Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2015

Échec et mat à l'empire ? Poutine leader d'une coalition anti-Mafia Khazare Rothschild (Veterans Today)

Allez devinons qui a tout intérêt à casser Poutine et à l’empêcher d’exclure le dollar des transactions internationales avec la Chine, notamment, à organiser des coups d’état et des campagnes médiatiques malveillantes à son égard ?

Petit rappel ci-dessous :

Ukraine/Russie : Les Rothschild et Rockefeller augmentent la pression sur Poutine

Échec et mat à l’empire ?… Poutine leader d’une coalition anti-Mafia Khazare Rothschild (Veterans Today)

Echec et mat !

Preston James de Veterans Tuday
29 Septembre 2015
Lien de l’article original:
Checkmate!

isis

Poutine montre au monde le bluff des Etats-Unis concernant l’EIIL

Dans un des actes diplomatique et dextérité étatique les plus subtils de l’histoire, Vladimir Poutine a démontré le bluff des Etats-Unis au sujet de l’EIIL maintenant appelé État Islamique ou EI.

Dans ce processus, le président Poutine a créé une situation complète d’échec et mat contre l’armée secrète mercenaire de l’EIIL qui attaque la Syrie et les Kurdes pour des factions des services secrets des Etats-Unis, d’Israël, de l’Arabie Saoudite et de la Turquie.

Poutine a fait tout cela en annonçant la formation d’une large coalition internationale pour combattre l’EIIL en Syrie et en Irak et en prenant l’initiative d’envoyer une aide militaire signifiante à Assad et ses forces armées en Syrie.

Pendant sa visite aux Etats-Unis la semaine dernière, il a juste demandé au président Obama d’amener les Etats-Unis au sein de cette coalition internationale. Jusqu’ici, Obama a négligé de promettre que l’armée américaine rejoindrait cette coalition et a au lieu de cela, a continué à appeler Assad un tyran qui largue des bombes sur son propre peuple, ce qui a été prouvé être un énorme mensonge du gouvernement des Etats-Unis.

Dans le même temps, Poutine a envoyé des armements de haute technologie en Syrie incluant des avions Mig 31 afin d’aider le président Assad dans sa bataille pour vaincre l’EIIL et se rendre certain qu’il ne soit pas viré du pouvoir par l’EIIL pour Israël.

Poutine pense que le peuple syrien a élu démocratiquement le président Assad au cours d’élections libres et veut qu’il demeure au pouvoir en tant que le leader légitime de la Syrie.

Les Chinois viennent aussi apparemment de dire qu’ils envoient de l’aide militaire à Assad pour combattre l’EIIL et nous avons au moins un rapport précisant que les forces aériennes françaises ont attaqué l’EIIL avec succès au moins une fois.

Jusque maintenant, les seuls à combattre l’EIIL ont été l’armée syrienne et les Kurdes. Bien que les Américains ont affirmé avoir largué des vivres et des munitions aux forces anti-EIIL, il est maintenant apparent que la vaste majorité de ces équipements fut larguée pour les mercenaires de la CIA que constituent les forces de l’EIIL. Tout ceci bien sûr par pur accident soyons-en certains.

Plus d’une fois, Israël a attaqué les forces syriennes au lieu de celles de l’EIIL comme on penserait qu’il le ferait vu qu’il clame haut et fort que l’EI est son ennemi juré. Ceci est aussi suspicieux qu’on pourrait même bien croire que l’EIIL travaille pour Israël. Bien sûr, ce que désirent les leaders d’Israël c’est de manipuler les Etats-Unis pour qu’ils se battent dans une guerre supplémentaire pour Israël, tout cela faisant partie intégrante de son plan majeur d’expansion pour le “Grand Israël” (du Nil à l’Euphrate).

Le gouvernement des Etats-Unis et les officiels israéliens chantent depuis des mois sur tous les toits qu’une action forte et décisive doit-être prise pour arrêter l’EIIL et pourtant nous savons pour sûr que l’EIIL a été créé et mis en place par les services de renseignement américain et israélien, avec l’aide des Saoudiens et des Turcs au sein d’une sorte de coalition factionnelle secrète.

