Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2014

Alerte désinformation des merdias occidentaux : UKRAINE. Des blindés arborant le drapeau russe circulent à Kra matorsk

Attention aux manipulations et à la propagande mensongère anti-russe des merdias occidentaux ! Pour avoir les vraies infos, suivez au moins ces deux sites de presse Russe.

La Voix de la Russie et Ria Novosti

 

Les merdias occidentaux aux ordres des criminels US/UE/Sionistes veulent provoquer la Russie et lui faire supporter la responsabilité de la soi-disant présence de son armée en Ukraine ! Surtout que Poutine participe à la réunion sur l'Ukraine prévue le 17 avril à Genève pour permettre de trouver une solution pacifique à la crise qui affecte ce pays. Et bien sûr, il faut croire sur parole le président par intérim de Kiev et ses acolytes néo-nazis, qui constituent un gouvernement provisoire insurrectionnel et illégitime !

Ukraine: Poutine et Merkel confiants avant la réunion de Genève

Il faut bien que les Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes organisent le chaos mondial en provoquant la Russie, la Chine, l’Iran, la Syrie et les pays qui résistent à l’Empire et qu’ils fassent le lit de la 3ème guerre mondiale qui leur permettra de trouver la solution au chaos mondial qu’ils auront créé de toutes pièces en nous instaurant leur Nouvel Ordre Mondial.

Surtout que la veille des attaques armées contre les Pro-russes à Kramatorsk, le directeur de la CIA s’était rendu secrètement à KIEV pour y rechercher des mercenaires US qui ont aidé l’armée régulière. Un hasard sans doute !


Ukraine: une visite du directeur de la CIA à Kiev, un fait accompli (parlementaire)

La Maison Blanche reconnaît que Brennan, le directeur de la CIA est allé "secrètement" à Kiev (Zero Hedge)

Ukraine/Kramatorsk : des mercenaires US aident l'armée régulière

Qu'ira faire Jo BIDEN à Kiev, mandaté par les USA ?

Ukraine : Washington dépêche Jo Biden à Kiev

La version des merdias occidentaux :

Est Ukraine: des blindés arborant le drapeau russe à Kramatorsk

EN DIRECT - Ukraine: la Russie accusée de construire un "nouveau mur de Berlin"

La tension est à son comble, dans l'Est de l'Ukraine, où des séparatistes pro-russes poursuivent leur offensive. Mercredi, des blindés arborant le drapeau russe ont été vus dans la ville de Kramatorsk.

 

US/Israël : La source de la désinformation, des mensonges et de la propagande anti-russe

John Kerry parle aux oreilles de votre journal

Et comme si cela ne suffisait pas d’avoir fait attaquer les protestataires contre le régime nazi en place à KIEV, après Kramatorsk, c’est maintenant Donetsk qui est en ligne de mire des nazis !

 Ukraine/Donetsk : l'armée prête à lancer une opération de nettoyage

Tout est fait pour déstabiliser et provoquer la Russie par tous les moyens. Maintenant on nous sort aussi l’Ossétie du Sud !

Ossétie du Sud: Moscou dénonce une provocation impliquant des Géorgiens

L’OTAN agresse la Russie. Un général français témoigne

Un député français évoque les objectifs américains en Ukraine

 


Les vraies versions ci-dessous :

Ukraine/Kramatorsk: des équipages de blindés rejoignent les protestataires

"La Russie menace d'envahir l'Europe": balivernes, selon Moscou

Ukraine : les militaires hissent le drapeau russe au-dessus de Slaviansk


Ukraine: Moscou suspend la remise du matériel de guerre à Kiev

9.200 ex-militaires ukrainiens ont rejoint l'armée russe (Défense)

 

Un bon point quand même, Pékin soutient Poutine dans la crise en Ukraine

Moscou apprécie le soutien de Pékin dans la crise ukrainienne

 

28/03/2014

Valls à Matignon : le dernier (mauvais) coup du PS, oui mais à condition qu'il y ait un attentat commis sous fausse bannière en France ?

Valls à Matignon ? Oui, mais il existerait une condition d’après le site de Islamic Intelligence !!!

