Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2010

2012 : Carl Johan Calleman et les 17 et 18 juillet 2010

A propos de Carl Johan Calleman. Il nous parle des dates du 17 et 18 juillet 2010, comme étant les dates d'un point de départ d'une réflexion sérieuse sur le changement de conscience qui est en train de prendre place dans notre monde et qui devrait se manifester pleinement après le 28 Octobre 2011. Il considère que nous sommes actuellement encore beaucoup trop imprégnés d'une conscience dualiste par opposition à une conscience unitaire, c'est-à -dire une conscience d'unité avec le Cosmos, le Divin, la Nature et tout ce qu'il y autour de nous. Selon Carl Johan Calleman, nous sommes actuellement dans une période où notre évolution est plus ou moins programmée par un plan cosmique, ce qu'il révèle à travers le Calendrier Maya. Selon lui, au-delà du 28 octobre 2011, il n'y a plus d'évolution programmée. Il est impossible de prévoir ce qui peut se passer. Rien n'est écrit, tout dépend de ce que nous, les humains, voudront bien écrire sur cette page blanche.

Carl Johan Calleman nous invite donc à une sorte d'introspection, une sorte de questionnement de nous-mêmes sur notre engagement vis à vis de cette conscience unitaire. Ce week-end du 17-18 Juillet devrait donc être l'occasion pour nous tous, seuls ou en relation avec d'autres personnes qui partagent notre point de vue, d'engager cette réflexion.



Interview, en Français, du Dr Calleman.

17-18 Juillet 2010: Convergence des consciences, préparation

http://www.dailymotion.com/video/xck0kl_17-18-juillet-201...

 



21/05/2010

Le calendrier Maya et l'argent

Carl Calleman nous parle ici de sa théorie intéressante sur la fin du système monétaire et financier tel qu'il est conçu actuellement, avec comme «indicateur de santé» le calendrier maya.


Tout d'abord, quelques indications sur le personnage lui même, histoire de connaître son parcours et de savoir si nous avons affaire à quelqu'un qui peut être crédible dans ses affirmations.

Carl Calleman est d'origine suédoise et a fait ses études à l'université de Stockholm ; il a été directeur de recherches à l'université de Washington aux Etats Unis et mandaté par l'OMS (Organisation mondiale de la Santé, ndlr) pour effectuer des travaux sur le cancer.

C'est un scientifique pur et dur (il a étudié la biologie physique), son itinéraire plaide en sa faveur et il semble jouir d'une bonne réputation dans la communauté scientifique.

Calleman expose ses idées de façon relativement cohérente et voit une relation certaine entre l'évolution du genre humain et la culture maya dans son ensemble.

Dans les milieux dits «mayanistes» (car il faut les appeler ainsi), il fait partie d'une tendance nommée « new age», qui prône les prédictions de l'avenir en effectuant un rapprochement étroit entre le calendrier maya et celui que nous connaissons actuellement, soit pour déterminer précisément la fin du monde, soit prédire un changement radical de la conscience mondiale.

Au sein de cette sphère d'influence, Calleman fait indéniablement partie «des modérés» et c'est certainement ce qui rend son discours beaucoup plus attractif et terre à terre. Par ailleurs, ses propos peuvent être guidés inconsciemment par un humanisme profondément enraciné.

Outre la fracture importante qui existe dans ce courant de pensée entre «alarmistes» et modérés, un autre débat agite la communauté scientifique sur la date de 2012, généralement retenue pour signifier la fin du calendrier maya, corollaire d'une fin du monde.

Les calculs savants effectués pour aboutir à cette date fatidique seraient entachés d'une erreur, c'est du moins le résultat de conclusions scientifiques récentes d'un melting pot d'archéologues, d'astronomes et de scientifiques, qui situent l'échéance deux siècles plus tard !

Quoi qu'il en soit, Carl Calleman ne manque pas de culot et tape sur l'endroit le plus fragile nos consciences, et la plupart d'entre nous donneraient certainement beaucoup pour que ses paroles débouchent sur des éléments concrets, à l'orée 2012.

En effet, qui, à l'heure actuelle, ne rêverait pas d'une société débarrassée de la notion d'argent qui va souvent de pair avec la réussite sociale, mis à part quelques privilégiés qui ont tout à perdre ?

Pour étayer cette prédiction fondamentale, Calleman s'appuie fortement sur les cycles du calendrier maya et leurs relations avec la situation économique mondiale, qui est censée se détériorer progressivement.

Ainsi au milieu des décombres d'une société ultra libérale vouée à sa propre perte, renaîtrait un nouvel ordre mondial, et cette prise de conscience collective des ravages du libéralisme se traduirait par deux conséquences : d'un côté, une société qui aurait le souci de l'égalité sociale, et de l'autre la fin des positions dominantes de l'Europe et des Etats Unis sur l'échiquier de la politique internationale.