Nous savons également que l’EIIL a été logistiquement équipé par l’armée américaine en munitions et en armement et équipement militaires laissés de manière très utile et à dessein en Irak afin que ces groupe mercenaires puissent s’en emparer.

Oui, l’EIIL alias EI, alias Daesh alias Al Nosra etc.… tout comme Al Qaïda ou plutôt Al CIAda, est en fait un groupe de mercenaires assemblé, entraîné, payé et suppléé par une coalition secrète des services de renseignement américain, israélien, saoudien et turc.

Le général Wesley Clark a révélé que le ministère de la défense des Etats-Unis avait un agenda secret pour faire tomber 7 nations moyen-orientales. L’EIIL fait partie intégrante de cet agenda, qui n’est en fait qu’une extension de l’agenda globaliste sioniste de la Mafia Khazare Rothschild (MKR) ~ voir la note de l’auteur sous l’article ~ qui a malheureusement infiltré et détourné la plus grande partie du Pentagone, du congrès des Etats-Unis et de l’administration gouvernementale.


Fort heureusement, il y a encore quelques nouveaux venus dans le haut commandement militaire américain ainsi que dans ses services de renseignement qui refusent de continuer de permettre que les Etats-Unis soient utilisés par la machine de guerre israélienne et ces gens s’assurent que des informations incriminantes soient fuitées et utilisées pour mettre un terme définitif à cette utilisation illégale, anticonstitutionnelle et traîtresse de l’armée américaine pour qu’elle combatte toujours plus de guerres pour Israël et les sionistes globaliste de la MKR.

L’influence secrète mais puissante de ce nouveau groupe de héros américains sur le gouvernement des Etats-Unis et son administration est maintenant évidente pour tous au vu du refus du président Obama de déployer les forces militaires américaines dans une guerre totale contre l’EIIL.

Si le président Obama avait jamais autorisé les sbires de la MKR au Pentagone d’aller de l’avant avec leur guerre intentionnelle aérienne et au sol en Irak, en Syrie et en Iran, ceci aurait en fait été la fausse couverture utilisée pour en fait virer Assad du pouvoir en Syrie, d’éliminer la Syrie, les Kurdes puis l’Iran, comme la MKR et les likoudistes l’ont poussé à faire depuis un bon moment.

Des personnes de l’intérieur du renseignement américain ont affirmé que l’EIIL a été profondément aidé par le sénateur John McCain et au moins trois généraux en retraite et pointe vers des photos de quelques uns de ces individus discutant avec des commandants de l’EIIL. Si cela est vrai, ceci est un crime très grave et une très sérieuse menace à la sécurité nationale des Etats-Unis. Beaucoup appelleraient cela de la trahison pure et simple, un crime punit de la peine capitale.

En réalité, l’EIIL/EI est une invention, création des sionistes globalistes de la MKR et des likoudistes israéliens dont la stratégie a été de créer un besoin urgent pour l’Amérique et l’Europe d’une intervention militaire contre l’EIIL, mais avec le but de manipuler les Etats-Unis de faire cette guerre contre l’EIIL comme une couverture en fait de virer Assad du pouvoir et de détruire la Syrie, les Kurdes puis l’Iran.

Cette immigration massive de réfugiés en Europe, de ces civils déplacés des zones de guerre impliquant l’EIIL a été orchestrée et financée par les mêmes entités qui sont sous le contrôle de la MKR et leur objectif est de forcer l’Europe à contempler la cause, leur manque de volonté avéré d’arrêter l’EIIL.

Certaines personnes de l’intérieur pensent que cette immigration de masse vers l’Europe a été déclenchée comme punition envers les nations européennes qui participent dans la campagne BDS du Boycott, désinvestissement et sanctions envers Israël contre son régime d’apartheid, de blocus, d’emprisonnement, de tortures et de génocide contre les Palestiniens. Les nombreux clips et reportages que l’on peut visionner sur internet montrant des tireurs embusqués israéliens tirant sur des enfants palestiniens sans défense, ont été un facteur majeur du développement de ce mouvement BDS européen qui se propage maintenant au Canada, aux Etats-Unis et dans le monde entier, tout comme le fut l’assassinat de sang froid de l’activiste Rachel Corrie par un conducteur de bulldozer israélien.

