Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2010

Le désastre total règne à Haïti après un séisme de 7 à l'échelle de Richter

Après le tremblement de terre qui a touché le Nord de la Californie le 11 janvier 2010, puissance 6,5 sur l'échelle de Ritcher, c'est au tour de Haïti d'être touché par un tremblement de terre d'une puissance de 7 sur l'échelle de Ritcher.

Le nord de la Californie secoué par un séisme

EUREKA, Californie — Un séisme de force 6,5 sur l'échelle de Richter a secoué samedi le nord de la Californie, privant d'électricité plusieurs milliers de personnes, provoquant quelques dégâts matériels sur des maisons et des commerces, et faisant plusieurs centaines de blessés légers.

Le tremblement de terre s'est produit à 16h27 heure locale (00h27 GMT) à une quarantaine de kilomètres de la ville d'Eureka, qui compte 26.000 habitants, selon l'Institut géologique américain (USGS). Cette ville est située à 435 kilomètres au nord de San Francisco.

Plusieurs dizaines de personnes ont été légèrement blessées par des chutes de débris. Près de 10.000 personnes restaient privées de courant électrique cinq heures après le séisme, selon la société qui fournit la région, et la ville d'Eureka a subi des dégâts matériels.

Le séisme s'est fait sentir jusqu'en Oregon, Etat limitrophe de la Californie, au nord. Les autorités de surveillance ont écarté tout risque de tsunami consécutif au tremblement de terre.

Un tsunami s'était produit en 1964 à Crescent City, 145 kilomètres au nord d'Eureka. A cette date, il reste le seul tsunami à avoir fait des victimes sur le territoire continental des Etats-Unis (11 morts).


Le désastre total règne à Haïti après un séisme de 7 à l'échelle de Richter


13/01/2010

PORT-AU-PRINCE, Haïti — Le plus fort séisme jamais enregistré dans la région de Port-au-Prince, d'une magnitude préliminaire de 7,0 à l'échelle de Richter, a frappé Haïti mardi après-midi, provoquant notamment l'effondrement d'un hôpital à Pétionville et un "désastre total", selon un responsable des services de secours.

Les moyens de communications ont été fortement perturbés, rendant difficile d'évaluer l'ampleur des dommages alors que de puissantes répliques sismiques continuaient de secouer un pays désespérément pauvre. Des pannes d'électricité ont été signalées à plusieurs endroits.

Karel Zelenka, un représentant des Services de secours catholiques dans la capitale de Port-au-Prince, a déclaré à des collègues américains, avant que le service téléphonique ne tombe en panne, que le séisme "aura sûrement causé des milliers de morts".

Selon Sara Fajardo, une porte-parole du groupe de secours, M. Zelenka a rapporté que le chaos régnait dans la capitale, qui était enveloppée de nuages de poussière.

Selon l'institut géologique américain (USGS), l'épicentre de la secousse était situé à environ 15 km à l'ouest de la capitale Port-au-Prince et à 8 km de profondeur.

Dans l'heure qui a suivi la première secousse, une série de puissantes répliques ont été enregistrées, les deux principales d'une magnitude de 5,9 et 5,5, selon Don Blakeman, de l'USGS dans le Colorado. "Nous nous attendons à encore d'autres répliques, parce que c'est un séisme important, et peu profond", a-t-il dit.

"Je crois que nous allons avoir des dégâts et victimes substantiels", a-t-il ajouté.

Un journaliste d'AP a vu les décombres de l'hôpital de Pétionville, près de Port-au-Prince, alors qu'un officiel américain en visite disait de son côté avoir vu des maisons effondrées dans un ravin.

"Tout le monde est totalement terrifié et sous le choc", a raconté Henry Bahn, du ministère américain de l'Agriculture, "le ciel est gris de poussière". Il marchait dans la rue quand la terre a tremblé: "j'ai continué à avancer, et je rebondissais contre les murs. J'ai juste entendu énormément de bruit, et des cris".

Réactions canadiennes

En début de soirée, le ministère des Affaires étrangères du Canada, Lawrence Cannon, a déclaré que le gouvernement canadien était prêt à apporter toute l'aide nécessaire à Haïti, où quelque 6000 Canadiens résident.

M. Cannon a par ailleurs annoncé que l'ambassade canadienne avait dû être évacuée par mesure préventive, mais précisé que le personnel demeurait disponible.

La gouverneure générale Michaëlle Jean, elle-même d'origine haïtienne, a manifesté sa grande inquiétude après avoir pris connaissance des premiers rapports de la tragédie.

"Cette catastrophe naturelle frappe un pays où les infrastructures sont des plus fragiles, les constructions souvent précaires, les conditions de vie des plus difficiles, et je crains beaucoup pour sa population", a déclaré Mme Jean, dans un communiqué.

"Je tiens à ce que les Haïtiennes et les Haïtiens sachent qu'ils ne sont pas seuls et que la population canadienne saura répondre devant l'urgence", a-t-elle ajouté.

Le premier ministre Stephen Harper a lui aussi réagi et réitéré tout le soutien du Canada.

