Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2014

La Lune et le Soleil, du créé à l'incréé en Franc-maçonnerie

La secte sioniste maçonnique, adore elle aussi, le Soleil et la Lune ! Ensuite ils allaient se moquer des païens qui adoraient les planètes et le Soleil.

Voir aussi

 

Remarquez l'étoile de David sur les dessins ci-dessous

tracing-board-1.jpg

tracing-board-2.jpgLa Lune et le Soleil

Le couple Lune et Soleil assiste le Vénérable dans la transmission de la lumière. Étudier ces deux "astres", c’est raconter l’émergence de la conscience lumineuse de l’humanité. C’est aussi reconnaître leur complémentarité dynamique. Dans un second temps nous aborderons la médiation lumineuse : comment traduire la lumière en loge ? Comment expliquer l’apparition de la lumière et de l’ombre ? Qui se charge de la transmettre la lumière, d’où tient-il ses pouvoirs ? Quelles sont les relations entre la Lune le Soleil et le maître de loge et la Bible le Compas et l’Équerre ?

 

Symbole-Maconnique-Soleil-Lune-Compas-Equerre-1-.jpg

Depuis la nuit des temps

Les premiers hommes n’ont eu que comme seuls repères le Soleil et la Lune. Ces deux astres rythmaient leur vie au fur et à mesure des saisons. Cette influence, du Soleil et de la Lune a toujours été primordiale pour l’organisation de la vie sur terre. Ainsi les cycles ont été les premières références temporelles permettant de définir une unité de temps : mois (lunaires), année (saisons), hier (passé), aujourd’hui (présent), demain (futur). Cela se manifeste par de nombreux calendriers anciens, Chinois, Mayas, Égyptiens (lunaire avant d’être solaire) et d’autres, toujours d’actualité tel que le calendrier lunaire dans la religion musulmane.

 

L’influence du Soleil et de la Lune a été également omniprésente dans la domestication de la nature où plutôt devrai-je dire, de la compréhension de cette nature indispensable à la survie de l’homme.

 

Les rythmes lunaires influent sur les plantations en fonction de la distance (rythme anomalistique : apogée et périgée), de la position orbitaire (rythme draconitique), lune ascendante ou descendante (rythme tropique lunaire). Cette agriculture biodynamique permet également d’envisager un impact certain sur l’élevage. N’oublions pas les incidences lunaires sur les marées ainsi que sur le climat.

 

L’énergie solaire transmise par rayonnement rend possible la vie sur Terre par apport d’énergie thermique et de lumière, permettant la présence d’eau à l’état liquide et la photosynthèse des végétaux. La polarisation naturelle de la lumière solaire, après diffusion ou réflexion par la Lune ou par des matériaux tels que l’eau ou les cuticules végétales sont utilisées par de nombreuses espèces pour s’orienter dans l’espace.

 

Le rayonnement solaire est aussi responsable des climats et de la plupart des phénomènes météorologiques observés sur notre planète. En effet, le bilan radiatif global de la terre est tel que la densité thermique à la surface de la Terre est en moyenne à 99.97 à 99.98% d’origine solaire.

Ces flux thermiques sont continuellement émis dans l’espace sous forme de rayonnement thermique infrarouge. La terre reste ainsi en « équilibre dynamique ».

 

N’oublions pas l’incidence du Soleil et de la Lune sur l’orientation des marins ou simples promeneurs leur permettant ainsi de se diriger et de se situer dans l’espace et dans le temps.

 

En astrologie, on associait déjà le Soleil et la Lune dans de nombreux cultes. Après l’ère glaciaire, du mésolithique (8000 av JC) jusqu’à l’âge de bronze récent (500 av JC), l’on retrouve le caractère divin du Soleil et de la Lune dans le paganisme scandinave. Ces cultes héliaques ont bien démontré combien ces deux luminaires étaient indissociablement liés à l’alternance ; vie, mort, renouveau.

Dans bien des religions, monothéistes où non, l’omniprésence de ces deux luminaires n’est plus à démontrer.

Dans l’Égypte antique, le Dieu « RA » n’est autre que le Soleil alors que la Lune « IÂH » est représentée par de nombreuses déesses, Hatkor, Sekhmet ou Tefnout mais aussi par des dieux, tels Osiris, Thot ou Khonsou. Chez les chrétiens, le Christ en croix est également représenté avec le Soleil et la Lune.

En alchimie, la conjonction du Soleil et de la Lune est le début du solve, la rencontre du soufre et du mercure. Le solve est la phase avant le coagula dont l’aboutissement sera la Pierre philosophale, solve et coagula, séparer puis rassembler.

Le Soleil est le principe actif, le soufre.

La Lune est le principe passif, le mercure.

 

Le couple : Lune, Soleil.

 

Pour les hermétistes, le Soleil et la Lune sont les symboles du binaire : Le bien et le mal, le chaud et  le froid, le Yang et le Yin, l’actif et le passif, le masculin et le féminin. Nous noterons cependant que dans certaines cultures la Lune peut être un dieu mâle, ainsi en Mésopotamie le dieu Lune se nomme SIN ou SU’EN et a pour épouse le dieu Soleil, SHAMASH-OUTOU qui, de fait passe au second rang de la mythologie de l’époque. En langue allemande, le Soleil est du genre féminin « die Sonne » et la Lune du genre masculin « der Mond ». Nous voyons bien que même s’il est indéniable que le couple Lune-Soleil ne peut être séparé, des rivalités existent. Ce sera tantôt le Soleil qui prédominera, tantôt la Lune.

 

Cette dualité entre les deux astres n’empêchera pas une dualité au niveau de chacun.

Le Soleil, source de vie, de lumière bienfaisante et créatrice peut se transformer en brasier et tout détruire par la force de la chaleur qu’il dégage, il fait halluciner l’homme jusqu’à le rendre fou « l’étranger de Camus », il dessèche les terres et rend toute vie impossible, il brûle les ailes d’Icare….

La Lune, quant à elle, n’est-elle pas responsable de mort, de désespoir, de dégénérescence lors de sa phase descendante alors qu’elle est signe d’espoir et de fertilité pendant sa phase montante comme le dit JUNG. N’est-ce pas à la pleine lune que se transforment des êtres en loups-garous, que n’apparaissent des esprits et autres sorcières ?

 

Nous voyons bien que la Lune et le Soleil n’ont pas fini de marquer l’imaginaire individuel et collectif. Depuis toujours ils sont les symboles de croyances, de mythes. Ces deux luminaires sont souvent présents en ésotérisme. Dans les arts divinatoires tel le tarot de Marseille, la Lune est la dix-huitième carte et le Soleil la dix-neuvième. Il y aurait encore tant de choses à dire.


imagesCA4GYCDI.jpg

imagesCACBLJL3.jpg

 

La Lune et le Soleil : Symboles maçonniques

 

Qu’avez-vous vu lorsqu’on vous a donné la lumière ?

J’ai vu le Soleil, la Lune et le Maître de Loge.

 

Ces deux phrases, issues du catéchisme de l’Apprenti, indiquent très clairement ce que voit le nouvel initié lorsque le bandeau lui est retiré. Émotionnellement perturbé, ébloui par la lumière, il distingue tout d’abord le Vénérable Maître ainsi que ses nouveaux frères, mais aussi deux  symboles qu’il connaît……..et qui le rassurent, à droite du Vénérable Maître, la Lune et sur sa gauche, le Soleil.

 

Pendant toute la durée de son apprentissage, il va mesurer l’importance de ces deux luminaires.

Il va comprendre que ce cycle, lunaire et solaire, va ponctuer sa vie en atelier et d’une manière générale sa vie de Maçon. Quand commence-t-on les travaux ? À midi plein et quand les termine-t-on ? À minuit plein.