Après, ce furent les contrôleurs de la MKR qui ont ordonné à l’EIIL de pénétrer dans ces zones pour massacrer et opprimer des civils innocents. Ce furent ces mêmes contrôleurs qui s’assurèrent que les immigrants avaient de l’argent pour voyager et pour entreprendre ce périlleux périple vers l’Europe.

Conclusion:

Quand le président Poutine réfère au rassemblement d’une coalition internationale pour combattre et vaincre l’EIIL, ce que cela signifie vraiment est un nouvel effort international mené par la Fédération de Russie et la puissance de la Chine pour parfaire un échec et mat contre le pouvoir sioniste globaliste de la MKR.

Le super homme d’état Poutine a maintenant clairement piégé Obama, la CIA, Israël, l’Arabie Saoudite et la Turquie dans leurs propres monstrueux mensonges au sujet de l’EIIL Si le président Obama pense vraiment ce qu’il dit au sujet de l’EIIL/EI, il devrait sauter sur l’occasion de participer à cette nouvelle coalition internationale rassemblée contre l’EIIL.

Ce que ce superbe échec et mat veut dire en réalité est la fin certaine à ternes de la City de Londres, de la MKR et de l’hégémonie des sionistes globalistes, incluant leurs mignons likoudistes, saoudiens et la cabale du crime Bush (alias la CIA, note du traducteur: La CIA est le bras armé de Wall Street, qui est une branche de la City de Londres… Il suffit d’analyser dans le temps le passage par les portes tourniquets entre Wall Street et la CIA et les directeurs de cette dernière… Hallucinant !…), ainsi que le Département de la Sécurité de la Patrie ou DHS (NdT: la Staatsicherheit ou Stasi du pays du goulag levant..)

Avec cet échec et mat attendez-vous de voir la fin du pétrodollar US comme monnaie de réserve mondiale et la fin du pouvoir de la réserve fédérale, cartel bancaire privé, la source de fric essentielle du système sioniste globaliste de la MKR.

Oui, il est désormais évident que le maître homme d’état Poutine a complètement exposé Israël, les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite et la Turquie pour leurs énormes mensonges au sujet de l’EIIL et du terrorisme en général. Bientôt, le monde entier va savoir que tout le terrorisme est en fait créé de manière synthétique par cette MKR et ses mignons (Israël, USA, Arabie Saoudite et Turquie) afin de mener le monde dans des guerres, le chaos et le meurtre de masse, le tout pour générer d’énormes bénéfices à cette MKR et ses associés sans âmes.

L’EIIL, EI, Dasht, Al Nora, Al Qaeda etc.… ne sont que des créations faux-drapeaux d’Israël, des Etats-Unis de l’Arabie Saoudite et autres factions des services de renseignement et sont créés pour servir de provocations afin de justifier des guerres illégales non provoquées pour le pur profit et l’accès aux ressources naturelles d’autres nations.

De manière évidente, le phénomène entier de l’EIIL, EI, Daesh, Al Nosra, Al Qaïda n’est rien d’autre que du terrorisme faux-drapeau, mais cette fois-ci les perpétrateurs se sont faits gauler et leurs mensonges ont été exposés par un fin renard d’homme d’état en la personne de Vladimir Poutine.

Ceci représente la vieille tactique des états de créer de toute pièce des attaques faux-drapeau contre leur propre nation ou une nation étrangère, en blâmant leur ennemi et en utilisant cette excuse pour entrer dans une guerre complètement illégale, injustifiée contre cet ennemi “piégé”.