972_israeli-mossad cowards and assassins.....jpg

Pax talmudica: URGENT: 11 septembre nucléaire-chimique français: Hollande aurait affirmé au téléphone à sheytanyahu que Valls serait premier ministre mais qu'il fallait un  événement majeur pour que cela se produise, comprenez un false flag. Était-ce celui de Cannes ou un autre aura-t-il lieu dans les heures qui suivent??? La conversation téléphonique date de moins de 48 heures... Boeing malaisien MH 370: Une réplique de l'avion, utilisé également par la Malaysia Airlines par le pasée, est garé à l'aéroport de Tel Aviv, la piste du false flag se précise...? Lire ici

 - Nazisme talmudique français: Valls à Matignon, Tel Aviv et l'AIPAC poussent au chaos et à la guerre civile: Le CRIF et Tel Aviv poussent, mais le plus suisse des ministres français risque d'être la cause de l'effondrement de l'état français. En tout cas la photo ci-dessous vous confirme que l'alliance FN-Valls-CRIF au pouvoir dirigée contre les Musulmans selon les plans du CRIF et de Tel Aviv. Valls a Matignon est la confirmation de l'état de guerre totale dans les rues de France, le plus suisse des ministres français aux multiples comptes bancaires en Suisse est-il vraiment capable de tenir tète aux réseaux Musulmans ou n'est-il que le pion de Cukierman dans le cadre du 11 septembre nucléaire-chimique français car a Paris, Alger et Rabat, le 'grand Israël' boit le calice jusqu'a la lie ?!

 

http://www.panamza.com/wp-content/uploads/2014/02/crif270214.jpg

Voila qui parle et qui vaut mieux que tous les mots... Le CRIF tient Valls et Aliot et au nom du 'grand Israël', le CRIF entraine la France dans une guerre civile totale, déclenchée par le.... FN

La suite : ICI


Valls à Matignon : le dernier (mauvais) coup du PS

Valls à Matignon en réponse à l’échec cuisant des municipales ? En tout cas, la pression monte  et cette hypothèse devient une quasi-certitude. « Je ne vois pas comment le président va faire pour ne pas nommer Valls, confie l’un de ses proches. On a encaissé une déroute sévère qui appelle une réponse. Il faut frapper fort, vite et mettre du lourd. Manuel est le mieux à même de faire ça. » A en croire son entourage politique, après le tour désastreux qu’a pris ce premier test électoral du quinquennat Hollande, le ministre de l’intérieur se présente comme l’homme de la situation. « Si la réponse, c’est un Ayrault III, ça ne le fait pas », tranche un conseiller. Nommer à Matignon celui qui est "éternellement attaché à Israël" et qui a fait de la lutte contre la dissidence une affaire personnelle, en dit long sur les (funestes) projets politiques du gouvernement socialiste…

970421_680680135280008_2017604499_n

Diatribes contre les Roms, islamophobie revendiquée, allégeance à Israël, nouvelles lois antiterroriste et antivoile, encadrement des réseaux sociaux, censure d’État contre un humoriste, attaques contre la liberté d’expression, défense de son bilan sécuritaire (pourtant calamiteux), déclarations de guerre contre une ultra-gauche plus fantasmée que réelle…, Manuel Valls fait feu de tout bois. Derrière son ambition personnelle (accéder à la présidence de la République) et sa méthode (sur-occuper le terrain médiatique) se cache un projet d’envergure : achever de mettre la France aux normes économiques et sociales du mondialisme sur le plan intérieur, l’arrimer totalement au bloc atlantiste (USA-Israël) sur le plan extérieur. Projet bien peu "socialiste"… mais il est vrai que la gauche a depuis bien longtemps jeté aux oubliettes son combat pour la défense du monde du travail.

Né à Barcelone en 1962, naturalisé en 1982, à la fois Maire d’Evry et député de l’Essonne entre 2002 et 2012, Manuel Valls est rentré à 18 ans au PS où il milite dans le courant rocardien de la « deuxième gauche » libérale et antimarxiste. Également militant au syndicat UNEF-ID à cette période, il fait la connaissance d’Alain Bauer et de Stéphane Fouks avec lesquels il conservera des liens d’amitié politique et personnelle (il est notamment le parrain de l’un des enfants du premier) mais aussi maçonniques (Alain Bauer et Manuel Valls étaient franc-maçons et le premier deviendra même Grand maître du Grand Orient de France au début des années 2000). Ses convictions sont déjà bien peu « socialistes ». En 1985 il quitte la Ligue des Droits de l’Homme quand elle s’oppose à l’extradition des membres de l’ETA par le gouvernement socialiste français vers l’Espagne.

