher Sos Justice & Droits de l'Homme de nous prévenir et de nous protéger ?

Un message important pour vous à diffuser largement.

Nous avons appris que dans la nuit du 4 au 5 novembre 2010, l'adresse mail, le site et le blog d'informations de Sos Justice & Droits de l'Homme ne fonctionnaient plus, suite à une tentative de fishing ou d'hammeçonnage effectuée sur le serveur de la Sté qui les héberge.

Ce que vous pouvez vérifier par vous-mêmes par les liens suivants :

Site officiel : http://www.sos-justice.com

Blog d'informations : http://www.dossiers-sos-justice.com

Le message que nous avons reçu ci-dessous pour nous prévenir de ces agréments :

Message d'info de Sos Justice : Avant ils nous ont piraté l'adresse mail, maintenant ils font mieux !  

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Nous voulions vous prévenir que depuis avant-hier nuit, l'adresse mail de Sos Justice, ainsi que le site officiel et le blog d'informations, ne sont plus en fonction.
 
Les raisons :
 
1 - nous dérangeons avec les affaires de Maître Fortabat-Labatut qui dénonce l'inexistence : du Code des Impôts, du Livre des Procédures Fiscales et de l'URSSAF.
 
Deux moyens supplémentaires pour escroquer les Français. Ils ont mis tous leurs moyens en oeuvre pour s'attaquer à Maître Fortabat-Labatut et à sa famille.
 
En prime nous dénonçons l'élection illégale de SARKOZY, ce qui ne doit pas leur plaire du TOUT !
 
2 - nous dérangeons aussi parce que nous balançons des bonnes informations sur les ET - Les Grands Gris Reptiliens, les vrais promoteurs du Nouvel Ordre Mondial.
 
Pour l'affaire de Maître Fortabat-Labatut, on nous a piraté l'adresse mail.
Pour la dénonciation des Grands Gris  Reptiliens, ils sont passés à l'étape au-dessus !
 
Ils ont carrément fait une tentative  de fishing ou d'hameçonnage   sur le serveur mail de la Sté qui héberge l'adresse mail et les site et blog de Sos Justice.
 
Nous pensons qu'ils tentent de récupérer le mot de passe de l'adresse mail de Sos Justice, afin d'intercepter tous nos mail et les lire.
 
Les sites ne sont plus accessibles non plus depuis la nuit du 4 au 5 novembre 2010 . Ils emploient les grands moyens pour nous isoler et nous faire taire !
 
La Sté a été contrainte de tout arrêter pour dépolluer le serveur et elle est en train d'essayer de tout rétablir depuis ce matin.
 
Apparemment le travail est plus long que prévu et nous ne pouvons ni recevoir vos mails depuis cette nuit, ni en adresser en attendant que les choses soient rétablies.
 
Une chose est sûre ! C'est que leurs manœuvres nous confortent dans le fait que nous sommes dans la juste vérité et qu'ils tentent de nous paralyser et de nous dissuader de poursuivre nos dénonciations.
 
L'adresse mail par laquelle, nous vous écrivons est une adresse mail de secours pour pouvoir communiquer avec vous.
 
Il est inutile de la retenir, car dès que l'adresse officielle sera rétablie, nous vous adresserons un mail de rétablissement de celle-ci.
 
Bonne soirée à toutes et à tous, et à très bientôt.
 
Bien cordialement.
 
Mirella CARBONATTO 
 
Les problèmes semblent être survenus après la diffusion en nombre auprès de leur liste de  diffusion en interne, d'un commentaire apporté par la Présidente de l'association, Mme Mirella CARBONATTO, sur un dossier de presse de Sciences & Avenir, intitulé :

Les scientifiques et les extraterrestres sur Sciences et Avenir de ce mois-ci

Téléchargez le témoignage que nous venons de recevoir émanant de Mirella CARBONATTO, la Présidente de Sos Justice & Droits de l'Homme qui demande à tous de largement publier autour de vous, pour la protection et la Sauvegarde de l'Humanité.

Le témoignage à télécharger : ICI

Les ET - Les Grands Gris Reptiliens et le Nouvel Ordre Mondial - Témoignage de Sos Justice & Droits de l'Homme