 

On considère donc que les Maçons travaillent de midi, lorsque le Soleil est au Zénith, jusqu’à minuit, maximum de la luminosité de la Lune, l’heure symbolique de fermeture des travaux en loge, le Nadir.

 

Pourquoi à midi ? Parce que le Soleil étant à son apogée, l’ouvrier ne souffrira pas d’ombre portée qui pourrait fausser son travail de mise à l’aplomb des pierres, puis la renaissance de l’ombre dans l’après-midi lui permettra de finaliser les formes et la surface des pierres. Nous pouvons ainsi dire que l’ombre et la lumière, le noir et le blanc permettent la naissance des formes. La chaleur décroissante va lui permettre de continuer son œuvre tout en bénéficiant d’une bonne luminosité, et ce, jusqu’à minuit ou le réfléchissement de la lumière du soleil par la lune est à son apogée.

 

Le Maçon se construit donc d’une façon linéaire, dès lors qu’il a reçu la lumière, il va œuvrer de midi, du Zénith, à minuit, au Nadir. Le Nadir de la vie du Maçon devrait théoriquement correspondre au Zénith de sa sagesse et de sa compréhension de la vie.

 

Le fonctionnement de l’atelier va lui aussi être étroitement lié au symbolisme solaire et lunaire.

Les places des officiers de la Loge, des frères, le sens de la marche (circumambulation) de gauche à droite dans le sens horaire et solaire, à l’intérieur du Temple sont significatifs : le Vénérable Maître se tient à l’Orient parce que le Soleil apparaît à l’Est pour ouvrir la carrière du jour, les compagnons sont assis à la colonne du Midi, colonne ou l’on s’instruit, ou l’on voyage, ou l’on parle…

 

Les Apprentis occupent la colonne du Nord (Septentrion) faiblement éclairée par la clarté lunaire, réflexion de la lumière du Soleil, car ils ne peuvent supporter une lumière trop forte.

Cette clarté lunaire qui est une lumière en gestation permet de faire mûrir toutes les potentialités en chacun et ainsi de faire percevoir les voix intérieures afin de mieux les canaliser, c’est ici le principe de la germination qui fait que la graine germe dans la pénombre pour s’élancer enfin vers la lumière.

 

La Lune veille donc sur les Apprentis et les protège.

 

Pour mémoire, la position de l’épée flamboyante sur l’autel, elle aussi obéi à un rituel très précis : dans le cas d’un      , le pommeau sera coté Soleil, dans le cas d’une       , le pommeau sera coté Lune. (au REP)

 

On peut imaginer la Lune comme le parvis où attendent les futurs initiés qui ont besoin de renaître. La Lune qui agit par réflexion est donc propice à l’imagination, aux fantasmes et à la méditation. Elle représente tous les qualificatifs demandés à l’Apprenti : renaissance dans un monde nouveau, fécondité dans son silence, réceptivité dans son écoute, reflet de la lumière reçue dans ses planches, beauté qui orne son travail. « On la représente renaissante, car dans son premier quart montant : elle va tel un Graal se remplir de lumière jusqu'à en être « pleine », et telle une matrice se vider en laissant naître une idée de plénitude renouvelée. C’est en ce sens qu’elle ne peut être considérée comme passive, elle est au final agissante sur les hommes et la nature ».

Elle figure l’imagination qui revêt les idées d’une forme appropriée. Elle est synonyme d’inspiration et de sensibilité. La clarté lunaire révèle le monde secret de la nuit. La nuit symbolise le temps des gestations, des germinations, donc du devenir. Le grain de blé ne doit-il pas d’abord mourir pour redonner la vie ?

 

Le Soleil, source de lumière directe, source d’énergie, est propice à l’éveil. En plein jour, la forte luminosité du Soleil ne laisse guère la possibilité d’entrevoir les autres étoiles ou systèmes planétaires. Il faut attendre son coucher pour pouvoir déceler ces autres points lumineux. Il est l’astre principal, le pantocrator dont dépend toute forme de vie. Il symbolise le feu, la création, la vie, la force et la vérité. Il représente la raison qui éclaire nos intelligences.

 

La Lune a fourni l’âme et le Soleil a fourni l’esprit. Franchir la porte de la Lune, c’est se préparer à vivre son destin spirituel, c’est se préparer à arpenter le chemin initiatique qui va nous conduire à la lumière.

La Lune et le Soleil sont les deux aspects de la lumière, ils forment une totalité, un cycle complet. Ils marquent le temps sacré du rituel et donnent à la vie initiatique sa dimension à la fois quotidienne et cosmique.

 

Il nous faut donc connaître à la fois le chemin du Soleil et celui de la Lune pour se nourrir de leur lumière respective.

 

L’« âme réunie », révélaient les sages d’Égypte, est celle qui rassemble en un seul être, le SOLEIL et la LUNE, RÊ et OSIRIS.

 

Le Soleil fut parfois associé à ce que l’alchimie nomme « la voie brève », et la Lune « la voie longue ». La voie longue est celle de l’illumination, la lumière touchant le cœur de l’être, sous la forme de l’intuition des causes. La voie longue procède par étapes, elle est perception des cycles naturels et des rites qui en donnent la signification.

En réalité, les deux voies sont présentes dans chacun des luminaires, mais dans des proportions différentes. Toute œuvre d’ordre initiatique n’assemble-t-elle pas la spontanéité créative de la voie brève et la persévérance de la voie longue ?

Le franc-maçon aurait-il le don de double vue ?

Voir autant, grâce au Soleil qu’à la Lune, percevoir la lumière de l’un comme de l’autre, parcourir les chemins des deux luminaires, voilà les tâches des initiés de toute loge Maçonnique.

 

« Un Soleil n’éclipse pas un Soleil. Un Soleil n’est jamais éclipsé que par des Lunes ». Victor Hugo

 

   R.°.L.°. "Les Écossais de la Sainte Baume"

O .°.   de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Par Luc.°.Seb.°.

http://www.ecossaisdesaintjean.org/article-la-lune-et-le-...

 

 

Le Soleil la Lune et le maître de loge, médiateur du principe (E.°.R.°.).

L’apprenti dispose de deux points de vue sur la Lumière. Celle de l’Orient de la Loge, et celle de la partie supérieure du tableau de loge. La première est la représentation vécue au moment de l’initiation, la seconde est une imago mundi mnémotechnique qui permet de comprendre les correspondances et le cheminement vers la lumière. Mais auparavant il faut constater la part invisible de la lumière.

La lumière incréée

En examinant l’Orient de différentes loges travaillant à différents rites, et les représentations graphiques des tableaux de loge, nous pouvons admettre que la lumière en loge ne se situe pas uniquement dans le spectre du visible.

Ici peut naître l’idée d’une autre dimension de la lumière. La nature incréée de celle-ci peut s’aborder par le phénomène réflexif de la lune : la lune reçoit et transforme littéralement le rayonnement visible en quelque chose de plus tenu et auréolé de limbe. Les limbes entourant la lune dans certains tableaux de loge symbolisent la nature incréée et vague dans sa représentation, et donc la partie symbolique indéfinissable du rayonnement de l’épée flamboyante. De même autour du triangle ou de l’étoile flamboyante on voit des rayons ondulés qui représentent l’incréé de la lumière ; ceux-ci complètent les rayons rectilignes du spectre visible.

Évidemment les rationalistes pourront nous parler de longueurs d’ondes dont une partie serait invisible à l’œil humain. Les spiritualistes opteront pour le sens caché et invisible au profane, mais je pense qu’il faut aller plus loin que l’aspect ondulatoire ou ésotérique. On peut aboutir à la notion de lumière incréée, métaphysique, trouvant sa source avant la séparation de la lumière des ténèbres, soit au moment originel du premier jour. Il y aurait en loge une part incréée, que chacun interprétera librement et qui donne une marge certaine au hasard et au champ des possibles.

