Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2010

Les polders du Nord-Pas-de-Calais menacés par la montée des eaux

04 février 2010 - 11H25


Les polders du Nord-Pas-de-Calais menacés par la montée des eaux
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.
Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.

AFP - Menacés par la montée des océans et l'intensification des pluies, les polders du Nord-Pas-de-Calais pourraient perdre leur lutte millénaire contre les eaux si rien n'est fait pour protéger le littoral et les wateringues, un dispositif d'assèchement vulnérable.

Le sous-équipement, le recul des dunes, l'élévation du niveau de la mer et l'augmentation de la pluviométrie font peser le risque réel d'une reconquête par les eaux de ce territoire, peuplé de près d'un demi-million d'habitants.

"Le scénario catastrophe, c'est une grosse pluviométrie un jour de tempête avec des défaillances techniques. Il n'y aura pas mort d'homme, mais le coût économique et financier sera terrible", s'alarme ainsi Hervé Poher, vice-président du conseil général du Pas-de-Calais en charge de l'Environnement.

Les Wateringues (du néerlandais water, qui signifie "eau") ont été conçus à leur origine, dès le XIe siècle, pour favoriser la culture dans les polders, des terres situées sous le niveau des hautes marées.

Ils désignent aujourd'hui un vaste réseau d'ouvrages qui permet de réguler le niveau des eaux dans un large triangle Calais-Dunkerque-Saint-Omer.

L'eau en excédent est rejetée à la mer, à marée basse, par écoulement naturel (fossés et canaux) ou grâce à de puissantes pompes électriques.

Les wateringues sont entretenus par les propriétaires fonciers, les départements et l'Etat, qui apportent quelque 5 millions d'euros par an.

Mais l'Institution interdépartementale des wateringues (IIW) du Nord/Pas-de-Calais, émanation des conseils généraux, estime à 10 millions d'euros le coût annuel de la pérennisation de ces équipements, tant sur le littoral que dans l'arrière-pays.

"En 1953, une brèche dans la digue a quasiment inondé Dunkerque. C'était spectaculaire. Aujourd'hui, ce serait catastrophique", explique Philippe Parent, directeur de l'IIW. La centrale nucléaire de Gravelines figure sur le territoire exposé.

Pour répondre à l'urgence, Etat, départements et Agence de l'eau ont lancé un plan d'investissement de 6 millions d'euros qui vient s'ajouter au budget des wateringues. Mais il servira tout juste à maintenir l'actuelle capacité du réseau, "pourtant à bout de souffle", souligne Hervé Poher.

"En cas de grosse crue, comme en novembre l'an dernier, vous pouvez pomper tant que vous voulez, ça ne change rien", assure-t-il.

Au nom d'une loi bicentenaire qui impute aux riverains la responsabilité de se protéger des aléas naturels, l'Etat propose de surtaxer le bâti dans les polders.

Mais les élus locaux s'y opposent, faisant valoir que les communes et les habitants --déjà taxés par les sections de wateringues-- fournissent déjà le gros des efforts.

"Si nous n'étions pas là pour assécher, toute la bordure maritime et l'agglomération de Dunkerque seraient sur une île, entre polders et mer", plaide Hervé Laniez, maire des Moëres et responsable de wateringues.

Les querelles entre parties prenantes nuisent également aux protections côtières, elles aussi en grand besoin de rénovation.

"Historiquement, les ouvrages (de protection) du littoral ont été gérés entre les communes, les conseils généraux et l'Etat, sauf qu'il y a toujours des problèmes de propriété, d'entretien, de responsabilité. Ce système n'est plus pérenne", reconnaît Julien Hénique, de la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement).

http://www.france24.com/fr/20100204-polders-nord-pas-calais-menac-s-mont-e-eaux

 

