Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2014

Vincent #Peillon, sioniste, ministre du #Gender - in F&D n°371 de février 2014

Durée : 23min 22sec | Postée : Il y a 3 semaines | Chaîne : Faits & Documents

Faits & Documents est une lettre bimensuelle de 12 pages, rédigée par Emmanuel Ratier, qui traite essentiellement de l’actualité politique et culturelle française et internationale.

Dans chaque numéro :

  • L’homme de la quinzaine : le portrait « décapant » d’une personnalité agissant dans l’ombre ou à découvert, avec de nombreux détails inédits. C'est le sujet qui sera repris dans ces vidéos "Faits & Documents".

  • La vie politique : une série d’échos inédits et exclusifs sur l’Élysée, le Parlement, le gouvernement, les partis, les hommes politiques. Et aussi les nominations, le parlement européen, les votes significatifs, coup de griffe et coup de chapeau, les damnés de la terre, la gauche caviar, « affaires » et scandales, les financiers qui mènent le monde.

  • Le document : c’est-à-dire la reproduction, avec un commentaire, d’un texte confidentiel, comme une invitation maçonnique adressée à un responsable politique, une circulaire administrative autorisant la polygamie pour les étrangers, etc.

  • Le dossier : une enquête détaillée sur un sujet spécifique, le plus souvent français. Par exemple, le Réseau Voltaire, les activistes de Ras l’Front, le congrès du B’naï B’rith, le point sur la loi scélérate Fabius-Gayssot.

  • Dans le secret de lobbies : les organisations religieuses et « communautaires », les groupes mondialistes et pro-imigrés, les sociétés secrètes, la franc-maçonnerie, etc.

  • À l’étranger : des informations méconnues portant sur le nationalisme à travers le monde et sur des sujets internationaux pouvant vous intéresser directement.

  • Kiosque : une rubrique culturelle sélective. Les livres intéressants à paraître ou venant de sortir en général dans de petites maisons d’édition ou étrangères. Un agenda pour les expositions, les colloques et conférences de qualité. Internet.

  • Information et désinformation : la vie interne des journaux, des télévisions, des journalistes. Les manipulations de l’information. Une revue des revues (les articles les plus intéressants parus ici ou là, en général dans la petite presse nationaliste, dans la presse spécialisée ou à l’étranger). Les désinformations de la quinzaine, etc.

  • Politiquement incorrect : cette rubrique humoristique et détendue parle des « perles » de la quinzaine et des sujets habituellement passés sous silence.

http://www.prorussia.tv/Vincent-Peillon-ministre-du-Gender-in-F-D-n-371-de-fevrier-2014_v758.html

 

 

31/01/2014

Que s'est-il vraiment passé dimanche 26 janvier au Jour de Colère sur deux vidéos ?

Encore une fois la presse-tituée prise en flagrant délit de mensonges sur ce qui se serait passé lors de la manifestation "Jour de colère"  qui a été curieusement organisée par des personnes qui ont souhaité conserver l'anonymat qui officiaient à partir d'une société écran domiciliée au Panama ! Ce sur quoi nous reviendrons dans un autre article !

Voici pour l'heure la version des merdias aux ordres!

Paris : 262 interpellations et 250 gardes à vue après la manifestation Jour de colère

Extrait de: metrofrance.info   janvier 27, 2014


SOCIETE - Entre 17 000 et 160 000 personnes selon les sources ont défilé dimanche dans les rues de Paris à l'occasion de la manifestation Jour de Colère, manifestation ouvertement anti-Hollande. Dans la soirée, de violents affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre. 19 policiers ont été blessés et 262 personnes interpellées.

http://www.actualite24h.com/actualites/paris-262-interpel...

Maintenant, voici la vraie version sur deux vidéos enregistrées par la Presse Info Libre !

Que s’est-il vraiment passé dimanche 26 janvier au Jour de Colère ?

Nous aurions aimé pouvoir vous communiquer le reportage du Jour de Colère plus tôt, mais le fait que trois membres de notre équipe aient été emmenés en garde à vue nous a quelque peu retardé… Ainsi nous vous proposons de découvrir tout d’abord la première partie, qui retrace la manifestation de son départ à Bastille jusqu’à l’évacuation de la place Vauban. La seconde partie montre les affrontements entre les CRS et les manifestants, ainsi que les arrestations et la détention des personnes se trouvant sur la place au moment où les forces de l’ordre encerclèrent la place Vauban.