La descente de la lumière dans la loge

Constater la lumière en loge c’est constater le rôle du maître de la loge et le rôle du ternaire

Le catéchisme de l’apprenti est précis ; la lumière du soleil n’est pas la seule lumière, la lune nous donne la lumière réfléchie, à la frontière de la pénombre et le Maître de la loge transmet la lumière aux colonnes par l’entremise des porteurs de maillet, et par le maître de cérémonie qui trace la loge par la sagesse, la beauté et la force. C’est donc une évidence : la lumière en loge est trine.

Nous avons la lumière charnelle du soleil, la lumière psychique des profondeurs d’un Graal lunaire, et enfin la lumière spirituelle découlant du principe créateur appelé aussi lumière principielle. Cette triple nature de la lumière est collectée et diffusée par le maître de loge

La déclinaison au niveau de l’Être nous permet de constater sa tripartition par les notions de corps, d’âme et d’esprit.

Cette lumière venue des ténèbres (en ôtant le bandeau)  est donc rayonnante par sa diffusion physique et matérielle, elle est aussi flamboyante par sa dimension immatérielle. Ceci explique la forme de l’épée flamboyante. Notre éblouissement ne fut pas uniquement physique, une part non négligeable éclaira notre subconscient et une autre part nous donna l’idée d’une supraconscience. Finalement, l’épée flamboyante du vénérable vient éclairer de manière incréée et au-delà des formes et des couleurs, chacune des colonnes selon l’intensité nécessaire aux frères qui y travaillent.

Le maître de la loge est un médiateur entre la loge de matière qui figure la manifestation ordonnée dans l’esprit de la Genèse et le principe à l’origine de la manifestation. Ce principe au REP est figuré par cet hexagramme situé entre la lune et le soleil est symboliquement au-dessus du Maître de la loge. Nous concluons logiquement que si l’hexagramme et ses deux triangles n’ont qu’un seul centre, ce dernier représente la source première de la lumière rayonnante et flamboyante.

À l’évidence et pour conclure sur la descente de la lumière, je dirais que ni la Lune ni le Soleil ne traduisent complètement l’idée que le maçon peut se faire de la lumière initiatique.

Les « astres » sont là, présents à l’Orient, pour mieux souligner la présence analogique d’un hexagramme au REP ou d’un triangle montant et rayonnant à d’autres rites. Ils soulignent le rôle et la « présence » d’une  invisible lumière. Un apprenti pressent cet aspect incréé, mais il ne peut expliquer comment y accéder en regardant l’Orient. Ce n’est qu’en étudiant l’organisation de la lumière dans le tableau de loge qu’il en comprendra le sens et l’accès.

 

L’accès à la lumière par l’interprétation du tableau de loge

 

Au tableau de loge de l’apprenti au REP, sont représentés le Soleil, la Lune montante, l’Hexagramme avec le tétragramme et en dessous le livre Saint sur lequel reposent l’équerre et le compas.

Nous comprenons que nous pouvons remonter vers la lumière en suivant le chemin de l’axe Ouest Est.

La traversée du pavé implique de sortir du binaire pour aller à la synthèse ternaire qui nous donnera une image de l’unité. La méthode pour y arriver et une réflexion sur la lumière et sa source. La méthode semble nous être donnée par les « trois grandes lumières ».

Il y a donc des clefs d’accès qui sont dans l’association de ces trois symboles supports de notre serment.

Il faut donc lire la parole ou le verbe du créateur qui se trouve dans le livre en en contrôlant le sens avec l’équerre de la raison et le compas de l’esprit. Le tableau de loge nous indique comment par nos propres moyens et avec de bons outils nous pouvons progresser méthodiquement sur ce chemin entre l’esprit et la lettre.

 

J’ai le sentiment que la totalité du message initiatique du grade d’apprenti repose sur la capacité de ce dernier à franchir la barrière des apparences et des binarités telle que la Lune et le Soleil pour trouver dans un troisième terme plus de puissance, plus de profondeur et plus de subtilité, jusqu'à l’incréé des limbes de l’esprit.

Je dirais que la « forme » taillée et travaillée, l’est tout autant avec la lumière du soleil qu’avec la lumière de l’esprit, et que si l’âme anime le corps du maçon, elle ne et rêve que d’un mariage avec l’esprit.

Une grande partie de la démarche initiatique repose sur ce mariage. C’est par ce mariage dans le corps du maçon de l’âme avec l’esprit que se crée l’Unité. Voilà la démonstration que tout ternaire est l’expression d’une unité.

 

 Alors, puisse que la lumière est trine, et que nous prétendons marcher vers la lumière, ne pourrions-nous pas interpréter les trois pas de l’apprenti en trois fois un pas : un pas pour la lumière charnelle-matière, un pas pour la lumière psychique-âme, un pas pour la lumière spirituelle-esprit. Le tout formant l’Unité dans le Principe

Ainsi face à une apparente opposition (Lune et Soleil) l’apparition d’un troisième terme (le Maître de loge) autorise toujours une synthèse construite autour d’un centre unitaire (le Principe).

E.°.R.°.

http://www.ecossaisdesaintjean.org/article-la-lune-et-le-soleil-du-cree-a-l-incree-116870222.html

 

 

15/11/2014

Philae vise à comprendre comment la vie est apparue sur Terre et dans le système solaire

Voici quels sont les objectifs de la mission dévolue à Philae.

Rechercher les traces sur la comète Tchoury, de tous les éléments qui auraient pu apporter la vie dans le système solaire  et sur Terre y compris des acides aminés, principaux éléments bâtisseurs des cellules et de la molécule d'ADN.

Nous sommes bien loin, des fables décrites dans la Thora et dans la Bible, de la création de la Terre, bien sûr, exclue de l'ensemble du système solaire, histoire de limiter la conscience humaine à la Terre plate et au Soleil au centre de l'Univers, l'héliocentrisme. Comme si notre soleil était le seul dans l'Univers et qu'il n'existait pas la Voie Lactée qui contient des milliards de soleils et des milliards de galaxies qui existent dans notre Grand Univers.

Il s'est passé déjà 3864 ans, depuis l'invention des religions reptiliennes à commencer par le Judaïsme qui nous a imposé son Dieu, ses lois et ses règles, et il serait temps de vivre avec notre temps, le temps de la science, de la conscience et de l'évolution des consciences vers l'UNI-VERS dont nous sommes tous issus.

Image sur l'héliocentrisme

Philae vise à comprendre comment la vie est apparue sur Terre et dans le système solaire

Posé depuis mercredi 12 novembre sur la comète "Tchouri", Philae est désormais alimenté en énergie grâce à ses panneaux solaires, a indiqué jeudi matin le CNES (Centre national d'études spatiales). Le robot-laboratoire fait actuellement l'objet d'un "check up" pour comprendre le dysfonctionnement des harpons qui ne lui ont pas permis de s'arrimer au sol.

 

12/11/14 - 17 H 53

 

Rosetta et Philae devraient permettre d’en savoir plus sur l’origine du système solaire.

 

ESA/La Croix

 

Rosetta et Philae devraient permettre d’en savoir plus sur l’origine du système solaire.

 

Avec cet article

 

L’atterrissage historique de Philae sur la comète Tchouri, puis l’analyse des constituants chimiques de son sol devrait nous indiquer si la vie sur Terre a pu venir des comètes.

 

Une expérience scientifique, technique et humaine unique, digne des premiers pas de l’homme sur la Lune.

 

Comment le vivant est-il apparu sur notre bonne vieille planète ? Comment à partir de quelques atomes puis de molécules prébiotiques s’est progressivement constitué un Lego géant et sophistiqué aboutissant à la formation d’une cellule puis de plusieurs, quelque part sur la Terre, il y a environ 3,5 milliards d’années ?