"Les Canadiens se préoccupent énormément des conséquences du séisme qui a frappé Haïti aujourd'hui (mardi)... Notre pays comprend une grande communauté de Canadiens d'origine haïtienne. Nos pensées et nos prières sont avec eux alors qu'ils veulent savoir si les être qui leur sont chers sont en sécurité."

Le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le maire de Montréal, Gérald Tremblay, ont également tenu à exprimer leur profonde sympathie au peuple haïtien et aux membres de la communauté haïtienne vivant au Québec.

"Je suis extrêmement soucieux pour la cinquantaine de policiers et policières de Montréal qui sont présentement en mission pour l'ONU en Haïti", a confié M. Tremblay.

Le maire de Montréal a également annoncé qu'un comité de mobilisation des Missions internationales du Service de police de la Ville de Montréal avait été mis en place afin de procéder à des vérifications sur la santé et le bien-être des employés montréalais en mission.

De son côté, M. Charest a dit s'être entretenu avec le consul général d'Haïti à Montréal, Pierre-Richard Casimir, pour lui faire savoir que le gouvernement du Québec serait à l'écoute des besoins des autorités haïtiennes.

République dominicaine et Cuba

Le tremblement de terre a été ressenti de l'autre côté de la frontière, en République dominicaine, qui partage avec Haïti l'île caraïbe d'Hispaniola. Il a déclenché la panique à Saint-Domingue la capitale, où des habitants affolés ont fui les bâtiments en train de trembler.

Il a aussi été ressenti à Cuba, déclenchant la panique parmi les habitants de la partie orientale de la grande île caraïbe.

"On l'a ressenti très fort, et longtemps, ont a eu le temps de descendre dans la rue", a expliqué Mgr Dionisio GarcDia, archevêque de Santiago de Cuba, l'un des endroits de Cuba les plus proches d'Haïti. On ne faisait en revanche pas état de dégâts à Cuba.

Selon un autre analyste de l'institut géologique américain, Dale Grant, il s'agit du séisme le plus important enregistré dans la région: le dernier fort tremblement de terre en Haïti remonte à 1984, et il avait une magnitude de 6,7.

Félix Augustin, le consul général d'Haïti à New York, a fait part de sa profonde inquiétude. "Les communications sont absolument impossibles", a-t-il déclaré. "J'ai essayé de joindre mon ministère, et ça ne passe pas".

http://www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5hGsyx71jaAZX08hCakBQj7Ry5zEA

 

07/01/2010

Espace : Un phénomène rare observé sur le Soleil

La date de 2012 se précise !


BE Russie 26  >>  21/12/2009

 

Un phénomène rare observé sur le Soleil

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61719.htm

Les astronomes russes qui ont constaté à la fin septembre ce phénomène soulignent qu'il s'est déclenché d'une manière soudaine, alors même que le 11e cycle solaire a débuté très calmement. Cet épisode est d'autant plus remarquable que de telles éruptions solaires ne se produisent qu'une fois en plusieurs décennies. Le plasma est en effet comme "gelé" dans le champ magnétique du Soleil, et pour s'en échapper, il lui faut en quelque sorte "déchirer" les lignes magnétiques dans lesquelles il est retenu.

Que s'est-il passé? Une très puissante explosion s'est produite, après quoi, dans la partie septentrionale du Soleil, l'excédent d'énergie a été rejeté sous la forme d'une gigantesque protubérance, haute d'un million de kilomètres. Plusieurs dizaines de milliards de tonnes de plasma incandescent sont partis dans l'espace cosmique. Cet énorme rejet de plasma de l'atmosphère du Soleil a été fixé par l'observatoire spatial russe Tesis installé sur la sonde russe Koronas-Photon. "Ces protubérances forment des nuages d'un plasma ionisé assez froid, d'une température de 6 à 8.000 degrés. Ils peuvent demeurer longtemps dans l'atmosphère du Soleil. Si l'équilibre est détruit, les protubérances s'échappent dans l'espace ouvert", a expliqué Vladimir Slemzine, chercheur de l'observatoire X du Soleil de l'Institut de physique Lebedev.

Les chercheurs de l'Institut Lebedev avancent une explication sur ce qui a pu se passer. "Le champ magnétique du Soleil, écrivent-ils sur leur site, possède une énergie colossale, supérieure de plusieurs dizaines de fois à l'énergie thermique et cinétique totale de la matière environnante... Dans le cas présent, on peut supposer que le départ de la matière a été rendu possible par un affaiblissement du champ magnétique consécutif à la destruction de plusieurs régions actives".

Les amas de plasma se déplacent dans l'espace à une grande vitesse - jusqu'à 1.000 km/s. Ils peuvent effectuer en deux jours le trajet Terre-Soleil, soit 150 millions de kilomètres. Ils peuvent causer de gros dommages, et même entraîner des catastrophes sur notre planète, préviennent les scientifiques. Si une telle protubérance venait à "visiter" notre globe, nous verrions dans un premier temps une sorte d'aurore boréale dans le ciel. Puis elle commencerait à détruire les systèmes énergétiques, avec toutes les conséquences en découlant pour les sites industriels, les particuliers, etc. Ce ne sera pas le cas, en l'occurrence : l'énorme protubérance a pris une direction opposée à celle de la Terre.