Partie 1 :

http://www.youtube.com/watch?v=Rr49e7jzglo

Partie 2 :

http://www.youtube.com/watch?v=3HbOkcfdwbA


http://www.agenceinfolibre.fr/que-sest-il-vraiment-passe-...

 

29/01/2014

Émission du 29/01/2014 sur FR3. Pièces à Conviction. Kadhafi - Sarkozy : liaisons dangereuses ?

Kadhafi - Sarkozy : liaisons dangereuses ?

Émission du 29/01/2014 sur France 3

En replay France 3

Diffusé le mer. 29-01-14 à 23:15 | Encore 5j à voir par le lien ci-dessous :

http://pluzz.francetv.fr/videos/pieces_a_conviction_,95772746.html

 

Thème

kadhafi-vignette.jpg

KADHAFI - SARKOZY : LIAISONS DANGEREUSES ?

Le 16 mars 2011, Saïf al-Islam, le fils de Kadhafi déclare à la chaîne Euronews : « Que Sarkozy rende l'argent qu'il a accepté de la Libye ». Trois jours plus tard, la France, le Royaume Uni et les États-Unis lancent les premiers raids aériens contre le Guide libyen.

 

En avril 2013, les accusations du sulfureux homme d’affaires libanais Ziad Takieddine déclenchent l’ouverture d’une information judiciaire, les juges français s’intéressent aux soupçons de financement occulte de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

 

Le journaliste Pascal Henry a enquêté sur les liens politiques et financiers entre la France et la Libye depuis 2003 jusqu’au déclenchement de la guerre le 19 mars 2011. Il révèle comment Mouammar Kadhafi est passé du statut de terroriste infréquentable à celui d’interlocuteur de premier choix.

Quels intérêts étaient en jeu ? Qui sont les hommes clefs de ce rapprochement ?

Pour Pièces à conviction, des hommes de l’ombre ont accepté de révéler leur rôle dans cette affaire sensible. Des membres de la garde rapprochée de Mouammar Kadhafi, des intermédiaires des marchés franco-libyens…

Une enquête de 52' réalisée par Pascal Henry
Une production Ligne de Mire avec la participation de France 3

LA RÉDACTION VOUS RECOMMANDE :

>> Kadhafi : l'affaire qui empoisonne le retour de Nicolas Sarkozy (francetvinfo.fr)

>> Financement de la campagne de Sarkozy : la voix accusatrice de Kadhafi (libération.fr)

>> Kadhafi a affirmé qu'il avait donné 20 millions à Sarkozy ( la Tribune de Genève.ch)

>> Sarkozy et la Libye : si vous n'avez rien suivi (le monde.fr)

http://www.france3.fr/emissions/pieces-a-conviction/diffu...

 

21/01/2014

Sécurité de François Hollande: 8 millions d'euros par an

La place est bonne pour le Roi et sa Cour quand le taux de chômage ne cesse d'augmenter !

Par ailleurs on se demande pour quelles raisons légitimes est-il autant protégé ?

Ils ont peur qu'on nous l'enlève ? Qui en voudrait sérieusement ?

 

Sécurité de François Hollande: 8 millions d'euros par an

Depuis "l'affaire Gayet", la sécurité du chef de l'Etat est mise en question. Sur 858 personnes affectées à l'Elysée, 63 policiers et gendarmes sont exclusivement chargés de la protection du président et de ses proches. Ce qui représente un coût de 8 millions d'euros par an.

Patrick Coquidé
Le 18/01/2014 à 11:43
Mis à jour le 18/01/2014 à 13:15
Le chef de l'Etat dispose d'un groupe de sécurité de 63 personnes (Caroline Blumberg/Reuters)

Le chef de l'Etat dispose d'un groupe de sécurité de 63 personnes (Caroline Blumberg/Reuters)

François Hollande est-il assez protégé? Depuis les "révélations" du magazine Closersur les sorties privées du chef de l'Etat visiblement entouré d'un service de sécurité très réduit, la question alimente le débat politique. Ce dimanche 19 janvier sur Europe 1, Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, a en tout cas contesté les dysfonctionnements dans la sécurité, assurant que la sécurité du président n'a jamais été compromise. Qu'en est-il?