 

 > À lire : Philae, le robot de Rosetta, a bien atterri sur la comète 67P  

Un atterrissage réussi sur la comète

 

La mission européenne Rosetta, qui a connu son paroxysme mercredi après-midi avec l’« atterrissage » du robot-laboratoire Philae à la surface de la comète de Tchouriomov-Guérassimenko dite Tchouri, a justement parmi ses missions d’apporter des éléments de connaissance dans ce domaine de l’exobiologie, qui suscite aujourd’hui un intérêt croissant de la part du public.

 

Pour l’heure, on sait grâce aux mesures optiques réalisées à distance par le spectromètre Rosina de la sonde Rosetta que la chevelure de Tchouri est constituée de gaz et de poussières éjectés du noyau de la comète sous l’effet du rayonnement solaire.

Une odeur d’œuf pourri

 

Dans un premier temps, Rosetta a détecté de l’eau, du monoxyde de carbone, du dioxyde de carbone, de l’ammoniaque, du méthane et du méthanol. Elle a ensuite trouvé du formaldéhyde, de l’hydrogène sulfuré, du cyanure d’hydrogène, du dioxyde de soufre et du sulfure de carbone, a annoncé l’Agence spatiale européenne (ESA) il y a quelques semaines.

 

 > À lire : La sonde Rosetta s’approche de la comète 67P  

 

Un ensemble de petites et moyennes molécules que Kathrin Altwegg de l’Université de Berne, responsable du spectromètre, a alors traduit en odeur, en affirmant que cela équivaudrait à « un parfum plutôt fort », constitué d’une odeur d’œuf pourri (hydrogène sulfuré), d’écurie (ammoniaque), d’une odeur caustique du formaldéhyde, mélangé à l’arôme âpre d’amande amère du cyanure d’hydrogène.

Les comètes, à l’origine de l’eau ?

 

Avec les prélèvements de sol que doit réaliser Philae – s’il est en mesure de travailler correctement –, on devrait en savoir plus. Les exobiologistes espèrent découvrir des molécules organiques, c’est-à-dire composées de quatre atomes majeurs (carbone, hydrogène, oxygène, azote), ainsi que d’autres éléments comme le soufre et le phosphore.

 

« On sait que les astéroïdes, les météorites et les comètes, formés au même moment que la constitution du système solaire il y a environ 4,5 milliards d’années, ont, quelque temps après, bombardé les quatre petites planètes solides Mercure, Vénus, la Terre et Mars », rappelle Francis Rocard, responsable de l’exploration du système solaire au Cnes. On suppose donc qu’elles ont pu apporter alors ces molécules précurseurs, dont l’eau liquide, et ont constitué un océan primitif à la surface de la Terre.

Un « bouillon de culture » et les premières étapes du vivant

 

« De cette "soupe prébiotique" ont alors immergées des molécules simples comme les acides aminés (ces perles qui, enfilées, constituent les colliers de peptides et de protéines) ainsi que des molécules plus grandes et plus complexes comme les bases azotées ou les acides nucléiques (ARN et ADN), support moléculaire de l’information génétique portée par les gènes », explique Marie-Christine Maurel, professeur de biochimie à l’UPMC.

 

Ensuite, il a fallu que tout ce petit monde de molécules se structure, s’organise dans l’espace en se compartimentant au moyen de membranes lipidiques, constituant ainsi des vésicules puis des cellules. Et finissent par donner un « bouillon de culture », dans lequel se sont déroulées les premières étapes du vivant débouchant sur l’apparition d’êtres pluricellulaires.

Confirmer les mesures à distance

 

Dans ce contexte, qu’espère-t-on obtenir avec l’« atterrissage » de Philae ? « Au minimum, on espère conforter ce qu’on a mesuré à distance par spectrométrie, indique Marie-Christine Maurel. Au mieux, les chercheurs s’attendent à trouver du cyanure d’hydrogène et du formaldéhyde, précurseurs des bases azotées ou des glucides (sucres), molécules faisant partie du squelette des acides nucléiques. Et pourquoi pas, des acides aminés », poursuit-elle.

 

L’identification de ces molécules par chromatographie à partir d’échantillons de sol prélevés directement sur Tchouri – et non à distance depuis Rosetta – serait une preuve irréfutable de la présence de ces molécules.

 

 > À lire : En quoi la sonde Rosetta constitue-t-elle un progrès ?  

« Tchouri », archive vivante du système solaire

 

Deux autres mesures vont être importantes pour savoir si le vivant a pu venir des comètes. D’une part, la mesure des différentes formes d’atomes de carbone et d’hydrogène (ce qu’on appelle les rapports isotopiques) va permettre de savoir si ces atomes correspondent bien à ceux que l’on trouve sur Terre. Notamment, si l’eau de la Terre vient, en tout ou partie, des comètes. D’autre part, si l’alphabet chimique de toutes ces molécules est écrit avec les mêmes lettres.

 

« Plutôt que des traces de vie, Tchouri, véritable archive vivante de ce qu’était le système solaire il y a environ 4,5 milliards d’années, devrait nous aider à comprendre comment on est passé des conditions probiotiques aux possibilités d’émergence d’un monde vivant », explique Jacques Arnould, chargé de mission aux questions éthiques au Cnes. Une expérience scientifique, technique et humaine unique digne des premiers pas de l’homme sur la Lune.

 

----------------------------------------

 

Des noms qui s’inspirent de l’Égypte ancienne 

 

Rosetta fait référence à « la pierre de Rosette » qui permit à l’égyptologue Jean-François Champollion de déchiffrer les hiéroglyphes en 1822. Rosetta constitue un projet phare pour l’ESA qui y a investi 1,4 milliard d’euros.

 

Philae est une île d’Égypte largement submergée dans les années 1970 sous les eaux du barrage d’Assouan en Égypte, qui portait des temples et une ville antique, largement démontés. Depuis, seul le point culminant de l’ancienne île de Philæ émerge du lac sous la forme d’un rocher. Ce nom a été attribué au robot-laboratoire emporté par Rosetta à la suite d’un concours lancé par l’Agence spatiale européenne (ESA).

 

Agilkia (ou Aguilkia) est l’île sur laquelle a été remonté le temple de Philae par l’égyptologue Christiane Desroches-Noblecourt et l’Unesco au moment de la mise en service du barrage d’Assouan entre 1974 et 1976. Ce nom a été attribué à la zone d’ « atterrissage » de Philae par un autre concours de l’ESA.

 

http://www.la-croix.com/Ethique/Sciences-Ethique/Sciences/Philae-vise-a-comprendre-comment-la-vie-est-apparue-sur-Terre-2014-11-12-1263114

 

 

Rosetta : forage réussi pour Philae, les données sont parvenues sur Terre. Bientôt la fin des mensonges et mythes religieux reptiliens !

Comme vous devez vous en douter, nous avons suivi avec attention l'expérience cosmique réalisée par les scientifiques, avec la sonde Rosetta et le robot Philae posé sur la  comète surnommée "Tchoury" pour faire court.

Même si nous n'avons pas toutes les données et que nous ne connaissons pas les technologies énergétiques utilisées (énergie de l'antimatière?) qui auront permis à la sonde Rosetta et au robot Philae de traverser le cosmos durant 10 ans et de permettre au robot de se poser à 550 millions de Km de la Terre,  sur la comète "Tchoury". Prenez toute la mesure de ce qui passe actuellement au niveau de votre ouverture et de votre expansion de conscience vers l'UNI-VERS créateur de toute vie dans l'UNI-VERS. Et conscience qui a été emprisonnée dans "la matrice des religions reptiliennes et des fausses croyances" depuis l'invention par Abraham, le sumérien hybride, du Monothéisme AN-NUNAKIS et qui depuis plus de 3864 ans, a imposé au 3 religions reptiliennes, son Dieu Unique : EL de ENLIL, de la Divine Triade : An, Enlil et Enki,  du panthéon de la religion sumérienne qui leur a été imposée par les Grands DIEUX ANNUNAKIS.

