Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2010

Golfe d'Aden : la naissance d'un océan

Un article du CNRS à mettre en parallèle avec l'article précédent :

Wikileaks : Un vortex interdimensionnel dans le Golfe d’Aden, le résultat des expériences faites avec le LHC ? 
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/12/21/wikileaks-un-vortex-interdimensionnel-dans-le-golfe-d-aden-l.html

 

Encens-Flux

Golfe d'Aden : la naissance d'un océan

Avec plus d'un mois de travail en mer sur le golfe d'Aden à leur actif et autant de données recueillies, les chercheurs de la mission Encens-Flux veulent étudier aujourd'hui la frontière entre la croûte continentale et la croûte océanique, et l'expansion d'un océan nouveau-né.

Comment s'est formé le golfe d'Aden, océan qui relie la mer Rouge et l'océan Indien ? À quoi ressemble la transition entre la croûte continentale et la croûte océanique dans cette zone ? Pour essayer d'y voir plus clair, une équipe de chercheurs français et omanais a parcouru le golfe d'Aden au large des côtes d'Oman à bord du navire de l'Ifremer Le Suroît. Coordonnée par des chercheurs de l'Institut de physique du Globe de Paris (IPGP)1 et du Laboratoire de tectonique2, cette mission, baptisée Encens-Flux, s'achève après trente-cinq jours de travail en mer. Elle constitue le troisième volet du projet Encens, un des programmes phares du groupement de recherche (GDR) Marges, qui s'intéresse à la bordure des continents.

Pour mieux comprendre les objectifs du projet, il nous faut revenir 35 millions d'années en arrière. L'Arabie et l'Afrique, qui ne formaient jusqu'alors qu'un seul continent, commencent à se séparer. C'est une époque d'intense volcanisme qui voit apparaître deux rifts3, dans des régions qui deviendront le golfe d'Aden et la mer Rouge. La croûte continentale s'amenuise jusqu'à sa complète déchirure et la formation de deux plaques indépendantes il y a 20 millions d'années. Depuis, la péninsule arabique s'écarte de l'Afrique à la vitesse de deux centimètres par an, en se déplaçant vers le nord-nord-est. Dans l'espace ainsi libéré, une nouvelle écorce, la croûte océanique, se forme en continu par remontée de magma le long de la dorsale.

 

Golfe d'Aden

© DR

(CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR L'AGRANDIR)
En jaune, plan de position de la mission Encens-Flux, troisième campagne du projet Encens, qui a exploré les marges continentales dans le golfe d'Aden et s'intéresse à l'expansion de ce tout jeune océan.


 

 

Si cette histoire est connue dans ses grandes lignes, le déroulement exact du processus n'est pas bien compris. Pour affiner leurs modèles, les chercheurs doivent s'intéresser de très près aux marges continentales, c'est-à-dire à la transition entre la croûte continentale et la croûte océanique. « Le golfe d'Aden est une zone particulièrement intéressante : les marges sont jeunes et proches l'une de l'autre, ce qui permet une bonne corrélation des structures. De plus, la faible sédimentation nous permet d'atteindre plus facilement des structures profondes grâce aux méthodes sismiques. Nous avons ainsi obtenu une image de la base de la croûte sous la marge et des nombreuses failles responsables de l'amincissement de la croûte continentale », explique Sylvie Leroy, chercheuse CNRS au Laboratoire de tectonique et chef des trois missions Encens.

La mission Encens-Flux a consisté à effectuer tous les deux kilomètres une mesure du flux de chaleur, c'est-à-dire de l'énergie libérée par la Terre, à l'aide d'une sonde thermique tractée à l'arrière du bateau. « L'ouverture du golfe d'Aden a engendré une perturbation thermique qui ne s'est pas encore complètement dissipée. Les mesures de flux de chaleur permettront d'en estimer l'importance », précise Francis Lucazeau, chercheur CNRS à l'IPGP, également chef de mission Encens-Flux. Ces données permettront aux chercheurs de mieux comprendre comment évoluent les températures dans la lithosphère continentale4 lorsque celle-ci se déforme puis se fracture. Associées à d'autres données géophysiques, elles renseignent aussi les scientifiques sur la structure de la croûte, son âge et sa composition.

Autre question que les chercheurs se posent : si les flux de chaleur sont importants sur les marges continentales jeunes, est-ce seulement parce que la croûte y est relativement mince ou est-ce dû aussi à l'action du manteau plus profond ? Les mesures thermiques permettront de mieux contraindre aussi bien les modèles de formation des marges continentales que ceux de la croûte océanique.