C’est ce que fut l’attaque du 11 Septembre 2001 aux Etats-Unis, une attaque faux-drapeau perpétrée par Israël et les traîtres au sein de l’USAF, du JCS (Etat-major des Armées), NORAD et de la FAA ainsi que ceux au sein du gouvernement et du Pentagone, attaque qui fut blâmée sur Oussama Ben Laden alias Colonel Tim Osman pour la CIA et l’Afghanistan, Saddam Hussein et l’Irak. Les véritables perpétrateurs ont jusqu’ici réussi à échapper au radar, mais de plus en plus de personnels du haut commandement militaire américain apprennent ce qu’il s’est passé au fil du temps. La presse étrangère commence à bouger et à couvrir cette histoire de manière plus véridique.

Jamais auparavant dans l’histoire récente des Etats-Unis une telle hypocrisie des leaders américains et de la CIA a été exposée aux yeux de tous, y compris le peuple américain. On peut maintenant dire que le président Poutine a fait un grand chelem. Celui-ci ira dans les livres d’histoire comme un des plus grands actes accomplis par un homme d’état tout autant politique que diplomatique.

Peut-on s’attendre à moins d’un grand joueur d’échec et d’une ceinture noire de judo ? Peut-être est-il temps pour les leaders des Etats-Unis de devenir sérieux à propos de se séparer de cette cabale de la MKR et d’Israël et d’arrêter de les laisser utiliser le pays comme leur paillasson et leur larbin.

Ceci veut bien sûr dire que plus aucun membre du congrès des Etats-Unis ne doit faire serment d’allégeance à l’AIPAC et Israël et refuser d’honorer ceux qui ont été faits auparavant.

(*) MKR est donc une abréviation représentant la Mafia Khazare Rothschild, un terme qui fut inventé par l’éditeur de la section financière de Veterans Today (VT) Mike Harris après avoir mené une recherche extensive sur la véritable histoire cachée de la nation khazare et sa connexion avec le sionisme mondialiste Rothschild maintenant centralisé à la City de Londres (NdT: la famille Rothschild contrôle entre autre la Banque d’Angleterre et est la gérante de la fortune incommensurable du Vatican). La MKR opère depuis la City de Londres (NdT: le km2 le plus riche de la planète, là où François Hollande est allé se prosterner avant son élection…), une nation séparée du Royaume-Uni, qui possède sa propre police, ses propres diplomates, et qui ne paie absolument aucun impôt sur quoi que ce soit à qui que ce soit, tout comme le Vatican. La MKR a profondément infiltré les Etats-Unis et le gouvernement et administration du pays et les a détourné pour mener des guerres à son profit. L’état moderne d’Israël est une création de la MKR comme havre de paix des agents sionistes globalistes et qui sert d’entité de paille, tous comme les Etats-Unis et la plupart des nations européennes, dont la majorité essaie maintenant de se dépêtrer de l’emprise de cette mafia et de sa toile gluante de dette et de mensonges. La banque de la réserve fédérale américaine est une succursale , une franchise de la City de Londres et de ses banksters de la MKR et est leur principale source d’argent frais, utilisant le pétrodollar comme monnaie de réserve mondiale. Une grande partie du monde est maintenant en train de se réorganiser pour créer un système de pare-feu pour protéger une coalition contre l’hégémonie du pétrodollar et est en chemin pour réussir à l’éliminer de la face du monde. Dès maintenant, le président Poutine a pris la tête d’une coalition qui vise à mettre définitivement en échec l’hégémonie mondiale de cette Mafia Khazare Rothschild.

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Alexandre del Valle : La stratégie russe en Syrie ne peut être que meilleure que celle de Washington

Encore un qui est contaminé par le bon sens !

Alexandre del Valle : La stratégie russe en Syrie ne peut être que meilleure que celle de Washington

https://cdn.rt.com/french/images/2015.10/article/560d1660c46188e77d8b4638.jpg

Source: RT

Au lendemain des premières frappes de la Russie en Syrie, qui ont tout de suite fait la une des médias internationaux, RT a interrogé un analyste politique français, Alexandre del Valle, sur le nouveau paysage des forces dans le conflit syrien.

RT : La France se montre prête à coopérer avec la Russie, mais s’inquiète que la Russie pourrait poursuivre ses propres intérêts politiques dans la région avec ces frappes aériennes. Croyez-vous que c’est effectivement le cas ?