Partisan de la première heure d’une évolution droitière, «blairiste» ou «clintonienne», du PS, il se distingue par ses appels à la refondation de ce parti (et à son changement de nom) dans un rassemblement plus large incluant des hommes et des femmes comme Dominique de Villepin, François Bayrou ou Corinne Lepage. De fait, ses prises de position marquent une nette rupture par rapport à l’orthodoxie socialiste : à la fois économiquement libéral et politiquement autoritaire, il est par exemple hostile aux 35 heures qu’il souhaite « déverrouiller » ainsi qu’au projet de dépénalisation de cannabis proposé par Daniel Vaillant mais il est revanche favorable aux quotas d’immigration et à l’amendement instituant le délit d’outrage au drapeau tricolore et à l’hymne national, pour lequel il a voté en janvier 2003.

En dépit de son échec cuisant aux primaires socialistes (5 % des voix), le futur occupant de la place Beauvau a réussi «à se rendre indispensable» et à s’imposer dans l’entourage du Président à force de calculs et d’omniprésence médiatique. Sa quête incessante de popularité basée sur une communication soignée n’est pas exempte d’erreurs grossières : son acharnement médiatique contre Dieudonné lui fait perdre plusieurs points dans les sondages.

Serviteur zélé de l’oligarchie et du mondialisme (favorable au contrôle par la Commission européenne des budgets nationaux, il vote en février 2008 pour la réforme de la constitution permettant la ratification du traité de Lisbonne), son ambition politique est servie par son appartenance au club Le Siècle qui réunit les membres les plus puissants et influents de la classe dirigeante française, choisis par cooptation : politiciens de droite et de gauche, patrons des plus grandes entreprises françaises, journalistes de premier plan dans les médias qui "font l’opinion", auxquels s’ajoutent quelques universitaires.

Manuel Valls est un adepte du "Choc des civilisations" et il a choisi son camp : Israël et ses vassaux occidentaux. Pas une semaine ne se passe sans qu’il ne manifeste avec ferveur les liens qui l’unissent à l’État hébreu, comme dernièrement à l’occasion du rassemblement organisé par le CRIF en hommage aux victimes de Mohamed Mehra, dans lequel il assimile antisionisme et antisémitisme et traîne dans la boue ceux qui osent critiquer la politique de l’État hébreu. Ces prises de position font écho à ses nombreuses professions de foi en faveur d’Israël, notamment à celle prononcée sur Radio J en novembre 2012, au moment même où l’armée israélienne déployait l’opération Pilier de défense dans la bande de Gaza qui s’est soldée par des centaines de morts et des milliers de blessés, côté palestinien.

Interrogé en 2011 sur sa participation à une réunion du Groupe de Bilderberg deux ans plus tôt, il tente de minimiser le pouvoir de décision de ce réseau d’influence qui réunit pêle-mêle leaders de la politique, de l’économie, de la finance, des médias, des responsables de l’armée ou des services secrets. Défense classique, il accuse ses interlocuteurs – qui y voient le siège d’un gouvernement mondial occulte échappant à tout contrôle démocratique – de complotisme et même de négationnisme. Étrange raisonnement quand on sait que des décisions stratégiques essentielles y sont prises, après discussions secrètes à huis clos, engageant l’avenir économique, politique, social et démographique de la planète, et conditionnant ensuite la politique d’institutions comme le G8 ou les gouvernements nationaux. Comprenant que la domination se nourrit de l’ignorance des dominés, Manuel Valls cherche à éradiquer tout foyer de pensée critique. Internet étant un espace privilégié de l’expression d’opinions dissidentes mettant en cause le pouvoir des banques et de la finance internationale sur la société, il était logique que Manuel Valls s’attelle à y réduire la liberté de parole sous couvert de lutte contre "l’antisémitisme" en intensifiant la surveillance des réseaux sociaux. Plutôt inquiétant, quand on sait qu’il assimile critique de la finance mondialisée et antisémitisme …

Manuel Valls incarne à lui seul la soumission totale de la gauche à l’oligarchie financière mondialiste et sioniste et son renoncement définitif à défendre les intérêts du monde du travail. Son rejet de l’Islam, l’un des derniers remparts contre le Nouvel ordre mondial, son soutient sans faille à Israël, son autoritarisme face à la contestation dissidente montrent le vrai visage du PS : fort avec les faibles, faible avec les forts, et la vraie nature du gouvernement : un simple exécutant des basses œuvres de la finance internationale.

http://bourgoinblog.wordpress.com/2014/03/28/valls-a-mati...