La première mission d'Encens avait permis en 2000 de faire des relevés bathymétriques (de profondeur), gravimétriques (de la gravité) et magnétiques afin de cartographier et de caractériser précisément le fond de la partie orientale du golfe d'Aden, et de dater l'ouverture océanique. Début 2006, lors du deuxième volet d'Encens effectué à bord de l'Atalante, les chercheurs ont déployé trente-cinq sismomètres de fond de mer et dix-huit à terre. Grâce à eux, ils ont obtenu quinze profils sismiques qui renseignent sur la structure et la nature de la croûte jusqu'à plusieurs kilomètres au-dessous du fond de la mer. Campagne après campagne, mesure après mesure, les scientifiques reconstruisent ainsi les processus qui ont façonné la surface de notre planète et fait naître mers et océans.

 

Sebastián Escalón

Notes :

1. Laboratoire CNRS / IPG PARIS / Universités Paris-VI et VII / Université La Réunion.
2. Laboratoire CNRS / Universités Paris-VI / Université de Cergy-Pontoise.
3. Zone où la croûte terrestre est en extension.
4. La lithosphère comprend la croûte terrestre et le manteau supérieur rigide

http://www2.cnrs.fr/journal/3243.htm

 

.

20/12/2010

Eruption solaire : CME énorme (20/12/2010-16h48)

Le soleil continue ses éruptions à l'approche du solstice d'Hiver !

CME énorme (20/12/2010-16h48) avec 'goutte' de plasma actif de plusieurs fois la taille de la terre !


lasco2_CME_20101220.jpg



Avec une telle CME dans notre axe on est grillé 17 h après...

 

 

 

Le bassin méditerranéen sous l'œil des satellites Cosmo-SkyMed

Souriez vous êtes filmés !
Il ne doit rien se passer pour 2012, soi-disant, mais le bassin méditerranéen est sous la surveillance de 4 satellites  !  Ils attendent un Tsunami ?
 
Le 19 décembre 2010 à 10h29


Le bassin méditerranéen sous l'œil des satellites Cosmo-SkyMed

Par Rémy Decourt, Futura-Sciences

La constellation de petits satellites pour l'observation du bassin méditerranéen est entièrement opérationnelle. Ses quatre satellites sont tous en orbite. Les premiers ont été lancés en juin 2007 et le dernier en novembre 2010. Équipés d'un radar à ouverture synthétique en bande X, ces satellites assurent leurs observations quelle que soit la météo, y compris à travers une couverture nuageuse.

Le bassin méditerranéen est maintenant sous l'œil de quatre satellites, mis en orbite entre 2007 et 2010. Ce projet des ministères italiens de la Recherche et de la Défense, géré par son agence spatiale, l’ASI, s’inscrit dans le programme Orfeo (Optical and Radar Federated Earth Observation). Ce programme, mené en coopération avec la France, vise à doter ces deux pays d’une capacité d'observation de la Terre en utilisant des capteurs optiques (programme Pléiades pour la France) et radars, avec Cosmo-SkyMed (pour Constellation of small Satellites for the Mediterranean basin Observation). Ce système dédié à la télédétection et à l’exploitation de données pour des applications civiles et militaires est en lien avec une priorité donnée aux besoins de sécurité.

Cette constellation est prévue pour fonctionner jusqu’en 2017. Ses quatre satellites, construits par Thales Alenia Space, ont une orbite héliosynchrone polaire, à près de 620 kilomètres d’altitude. Chacun circule avec un décalage par rapport à l’autre, ce qui a l’avantage de montrer les changements survenus dans une région donnée entre le passage de deux satellites. Avant que la constellation ne soit complète, les satellites ont été utilisés à plusieurs reprises, notamment lors de la marée noire du golfe du Mexique, du tremblement de terre qui a frappé L'Aquila en Italie ou encore pour la surveillance des régions du Pakistan dévastées par les récentes inondations.

Aujourd’hui, Cosmo-SkyMed fournit environ 1.800 images, de jour comme de nuit et quelle que soit la couverture nuageuse. Cette image montre Nuku'alofa, la capitale des îles Tonga. © Agence spatiale italienne

Aujourd’hui, Cosmo-SkyMed fournit environ 1.800 images, de jour comme de nuit et quelle que soit la couverture nuageuse. Cette image montre Nuku'alofa, la capitale des îles Tonga. © Agence spatiale italienne
 
 
 

11/12/2010

Craig Kasnov astrophysicien annonce que 3 très grands objets volent dans l'espace en direction de la terre. Atterrissage prévu sur Terre pour la mi-décembre 2012 !

Le site d'examiner réputé pour ses informations dans le domaine de l'Ufologie, vient de délivrer un message qui annonce des révélations faites par un astrophysicien du SETI, Craig Kasnov.