Les scientifiques sont préoccupés par ce phénomène. Si une telle quantité de plasma a pu être arrachée du Soleil, cela dénote une faiblesse de la part de ce dernier, qui pourrait se rééditer. Les astronomes rappellent que la Terre a déjà été victime, il y a 150 ans, de ce que l'on avait appelé la "tempête" (ou embrasement) de Carrington - une très puissante tempête magnétique, qui avait suivi une série d'éruptions solaires. Les nuages avaient atteint la Terre en 17 heures. Il faisait clair la nuit comme en plein jour. Mais l'industrie n'en était alors qu'à ses débuts, et l'on n'avait assisté à aucune catastrophe technologique majeure. Il pourrait en aller différemment de nos jours. Des spécialistes de la NASA disent s'attendre à une telle tempête en 2012. Les scientifiques espèrent pouvoir donner l'alerte à temps. Mais une seule sonde spatiale est en mesure de le faire. Elle évolue depuis 1997 entre la Terre et le Soleil, mais peut à tout moment cesser de fonctionner.

Pour en savoir plus, contacts :

Slemzin Vladimir Alexeevich, Institut de physique Lebedev - Moscou, 53, Leninskiy prospekt - Tel :  007 499 135 79 21  007 499 135 79 21 - E-mail : slem@sci.lebedev.ru

Source :

rian.ru et strf.ru - 26/10/2009

Rédacteur :

Nicolas Quenez
 

Origine : BE Russie numéro 26 (21/12/2009) - Ambassade de France en Russie / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61719.htm

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61719.htm

 

28/11/2009

L'escroquerie du réchauffement climatique se confirme !

Bien que la presse ait balayé d'un revers de main ce que l'on appelle désormais le ClimateGate, de nombreux scientifiques dans le monde en appellent à des poursuites judiciaires à l'encontre des experts du GIEC et de l'ONU.

Toujours les mêmes escrocs à la tête de toutes ces manipulations y compris celle de l'existence de virus fabriqués de toutes pièces dans leurs laboratoires pharmaceutiques.

Continuerez-vous à croire que l'humanité soit responsable du réchauffement climatique à cause du C02 qui est un gaz naturel qui se trouve dans tout l'univers ?

Un bon prétexte pour arguer du fait que nous soyons trop nombreux sur la planète pour nous éliminer par divers moyens et s'accaparer définitivement la planète et toutes ses richesses.

La conférence de Copenhague est une belle escroquerie pour nous instaurer le Nouvel Ordre Mondial à notre insu, sans que nous n'ayons jamais voté pour son président.

Un autre éminent chercheur invite à poursuivre les scientifiques "criminels" du GIEC affiliés à l'ONU.
Les articles sont malheureusement en Anglais.


La divulgation de documents alarmistes prouvent l'intention de demander un financement pour les «agences de l'énergie"

Traduction Google.

http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.i...

Climategate: l'alarmisme est sous-tendu par la fraude (PJM Exclusive)

http://translate.googleusercontent.com/ranslate_c?hl=fr&a...

CLIMATEGATE !!! - VoStFr Alex Jones 23/11/09

http://www.dailymotion.com/video/xb9m7x_climategate-vostfr-alex-jones-23110_news

07/11/2009

L'Apocalypse selon Roland Emmerich

ARNAUD BORDAS

06/11/2009 | Mise à jour : 15:20

Les Mayas avaient raison ! La fin du monde, c'est pour 2012. La preuve par l'image avec le nouveau film de Roland Emmerich (Independence Day, Le Jour d'après), dans lequel des éruptions solaires gigantesques déclenchent un cataclysme planétaire sur la Terre : montée des eaux, tremblements de terre, tsunamis, explosions de la croûte terrestre, etc. Avec sa légendaire subtilité, Emmerich sort la grosse artillerie afin de livrer le plus gros film catastrophe de tous les temps. Comme d'habitude, les effets spéciaux numériques offrent quelques scènes de destruction massive impressionnantes. Et comme d'habitude, ses personnages sont tous des clichés sur pattes, drapés dans leur bonne conscience et leurs bons sentiments. Au menu cette fois : un président noir qui suinte la compassion et le sacrifice désintéressé, un doux dingue ancien hippie et militant écolo, une fille à papa qui s'inquiète pour la misère dans le monde, un écrivain populaire méprisé par la critique, des enfants surdoués et débrouillards, un jeune scientifique qui s'inquiète pour la misère dans le monde, un moine bouddhiste qui cherche la sagesse et même un chien qui sera sauvé de la catastrophe. Parce que les chiens ne meurent JAMAIS chez Roland Emmerich.

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2009/11/07/01006-...

06/11/2009

2012, La conspiration de l'Apocalypse

2012, LA CONSPIRATION de l'APOCALYPSE

Un film à voir absolument !

Diffusé sur France 4

http://www.france4.fr/2012-la-conspiration-de-lapocalypse/

Rediffusions

  • Mardi 10 novembre à 22h35
  • Lundi 16 novembre à 00h15
  • Mercredi 18 novembre à 00h40