 

24/03/2014

Géolocalisation: des millions de portables espionnés par la NSA (journal) et Boeing 777 détourné !

Une preuve de plus qu'ils se moquent de nous et que le Boeing 777 est un acte délibéré, et qu'il a bien été détourné aux intérêts US/US sionistes, dans l'objectif de maquiller l'avion, de le charger en bombe nucléaire chimique afin de commettre un attentat. Ensuite après avoir laissé passer le temps, ils viendront nous inventer qu'ils auront retrouvé des débris de l'avion !

Comment se fait-il que de la NSA n'ait pas proposé de mettre en oeuvre ses technologies pour  localiser l'avion détourné sur la base des échos des portables des passagers disparus ?

Abstention et omission volontaire de porter secours  ?

Les loups ne se mangent pas entre eux, n'est-ce pas ?

Comme vous pourrez le constater dans cet article la NSA est capable de localiser et d'écouter des millions de portables dans le monde, sauf pour ce qui concerne les portables des passagers du Boeing 777 disparu entre les 7/8 mars 2014.

Pourtant 4 jours après le détournement de l'avion, les portables des passagers continuaient encore à sonner ! La preuve ci-dessous par l'article daté du 11 mars  2014. Ce qui exclus une explosion et une submersion de l'avion que tous les radars et satellites auraient vues !

Si ce n'est pas un complot, on peut se demander ce que c'est ?

Malaysia Airlines : le mystère des téléphones qui sonnent encore

 Par Boris Manenti

 Publié le 11-03-2014 à 11h54

Les familles de passagers affirment que les mobiles des disparus sonnent encore, avant de basculer sur messagerie. Impossible si les portables étaient détruits ou immergés.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140311.OBS9186/mal...

 

Géolocalisation: des millions de portables espionnés par la NSA (journal)

Dossier: Espionnage du Web par les services spéciaux américains

Géolocalisation: des millions de portables espionnés par la NSA (journal)
12:22 05/12/2013
MOSCOU, 5 décembre - RIA Novosti

L'Agence de sécurité nationale des Etats-Unis (NSA) intercepte quotidiennement les données de localisation de plusieurs centaines de millions de téléphones portables à travers le monde, ce qui permet de contrôler les déplacements de leurs propriétaires et leurs communications, écrit jeudi le Washington Post.  

Selon le journal, qui s'appuie sur les données de l'ex-agent de la CIA Edward Snowden, les bases de données de la NSA reçoivent quotidiennement jusqu'à 5 milliards de notifications concernant la géolocalisation des propriétaires des téléphones de différents pays, y compris des Etats-Unis.  

D'après le Washington Post, cet outil d'espionnage de masse ne devait initialement pas concerner les citoyens américains. Toutefois, compte tenu du volume des données reçues, des Américains se trouvant à l'étranger et à l'intérieur du pays figurent parmi les personnes suivies.  

Début juin, Edward Snowden, informaticien de 29 ans, a révélé à deux quotidiens, le Guardian et le Washington Post, l'existence d'un programme informatique secret baptisé PRISM, permettant aux Etats-Unis de surveiller des échanges par mail, messageries instantanées, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde. 

Ce programme permet à la NSA et au FBI d'accéder à des données concernant des personnes vivant hors Etats-Unis via neuf géants de l'Internet, dont AOL, Apple, Facebook, Google, Microsoft, PalTalk, Skype, Yahoo! et YouTube et l'opérateur téléphonique Verizon.

http://fr.ria.ru/world/20131205/199947546.html

 

22/03/2014

UKRAINE. Photo de Maïdan: la nouvelle falsification de Bernard Henry Levy Botul

Le psychopathe au service du Nouvel Ordre Mondial qui ne trompe que lui-même avec sa propagande sioniste !