 

La science est donc en voie de détruire tous les dogmes et mythes religieux vieux de plus de 3864 ans qui attribuaient la création de la Terre et de la fable d'ADAM et EVE, à leur Dieu Unique EL, alors qu'il s'agit par cette mission scientifique de démontrer  que tout le système solaire a été créé par les éléments nourriciers provenant de l'Univers lui-même, comme il en est de même pour tout ce qui se crée dans l'Univers et s'autoalimente tout en se régénérant dans le Grand Univers qui n'est qu'un GRAND CORPS UNIQUE. D'où la nécessité de recréer l'UNI-TE entre l'UNIVERS et NOUS !

Les païens avaient donc raison lorsqu'ils adoraient plusieurs Dieux, dont les astres qui étaient pour eux des intelligences très-pures, ou qui les croyaient animés et conduits par les anges. Ils ne voyaient dans la nature rien de plus parfait que le soleil, les étoiles et les planètes. Ils ont donc été persécutés pour que les reptiliens prennent leur place tout en continuant à adorer les astres, le Soleil, la Lune, et le reste, tout comme en Franc-maçonnerie, sauf que le Soleil qu'ils adorent au nom des AN-NUNAKIS est le Soleil Noir ou Nibiru ou Marduk, la planète des Grands Dieux AN-NUNAKIS.

Vous aurez donc compris que sur la base de ces démonstrations scientifiques et de leurs résultats, nous ne devrons retenir qu'une seule chose, celle que :

 DIEU = L'UNIVERS CREATEUR de toute vie dans le Cosmos.

Rosetta : forage réussi pour Philae, les données sont parvenues sur Terre

Tanguy de l'Espinay | Publié le 15.11.2014, 12h00 | Mise à jour : 12h33

Photo prise par le robot Philae posé sur la comète

Photo prise par le robot Philae posé sur la comète "Tchouri" et transmise par l'Agence spatiale européenne le 13 novembre 2014

 

Il l'a fait ! Après avoir radiographié, photographié et «sniffé» la comète «Tchouri», tout le monde craignait vendredi que Philae, lancé dans une ultime opération - la plus cruciale - de forage, n'ait pas assez de batterie pour transmettre ses dernières données. Profitant d'une courte fenêtre de communication avec la Terre, ouverte vendredi à 23 heures, le robot a utilisé ses forces restantes pour envoyer les résultats de son forage à la Terre, via son «antenne-relais» Rosetta.

 
Avant de s'éteindre samedi vers 2 heures du matin.

Le forage, ultime et cruciale mission

L'opération de forage était la plus importante de la mission Rosetta, dont l'objectif est d'analyser les composantes de la comète, pour en savoir plus sur l'origine du système solaire, et, peut-être, de l'apparition de la vie sur Terre. Malgré les craintes que cette manoeuvre suscitait, le robot n'étant pas ancré dans le sol, l'Agence spatiale européenne avait décidé vendredi de tenter le coup.

VIDEO. Rosetta : à quoi ça sert de poser un robot sur une comète


Mais au delà des données cruciales que les scientifiques vont tirer de ce forage, cette opération parachève une première séquence scientifique totalement réussie. La mission de Philae était en effet découpée en deux temps. Une première séquence extrêmement active de 48 heures, grâce à sa pile autonome, et une deuxième séquence de plusieurs mois, à puissance réduite, grâce à l'énergie solaire. Sachant d'avance que cette deuxième séquence ne pourrait être enclenchée dans l'immédiat - le robot est à l'ombre - les ingénieurs de l'Esa ont donc commandé à Philae un travail de Titan durant ses 48 premières heures sur la comète.

Succès de la première phase de la mission

Depuis mercredi, Philae a donc radiographié l'intérieur de la comète, étudié son magnétisme, fait des images du sol, analysé les molécules complexes dégagées par la surface en les «sniffant», et a donc même réussi à sonder l'intérieur de «Tchouri». Résultat, toutes les données de la première séquence scientifique ont été téléchargées avec succès. «On a tout reçu. Tout s'est déroulé exactement comme prévu», a indiqué Jean-Pierre Bibring, responsable scientifique de l'atterrisseur. «On a terminé cette première phase absolument fabuleuse et rien ne ressemble à ce qu'on avait prévu». «On s'aperçoit que c'est de plus en plus différent que ce qu'on imaginait, c'est fantastique», a-t-il encore insisté, refusant d'en dévoiler plus.

«Philae est en mode veille. Toutes les données de la première séquence scientifique ont été téléchargées avec succès !», a pour sa part indiqué l'Agence spatiale européenne (ESA) sur son compte Twitter.

VIDEO. «Rosetta, Philae, c'est comme le premier pas sur la Lune»




Pour la deuxième phase, il faudra attendre...

«Ca nous donne très envie de continuer à l'explorer», a-t-il ajouté. Un voeu pieux ? Pas tout à fait, puisque juste avant son entrée en hibernation, les scientifiques sont parvenus à commander une ultime manoeuvre au petit module. «On a même pu faire la rotation pour optimiser la réception de la lumière sur les panneaux solaires», a ainsi déclaré Jean-Pierre Bibring. Cette nouvelle position ne sera pas suffisante pour réveiller immédiatement le robot mais devrait permettre à ses batteries solaires d'assurer sa survie, «jusqu'à des moments meilleurs», a conclu Jean-Pierre Bibring. C'est-à-dire l'été prochain, quand la comète se sera rapprochée du soleil.

D'ici là, reste aux équipes au sol à analyser les immenses quantités de données collectées par Philae durant 48 heures...

CHRONOLOGIE INTERACTIVE. L'odyssée de Rosetta
Pour naviguer, cliquez les flèches situées à droite et à gauche des diapositives

 

http://www.leparisien.fr/sciences/rosetta-forage-reussi-pour-philae-les-donnees-sont-parvenues-sur-terre-15-11-2014-4294457.php

 

 

 

01/11/2014

Les Reptiliens par David Icke. La connexion reptilienne et le Nouvel Ordre Mondial !

Voilà ce que nous cache le Vatican, avec les deux livres de David ICKE à télécharger  :


Livres : LE PLUS GRAND SECRET ” de David Icke

Les livres qui transformeront le monde !

A lire absolument si vous voulez comprendre comment fonctionne le monde depuis la nuit des temps et ce que l'on vous cache !

david icke 1.jpg

 

Les Reptiliens par David Icke

children of the matrix

 

Si vous venez tout juste d’aborder mon travail, l’information la plus déroutante que vous trouverez sur ce site concerne la connexion reptilienne. Ce que je peux comprendre. C’est quelque chose de difficile à  avaler pour la version conditionnée de notre réalité. Mais c’est justement de cela qu’il s’agit. Si vous voulez cacher quelque chose aux peuples, inculquez-leur une façon de penser qui soit la plus éloignée possible de ce qui se passe vraiment afin que, si la vérité est révélée au grand jour, elle paraisse bien trop ridicule et fantastique pour que la majorité l’accepte. Et en effet, si vous faites suffisamment bien votre travail, les gens vont tourner la vérité en dérision, dire que c’est de la folie, et ridiculiser quiconque essayera de la promouvoir.

Pour comprendre comment les informations de ce site sont connectées entre elles et forment un seul tout cohérent, il vous faut lire « Le Plus Grand Secret ». Mais pour ceux qui ne l’ont pas encore lu, voici le contexte de base (s’il-vous-plait: souvenez-vous cependant en lisant ce qui suit qu’un grand nombre des informations contenues dans le livre étayent ce qui suit).

