Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2010

WikiLeaks hébergé chez OVH : la direction publie les ordonnances judiciaires

Au vu de ces décisions judiciaires ont peut se demander pour quelles raisons le site principal de Wikileaks.org n'est pas encore en ligne ? Où sont les infractions pénales ?

Suite à l'intervention du ministre de l'Economie numérique, Eric Besson, qui avait affirmé avoir l'intention de bannir WikiLeaks de France, la société roubaisienne OVH avait porté l'affaire en justice. Les juges de Lille et de Paris ont tous les deux rejeté la saisine.


Jeudi dernier, en plein « cablegate », l'hébergement par les serveurs d'une entreprise roubaisienne des données ultrasensibles de WikiLeaks, a provoqué la réaction immédiate du ministre de l'Economie numérique.

Eric Besson affirmait alors son intention d'expulser WikiLeaks de France, et saisissait le CGIET (conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies). Arguant que l'hébergement en France, par la société roubaisienne OVH et, comme il a été révélé depuis, par la société Octopuce, « n'est pas acceptable », Eric Besson affirmait que « la France ne peut héberger des sites internet qui violent ainsi le secret des relations diplomatiques et mettent en danger des personnes protégées par le secret diplomatique ». En soutien de sa volonté d'obtenir la coupure des serveurs, Eric Besson jugeait dans le même courrier que l'« on ne peut héberger des sites internet qualifiés de criminels et rejetés par d'autres Etats en raison d'atteintes qu'ils portent à leurs droits fondamentaux. »

La direction d'OVH, à Roubaix, qui se cantonnait jusque-là à refuser tout commentaire au nom de la protection des données de ses clients, a décidé alors de briser le silence. « Compte tenu des dernières déclarations politiques, et de pressions qui commencent réellement à se sentir, même ici à Roubaix Valley, nous avons décidé de saisir le juge en référé afin qu'il se prononce sur la légalité ou pas de ce site sur le territoire français », a expliqué Octave Klaba, directeur général d'OVH dans un communiqué diffusé auprès des clients de l'entreprise. Un communiqué qui insistait sur le fait que la direction de l'entreprise considère que « ce n'est pas au monde politique, ni à OVH de demander ou de décider la fermeture ou pas d'un site mais à la justice ».

Deux procédures de « requêtes en référé » ont donc été déposées, vendredi, devant les tribunaux de Lille, concernant l'hébergement par OVH des données de WikiLeaks, et à Paris, concernant la situation de la société Octopuce. Lundi, toutes deux ont été rejetées, les juges de Paris et de Lille s'estimant incompétent en droit.

Ce jeudi, la direction d'OVH a rendu public l'intégralité des deux ordonnances de renvoi.

Dans celle rendue par le TGI de Paris, le juge rejette la requête car la société Octopuce n'avait pas été associée à la requête. Le requérant « se devait à tout le moins d'agir en présence de la société Octopuce », insiste le juge, en vertu de quoi, il rejette la requête.

Dans l'ordonnance de rejet de la requête par le tribunal de grande instance de Lille, un manuscrit sur lequel le texte initial a été raturé, le juge lillois affirme qu' « il n'appartient pas au président du tribunal, saisi sur requête ( ) de dire si la situation décrite est ou non constitutive d'un trouble manifestement illicite ». Mais l'ordonnance, signée par Pierre Maitreau, vice-président du TGI de Lille, insiste également sur le fait qu'il « appartient à la société requérant, si elle estime que sa responsabilité peut-être engagée, d'elle-même suspendre l'hébergement des sites WIKILEAKS, sans nécessité d'une autorisation judiciaire pour ce faire. »

http://www.nordeclair.fr/Actualite/Depeches/2010/12/09/wi...


Poutine sur l'arrestation d'Assange : "C'est ça la démocratie ?"

Les Français qui se permettent de critiquer la Russie, en qualifiant ce pays "de pays corrompu et en recul démocratique".

Et chez nous, nous avons la démocratie bien sûr et nos dirigeants de paille à la botte des banquiers US et des multinationales, et des Reptiliens, ne sont pas corrompus, peut-être !

Aux USA aussi, l'axe du bien et le gardien du monde, se targue de respecter la démocratie et les droits de l'Homme, d'assurer la sécurité des personnes et leur santé.

