Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2010

Que se passe-t-il sur Jupiter?

Une énorme bande de nuages qui disparait, un flash lumineux aussi bref que puissant..  La planète Jupiter est depuis plusieurs semaines le lieu de phénomènes intrigants. Premiers résultats de l’enquête menée avec le télescope Hubble.

A gauche Jupiter telle qu'on pouvait la voir depuis plusieurs décennies (image prise par Hubble le 23/07/09) et à droite Jupiter vue le 7 juin juin 2010, privée de la ceinture brune de l'hémisphère sud. (NASA, ESA, M. H. Wong (University of California, Berkeley), H. B. Hammel (SSI , Boulder), A. A. Simon-Miller (GSFC) /Jupiter Impact Science Team)

A gauche Jupiter telle qu'on pouvait la voir depuis plusieurs décennies (image prise par Hubble le 23/07/09) et à droite Jupiter vue le 7 juin juin 2010, privée de la ceinture brune de l'hémisphère sud. (NASA, ESA, M. H. Wong (University of California, Berkeley), H. B. Hammel (SSI , Boulder), A. A. Simon-Miller (GSFC) /Jupiter Impact Science Team)

Le 3 juin dernier, un événement suffisamment énergétique pour être repéré depuis la Terre, à 770 millions de kilomètres, s’est produit devant le disque de la planète Jupiter. C’est un astronome amateur chevronné, l’Australien Anthony Wesley, qui a le premier signaler le flash lumineux, visible sur les vidéos réalisées avec son télescope.

Que s’est-il passé? Un astéroïde est-il entré en collision avec l’atmosphère de Jupiter, comme en juillet 2009? Ou bien des fragments de comète comme en juillet 1994 avec le passage de la comète Shoemaker-Levy 9?

Météorite

D’après les images prises par le télescope spatial Hubble le 7 juin, soit trois jours après le signalement du flash, il n’y a pas eu d’explosion dans les nuages de Jupiter. Aucune trace, aucun débris n’est visible, contrairement à 2009 et 1994, d’après les observations des chercheurs rapportées par l’ESA.

jupiter hubble 7 juin 2010

Gros plan sur le site du flash lumineux du 3 juin dernier sur l'image prise par Hubble trois jours après: pas de traces noires visibles.

L’équipe internationale qui a analysé les données de Hubble penche plutôt pour l’hypothèse d’une météorite beaucoup plus petite qui aurait brûlé au-dessus des nuages de Jupiter mais sans plonger dans l’atmosphère de la géante gazeuse.

Disparition de nuages

L’enquête sur le flash du 3 juin fournit également de belles images de Jupiter privé d’une de ses bandes de nuages sombres, la ceinture équatoriale sud. Depuis plusieurs mois cette ceinture a totalement disparue. Elle est occultée par des nuages clairs plus élevés, des nuages formés de cristaux de glace d’ammoniac, visibles sur les clichés pris par Hubble, toujours selon l’ESA.

Les chercheurs estiment que ces nuages devraient s’estomper d’ici quelques mois, comme cela s’est déjà produit par le passé. Quelques points noirs apparaissent à la limite de la zone tropicale or ces ‘trous’ sont généralement les signes avant-coureur de la dissipation des nuages d’ammoniac, expliquent-ils. Ces changements météorologiques titanesques ont été observés pour la dernière fois au début des années 70. Davantage de détails sont attendus des observations actuelles.


C.D.

Sciences et Avenir.fr

17/06/10

http://www.sciencesetavenir.fr//actualite/espace/20100617...l

13/06/2010

Éruptions solaires : de fortes perturbations à craindre sur Terre ?

Nous devons nous attendre à de fortes perturbations au niveau des réseaux de télécommunications, électriques, électromagnétiques et des centrales nucléaires. L'alignement galactique du 21 décembre 2012 se pécise.

 

Découvrez les images

Info rédaction, publiée le 10 juin 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Soleil deviendra bientôt beaucoup plus actif qu’il ne l’est aujourd’hui. On devrait ainsi pouvoir observer de nombreuses éruptions solaires qui, bien que très esthétiques, pourraient se révéler dangereuses pour l'activité humaine.

Cette hausse d'activité pourrait en effet avoir d’importantes conséquences sur les satellites orbitant autour de la Terre, et des experts se sont déjà réunis mardi dernier afin de trouver des solutions pour protéger ces équipements.

Le Soleil est l'une des étoiles de la Voie Lactée. Il connaît des périodes de repos durant lesquelles son activité est réduite (onze ans en général). Une période d'activité se différencie d’une période de repos par la présence de taches sombres à la surface de l'astre : tous les onze ans en moyenne, il n’y a alors plus vraiment d’éruptions ni de projections de matière.

Durant les périodes de forte activité, comme celle que le Soleil connaîtra bientôt, des éruptions solaires ont lieu. On peut alors observer de gigantesques panaches à la surface du Soleil, lesquels dégagent des particules qui peuvent endommager les équipements électroniques de la Terre, notamment les GPS, les appareils aériens et les radiocommunications.