Alexandre del Valle : Je ne peux pas dire si c’est le cas, mais au fond, il n’ y a rien de mal si quelqu’un a, au-delà de ses objectifs militaires des buts politiques. C’est absolument normal. La solution pour la Syrie ne réside pas seulement dans les bombardements, mais aussi dans le dialogue politique entre toutes les parties. La Russie ne veut pas seulement bombarder Daesh et les djihadistes, elle a cherché depuis le début du conflit à rassembler toutes les parties prenantes au conflit devant la table de négociations, et pas seulement ceux qui soutiennent les djihadistes, comme la Turquie et certains Etats de Golfe, mais aussi l’Iran et le gouvernement syrien lui-même. Comment peut-on bombarder Daesh et les autres djihadistes sans en informer le gouvernement du pays et sans collaborer avec lui ? La stratégie de l’Occident et de ses alliés turcs et arabes a été un échec complet, parce qu’ils oublient la règle principale de leur stratégie : il faut d’abord identifier un ennemi, et ensuite réunir tous ceux qui sont capables de le combattre.

Paris a récemment entamé des frappes aériennes contre Daesh en Syrie, mais sans en informer le gouvernement de Damas. Est-ce qu’une telle démarche est conforme à la loi internationale ?

Alexandre del Valle : Je ne voudrais pas critiquer le gouvernement français, dont la position sur le conflit syrien à mon avis s’améliore. On ne peut pas bombarder sans l’autorisation des autorités syriennes Daesh et Al-Qaïda, j’insiste sur ce dernier, parce que nous évoquons souvent Daesh comme seul ennemi, mais en fait ce sont tous les djihadistes. Il faut coopérer avec le gouvernement si on veut savoir où ils sont stationnés, si on veut être efficace. Comment peut-on bombarder l’ennemi si l’on ne veut pas coopérer, informer, échanger des renseignements avec les autorités du pays ? C’est pourquoi pas seulement la France, mais tout l’Occident, peut-être à l’exception de l’Italie qui est plus réaliste, commet une faute extrêmement grave lorsqu’il critique le fait que la Russie, la Syrie, l’Irak et l’Iran échangent des informations. Il est bien sûr normal de coopérer dans le domaine technique avec les pays qui partagent un ennemi commun. Cela n’implique pas que nous acceptons l’idéologie des régimes tels qu’en Irak et en Syrie, c’est du pur pragmatisme. Quand on luttait contre les nazis, on ne partageait pas les convictions du reste de l’Europe, mais on était obligé de s’unir face à l’ennemi majeur. La stratégie consiste toujours à l’établissement d’un ennemi commun.

RT : Les premiers raids aériens de la Russie, effectués en coopération avec Damas, ont déjà atteint leurs buts. Selon vous, est-ce que la campagne aérienne de la Russie aura un impact différent de celle de coalition des Etats-Unis ?

Alexandre del Valle : La stratégie de la Russie est beaucoup plus réaliste, et, je n’en suis pas sûr, mais elle pourrait s’avérer plus efficace, parce que mieux coordonnée et disposant des informations concernant la localisation des combattants extrémistes. Je ne sais pas si cette stratégie fonctionnera à merveille, mais elle ne pourra pas être pire que ce qui est utilisée depuis le début du chaos en Syrie, voire même depuis le début de la vague des conflits dans la région, provoqués par des opérations absolument non préparées, pas justes, contreproductives et franchement stupides. Les guerres en Irak et en Libye, de même que l’idée de bombarder la Syrie au début de la guerre dans ce pays, toutes ces stratégies de l’Occident sont complètement contreproductives.

 

Nous empêchons l’entrée des terroristes en Russie (Poutine)

Et il a bien raison de vouloir l’empêcher, surtout lorsque nous savons par qui sont financés les mercenaires privés appelés terroristes.

Le jouet de l'Empire : ISIS/DAESH/DAECH/EI. création, financement, armement.