Il y a quelques années, j’en suis arrivé au point où il me fallait définir la structure par laquelle quelques personnes seulement contrôlent et dirigent le monde (voir « And the Truth shall set you free »). Il était déjà  clair que ce réseau, constitué de sociétés secrètes et de groupes clandestins qui manipulaient les institutions mondiales – politiques, affaires, banques, militaires, médias, etc. – n’avait pas pu se constituer en quelques années, ni même en quelques dizaines d’années. Cela devait provenir de beaucoup plus loin. Aussi ai-je commencé à  remonter le cours de « l’Histoire ». Je l’ai fait en sachant que, pour une raison que je ne pouvais définir alors, les liens du sang et la génétique revétaient une importance vitale pour ces manipulateurs, les Illuminatis, Eclairés ou Illuminés (« éclairés » dans les connaissances qu’ils cachaient au grand public).

J’ai suivi la piste sans trop de difficulté jusqu’au temps des Croisades au Moyen-Orient, au cours du XIIe et XIIIe siècle à  peu près. Elle s’est alors enfoncée très loin dans le temps et dans la préhistoire. Et là , partout sur la planète, j’ai trouvé des anciens récits et légendes parlant de ‘dieux’ venus d’un autre monde qui mèlent leur sang à  celui des humains pour créer un réseau de créatures hybrides! Par exemple, l’Ancien Testament évoque les ‘fils de Dieu’ qui se sont unis aux filles des hommes pour créer l’une de ces races hybrides: les Neftilims. Avant que la Bible ne soit traduite en Anglais, ce passage évoquaient les ‘fils des dieux’, au pluriel. Mais ce récit n’est que l’un parmi tant d’autres traitant du même thème.

Les tablettes Sumériennes en argile, trouvées au milieu du XIXe siècle dans l’actuel Irak, racontent la même histoire. On estime qu’elles furent enterrées environ 2.000 ans avant J.-C., mais les faits qu’elles décrivent sont bien antérieurs à  cette période. Les tablettes parlent d’une race de ‘dieux’, venus d’un autre monde, qui apportèrent sur la planète des connaissances avancées et qui s’unirent aux humains pour créer une race hybride.

Dans les tablettes, ces ‘dieux’ sont appelés les Annunakis, nom qui se traduit apparemment par: ‘ceux qui des cieux sont venus sur la terre’. Les anciens textes nous disent que les êtres hybrides – résultant de la fusion des gènes d’humains sélectionnés avec ceux des ‘dieux’ – sont devenus les dirigeants des classes royales, surtout dans les anciens Proche et Moyen-Orient, dans ces hautes cultures avancées qu’étaient la région de Sumer (en Mésopotamie), Babylone, et l’Egypte. Mais cela s’est produit aussi partout ailleurs, notamment en Afrique noire, comme vous le verrez dans l’information hallucinante fournie sur ce site par le shaman Zoulou Africain, Credo Mutwa, et dans l’incroyable vidéo (parties 1 et 2) de « L’Agenda Reptilien ». Il raconte la même histoire, issue de sa tradition, que celle que j’ai rencontrée dans beaucoup d’autres pays.

 

Credo Mutwa Reptilien

 

Partout où vous allez, les récits de la ‘race du serpent’ dans les anciennes cultures sont tout simplement innombrables, et le serpent – le reptilien – symbolisme en relation avec les Annunakis et d’autres ‘dieux’ similaires, est aussi largement répandu. Nous en avons un exemple dans la Bible avec le serpent dans le ‘Jardin d’Eden': cette histoire est clairement issue des récits Sumériens, ainsi que celle de Moise dans les joncs qui se racontait déjà  à  propos d’un roi Sumérien dont le règne se déroula bien avant la Bible.

C’est la raison pour laquelle je fus si stupéfait d’entendre Zecharia Sitchin – le meilleur traducteur connu des tablettes Sumériennes – me dire qu’il n’y avait pas de preuves de la race du serpent dans l’ancien monde… ‘Laisse tomber’ me dit-il. Pourquoi le ferai-je alors qu’abondent autant de preuves anciennes et modernes?

C’est de ces lignées qu’est venue l’origine du ‘droit divin des rois’, ainsi que la croyance que seuls ceux qui en étaient issus avaient reçu de Dieu le droit de régner. En réalité, il n’y a ni ‘divin’, ni ‘Dieu’ là -dedans. Il s’agit uniquement du droit que se sont arrogés les ‘dieux’ reptiliens à  travers leurs hybridations génétiques. Ce sont ces mêmes lignées qui devinrent ensuite les familles royales et aristocratiques de l’Europe et – merci au ‘Grand’ empire britannique et aux autres empires européens – elles furent exportées plus tard aux Amériques, en Afrique, en Australie, en Nouvelle Zélande, et jusqu’en Extrème-Orient, où elles rejoignirent d’autres parties du réseau hybride reptilien, comme celui de la Chine – le plus évident – où le symbole du dragon est le fondement même de cette culture.

 

reptilien et david icke

Ces lignées humano-reptiliennes ont fourni les dirigeants politiques et économiques des colonies impériales européennes, comme elles le font encore aujourd’hui. Réfléchissez à  ce qui suit: des centaines de millions de personnes sont venues vivre aux Etats-Unis d’Amérique depuis 1776, toutes issues de souches génétiques incroyablement diverses. Et pourtant – tenez-vous bien – les 42 présidents des Etats-Unis sont tous parents !!! Trente-trois d’entre eux remontent à  l’un des plus célèbres rois de France: Charlemagne. Il fut aussi l’un des principaux personnages de ces lignées pour leur expansion en Bretagne, en France, en Allemagne, et partout ailleurs.


La Lignée Des Windsor – Bush
(Lignée Bush-Windsor-Piso)

 

Les Rothschilds, les Rockfellers, la famille royale britannique, et les familles politiques et économiques des Etats-Unis et du reste du monde, proviennent tous de ces MEMES lignées. C’est la raison pour laquelle les familles de l’Establishment de l’Est des Etats-Unis se mélangent les unes aux autres de façon aussi obsessionnelle, comme l’ont toujours fait les familles européennes ‘royales’ ou ‘nobles’, ainsi que d’autres familles autour du monde. Ce n’est pas par snobisme: c’est pour maintenir autant que possible la structure génétique – la combinaison de l’ADN mammifère-reptilienne – ‘qui leur permet de ‘changer de forme’. Vous trouverez d’autres références sur le site, sous ‘shape-shifting’, ce phénomène rapporté par tant de témoins ayant vu des humains – qui se trouvaient être quasiment toujours des puissants de ce monde – se transformer sous leurs yeux en reptile, puis revenir ensuite à  leur forme humaine. ‘Le Plus Grand Secret’ contient bien plus d’informations sur ce sujet, et Credo Mutwa confirme exactement les mêmes expériences en Afrique noire. Encore une fois, les récits anciens et modernes se recoupent. Il est dit des dieux de la Vallée Indus, les Nagas, qu’ils pouvaient se changer à  volonté en homme ou en serpent.

A propos: l’ancien président des Etats-Unis, George Bush, est cité plus souvent que les autres dans les témoignages sur les changements de forme. Il était logique que son fils se présente en l’An 2000 pour l’élection présidentielle.

Les présidents ne sont pas élus par bulletin.

Ils sont sélectionnés par le sang.