02/02/2010

2010 Transition - Redéfinir la dualité

En 2010, vous serez amenés à détruire les structures par lesquelles les forces globales désirent vous dominer et vous maintenir séparés en différentes classes sociales, races ou religions. Même si plusieurs d'entre vous ont beaucoup de craintes en cette période de changement profond, vous commencez tous à reconnaître que la vie sur votre planète ne sera jamais plus la même. La situation confortable dans laquelle plusieurs d'entre vous ont vécu, insensibles sous plusieurs aspects à la souffrance de tant d'êtres qui partagent la Terre avec eux, se rétrécit. Pendant que s'écroulent les murs des conventions, l'humanité entière prend conscience des grands changements qui caractérisent la transition de Gaia, alors que celle-ci se prépare à quitter la troisième dimension pour accéder au palier supérieur. Vous commencez à construire un nouveau paradigme par l'épuration des structures de l'extrême dualité qui vous ont maintenus clans un état de séparation, par l'unification de l'espèce humaine avec les autres espèces de votre planète, et par la reconstruction d'un monde qui a besoin d'une plus grande compassion et d'une intention plus consciente. Qualifiez cela d'énergie coopérative ", si vous voulez, mais vous n'avez jamais eu de l'énergie sous cette ferme auparavant. Vous amène-t-elle à sortir de la dualité ? Oui, si vous identifiez celle-ci à l'attribut lumière / obscurité de la vieille énergie. La lumière vous sort de l'ignorance. Elle fait voir aux gens la différence entre la mythologie religieuse et la conscience spirituelle de soi. C'est là le vrai combat que vous menez, et 2010 vous en donnera la possibilité.

 

08/01/2010

Déplacement rapide du nord magnétique

Vers une inversion des pôles magnétiques ?

30 déc. 2009

DÉPLACEMENT RAPIDE DU NORD MAGNÉTIQUE


Le pôle magnétique nord de notre planète est dans une course infernale en direction de la Russie: 64 kilomètres par an ! La raison: des modifications dans le noyau de notre planète. Ce noyau est malheureusement trop profond pour effectuer des mesures, mais ce sont les modifications dans le champ magnétique terrestre, à la fois en surface et dans l'espace, qui renseignent les scientifiques à ce niveau.

Les données récoltées suggèrent ainsi qu'il existe une région de la surface du noyau terrestre dont le magnétisme est rapidement en train de changer. C'est cette région en plein bouleversement qui ferait que notre nord magnétique s'inverse  rapidement aussi. Depuis sa localisation en 1831, le nord magnétique n'a au départ pas beaucoup changé. Soudainement, en 1904, ce nord magnétique s'est déplacé vers le nord-est à environ 15 km par année. En 1989, la vitesse s'est accrue pour atteindre la soixantaine de kilomètres par an.

La plupart des géologues pensent que le noyau terrestre est une sorte de dynamo de fer fondu enrobé par de la matière rocheuse en fusion et en rotation rapide. Les spécialistes ne peuvent pas dire si cette modification de position va se poursuivre longtemps ou non.

http://mondexplor.blogspot.com/2009/12/deplacement-rapide...

07/01/2010

2010 – Le monde s’écroule ?

Nous dirons tant mieux qu'il s'écroule pour laisser la place à un monde nouveau, de Lumière, de Paix, d'Amour et de Solidarité !


Par Gerald Celente, éditeur du Trends Journal, Trends Research Institute, Kingston, New York

« La relance, par la création monétaire globale de 2009, va commencer à s’assécher. Lorsque cela arrivera, nous assisterons à un autre effondrement économique, le krach de 2010. »

Le 24 décembre 2009, à Kingston, New York, comme presque chaque année depuis une décennie, j’interviewe Gerald Celente, éditeur et rédacteur en chef du « Trends Journal » à Kingston, New York, sur les tendances de la nouvelle année.