Quelle sécurité ? De quelles guerres doivent-ils  nous protéger ? De guerres génocidaires et fratricides incessantes qu'ils organisent et financent avec la complicité de  l'ONU, le siège du Gouvernement Mondial et l'OTAN qui est son bras armé et celui des reptiliens !

Quelle santé ? Quand ils massacrent des innocents avec leurs vaccins tueurs qui ne sont que des armes biologiques utilisées contre les populations mondiales !

 

Poutine sur l'arrestation d'Assange : "C'est ça la démocratie ?"

MOSCOU - Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a mis en doute jeudi le bien-fondé de l'arrestation du fondateur du site WikiLeaks Julian Assange en Grande-Bretagne, demandant "C'est ça la démocratie ?", au cours d'une conférence de presse.

"Si on parle de démocratie, il faut qu'elle soit totale. Pourquoi a-t-on mis Assange en prison ? C'est ça la démocratie ?", a déclaré le Premier ministre russe.

"Il faut commencer par balayer devant sa porte. Je renvoie la balle à nos collègues américains", a ajouté M. Poutine.

Il répondait à une question posée à son homologue français, François Fillon, sur la mise en doute de la démocratie russe et la description d'une Russie corrompue, dans les documents diplomatiques américains révélés par WikiLeaks.

M. Fillon a de son côté déclaré qu'il n'y avait pas lieu de commenter des documents dérobés.

Les documents diplomatiques américains diffusés par le site décrivent la Russie comme un pays corrompu et en recul démocratique, révélant en outre que la confiance n'était pas absolue envers Moscou dans les capitales occidentales, y compris Paris.

Le président russe, Dimitri Medvedev, décrit dans ces documents comme un dirigeant "falot et hésitant", avait estimé la semaine dernière que ces révélations montraient le "cynisme" des appréciations qui dominent dans la diplomatie américaine.

Vladimir Poutine, perçu pour sa part dans les câbles diplomatiques américains comme le "mâle dominant" de la scène politique russe, avait répliqué avec morgue dans un entretien il y a une semaine à la chaîne de télévision CNN.

"Nous ne fourrons pas notre nez dans vos affaires, et vous, ne le fourrez pas dans les nôtres !", avait-il ajouté, affirmant en substance que la Russie n'avait rien à envier aux Etats-Unis en matière de libertés.

L'impression qui ressort des documents révélés par WikiLeaks est très différente de la position officielle affichée par les capitales occidentales.

"La démocratie russe a disparu et le gouvernement est une oligarchie dirigée par les services de sécurité", estime ainsi le secrétaire à la Défense Robert Gates, dans des propos qui lui sont attribués dans un des câbles.

Le porte-parole de M. Poutine, Dmitri Peskov, a qualifié la semaine dernière de "foutaises" le contenu des notes concernant la Russie, et émis le souhait de voir chez les partenaires de Moscou "une diplomatie plus professionnelle, sérieuse et réfléchie".

Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, a été placé en détention mardi à Londres, non pas pour avoir divulgué des documents secrets américains, mais dans le cadre d'une affaire de viol et violence sexuelle en Suède, pays qui réclame son extradition. Son avocat a dénoncé des poursuites politiques contre l'Australien âgé de 39 ans.

(©AFP / 09 décembre 2010 18h15)

 


06/11/2010

On veut empêcher Sos Justice & Droits de l'Homme de nous prévenir et de nous protéger ?

Un message important pour vous à diffuser largement.

Nous avons appris que dans la nuit du 4 au 5 novembre 2010, l'adresse mail, le site et le blog d'informations de Sos Justice & Droits de l'Homme ne fonctionnaient plus, suite à une tentative de fishing ou d'hammeçonnage effectuée sur le serveur de la Sté qui les héberge.

Ce que vous pouvez vérifier par vous-mêmes par les liens suivants :

Site officiel : http://www.sos-justice.com

Blog d'informations : http://www.dossiers-sos-justice.com

Le message que nous avons reçu ci-dessous pour nous prévenir de ces agréments :

Message d'info de Sos Justice : Avant ils nous ont piraté l'adresse mail, maintenant ils font mieux !  

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Nous voulions vous prévenir que depuis avant-hier nuit, l'adresse mail de Sos Justice, ainsi que le site officiel et le blog d'informations, ne sont plus en fonction.
 
