Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2016

Syrie : voyage panoramique dans les ruines de Homs (VIDEO)

Syrie : voyage panoramique dans les ruines de Homs (VIDEO)

 

https://fr.rt.com/french/images/2016.10/article/580c96adc36188f00f8b4592.png

Ravagée par quatre ans et demi d’affrontements, qui se sont soldés par la victoire du gouvernement sur les rebelles, la cité de Homs, en Syrie, n'est plus que l'ombre d'elle-même.

C’est dans une ville fantomatique et sans couleur que Murad Gazdiev, correspondant de RT en Syrie, nous guide. La cité de Homs, qui accueillait par le passé plusieurs centaines de milliers d’âmes, offre désormais à voir des amas de débris, de graviers et de squelettes de bâtiments, sur lesquels pèse un silence de plomb.

Quatre ans et demi de guerre civile entre les forces gouvernementales et les rebelles ont en effet défiguré la ville syrienne, où «chaque rue, [...] chaque pièce», a servi de théâtre aux hostilités.


Si la paix a enfin repris ses droits à Homs, les tunnels creusés sous les bâtiments, les impacts d'obus sur les toits et les multiples trous percés dans les murs afin d'y fourrer les canons de fusils laissent augurer de longues et difficiles années de reconstruction.

 

Lire aussi : Syrie : au moins six personnes auraient été tuées et 28 blessées dans une attaque suicide à Homs

 

22/10/2016

Nantes: 16 septembre 1943, la ville anéantie par les bombardements alliés

Petit rappel des exploits effectués par les amères-loques soi-disant alliés de la France, spécialistes des bavures  !

 

Nantes: 16 septembre 1943, la ville anéantie par les bombardements alliés

 


 

 

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU va ouvrir une enquête sur les «crimes de guerre» à Alep

Comme il fallait s’y attendre l’Organisation Nazie Universelle a donné suite à la demande formulée par la Grande Bretagne, d’ouvrir une enquête soi-disant indépendante contre la Syrie et par voie de conséquence contre la Russie pour Crimes de Guerre.

L'ONU prend donc une décision sur une demande formulées par Les ministres des Affaires étrangères de l’UE adoptent la déclaration dénonçant la Russie et la Syrie,  alors que L’Onu coupe le micro du représentant russe alors qu’il évoquait la Syrie, et que Moscou fustige l'«oubli» du secrétaire général de l'Onu au sujet d'Alep, et pour finir, alors que  Plus de 1.200 combattants sont regroupés pour lancer une offensive contre Alep


La Grande-Bretagne est bien placée pour demander cette enquête, dans la mesure où elle a participé durant près de 6 ans, sans mandat de l’ONU, à massacrer les syriens et à détruire la Syrie en collaboration avec la coalition US criminelle.

Voilà à quoi servent les trêves demandées par les criminels !

 

Nouvelle prolongation de la trêve à Alep jusqu'à samedi 16h00 GMT La trêve «humanitaire» observée par les armées russe et syrienne depuis jeudi matin à Alep va être prolongée une nouvelle fois de 24 heures jusqu'à samedi soir afin de permettre aux civils et aux combattants de quitter les quartiers rebelles assiégés, a annoncé l'armée russe.  « A la demande du représentant de l'ONU et d'autres organisations internationales, le président russe a pris la décision de prolonger la pause humanitaire dans la région d'Alep de 24 heures, de 08H00 jusqu'à 19H00 (locales) le 22 octobre », soit de 05H00 à 16H00 GMT, a déclaré vendredi lors d'une conférence de presse le général Sergueï Roudskoï, un haut responsable de l'état-major russe.


Plus de 1.200 combattants sont regroupés pour lancer une offensive contre Alep Plus de 1 200 combattants, en particulier, 30 kamikazes, se sont regroupés afin de lancer une offensive contre la ville syrienne d'Alep depuis le sud-ouest, a déclaré le chef du Commandement opérationnel principal de l’État-major russe Sergueï Roudskoï. Selon la déclaration du chef du Commandement opérationnel principal de l'État-major russe Sergueï Roudskoï, plus de 1 200 combattants, en particulier, 30 kamikazes, se sont regroupés afin de lancer une offensive contre la ville syrienne d'Alep depuis le sud-ouest. Selon le responsable russe, les terroristes utilisent la trêve dans leurs propres intérêts. Sergueï Roudskoï précise que les combattants se sont regroupés autour d'Alep et, ainsi, préparent une nouvelle offensive afin de pénétrer dans les quartiers est de la ville. Selon Sergueï Roudskoï, plus de 200 combattants sont arrivés dans les localités de Mansura, Karasi et le quartier 1070 lors des 24 dernières heures.


Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU va ouvrir une enquête sur les «crimes de guerre» à Alep

La partie orientale de la ville d'Alep est toujours sous le contrôle de rebelles qui empêchent les civils de quitter la ville

Introduite par le Royaume-Uni, une résolution visant à examiner les allégations de violations des droits de l'homme à Alep a été approuvée par le Conseils des droits de l'homme des Nations unies le vendredi 21 octobre.

Le Conseil des droits de l'homme des Nations unies a voté en faveur de l'ouverture d'une «enquête indépendante spéciale» sur la situation à Alep en Syrie.

Cette résolution défendue par la Grande-Bretagne a été adoptée par 24 voix contre 7 et 16 abstentions. La Russie et la Chine ont voté contre ce projet.  

 

Dans la résolution, les membres du Conseil des droits de l’homme se disent «scandalisés» par le «nombre alarmant» de victimes civiles provoquées par les bombardements sur Alep-Est. 

De son côté, la Syrie a dénoncé un texte qui «rejette la responsabilité des terroristes». 

La Russie accuse également les rebelles d’utiliser les civils comme « boucliers humains » dans la partie orientale d’Alep alors qu’elle a ouvert des corridors humanitaires conjointement avec le gouvernement syrien. 

Lire aussi : Diplomate britannique : les doubles standards de l'Occident sont scandaleux

 

21/10/2016

Syrie : Assad dénonce l'hystérie occidentale sur Alep

Nous vous proposons une interview exclusive avec Mme Ayssar Midani, analyste franco-syrienne des questions internationales, sur les dernières évolutions en Syrie.

http://www.presstv.ir/DetailFr/2016/10/20/489956/Syrie


 

 

 

Le Pentagone a payé 500 millions de dollars pour des vidéos de faux terroristes

Le Pentagone a payé 500 millions de dollars pour des vidéos de faux terroristes

 

Pentagon Paid for Fake ‘Al Qaeda’ Videos

A controversial foreign PR firm known for representing unsavory characters was paid millions by the Pentagon to create fake terrorist videos.

 

 Le pentagone utilise 540 millions pour de fausses vidéos terroristes


CONFIRMED: PENTAGON PAID $500M FOR FAKE PROPAGANDA VIDEOS