Quand nous avons parlé, le 21 Décembre 2007, des tendances 2008, Gerald a déclaré : « En 2008, nous allons voir de grands évènements, un géant de la finance va tomber et être touché par une crise économique de type 11 septembre. Surveillez bien quand surviendra un accident à une grande entreprise, une grande banque. Cela sera le premier signal. Mais ce sera encore pire que vous le pensez, une banque du calibre de Bank of America. »

Puis neuf mois plus tard, le 15 Septembre 2008, j’ai interviewé Gerald Celente, à nouveau, après la réalisation de sa prévision et alors que des banques américaines, les sociétés d’investissement et de prêts hypothécaires Fannie et Freddie, et l’économie, s’écroulaient.

Un mois plus tard, en Octobre 2008, après d’autres défaillances d’entreprises, liées aux saisies immobilières massives aux États-Unis, Gerald Celente a fait une mise à jour.

Le gouvernement américain avait acheté pour 250 milliards de dollars d’actifs des banques américaines et autorisé que près de mille milliards de dollars soient dépensés pour renflouer Wall Street, y compris un plan de sauvetage de la plus grande compagnie d’assurance, AIG.

Gerald résumait le chaos financier de cette façon : « Les riches et les puissants sont trop grands pour faire faillite, les autres sont trop petits pour qu’on s’y intéresse. » « The Trends Journal » prévoyait pour 2009 un chômage élevé, une faiblesse du dollar américain et l’effondrement du marché immobilier. Gerald Celente résumait les choses ainsi : « Good-bye Dubaï. »

Maintenant, on est fin 2009, le chômage aux États-Unis est toujours autour de 10%, le dollar américain a été si faible que la Chine, le plus grand détenteur de dette américaine, se met à parler de passage du dollar à l’euros, et Dubaï a fait les manchettes récemment, pour son incapacité à rembourser une dette importante de l’immobilier commercial. Bloomberg a indiqué que « Dubaï, l’émirat du Golfe Persique, dont les entreprises publiques cherchent à reporter les paiements de dette, pourrait devoir davantage que les 80 à 90 milliards de dollars de passif pris en charge par les investisseurs. »

Alors qu’est-ce que Gerald Celente voit venir en 2010 ? « Au sommet de sa liste, il y a des attaques terroristes et le krach de 2010, » dû à la colossale dette américaine.

Interview :

Nous prévoyons l’arrivée de la terreur en 2010. Quand cela arrivera, par où et comment cela arrivera, nous ne savons pas, mais nous disons que c’est une très forte probabilité.

Le krach de 2010. Tout l’argent de la relance – et c’est mondial, pas seulement en Amérique du Nord. Cela va de l’Australie au Japon, de la Chine au Royaume-Uni, vers les États-Unis – qu’ils ont déversé, des milliers de milliards de dollars d’investissements de relance, a servi à garder les banques-escrocs à flot.

Donc, la relance globale 2009, par la création monétaire, va commencer à s’assécher. Lorsque cela arrivera, nous allons assister à un autre effondrement de l’économie, le krach de 2010. Nous avons déjà eu l’effondrement de 2009, qui est arrivé en mars. Mais le stimulus qu’ils ont réalisé avec tout ce papier n’a servi qu’à reporter l’effondrement. Nous assisterons à l’accident en 2010.

Les autres tendances que nous présentons, et ce n’est pas forcément pessimiste, seront liées à la dépression. Il va y avoir un retour de la qualité de vie. Ce sont les seules choses qui émergeront dans cette atmosphère. Retour à la dernière Grande Dépression. Les gens étaient vêtus pour 9 dollars, ils avaient aussi chaud, ils n’ont jamais aimé autant la musique. C’était le temps du Swing ! Nous allons assister au retour de ce type de vie, de toute façon. La qualité de vie sera le seul profit que l’on pourra réaliser. Le manque de moyens ne pourra pas l’empêcher. Les emplois seront rares. Les recruteurs chercheront les meilleurs, les plus compétents. Ce sera le moment de retrouver de la dignité.

Donc, nous exécuterons un grand virage en 2010. Une autre tendance sera axée vers une vie plus « latine. » Il va y avoir beaucoup d’argent à faire dans ce domaine. Nous allons littéralement toucher un point de basculement. L’obésité va frapper 43% des gens, au cours des huit prochaines années ! Donc, maintenant, nous allons commencer à renverser cette tendance.