Voir sous la vidéo les liens sur lesquels cliquer pour voir les images.
  
Voici en traduction Google approximative ce que cet astrophysicien annonce  

  
3 très gros objets dans l'espace volent en direction de la Terre 
 
 
ET n'a pas plus besoin de téléphoner à la maison, quelqu'un ou quelque chose est sur le chemin de la terre.

Craig Kasnov astrophysicien  a annoncé l'approche de la Terre de 3 très grands et très rapides objets en mouvement. La longueur des "soucoupes volantes" est de l'ordre de plusieurs dizaines de kilomètres. Les atterrissages, selon les calculs des scientifiques, doivent se faire à la mi-décembre 2012. Date qui coïncide avec la fin du calendrier maya.

Un très grand nombre d'objets rares se rapprochent rapidement de la Terre - dit Craig Kasnov  l'astrophysicien de. Ne le croyez pas sur parole, mais vous pouvez vérifier cela sur le site pour vous-mêmes. Il recommande d'aller à http://www.sky-map.org et d'entrez les coordonnées de l'OVNI géant:

19 25 12 -89 46 03 - le premier grand objet
16 19 35 -88 43 10 - un objet cylindrique
02 26 39 -89 43 13 -  un objet arrondi en forme de cercle

Les participants au projet sont assurés que les installations ou les objets sont tout à fait réels, et que l'agence spatiale américaine de la NASA tente de dissimuler des renseignements importants.

Aucun de ces objets ne peut être vu de l'hémisphère nord. La deuxième série de calculs sur chaque ligne nous dit que l '"objet" ou "les objets" est ou seront à venir du tréfonds du ciel de l'hémisphère sud.

Dans tous les cas, la seule chose que nous puissions faire maintenant, c'est attendre dit Kasnov.  Bientôt, les objets célestes seront visibles avec un bon télescope.

Gardez vos yeux sur le ciel ... la vérité est là.

Pour plus d'informations intéressantes sur le site UFO auteurs, cliquez ICI (une nouvelle fenêtre s'ouvrira)

http://www.examiner.com/ufo-in-canada/3-very-large-objects-space-flying-to-earth

 

Huge UFO Starship Is Coming Towards Earth Now

http://www.youtube.com/watch?v=-8_BCBVA6no&feature=player_embedded#!


Commentaires sous la vidéo et liens sur lesquels cliquer :


The Mother Of All Starships Is coming To Earth Now2009-12-12 Reported 1.5 mln miles off the South Pole a 20 mile craft AL, US

http://mufoncms.com/cgi-bin/manage_sighting_reports.pl?mode=view_long_desc&;id=20968&rnd=292031260623637

Attached are WWT and Sky-map images of Object in South Pole region.

Below is the report from ALEX COLLIER at the Project Camelot Awake and Aware Conference, Los Angeles, Sept 2009 http://www.youtube.com/watch?v=uR46QjXjLH0

* Cassini project classified, because of all the mothership activity filmed in Saturn system.
* a 1.5 mln miles off the South pole a 20 mile craft that is sat in a stationary. NASA and other organizations telescopes have been monitoring it for 8 months, they watch its trajectory to us. It is now
stationary and are craft going in and out of this 20-mile structure.
* very large planetary structure coming in 18 degrees RA of Neptune's orbit. it should be visible sometimes next year.

ALEX COLLIER at the Project Camelot Awake and Aware Conference, Los Angeles, Sept 2009 http://www.youtube.com/watch?v=uR46QjXjLH0

Long Description of MUFON Sighting Report

Attached are WWT and Sky-map images of Object in South Pole region.

* Cassini project classified, because of all the mothership activity filmed in Saturn system.
* a 1.5 mln miles off the South pole a 20 mile craft that is sat in a stationary. NASA and other organizations telescopes have been monitoring it for 8 months, they watch its trajectory to us. It is now
stationary and are craft going in and out of this 20-mile structure.
* very large planetary structure coming in 18 degrees RA of Neptune's orbit. it should be visible sometimes next year.

Muffon 2.JPG

The last image in the video almost looks like an ancient glyph??

http://theufologynetwork.freeforum.ca/index.php


06/12/2010

Les changements orbitaux importants de la Terre et de la Lune !

Ce que les officiels et les médias aux ordres vous cachent !
Utilisez un traducteur pour lire tous les articles.
 
Médias; l'énorme blackout sur les changements orbitaux de la Lune et de la Terre. 
  
  
  
Moon Phase with Extreme Lunar Tilt


 
 
HUGE media blackout regarding Earth and Moon orbital changes?


 
Possible media blackout regarding Earth and Moon orbital changes