Al Gore, son opposant ‘démocratique’ – dans ce parti unique qu’est l’Etat – descend lui aussi de cette lignée. Observez ceux qui, partout sur la planète, possèdent un pouvoir considérable, et vous verrez que ce sont les mêmes. Les symbolismes reptiliens qui vous entourent, les gargouilles, les blasons, la publicité, etc., ont tous un rapport avec cette histoire. Ces ‘dieux’ ne pouvaient pas soumettre ouvertement la planète parce qu’ils étaient trop peu nombreux. Aussi le font-ils clandestinement, sous une apparence humaine. Des films tels que ‘They Live’ , ‘The Arrival’ (la première version) et la série ‘V’ à  la télévision américaine, racontent l’histoire de ce qui est VRAIMENT en train de se passer: si ce domaine est nouveau pour vous, je vous recommande vivement de visionner ces films pour comprendre plus rapidement.

Les chercheurs enquêtant sur le Nouvel Ordre Mondial possèdent, eux aussi, des systèmes de croyances politiques et religieux auxquels ils sont attachés et qu’ils défendent. Et, tout en révèlant une partie de la conspiration, la plupart d’entre eux rejettent mes déclarations sur la connexion reptilienne et les tournent même en dérision. C’est ok, ils font ce qu’ils veulent, mais d’après moi, à  moins qu’ils ne se décident à  intégrer l’image globale, ils ne pourront pas comprendre ce qui se passe vraiment autour de nous.

Comme l’a dit Ghandi:

 

Une erreur n’est pas une vérité parce qu’elle est partagée par beaucoup de gens, tout comme une vérité n’est pas fausse parce qu’elle est émise par un seul individu.

Après les vagues provoquées par ‘Le Plus Grand Secret’, et suite aux témoignages venus du monde entier que le livre et ce site ont attirés, les gens commencent à  comprendre que cette histoire apparemment folle et bizarre est bien réelle. Et qu’il est en effet possible que le monde soit contrôlé par les lignées reptiliennes qui se cachent sous une forme humaine. Ceci vous permet de mieux comprendre la raison pour laquelle les informations du site – qui n’ont apparemment aucun rapport entre elles – sont en réalité interconnectées et forment un tout cohérent.

En voici quelques exemples:

 

RELIGIONS

Si vous souhaitez contrôler une énorme masse de personnes, vous devez les empêcher de connaitre leur véritable nature; vous devez leur cacher le potentiel illimité qu’elles possèdent pour créer leur destinée et diriger leurs propres vies. Vous devez les persuader qu’elles sont insignifiantes et n’ont aucun pouvoir, afin qu’elles se contentent de vivre selon ces critères.

C’est ainsi que la religion s’est révélée être l’une des armes les plus efficaces des Illuminatis et des lignées reptiliennes: elle remplit les gens de la peur d’un Dieu qui les juge et qui leur dit que, s’ils ne croient pas que la ‘vérité’ sur tout ce qui existe ne peut être trouvée que dans un seul livre ou dans un seul système de croyance, ils iront en enfer – et les conséquences en seront fort déplaisantes pour eux.

Différentes religions ont également été de merveilleux outils pour diviser et régner sur les peuples, en provoquant des conflits entre religieux orgueilleux et sers de leur bon droit.

Les reptiliens ont créé les religions pour cette raison, et ceux qui en occupent les positions-clés ne pensent pas un mot des absurdités qu’ils répètent comme des perroquets à  leurs disciples. Ils veulent simplement que ces derniers les croient afin qu’ils soient facilement contrôlables. C’est la raison pour laquelle vous trouvez tant d’évangélistes ‘Chrétiens’ sataniques, par exemple. Leur status ‘Chrétien’ n’est qu’une couverture.

Médecine ET Média

La suppression de la véritable science de la guérison, la domination des drogues et de la ‘médecine’ basée sur la chirurgie, tout cela assure que le corps humain fonctionnera très en-dessous de son potentiel optimum. C’est la raison principale de la misinterprétation systèmatique et de la suppression des méthodes de guérison dites ‘alternatives’, méthodes qui existent pourtant depuis des milliers d’années, contrairement à  la ‘médecine’ moderne.

Les additifs alimentaires, les fast-food, le fluor dans les réserves d’eau, les poisons déversés sur la terre – que nous absorbons dans notre nourriture et dans l’eau que nous buvons – réduisent notre santé et notre fréquence vibratoire et, plus crucial encore, affectent le fonctionnement de notre cerveau et de notre intellect. Une population pleinement éveillée à  l’esprit perspicace est bien la dernière chose dont vous ayez besoin si vous voulez pouvoir la manipuler. Aussi les lignées reptiliennes mettent-elles tout en oeuvre pour contrôler ‘l’éducation’ et les médias. Ceci leur permet de nous abreuver constamment de stupidités comme les jeux télévisés, et les ‘nouvelles’ des médias nous racontent ce que nos dirigeants veulent que nous pensions. La plupart des journalistes sont tellement dépassés, et comprennent si peu la partie dans laquelle ils sont engagés qu’ils contribuent inconsciemment – et comme la majorité de la population – à  la réalisation du plan dont ils ignorent même l’existence.

Contrôle De L’esprit

Il est lié bien évidemment à  la religion, et je considère cette dernière comme la forme la plus élaborée de contrôle massif des esprits qui ait jamais été inventée. Il en est de même pour la télévision et la publicité.

Le contrôle de l’esprit va bien plus loin encore. Au cours de leurs innombrables vies, les Reptiliens-Illuminatis, ont transformé littéralement des millions d’êtres humains en robots programmés afin de leur faire exécuter leurs objectifs. Il existe un grand nombre de moyens électroniques de programmation aujourd’hui, mais la méthode-clé est basée sur le traumatisme de l’esprit. C’est la raison pour laquelle tant d’êtres humains sont traumatisés par les abus sexuels, la violence, l’obligation d’assister et de prendre part à  des rituels de sacrifices humains, ainsi que bien d’autres horreurs du même style. De telles expériences activent le mécanisme de fermeture de l’esprit qui veut oublier les mémoires résultant de ces traumatismes extrèmes.

Il s’agit du même mécanisme que celui qui se produit pour beaucoup de gens après un grave accident de voiture: ils ne peuvent plus se rappeler de ce qui s’est passé. Ils peuvent se souvenir d’avant ou d’après, mais pas de l’impact. L’esprit place une barrière amnésique autour de la mémoire pour leur éviter de revivre ce traumatisme encore et encore, ce qui est une bonne chose; mais les Illuminatis ont mis au point des méthodes qui utilisent cette technique pour traumatiser un esprit encore et encore, jusqu’au point où il est aussi fragmenté par des barrières amnésiques que le sont les nombreuses alvéoles des rayons d’une ruche d’abeilles.

Ils introduisent ensuite différents objectifs dans ces fragments (ces ‘autels’, comme ils les appellent) qui sont pré-programmés pour être activés à  l’aide d’un déclencheur, d’une ‘gachette’ – qui pourra être un mot, une couleur, un son, etc. A partir du moment où la gachette d’un programme est scellée dans l’esprit, il suffira de l’activer pour que la personne sous contrôle fasse ce pour quoi elle a été programmée.

Cela peut consister à  avoir des relations sexuelles avec un politicien en vue, dont il ne subsistera ensuite aucun souvenir conscient ; ou d’assassiner quelqu’un comme John Lennon ; ou de tirer comme un fou dans une école, ce qui conduira au contrôle des armes, etc. Les camps de concentration de l’Allemagne nazie, supervisés par ‘l’Ange de la Mort’ Josef Mengele, figuraient parmi les principaux centres pour ce genre d’expériences. Après la guerre, Mengele fut conduit aux Etats-Unis, puis en Amérique du Sud par les Illuminatis, sous l’identité du docteur Green ou Greenbaum, pour continuer son horrible ‘travail’. Il s’est manifesté sous la forme du célèbre projet de contrôle mental: MK Ultra. Le ‘Centre des Armes Navales du Lac de Chine’ (The China Lake Naval Weapons Center), dans le désert de Californie, fut l’une de ses premières bases d’opérations.