Ainsi, ce sera plus qu’un simple programme de régime et de remise en forme, ce sera presque un nouvel âge. La seule façon qu’il y aura de traverser ces moments très difficiles, sera d’être en forme physiquement, émotionnellement et spirituellement.

La nourriture que vous mangerez, toutes les choses, seront achetés localement ! Ce sera une autre tendance : plus de « made in China », ce qui sera énorme ! Pour tout ce que nous achèterons, nous regarderons l’étiquette. Nous n’achèterons plus ce qui est fabriqués en Chine. Nous n’achèterons-plus « américain, » mais des produits locaux. Je soutiens mon voisin. Les gens seront plus sages et réfléchiront, parce que le gouvernement leurs a vendu le plus grand mensonge jamais fait. Il est sorti de la bouche de Bill Clinton et Al Gore – ils ont étouffé l’Amérique avec l’ALENA (Accord de libre-échange nord-américain). Ils nous ont dit qu’avec l’ALENA notre qualité de vie serait meilleure, que plus d’emplois seraient créés à salaires plus élevés.

C’est exactement le contraire qui s’est passé. Il ne s’agissait pas de « commerce équitable. » Ce n’était que traiter avec le pays qui a la main d’œuvre la moins chère, du travail d’esclave. Faire fabriquer ailleurs et importer ici ! Donc, pour améliorer notre niveau de vie, nous devrons d’abord nous soutenir les uns les autres. Donc l’achat local, le mode de vie latin, le nouvel âge. Ces mouvements seront très positifs.

La dépression sera terrible. Les gens vont revenir à la qualité de la vie, voir même en revenir à « l’étiquette. » Avoir de la considération pour les gens de bien, faire les choses avec respect, ne pas faire à autrui ce que nous ne voudrions pas qu’ils nous fassent.

D’autres nouvelles tendances surviendront : la créativité, les inventions. Quand il y a le chaos, vous travaillez à vous en sortir, vous avez des idées, vous reconsidérez les choses. Vous devenez plus « créatif. » Vous savez que vous ne pouvez plus prendre le même chemin. Toutes ces tendances sont interconnectées. Avec le chaos, vous ne pouvez-plus tergiverser, vous devez prendre votre vie en mains, personne ne le fera à votre place.

Avec le chaos, vous perdez votre emploi, cet emploi n’existera plus. Tout sera dans un état chaotique. Que faire ? Vous prendrez une nouvelle direction. Ainsi, l’inventivité, la créativité vont vraiment créer une nouvelle Amérique et ce monde sera sans comparaisons avec celui que nous quittons.

Nous laverons la société de la corruption, de l’avidité et de la destruction. Si nous allons dans cette voie, notre avenir sera clair. Nous allégerons le fardeau. Si nous ouvrons les yeux et prenons de nouvelles orientations, nous nous dirigerons vers un avenir plus prometteur.

Dubaï et l’immobilier commercial – Krach ?

(Dubaï aura accumulé une dette d’au moins 80 milliards de dollars, d’ici la fin de l’année 2009, à travers les services bancaires, l’immobilier et les transports.)

Voyez-vous un autre krach économique aux États-Unis, en 2010, en raison du défaut de l’immobilier commercial actuel, de la même façon que la crise de la dette à Dubaï ?

Eh bien, c’était une des tendances que nous avions prévues, il y a plusieurs mois : « Bye Bye Dubaï ! ». Ce constat est le titre que nous avions utilisé au « Trends Journal.» Et c’est maintenant le début de l’effondrement de l’immobilier commercial. Cela a seulement été retardé par la monnaie de singe et les programmes de la Fed (Federal Réserve).

Un de ces programmes de relance s’appelle le TALF. Ce que le gouvernement a fait, c’est qu’il a soutenu le secteur de l’immobilier commercial. Ils ne peuvent plus faire cela. Le secteur s’écroule et c’est mondial.