Calleman est- il d'un doux rêveur ou de la réincarnation de Nostradamus ?

L'on souhaiterait beaucoup qu'il dise vrai, mais de toute manière, cela sera forcément vérifiable ...



Varsovie sous les eaux

Le sud de la Pologne envahi depuis plusieurs jours par les eaux après les crues de la Vistule. Des inondations qui se propagent à présent au nord du pays.

Des milliers de personnes ont déjà été évacuées. Des centaines d'autres se préparent à subir le même sort.

"La vague est arrivée tellement vite que je n'ai pas eu le temps d'organiser notre évacuation. J'ai juste attrapé mon fils, sans même prendre de chaussures', raconte, boulversée, cette jeune sinistrée.

A Varsovie, le cours de la Vistule devrait doubler de volume pour atteindre près de 8 metres de hauteur ce vendredi, un record en 60 ans. La capitale tentait donc d'endiguer les dégâts avec 200 000 sacs de sable.

Neuf personnes sont mortes dans le centre de l'Europe, dont cinq en Pologne.

Le premier ministre a fait appel à l'Union européenne pour obtenir de l'aide, ces crues pourraient coûter 2 milliards d'euros à la Pologne.

Scènes identiques en Hongrie : plus de 2000 personnes ont du être évacuées. Il est tombé dans le pays l'équivalent d'un mois de pluie en l'espace de 24h le week-end dernier.

Copyright © 2010 euronews

Voir la vidéo :

http://fr.euronews.net/2010/05/21/varsovie-sous-les-eaux/


Inondations en Pologne: des milliers d‘évacuations forcées

http://fr.euronews.net/nocomment/2010/05/21/innondations-...


Le sud-est de l'Inde touché par un cyclone

Les services de météorologie indiens ont aussi annoncé une montée du niveau de la mer. (AFP)

Les services de météorologie indiens ont aussi annoncé une montée du niveau de la mer. (AFP)

Les côtes du sud-est de l'Inde ont été touchées par un cyclone accompagné de vents soufflant à 110 km/h. Des dizaines de milliers d'habitants, craignant d'importants dégâts, ont été évacués a-t-on appris auprès des autorités.

Le cyclone Laila, qualifié de "sévère" par les météorologues, a touché l'Etat de l'Andhra Pradesh à 50 km au sud-ouest de la ville de Machilipatnam. Ces derniers ont par ailleurs annoncé une montée du niveau de la mer. Les dernières prévisions font état d'une "marée tempête" supérieure de deux mètre à la marée normale, qui pourrait inonder la côte par endroit.

Suite aux pluies torrentielles et aux vents violents, des arbres ont été arrachés et des voitures endommagées dans les régions côtières touchées par le cyclone.


30.000 personnes évacuées

Selon les autorités locales, au moins 30.000 personnes vivant en bord de mer ont été évacuées. Afin de les accueillir, des écoles et des bâtiments du gouvernement local ont été réquisitionnés.

L'armée a également été mobilisée pour aider aux évacuations, après un appel du chef du gouvernement de l'Andhra Pradesh au Premier ministre de l'Union indienne, Manmohan Singh, pour demander une aide supplémentaire.

"Le cyclone Laila devrait être centré sur les régions côtières pendant quatre heures. Les effets devraient durer 12 heures", a estimé le directeur du centre de surveillance des cyclones de la ville de Visakhapatnam. Le cyclone devrait ensuite remonter les côtes de l'Orissa et du Bengale occidental avant de pénétrer dans les terres.

L'Inde et le Bangladesh sont régulièrement frappés par des cyclones dévastateurs qui naissent dans le golfe du Bengale entre avril et novembre. L'année dernière, en mai 2009, le cyclone Aila avait tué 300 personnes, fait 200.000 sans-abri et détruit 4.000 km de routes et de digues au Bangladesh.

 

(Nouvelobs.com avec AFP)

http://tempsreel.nouvelobs.com//actualite/monde/20100520....

19/05/2010

USA : La tempête du 16 mai 2010

Avez-vous déjà vu des grelons de cette taille ?

 

Oklahoma City Hail Storm 5/16/2010

http://www.youtube.com/watch?v=fIYkP_kyhgs&feature=re...


 

Hail blanket in Oklahoma City

http://www.youtube.com/watch?v=bEfNBazddzU&feature=related

 

Hail Storm Oklahoma City

http://www.youtube.com/watch?v=OFv2W7Duqiw&feature=related

Hail Storm in Oklahoma City - 16 May 2010

http://www.youtube.com/watch?v=6qtlaHXD6T8&NR=1


Oklahoma City Hail Storm May 16, 2010 by Aaron Snow

http://www.youtube.com/watch?v=xG_orGqMKV8