Les raisons :
 
1 - nous dérangeons avec les affaires de Maître Fortabat-Labatut qui dénonce l'inexistence : du Code des Impôts, du Livre des Procédures Fiscales et de l'URSSAF.
 
Deux moyens supplémentaires pour escroquer les Français. Ils ont mis tous leurs moyens en oeuvre pour s'attaquer à Maître Fortabat-Labatut et à sa famille.
 
En prime nous dénonçons l'élection illégale de SARKOZY, ce qui ne doit pas leur plaire du TOUT !
 
2 - nous dérangeons aussi parce que nous balançons des bonnes informations sur les ET - Les Grands Gris Reptiliens, les vrais promoteurs du Nouvel Ordre Mondial.
 
Pour l'affaire de Maître Fortabat-Labatut, on nous a piraté l'adresse mail.
Pour la dénonciation des Grands Gris  Reptiliens, ils sont passés à l'étape au-dessus !
 
Ils ont carrément fait une tentative  de fishing ou d'hameçonnage   sur le serveur mail de la Sté qui héberge l'adresse mail et les site et blog de Sos Justice.
 
Nous pensons qu'ils tentent de récupérer le mot de passe de l'adresse mail de Sos Justice, afin d'intercepter tous nos mail et les lire.
 
Les sites ne sont plus accessibles non plus depuis la nuit du 4 au 5 novembre 2010 . Ils emploient les grands moyens pour nous isoler et nous faire taire !
 
La Sté a été contrainte de tout arrêter pour dépolluer le serveur et elle est en train d'essayer de tout rétablir depuis ce matin.
 
Apparemment le travail est plus long que prévu et nous ne pouvons ni recevoir vos mails depuis cette nuit, ni en adresser en attendant que les choses soient rétablies.
 
Une chose est sûre ! C'est que leurs manœuvres nous confortent dans le fait que nous sommes dans la juste vérité et qu'ils tentent de nous paralyser et de nous dissuader de poursuivre nos dénonciations.
 
L'adresse mail par laquelle, nous vous écrivons est une adresse mail de secours pour pouvoir communiquer avec vous.
 
Il est inutile de la retenir, car dès que l'adresse officielle sera rétablie, nous vous adresserons un mail de rétablissement de celle-ci.
 
Bonne soirée à toutes et à tous, et à très bientôt.
 
Bien cordialement.
 
Mirella CARBONATTO 
 
Les problèmes semblent être survenus après la diffusion en nombre auprès de leur liste de  diffusion en interne, d'un commentaire apporté par la Présidente de l'association, Mme Mirella CARBONATTO, sur un dossier de presse de Sciences & Avenir, intitulé :

Les scientifiques et les extraterrestres sur Sciences et Avenir de ce mois-ci

Téléchargez le témoignage que nous venons de recevoir émanant de Mirella CARBONATTO, la Présidente de Sos Justice & Droits de l'Homme qui demande à tous de largement publier autour de vous, pour la protection et la Sauvegarde de l'Humanité.

Le témoignage à télécharger : ICI

Les ET - Les Grands Gris Reptiliens et le Nouvel Ordre Mondial - Témoignage de Sos Justice & Droits de l'Homme


12/10/2010

Election illégale de Sarkozy, Newsletter de Sos Justice du 12/10/2010

Bonjour à toutes et à tous,

Nous vous prions de trouver ci-dessous les dernières publications du blog Dossiers SOS JUSTICE (http://www.dossiers-sos-justice.com/).

Quelques preuves supplémentaires qui attestent que l'élection de Sarkozy est illégale et obtenue sous un nom d'emprunt qui n'a aucune valeur juridique.

Ce qui revient à dire que la France est engagée à l'étranger par un sans papier dont les actes n'ont aucune valeur juridique, et que les lois, arrêts, retouches de la constitution, ordonnances, prises par le Gouvernement virtuel actuel, et ce depuis l'élection illégale de Sarkozy, n'ont aucune validité juridique et que nous n'avons pas à nous y plier.

Par ailleurs nous dérangeons en dénonçant l'inexistence du Code Général des Impôts et l'élection illégale de Sarkozy. Serions-nous dans le vrai ?

Comme par hasard depuis le milieu de l'après-midi du 11 octobre 2010, notre adresse mail a été piratée. Nous vous laissons tirer les conclusions de ces manoeuvres dirigées contre nous.