N’oubliez pas, lorsque Dubaï s’est écroulé, vous avez entendu : « Oh, ce n’est pas grave, cela ne représente pas tant que ça. » Il y a des garanties. Seulement 60 milliards de dollars !

« Seulement 60 milliards de dollars ! » (Il s’agit maintenant de plus de 80 milliards de dollars !) N’est-ce pas cela que le président Obama a décidé de mettre (60 milliards de dollars) dans la reconstruction de l’infrastructure des Etats-Unis ? Comme si c’était un gros investissement, pour un pays aussi grand. Ce sont des cacahuètes, pour reconstruire une infrastructure aussi gigantesque ! Mais c’est beaucoup d’argent, quand il ne s’agit que de l’immobilier commercial qui est déjà un échec complet. Et nous allons voir bien pire que cela.

La Réserve fédérale ne peut plus baisser ses taux d’intérêt et la FDIC (assurance contre la faillite des banques) est ruinée

Le krach de 2010 est en cours d’élaboration. La Réserve fédérale ne peut pas baisser ses taux d’intérêt en dessous de zéro et ils sont pratiquement à zéro en ce moment. Elle ne peut pas prêter plus d’argent. Elle n’en a plus. Vous connaissez la FDIC (la Federal Deposit Insurance Corporation), celle qui garantit votre argent, au cas où votre banque fait faillite. Eh bien, devinez quoi ? La FDIC est ruinée ! Elle a un trou de 8 milliards de dollars. Elle a demandé aux banques de payer leurs cotisations avec 3 ans d’avance, afin de disposer d’un peu d’argent pour garantir d’autres banques en difficultés. Le nombre de banques en faillite n’arrête pas d’augmenter, et continuera en 2010.

Si nous nous acheminons vers un second krach en 2010, avec des taux de chômage catastrophiques, que pensez qu’il arrivera à l’américain moyen, qui imagine que 2010 sera une année de reprise économique ?

Il risque d’être déçu ! En Novembre 2007, le président de la Fed, Ben Bernanke, a dit que nous n’allions pas vers une récession. Il l’a répété devant le Congrès, en Janvier et Avril 2009 ! Ce n’est pas de l’histoire ancienne. Ben Bernanke a dit que nous n’allions pas vers une récession, « nous n’en voyons pas venir. »

Comment pourrait-on croire ces gens ? En février 2009, l’administration Obama a déclaré que sans son programme de relance, nous serions confrontés à des taux de chômage de 8% en 2009. Eh bien, devinez quoi ? On a dépassé les 10,2% en 2009 et cela avec les programmes de relance.

Comment pourrait-on croire ces gens ? Ils vont d’un échec à l’autre, depuis toujours. Ainsi, toute personne mettant ses espoirs dans les propos de ces personnes, risque d’être très déçue.

Survie physique, émotionnelle et spirituelle

Si vous n’êtes pas en forme physiquement, émotionnellement et spirituellement, alors vous allez avoir du mal à faire face à cet avenir très difficile, car l’une des autres tendances que nous prévoyons est la suivante : survivre. Les gens devront trouver les ressources en eux. Nous prévenons qu’il faut être en forme physique, émotionnelle et spirituelle, avant que cela arrive, si l’on veut que les choses se passent le mieux possible.

Personne ne sait ce qui va advenir ensuite, il faut que les gens soient dans une dynamique de survie. Diminution des moyens, apprendre à faire sans. Réfléchir à tout, être inventif. Soyez prêt au pire. Cela ne veut pas dire qu’il faut aller vivre dans les bois avec un fusil et des provisions. Mais cela pourrait arriver ! Comment allez-vous faire pour survivre aux temps à venir ? Comment allez-vous changer votre style de vie et être suffisamment intelligent pour garder ce que vous avez et essayer de construire là-dessus ? Survivre de toutes les manières possibles, sera une tendance majeure pour 2010.