 

Nous empêchons l’entrée des terroristes en Russie (Poutine)

Sep 30, 2015 13:36 UTC

http://media.ws.irib.ir/image/4bhhbfdcd360e510hh_800C450.jpg

IRIB- Le président russe a affirmé que l’objectif de l’opération de son pays en Syrie était la lutte contre les terroristes. Il a argumenté que les terroristes se rendraient en Russie s’ils réussissaient en Syrie.

Mercredi Vladimir Poutine, président russe a indiqué que Moscou voulait empêcher les terroristes de rentrer en Russie.

Il a martelé que Moscou ne permettrait jamais qu’un tel scénario se produise.


« Le meilleur moyen de lutter contre le terrorisme, c’est d’opter pour les actes préventifs, a affirmé Poutine.


Par ailleurs la présidente du parlement russe, une fois que les députés ont autorisé l’envoi des forces militaires en Syrie, a estimé que l’opération aérienne des pays occidentaux en Syrie sous prétexte de la lutte anti-Daech, constituait une violation des lois internationales.


« Moscou veut soutenir le peuple syrien, a-t-elle ajouté.


Valentina Matviyenko, présidente du parlement russe, a souligné que Moscou comptait pouvoir s’attribuer le soutien de la communauté internationale dans la lutte contre Daech.


« Le ministère de la défense est chargé d’empêcher tout trouble dans les opérations de diverse parties contre Daech en Syrie, a-t-elle conclu.

 

Nous sommes confrontés au plus important afflux de réfugiés (Steinmeier)

Le résultat du : jouet de l'Empire : ISIS/DAESH/DAECH/EI. création, financement, armement.

Cela ne sert à rien de donner de l’argent à l’ONU au profit des réfugiés et des personnes déplacées à cause des conflits armés savamment orchestrés par l’empire des Banskters internationaux ! Il faut éliminer les causes des conflits comme souhaite le faire Poutine pour éviter tous ces afflux importants de réfugiés, outre les objectifs visés par les élites de faire envahir l’Europe par les réfugiés afin de faire monter le racisme et de provoquer des guerres civiles.

Nous sommes confrontés au plus important afflux de réfugiés (Steinmeier)

 Sep 30, 2015 14:26 UTC

http://media.ws.irib.ir/image/4bhh19b64ca13d120f_800C450.jpg

IRIB- « Nous sommes confrontés au plus important afflux de réfugiés et de personnes déplacées depuis la Deuxième Guerre mondiale », a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York.

« Le genre de situation où les organisations humanitaires appellent elles-mêmes à l'aide », a poursuivi le ministre allemand, dont le pays préside cette année le G7. Le G7 et les pays du Golfe Persique se sont engagés mardi à fournir 1,8 milliard de dollars pour le financement des agences de l'ONU qui aident les réfugiés syriens, notamment l'agence pour les réfugiés et le Programme alimentaire mondial. Franck-Walter Steinmeier a déclaré que ce plan pourrait soutenir les pays voulant accueillir les réfugiés comme la Turquie, le Liban et la Jordanie.

 

Les compagnies pétrolières russes prêtes à revenir en Iran

Une manière de coopérer et d’avoir un intérêt supplémentaire en Iran, pays qui est déjà un allié de la Russie.

Les compagnies pétrolières russes prêtes à revenir en Iran

Oct 01, 2015 14:58 UTC

Les compagnies pétrolières russes souhaitent reprendre leurs activités, en Iran

Les compagnies pétrolières russes souhaitent reprendre leurs activités, en Iran

IRIB- «Les compagnies pétrolières russes se sont déclarées prêtes à reprendre leurs activités avec l’Iran», a annoncé le vice-ministre russe de l’Energie.

«Éventuellement, les compagnies pétrolières reprendront, dans un proche avenir, leurs activités avec l’Iran», a affirmé Anatoly Ynovsky, le vice-ministre russe de l’Energie.

«Les compagnies russes s’intéressent beaucoup à reprendre leurs activités avec l’Iran. Elles sont en contact avec leur partenaire, en Iran, et il est probable qu’elles reprennent leurs activités avec ce pays», a-t-il souligné.