Bonne lecture.

Bien cordialement.

L'équipe de Sos Justice & Droits de l'Homme


Nous dérangeons avec les affaires que nous soulevons ! Serions-nous dans le vrai par hasard ?

Adresse mail de Sos Justice piratée ! Nous voulions vous signaler que depuis le milieu de l'après-midi, du 11 octobre 2010, l'adresse mail de Sos Justice a été piratée. Nous ne recevons plus aucun mail et les mails que nous adressons ne sont pas reçus par nos correspondants.   C'est sûr que lorsque l'on dénonce...

Cette note a été publiée le 12.10.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Election illégale de Nicolas Sarkozy, Qui est René HOFFER ?

U n citoyen Français digne de ce nom qui se démarque régulièrement en Justice, et passe sa vie à soulever, consciencieusement et avec humour, toutes les irrégularités admnistratives dans l'intérêt du Peuple Français. Nous voulons le remercier aux intérêts du Peuple Français, d'avoir porté plainte contre Nicolas SARKOZY le 22 juin 2007, pour son élection illégale et...

Cette note a été publiée le 11.10.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Election illégale de Nicolas Sarkozy, un "SANS PAPIER" - Président de la République bannanière française !

Un "SANS PAPIER", inconnu de la Mairie de Paris - Président de la République bannanière Française qui signe des actes sous un "FAUX NOM" qui n'ont aucune valeur juridique ! ALLEZ-VOUS REAGIR OU LAISSER "UN SANS PAPIER" RUINER ET DETRUIRE LA FRANCE ? Ceux qui ne feront rien pour arrêter cela, seront tous des criminels contre la Nation France et indignes d'être Français ! ...

Cette note a été publiée le 11.10.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Election illégale de Nicolas Sarkozy : Qui est l'imposteur "sans papier" qui s'est fait élire président de la République sous un faux nom ?

Pour ceux qui doutent encore que l'élection de Nicolas Sarkozy était illégale, car obtenue sous un faux nom ou un nom d'emprunt qui n'a aucune valeur juridique, quelques éléments de preuves.   Quel est le nom porté sur ce bulletin de vote mis à la vente sur Ebay en avril 2007 ? http://www.oukaka.fr/dir/bulletin-de-vote-a-vendre-p1-2939.html ...

Cette note a été publiée le 09.10.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

20/06/2010

Le président Obama va disposer d’un « bouton d’arrêt d’urgence » d’Internet

Faut bien nous musuler et nous couper de toute information pendant qu'ils trucideront les nôtres dans l'ombre et le silence !

Article placé le 20 juin 2010, par Frédéric Courvoisier (Genève)

Un projet de loi, soutenu par le sénateur Joe Lieberman, pourrait donner au président américain Barack Obama le pouvoir de fermer des pans entiers d’Internet en période d’état d’urgence nationale.

internet

L’initiative parlementaire soutenue par le sénateur Joe Lieberman pourrait être un véritable coup de tonnerre pour internet et pour ses centaines de millions d’utilisateurs à travers le monde. L’initiative donnerait au président américain le pouvoir de « fermer » internet en cas d’urgence dictée par les impératifs impérialistes étasuniens.

L’idée n’est pas nouvelle et repose sur la volonté du département de la Sécurité intérieure des États-Unis (United States Department of Homeland Security) à bâilloner le cyberespace, en cas de conflit majeur, de sorte à empêcher la diffusion d’informations qui seraient défavorables à l’administration américaine.

Mais la législation envisagée par Joe Lieberman, appelée « Protecting cyberespace as a national asset act » (« projet de loi visant à protéger le cyberespace en tant que capital national ») va encore plus loin que ça. Le texte prévoit en effet la création d’un organisme dénommé National Center for Cybersecurity and Communications (Centre national pour la cybersécurité et les communications), qui pourrait, en période critique, prendre la direction des opérations de toute une série d’entreprises figurant sur une liste dressée par la Sécurité intérieure. Il ne s’agit donc pas seulement de réduire au silence tout ceux qui s’opposeraient à la propagande l’ordre mondial, mais de contaminer l’ensemble de la planète en diffusant uniquement les informations qui lui seraient favorables.

Frédéric Courvoisier, pour Mecanopolis

Information communiquée par notre camarade Folamour, du site Crashdebug