Fracture américaine entre riches et pauvres – « La plus grande de toutes les nations industrialisées »

Si le public américain pense encore sauver son mode de vie, quel sera l’impact sur Wall Street et les hedge funds ?

Ce sont tous des criminels à Wall Street. Ils pillent ce pays d’aveugles, les hedge funds ! Que produisent ces gens ? La seule chose qu’ils produisent sont des bénéfices gigantesques pour eux-mêmes.

Nous avons un Président et un Congrès qui nous disent que nous devons sauver Wall Street, parce que c’est trop gros pour tomber, cela a généré maintenant l’écart entre les riches et les pauvres le plus important des pays industrialisés.

L’énorme dette américaine dans les mains de la Chine

Si la Chine adopte l’Euro à la place du dollar US, pour ses échanges, quelles seraient les incidences pratiques pour tous les Américains ?

Le coût de tout ce que nous achèterons augmentera. Il y aura une crise monétaire. Ce ne sera pas seulement le dollar, mais toutes les monnaies qui vont la subir. Il y aura un problème mondial, mais pas immédiatement pour les Chinois, ils peuvent se le permettre temporairement, car ils ont un excédent de devises d’environ 2500 milliards de dollars. Les autres pays comme les États-Unis, le Royaume-Uni et beaucoup d’autres, stimulent leurs économies avec les déficits. Mais même les Chinois devront faire face à des problèmes, leur économie dépend de la vente de leurs produits, la Chine va stagner.

Ce qui va arriver, et nous sommes très inquiets à ce sujet, c’est qu’ils commenceront à inonder le monde entier de dollars ! Qui voudrait conserver des dollars, alors que notre gouvernement en imprime de façon illimitée, ce n’est pas de l’argent réel ! C’est de l’argent Monopoly, qui ne vaut pas le prix du papier sur lequel on l’imprime ! Et lorsque cela se produira, le dollar sera dévalué. Tout ce qu’achèteront les américains coûtera beaucoup plus cher.

Surtout s’il s’agit de produits  » Made in China, » ainsi que ceux d’autres pays.

Exactement !

2010 – Le monde s’écroule ?

Pensez-vous qu’il soit possible, en 2010 que les États-Unis finissent aussi mal que l’Argentine, il y a une décennie ?

Pire ! Pire que l’Argentine, parce que nos problèmes d’endettement sont pires. C’est de la chute d’un Empire qu’il s’agit. L’Argentine n’était pas un empire. Nous menons des guerres dans des pays étrangers, qui vident notre trésorerie. La pire des nouvelles, c’est que lorsque l’Amérique chutera, personne dans le monde ne sera content. Cela va affecter toute la planète. C’est un peu comme l’effondrement de l’Empire romain, qui a été suivi par un âge des ténèbres. Il n’y aura personne pour combler le vide. La Chine ne va pas émerger en tant que grande puissance. Ils sont 1,3 milliard d’habitants et ont un million de problèmes ! En 2008, la Chine comptait 70.000 grandes émeutes et révoltes. Que vont-ils faire quand les gens seront privés de travail par centaines de millions ? Donc cela va être une période très déstabilisante, dans le monde entier.

C’est pourquoi nous l’appelons : Point d’arrêt 2010 !

Earthfiles

Archive: interview de Gerald Celente par RussiaToday, le 11 février 2009

En 2009 nous allons voir le pire effondrement économique qui se soit jamais produit, “la Plus grande des Dépressions”, dit Gerald Celente, le prévisionniste des tendances américaines.

Espace : Un phénomène rare observé sur le Soleil

La date de 2012 se précise !


BE Russie 26  >>  21/12/2009

 

Un phénomène rare observé sur le Soleil

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61719.htm

Les astronomes russes qui ont constaté à la fin septembre ce phénomène soulignent qu'il s'est déclenché d'une manière soudaine, alors même que le 11e cycle solaire a débuté très calmement. Cet épisode est d'autant plus remarquable que de telles éruptions solaires ne se produisent qu'une fois en plusieurs décennies. Le plasma est en effet comme "gelé" dans le champ magnétique du Soleil, et pour s'en échapper, il lui faut en quelque sorte "déchirer" les lignes magnétiques dans lesquelles il est retenu.