L’âge le plus efficace, pour démarrer ce processus de robotisation, se situe avant 5 ou 6 ans. D’où les réseaux énormes que je démasque dans mes livres et sur ce site, réseaux où sont perpétrés des sévices et des rituels sataniques sur les enfants.

Aussi stupéfiant que cela puisse paraitre, tout ce que je viens de décrire est largement répandu tout autour du globe. Je me fiche de l’endroit où vous vous trouvez: cela se produit à  cet instant-même dans votre communauté. Ces faits sont révélés depuis des années par d’autres chercheurs et moi-même. Et maintenant, comme vous le verrez sur ce site, l’échelle à  laquelle ces faits se produisent et l’implication de personnages célèbres sont en train de remonter à  la surface. Enfin.

Ces réseaux de sévices et de rituels ont partiellement pour but de traumatiser les gens, et spécialement les enfants, mais cela va bien plus loin encore. Depuis l’ancien monde jusqu’à  aujourd’hui, la lignée des reptiliens-Illuminatis a TOUJOURS pris part à  des cérémonies de sacrifices humains et ses membres ont toujours bu du sang. Les sacrifices aux ‘dieux’ des écritures anciennes étaient, en vérité, des sacrifices aux reptiliens et à  leurs hybrides. L’histoire du comte buveur de sang, Dracula, est symbolique de ces ‘vampires’ reptiliens. Il semblerait que le système d’étoiles ‘Draco’ soit l’un des lieux d’origine de ce groupe de reptiles. Le mot ‘draconien’ correspond tout-à -fait aux Illuminatis.

Pour maintenir leur forme humaine, ces entités ont besoin de boire du sang humain (mammifère) pour accéder aux codes d’ADN qu’il contient, car c’est cette énergie qui leur permet de se maintenir sous une forme humaine. S’ils ne le faisaient pas, leurs codes reptiliens reprendraient rapidement le dessus, et vous verriez tous alors à  quoi ils ressemblent. ‘Oh, mon Dieu, Monsieur le Président, croquez-vous toujours l’un de vos invités comme petit déjeuner?’

D’après ce que j’ai appris par des anciens ‘initiés’, le sang (l’énergie) des bébés et des jeunes enfants est celui qui leur convient le mieux, ainsi que celui des gens blonds aux yeux bleus. Ce sont eux qui sont utilisés en masse dans les sacrifices, comme le sont aussi, semblerait-il, les personnes aux cheveux roux.

C’est pour cela que j’expose des gens comme George Bush, Henry Kissinger, et beaucoup d’autres ‘grands noms’ Illuminatis pour ce qu’ils sont, dans mes livres et sur ce site: des reptiliens qui changent de forme, qui participent à  des sacrifices humains et qui boivent du sang. Les deux vont ensemble. Il y a un lien très important et qui parle de lui-même entre, d’une part les Reptiliens-Illuminatis et leurs descendants et, d’autre part, la pédophilie qui sévit sur cette planète.

Avant de terminer, j’aimerais insister sur ce fait: ce que je révèle concerne CERTAINS GROUPES reptiliens derrière les Illuminatis, et non pas le flot génétique reptilien en général. De nombreux êtres d’origine reptilienne qui sont ici pour aider l’humanité à  se libérer de son esclavage émotionnel et psychique. Notre corps contient en effet beaucoup de gènes reptiliens, y compris cette partie du cerveau appelée le complexe-R, le cerveau reptilien. C’est simplement une question de degré.

J’espère que ce bref résumé vous aidera à  percevoir l’importance de tous ces articles et informations que vous trouverez sur ce site. Finalement, toutes ces ‘conspirations’ qui n’ont apparemment aucun lien entre elles, font partie d’une SEULE conspiration, conçue pour introduire UN seul plan.

Le contrôle reptilien de la Planète Terre et de tout son Peuple.

 

Love,

 

David Icke

 

 

ALIEN FILES - Le Grand Secret du Vatican

Ecoutez bien cette vidéo, notamment à la fin, où il est dit que le Vatican dévoilerait l'existence d'UNE UNIQUE RACE EXTRATERRESTRE qui vivrait sur Mars et avec laquelle nous vivrions sur Terre. Ce qui permettrait à l'église catholique, pour avoir reconnu l'existence des ET, de conserver sa place prépondérante au niveau des religions et de la domination sur les fidèles et sur le monde !

Le souci, ici, :

1 - c'est que nous avons le tableau qui se dessine de l'instauration d'une UNIQUE RELIGION MONDIALE qui engloberait les humains et les ET. La base idéologique même du Nouvel Ordre Mondial.

2 - de la reconnaissance de l'existence d'UNE UNIQUE RACE ET qui serait comme par hasard issue de la planète Mars qui est connue pour être la connexion reptilienne.

3 - en ne reconnaissant l'existence que d'une UNIQUE RACE ET, le Vatican a l'intention de nous livrer entre les mains des reptiliens avec lesquels ils ont toujours travaillé de concert avec les Jésuites Lucifériens, tout en nous privant d'avoir accès aux autres civilisations extraterrestres qui sont les alliées de l'Humanité.

En conclusion : le Vatican a trouvé le moyen de conserver son pouvoir et sa domination sur le monde avec l'aide de la technologie ET et avec les ET au contrôle de la planète. En conséquence lorsque le Vatican viendra vous dire qu'il n'existe qu'UNE UNIQUE RACE EXTRATERRESTRE, vous aurez compris qu'il essaiera de conserver le contrôle sur le MONDE en nous instaurant avec l'aide des GRIS REPTILIENS, le Nouvel Ordre Mondial et surtout de sauver de sa peau après des millénaires de mensonges proférés aux naïfs !

Ce n'est pas pour rien que le Vatican s'est toujours opposé aux révélations sur l'existence des ET de peur d'être découvert et de perdre le contrôle sur le monde !

Voir les révélations du Dr Michaël Wolf qui a travaillé avec les ET.


Existence des Extraterrestres : Les révélations du Dr Michael Wolf

OVNIS et ET - Les révélations du Dr Michaël WOLF
Son témoignage ici en PDF : ICI

Extrait :
Les projets de dévoilement ont été reportés à trois reprises à des dates ultérieures, en partie à cause de l'impasse dans les négociations avec les Gris suite aux incidents du site S4 en 1975, et en partie à cause des implications énormes que représenteraient de telles révélations au niveau des religions et de l'économie mondiale. La récente admission de la vie sur Mars est un jalon important sur le sentier des révélations futures. Le Dr Wolf estime que des telles révélations auront lieu entre 2001 et 2005.
 
Le Vatican s'inquiète particulièrement de telles divulgations. Ils ont prié le gouvernement américain d'en retarder le processus afin qu'ils puissent mieux préparer leurs fidèles aux questions religieuses. Le Dr Wolf raconte que le Pape a modifié la vision de Dieu qu'entretient l'Église catholique romaine. "Leur nouvel apostolat sera de propager l'idée que nos corps n'ont pas été créés à l'image de Dieu, mais plutôt nos âmes."

Il avait conversé souventes fois avec les ETs au sujet de Dieu et de la mort. " Nos corps ne sont que les conteneurs de nos âmes. Lorsque les gens meurent, leur conscience se transpose tout simplement dans une autre dimension." À propos de Dieu, le Dr Wolf a commenté : " Certains extraterrestres appellent Dieu l'Éternel, le créateur de tout ce qui vit dans l'univers." À propos de Jésus-Christ : "Il faisait partie du patrimoine ET/humain, envoyé sur Terre dans l'espoir de mettre un terme à la violence humaine. Que nous soyons des Zétas, des Pléiadiens, des Altares ou des Humains, nous partageons le même Dieu. Nous sommes tous membres d'une grande famille universelle"