Une importante éruption solaire pourrait provoquer une perte économique vingt fois supérieure à celle causée par l’ouragan Katrina, selon l’Académie américaine des sciences. C’est pourquoi la capacité à prévoir ces éruptions est devenue capitale. Il faut notamment, avant leur survenue, mettre les satellites en mode sécurisé et protéger les équipements électroniques d’éventuelles surcharges.

La Nasa et la NOAA (National oceanic and atmospheric administration) ont ensemble mis en place plusieurs satellites capable de surveiller le Soleil et de prévoir ses changements d’activité. L’engin spatial Stereo (Solar terrestrial relations observatory) est même capable d’observer 90% de la surface du Soleil.

Pour découvrir les images du Soleil : http://www.maxisciences.com/soleil/le-soleil-et-ses-diffe...

http://www.maxisciences.com/soleil/ruptions-solaires-de-f...

 

11/06/2010

L'univers est-il ce que nous croyons ?

Tout est vibration, donc information.

Une conférence sur les champs magnétiques du Dr Jacqueline Bousquet ex chercheur au CNRS, écartée pour ses visions justes et dérangeantes pour les scientifiques traditionnels, qui passent leur temps à chercher sans ne rien trouver. Il faut bien écarter les humains de ce qu'ils sont vraiment, de leur essence primale, du Divin qui est en eux pour en faire des moutons de panurge prêts à se laisser manipuler par les sciences, les religions et les politiques qui sont à leur botte.


Cette conférence est très importante à écouter, en prévision de l'échéance du 21 décembre 2012 pour savoir  qui vous êtes et comment vous y préparer. Merci de diffuser ces vidéos autour de vous.

Jacqueline BOUSQUET
Docteur ès Sciences - Biologie, Biophysique,

Chercheur honoraire au C.N.R.S.
Chargée d'enseignement à la Faculté Privée des Sciences Humaines de Paris,
Collaboratrice du Professeur Émile PINEL pour l'étude et la mise en évidence des champs en biologie,
Conseiller scientifique du G.R.E.N.A.T.
(Groupe de Réflexion et d'Étude pour la Non Agression Thérapeutique)
Spécialiste de l'interface Science & Tradition,
Conférencière, écrivain.
Auteur de : " Science dans la Lumière " (épuisé) & " Au cœur du Vivant "

E-mail : fmn@arsitra.org


Si la vidéo ne fonctionne pas, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1185/confer...


Conférence du Dr Jacqueline Bousquet à l'espace Mouneyra
Le 30 avril 2010

 

Site de Jacqueline Bousquet :   http://www.arsitra.org/

Silicium, éveil et guerre des fréquences

http://www.dailymotion.com/video/xcb4s1_silicium-eveil-et...

"Au coeur du vivant "-

http://www.dailymotion.com/video/x9qqim_au-coeur-du-vivan...





"Au coeur du vivant "- livre électronique - ARSITRA.org ... Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel
http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1046/au-coe...

"Science dans la lumière" - livre électronique
http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1045/scienc...

Conférences de Jacqueline Bousquet
http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1011/confer...

 

 

09/06/2010

Dépêche urgente du Préfet des Alpes-Maritimes !

Avis de coup de mer attendu cette nuit et demain sur le littoral ! A diffuser SVP !

Nouveau coup de mer attendu cette nuit et demain sur le littoral
Publié le mercredi 09 juin 2010 à 16H24
Le coup de mer du 4 mai, ici à Nice, avait causé de nombreux dégâts matériels. (Photo Nice-Matin)

Coup de mer, le retour ? Le préfet des Alpes-Maritimes vient de placer le département en situation de "vigilance" à partir de ce mercredi soir 21 heures, jusqu'à jeudi 22 heures.

Ce soir, la houle devrait atteindre deux mètres en moyenne sur le littoral, précise le communiqué de la Préfecture. Le Cap d'Antibes "risque d'être particulièrement impacté".

Jeudi, un pic est attendu en milieu de journée, "la houle atteignant jusqu'à 3 mètres". Selon Météo France, "cette houle sera sud-est avec un fort vent d'est."

Sur l'ensemble de la période, la "surcôte" - une élévation anormale du niveau de la mer -  atteindrait 10 centimètres.

Le préfet  demande aux maires des communes du littoral de prendre "toutes les mesures adéquates afin de restreindre, et si besoin, interdire l'accès et la circulation des sentiers exposés du littoral, ainsi que des chemins ou des routes pouvant être menacés par le coup de mer".

Toute sortie sur le littoral est formellement déconseillée.

Cette nouvelle alerte survient un peu plus d'un mois après un coup de mer dévastateur, le 4 mai dernier, sur le littoral azuréen.

http://www.nicematin.com/article/derniere-minute/nouveau-...


07/06/2010

La mort des sols, Claude et Lydia BOURGUIGNON

L'ortie, fée de la résistance en playlist :

http://www.dailymotion.com/playlist/xyauj_tchels0o_l-orti...


Site de Claude et Lydia BOURGUIGNON :

http://www.lams-21.com