Que s'est-il passé? Une très puissante explosion s'est produite, après quoi, dans la partie septentrionale du Soleil, l'excédent d'énergie a été rejeté sous la forme d'une gigantesque protubérance, haute d'un million de kilomètres. Plusieurs dizaines de milliards de tonnes de plasma incandescent sont partis dans l'espace cosmique. Cet énorme rejet de plasma de l'atmosphère du Soleil a été fixé par l'observatoire spatial russe Tesis installé sur la sonde russe Koronas-Photon. "Ces protubérances forment des nuages d'un plasma ionisé assez froid, d'une température de 6 à 8.000 degrés. Ils peuvent demeurer longtemps dans l'atmosphère du Soleil. Si l'équilibre est détruit, les protubérances s'échappent dans l'espace ouvert", a expliqué Vladimir Slemzine, chercheur de l'observatoire X du Soleil de l'Institut de physique Lebedev.

Les chercheurs de l'Institut Lebedev avancent une explication sur ce qui a pu se passer. "Le champ magnétique du Soleil, écrivent-ils sur leur site, possède une énergie colossale, supérieure de plusieurs dizaines de fois à l'énergie thermique et cinétique totale de la matière environnante... Dans le cas présent, on peut supposer que le départ de la matière a été rendu possible par un affaiblissement du champ magnétique consécutif à la destruction de plusieurs régions actives".

Les amas de plasma se déplacent dans l'espace à une grande vitesse - jusqu'à 1.000 km/s. Ils peuvent effectuer en deux jours le trajet Terre-Soleil, soit 150 millions de kilomètres. Ils peuvent causer de gros dommages, et même entraîner des catastrophes sur notre planète, préviennent les scientifiques. Si une telle protubérance venait à "visiter" notre globe, nous verrions dans un premier temps une sorte d'aurore boréale dans le ciel. Puis elle commencerait à détruire les systèmes énergétiques, avec toutes les conséquences en découlant pour les sites industriels, les particuliers, etc. Ce ne sera pas le cas, en l'occurrence : l'énorme protubérance a pris une direction opposée à celle de la Terre.

Les scientifiques sont préoccupés par ce phénomène. Si une telle quantité de plasma a pu être arrachée du Soleil, cela dénote une faiblesse de la part de ce dernier, qui pourrait se rééditer. Les astronomes rappellent que la Terre a déjà été victime, il y a 150 ans, de ce que l'on avait appelé la "tempête" (ou embrasement) de Carrington - une très puissante tempête magnétique, qui avait suivi une série d'éruptions solaires. Les nuages avaient atteint la Terre en 17 heures. Il faisait clair la nuit comme en plein jour. Mais l'industrie n'en était alors qu'à ses débuts, et l'on n'avait assisté à aucune catastrophe technologique majeure. Il pourrait en aller différemment de nos jours. Des spécialistes de la NASA disent s'attendre à une telle tempête en 2012. Les scientifiques espèrent pouvoir donner l'alerte à temps. Mais une seule sonde spatiale est en mesure de le faire. Elle évolue depuis 1997 entre la Terre et le Soleil, mais peut à tout moment cesser de fonctionner.

Pour en savoir plus, contacts :

Slemzin Vladimir Alexeevich, Institut de physique Lebedev - Moscou, 53, Leninskiy prospekt - Tel :  007 499 135 79 21  007 499 135 79 21 - E-mail : slem@sci.lebedev.ru

Source :

rian.ru et strf.ru - 26/10/2009

Rédacteur :

Nicolas Quenez
 

Origine : BE Russie numéro 26 (21/12/2009) - Ambassade de France en Russie / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61719.htm

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61719.htm