Selon le rapport budgétaire 2014 consacré à la présidence de la République, sur 858 personnes travaillant à l'Elysée, 63 policiers et gendarmes sont affectés à la sécurité rapporchée du chef de l'Etat mais aussi de sa compagne. Ils appartiennent au Groupe de sécurité du président de la République (GSPR) créé en 1982 sous le premier mandat de François Mitterrand par l'ancien patron du GIGN, le commandant Christian Prouteau.

Sur 67 millions d'euros de dépenses de personnel de l'Elysée (soit 64% du budget total de la présidence), les charges liées au GSPR représentent 8 millions (dont 1,7 million de primes). Ces sommes sont payées par le ministère de l'Intérieur (pour les policiers) et de la Défense (pour les gendarmes) qui se font ensuite rembourser par l'Elysée. A ces dépenses s'ajoutent le coût d'utilisation de voitures de la présidence par le GSPR, ainsi que celui des déplacements des "précurseurs", ces policiers qui partent en repérage avant un voyage présidentiel. Mais ils ne sont pas indivisualisés dans le budget de l'Elysée.

En 2013, le député UMP Jérôme Chartier remarquait dans son rapport budgétaire que depuis l'arrivée de François Hollande à l'Elysée, le nombre de fonctionnaires chargés de la protection rapprochée du chef de l'Etat a baissé de 26 personnes, comparé à la période Sarkozy. Ce qui entraîne en année pleine une économie de 2,3 millions d'euros, "dont la présidence de la République semble particulièrement fière", écrit-il. Sous François Mitterrand, le GSPR, alors composé uniquement de gendarmes issus du GIGN, était fort de 100 membres.

700 policiers à l'Intérieur

En fait, la sécurité du chef de l'Etat coûte largement plus. Lors des déplacements officiels du président, le GSPR est épaulé par d'autres policiers du Service de la protection du ministère de l'Intérieur (SDLP), l'ancien Service de protection des hautes personnalités (SPHP), fort de 700 policiers chargés de la sécurité des ministres et des personnalités françaises et étrangères "sensibles", comme le président du Medef par exemple.

Lors des déplacements présidentiels en province, comme celui de Tulle ce 18 janvier, des policiers des ex-Renseignements généraux (RG) sont également déployés sur le parcours. Mais ces coûts sont directement pris en charge par le ministère de l'Intérieur. Ils ne sont pas révélés.

http://www.bfmtv.com/economie/securite-francois-hollande-8-millions-deuros-an-689904.html

 

Journal hebdomadaire de la Voix de la Russie – 20 janvier 2014

Durée : 1h 08min 45sec | Postée : Il y a 17 heures | Chaîne : Voix de la Russie


Bienvenue pour cette nouvelle édition du journal télévisé de La Voix de la Russie. Ce rendez-vous hebdomadaire en français vous présente les actualités russes, françaises et internationales sous l’angle de la réinformation. Contrairement à une vision tronquée et manichéenne de l’information délivrée par le mainstream médiatique français, nous nous efforcerons de vous faire percevoir que la vérité n’est jamais toute entière du même côté…

Au sommaire de cette édition du 20 janvier 2014 :

  • Conférence du concierge de l'Elysée : c'est officiel, le poste de gouvernante est une affaire privée
  • Xavier Kemlin porte plainte contre la Hollandie pour mettre fin à l'humiliation permanente de la France
  • Le 26 janvier prochain sera jour de colère, pour tous les Français victimes de la Hollandie
  • 9e édition de la Marche pour la Vie : l'Espagne l'a prouvé, ils ont eu raison avant tout le monde
  • Le centre culturel orthodoxe du quai Branly verra bien le jour en 2015, comme le souhaitait Vladimir Poutine
  • "Mémoires de l'Archipel" : une conférence entièrement consacrée aux Goulags, organisée par l'association France Oural
  • Exceptionnelle reproduction de la Fontaine d'Apollon, du château de Versailles : 8 exemplaires seulement dans le monde et un seul par pays
  • Saint-Pétersbourg bannit Robespierre de ses quais et rend son nom au quai de la résurrection
  • L'émission "A bâton rompu" reçoit le politologue Jean-Michel Vernochet pour aborder la question du Wahhabisme

http://www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-20-janvier-2...