 


UKRAINE. Photo de Maïdan: la nouvelle falsification de Bernard Henry Levy Botul

Publié le mar 20, 2014 @ 11:52

 

Il est incorrigible. Mensonges et arnaques ont toujours accompagné le parcours de cet homme. Falsificateur, menteur, violent, cynique, manipulateur à souhait et surtout meurtrier, M.Botul a encore fait des siennes en Ukraine. Manque de bol, sa nouvelle tentative de falsification a lamentablement échoué. Tout d’abord, la Crimée a dit NIET à Kiev, préférant la Russie, pour lui dire que l’Ukraine n’était pas Maidan. Ensuite, en croyant poser pour un photographe en plan très serré, BHL a été pris en flagrant délit de falsification.

 

Ce fraudeur dont l’engeance se passe de commentaire est toujours fêté dans les médias malgré ses casseroles…

 

Regardez:

 

La première photo est "crédible". Seulement, elle se fait dans un studio.

 

ATT1

 

Le pot aux roses est révélé par la deuxième photo.

 

ATT2

 

Flagrant délit ou flagrant délire ?

http://allainjules.com/2014/03/20/ukraine-photo-de-maidan...

 

 

21/03/2014

1 - Malaysia Airlines : Boeing 777, l'avion utilisé plus tard comme un "missile de croisière" ? (1)

Cet article nous donne une bonne idée pour savoir ce que certains ont l'intention de faire de cet avion détourné ?

Une attaque terroriste contre la France ou un pays européen ou un pays qu'US/Israël considérerait comme lui étant hostile ou lui résistant ?

Vous remarquerez que ce sont les USA et non pas la compagnie Malaysia Airlaines qui donne cette info, juste histoire de nous préparer mentalement à ce qui pourrait se préparer en coulisse.

 

Malaysia Airlines : l'avion utilisé plus tard comme un "missile de croisière" ?

Le Nouvel Observateur avec AFP

Voir tous ses articles

Publié le 16-03-2014 à 16h37Mis à jour à 16h55

C'est ce que redoute un haut responsable américain, dans l'hypothèse où l'avion disparu ait pu atterrir quelque part pour être caché.

Le Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines a disparu dans le nuit du 7 au 8 mars. (Capture écran YouTube)

Le Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines a disparu dans le nuit du 7 au 8 mars. (Capture écran YouTube)


Le Boeing de Malaysia Airlines mystérieusement disparu depuis une semaine pourrait avoir été détourné et caché pour servir plus tard de "missile de croisière", a déclaré dimanche 16 mars le président de la commission de Sécurité Intérieure à la Chambre des représentants américaine, Michael McCaul.

Michael McCaul a souligné, dans une interview à la chaîne Fox News, qu'à l'heure actuelle il n'est pas sûr que la disparition du Boeing 777 dans d'étranges circonstances soit liée à un acte de terrorisme. Mais selon lui, les autorités américaines sont soucieuses à l'idée que l'avion ait pu atterrir quelque part pour être caché et ensuite réutilisé comme une puissante arme de destruction.

L'avion a pu prendre deux directions après sa disparition : une au nord, vers le Kazakhstan, mais l'appareil aurait certainement été repéré par des radars.

L'autre hypothèse est qu'il soit allé atterrir dans un pays comme l'Indonésie, et il pourrait être réutilisé par la suite comme un missile de croisière, comme l'ont fait les terroristes du 11-Septembre", a déclaré Michael McCaul.

"Une chose dont est sûre : ce n'était pas un accident. Il s'agit d'un acte délibéré, intentionnel, et la question est de savoir qui est derrière ça", a-t-il ajouté.

25 pays participent désormais aux recherches du vol MH370, qui a changé de cap et désactivé ses communications de manière "délibérée" avant de disparaître il y a huit jours. L'avion, qui assurait la liaison Kuala Lumpur-Pékin, transportait 239 personnes.

"Il y a quelque chose avec le pilote"

Les enquêteurs passaient dimanche au crible les antécédents des pilotes et des passagers.

"De ce que je sais, avec toutes les informations dont on m'a fait part à haut niveau, par le biais du département de sécurité intérieure, le centre national de contre-terrorisme, la communauté du renseignement, il y a quelque chose avec le pilote", a ajouté Michael McCaul.

"Toutes les pistes mènent au cockpit, avec le pilote lui-même et le copilote", a-t-il dit sans pouvoir donner d'autres précisions.

Les proches ou collègues des deux hommes ont jusqu'à présent témoigné de leur professionnalisme et de leur caractère équilibré.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140316.OBS9989/mal...